AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

cold blue rain. (isaure)

my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 529 points : 2
pseudo : margaux, chocolate punchy.
avatar : david prat.
crédits : anarchy (avatar) & moi-même (signature).
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Juin - 10:41
météo, arc en ciel.

Il pleut. Légèrement. Il pleut juste assez pour nourrir les fleurs et pour humidifier les cheveux des passants. Comme ceux de Rob. Il pourrait enfiler sa capuche, se cacher. Mais il a décidé de profiter de la pluie. Il aurait pu ne plus jamais sentir ces gouttes qui tombent du ciel couler sur sa peau. Pour beaucoup, c’est désagréable. Ça l’était pour lui aussi, avant. Mais plus maintenant. Le soleil est toujours là, accroché au ciel. Et ses rayons, en passant à travers l’humidité, viennent créer un arc-en-ciel un peu plus loin, posé sur la ligne de l’horizon. C’est beau, ces couleurs. C’est beau comme dans l’atelier d’Isaure, que Rob connait trop bien mais qu’il n’a pas visité depuis longtemps. Alors il pousse le petit portail du jardin et marche jusqu’à la porte. Il reste devant un petit instant. Elle est juste derrière cette porte, Isaure. Et il a tant de choses à lui dire que ça le paralyse. Finalement, il n’a même pas le temps de toquer qu’elle apparaît, sans doute s’apprêtait-elle à quitter son atelier. « Hey. », qu’il lui dit, pris de court. Elle lui a manqué. Terriblement. Et toute cette colère qu’il avait en lui semble avoir disparue. Il voudrait simplement la retrouver. La serrer dans ses bras. Mais il reste planté là, maladroitement. « Je… je voulais te voir. »

_________________
things are getting a little hazy.
in the palace there was hope and joy.
see the demon in the night, the shape of it covers the light.
feathers touch upon the skin and no one else would let you in.
the sky's a black immensity ready for you and me.
Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1025 points : 0
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Juin - 11:25
longue journée, sans fin. tes doutes, encore et toujours. tes questions, la ribambelle, qui tourne sans cesse autour de ton âme. tu as essayé de travailler, en vain. peu d'inspiration, le manque. cette situation t'arrive rarement. pourquoi aujourd'hui, pourquoi maintenant ? tu aimerais pouvoir y échapper afin de pouvoir t'oublier dans ton art. qu'importe. tu préfères abandonner, retrouver gabriel. tes parents t'esquivent. ils commencent à comprendre, se questionnent également. ils te voient, remarquent le changement de ton comportement. ils savent que tu effectues des recherches pour un logement. ta réflexion te semble compréhensible, avec ou sans le retour de toy, il aurait bien fallu que tu finisses par prendre ton envol. tes gants que tu jetes, la lumière que tu éteins, ton atelier que tu quittes et ton corps qui vient à la rencontre de celui de rob. rob ? tu souffles, surprise. tes yeux écarquillés. ton palpitant qui s'emballe et s'essouffle instantanément. hey. la surprise, l'étonnante. tu ignores pourquoi rob se trouve présent, face à toi. est-ce parce qu'il souhaite que votre relation progresse ? agit-il par rancœur, par manque, par désir de te pardonner ? je … je voulais te voir. une réponse, rapide. la tension s'échappe de ton corps. tu soupires, doucement, soulagée. il est ému, tu l'es également. l'une de tes mains s'élève, doucement, maladroitement, pour atteindre la sienne. puis tu t'approches, craintive, jusqu'à finir par atteindre son corps. ton front contre sa joue. tu te poses, doucement, dans ses bras. afin de l'éteindre avec pudeur. ton coeur bats si fort qu'il te semble audible. tu finis par devenir plus proche, l'un de tes bras l'encerclant. tu viens le serrer, davantage. tu as eu peur de le perdre, à jamais. ton nez contre son cou. son odeur qui t'enivre. ton ami est là, présent. tu me manques. un murmure, honnête. rob te manque. il est ton pilier. malgré tout tes mensonges destinés à le préserver, à préserver toy. des larmes viennent perler ton visage, tombent sur sa peau. c'est plus fort que toi, plus fort que tout. tu as eu tellement peur. et ton corps qui le serre encore. plus fort, toujours en tendresse. l'amitié.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 529 points : 2
pseudo : margaux, chocolate punchy.
avatar : david prat.
crédits : anarchy (avatar) & moi-même (signature).
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 10:58
Un jour tout va bien. Malgré les rancoeurs, le soleil brille et on a le temps devant soi. On se dit qu’on a le temps de régler les problèmes, que rien n’est trop grave. Et puis de toute façon, on est en colère alors mince, on pardonnera plus tard. On profite juste des journées tranquilles, égoïstement. Mais le lendemain, tout s’écroule. On s’écroule, en pleine rue. Tout va si vite. On apprend qu’il ne nous reste plus que quelques jours à vivre, à moins de tenter le numéro chance. On croit frôler la mort, on s’en sort mais c’est pas passé loin. C’est à ce moment-là que tout change. À ce moment-là qu’on bannit la colère pour laisser place au pardon, en réalisant que ce qu’on a perdu nous manque terriblement. Qu’on s’en serait voulu de le laisser derrière soi, comme ça. Ce « on », c’est lui. Robin Vaughn. Il n’a jamais été trop rancunier avant ça. Mais Isaure, il l’aime trop. Alors réaliser qu’elle lui mentait depuis toujours, ça l’a terriblement blessé. Il s’est senti trahi. « Rob ? » Elle est surprise, elle ne s’attendait sans doute pas à le voir là. Mais Rob a ouvert les yeux suite à son accident. Il ne veut pas d’une vie sans elle. Ça n’aurait aucun sens. Elle attrape finalement sa main Isaure, puis elle s’approche de lui pour finir par l’étreindre, doucement. L’émotion est là, chez elle comme chez lui. « Tu me manques. », qu’elle murmure. Et Rob l’entoure de ses bras pour la serrer davantage contre lui. Il sent les larmes de sa meilleure amie s’écraser sur son épaule, et alors, ce sont les siennes qui commencent à glisser de ses yeux. « Tu me manques toi aussi. » Il pleure mais il se sent pourtant si bien, là, tout près d’elle. Ému mais heureux, tellement heureux. C’est comme s’il était entier à nouveau, comme s’il retrouvait sa moitié perdue. « Je suis désolé d’avoir été si con. », il avoue. Parce qu’il n’a rien cherché à comprendre, simplement sa propre colère. « Plus jamais sans toi. »

_________________
things are getting a little hazy.
in the palace there was hope and joy.
see the demon in the night, the shape of it covers the light.
feathers touch upon the skin and no one else would let you in.
the sky's a black immensity ready for you and me.
Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1025 points : 0
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Juin - 20:22
tes larmes, une émotion si forte t'emporte. tu n'essayes pas de la maintenir. elle t'échappe, se dérobe. tes larmes contre sa peau. ses bras qui viennent t'encercler, te permettant d'étouffer un long soupire de soulagement. rob n'est pas venu dans le but de t'abattre. il est là, il est vraiment présent. lui, entier, votre amitié. tes bras qui se resserrent davantage contre son corps. tu l'aimes, d'une intensité folle. c'est une amitié, douloureuse et enivrante. l'avoir perdu te faisait souffrir, beaucoup. et sa maladie, ses problèmes de santé. tout, tout ce qui lui ai arrivé n'a fait qu'empirer ta culpabilité. le voir s'évaporer sans pouvoir lui dire une dernière fois à quel point tu l'aimes. rien que d'y penser, encore, te donne envie de vomir toute ta rage et ta colère envers toi-même.tu me manques toi aussi. cet aveu qui te fait trembler d'émotions. tes mains qui glissent le long de son dos, pour atteindre sa nuque. je suis désolé d'avoir été si con. plus jamais sans toi. chut que tu souffles doucement en déposant un doigt sur ses lèvres. et tu pleures. c'est beau, c'est doux. tes mains qui viennent attraper avec une tendresse infinie son visage. ton regard qui vient à la rencontre du sien. ton nez qui vient caresser son cartilage. tes paupières mi-closes. son parfum qui te rappelle à quel point tu te sens bien à ses côtés. il est ton pilier, ta maison, ta solidité et ta raison. il est tout, ton ami. je ne veux plus te perdre rob. tu l'aimes. qu'importe tout. je te dirais tout ce que tu veux et dois savoir. tu murmures, prête à être enfin honnête avec cet homme qui s'est tellement livré à toi et à avec qui tu n'as pas su pouvoir être entière. à cause de, l'amour. l'amour plus fort que tout. toy, toy au dessus du reste. c'est peut-être une erreur. tu ne sais pas, tu ne le sauras jamais. c'est la seule question que tu n'as pas souhaité te poser. tu ne veux pas regretter ton silence et tes mensonges. mais tu es prête, enfin, à dire la vérité. à entraîner rob dans ton univers afin qu'il puisse découvrir cette pièce qui lui manque du puzzle que tu constitues.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 529 points : 2
pseudo : margaux, chocolate punchy.
avatar : david prat.
crédits : anarchy (avatar) & moi-même (signature).
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Sep - 18:41
Le temps passe si vite que parfois on oublie. On oublie que ça fait des années que les gens qu’on aime sont là, qu’ils vieillissent à nos côtés et qu’ils gagnent des plis sur le corps en même temps que nous. On oublie à quel point on est chanceux de les avoir tout près et qu’on aurait pu leur dire merci un milliard de fois. Rob, il a un peu oublié. Il a un peu oublié parce que tout d’un coup, c’est la colère qui s’est mise à chasser tous ses souvenirs. Isaure, il en a gardé que la rancoeur qu’a débarqué trop vite. Parce qu’elle lui a menti, parce qu’elle ne lui a rien dit, alors que pendant ce temps-là, lui il lui disait tout. Isaure, il a voulu la chasser de sa vie jusqu’à ce que ce soit sa vie qui le chasse. Sa vie qui lui échappe. Ou presque. Alors il a réalisé. Il a réalisé la valeur du temps et tout ce qu’il lui a apporté. Surtout elle. Cette amie que les années ont rendu plus belle. « Chut. » Il se tait. Il se tait pour profiter de la douceur de ces retrouvailles. Sa présence entre ses bras, son souffle qui le chatouille un peu, la douceur de ses gestes qui lui ont tant manqué. « Je ne veux plus te perdre Rob. » Il voudrait lui promettre que ça ne sera plus le cas, mais il ne peut pas. Il y a cette inconnue dans l’équation, cette inconnue qu’on appelle Charcot. Il se contente d’acquiescer légèrement. « Je te dirais tout ce que tu veux et dois savoir. » Son murmure le fait sourire. Il a besoin de réponses. Il a besoin de son honnêteté, de sa sincérité. Il ne veut plus de non-dits, plus de tabous, plus de secrets. Alors à son tour, il attrape le visage d’Isaure entre ses mains. « D’accord », qu’il répond. « Je veux que tu me dises combien tu m’aimes. Parce que moi je t’aime plus que le riz et les petits pois, mais je suis pas certain de t’aimer plus que le chocolat. » Il sourit d’un air taquin. La vérité, c’est qu’il ne pourrait même pas lui dire combien il l’aime. Les milliards sont trop petits, l’infini n’est pas assez grand.

_________________
things are getting a little hazy.
in the palace there was hope and joy.
see the demon in the night, the shape of it covers the light.
feathers touch upon the skin and no one else would let you in.
the sky's a black immensity ready for you and me.
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» blue, gold and silver glitterbug
» Swatch Sky blue, bio green et Mystery
» Pressage blue brown
» Blue Sorcery
» [Lati Blue]Les infos fashion.
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: down to the sun :: flatslands
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum