AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

use somebody (sara)

avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 67 points : 142
pseudo : s.
avatar : Leigh Halfpenny
crédits : me, serinspoirot
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 20:11
Un soir de plus à tourner, virer, zapper sur le canapé sans trouver une once d’intérêt dans chaque chose. Une séance de sport plus tard, une frustration évacuée, Liam assiste au mouvement de l’horloge murale sans voir le temps défiler. Assis à son bureau, il tente vainement de trouver une inspiration sur son croquis de la veille, qu’il a fait et refait. La poubelle s’est remplie, mais le dessin lui, n’a pas trouvé de ligne directrice. Il règne un silence de plomb dans cette maison. Pas de musique, elle lui rappelle trop de souvenirs, pas de bruits autres que celui du chien qui soupire après s’être couché dans son panier. Son maitre n’est pas très loquace. Une bière à la main, il finit par se décider à bouger. Il ne veut pas rester seul ce soir, il va sortir, pour la quatrième fois en quatre soirs cette semaine. Liam s’apprête sans trop mettre de cœur à l’ouvrage. Le voilà sorti, prenant sa voiture qu’il nettoie deux fois par semaine, maniaque. Il se rend à ce petit bar qu’il a repéré la dernière fois en passant en courant dans une rue. Il ne l’avait jamais vu auparavant. Autant voir à quoi ressemble la clientèle. Il pousse la porte de l’endroit quelques minutes plus tard. L’endroit est loin d’être cosy et peu rempli. Il faut dire que l’heure est déjà bien avancée et que les jeunes sont de sorties en nightclubs. Seuls les habitués, les piliers semblent être encore là. S’approchant du comptoir, il s’adresse à la barmaid qui lui tourne le dos. « Un whisky s’il vous plait. » C’est rare qu’il mette la forme ces derniers temps, mais le ton est direct et sec. Son regard change quand la jeune femme se retourne et qu’il retrouve les traits de la petite serveuse. Cette fille le suit. Est-ce un mirage ? Il la voit partout, ça semble improbable. « Encore toi ? Je vais finir par croire que vous êtes plusieurs. Tu me traques ? » Il ne pense même pas à la possibilité d’arrondir ses fins de mois en accumulant les jobs. Mais une fois de plus, il se perd dans ce regard bleu si perçant, si intriguant. Elle dégage quelque chose, comme si elle était le pole positif correspondant au pole négatif qu’il était devenu. « Mets m’en deux. » De Whisky. Soit il a trop picolé, soit ses yeux lui jouent des tours. Ils se sont rencontrés deux fois, deux fois ils se sont attrapés, chamaillé comme deux chiffonniers, comme si la communication et l’entente cordiale étaient impossibles.

_________________
I am a blank page.
Let our hearts stop and beat as one together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 176 points : 122
pseudo : margaux
avatar : yulia rose
crédits : moonic (avatar) community of gifs (gif)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 20:23
un soupire qui s'échappe inévitablement de tes lèvres. tu ne peux faire autrement devant la fatigue qui commence à se faire sentir dans tes muscles. t'es pas au restaurant ce soir, non, mais tu bosses quand même pour faire un peu d'argent. tu ne peux pas te tourner les pouces sachant que c'est ton grande frère, ace, qui se démène. alors tu bosses, ce soir, t'es derrière le bar. t'as rien d'une barmaid, mais tu te dis que c'est toujours mieux que jouer les serveuses et être obligée de se contenir devant les nombreuses mains baladeuses. tu fais craquer ton cou, en te retournant. l'heure approche, c'est bientôt la fin et le bar est déjà bien vidé. les jeunes sont partis alcoolisés, ils sont partis continuer leur soirée un peu plus loin, sûrement en boîte. t'aimerais bien, toi aussi, alors profiter de la musique, mais t'es coincée là pour encore quelques heures. Un whisky s’il vous plait. tu hoches la tête en te retournant, un verre déjà entre les mains. t'as pas reconnu la voix, comment la reconnaître, cette voix désagréable où ne sort que des sermons, ou presque. Encore toi ? Je vais finir par croire que vous êtes plusieurs. Tu me traques ? tu l'observes en fronçant les sourcils. il n'a pas idée à quel point il pourrait avoir raison en pensant que tu peux être plusieurs. dans ta tête, sûrement, mais tu ne veux pas savoir. encore moi oui, et non, j'te traque pas, te fais pas trop de rêve. tu précises en servant un verre, généreusement. Mets m’en deux. il vient préciser, et tu hoches la tête. ton boulot, tu sais le faire, à peu près. servir des verres, oui, les boire, ça oui, tu connais mieux. tu pousses le premier, puis le second et tu appuies tes deux mains sur le bord du bar. tu l'observes, il ne semble pas encore alcoolisé, pas comme la dernière fois. du coup, j'pense que c'est plutôt toi qui me suis, non ? comme par hasard, tu viens ici, dans ce bar. tu précises. peut-être qu'il n'habite pas loin. tu ne devrais pas lui faire la conversation, tu sais qu'il peut être acerbe.. mais tu le fais, tu le regardes même. là, assis sur un des tabourets, tu l'observes, tu le détailles, discrètement, ou presque, et t'essaies de comprendre qui il est vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 67 points : 142
pseudo : s.
avatar : Leigh Halfpenny
crédits : me, serinspoirot
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 20:39
Il rit jaune, Liam. Elle se croit marrante la jeune femme. Il n’a pas que ça à faire de la suivre. Ce n’était pourtant pas véridique, car il est déjà repassé devant le restaurant plusieurs fois, poussant presque la porte pour voir si elle y travaillait, sans véritable raison au fond. Il lève les yeux au ciel. « Je suis désolé de te décevoir mais tu ne corresponds pas à la définition. » Sous-entendu qu’elle ne le fait pas rêver. Alors pourquoi lui occupe-t-elle l’esprit ? Ce qu’il y a de drôle, c’est qu’il ne se souvient que de certaines bribes de leur dernière rencontre à la fête. Il avait beaucoup trop bu ce soir-là. Deux verres de servis. A peine les pousse-t-elle dans sa direction qu’il se saisit du premier et l’avale d’une traite, le liquide brûlant sa gorge au passage, mais il ne cille même pas, bien trop habitué à cette saveur terrible qui lui irradie les entrailles. Un nouveau rire s’échappe d’entre ses lèvres et l’enfant Stephens se tourne vers la porte et l’architecture du bar tellement opaque qu’on ne saurait voir qui se trouve à l’intérieur. « Parce que tu crois que j’ai des yeux à rayon X peut-être ?! » Il se fiche d’elle, dans ses sarcasmes indécents tandis que ses yeux observent sans réserve la jeune femme, comme à la recherche d’une faille. Le hasard fait-il bien les choses ? Il s’empare du second verre et comme le premier, il le liquide en deux secondes à peine, posant avec fracas le verre sur le comptoir. Remarquant qu’elle a démarré la même activité que lui, il reste interloqué : « Qu’est-ce que tu regardes ?! » Comme si c’était défendu. Et puis, il passe à autre chose, balayant la salle du regard. « Il est miteux ce bar. Y a que des vieux. » Sans pour autant s’inclure dedans, il pourrait très bien remplacer les piliers, tenant probablement mieux l’alcool que n’importe lequel d’entre eux. Avant, il ne côtoyait ce genre d’endroits que pour assister aux concerts de Christina. Elle lui manque. Tout son monde semble s’éteindre et c’est alors qu’il redemande : « Donne-moi quelque chose de plus fort. » Un ordre comme un autre, ce ton sec ne semble pas le quitter, et pourtant, il aurait un million de questions à lui poser.

_________________
I am a blank page.
Let our hearts stop and beat as one together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 176 points : 122
pseudo : margaux
avatar : yulia rose
crédits : moonic (avatar) community of gifs (gif)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 22:21
Je suis désolé de te décevoir mais tu ne corresponds pas à la définition. il balance rapidement, et c'est un sourire forcé de ta part qu'il récolte, uniquement. ouais, t'imagines que t'es pas son truc, et encore.. t'es pourtant pas si mal, si ? tu hausses les épaules, tu joues celle qui n'est pas vexer, alors qu'au fond, tu l'es de trop. Parce que tu crois que j’ai des yeux à rayon X peut-être ?! il lance, en observant cette fois les portes de l'établissement. c'est vrai que c'est sombre, il n'aurait pas vraiment pu te voir de l'extérieur, mais tant pis, t'as envie de croire qu'il t'a suivi jusqu'ici. même si t'es pas son rêve idyllique. qu'est-ce qui lui plaît pas d'ailleurs ? tu te demandes, tu fronces les sourcils, et tes yeux se perdent doucement sur lui. sa carrure, tu te dis qu'il doit faire beaucoup de sport pour être comme ça. Qu’est-ce que tu regardes ?! il finit par balancer. tu ouvres grands les yeux et tu secoues la tête. absolument rien tu dis, en soulignant le dernier mot, parce qu'il n'est rien hein ? son deuxième verre qu'il vide rapidement, comme le premier. l'alcool risque de monter bien vite pour le coup. Il est miteux ce bar. Y a que des vieux. il balance, tu pouffes un peu de rire en le regardant. ouais, il n'y a que des vieux et alors ? l'expérience, ils tiennent l'alcool, faut pas croire, et les jeunes sont déjà partis ailleurs. t'es en retard coco. t'expliques, simplement. Donne-moi quelque chose de plus fort. il relance, rapidement, tu hoches la tête. à vos ordres. nouveau sourire forcé, que tu lui offres avant de sortir une bouteille de derrière le bar. rien qu'en l'ouvrant, t'as l'impression d'être ivre morte, pour dire. t'es pas de celle qui tient l'alcool en même temps, mais tu préfères clairement boire que servir. nouveau verre, propre, pour ne pas mélanger les saveurs et tu lui glisses juste après y avoir insérer un glaçon. tu l'observes, encore. aller, on ne perd pas le rythme. cul-sec. tu balances, pour le chercher plus qu'autre chose. au pire, il sera bourré, et ce ne sera pas ton problème. c'est pas ça, le principe d'un barman ? il écoute, il fait boire et il disparaît. sauf que t'as pas envie de disparaître, pour le coup. un type qui arrive à côté, tu lui re-remplis son verre avant qu'il retourne à sa table.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 67 points : 142
pseudo : s.
avatar : Leigh Halfpenny
crédits : me, serinspoirot
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 22:59
Apparemment, le jeune homme la touche. Il la pique au vif. Le petit sourire forcé qu'elle lui offre en témoigne. Il pourrait être bien plus mesquin. Toutefois, ses paroles ne sont là que pour toucher, car au fond, qui dirait d'une telle fille qu'elle ne fait pas rêver? Tout le monde voudrait au moins la mettre dans son lit une fois, et beaucoup souhaiteraient même l'épouser. A y réfléchir, elle serait son genre de filles, bien que depuis peu, il ne se prend même plus la tête. A partir du moment où l'un flirte un peu avec lui, il se laisse aller. Il fait mine de ne pas rétorquer, de passer à autre chose quand elle ment volontairement sur la façon qu'elle a de le détailler sans vergogne. "C'est ça." Qu'il atteste en haussant les épaules. Les deux verres enchainés, il ne se sent pourtant toujours pas d'humeur plus joviale, assis là, à se poser trop de questions en face de cette fille qu'il connait à peine, mais qui semble aussi mystérieuse que lui. Il parvient cependant à la faire rire, mais il la fusille du regard face au surnom employé. "Il n'y a pas d'heure pour se saouler dans un bar, cocotte." Il a toujours détesté les surnoms. S'il l'utilise, c'est juste parce qu'elle l'a utilisé en premier et que ça l'a irrité. Son interlocutrice ne semble pas apprécier le ton qu'il emploie à son égard, et si ce n'est pas de la condescendance, c'est tout aussi désagréable. Il ne la quitte pas du regard, se rinçant l'oeil au passage, écho à sa vie d'adolescent. Elle l'incite à boire cul sec la mixture qu'elle lui pose devant les yeux. Mais il n'est pas sûr que cela soit judicieux. Liam regarde un instant son breuvage, et posant ses avants bras sur le comptoir il propose: "Faisons un pari! Je parie que j'arrive à le boire cul sec!" Pas sûr qu'il y parvienne, mais il est d'humeur joueuse. "Je te laisse choisir la teneur du pari!" Et il s'occupe de maintenir son verre dans sa main, en soutenant le regard de l'inconnue sans prénom.

_________________
I am a blank page.
Let our hearts stop and beat as one together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 176 points : 122
pseudo : margaux
avatar : yulia rose
crédits : moonic (avatar) community of gifs (gif)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 23:10
C'est ça. t'es pas convaincue, mais t'as pas envie de te prendre la tête là-dedans. alors tu hausses les épaules, un peu comme lui. tu sens bien qu'il est à cran, du moins, qu'il n'apprécie pas tes mots. l'expérience ?  il en manque peut-être ? t'en sais rien. un regard qui pourrait te tuer sur place, et pourtant, tu souris, fière de toi. t'es comme ça sara, tu joues, et tu te brûles, souvent. mais tu t'en fiches, t'y retournes, souvent. Il n'y a pas d'heure pour se saouler dans un bar, cocotte. il précise et tu lui accordes cette fois. c'est vrai qu'il n'y a pas d'heure, mais t'imagines que le matin, c'est pas forcément bien vu, par exemple. oh c'est certain ça, tu me l'as déjà prouvé la fois dernière ! tu le taquines, mais tu te souviens toi, de cette soirée. lui, sûrement moins. il avait déjà un bon coup dans le nez. il parlait, un peu fort et envoyait chier, beaucoup, mais tu l'as trouvé marrant. verre que tu lui proposes de boire cul sec, tu vois bien qu'il hésite. toi, tu sais que s'il fait ça, il risque de cracher ses poumons. Faisons un pari! Je parie que j'arrive à le boire cul sec! Je te laisse choisir la teneur du pari! tu fais mine de réfléchir, mais ça te plaît déjà. t'aimes jouer. ok. si je gagne, tu prends ma place et je prends la tienne. tu demandes, simplement, grand sourire aux lèvres, tu vois qu'il hésite alors t'en rajoute. attends, il ne me reste plus que..  tu regardes ta montre, doucement, avant de répondre. 30 minutes, même pas, et après j'ai terminé.. ou tu as terminé. tu rajoutes, en souriant, toujours. bouteille entre les mains que tu as posé sur le comptoir, tu le regardes cette fois et tu te fiches qu'il te demande ce que tu fais. t'es pas gêné. alors ? tu rajoutes, est-ce qu'il va se décider. est-ce qu'il va te suivre ? grande gueule, mais à côté, il y a quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 67 points : 142
pseudo : s.
avatar : Leigh Halfpenny
crédits : me, serinspoirot
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 23:34
Autrefois, peu importe si on lui adressait la parole, si on flirtait avec lui, il répondait toujours avec une gentillesse innée et un sourire radieux, parce qu'il ne voyait vraiment que Christina. Cette femme était toute sa vie, et jamais elle n'avait été jalouse, parce qu'elle savait qu'elle ne craignait rien. Aujourd'hui, il culpabilisait même de poser le regard sur une autre femme alors que sa future femme ne reviendrait jamais d'entre les morts. Pourtant, aussi surprenant que ça puisse paraitre, Liam regarde la petite serveuse, barmaid du soir. Elle est beaucoup plus avenante que ce qu'il l'est mais elle sait pertinemment où appuyer pour l'inciter à réagir. Il arque un sourcil: "Qu'est-ce que tu insinues?" Il s'interroge, la questionne parce qu'il s'agit d'une zone d'ombre, il ne sait ce qu'il s'est passé. L'alcool qu'elle lui a proposé a l'air d'être un sacré désinfectant tant l'odeur lui pique les narines. Le pari se dessine petit à petit. Prendre sa place et vice versa? Il cherche le piège dans cette requête. Sceptique, il la scrute, cherche la moindre entourloupe. "Pourquoi? Comme ça tu peux boire?" Même s'il perdait, trente minutes à la remplacer serait un jeu d'enfants. "Je préfère encore te payer à boire, mais soit. De toute façon, je gagnerais donc aucune surprise. Si je gagne, tu quittes les lieux immédiatement avant la fin de ton service." Sûr de lui, il attrape le verre dans lequel la boisson est servie, et porte ce dernier à ses lèvres. Le premier contact lui arrache les lèvres, comme si on lui entaillait la totalité de la surface des lèvres avec un cutter. Mais il finit par boire le verre, cul sec, avant de se mettre à tousser bruyamment, cherchant à survivre à l'hécatombe que provoquent ses intestins. "Bien essayé, mais... j'ai gagné!" Il sourit presque, comme fier. Mais l'alcool commence doucement à faire son petit effet.

_________________
I am a blank page.
Let our hearts stop and beat as one together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 176 points : 122
pseudo : margaux
avatar : yulia rose
crédits : moonic (avatar) community of gifs (gif)
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 10:51
Qu'est-ce que tu insinues? sourire mystérieux sur les lèvres, tu ne lui diras rien. quelle question, tu vas le faire mijoter un peu, et peut-être que tu lui parleras de cette soirée. pour le moment, tu te contentes d'un sourire et de quelques mots, à peine soufflés. tout c'que tu veux. tu passes doucement une main dans tes cheveux, pour compléter tes mots avant de réfléchir à ce que tu pourrais trouver comme pari. prendre ta place semble être ce qu'il y a de mieux. tu veux échanger les rôles. être celle qui décide, celle qui boit aussi, puis il ferait bien derrière le bar, non ? fantasme passager. Pourquoi? Comme ça tu peux boire? tu hausses les épaules. par exemple oui. tu hoches la tête, une fois, deux fois et tu souris en regardant le verre. toi, tu sais que tu ne pourrais pas le boire. Je préfère encore te payer à boire, mais soit. De toute façon, je gagnerais donc aucune surprise. Si je gagne, tu quittes les lieux immédiatement avant la fin de ton service. tu plisses les yeux. te payer à boire ça c'est une idée intéressante pour le coup. tu souris un peu moins quand il t'annonce que tu devras quitter les lieux avant la fin de ton service. t'es capable de faire ça, sara ? ok. tu réponds, uniquement. et tu attends. le verre, contre ses lèvres, tu les détailles, un peu trop, sûrement, tant pis, il ne le verra pas, trop concentré sur la réussite de son pari. un. deux. trois. une grimace à couper le souffle et le verre vite qui se repose bruyamment sur le bar. Bien essayé, mais... j'ai gagné! tu ne peux t'empêcher de sourire. t'as réussi à le faire boire quand même, c'était déjà une petite victoire. et je ne regrette pas d'avoir vu cette tête. tu précises. tu recules, tu cherches ton sac, tu le déposes sur le bar avant d'observer. le patron doit être occupé.. tu n'auras pas ta paye de ce soir. tu as bossé pour rien sara. ça t’agace mais c'est le jeu. tu files, tu te retrouves à ses côtés et sans réfléchir tu prends sa main pour l'entraîner hors du bar. tu tires, tu cours un peu jusqu'à retrouver l'air frai, mais tu ne t'arrêtes pas de suite. tu attends d'avoir fait quelques mètres en plus avant de lâcher sa main et d'éclater de rire. alors.. tu me le payes ce verre, maintenant ? tu demandes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 67 points : 142
pseudo : s.
avatar : Leigh Halfpenny
crédits : me, serinspoirot
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 12:27
La jeune femme sait qu'elle détient là un moyen de le faire chanter. Si elle voulait, elle pourrait être plus tyrannique à son égard, mentir sur ses agissements comme dévoiler la vérité, mais il ne saurait en aucun cas si c'était vrai ou non. C'était peut-être ça au fond qui l'intriguait. Parvenir à découvrir le vrai du faux. Il est persuadé d'avoir loupé quelque chose car il n'est pas possible qu'en étant bourré à ce point il soit resté sage comme une image, mais il pourrait être surpris de connaitre ses limites. Les mots qu'elle emploie attise cet intérêt surprenant qu'il possède pour elle et il esquisse une moue, se demandant encore s'il doit comprendre quelque chose ou si elle le fait marcher. "Qui te dit que je souhaite quelque chose?" Qu'il l'interroge en la fixant d'un regard suspect qui en dit long sur sa méfiance à son égard. Elle a de la suite dans les idées la jeune femme, et c'est elle qui mène les échanges contrairement à ce qu'il croit. Elle a décidé de jouer, il suit, sans rechigner. Et même s'il est persuadé de remporter ce pari, il sera bénéfique à Sara dans tous les cas. Ca doit être terrible d'assister aux beuveries des uns et des autres sans pour autant toucher à une goutte d'alcool. Liam est sûr de lui, boire quelque soit la liqueur ne l'effraie pas. C'est ce qui lui prouve en s'exécutant mais s'il a visé juste et que la jeune femme est dans le besoin, il se dit qu'elle ne relèvera pas le défi, qu'elle ne quittera pas les lieux et qu'elle devra juste le resservir jusqu'à ce qu'il ne tienne plus debout. Sauf qu'elle le surprend, alors qu'il la regarde triomphalement, le liquide fortement alcoolisé brûlant encore sa gorge sèche, il assiste au départ de la demoiselle, subjugué. Intéressant. Ce qui a encore de plus étonnant c'est qu'elle s'empresse d'attraper sa main sans un mot et qu'ils quittent les lieux sans même qu'il ne se rende compte de ce qu'il vient de se passer. Elle rit et il la regarde, restant immobile essayant de rassembler les pièces du puzzle. Il en a moins le temps puisqu'elle lui rappelle son engagement.Il secoue la tête comme si elle venait de dire une énorme bêtise. "Tu perds pas le nord... Mais avant ça, dis-moi ton prénom, l'inconnue!" Où va-t-il l'emmener? C'est une grande question. Prendre sa voiture serait risqué avec une passagère de plus alors qu'il a déjà bu beaucoup. "Une idée de l'endroit où mademoiselle voudrait poser ses fesses?" Cette soirée s'annonce plus plaisante que ce qu'il avait initialement prévu.

_________________
I am a blank page.
Let our hearts stop and beat as one together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 176 points : 122
pseudo : margaux
avatar : yulia rose
crédits : moonic (avatar) community of gifs (gif)
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 12:42
Qui te dit que je souhaite quelque chose? tu hausses les épaules. t'imagines que c'est dans la anture humaine de vouloir quelque chose. toi aussi, tu veux des choses sans pour autant que ce soit réalisable. tu te contentes de cette réponse passagère, un léger haussement d'épaules qui certifie que tu ne le connais pas, comme il ne te connaît pas. deux inconnus qui pourtant se retrouvent à jouer à un jeu dangereux. ta main qui embarque la sienne et l'air frai qui s'empare de ton corps rapidement. l'extérieur que tu rejoints juste pour prouver que tu peux le suivre sans soucis. tu te mets à marcher en arrière pour pouvoir le regarder. Tu perds pas le nord... Mais avant ça, dis-moi ton prénom, l'inconnue! tu souris, un peu, léger mouvement de cheveux. tu fais exprès, sans gêne, aucune. jamais j'le perds. et c'est sara. tu précises, simplement. ton prénom, tu lui avais déjà dis à cette soirée pour qu'il cesse de t'appeler la serveuse lente, par exemple. mais il n'était pas en état de le retenir. Une idée de l'endroit où mademoiselle voudrait poser ses fesses? il relance finalement tandis que tu hoches déjà la tête. des idées, t'en as, après, faut voir ce qu'il apprécie lui. j'ai pas envie de poser mes fesses j'ai envie de les bouger. tu balances, l'air de rien avant de faire un tour sur toi-même. j'connais une boîte par très loin. tu proposes, immédiatement, sans vraiment lui laisser le temps de rétorquer alors que tu te mets en marche. c'est pas très loin, quelques mètres, tu te retournes des fois pour le regarder. tes yeux bleus qui se perdent sur lui, tu souris, encore. aller dépêche-toi ! t'as déjà trois verres d'avance sur moi. sourire en coin avant d'arriver devant les lieux. vous rentrez facilement dedans et c'est immédiatement vers le bar que vous vous retrouvez, la musique qui bat son plein. tu balances déjà un peu ta tête. je prendrai une vodka. tu dis, l'air de rien, tes doigts qui frôles son épaule. tu lui as évité de payer les verres dans l'autre bar, il te doit bien ça non ? liam. tu te souviens de son prénom, toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 67 points : 142
pseudo : s.
avatar : Leigh Halfpenny
crédits : me, serinspoirot
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 13:57
Jamais auparavant il n'aurait accepté de passer une telle soirée avec une inconnue. Parce qu'avant, il y avait Christina. Le monde pouvait graviter autour de lui, il ne le voyait même pas, aveuglé par un amour infini qui jamais n'aura de fin même après la mort de la demoiselle. Dur pour les femmes de vouloir s'enticher de lui après un tel drame. Que sait-il de cette fille qui pourtant retient son attention? Pas grand chose. Il sait juste qu'elle est serveuse dans pas mal d'endroits et qu'il la croise très souvent dernièrement. Son regard perçant le subjugue autant que ce qu'elle est belle à regarder, mais alors pourquoi est-il si désagréable avec elle? Pourquoi se plait-il à battre en retraite? Parce qu'il ne veut pas s'attacher, parce que même si tout son être le pousse à en apprendre plus sur la demoiselle, il s'y refuse. Il ne pose pas de questions, que des rhétoriques. Ce qu'il y a de drôle, c'est que son comportement semble donner écho à celui de la jeune fille qui l'observe, le détaille, sans gêne, comme s'il ne la voyait pas faire. Elle flirte à sa façon, elle cherche à déclencher quelque chose chez lui, ça ne fait pas de doute. Sara. Ce prénom lui évoque vaguement quelque chose. Elle avait déjà dû lui dire. "Sara." Qu'il répète, comme pour l'intégrer. Il a vu juste Liam, Sara est d'humeur joueuse, convaincue peut-être d'apprécier la soirée qui allait suivre. Il n'est pas de meilleure compagnie, le jeune homme au coeur brisé mais pourtant, il lui laisse une chance, la suivant sans trop se demander si c'est une bonne idée, ou s'il ferait mieux de rentrer. "En espérant que tu ne me mènes pas dans un endroit où seuls les vieux croupissent..." Allusion directe à son lieu de travail qu'ils venaient de quitter. Sans rechigner il la suit, loin d'être très enjoué, les mains dans les poches et elle le lui reproche. "T'avais qu'à boire, c'est pas de ma faute." Et techniquement, il possède cinq verres d'avance. Une fois dans les lieux, il observe les têtes qui bougent au son de la musique moderne qui possède ces lieux. Certaines sont connues, d'autres trop jeunes, d'autres plus vieilles, mais l'endroit correspond à ses attentes. Liam se tient derrière elle et alors qu'il s'apprête à commander les boissons, on le bouscule soudainement et son corps se retrouve collé à celui de Sara, et furtivement, sa main caresse sa taille, prétextant un mouvement pour se rattraper. "Deux vodkas!" Qu'il signale au barman en mimant le chiffre de ses doigts. Il tend un billet pour régler leur commande et lorsque les verres arrivent sur le comptoir, il en tend un à Sara. "Je pensais que t'étais une fille à cocktails." L'avait-il vraiment pensé? Il la trouvait pétillante, pas du tout froide comme la liqueur de pomme de terre.

_________________
I am a blank page.
Let our hearts stop and beat as one together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 176 points : 122
pseudo : margaux
avatar : yulia rose
crédits : moonic (avatar) community of gifs (gif)
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 14:30
Sara. ton prénom qu'il répète, comme si ça allait l'aider à l'imprégner cette fois. tu souris, un peu et finalement tu le traînes avec toi. t'espères qu'il ne sera pas déçu de cette improvisation. tu connais le club, mais tu n'en sais pas plus. tu ne sais pas ce qu'il y a ce soir. t'y vas, simplement, sans aucune prise de tête. c'est ainsi que tu fonctionnes sara. En espérant que tu ne me mènes pas dans un endroit où seuls les vieux croupissent.. tu pouffes un peu de rire. promis. tu lances, l'air de rien, avant de lui demander de se dépêcher. T'avais qu'à boire, c'est pas de ma faute. un regard qui se tourne vers lui, tu souris encore. je bossais, j'te rappelle, quand même. un sourcil qui se lève alors que vous arrivez à destination. tu entres sans soucis, on ne te demande pas ta carte d'identité, heureusement parce que tu n'as pas l'âge d'entrer là-dedans, encore moins de bosser comme barmaid. toujours dans l'illégalité. tu t'approches du bar, sans faire aucun détour et c'est à ce moment que tu sens le contact. sa main, contre ta hanche. tu lèves le regard, vers lui, mais tu vois bien que ce n'était pas voulu. c'est ce que tu penses. tu souris, machinalement. Deux vodkas! il demande, et tu le laisses faire. tu ne comptes pas payer un seul verre ce soir, il faut que tu rattrapes l'argent que t'as perdu en le suivant, il te doit bien ça. ton verre qui arrive, il te le tend. tu frôles ses doigts, en le prenant, évidemment, tu fais exprès. Je pensais que t'étais une fille à cocktails. petite moue sur ton visage. tu vois ça comme une provocation alors c'est d'une seule traite que tu termines ton verre avant de le reposer sur le bar. tu me vexes liam. tu réponds, simplement, alors que t'en demandes un autre, payé par ses soins, évidemment. son prénom que tu fais exprès de prononcer, rien que pour le chercher un peu plus. les cocktails, c'est pour les nanas qui n'ont pas l'habitude non ? ton passif te tire vers le gouffre, toujours un peu plus. pour le moment, tu te bats, tu nages, tu ne te noies pas. pas encore. j'vais danser. tu lances, finalement, en t'éloignant, sourire en coin sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 67 points : 142
pseudo : s.
avatar : Leigh Halfpenny
crédits : me, serinspoirot
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 17:04
Il a le mérite de la faire rire alors qu'il n'essaie même pas d'être agréable. A croire qu'il est un échappatoire pour elle, comme une source d'énergie insoupçonnée. Au moins, il ne passe pas la soirée seul à ruminer et à refaire le monde. Il n'est pourtant pas plus décontracté pour autant et désabusé par sa réponse, il rit une nouvelle fois jaune: "Et? T'as une clause dans ton contrat qui t'empêche de boire?" Ca lui est arrivé maintes fois de se trouver sous l'emprise de l'alcool au travail ces derniers mois. Avant, il était irréprochable. Gaultier s'arrachait les cheveux par rapport à son comportement mais il s'en fichait bien pas mal de ce que pensait son patron. Comme du semi-reproche que lui formule la douce Sara. "Tu m'en vois ravi." Vexée ou non, ça ne change rien pour lui. Il ne sait même pas pourquoi ce soir, ils sortent ensemble comme s'ils étaient amis. Il hausse les épaules, il n'est pas là pour la complimenter. Et pourtant, il y a matière à complimenter. La jeune femme attire le regard de tous, pas seulement le sien, et quelque chose d'indescriptible l'appelle, comme s'il ne pouvait détacher son regard de sa silhouette. Elle a déjà fini son verre, alors il fait de même en prenant son verre pour le liquider en un instant. Elle en quémande un autre. C'est la tournée de Liam. Il demande une autre vodka pour elle, un plateau de shooters ensuite. Si elle souhaite se mettre à mal, elle a frappé à la bonne porte. "Ca dépend ce que tu mets dans les cocktails!" Autant dire qu'il les charge plus lui-même. Tout est affaire de dosage. Il lui sourit. Elle semble avoir l'habitude de boire et ça lui met la puce à l'oreille. Est-ce une fille de la nuit? Peut-être. Elle a envie de danser. "Amuse-toi bien." Lui répond-il comme si elle allait y aller seule. La laissant partir, il lui laisse prendre de l'avance en buvant deux shooters coup sur coup. Et puis, il se faufile parmi les gens pour aller la rejoindre. Il se rapproche d'elle, et l'alcool aidant, il pose ses mains sur ses hanches pour se lancer dans une danse endiablée où leurs corps se frôlent et dansent à l'unisson.

_________________
I am a blank page.
Let our hearts stop and beat as one together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 176 points : 122
pseudo : margaux
avatar : yulia rose
crédits : moonic (avatar) community of gifs (gif)
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 17:15
Et? T'as une clause dans ton contrat qui t'empêche de boire? il rabâche, une fois de plus. tu hausses les épaules. comme si tu l'avais lu, ce contrat. t'es pas du genre à prendre du temps avec la paperasse. t'en sais rien, mais tu te dis que boire au boulot, c'est pas forcément ce qu'il y a de conseillé. même si au fond, tu t'en fiches. t'as pas besoin d'être en confiance pour boire. tu bois justement pour oublier ce monde. oublier le mal, et penser au bien, uniquement. Tu m'en vois ravi. qu'il balance, presque trop fier de lui. tu souris, un fin sourire en coin avant de lever les yeux au ciel, comme s'il t'agaçait. c'est plus vraiment le cas, ni même l'idée. vous êtes là, tous les deux, ensembles. un peu obligé, sans trop l'être. tu ne sais plus bien. Ca dépend ce que tu mets dans les cocktails! il reprend, et tu lui accordes ce point, cette. pas faux, j'imagine qu'il n'y a pas que du jus de fruits dans les tiens. tu balances un peu ta tête, d'un côté, puis de l'autre. mais on sait tous les deux que les cocktails au bar sont des arnaques. tu laisses entendre, quand même. peu d'alcool, beaucoup de jus pour faire des économies, pas plus, pas moins, c'est une manière de fonctionner, et c'est comme ça que le business fonctionne. la musique qui change, qui te donne envie de te lancer alors que tu termines ton second verre. tentée par les shots, tu n'en prends qu'un seul avant de filer vers la piste de danse en espérant secrètement qu'il te suive. Amuse-toi bien.il balance, l'air de rien. tu fais une petite moue avant de te fondre dans la foule. les bras qui bougent, montent vers le plafond et tes cheveux qui se balancent au rythme de tes hanches. tu sens finalement deux mains sur tes hanches. tu regarde et tu le reconnais aisément. tu bouges, au rythme de ses mains, maintenant, tu frôles son corps. sa carrure, bien plus impressionnante maintenant, proche de toi, tu t'en rends compte. il est plus grand. tu te sens presque petite à ses côtés. toute fine. mais tu n'y fais pas attention, au contraire, ça te plaît. tu te colles contre lui, encore et encore avant d'approcher tes lèvres de son oreille pour lui glisser quelques mots. j'pensais pas que t'étais le genre de type à danser.. tu lances, en reprenant ses mots, concernant les cocktails; tu souris et au moment de reculer, t'es poussée en avant, vers lui. vos visages, proches, très proches. tes grands yeux bleus qui tentent de garder contenance, malgré tout et ton corps qui se remet à danser. sourire sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 67 points : 142
pseudo : s.
avatar : Leigh Halfpenny
crédits : me, serinspoirot
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 19:27
Les deux jeunes gens ne fonctionnent pas par la parole. Ils usent plus de la communication corporelle que de la communication orale. Au fond, ça veut bien dire que l'un comme l'autre n'ont pas besoin de se prouver quoi que ce soit, qu'ils se laissent porter par la vague que leur relation leur permet de surfer. Leur conversation n'a rien de passionnant, il faut le dire. Mais Sara ne semble pas se lasser des piques incessantes ou du manque d'entrain de Stephens. Le graphiste se raccroche à son sourire qui illumine la soirée à chaque fois qu'elle l'esquisse. Elle est espiègle, elle joue avec lui. Il lui rétorque de but en blanc "De vrais cocktails Molotov!" Il acquiesce à sa deuxième remarque. Les cocktails confectionnés dans les bars possèdent bien trop de glaçons et des doses minimes d'alcool. Autant le faire soit même pour apprécier. Sara, elle apparait au fils de Greg Stephens comme une adepte d'un mode de vie épicurien. Aucun poids n'apparait sur ses épuales, elle se distrait, agit sans se poser de questions. Peut-être que Liam, qui porte toute la culpabilité du monde sur ses épaules devrait en prendre de la graine. C'est aussi pour ça qu'il se rend au milieu de la piste de danse, se déhanchant contre le corps en rythme de Sara qu'il découvre en parcourant ses courbes. Il se laisse porter par la musique, oubliant de se questionner, accordant ses mouvements à ceux de la jeune femme qui le surprend par tant d'aisance sur la piste. Il sourit amusé par ses murmures, et comme un écho, il lui murmure: "Tu me vexes, Sara..." Un petit écart momentané avant de se retrouver contre elle, leurs visages à quelques maigres centimètres. Il peut sentir son souffle se mêler quasiment au sien. Il pose une main dans son dos, comme pour la maintenir contre lui, son bassin se mouvant en accord avec celui de Sara dont il ne quitte pas le regard océan qu'il distingue aisément malgré la pénombre. Que lui arrive-t-il? Pourquoi son coeur s'emballe de la sorte? Pourquoi souhaite-il capturer ses lèvres avec ferveur, dans un baiser sans fin qui lui couperait le souffle? Ses pensées reviennent se focaliser sur Christina. Il n'a pas le droit, sauf si c'est pour un soir, pour se dégourdir les jambes, pour oublier que jamais il ne lui passera la bague au doigt. Sara peut-elle être son nouveau jouet d'un soir? Il se mord la lèvre, tandis que leur danse sensuelle reprend de plus belle.

_________________
I am a blank page.
Let our hearts stop and beat as one together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 176 points : 122
pseudo : margaux
avatar : yulia rose
crédits : moonic (avatar) community of gifs (gif)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin - 13:04
De vrais cocktails Molotov! qu’il s’exclame bien rapidement. il est sûr de lui, et t’apprécies cette assurance qui se dégage de son aura bien mystérieuse. tu ne sais pas grand-chose de lui, finalement. mise à part le fait qu’il aime boire, sortir, et se montrer assez piquant et cynique. maintenant, tu sais qu’il prépare des cocktails, enfin, d’après ce qu’il dit. hum.. je ne crois que ce que je vois.. ou bois. que tu lui assures, en contrepartie. comme une invitation à un autre jour où il te montera ses talents. tu tentes, tu t’en fiches, tu n’as rien à perdre de toute façon. c’est finalement sur la piste de danse que tu t’évapores, rapidement. la musique qui rythme tes mouvements alors qu’il te rejoint. tu ne pensais pas, tu lui souffles. Tu me vexes, Sara... échos de tes propres mots, comme tu as utilisé les siens. ça te plaît, cette relation légère et en même temps lourde de sens. tu imagines déjà la suite de la soirée entre ses mains, entre ses draps, sans prise de tête, sans rien de plus. tu souris alors qu’on te pousse un avant, vers lui. vos visage qui se rapprochent sans que vous n’ayez le choix. sa main dans ton dos qui te soutient, qui te garde et la sensation d’être dans une prison d’or, pendant un temps. ses bras, sa carrure, cette impression de protection qui s’engouffre dans ton esprit et dans ton cœur. tu souffles un peu avant de te remettre sur tes appuies. tu retrouves ton équilibre, doucement et tu le regardes avec un petit sourire en coin. tes grands yeux, incapables de regarder autre part. tu te tournes pourtant, chercher le contact. tu viens coller ton dos contre son torse, tes bras qui se lèvent vers le plafond et l’envie d’accentuer cette sensation, encore. l’envie d’aller plus loin. l’envie d’en apprendre plus. tu cherches le contact et tu le trouves sans vraiment lui laisser le choix mais.. t’imagines bien qu’il te repousserait si ça ne lui plaisait pas. tes cheveux qui virevoltent et la sensation de t’envoler qui grimpe au fond de tes entrailles. tu aimes ça, tu apprécies, et tu te sens bien. tu te sens réellement bien sara, sans te poser plus de question. sensations rares qui t’attrapent pourtant. tu ne changerais pour rien au monde. tu souris au monde, tu souris à la foule. la danse continue, de longues minutes jusqu’à ce qu’une musique moins attrayante arrive. tes yeux bleus, dans les siens. j’ai soif. tu viens lui murmurer à l’oreille. des shooter qui vous attendent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 67 points : 142
pseudo : s.
avatar : Leigh Halfpenny
crédits : me, serinspoirot
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin - 20:36
C'est drôle de se dire qu'ils sont partis du mauvais pied un soir et qu'ils sont en ce moment-même en train de faire tout l'inverse, comme s'ils étaient repartis à zéro, comme si ce soir-là, il n'avait pas passé ses nerfs sur elle. Si bien qu'elle cherche même à lui faire comprendre qu'elle ne serait pas contre l'idée de se revoir puisqu'elle lui lance une invitation. Gouter à ses cocktails semblait extraordinaire sauf qu'en fin de compte, il est loin d'être professionnel, il fait parfois certains mélanges de boissons et fruits pour égayer ses soirées alcooliques. "Si je comprends bien, tu veux y goûter. T'accordes vite ta confiance..." Signale-t-il en cassant surement son enthousiasme mais certain qu'elle soit bien trop naïve. Elle ne le connait pas, elle ferait mieux d'être plus méfiante bien qu'il ne soit pas un mauvais bougre bien loin de là. Toutefois, il ne serait pas contre lui faire gouter à un de ses cocktails. Mais avant cela, ils partagent une danse endiablée et sensuelle sans même se rendre compte que la musique les emportent dans une autre dimension. Sara le stimule, l'intrigue, bouleverse ses certitudes pour ce soir. Elle l'enivre tant qu'il se surprend à l'imaginer bien plus proche de lui, sans la moindre barrière de tissu, s'unissant à elle dans des draps d'un blanc immaculé. Il n'a pourtant pas encore gouté à ses lèvres, à moins qu'il ne s'en souvienne pas. Captivé par le sourire qu'elle lui offre, il dissimule sa surprise lorsqu'il sent le dos de la jeune femme s'appuyer sur lui, attisant le feu qu'elle a allumé en lui. Il joint une de ses mains à la sienne, nouant ses doigts aux siens, glissant le long de son bras jusqu'à ce que sa main glisse le long de sa silhouette de mannequin. Le visage de Liam se perd dans le cou de Sara, humant son parfum tandis que sa main se fait aventureuse en glissant sous le t-shirt de la demoiselle toujours en rythme sur le son de la musique. Et puis, elle pivote, reprend la parole, elle a soif. Il s'empare alors de sa main, sans un mot, et la ramène jusqu'à leur plateau de shooters. Se saisissant de deux au hasard, il en tend un à la jeune femme. "Il va t'en falloir beaucoup pour te désaltérer!" Une invitation à la débauche?

_________________
I am a blank page.
Let our hearts stop and beat as one together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 176 points : 122
pseudo : margaux
avatar : yulia rose
crédits : moonic (avatar) community of gifs (gif)
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juin - 14:17
Si je comprends bien, tu veux y goûter. T'accordes vite ta confiance... tu hausses les épaules, t'imagines que oui, tu accordes trop vite ta confiance. mais tu t'en fiches. tu profites simplement des instants qu'on t'offre sans chercher plus loin encore. peut-être que ça fera mal, mais tu n'accordes aucun espoir dans ce qu'il est en train de se passer. t'en as envie, tu n'iras pas pleurer après. c'est un fait dont tu as conscience. alors tu te déhanches contre cet inconnu plus si inconnu. ses mains qui se montrent aventureuse sur ton corps. tu apprécies, ce qu'il te fait, tu aimes, beaucoup, encore plus quand tu sens ses doigts se frayer un chemin sous ton t-shirt. contact direct avec la peau qui électrise et pourtant tu changes. tu veux boire, te faire désirer, tu veux faire grimper ce que tu peux ressentir, simplement, sans aucun scrupule. il lie ses doigts aux tiens avant de t'emmener hors de la piste pour retrouver ce que vous aviez laissé en plan. plateau de shooter, t'en attrape déjà un que tu descends rapidement. Il va t'en falloir beaucoup pour te désaltérer! qu'il te lance, mine de rien. tu souris, tu en reprends un autre qui vient claquer contre le sien, et il se dirige au même endroit que le précédent. ça brûle, ça pique, mais ça tient. tu sais que toi, apr contre, tu ne tiendras pas longtemps. non. tu n'as rien mangé de la soirée encore, alors l'alcool risque de monter bien trop vite, bien trop fort, mais tu as déjà hâte de le rejoindre. j'suis du même avis.on va bien voir jusqu'où on peut aller non ? tu proposes, simplement, et tu continues sur cette lancée. t'as déjà la tête qui tourne, tu sens déjà les effets qui s'intensifient, et tu n'as aucunement envie d'arrêter, bien au contraire. tu as envie de sombrer un peu plus loin. tu te souviens pas hein, de la fin de soirée où on s'est croisé. tu demandes, avec ce petite sourire en coin, juste histoire de le chercher et le taquiner une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 67 points : 142
pseudo : s.
avatar : Leigh Halfpenny
crédits : me, serinspoirot
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juin - 17:41
Sara et Liam sont sur la même longueur d'onde, il peut le sentir. Elle ne s'attend à rien, elle n'espère rien de plus qu'un peu d'amusement. Ca tombe bien, Liam n'a rien de plus à lui offrir. Il se passe quelque chose entre eux, une certaine connexion, c'est indéniable. Mais la jeune femme est bien mystérieuse et ne lui évoque pas du tout les mêmes choses que Christina. Elle est ravissante, elle le transporte, mais elle est loin de lui faire ressentir ce que Christina était capable de lui provoquer. Mais l'heure n'est pas à la comparaison. Il faut dire qu'il ne recherche plus du tout l'amour avec un grand A. Il ne souhaite que batifoler, ne pas s'attacher. Ca lui évite de souffrir. Le contact avec la peau de Sara l'enivre, lui apporte des instants de bien-être, alors il se fiche bien de ce que ça peut exprimer ensuite. Mais il semblerait que la demoiselle soit joueuse et se plaise à le faire languir. Haussant les épaules, convaincu que de toute façon, elle ne s'éclipsera pas et qu'elle restera à ses côtés, il prend en compte sa demande. Elle semble d'ailleurs enchantée à l'idée d'attaquer le plateau qui se videra bien vite à ce rythme. Trinquant sur chaque verre, Sara suit le rythme du jeune Stephens qui ne sent pas encore l'alcool lui monter véritablement à la tête. Elle veut voir jusqu'où elle est capable d'aller. Dans le pire des cas, il la ramènera jusqu'à chez elle, si tant est qu'elle se souvienne où elle habite, ou bien chez lui. "Je suis pas contre." Qu'il avoue en descendant un énième verre qu'il fait claquer en le reposant sur le plateau. Il voit qu'au fur et à mesure que le plateau se vide, la demoiselle sent le pouvoir grisant de l'alcool prendre le pas. Ca le fait sourire, jusqu'à ce qu'elle aborde un sujet qu'il le laisse pantois. Il ne se souvient pas de cette soirée, ou vaguement, alors arquant un sourcil, il lui lance: "Non. Mais peut-être que tu peux me rafraichir la mémoire?" Qu'il lui souffle en avançant vers elle pour retrouver une certaine proximité. Il est convaincu que rien ne s'est passé entre eux, car il s'en serait souvenu, mais peut-être qu'il avait poussé trop loin la consommation d'alcool.

_________________
I am a blank page.
Let our hearts stop and beat as one together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 176 points : 122
pseudo : margaux
avatar : yulia rose
crédits : moonic (avatar) community of gifs (gif)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 10:41
t’as envie de boire sara, t’as envie de sentir l’alcool te monter à la tête et oublier tes problèmes. t’as envie de te laisser aller, encore et encore et c’est ce que tu fais en enchaînant les verre de shooter qui font grimper ta température corporelle. t’as chaud, et tu n’es pas bien sûre de l’origine. la foule en délire, l’alcool, le lieu ou peut-être un mix de l’ensemble qui fait que tu as chaud. Je suis pas contre. qu’il te répond, enchanté par tes mots. tu comptes voir jusqu’où vous pouvez aller, jusqu’où vous pouvez boire ; tu sais qu’il tiendra plus que toi, c’est un fait, c’est indéniable. il a déjà pas mal dans le sang, dont cette liqueur qui lui a fait gagner le pari. tu sais que rien qu’avec ça tu pourrais déjà danser à moitié nue sur le bar de la boîte.. finalement, tu décides de le chercher, tu décides de voir ce dont il se souvient de la soirée précédente. il se souvient du début et de tes talents de serveuse apparemment, mais la suite ? Non. Mais peut-être que tu peux me rafraichir la mémoire? il propose en s’avançant vers toi. la proximité qui revient, la température de son corps. c’est chaud, terriblement chaud. tu souris, en penchant un peu la tête d’un côté en minaudant sans gêne. je pourrai oui. tu proposes, tu acceptes, doucement, tu lâches le verre qui retombe sur le plateau et tu t’approches. tu ne réfléchis plus vraiment, non. tu y vas. il n’y a plus que tes gestes qui comptent quand tes bras s’accrochent à son t-shirt avec une certaine force. finalement, c’est avec fougue que tu t’approches, tes lèvres qui se plaquent contre les siennes. voilà ce que tu veux qu’il se souvienne, même si ça n’est pas arrivé. t’en avais juste envie et ça te semblait la meilleure option pour arriver à tes fins assez rapidement. alors oui, tu l’embrasses liam, tes lèvres contre les siennes qui se veulent intenses. t’en oublis où tu es, complètement. tu t’en fiches, t’es bien trop alcoolisée pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 67 points : 142
pseudo : s.
avatar : Leigh Halfpenny
crédits : me, serinspoirot
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 20:00
Il a déjà bien bu. Beaucoup trop. La liqueur bue un peu plus tôt fait son effet. Le monde tangue autour de lui, son visage d'ordinaire si crispé se détend. Il est euphorique et il n'est pas près de s'arrêter de boire. Cette sensation grisante lui fait oublier ses malheurs un instant, comme s'il était une autre personne. Et puisqu'il se prend pour un autre, il n'a aucun scrupule à faire du rentre dedans à Sara. La jeune femme a l'air tellement libérée qu'elle lui apparait plus réceptive que jamais. Ils boivent à en perdre la raison, à se saouler pour oublier, et pourtant ce n'est pas vers d'autres qu'ils se tournent mais se retrouvent l'un contre l'autre à jouer comme deux adolescents. Elle minaude la demoiselle, elle le séduit irrémédiablement, en s'approchant, féline, de lui à lui faire tourner la tête. Alors qu'il s'attend à ce qu'elle prenne la parole, les mains longues et fines de Sara s'agrippent à son t-shirt, qu'elle froisse avec force tandis que Liam, le sourire aux lèvres l'attire contre lui d'un bras passé autour de son cou. Et puis ses lèvres trouvent celles du jeune homme, avec vivacité, avec envie. Lui, prolonge le baiser avec virulence, mêlant son souffle au sien, laissant leurs langues entrer dans un ballet rythmé, se fichant totalement du monde qui les entourent. Il la bouscule contre une table non loin de là, son corps s'aimante au sien, il ne veut plus la lâcher, c'est une question de survie. L'alcool l'a poussé à la considérer comme l'oxygène dont il manque cruellement. Ses mains, félonnes, viennent glisser sous son t-shirt, osant la caresser sans gêne aucune, sous les regards outrés des clients. Ils pourraient s'éclipser dans un endroit plus tranquilles, et peut-être cela serait conseillé, car l'homme derrière le bar s'agace de leur petit numéro. D'autres se plaisent à les filmer, se moquant ouvertement, d'autres s'éloignent. C'est ce qu'est devenu Liam, un homme qui ne voit la débauche comme seul salut.

_________________
I am a blank page.
Let our hearts stop and beat as one together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 176 points : 122
pseudo : margaux
avatar : yulia rose
crédits : moonic (avatar) community of gifs (gif)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Juin - 9:51
tu l’embrasses, sans réfléchir plus longtemps. tu fonces, tête la première et t’es ravie de constater qu’il répond sur le même rythme. ses mains qui t’attrapent et t’encerclent. sa peau qui vient rencontrer la tienne. c’est terriblement bon. tu te laisses faire, tu te laisses guider. l’envie d’aller plus loin encore, d’aller plus vite même. tu t’en fiches des gens, tu t’en fiches des regards. tu ne sens que ses mains sur ton corps, ton haut qu’il soulève, un peu, juste ce qu’il faut pour y glisser ses grandes mains. ça n’a rien à voir avec votre première soirée, non, mais c’est tellement mieux. autre chose, rien de comparable. t’es pas dans ton état normal et tu juges que lui non plus, il ne l’est pas. l’alcool aidant à te bousculer contre cette table, à entrer ses gestes et cette pression. t’as juste envie de lui crier oui, qu’il continue, qu’il ne s’arrête jamais. pourtant on vous réprimande, mais tu ne l’entends pas. tu ne l’entends plus jusqu’à ce qu’un type vous sorte de là. les mains de liam qui te manquent instantanément quand il est sorti en premier. tu n’émets aucune rébellion et tu suis le mouvement en prenant au passage un nouveau verre que tu finis cul sec. sur le bout de trottoir tu tends le verre au videur avec un grand sourire. t’as pas honte, t’as aucune honte, faut juste pas que ce genre d’épisodes remonte jusqu’aux oreilles de ace. tu mourrais immédiatement. tu jubiles en te retournant vers liam. le regard qui tombe sur son corps. alors.. on va terminer les choses chez toi ? tu minaudes en t’approcher, ton corps qui se colle contre le sien. tu frôles sa peau, tu le cherches, encore. t’as pas eu ce que tu voulais. ou une ruelle qui traîne. puisqu’apparemment la vue des autres ne le dérange pas. toi non plus. tu veux bien choisir un mur contre lequel il te bloquera tu t’en fiches tant qu’il ne te laisse pas avec toute cette frustration. le besoin et l’envie de le sentir encore. ça ne sera pas chez toi, dans tous les cas. prendre le risque de croiser ton grand frère ? jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 67 points : 142
pseudo : s.
avatar : Leigh Halfpenny
crédits : me, serinspoirot
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Juin - 10:59
Ils sont bien vite chassés du bar, leur petit numéro n'ayant pas été du goût de tout le monde. En revanche, les lèvres de Sara, elles ont bien plu au jeune Stephens qui hilare quitte en premier les lieux. Le patron n'a pas apprécié, mais lui il s'en fiche. Il est animé par un désir vibrant, une envie d'elle incandescente. Qui l'aurait cru? Elle a quelque chose en plus cette fille, elle a su le charmer en très peu de temps, si bien que son corps lui crie de retrouver cette proximité brûlante qui le fait renaitre. Il est ailleurs, il n'entend pas ce que lui dit le patron du bar, qui les abandonne là, furieux. Le videur n'est pas allé de main morte avec Liam, et bizarrement, il n'a même pas réagi, lui qui se serait défendu avec force. A quoi bon, alors que ses plans sont tout autres? Le regard de Liam ne scrute ni l'endroit, ni l'horizon. Il se pose naturellement sur ce corps de déesse qu'il crève d'envie de découvrir plus en détails. Ce petit sourire enjôleur est à se damner. Tandis qu'elle s'approche de lui, il la gratifie d'un sourire léger, presque racoleur. Il invite la jeune femme à retrouver cette proximité qu'ils avaient quelques minutes plus tôt en posant ses mains sur ses fesses, la collant à son corps, les caressant sans ménagement. Reprenant possession de ses lèvres avec fièvre, il répond enfin à sa question. "T'as le choix. Ma voiture ou la ruelle." Hors de question de l'emmener chez lui. Sa maison est encore réservée à sa propre intimité, à sa vie avec Christina qu'il ne souhaite pas bouleverser pour l'instant. Elle ne comprendra probablement pas, mais c'est non-négociable. Il n'a pas assez bu pour la laisser pénétrer dans son jardin secret, pas assez pour qu'elle prenne la place de Christina dans ses draps. Si toutefois elle souhaite un lit, ils peuvent aller à un hotel. "Sinon le premier hôtel du coin." Qu'il propose aussi, faisat à nouveau passer ses mains sous son haut, tentant de stimuler cette envie qu'elle pourrait ressentir. Il veut partager, qu'il ne soit pas le seul à la désirer ardemment. Une nouvelle fois, Liam reprend possession de ses lèvres avant d'attiser le feu entre eux en descendant ses lèvres dans le cou de la demoiselle.

_________________
I am a blank page.
Let our hearts stop and beat as one together.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 176 points : 122
pseudo : margaux
avatar : yulia rose
crédits : moonic (avatar) community of gifs (gif)
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 11:15
quand tu t’approches, dans cette démarche féline et équivoque, tu cherches à lui donner envie. il ne perd pas de temps à te répondre. d’abord ce regard, puis ce sourire et finalement ses mains qui accaparent tes fesses. il s’y accroche, collant ainsi vos deux corps. tes mains se plaquent sur son torse pour te retenir de tomber directement dans ses bras. tu souris. tu proposes. chez lui, la ruelle. peu importe. tant qu’il est avec toi. il t’embrasses comme première réponse. tu réponds avec force, tes doigts s’accrochant à son t-shirt. quand le baiser se stoppe, il prend la peine de te répondre. T'as le choix. Ma voiture ou la ruelle. pas chez lui, apparemment. tu acceptes, après tout, il a peut-être une nana, ou quelque chose qui l’empêche de t’emmener chez lui. ça te gêne pas. chacun ses raisons. Sinon le premier hôtel du coin. il relance, ses lèvres contre les tiennes t’empêchant de souffler le moindre mot. tu souris, tes mains s’agrippant toujours plus férocement. l’autre option, l’hôtel, c’est pas ton truc. mais tu ne réponds pas de suite, tu ne peux pas alors que ses lèvres attaquent déjà ton cou. tu penches ta tête, tu le laisses faire, t’en veux plus. tu aimes cette sensation, tu aimes ce qu’il fait. alors tu ne dis rien. tes mains qui passent sous son t-shrit, tu te montres entreprenante. ta voiture.. tu arrives quand même à sortir, sa voiture tu veux sa voiture, maintenant, tu le veux lui et sa voiture. tu te vois déjà sur la banquette arrière complètement nue. alors tu te recules pour stopper l’explosion. tu ne veux pas faire ça ici. elle est où cette voiture ? tu reprends, en souriant cette fois, tu le taquines alors que tu bouges un peu. tu te retournes pour lui montrer ton fessier qu’il semblait apprécié tout à l’heure, tu bouges sur les petits pavés de la rue, tout ça pour qu’il ne te lâche pas du regard. parce que j’ai terriblement envie que tu me retires tous mes vêtements. tu lances, mine de rien. regard de sirène, les yeux clairs qui ne le lâchent pas.
Revenir en haut Aller en bas
 
use somebody (sara)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F) Daniela d'Allonville || 38 ans || L.A Habitant || Sara Ramírez ou Charisma Carpenter
» Sara, un nouveau départ!
» Photos de Sara Sampaio
» Un p'tit nouveau (enfin, 1m96 quand même et pas si nouveau que cela!)
» "Trésor maudit". Son et lumière. Bellême (61).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: get to the right-
Sauter vers: