AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

breaking free (jimelia)

i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 239 points : 14
pseudo : forward. (marie)
avatar : andreas eriksen.
crédits : self, pando.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 22:14
besoin de décompresser ce soir. d'oublier un peu les pressions de la vie. un verre dans la main, t'es seul ce soir. peut-être que tu rentreras accompagné. dans ces moments là... tu l'espères pour le coup. t'as l'habitude, rituel de chasse que tu as mis en place des années plus tôt. gamin incapable de rester en couple plus de quelques mois. t'as jamais réellement quitté quelqu'un jimmy... on ne t'a pas rendu la tâche facile avec la vie il faut dire. trop stupide sans doute. t'étais pas capable d'être celui avec qui on voudrait rester. t'avales une longue gorgée, souriant à quelques femmes au passage. tu sais que tu as du charme. ça t'en donne encore plus. il fait chaud ce soir et ça se voit. tu ne vois qu'un enchaînement de jambes qui s'étalent devant toi alors que l'alcool te fait déjà légèrement tourner la tête. t'as l'impression de la voir au milieu de tous. une fille que tu connais bien pour le coup. une pointure dans son domaine. le genre de gamine qui te renvoie son assiette en pleine face seulement parce qu'il manque une pincée de sel qu'elle aurait pu secouer elle-même sur le dessus. sourire en coin. t'y vas, directement au devant des problèmes. t'as jamais eu beaucoup d'affection pour ce genre de femme mais... tu te présentes derrière elle. ton souffle chaud qui s'écrase près de son oreille. tu fêtes quelque chose ce soir princesse ? tu demandes avec malice. elle a qui l'on doit offrir le monde pour ses beaux yeux. tu ne te souviens même pas de la couleur. ça fait longtemps... ou ça ne t'intéresse pas assez pour que tu le retiennes.

météo ~ sans nuage mais extrêmement chaud.

_________________

sur mon coussin comme un dessin, comme une tâche
c’est ton mascara qui déteint, quand on se fâche
pour un café un peu mal fait, une bricole
quand on se bat moi je voudrais qu’on en rigole. 
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 762 points : 73
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : @mags ; @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 0:59
minuit largement passé, weekend de festivités. elle bosse tous les jours ophelia, mais elle s'accorde certaines soirées. elle sort des quartiers auxquels elle est habituée, paraît-il que la boîte où il faut être ce soir, c'est ici. elle se fie à ses amis, et aux réseaux sociaux. ils ont souvent raison. la température ne baisse pas malgré l'heure tardive, au contraire elle ne fait qu'augmenter au rythme de la musique. ça ne la gêne pas. le champagne coule dans son sang, et elle se sent vivante, entourée d'une foule de parfaits inconnus. les anglais ne savent pas faire la fête. les rues de londres sont pleines de jeunes ivres à vingt-deux heures. ils ne savent pas profiter de la musique comme les américains. comme les new-yorkais. sans alfie à ses côtés, elle a l'impression de revenir en arrière, de remonter le temps. elle ferait peut-être mieux d'arrêter. de rentrer. c'est ce que sa tête lui dit de faire, mais son corps, lui, l'implore de rester encore un peu. elle ferme les yeux, les bras en l'air, le sourire aux lèvres. elle pourrait presque croire qu'elle est seule. elle pourrait, si un souffle chaud ne venait pas lui chatouiller l'oreille. elle reconnaît immédiatement cette voix qui ne peut s'empêcher de toujours l'appeler princesse. ses bras tombent doucement le long de son corps mais ses yeux ne se rouvrent pas tout de suite. « peut-être. » elle répond finalement en penchant légèrement la tête en arrière et en rouvrant les yeux. c'est un joueur. un vrai. pas à son niveau à elle, mais pas mauvais non plus. quoi que, un long moment s'est écoulé depuis la dernière fois. « à toi de deviner quoi. » elle vient souffler à son tour alors que son sourire s'étire. elle ne pourra pas jouer comme avant ophelia, mais ça ne veut pas dire qu'elle ne pourra pas jouer du tout.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.


Dernière édition par Ophelia Powell le Mer 22 Nov - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 239 points : 14
pseudo : forward. (marie)
avatar : andreas eriksen.
crédits : self, pando.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Juin - 8:05
tu sais très bien ce qu'elle cherche dans la vie. toujours la même chose quand on est comme elle. de la richesse. encore plus de richesse. toujours plus de richesse. tu ne l'aimes pas. mais tu la trouves attirante en même temps. elle t'exaspère. mais elle est jolie de la même façon. tu ne comprends pas l'effet, ni même cette envie qui t'habite lorsque tu te colles à elle de ton corps déjà passablement enivré. tu joues avec le feu. avec elle. t'as envie de tester les limites. toujours. est-ce qu'elle le souhaite aussi ? ça pourrait mal finir cette fois jimmy. mais tu t'en fiches. les conséquences n'existent pas. les conséquences n'effleurent même pas ton cerveau. tu te contentes de sourire quand tu comprends qu'elle t'a trouvé. elle sait qui tu es. pas besoin de te regarder. ce n'est pas la première fois jimmy, sans dote pas la dernière non plus. elle a ce quelque chose qui t'attire et te repousse en même temps. étrangeté d'une relation que tu ne vis pas. peut-être. à ton tour de sourire jimmy. elle se célèbre probablement. c'est toujours ce qui te parait le plus intéressant chez elle. cette manière qu'elle a de s'aimer plus que les autres. à toi de deviner quoi. qu'elle provoque. insignifiance de la scène. tu glisses tes doigts sur sa tailles. t'es là, contre elle, dans son dos. t'explores les centimètres en glissant ta tête dans ses cheveux parfumés. t'es déjà bien attaqué par l'alcool jimmy. c'est probablement ce qui te donne des ailes. peut-être que tu m'attendais. tu oses avec un sourire. t'es pas de ce genre jimmy. tu n'aimes pas cette fille. elle se permet des choses que tu n'apprécies guère mais... elle est belle. ses boucles tombent sur ses épaules dans une chorégraphie quasi programmé. t'as l'impression que ses mèches dansent pour toi ce soir jimmy. t'es vraiment trop beurré.

_________________

sur mon coussin comme un dessin, comme une tâche
c’est ton mascara qui déteint, quand on se fâche
pour un café un peu mal fait, une bricole
quand on se bat moi je voudrais qu’on en rigole. 
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 762 points : 73
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : @mags ; @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Juil - 22:32
tu devrais pas faire ça. tu devrais pas sortir en boîte, encore moins te frotter à de parfaits inconnus. en fait, tu devrais pas te frotter à un autre homme que le tien tout court. tu peux pas mettre ça sur le compte de l'alcool, t'es pas bourrée. et puis même, t'as toujours trouvé cette excuse stupide. toi tu te contrôles en toutes circonstances, tu vois pas pourquoi les autres ne le pourraient pas. alors quoi, la vie de couple ne te convient pas ? pourtant t'es heureuse, tu t'es jamais sentie aussi aimée que dans les bras d'alfie. t'es une fille loyale, tu lui ferais jamais ça. t'as jamais tenté quoi que ce soit avec un autre homme à londres, alors pourquoi tu laisses celui-là poser ses mains sur tes hanches ce soir ? t'es comme transportée par cette danse enivrée alors que tu sens tout son corps contre le tien. ça te fait plaisir qu'il rentre dans ton jeu, t'apprécies de sentir son sourire contre ta nuque. tu comprends pas pourquoi d'ailleurs, ça te rappelle ta vie d'avant, celle que tu détestes tant. pourquoi tu te poses pas plus de questions ophelia ? « peut-être que tu m'attendais. » il te souffle et un rire s'échappe de tes lèvres. tu te moques pas, pas vraiment en tout cas. tu l'as provoqué, il n'a fait qu'y répondre. il a tellement confiance en lui que tu te sens obligée de ne pas lui donner cette satisfaction, surtout que tu ne l'attendais vraiment pas. tu savais pas qu'il serait là ce soir. ça te déplaît pas, mais tu savais pas. « ou peut-être que j'en attendais un autre. » tu glisses à son oreille, le sourire au coin des lèvres, avant de retrouver brièvement son regard. au fond, c'est pas totalement faux ce que tu dis. mais pas totalement vrai non plus.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 239 points : 14
pseudo : forward. (marie)
avatar : andreas eriksen.
crédits : self, pando.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Aoû - 17:31
t’es bien là, tu t’imagines déjà bien plus. tu ne devrais sans doute pas. tu l’as vu la bague à son doigt. mais tu préfères faire comme si elle n’était pas là alors que son corps se moule parfaitement au tien. elle a ce quelque chose qui donne envie de hurler et en même temps. elle semble avoir de l’innocence dans les yeux tel, qu’elle pourrait plaire à n’importe qui en un claquement de doigt. tu ne comprends jamais ce qui t’arrive. un mélange de désir et d’incompréhension alors que tu glisses tes doigts sur elle si facilement. tu ne la comprends pas souvent. ça ne t’empêche pas de la désirer. elle est belle. elle donne de belles envies c’est certain. ou peut-être que j’en attendais un autre. elle assène d’un coup qui ne te frôle qu’à peine. t’as l’habitude de sa part. c’est comme si un monde vous séparait et que tu n’étais capable de la toucher qu’à l’aide de ton souffle chaud sur sa peau. tu souris de toutes tes dents. outch. tu lances comme si ça te touchait réellement. peu importe. c’est toi qu’elle aura on dirait. t’as sans doute légèrement un peu trop bu. t’en sais rien. t’es grisé. et t’as envie de plus alors que le monde semble s’effacer autour de vous. c’est plus facile de cette manière… imaginer ophelia nue dans ton lit lorsque tu as avalé un shot de trop. ton haleine en témoigne probablement alors que tes mains baladeuses oses se déplacer légèrement sous son haut, sur sa peau douce. tu frissonnes rien que de penser à l’idée de lui enlever ses vêtements. on dirait qu’il t’a abandonné. tu supposes. game over, t’as gagné la partie. tu décrètes, en tout cas. nul besoin de penser que le fiancé pourrait arriver d’une minute à l’autre. tu pourrais te battre si tu le voulais réellement. est-ce qu'ophelia en vaut réellement la chandelle pour le coup ? t'es pas si sûr.

_________________

sur mon coussin comme un dessin, comme une tâche
c’est ton mascara qui déteint, quand on se fâche
pour un café un peu mal fait, une bricole
quand on se bat moi je voudrais qu’on en rigole. 
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 762 points : 73
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : @mags ; @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 14:36
tu te sens puissante. tu te sens belle. tu te sens comme autrefois, mais tu ne le réalises pas encore ça. t'es pas bourrée, mais étrangement c'est tout comme. t'es pas toi-même, tu réalises pas la gravité de tes actes sur le moment. t'analyses pas ce qui t'entoure. tu ne ferais pas tout ça si c'était le cas. « outch. » t'entends contre ton oreille en devinant son sourire. et tu continues de danser, encore, et encore, sans jamais t'arrêter. t'es loin d'être fatiguée, et puis maintenant t'as de la compagnie. comme si tu puisais dans son énergie à lui. « on dirait qu’il t’a abandonné. » il souffle encore alors que tu sens ses doigts remonter sur ta peau brûlante. tu sais pas si ce sont les mots qu'il emploie, ou la façon dont il te touche, mais ça te fait l'effet d'un électrochoc. personne ne t'a abandonnée ce soir ophelia, c'est même tout le contraire. comment t'as pu ne pas t'en rendre compte tout de suite ? « t'as dû lui faire peur. » que tu viens tout de même glisser dans un sourire qui n'est plus aussi sincère que les précédents. t'as toujours envie de jouer, c'est comme une addiction parfois, mais moins qu'avant. bien moins qu'avant. « enlève tes mains » t'ordonnes dans un souffle contre son oreille. « james. » tu plantes ton regard sombre dans le sien, pour donner plus d'intensité à tes mots. tu joues avec le feu ophelia, pourvu que t'arrêtes avant de te brûler.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 239 points : 14
pseudo : forward. (marie)
avatar : andreas eriksen.
crédits : self, pando.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Sep - 14:43
t'es lancé jimmy, à fond dans le personnage. tu n'as plus envie de te détacher alors que tu connais bien la fille que tu tentes de peloter dans une foule de personne qui n'ont que faire de ce que tu fais. ophelia te tente depuis longtemps, même si tu fais semblant d'être plus souvent exaspéré par son comportement. un coup d'oeil sur le côté. tu sais encore ce dont tu as envie alors qu'elle se dandine dans tes bras. on dirait que ça lui plait, même si elle semble avoir bien plus de principes que tu ne le pensais. t'as dû lui faire peur. tu ris un peu sans la regarder. pourtant, elle t'y oblige ophelia, parce que le ton change et son regard aussi, comme si t'étais en train de faire quelque chose de mal. tu profites seulement. peut-elle t'en vouloir pour ça ? enlève tes mains. qu'elle exige sans te laisser le choix. james. qu'elle ajoute, comme le ferait ta mère quand tu fais une connerie. il n'y a bien qu'elle qui t'appelle comme ça hein ? de quoi faire retomber la passion en une seule seconde. tu t'éloignes en soupirant, laissant tomber tes bras autour de toi. tu secoues la tête. t'as définitivement ce qu'il faut pour refroidir un homme en un rien de temps. tu lances sans plus d'envies. peut-être qu'elle pourrait le prendre mal... tu t'en fiche finalement. ça t'importe pas tellement, ce n'est qu'ophelia, tu pourrais sans doute en trouver une plus farouche dans la foule qui s'étend autour de vous. c'est sans doute pour ça qu'il n'est pas venu. t'ajoutes, malin, avec un sourire au coin des lèvres. oops. tu l'as peut-être mauvaise, tu t'imaginais déjà beaucoup c'est vrai...

_________________

sur mon coussin comme un dessin, comme une tâche
c’est ton mascara qui déteint, quand on se fâche
pour un café un peu mal fait, une bricole
quand on se bat moi je voudrais qu’on en rigole. 
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 762 points : 73
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : @mags ; @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Sep - 22:11
ce soir, t'es pas toi-même. ou plutôt, tu redeviens toi-même. celle que t'étais avant. mais celle que t'es devenue n'a pas disparu, elle faisait simplement une pause, le temps de quelques minutes. elle est revenue à la seconde où les limites ont été franchies. où l'innocence de ce moment enivrant s'est évaporée. t'es maître de toi-même ophelia, et aucun homme, aussi désirant soit-il, ne te le fera oublier. et surtout, t'es une femme fiancée ophelia. une femme fidèle. seul l'homme qui t'a passé la bague au doigt a le droit de te toucher comme ça. seul alfie a le droit de faire glisser ses mains sous tes vêtements. c'est pas une question d'être vus, même si vous êtes bien trop entourés pour l'être. non, c'est une question de principes. « t'as définitivement ce qu'il faut pour refroidir un homme en un rien de temps. » il lâche en se détachant complètement de toi. t'es presque déçue. mais à la place, c'est un sourire que t'affiches sur tes lèvres. t'es autoritaire, exigeante. t'aimes l'être. c'est toi qui décides, pas lui. qu'il te voie comme la reine des glaces si ça lui chante. « c'est sans doute pour ça qu'il n'est pas venu. » il lance ensuite, sans doute pour te faire réagir. c'est ce que t'en déduis au sourire qui trône sur ses lèvres. mais le tien, au lieu de s'effacer, ne fait que s'élargir alors que tu recules pour t'approcher à nouveau. « il en faut plus pour me vexer. » tu viens souffler à son oreille avant de déposer un baiser sur sa joue que t'effleures. puis tu te détaches, et tu t'éloignes même, en lui lançant un nouveau regard par-dessus l'épaule, pour te frayer un chemin jusqu'au bar.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 239 points : 14
pseudo : forward. (marie)
avatar : andreas eriksen.
crédits : self, pando.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Oct - 21:54
t'es vexé toi. t'avais envie de plus et t'as été trop loin pour rien. c'est sanas doute pour ça qu'elle t'a refroidi en une seconde alors que t'en venais déjà à t'emballer pour peu. après tout, ophelia n'a jamais été qu'une princesse des temps modernes à tes yeux. elle ne mérite même pas que tu t'attardes sur sa peau halé et ses beaux cheveux. elle a payé pour ça ! toi, tu devrais te concentrer sur la vérité, sur les vraies courbes et les vrais couleurs. t'y vas de ta mauvaise fois sans même t'en vouloir. après tout, tu ne seras qu'un vague souvenir demain lorsqu'elle se réveillera dans sa tour dorée après avoir passé une nuit dans ses draps de soi. t'aurais bien aimé visiter ce lit, juste pour voir s'il est vraiment agréable de dormir dans des draps si souples. elle est maligne ophelia. elle recule avant de s'approcher de toi. elle joue à une jeu dans lequel tu ne connais pas les règles. t'es perdu mais tu ne le montres pas. parce que t'aurais voulu être le maître et jouer selon tes règles. il en faut plus pour me vexer. elle se permet contre ton oreille pour poser ses lèvres sur ta peau. un frisson. elle le fait exprès. après avoir laissé la tension monter. ton pantalon étroit n'oublie pas de te rappeler que c'est trop tard. la princesse à décider ce que vous ne feriez pas ce soir. elle s'éloigne déjà pour retrouver le bar que tu as quitté depuis longtemps toi. t'as besoin de prendre l'air. t'as chauffé ton ambiance comme un con. alors tu pars dans l'autre sens pour aller t'en griller une. tu ne sais pas encore si tu t'en vas, si t'attends qu'elle se réveille ou si tu te trouves une autre proie. t'es pas certain d'avoir envie de retrouver la chaleur de l'endroit...

_________________

sur mon coussin comme un dessin, comme une tâche
c’est ton mascara qui déteint, quand on se fâche
pour un café un peu mal fait, une bricole
quand on se bat moi je voudrais qu’on en rigole. 
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 762 points : 73
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : @mags ; @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Nov - 0:40
t'es joueuse, mais tu connais les limites. tes limites. jamais tu ne tromperais alfie, mais est-ce que tu ne joues pas déjà avec le feu, avec ce jimmy ? t'aurais peut-être dû refuser ses avances dès le départ, ne pas lui donner de faux espoirs. mais ça t'amuse, de jouer avec lui comme ça. parce que c'est toi qui décides. tu sais que c'est quelqu'un de bien, qu'il ne te forcerait jamais à rien. tu le connais peu mais ça se voit. alors t'en profites, oui. tu fais monter la température pour finalement le refroidir en une seconde. au fond, t'as hâte de connaître sa réaction. de voir ce qu'il va faire. toi tu te diriges vers le bar, pour l'observer de loin, et du coin de l'œil tu le vois s'éloigner pour rejoindre l'extérieur. tu ne commandes rien, tu te contentes de balayer la salle de ton regard sombre. t'attends, un peu. tu sors ton téléphone, t'envoies un message, et t'attends encore. jusqu'à ce que tu décides de sortir à ton tour. tu prends ton temps, et puis t'as tout sauf envie qu'on te bouscule. pire, qu'on renverse le contenu d'un verre sur ta robe. lorsque tu regagnes enfin l'extérieur, tu le vois, sa cigarette entre les doigts, sans doute frustré de ne pas avoir réussi à te séduire. un an plus tôt, tu l'aurais certainement fait mariner encore un peu. tu serais peut-être même allée jusqu'à te rendre chez lui. mais pas ce soir. plus maintenant. « bonne nuit james. » tu lâches en passant à côté de lui, avant de tourner brièvement la tête dans sa direction, le sourire au coin des lèvres, sans t'arrêter. c'est fini pour toi ce soir. mais peut-être pas pour lui. « ah, tu plais beaucoup à la rousse au bar ! » tu lances alors que tu t'éloignes de plus en plus, mais tu te retournes une dernière fois pour lui adresser un clin d'œil au loin avant de t'engouffrer dans la nuit.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» High School Musical
» Sortie cinéma: "It's a Free World !"
» 1er FREE MARKET de l'Indre
» Envoie Fax avec Free de vos documents Généalogique
» Free Hugs ou câlins gratuits : samedi 3 septembre 2011 à Toulouse
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: down to the sun :: flatslands
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum