AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

engagement ring. (cole)

i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 118 points : 20
pseudo : emy.
avatar : caitlin stasey.
crédits : leave.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Juin - 18:10
Quelques jours plus tôt, un homme s'était mis à genoux, pour Joan... Pour lui demander sa main dans un restaurant sublime, romantique comme beaucoup l'auraient rêvé. Des bougies et des fleurs sur chaque table, et puis le petit écrin qu'il a ouvert face à sa belle, sans la quitter du regard... Comme s'il avait fait ça des centaines de fois. Il en avait les yeux brillants, fou amoureux de la jeune femme. Ce soir-là, il lui a prouvé combien il aimait, ce que ceux avant lui n'ont pas été capables de faire. Pas assez... Car la belle brune est exigeante. Il lui faut un homme en qui elle a confiance, qui ne flirte pas avec les autres femmes, qui ne porte pas attention à comment sont les autres... Elle a besoin d'un homme qui lui consacre du temps, sans jamais rechigner quand elle en demande. James, c'est la stabilité, la garantie d'une belle vie... Ce n'est peut-être pas assez. Peut-être même qu'il manque de folie. Quoi qu'il en soit, le jour est à la fête. À la fin de a journée, Joan a convié tous ses collègues à un apéritif pour célébrer ses fiançailles. Elle a apporté des bouteilles, des choses à grignoter, bien disposées sur la table de la salle de repos. Ils arrivent un à un pour la féliciter, avec plus ou moins de sincérité. Si certains ont répondu à l'invitation par mail, celle-ci est certainement tombée aux oubliettes pour d'autres. Elle n'a pas eu de retour de Cole, en tout cas. Avoir son ex à un pot pour ses fiançailles, ce sera sans doute un peu étrange, mais tant pis. Il n'y passera sans doute pas, en voyant du monde à l'intérieur, surtout s'il a lu le mail. Elle ne sait pas trop comment il pourrait réagir, en vérité. Elle continue de recevoir les félicitations, des uns et des autres, entre quelques mots sur le travail. Elle trinque avec certains, déjà appréciée de la plupart pour son efficacité au sein du cabinet.

Météo : douces brises
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 286 points : 0
pseudo : ems, marina.
avatar : chris wood.
crédits : avatar made by ©caca.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Juil - 13:56
t'aurais aussi bien pu rester chez toi et ne pas te pointer à la petite fête organisée par joan pour le fabuleux événement qui l'attendait. pourtant, si n'importe qui d'autre aurait évité l'endroit comme la peste compte tenu de ton passé avec la brune, tu n'avais pas songé une seule seconde à le manquer. tu devais être là, cole. pour ne pas qu'on t'oublie sous prétexte que joan castillo avait tourné la page et pour que cette dernière ne croit pas ton coeur brisé à tout jamais pour cet affront. t'avais accepté la fin de votre histoire. un peu trop facilement peut-être, tant tu n'avais jamais été confronté à une telle situation : tu trompais tes copines, pas l'inverse. et tu n'avais pas joué une seule seconde les rancuniers, quand bien même t'avais eu toutes les raisons de l'être. t'enfiles une élégante chemise -histoire de lui rappeler ce qu'elle rate- et tu t'entoures d'un nuage de parfum avant de débarquer comme une fleur au milieu de vos collègues. « on attendait plus que moi ? » que tu lances d'un ton enjoué en te mêlant au petit groupe pour atteindre la table chargée en boissons et nourriture. mais t'as un autre cadeau en tête, toi. tu viens glisser une main dans la poche de ta veste et en sors une petite boîte que tu déposes sur la table face à joan. « pour votre voyage de noces. » tu lui adresses un large sourire en poussant vers elle la boîte de préservatifs goût fraise -ou cerise, tu ne sais plus vraiment- que tu viens d'aller acheter. fier de ta blague, fier de l'attention qu'on te donne, fier des rires que tu provoques (bien que beaucoup n'aient pas compris le sous-entendu puisqu'ignorant tout de votre passif avec joan). alors oui, ces fiançailles t'embêtent. mais t'as pas l'intention d'arrêter de vivre pour autant.

_________________

If I should call you up, invest a dime and
You say you belong to me and ease my mind
Imagine how the world could be, so very fine
So happy together, me and you, you and me.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 118 points : 20
pseudo : emy.
avatar : caitlin stasey.
crédits : leave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Juil - 23:11
Après un mail envoyé à tous les collaborateurs, Joan a soigneusement organisé ce pot, pour célébrer ses fiançailles avec James. James, le type sans défaut, au point d'en être agaçant. À celui-là, elle ne peut rien lui reprocher, même pas de regarder d'autres filles. Est-ce que c'est vraiment ce qui lui faut ? Un mec qui ressemble à un prince charmant Disney ? Peut-être pas. Elle ne laisse pourtant rien paraître de ses doutes, jouant les fiancées épanouies aux yeux de tout le cabinet. Aux yeux de Cole surtout. Est-ce que c'est à lui, ou à elle-même qu'elle veut prouver quelque chose ? Peut-être bien qu'elle veut lui montrer qu'elle est heureuse sans lui, qu'elle avance, alors qu'elle ne cesse de se demander où ils en seraient aujourd'hui, si elle n'avait pas mis un terme à leur histoire. C'est ça, aller de l'avant ? Alors qu'elle a déjà une coupe de champagne à la main et qu'elle discute avec quelques collègues, elle entend sa voix, reconnaissable entre toutes. Elle le regarde, et elle s'en veut aussitôt de le trouver diablement beau avec cette chemise. Des flashs de leur première nuit lui reviennent, les vêtements qui tombaient les uns après les autres en quelques secondes à peine. C'était passionné, comme les fois suivantes... Et elle n'a jamais rien connu de tel. Difficilement, elle s'interdit de penser de cette manière, alors qu'il s'approche d'elle. Elle le regarde encore, et c'est une petite boîte qu'il sort de la poche de sa veste. Elle n'est pas idiote, sachant tout de suite de quoi il s'agit. Elle aurait dû se douter, qu'il chercherait à l'humilier... Il lui parle de voyage de noces, alors que quelques années plus tôt, elle ne s'imaginait pas du tout la bague au doigt. L'entendre le dire lui fait un peu plus prendre conscience des choses, de ce qui se joue. Avant, elle ne voulait que s'isoler avec Cole, sur des plages sublimes, avec ses mains qui auraient étalé de la crème solaire dans son dos. Elle sort de ses pensées, grâce aux rires de ses collègues et attrape la boîte pour lui remettre dans la main. « Garde-les, je voudrais pas que tu files la syphilis à tout Brooklyn. » siffle-t-elle sans le quitter du regard. Elle se doute qu'il ne fait qu'enchaîner les filles, comme un adolescent qui vient de découvrir le sexe. « J'aime pas les cerises, au cas où tu t'en souviendrais pas. » ajoute-t-elle tout doucement, de sorte à ce qu'il soit le seul à l'entendre. Elle joue avec le feu Joan, sans même penser à s'arrêter.

_________________
when you're young
we were so young when we thought that we knew how to love fought about anything, everything that did is function but we just gotta own that shit don't let it go like this maybe we can go from this, yeah @the chainsmokers ≈ young©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 286 points : 0
pseudo : ems, marina.
avatar : chris wood.
crédits : avatar made by ©caca.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Juil - 21:30
t'es déterminé à faire comprendre à joan qu'elle n'a décidément pas fait le bon choix. certainement pas en lui montrant à quel point tu savais être un type parfait et irréprochable : tu ne tromperas personne là dessus. mais tu veux lui montrer que t'es toujours présent, toujours prêt au meilleur comme au pire et ce malgré la nouvelle de ses fiançailles. tu ne pouvais décemment pas te terrer chez toi à pleurer sur ton sort. « garde-les, je voudrais pas que tu files la syphilis à tout brooklyn. » c'était ça, la répartie dont tu te souvenais. tu lâches un franc rire parfaitement audible pour tout le monde en secouant la tête d'un air que tu veux approbateur : ils t'avaient manqué, ces échanges. « t'en fais pas, je ne donne la syphilis qu'à mes préférées. hésite pas à te faire tester, d'ailleurs... » tu rétorques dans un sourire taquin, comme si tu venais de lui susurrer des mots particulièrement romantiques à l'oreille. tu ne fais pas attention aux regards qu'on vous lance, la plupart décontenancés devant tant de familiarité entre vous. « j'aime pas les cerises, au cas où tu t'en souviendrais pas. » qu'elle souffle à son tour dans un sourire qui n'a rien de très innocent. est-ce que t'es en train de rêver, cole ? ou est-ce qu'elle est volontairement en train de te chauffer ? « effectivement j'ai du mal à m'en souvenir, je serais pas un contre une petite piqûre de rappel. » pomme, mangue, framboise, peu importe le goût tant que vous vous retrouviez tous les deux à poil dans les mêmes draps. tu n'avais aucune limite cole, comme d'habitude. et tu te foutais bien de faire du gringue à ton ex au beau milieu de sa fête de fiançailles.

_________________

If I should call you up, invest a dime and
You say you belong to me and ease my mind
Imagine how the world could be, so very fine
So happy together, me and you, you and me.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 118 points : 20
pseudo : emy.
avatar : caitlin stasey.
crédits : leave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Juil - 21:21
Quand elle voit Cole, vêtu d'une chemise qui lui va à ravir, Joan n'y est décidément pas insensible. Y aura sûrement toujours quelque chose, parce que ça ne s'est pas terminé de la bonne manière... Parce qu'elle l'aimait encore quand elle a fauté. Elle était tellement sûre qu'il l'avait trompée des dizaines de fois, avec des dizaines de filles différentes, que c'est elle qui l'a fait au final. Et là, quand elle le retrouve, il ne peut pas s'empêcher de faire quelque chose qui lui ressemble bien. En guise de cadeau de mariage, des préservatifs... Personne ne sait pour eux, au sein du cabinet. Peut-être que certains peuvent deviner ce qu'il y a eu, face à ce qu'ils se lancent à tour de rôle. C'est presque jouissif, et ce n'est pas normal. Elle ne devrait pas s'amuser de ça avec son ex, et sûrement pas au travail. C'est plus fort qu'elle, pourtant. L'entendre dire qu'elle fait partie de ses préférées éveille quelque chose, qui ne devrait même plus être là. « Mon fiancé est parfaitement fréquentable, lui. » Qu'il comprenne qu'elle est passée à autre chose, qu'elle est plus mature que lui qui doit enchaîner les relations d'un soir. Est-ce qu'elle va trop loin, quand elle fait référence à leur passé ? Ce n'est pas si loin, ça remonte à un peu plus de quatre ans... Et elle se souvient de tout. Leurs nuits torrides, combien elle l'aimait... Cette manière qu'il avait de la regarder. Les autres ne lui arrivent pas à la cheville, et elle le sait. Elle a même envie de revivre ça une dernière fois, avant de s'enchaîner à un homme trop parfait pour elle. Elle sait que Cole le ferait... Mais elle alors ? Sa fierté, qu'est-ce qu'elle en fait ? Elle ne peut pas prétendre être heureuse avec l'homme qu'elle va épouser, si elle remet le couvert avec son ex. Ça n'a pas de sens. « Je me doute que t'as pas trouvé mieux... » Entre eux, ce n'était pas normal... C'était passionné, plein de fougue. Personne ne l'a jamais égalé, pour beaucoup de choses, mais surtout pour ça. Il la faisait vibrer comme aucun autre ne l'avait fait. « Mais bon... Dommage, pas vrai ? » demande-t-elle en relevant sa main, parée de son élégante bague de fiançailles. Parce qu'elle lui résistera, comme avant, et qu'elle ne cédera plus à l'appel de la tentation qu'il incarne.

_________________
when you're young
we were so young when we thought that we knew how to love fought about anything, everything that did is function but we just gotta own that shit don't let it go like this maybe we can go from this, yeah @the chainsmokers ≈ young©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 286 points : 0
pseudo : ems, marina.
avatar : chris wood.
crédits : avatar made by ©caca.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Juil - 14:03
t'es attiré par joan comme une abeille atour d'un pot de miel et t'es bien conscient de lui faire le même effet. quand bien même il y avait une panoplie de personnes du cabinet avec qui converser à cet instant, c'est avec son ex que joan décide de parler. qui plus est à base de sous-entendus que son fiancé n'aurait probablement pas approuvés. tu ne devais rien à personne, toi, et ça te laissait un large choix de manoeuvre sur tes actions avec elle : ce qui n'était pas son cas, avec la bague emprisonnée à son doigt. « mon fiancé est parfaitement fréquentable, lui. » lance-t-elle en guise d'attaque. mais tu hausses les sourcils d'un air clairement sceptique. « et ? depuis quand c'est une qualité ? » tu demandes en gardant cet air surpris. elle avait beau avoir peur que tu la trompes, tu savais que joan avait toujours aimé ton côté infréquentable, justement. et elle avait beau agiter sa bague de fiançailles et éblouir la salle de ses sourires, tu n'étais pas dupe sur ce qu'elle aimait. « je me doute que t'as pas trouvé mieux... » souffle-t-elle dans un sourire espiègle en référence aux je ne sais combien aventures que t'avais eu après elle. « mais bon... dommage, pas vrai ? » qu'elle dit en agitant sa bague devant toi. si elle cherche à te narguer, t'as plutôt l'impression qu'elle l'utilise comme un bouclier pour se convaincre de ne rien faire de peu respectable avec toi. tu notes ça dans un coin de ta tête : peut-être que si tu lui enlevais, elle ne se sentirait plus autant obligée de rester fidèle à son petit fiancé.  « t'as raison, t'as laissé un sacré niveau derrière toi... avec un peu de chance ça doit être de famille, non ? je vais aller élargir mes horizons, il est temps que j'aille me présenter comme il se doit à tes soeurs. » large sourire. tu ne savais pas énormément de choses sur sa famille - t'avais cru comprendre que c'était un bordel sans nom - mais t'étais bien au courant de l'existence de ses soeurs. et si joan continuait de refuser tes avances, tu trouverais une autre alternative : il y avait bien d'autres poissons castillo dans l'océan.

_________________

If I should call you up, invest a dime and
You say you belong to me and ease my mind
Imagine how the world could be, so very fine
So happy together, me and you, you and me.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 118 points : 20
pseudo : emy.
avatar : caitlin stasey.
crédits : leave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Aoû - 11:32
Joan joue à un jeu dangereux... A s'approcher trop près de Cole. Elle sait au fond d'elle qu'il ne fait pas totalement partie du passé. Le revoir ravive certaines choses qu'elle tentait d'enfouir. Elle l'asticote, lui vantant les mérites de son fiancé, entre autres parce qu'il est fréquentable. Il est carrément à l'opposé de Cole, et il y a clairement des choses qui manquent à James pour vraiment plaire à Joan comme lui plaisait son ex. Il semble sceptique, mais elle ne se laisse pas impressionner. Jamais. « Depuis que je suis sortie avec toi. » répond-elle naturellement. Ils savent aussi bien l'un que l'autre que ce n'était pas une mauvaise chose... Parce que c'était fort, entre eux. Il suffit de voir qu'elle ne peut pas faire autrement que jouer avec lui quand il est là, pour comprendre. Elle le nargue, avec sa jolie bague de fiançailles, persuadée qu'il n'a pas trouvé mieux qu'elle... Elle a compris qu'il était vraiment amoureux, surtout après avoir tout gâché, et elle se demande si ça pourrait lui arriver encore. Avec elle, ou avec une autre. Elle jalouserait cette fille, c'est clair... Mais elle ferait comme si de rien était. Un sourire étire naturellement ses lèvres... Et s'efface bien vite, quand il parle de sa famille. Les autres filles Castillo, elles font toutes le trottoir. Elles n'ont clairement pas l'élégance de Joan. Joan qui a tout fait pour ne pas avoir le côté dépravé des Castillo, pour ne pas être comme eux parce qu'elle avait honte d'eux. Ils n'ont aucune volonté... Elle vient des bas-fonds, comme eux, mais elle s'en est sortie. « Faut que tu prévois un peu de liquide... Y a qu'avec ça que tu les auras. » réplique-t-elle, avec un sourire narquois. Elle sait ce qu'elle sous-entend, et elle se fiche bien de la réputation qu'elle donne à ses sœurs. Rien que Rox, elle semble satisfaite de la vie qu'elle mène, tout ça pour se faire acheter quelques robes de haute couture. « Je sais que t'aimes le défi, Cole... Ce que tu ne peux pas avoir... Elles sont trop faciles pour toi. » ajoute-t-elle. Quelques dollars, et elles font tout et n'importe quoi... Elle par contre, il faut la séduire, un long moment avant qu'elle succombe. C'est de cette manière que tout avait commencé...

_________________
when you're young
we were so young when we thought that we knew how to love fought about anything, everything that did is function but we just gotta own that shit don't let it go like this maybe we can go from this, yeah @the chainsmokers ≈ young©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 286 points : 0
pseudo : ems, marina.
avatar : chris wood.
crédits : avatar made by ©caca.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Sep - 16:51
joan a beau essayer de se défendre et de te renvoyer la balle, tu sais que tu mènes la danse, cole. parce que la brune a bien trop à perdre pour aller jusqu'au bout des choses comme si te savais capable de le faire. un récent fiancé, un job confortable, le respect de ses amis et collègues. rien de tout ça n'importait vraiment pour toi, cole. tu te savais capable de tout envoyer bouler du jour au lendemain si ça pouvait te permettre d'exhiber ta liberté à joan. « depuis que je suis sortie avec toi. » tu pouffes d'un air moqueur et nullement convaincu, sachant pertinemment qu'il n'y avait pas une once de vérité dans ses paroles. elle pouvait bien dire ce qu'elle voulait joan, les faits étaient là : elle continuait de te parler alors qu'elle avait toutes les raisons de ne pas le faire, à commencer par la bague à son doigt. « faut que tu prévois un peu de liquide... y a qu'avec ça que tu les auras. » lance-t-elle avec un certain dédain à propos de ses soeurs. elle n'aurait pas du dévoiler si facilement ses cartes, joan. tu savais à présent que tu avais de grandes chances d'atteindre ta cible en te rapprochant des soeurs castillo. et, tant qu'à faire, autant allier l'utile à l'agréable. « je sais que t'aimes le défi, cole... ce que tu ne peux pas avoir... elles sont trop faciles pour toi. » pas de doute, joan avait appris sa leçon et n'avait pas encore totalement oublié comment tu fonctionnais. et pourtant, il y avait une partie de toi qu'elle avait volontairement laissé de côté dans son raisonnement : celle qui était prêt à beaucoup de choses pour la faire enrager. qui plus est, tu n'avais malgré tout jamais tourné le dos à des ébats gagnés d'avance. « j'ai réalisé que le défi était bien trop surestimé. rien de tel que la simplicité d'une histoire rapide et charnelle, tu ne crois pas ? » tu souffles d'un air pensif, laissant tes pensées se perdre sur les possibles atouts du reste des filles castillo. « tu me donnes leurs numéros ou tu préfères que je me débrouille ? » une énième provocation.

_________________

If I should call you up, invest a dime and
You say you belong to me and ease my mind
Imagine how the world could be, so very fine
So happy together, me and you, you and me.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 118 points : 20
pseudo : emy.
avatar : caitlin stasey.
crédits : leave.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Sep - 19:52
Y a rien de raisonnable dans ce que fait Joan avec elle, surtout au moment de fêter ses fiançailles. C'est mal, mais comme un aimant, elle est irrémédiablement attirée par lui. A-t-elle seulement envie de résister ? Parfois ça lui manque, ce piment qu'il mettait dans sa vie... Avec lui, elle ne s'est jamais ennuyée. Même si elle ne l'admettra jamais. Elle préférera le blâmer pour tout et n'importe quoi, y compris pour ses propres erreurs. C'est tout ce qu'elle trouve pour le repousser suffisamment, quand bien même elle joue avec le feu. Elle lui trouverait tous les défauts du monde, comme pour lui prouver qu'elle sait ce qu'elle fait avec son fiancé. Ou se le prouver à elle-même ? Quoi qu'il en soit, elle ne s'attendait pas à ce qu'il utilise sa famille, rien que pour lui montrer qu'il peut l'atteindre aussi. Elle tente de ne pas se dégonfler, malgré le sourire qui a quitté ses lèvres un instant. Elle s'en fiche de faire clairement référence à ce que ses sœurs font de leur vie. Ces filles n'ont aucun honneur. Elles sont bien loin d'avoir la fierté de Joan, son orgueil peut-être même. Elle sait aussi que pour Cole, elle représentait du défi... De l’inaccessible. Et ses sœurs, ce sont des filles faciles. Rien de glorieux. Ce n'est pas le genre de filles qu'il veut avoir à son bras, si seulement il s'engage de nouveau un jour et ne finit pas tout seul, à pourrir dans sa garçonnière. Il a le culot de lui demander son avis, alors qu'il se rabaisse à la facilité. « Non, je ne crois pas. » ne tarde-t-elle pas à répondre, en toute franchise. Peut-être avec un soupçon de jalousie, soigneusement déguisé par un air je-m'en-foutiste. Il la provoque encore. Plutôt crever plutôt que lui donner de quoi contacter ses sœurs. Elle sait qu'il n'hésiterait à aller voir de plus près, alors s'il y tient tant... « Tente de faire ce que tu n'as jamais réussi à faire... » souffle-t-elle, sans le quitter du regard, un air presque aguicheur sur le visage « Impressionne-moi, Cole... » ajoute-t-elle, pour le défier. Elle joue les dures, mais au fond, elle se demande si ça le fait au moins souffrir un peu, de la voir promise à un autre.

_________________
when you're young
we were so young when we thought that we knew how to love fought about anything, everything that did is function but we just gotta own that shit don't let it go like this maybe we can go from this, yeah @the chainsmokers ≈ young©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» [Divers écoles de spécialité] École des Pilotes de la Flotte à St Malo 35
» renseignement pour engagement dans la marine belge
» BE - batiments-école du type Léopard
» Centenaire de la première école Maria Montessori
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: up high in the streets
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum