AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

quelque chose (kaura)

avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 923 points : 156
pseudo : mercuria. (axelle)
avatar : teresa.
crédits : @morrigan, little liars
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin - 14:23
neuf et demi du matin. tu marchais dans la rue, simplement vêtue d’une robe fleurie et d'espadrilles, en route pour prendre ton café avant tes révisions. les bâtiments paraissaient encore troubles malgré le soleil essayant de s’insinuer dans le léger brouillard qui recouvrait la ville ce matin. la fraîcheur matinale piquait tes jambes dénudées, mais te laissait un étrange sentiment de bien-être. malgré ton sang mexicain, tu t’étais très vite habituée au climat plus doux de brooklyn si bien que la chaleur de ces dernières semaines commençait à t’étouffer. tu profitais donc de ces rares moments frais pour sortir te promener un peu. à peine entrée dans le café, le serveur t’accueillit avec un grand sourire. tu discutas quelques instants avec lui. assez longtemps pour lui demander comment allait son chien, il l’avait emmené chez le vétérinaire. assez longtemps pour prendre des nouvelles de sa sœur, qui avait déménagée à l’autre bout du monde. assez longtemps pour que ton café préféré soit prêt. après avoir payé, tu le remercias en lui adressant un clin d’œil avant de te saisir de ta boisson et de te diriger vers la sortie. alors que tu allais passer la porte, une silhouette familière attira ton attention vers la droite. elle était penchée sur une feuille, crayon à la main, café non loin. tu savais que c’était un café noir, fort. comme le tien. tu le savais parce que cette silhouette familière tu l’avais beaucoup côtoyée. trop. ou pas assez peut être. cette silhouette tu la connaissais par cœur. tu aurais pu tracer les lignes de son visage dans le noir. esquisser le moindre de ses muscles. même après tout ce temps, même sans y penser réellement, tu te souvenais de tout. la passion n’avait pas duré longtemps. elle s’était éteinte au bout de quelques semaines. intense, mais brève. vous étiez trop occupés, trop absorbés par vos propres passions, votre propre vie. vous vous étiez quittés en bon termes, d’un commun accord, vous jurant de rester ami sans vraiment le rester. tu tournas les talons avant de te diriger vers cette ombre qui dessinait dans son coin. arrivée devant sa table, tu la questionnas, simplement, comme si tu n’étais pas déjà certaine de son identité. kauri ? il tourna la tête vers toi. un large sourire étira tes lèvres quand tu aperçus enfin ses traits familiers. il était toujours aussi beau. son charme espagnol qui te faisait tant craquer, le fit encore. tu n’éprouvais peut-être plus rien pour cet homme appartenant à ton passé, mais le voir te réchauffait quand même le cœur.

météo : léger brouillard.

_________________
..
but now, there's nowhere to hide, since you pushed my love aside. i'm outta my head. hopelessly devoted to you. ☾☾


Dernière édition par Zara Cruz le Jeu 13 Juil - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 207 points : 0
pseudo : on m'a dit reviens aka laura.
avatar : avan jogia.
crédits : shiya + tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 11:12
t'attrapes ton café, noir comme toujours, et t'en boit une gorgée.  tu grimaces en t'apercevant qu'il est presque froid. trop occupé à dessiner pour le boire en temps et en heure. tant pis, tu le reposes et tu reviens effleurer de ton crayon de bois le papier devant toi. croquis d'une fille que tu penses intégrer bientôt à ta bd. nue, au forme alléchante. l'air sauvage, presque appétissante. malgré ta concentration, tu sens un regard sur toi. t'y accordes pas plus d'importance. t'as l'habitude de gêner ces coincés d'américains quand tu te décides à dessiner en public. t'aurais jamais pensé que ce soit le cas en venant d'expatrier ici. pourtant, il fallait bien le reconnaître : un américain sur trois s'offusquait vite à la vue d'un pauvre petit sein. tu ne relèves donc pas la tête. pas tout de suite. c'est certainement encore une de ces filles frigides. khauri ? voix qui te rappelle quelqu'un. avant même de lever la tête, tu sais déjà qui c'est. comment oublier ? alors, c'est avec un sourire enjoué que tu te mets à la regarder. tiens salut, zara. tu réponds en la regardant dans les yeux, écorchant un peu les mots avec ton accent chantant. ta main reste en suspend au-dessus de ta feuille, pendant que tu l'épies. tout sourire. content de la voir, comme à chaque fois. ca va ? que t'ajoutes, en posant ton crayon. et cette même main qui l'invite à se joindre à ta table parce que tu sais qu'elle ne le fera pas d'elle même.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 923 points : 156
pseudo : mercuria. (axelle)
avatar : teresa.
crédits : @morrigan, little liars
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Juin - 16:28
c’était bien la dernière personne que tu t’attendais à trouver ici. à croiser dans Ton café préféré. ça faisait quelques temps que tu ne l’avais pas vu. quelques temps que vous vous étiez quittés d’un commun accord. la passion n’était plus au rendez-vous. vos vies respectives avaient pris le dessus. et toi, t’étais trop peureuse pour t’accrocher. trop peureuse pour vous donner une chance. tu l’aimais bien certes. mais pas assez pour te donner à lui corps et âme comme l’avait fait mila avec zaim. tu ne comprenais pas grand-chose à l’amour à vrai dire. tiens salut, zara. son accent familier t’arracha un sourire. ce même accent qui t’avait charmée. qui te rappelait vos origines cousines. ça va ? tu t’assis devant lui. un sourire aux lèvres. tu n’avais pas l’intention de rester, mais puisqu’il t’y invitait, tu n’allais pas refuser. tu pris une gorgée de ton café avant de répondre à sa question. très bien, malgré le stress des exams. tu rigolas légèrement. et toi ? ton attention se reporta sur le dessin devant lui. tu adorais ce qu’il dessinait. tu aurais aimé avoir autant de talent. être une personne créative. une artiste. mais tu faisais partie des personnes rationnelles. ces personnes qui se basaient sur des faits précis pour résoudre les problèmes auxquels elles étaient confrontés. tu travailles sur un nouveau truc ? tu t’étais toujours plus ou moins intéressée à son travail. mais il semblait plus intriguant maintenant que tu le regardais de l’extérieur. tu remontas tes yeux vers le visage de khauri. ce visage souriant qui te regardait. devant lequel tu avais toujours eu l’impression d’être plus belle. c’était étrange de te retrouver devant lui sans pouvoir faire quoi que soit excepté le regarder. tu pris une autre gorgée en attendant sa réponse. si votre tête à tête venait à durer, il t’en faudrait sûrement un deuxième.

_________________
..
but now, there's nowhere to hide, since you pushed my love aside. i'm outta my head. hopelessly devoted to you. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 207 points : 0
pseudo : on m'a dit reviens aka laura.
avatar : avan jogia.
crédits : shiya + tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Juil - 9:51
elle s'installe. t'es content. t'as l'impression que malgré l'échec de votre relation, rien ne peut entacher la sympathie que vous avez l'un pour l'autre. bizarrement, cette fois, t'agit comme un adulte responsable. l'une des seul. très bien, malgré le stress des exams. et toi ? elle rigole et ça t'arrache un plus grand sourire. c'est ce rire là qui t'a fait chavirer la première fois. un rire léger et cristallin. inimitable. tu relèves les yeux de ton dessin, pétillant. j'suis sûr que tu vas gérer. c'est que des exams, tu sais. tu dis, tentant d'être rassurant. parce que tu sais que tu peux pas vraiment comprendre ce qu'elle ressent. la pression, la peur de l'échec. tu l'as jamais subi, trop sûr de tes capacités pour ça. ou alors, trop nonchalant pour y donner de l'importance. tu bois une gorgée de ton café, sans la lâcher des yeux. ca va. tranquille, tranquille. que tu répond. tu vois bien qu'elle s’intéresse à ton dessin plus qu'à toi. tu travailles sur un nouveau truc ? elle demande. sourire jusqu'au oreille. ça te rend presque fier dans un sens. ça attise la curiosité. ça attire le regard. et c'est bien là tout ce que tu cherches au fond. alors, tu baisses les yeux à ton tour sur ta planche et tu la fais doucement glisser vers elle, en la tournant de façon à ce qu'elle soit dans le bon sens. t'es excité à l'idée de lui conter ta nouvelle création, tout autant qu'intrigué par le fait qu'elle s’intéresse à ce que tu fais. ouais, c'est un nouveau personnage sur lequel j'bosse. t'expliques sans regarder ailleurs que tes dessins. t'aimerais savoir qu'elle plait. c'est important. tu saisis donc l'opportunité d'avoir un avis extérieur. tu sais que zara ne te mentira pas. vous avez toujours été trop honnête pour ça. assez honnête pour reconnaître que vous n'étiez pas près, l'un comme l'autre, à entamer une relation sérieuse. tu la trouves comment ? elle donne envie ? que tu finis par dire, de but en blanc. tu passes pas par quatre chemin. après tout, tu dessines des actions explicites. pegi 18.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 923 points : 156
pseudo : mercuria. (axelle)
avatar : teresa.
crédits : @morrigan, little liars
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Juil - 23:34
t’étais contente de le voir. contente de constater qu’il étais toujours aussi passionné. qu’il n’avait pas changé. que votre alchimie était toujours là. intacte. malgré le tournant fatidique qu’avait prise votre relation. vous aviez tous les deux été assez adultes pour vous séparer d’un commun accord. assez adultes pour vous croisez sans que ce soit bizarre. j'suis sûr que tu vas gérer. c'est que des exams, tu sais. tu souris un peu. gênée. il te connait bien. il savait à quel point tu travaillais pour réussir. ces examens seraient sûrement une partie de plaisir. mais tu ne pouvais t’empêcher de stresser quand même. mais c’est important pour moi. tu répondis calmement. les yeux rivés sur les courbes qu’il dessinait quand tu arrivais. ça va. tranquille, tranquille. nouveau sourire. kauri avait toujours l’air au-dessus de tout. toujours posé. toujours.. tranquille. c’était le mot. tout le contraire de toi, qui angoissait tout le temps. qui voulait toujours tout faire en même temps. comprenant ton intérêt pour son nouveau dessin, il fit glisser la planche vers toi. tu observas en silence les contours du corps féminin qui prenait vie sur le blanc de la feuille. ouais, c'est un nouveau personnage sur lequel j'bosse. tu hochas la tête. sans dire un mot. te contentant de prendre gorgée de café en ne quittant pas des yeux le dessin devant toi. tu la trouves comment ? elle donne envie ? ton regard se leva vers lui. un sourire étira tes lèvres. il était toujours aussi doué dans ce qu’il faisait. ça n’avait pas changé non plus. ça te rassurait un peu de voir que tout était toujours aussi simple. aussi évident. oui. je la trouve magnétique. c’était sans doute pour ça que tu avais du mal à dégager ton regard de ce nouveau personnage. elle est belle aussi. tu ajoutas. c’était l’un de ses plus beaux dessins. de ceux que tu avais vu en tout cas. j’ai l’impression que t’es devenir encore meilleur. tu soufflas. tu t’étais toujours intéressée à ses dessins. mais sans plus. vous aviez chacun votre passion et c’était très bien comme ça. mais avec le recul, tu voyais bien que kauri avait vraiment du talent. tu voyais bien qu’il percerait dans le milieu. t’imaginais pas d’autre avenir pour lui que celui de dessinateur.

_________________
..
but now, there's nowhere to hide, since you pushed my love aside. i'm outta my head. hopelessly devoted to you. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 207 points : 0
pseudo : on m'a dit reviens aka laura.
avatar : avan jogia.
crédits : shiya + tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Juil - 18:07
elle prend ton dessin et tu tentes de savoir ce qu'elle peut bien en penser. zara a toujours aimé tes dessins. du moins, du peu qu'elle en a vu. malgré tout, t'as quand même envie de savoir ce qu'elle pense de celui-là. comme n'importe quel artiste, l'avis des autres t'importe. parce que tu veux toucher un large public et non te contenter d'affrioler les petites lycéennes en manque de contact. oui. je la trouve magnétique. qu'elle répond. réponse qui te satisfait. un sentiment de fierté t'envahit. c'est exactement ce que tu voulais. qu'elle soit magnétique. qu'elle subjugue et questionne. elle est belle aussi. elle ajoute. ça par contre, tu le sais déjà alors tu n'y porte pas d'attention. après tout, ce personnage, il est l'esquisse d'une personne bien réelle. kida. j’ai l’impression que t’es devenu encore meilleur. tu rigoles en reprenant ton dessin. tu le regardes de nouveau avant de lever les yeux sur zara. ah bon ? tu dis en penchant la tête de côté. toi, tu vois pas la différence. t'as toujours dessiner de la même façon. t'as peut-être pris plus d'expérience dans tes scénario mais pas dans ta façon de dessiner. mais t'as suffisamment confiance en zara pour la croire. je m'en rend pas vraiment compte, en fait. mais je te fais confiance pour ça. tu dis, un peu mutin. finalement, tu rangeas tes crayons et met ta planche avec tes autres croquis. elle n'est pas finie, loin de là mais zara est là et t'as bien envie d'en profiter pour discuter avec elle. c'est ce qui fait de toi un artiste talentueux ? t'en sais trop rien. en tout cas, j'suis content de t'voir zara. trop longtemps. parce que discuter avec elle, te rappelle à quel point, tu pouvais être bien avec elle.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 923 points : 156
pseudo : mercuria. (axelle)
avatar : teresa.
crédits : @morrigan, little liars
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Juil - 13:17
les dessins de kauri t’avaient toujours hypnotisée. ils avaient quelque chose en plus. quelque chose qui t’avait toujours poussée à les apprécier malgré leur thème. malgré le rouge qui te montait aux joues à chaque fois que tu posais ton regard sur l’un deux. t’étais heureuse qu’il te demande toujours ton avis. qu’il le prenne encore en considération même si vous n’étiez plus aussi proches qu’avant. ah bon ? je m'en rend pas vraiment compte, en fait. mais je te fais confiance pour ça. qu’il t’avoua en ramassant ses affaires. tu lui adressas un sourire pour toute réponse. il te faisait toujours confiance. ça te faisait plaisir de le savoir. de savoir que tu avais toujours une petite place dans sa vie. même infime. en tout cas, j'suis content de t'voir zara. ton sourire se fit plus large face à cet aveu. tu l’avais aimé kauri. tu l’avais aimé le temps que votre brève histoire avait duré. tu l’avais aimé jusqu’à ce que vous décidiez de suivre votre propre chemin, chacun de votre côté. il n’y avait aucune rancune entre vous. aucune colère, aucune culpabilité d’avoir laissé l’autre. vous saviez que c’était le mieux pour vous. moi aussi, cœur. ce surnom traversa tes lèvres naturellement, comme une habitude que tu n’avais pas réussi à refouler. le rouge de monta légèrement aux joues. je veux dire moi aussi.. tu lâchas, gênée de n’avoir pas pu ravaler la fin de ta précédente phrase. je te manque parfois ? tu dis dans un souffle timide. lui te manquait de temps en temps. il était ta bouffée d’air frais quand tu travaillais trop. son accent te rappelait le soleil de ton pays natal. la chaleur des mois d’été au mexique. il te manquait le plus quand tu t’allongeais dans ton lit le soir après une longue journée de révision. et le matin, quand tu regardais les dessins animés sans ses commentaires amusants qui te faisaient rires à tous les coups. moi je pense à toi de temps en temps, à ce qu’on serait devenu si on était resté ensemble. tu avouas en haussant les épaules. tu savais que le sérieux de cette discussion ne le mettrait pas mal à l’aise. si vous étiez assez adultes pour vous quitter d’une décision commune, vous étiez assez adultes pour reparler de votre relation sans que ça ne paraisse bizarre. ou gênant. tu l’espérais en tout cas.

_________________
..
but now, there's nowhere to hide, since you pushed my love aside. i'm outta my head. hopelessly devoted to you. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
 
quelque chose (kaura)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai raté quelque chose
» Vous avez besoin de quelque chose? Vous recherchez quelque chose de particulier?
» peut-etre que j'ai besoin de quelque chose
» Dis-moi quelque chose sur toi...
» Il y a quelque chose de pas " normal "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets-
Sauter vers: