AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

afterwork. (ophelia)

i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 137 points : 6
pseudo : emy.
avatar : caitlin stasey.
crédits : leave.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 21:59
Après une journée des plus ensoleillées, un léger brouillard vient surmonter le quartier. C'est la fin de la journée... Journée intense d'ailleurs. Plein de dossiers à traiter dans l'urgence. Elle a quitté le cabinet avec un peu de retard, mais là, elle a rendez-vous avec Ophelia. Elle ne saurait pas dire comment elles sont devenues amies, pourtant le courant est bien passé entre elles. C'est Joan qui lui a proposé de se retrouver dans un bar, pas très loin d'où elle travaille. Un verre ou deux ne lui feront pas de mal, après cette journée de folie. Comme elle, la jeune femme est déterminée sur le plan professionnel. En plus, elles vont se marier toutes les deux, bientôt. Ça leur fait un autre point commun, et donc un sujet de discussion de plus. Cependant, Joan est un peu ailleurs depuis qu'elle a été engagée dans ce cabinet. Retrouver Cole ne l'a pas laissée de marbre, contrairement à ce qu'elle se plaît à faire croire. Elle fait celle qui est passée à autre chose, à qui ça ne fait ni chaud ni froid, sauf que ce n'est pas vraiment ça. Elle a précipité la fin de leur relation, mais elle ne saurait pas dire jusqu'où ça aurait pu aller. Est-ce que, comme James, il aurait fini par lui demander sa main ? Elle n'aura sans doute jamais la réponse... Mais aussi parce qu'elle est trop fière pour poser la question, et qu'elle fait toujours celle qui est détachée de tout ça. En arrivant sur leur lieu de rendez-vous, elle réserve une table dans le bar déjà bien rempli, en attendant Ophelia. Un type la regarde déjà, et dans un geste subtile, elle lui montre sa bague de fiançailles. C'est un peu quand ça l'arrange... Parfois, ça ne la dérange pas tant que ça qu'on cherche à la séduire. Tout dépend du type en face.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 761 points : 23
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : ava @freesia. sign @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 23:42
fin d'une conversation téléphonique professionnelle. ophelia raccroche, mais ne range pas son téléphone pour autant. elle s'empresse de consulter ses derniers mails, ceux de l'après-midi. elle tient à être à jour, tous les jours. ce n'est pas toujours évident, elle pourrait même engager quelqu'un pour faire ça à sa place. elle a toujours engagé quelqu'un pour faire les corvées à sa place. mais ses mails, c'est autre chose. peut-être trop privé pour qu'un parfait inconnu s'en occupe, qu'importe ses qualifications. et puis elle s'en sort bien pour le moment, c'est le principal. la voiture s'arrête et le chauffeur lui signale qu'ils sont arrivés à destination. elle le remercie, puis s'empresse de sortir de la voiture tout en prenant soin de ranger son téléphone dans son sac. un manque de confiance peut-être, après tout elle n'est pas si familière avec ce genre de quartier. et puis avec le brouillard qui tombe, certains pourraient en profiter. quelques pas seulement la séparent de ce bar où joan l'attend sûrement déjà. après tout, elle travaille juste à côté. ophelia aurait pu arriver bien plus tôt si elle avait pris le métro, mais elle ne l'a encore jamais fait et elle préfère que ça reste ainsi. et puis elle est là, c'est le principal. une fois à l'intérieur, elle repère rapidement joan, déjà installée à une table, et surtout déjà en compagnie d'un autre homme que son fiancé si elle en croit les photos qu'elle lui avait montrées. un sourire se dessine sur ses lèvres alors qu'elle s'approche de la brune qui remballe l'homme en question en lui montrant sa bague. « ça ne marche pas à tous les coups, je te préviens. » elle lance une fois à sa hauteur, l'homme déjà bien loin de leur table. comme si elle venait de libérer une maladie contagieuse. ophelia soupire en s'asseyant à son tour, avant d'adresser un sourire à sa nouvelle amie. « tu vas bien ? » elle demande en captant le regard de joan avant de balayer la pièce de ses iris sombres.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.


Dernière édition par Ophelia Powell le Jeu 23 Nov - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 137 points : 6
pseudo : emy.
avatar : caitlin stasey.
crédits : leave.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juin - 16:13
En fin de journée, Joan sait d'avance que ça lui fera du bien de passer du temps avec Ophelia. Elle s'entend bien avec elle, et elles ont pas mal de points communs qui font que le courant passe encore mieux entre elles. Elle l'attend déjà dans le bar, et visiblement, elle a tapé dans l'oeil d'un client. Sa bague de fiançailles ne suffit pas à l'éloigner. Probablement du genre gros lourd, il semble lui en falloir plus que ça. En tout cas, il n'est vraiment pas le genre de la jolie brune, alors elle tente toujours de le lui faire comprendre subtilement. Et finalement, c'est Ophelia qui arrive, en même temps que le type file loin de la table que Joan avait réservée. Comme le dit si bien son amie, montrer sa bague ne marche pas à tous les coups. Lui, ça avait plus l'air de le titiller qu'autre chose. « Dommage... Il n'était même pas charmant. » dit-elle ensuite, alors que son amie vient prendre place face à elle. Elle lui demande comment elle va. Elle pourrait aller plus mal, c'est clair. Sa carrière se porte bien, son couple pas si mal. Elle s'estime heureuse. Ça ne l'empêche pas de se poser plein de questions sur ces fantômes du passé qui resurgissent dans sa vie, sur son mariage à venir. Elle est comme ça Joan, à toujours s'interroger sur tout. D'être avec Ophelia, ça coupe court à ses pensées. Peut-être qu'elle lui en touchera deux mots après, de ce qu'elle ressent à propos de tout ça. Après tout, elles sont fiancées toutes les deux, elle doit bien se demander les mêmes choses. « Grosse journée, mais tout va bien. Et toi ? » Le serveur s'approche rapidement pour venir prendre leur commande, et elle laisse son amie faire avant de demander un Sex on the beach. « Alors ? Les préparatifs tout ça ? » demande-t-elle pour lancer la conversation, curieuse. De leur côté, ça avance doucement, même si elle n'a pas eu le temps de faire les boutiques de robes de mariée.

_________________
when you're young
we were so young when we thought that we knew how to love fought about anything, everything that did is function but we just gotta own that shit don't let it go like this maybe we can go from this, yeah @the chainsmokers ≈ young©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 761 points : 23
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : ava @freesia. sign @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 0:36
elle aurait dû s'en douter, c'est en venant dans ce genre d'endroits qu'on se fait le plus aborder. « ils le sont rarement. » elle soupire en levant les yeux au ciel lorsque joan lui apprend qu'il n'était même pas charmant. ces hommes-là accostent n'importe quelle jolie fille sans gêne, peu importe qu'elles soient fiancées, ou même mariées. ophelia ne fréquente pas beaucoup les bars. pas ceux-là, en tout cas. elle quitte rarement les quartiers les plus chics de la ville, finalement. et quand elle le fait, c'est principalement pour rejoindre un ami. une amie, en l'occurrence cette fois-ci. joan lui répond qu'elle va bien, malgré une grosse journée. elle veut bien la croire, le métier d'avocat n'est pas de tout repos. surtout dans une aussi grande ville que la leur, où des familles se déchirent tous les jours. en tout cas, ophelia sait pertinemment que ses parents ne risquent pas de divorcer eux, même si leur vie de couple est pratiquement inexistante aujourd'hui. tristesse. « pareil. » elle se contente de répondre d'un demi-sourire lorsque joan lui retourne la question. c'est alors que le serveur débarque, et ophelia jette un rapide coup d'œil à la carte avant de faire son choix. « un champagne cocktail s'il vous plaît. » joan, elle, commande un sex on the beach. elle aurait pu commander la même chose, mais elle est peut-être un peu trop habituée à son champagne ophelia. la conversation dérive rapidement sur leur principal sujet en commun, la raison même de leur rencontre : les préparatifs de mariage. « oh, tu sais, on n'est pas encore vraiment dedans. enfin, j'ai déjà commencé à planifier deux-trois trucs, d'où notre rencontre, mais comme c'est pour l'année prochaine, on a encore le temps. » elle explique en passant la main dans ses cheveux d'ébène. son sourire s'élargit rien que d'en parler. elle ne pensait pas se fiancer à même pas vingt-quatre ans ophelia, mais maintenant que c'est fait, c'est comme si tout avait plus de sens. c'est ce qu'elle ressent à chaque fois qu'elle pose son regard sur alfie. « c'est pour quand déjà toi ? » elle demande alors après un bref instant de silence. plus tôt qu'elle, c'est sûr.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.


Dernière édition par Ophelia Powell le Jeu 23 Nov - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 137 points : 6
pseudo : emy.
avatar : caitlin stasey.
crédits : leave.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Juin - 15:10
Etre accostée par un homme, c'est quelque chose qui arrive bien souvent à Joan. Le diamant qui brille à son annulaire devrait les alerter, mais même pas. C'est à croire qu'elle les attire encore plus maintenant qu'elle est fiancée. Quand elle sera mariée, ça sera probablement pareil. Ça doit avoir un côté inaccessible excitant, elle ne voit pas autre chose. Non, ce type n'était pas charmant, et elle grimace à la réponse d'Ophelia. Autrement, Joan se serait probablement prise au jeu, rien que pour un petit flirt sans conséquence. Ce bar est sympa en tout cas... C'est pas le plus chic, ni le plus pouilleux. Simplement un bon endroit pour s'amuser. Pour décompresser aussi, après une journée comme celle-ci, à traiter des dossiers plus importants les uns que les autres. Il n'y a pas de petit ou de grand procès, pour Joan. Pour Ophelia, c'est la même chose. Grosse journée. Elles commandent chacune un verre, et les choses sérieuses commencent. En même temps, elles se mettent à parler mariage, à l'initiative de Joan. Son amie n'est pas pressée, mais a déjà pensé à quelques trucs. « Oui, c'est sûr que vous êtes larges pour le moment. Tu me diras si tu veux qu'on fasse quelques boutiques un de ces jours. » Peut-être que ça pourrait les inspirer un peu, qui sait. Ce qui est certain, c'est qu'elle veut que son mariage soit unique. La brune lui demande pour quand c'est, pour James et elle. « Pour le printemps prochain, au mois de mai. » répond-elle avec le sourire. Il ne fera ni trop chaud, ni trop froid. Ce sera parfait, n'est-ce pas ? « Y a des moments où je me demande vraiment si c'est pas trop tôt, tu vois. Si on se précipite pas un peu. » dit-elle, pour voir si Ophelia ressent la même chose qu'elle, d'autant plus qu'elle est de deux ans sa cadette. Elle se demande aussi si ça durera, avec James, puisque ça n'a pas fonctionné avec Cole, ni avec Vincenzo. À croire qu'elle trouve toujours la petite bête.

_________________
when you're young
we were so young when we thought that we knew how to love fought about anything, everything that did is function but we just gotta own that shit don't let it go like this maybe we can go from this, yeah @the chainsmokers ≈ young©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 761 points : 23
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : ava @freesia. sign @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Aoû - 22:23
peut-être que tu ne penses pas assez aux préparatifs du mariage. peut-être que t'es pas encore assez dedans. mais à chaque fois que t'y penses, tu te dis que c'est dans quatorze mois, et ça te paraît tellement lointain. trop lointain pour que t'en fasses une priorité pour le moment. tu ne l'as même pas encore annoncé à tout le monde, et puis t'as tellement de choses à faire avant. « oui, c'est sûr que vous êtes larges pour le moment. tu me diras si tu veux qu'on fasse quelques boutiques un de ces jours. » elle te propose, et tu souris. t'as clairement pas l'habitude de ce genre de propositions, mais pendant longtemps t'as fréquenté les mauvaises personnes ophelia. encore un aspect de ta vie que t'es décidée à changer. « bien sûr. » tu souffles dans un sourire en t'imaginant toutes les boutiques que vous pourriez faire, ensemble. il faudrait que tu commences par revoir ton planning, déjà. t'as envie de faire ça bien. « t'as engagé quelqu'un d'ailleurs ? je veux dire, une organisatrice de mariage ? » tu demandes quand tu viens à y penser. si t'étais pas autant organisée et directive, t'en engagerais une, c'est certain. mais tu préfères faire ça toi-même. et puis, c'est pas comme si les moyens te manquaient. t'as pas besoin d'une wedding planner pour obtenir les contacts dont t'as besoin. « pour le printemps prochain, au mois de mai. » elle t'explique lorsque tu lui demandes pour quand est son mariage à elle. il lui reste tout juste moins d'un an pour tout organiser. ça peut paraître beaucoup, mais si on veut faire ça correctement t'estimes qu'un an c'est juste ce qu'il faut. « très bon choix. » t'hoches doucement la tête, toujours le sourire aux lèvres. t'aimes bien le mois de mai. et pas seulement parce que c'est ton mois d'anniversaire. c'est encore le printemps, mais les températures se rapprochent doucement de celles d'été. personne n'est en vacances, normalement. t'approuves, même si tu n'as clairement pas ton mot à dire. « y a des moments où je me demande vraiment si c'est pas trop tôt, tu vois. si on se précipite pas un peu. » elle lâche alors, et tu te demandes d'où ça sort. tu fronces légèrement les sourcils en lisant le doute dans son regard. t'as pas l'impression de te précipiter, toi. et pourtant, tu ne le connais pas depuis très longtemps, alfie. est-ce que tu devrais te poser ce genre de questions ? tu souffles, pour chasser tout ça de ton esprit. « t'as des doutes ? » t'oses demander, pour mettre les choses au clair directement. et puis tu te dis qu'elle ne te dirait pas tout ça si elle n'avait pas envie d'en parler, d'approfondir la question.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 137 points : 6
pseudo : emy.
avatar : caitlin stasey.
crédits : leave.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 22 Sep - 16:23
Ophelia et Joan sont toutes deux fiancées, liées à une personne qui a marqué cette dernière plus que de raison, sans même qu'elles le sachent. Il la fait douter, depuis qu'elle l'a revu. Le croiser tous les jours au cabinet sème le trouble dans l'esprit de la brune. Ça ne devrait pas. Il ne devrait être que son passé, et elle n'est pas censée y penser, tout en prévoyant d'aller faire les boutiques de mariage avec Ophelia. Son amie accepte, et elle se contente de lui sourire, avant qu'elle ne lui pose une autre question, quant à une potentielle organisatrice de mariage. « Pas encore... J'y pense en fait, surtout pour tout ce qui est décoration. Enfin j'hésite... J'ai pas trop envie qu'elle planifie tout et cherche à me convaincre pour tel ou tel truc. » finit-elle par dire, en haussant les épaules. Elle ne paierait pas quelqu'un pour la contredire, ça c'est sûr. Elle y réfléchit encore en vérité. « Et toi du coup ? » demande-t-elle à son tour. Ophelia lui demande pour quand c'est prévu, et ce sera donc pour le mois de mai. Elle la complimente sur le choix de la période. « Merci ! Au moins il ne fera pas trop chaud, et avec un peu de chance, le temps ne sera pas catastrophique. » répond-elle. Elle s'y voit déjà, tout autant qu'elle se pose beaucoup de questions. Est-ce qu'ils se marient trop tôt ? Est-ce qu'ils devraient attendre ? Elle se met à hésiter, parce que c'est toujours le même qui sème le trouble dans son esprit. Y a qu'avec lui, qu'il y avait une véritable passion, quelque chose qu'elle ne pouvait pas contrôler. Avec James, y a sûrement de l'amour, mais pas au même degré. Elle se confie alors à Ophelia, parce qu'elle pourrait sûrement la comprendre. « Un peu, j'avoue... » répond-elle, quand elle lui demande si elle a des doutes. Elle en voit défiler toute la journée, des gens qui divorcent. C'est un peu son gagne pain au fond... « J'ai revu mon ex, je m'y attendais pas... Il s'est rien passé bien sûr, mais voilà... » Mais voilà... Y a toujours quelque chose du côté de Joan. Impossible de vraiment l'oublier, quand elle se demande où ils en seraient aujourd'hui si elle n'avait pas tout gâché. Aurait-il fini par le faire à sa place ? C'était ce qu'elle craignait, mais peut-être que ça ne serait pas arrivé.

_________________
when you're young
we were so young when we thought that we knew how to love fought about anything, everything that did is function but we just gotta own that shit don't let it go like this maybe we can go from this, yeah @the chainsmokers ≈ young©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 761 points : 23
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : ava @freesia. sign @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Sep - 14:18
t'as jamais trop cherché à savoir comment les gens organisaient leur mariage. tu t'es jamais réellement renseignée sur le sujet à vrai dire. le mariage, c'était pas ton truc avant. t'en as peut-être rêvé quand t'étais adolescente, mais ça t'est vite passé. et te voilà aujourd'hui, à prendre un verre dans un bar que tu ne connais pas pour discuter préparatifs de mariage avec une fille que tu viens de rencontrer. si quelqu'un avait encore des doutes sur le fait que t'aies changé, ils peuvent maintenant être dissipés. « pas encore... j'y pense en fait, surtout pour tout ce qui est décoration. enfin j'hésite... j'ai pas trop envie qu'elle planifie tout et cherche à me convaincre pour tel ou tel truc. » elle répond lorsque tu la questionnes pour savoir si oui ou non elle prévoit d'engager une organisatrice de mariage. t'hoches la tête, tu comprends son point de vue. « c'est toi qui as le dernier mot de toute façon. » t'hausses légèrement une épaule. en tout cas, toi tu sais que personne ne t'obligerait à faire quoi que ce soit qui te déplaise. surtout pour ton mariage. joan a l'air d'avoir du caractère, tu la vois mal se faire marcher sur les pieds quand même. « et toi du coup ? » elle te retourne la question, sans surprise. « non, je préfère m'en charger moi-même. je sais ce que je veux. » et ce que tu ne veux pas. tu perdrais ton temps avec une organisatrice, aussi qualifiée soit-elle. et puis, t'as tellement d'avance que tu pourrais difficilement te tromper. joan aussi a de l'avance, pas autant que toi, mais tout de même. le mois de mai est encore loin. « merci ! au moins il ne fera pas trop chaud, et avec un peu de chance, le temps ne sera pas catastrophique. » tu souris. t'espères pour elle, que le temps sera clément. même s'il est courant de dire mariage pluvieux mariage heureux, personne n'a envie de finir trempée en robe de mariée. mais voilà qu'elle te confie qu'elle remet tout ça en doute, qu'elle a l'impression de se précipiter dans ce mariage. « un peu, j'avoue... » elle confirme tes pensées. c'est un peu tôt, pour douter, non ? généralement on doute vers la fin, lorsque le stress approche. pas un an avant. « j'ai revu mon ex, je m'y attendais pas... il s'est rien passé bien sûr, mais voilà... » elle t'explique, et tu comprends mieux maintenant. si elle en parle, c'est que cet ex n'est forcément pas oublié. mais tu préfères quand même l'entendre de sa bouche. « c'est-à-dire ? » t'as envie d'en savoir un peu plus, même si comme elle dit il ne s'est rien passé. t'estimes qu'il n'y a pas besoin de se passer quelque chose physiquement pour que tout change. « si t'as encore des sentiments pour lui, c'est pas grave. s'ils sont plus forts que ceux que t'as pour ton fiancé... quitte-le. » t'ajoutes avant qu'elle ne puisse répondre à ta première question. c'est direct, radical, peut-être même violent aux yeux de certains, mais t'es pas du genre à tourner autour du pot.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 137 points : 6
pseudo : emy.
avatar : caitlin stasey.
crédits : leave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Oct - 16:56
Joan est totalement dans le doute, en ce qui concerne son mariage. Autant pour les préparatifs que pour le mariage en lui-même. Est-elle vraiment prête pour ça ? Est-ce que James est l'homme qu'elle doit épouser ? Elle se pose un tas de questions. Mais d'abord, elle parle de sujets plus légers. Wedding planner ou pas ? Elle ne sait pas vraiment... Elle veut quelque chose qui soit à son idée, et pas telle ou telle bonne femme qui lui dirait ce qui ferait de son mariage quelque chose de parfait. Certes, c'est elle qui a le dernier mot. « Oui c'est sûr... Enfin je suis pas encore décidée pour être honnête. » Ce n'est clairement pas le budget qui la freine. Elle gagne bien sa vie, James aussi. Ils peuvent se permettre ce qu'ils désirent. Elle retourne la question à son amie, qui elle, semble déterminée à tout faire elle-même. « C'est bien ! Tu sais déjà pour le repas ? La décoration ? » demande-t-elle ensuite. Puis il y a tout ce qui est animation, robe, tenue des demoiselles d'honneur et tout ce qui va avec. Si Joan a plein de doutes concernant le mariage, à différents niveaux, elle se dit que le printemps est la bonne saison. Des températures douces, et un beau temps en général. Que demander de plus ? Mais finalement, elle confie ses autres doutes à Ophelia, se disant que celle-ci pourrait la comprendre. Est-ce trop précipité ? Est-il l'homme qui lui faut ? Oui, elle doute. Elle lui parle même de Cole, qui a semé le trouble dans son esprit. Son amie veut en savoir plus, alors elle s'apprête à lui donner de plus amples détails. Elle l'entend ajouter quelque chose de radical, et elle sait encore moins quoi en penser. « En fait, on s'est retrouvés dans le cabinet d'avocat où je travaille... Parce qu'il y a été engagé aussi. Mais ça n'aurait pas dû se finir entre nous. » dit-elle d'abord. Elle lève un regard plein d'appréhension sur la brune, puis souffle un peu. Elle a toujours un peu honte d'en parler, mais elle a confiance en elle alors... Elle se lance. « C'était un don juan quand je l'ai connu, en fait... On s'est rencontrés à la fac. Je lui ai résisté pendant un temps, mais j'ai craqué, et on s'est mis ensemble. Ça a duré deux ans, j'étais bien avec lui... Mais j'avais des doutes tu vois, par rapport à son comportement avec les autres femmes. Je pensais qu'il me trompait, alors... J'ai fait pareil. » avoue-t-elle, se pinçant la lèvre. « Sauf qu'il ne m'avait pas trompée, et je me suis sentie tellement stupide si tu savais... Juste le fait qu'il flirte toujours avec les autres... Je pensais que ça allait toujours plus loin. » Elle se trompait. Il avait été à la hauteur, mais elle n'avait pas su lui faire confiance. « J'ai sûrement toujours des sentiments pour lui, mais s'ils sont plus forts... Je ne sais pas. » Demi-vérité. Elle se rend bien compte que cette histoire la perturbe plus que de raison, pour quelqu'un dont le mariage est prévu l'année suivante.

_________________
when you're young
we were so young when we thought that we knew how to love fought about anything, everything that did is function but we just gotta own that shit don't let it go like this maybe we can go from this, yeah @the chainsmokers ≈ young©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 761 points : 23
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : ava @freesia. sign @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Nov - 23:42
tout le monde n'est pas fait pour engager une organisatrice de mariage, t'en as conscience. toi-même tu ne l'es pas. il faut dire que tu as l'argent, les contacts, et surtout... le caractère. t'es un peu trop directrice pour ça. parce qu'au final, comme tu le rappelles à joan, c'est toi qui as le dernier mot. « oui c'est sûr... enfin je suis pas encore décidée pour être honnête. » elle hésite, tu le vois bien. pas que pour ça d'ailleurs. t'hoches un peu la tête avant qu'elle ne te retourne la question, et tu lui expliques rapidement que tu préfères t'occuper de la préparation de ton mariage toi-même. t'es faite pour ça. « c'est bien ! tu sais déjà pour le repas ? la décoration ? » elle demande alors, curieuse. t'as des idées, ouais. rien n'est encore concret, après tout vous êtes deux à vous marier. mais tu comptes sur ton pouvoir de persuasion pour convaincre alfie de te rejoindre sur beaucoup de tes choix. « je sais qu'il y aura du saumon, après je dois en discuter avec alfie. et pour la décoration... en plus du blanc, une petite touche de vert et de lilas. » t'hausses vaguement une épaule. c'est l'image que t'as en tête en tout cas et tu trouves ça juste parfait. après, tu verras si ça rend aussi bien en vrai, mais il y a des chances quand même. joan te fait alors part d'autres de ses doutes, bien plus importants que les précédents qui ne sont au final que des détails. il y a un certain ex qui s'est rajouté dans l'équation, et ça, ça n'annonce jamais rien de bon. « en fait, on s'est retrouvés dans le cabinet d'avocat où je travaille... parce qu'il y a été engagé aussi. mais ça n'aurait pas dû se finir entre nous. » elle commence à raconter, et tu fronces les sourcils. parce que t'attends la suite de l'histoire. tu vois bien qu'elle n'est pas très à l'aise avec le sujet, t'imagines qu'elle y est pour quelque chose dans cette rupture apparemment prématurée. « c'était un don juan quand je l'ai connu, en fait... on s'est rencontrés à la fac. je lui ai résisté pendant un temps, mais j'ai craqué, et on s'est mis ensemble. ça a duré deux ans, j'étais bien avec lui... mais j'avais des doutes tu vois, par rapport à son comportement avec les autres femmes. je pensais qu'il me trompait, alors... j'ai fait pareil. sauf qu'il ne m'avait pas trompée, et je me suis sentie tellement stupide si tu savais... juste le fait qu'il flirte toujours avec les autres... je pensais que ça allait toujours plus loin. » ton visage se détend maintenant que tu connais toute l'histoire. enfin, le gros de l'histoire. pas besoin de plus de détails. « c'est pas une vie, de te demander tous les jours si ton copain te trompe. » tu lâches en captant son regard. tes traits peuvent paraître durs, mais tu ne la juges pas. tu peux comprendre sa situation. tu t'y connais en relation toxique. « c'était peut-être un mal pour un bien, au final. » t'oses à nouveau dire. ce garçon a dû en souffrir, elle aussi, mais n'est-elle pas mieux sans lui ? avec ou sans son fiancé. « j'ai sûrement toujours des sentiments pour lui, mais s'ils sont plus forts... je ne sais pas. » elle avoue enfin, même si elle dit être incertaine. toi ça te paraît évident maintenant. « si tu hésites, je crois que la question ne se pose pas. » t'arques un sourcil. t'essayes de lui faire comprendre le fond de ta pensée sans être trop explicite, après tout tu n'as pas à réfléchir à sa place et surtout, tu n'es pas responsable de ses futures actions. qu'on ne vienne pas te reprocher quoi que ce soit là-dessus si sa décision déplaît à certains.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: up high in the streets :: williamsburg
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum