AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

one more chance (jordan)

avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 132 points : 0
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : JUGBAND BLUES.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Mai - 22:51
météo: soleil étouffant

tu vois encore sa silhouette s’éloigner. tu revis la scène dans ta tête encore et encore. et puis tes nuits sont agitées, parce que ça a fait remonter tout les souvenirs de cette soirée. cette soirée où t’as tué. tu n’arrives pas à vivre avec ça sur la conscience. t’y arrives plus. tu peux plus cacher ce que t’as fait et tant pis si au final tu finis en prison. mais finalement quand tu te réveilles en sueur ce matin, c’est un message de sa part que tu vois sur ton portable. ton coeur se serre. t’as peur de lire ce qu’elle a pu t’envoyer. tu mérites les pires insultes du monde pour ce que tu as fait et pourtant ses mots t’étonnes. t’as du mal à y croire. elle veut encore te voir. malgré ce que t’as fait. ce n’est pas possible, elle devrait te fuir comme la peste. tu ne peux qu’apporter le malheur. cette noirceur qui envahie ton corps et la seule personne qui arrive à l’effacer et ce gars qui t’as invité pour une soirée. parce qu’il ne te connait pas, il ne connait pas ton passé et ce que t’as pu faire. il ne doit jamais l’apprendre, tu ne veux pas qu’il fuit pour ça. tu vas voir jordan aujourd’hui, elle vient chez toi et t’as du mal à y croire. tu te prépares, pour ne pas avoir l’air de la fille qui dort mal depuis plusieurs jours, même si c’est ce qui se passe réellement. colin qui n’est pas dans le jardin aujourd’hui pour te redonner le sourire, pour te donner un peu de courage. alors tu peins, tu oublies pendant un temps. jusqu’à ce que la sonnette de ta porte retentisse. tu sursautes, tu étais bien trop concentrée sur ce que tu étais entrain de faire. tu bouges pas quelques secondes, t’as peur. peur qu’elle soit juste venue pour te balancer les insultes qu’elle ne voulait pas te faire par sms. mais tu décides de descendre et c’est la porte que tu ouvres tout doucement. son visage face au tient. malaise entre vous deux salut petite voix timide. tu ne sais pas réellement à quoi t’attendre.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 369 points : 93
pseudo : margaux
avatar : diana silvers
crédits : breakfast club/romane (ava)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Mai - 10:41
tu ne peux pas juste t’éloigner et oublier. tu ne peux pas oublier ce qu’elle t’a dit, ce qu’elle a commencé à te dire, en tout cas. t’es partie avant la fin, en réalité. t’es partie parce que tu ne pouvais pas supporter d’entendre la suite. tu n’étais pas prête. petit cœur fragile dans un corps tout autant frêle. t’as fini dans une ruelle à vider tout ce que tu avais pu manger dans la journée. tu t’en es voulu, d’être partie comme une voleuse. finalement, t’as envoyé ce message après l’avoir écrit et réécrit encore et encore pour être certaine de ne pas faire d’erreur. chaleur étouffante qui t’oppresse, sans savoir si c’est vraiment le soleil ou juste la peur de ce que tu vas apprendre. tu n’es pas méchante, jordan, tu n’es pas rancunière, tu as juste peur. terrifiée par cette vérité qu’elle t’a avoué. courage deux mains que tu prends, pour sonner. cette porte comme la fois dernière. tu attends, silencieuse. jusqu’à ce que la porte s’ouvre sur une tiana un peu perdue. même état que toi, apparemment. salut qu’elle laisse échapper, doucement. tu hoches la tête. salut.. tu lâches, à ton tour. un fin sourire, tu tentes, malgré tout, quand elle te laisse entrer. tu défais ton foulard que tu viens accrochée à une chaise, tu la regardes. je.. je suis désolée tiana. je suis désolée d’être partie si vite, la fois dernière je.. tu pinces tes lèvres, tu serres tes mains l’une contre l’autre. j’ai.. j’ai pas supporté.. j’aurai dû rester, j’aurai dû attendre que tu termines, que tu m’expliques que.. tu dis, anxieuse, les mots soufflés, à peine quand tu finis par t’approcher puis reculer. raconte-moi. tu lâches finalement. qu’elle t’expliques ce qu’il s’est passé, ce qu’elle a fait. qu’elle lâche tout ce qu’elle a sur le cœur. tu vois bien sa culpabilité, tu la sens, et ça t’a suffi pour revenir après d’elle.

_________________
you're my paradise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 132 points : 0
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : JUGBAND BLUES.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 22:48
ta gorge qui se serre, tu ne sais pas si les mots vont sortir. tu ne sais pas si t’en es capable. moment de ta vie dont t’as jamais réellement parlé. t’as fui la situation quand c’est arrivé. t’aurais du rester et ne pas écouter tes parents, tu t’en rends compte aujourd’hui. t’aurais du tout assumer et tant pis si t’avais fini en prison. après tout c’est tout ce que tu mérites dans le fond. le doux visage de jordan face à toi, tu sais même pas pourquoi elle est là, elle devrait te fuir. elle devrait avoir peur, comme tes parents ont peur de toi. et pourtant elle est face à toi, avec même un mince sourire que tu vois apparaître. et elle commence à s’excuser. tu crois halluciner sur le coup, tes yeux qui s’écarquillent. elle est pas vraiment entrain de s’excuser. pas après que t’ai dit que t’avais tué quelqu’un, que t’avais tué votre amie. s’il y a bien une personne qui devrait s’excuser c’est toi non ? mais tu l’écoutes finalement, sans rien dire. tu la laisses juste terminer. t’as pas le droit de l’interrompre, t’en as pas la force je…t’as pas à t’excuser jordan que tu dis finalement en trouvant son regard je…je comprends ta réaction….j’sais même pas si je serais revenue moi t’essayes de te mettre à sa place mais tu peux pas. parce qu’au final c’est toi qui a merdé et elle qui est juste là pour écouter. sa position qui n’est pas facile non plus. tu te tortilles un peu sur place, ces explications que tu voulais absolument lui donner, mais t’as l’impression que ça va te déchirer le coeur. parce que tu vas devoir assumer à voix haute devant elle. devant quelqu’un qui connaissait ally, qui aimait ally comme tu l’aimais. toujours une place dans ton coeur et présente chaque jour dans ton esprit je…j’sais pas ce qu’ils ont raconté les médias ou mes parents…mais c’est moi…c’est moi qui   tu détournes ton regard, tu peux pas affronter le sien. tes yeux qui s’embuent. c’est trop dur je l’ai tué un coup dans le ventre. et t’as du mal à respirer c’était….un accident, on avait trop bu et pour rire je l’ai poussé… les larmes qui commencent à couler sur tes joues alors que t’arrives pas relever la tête. tu ne pourras pas. pas tant que t’ai fini la seconde d’après j’ai entendu un gros craquement… et t’entends ce bruit encore et encore chaque jour et chaque nuit je…c’était pas voulu jordan, je te promets….j’ai jamais voulu ça tu croises finalement son regard, sans vraiment voir grand chose, les larmes qui déferlent le long de ton visage.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 369 points : 93
pseudo : margaux
avatar : diana silvers
crédits : breakfast club/romane (ava)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 9:28
je…t’as pas à t’excuser jordan . je…je comprends ta réaction….j’sais même pas si je serais revenue moi tu ne sais pas quoi lui dire. pour toi, ça a été déplacé. tu ne lui as même pas laissé le temps de s’expliquer, de t’expliquer ce qu’elle voulait vraiment te dire. t’as juste pas supporté et t’es partie. une peu comme une lâche qui a eu peur de la vérité. aujourd’hui, tu t’excuses de ta réaction, parce que ce n’est pas toi, jordan, tu n’es pas comme ça, normalement. je…j’sais pas ce qu’ils ont raconté les médias ou mes parents…mais c’est moi…c’est moi qui tu sens les sanglots dans sa voix, la panique et la culpabilité qui te touchent indéniablement. t’essaies de rester à l’écoute, t’essaies de comprendre chacun des mots qu’elle prononce. sagement. c’était….un accident, on avait trop bu et pour rire je l’ai poussé… tu hoches un peu la tête, pour lui donner du courage, tu tentes en tout cas, de faire du mieux que tu peux. tu la regardes, de tes grands yeux. la suite qui va tomber même si tu l’imagines très bien. la seconde d’après j’ai entendu un gros craquement… je…c’était pas voulu jordan, je te promets….j’ai jamais voulu ça elle relève le regard, les yeux parsemés de larmes, tout comme ses joues tandis que les tiennes ont également coulé. tu ne peux pas rester de marbre devant tiana et ses mots, devant tiana et ses larmes. alors tu pleurs, en chœur avec elle avant de t’approcher, doucement. tes bras qui s’écartent un peu, tu ne réfléchis pas plus longtemps avant de doucement te blottir dans ses bras.. si ce n’est elle, qui se blottit. tu sanglotes un peu, dans ses bras. c’est.. c’est pas ta faute.. c’est pas ta faute. tu répètes, cherchant à la convaincre elle. pour toi, elle n’est pas coupable, pas intentionnellement. ça aurait pu être l’inverse ce jour là. tiana aurait pu y passer et ally pourrait être là, rongée par la culpabilité. tu la serres fort, pour lui prouver que tu ne lui en veux pas, pas entièrement, qu’une infime partie qui n’a pas lieu d’être. juste cette part qui se sent trahie par le mensonge.

_________________
you're my paradise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 132 points : 0
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : JUGBAND BLUES.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Juin - 21:39
 une discussion qui te déchire. tu sens ton coeur faiblir à chacun de tes mots. ils sont lourds, ils font mal et toi t’as de plus en plus de mal à parler. parce que tu sais que ce qui s’abat est mal, tu sais que ce que tu as fait est mal. et tu vis chaque jours avec les conséquences. aujourd’hui c’est jordan qui devra vivre avec aussi. avec ce secret que tu as gardé pendant tellement d’années. si tu n’avais pas été à paris t’aurais sûrement tout dis. si tes parents ne t’avaient pas forcé à partir, t’aurais probablement tout avoué à la police. au final est ce que ça n’aurait pas été mieux ? tes dernières paroles tombent et tu relèves ton regard, alors que les larmes s’échappent. tu ne peux pas les contrôler. tu n’en as plus la force. une des seules personne à qui tu parles de tout ça. il n’y a qu’une autre personne à part tes parents qui savent. tu vois alors son regard à elle aussi emplie de larmes. et c’est ton coeur qui se serre. t’as pas vraiment voulu l’embarquer dans tout ça mais tu ne peux plus garder ce secret. tu ne peux pas espérer renouer tes vieux liens si tu leur caches tout ça. tu ne sais pas ce qu’elle va dire jordan, tu ne vois que la tristesse dans son regard et tu comprends tout à fait. mais tu ne t’attends sûrement pas à ce qui arrive, tu ne t’attends pas à ses bras qui viennent t’accueillir. une chaleur que tu retrouves dans ses bras. et tu la serres fort contre toi. un retour dans le passé, dans le bon passé, celui où vous étiez encore tous une bande soudée. des amis pour la vie. t’imagines que tout ça a trop vite pris fin. tout a pris fin par ta faute et là tu retrouves juste un petit quelque chose. les mots qui sortent de ta bouche qui te font encore plus pleurer. parce que ça te fais du bien d’entendre ça. ça te réconforte un peu. même si tu sais dans le fond que t’es fautive. elle n’est pas tombée toute seule merci… tu souffles doucement à son oreille merci de ne pas me repousser t’as besoin de tout ça, de retrouver un semblant de vie. de ne pas juste traîner chez toi sans voire le monde extérieur, sans parler à personne.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 369 points : 93
pseudo : margaux
avatar : diana silvers
crédits : breakfast club/romane (ava)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 14:21
tu te réfugies dans les bras de ton amie, sans trop réfléchir. elle est morte, c’était un accident et c’est tout ce que tu souhaites retenir. elle a beau être coupable, quelque part, tu ne veux pas la voir comme ça. tu ne peux pas le voir comme ça, non plus. alors tu pleurs, à l’unisson avec elle. vous pleurez ensemble, sans vous lâcher. merci… merci de ne pas me repousser qu’elle vient te souffler à l’oreille. voix douce, à peine audible. sa voix qui reflète son mal-être finalement. comment a-t-elle fait pour vivre avec. voilà ta question la plus intime. comment a-t-elle fait pour s’en sortir. elle a été expédiée à paris, loin de tout, loin de vous. tu.. tu seras toujours mon amie.. tu lui murmures à ton tour, un peu fleur bleue sur les bords mais ce n’est pas de ta faute. t’es comme ça. faire une croix sur les gens, ce n’est pas toi. tu ne peux pas. c’est au-dessus de tes forces. tu as besoin d’être entourée qu’importe ce qui a pu se passer. tu recules, doucement, tes deux mains qui atterrissent sur ses joues. tu captes et happes son regard en un instant. tu aurais dû m’en parler.. tu n’aurais pas dû faire comme ça.. je.. j’aurai pu t’aider tiana. tu le penses, sincèrement. elle est ton amie, et finalement, cette mort accidentelle n’y changera rien. t’es chamboulée, par le mensonge et la vérité. chamboulée par ce qu’il se passe en face de toi mais tu fais face. tu essaies en tout cas. petite chose fragile qui tente de sourire. ne me mens plus.. promets-le moi.. tu ne sanglotes plus, non, mais tes larmes sont toujours là, contre ton visage. elles coulent et se frayent un passage pour finalement s’écraser. t’as besoin qu’elle soit honnête avec toi, maintenant. tu peux lui pardonner, facilement, peut-être trop facilement, mais c’est ainsi que tu es faite. tourner le dos ne fait pas partie de ton vocabulaire.

_________________
you're my paradise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 132 points : 0
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : JUGBAND BLUES.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 14:09
tu te sens un peu mieux d’un coup, un poids en moins sur le coeur. mais un poids en plus pour elle. elle va devoir supporter chaque jours le fait que tu ai tué votre amie. un secret pesant. tellement de personne qui ignore ce que t’as vraiment, qui tu es réellement. parce que t’as l’impression que ça a juste changé du tout au tout l’adolescente que tu étais. tu sens les larmes de ton amie rouler sur ton haut, comme les tiennes doivent le faire aussi. et ses paroles qui réchauffent ton coeur. un coeur qui bat un peu plus vite, un coeur un peu plus joyeux d’un coup. parce que t’avais peur qu’elle te repousse tout simplement. peur que son regard change du tout au tout. alors tu la serres juste un peu plus contre toi. juste pour lui dire à quel point t’as besoin de ses paroles. et puis elle finit par se reculer. vous ne pouvez pas rester comme ça éternellement. tu comprends ce qu’elle est entrain de te dire. t’as pas voulu mentir, toi t’as tout de suite voulu tout dire, mais tes parents t’en ont empêché et avec le temps t’as compris pourquoi. quand t’as vu leur regard à eux changer, tu t’ai dit que celui des autres aussi le ferait. et pourtant tu regardes la vérité dans les yeux de jordan et tu te rends compte qu’elle a toujours ce même regard. pas une once de dégoût envers toi je…j’ai voulu au début, mais mes parents m’en ont empêché t’avoue au départ ce n’était pas réellement de ta faute. mais tu sais que t’aurais pu le faire quand même pas la suite et puis le temps est passé et…et ne pas dire la vérité est devenu plus simple   parce que lui avoué tout ça a été dur. ça t’as déchiré le coeur de te rappeler juste de cette soirée que t’as essayé d’oublier depuis tant d’années promis tu souffles doucement. ton regard toujours dans le sien, pour qu’elle comprenne que t’es sincère. tu sais pas comment elle fait pour te pardonner si facilement, mais tu ne diras rien, la peur qu’elle change d’avis je…ça me fait du bien tout ça…vraiment retrouver cette amie que t’avais déjà avant l’accident. retrouver des gens qui a l’époque te rendaient heureuse et qui peuvent encore le faire aujourd’hui tu peux ne pas le dire aux autres ? tu ne sais même pas s'ils sont encore amis tous. mais t'aimerais pouvoir leur dire toi-même.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 369 points : 93
pseudo : margaux
avatar : diana silvers
crédits : breakfast club/romane (ava)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 10:18
tu lui demandes pourquoi elle n’a pas avoué tout de suite, pourquoi elle a préféré prendre la suite. tu ne comprends pas son geste, sûrement pas que tu es bien trop empathique, trop humaine, trop toi. tu vis dans un monde que les autres en comprennent pas tellement. t’en as conscience et tu fais avec. je…j’ai voulu au début, mais mes parents m’en ont empêché tu secoues la tête. tu comprends un peu mieux, la source du mensonge, mais tu n’es pas d’accord avec ce qu’ils ont fait, au contraire. ils.. n’auraient jamais dû.. ça te rend bien plus coupable.. tu souffles, petite voix, en essuyant les dernières larmes qui ont coulé devant ses retrouvailles étranges mais qui font du bien. et puis le temps est passé et…et ne pas dire la vérité est devenu plus simple tu plisses tes yeux, tu la regardes, ta main qui prend la sienne, comme pour la soutenir, comme pour la retenir. c’est vrai ? je veux dire… tu trouves vraiment que c’est plus simple tiana ? regarde dans quel état tu es, après tout ce temps.. faut que t’en parles, faut que ça sorte. parce que sinon, ça finira par la bouffer, par lui faire du mal, tu le sais, tu le sens même. je…ça me fait du bien tout ça…vraiment qu’elle se confie finalement, tu lui souris, prête à prendre soin d’elle et à l’aider. elle n’a pas fait exprès, voilà la vérité. elle n’a pas voulu tout ça, elles s’amusaient ensemble. tu peux ne pas le dire aux autres ? elle te demande, finalement, alors que tu hoches déjà la tête. même si je le voulais, je ne pourrai pas.. c’est.. c’est pas à moi de le dire, puis tu sais.. avec ton départ, les autres enfin.. on n’est pas vraiment resté en contact. c’est plus comme avant. c’est compliqué. tu expliques, comme tu peux. vous avez tous été séparés. parce que vous avez votre vie, toi, tes études principalement. toujours en train de travailler, si tu n’es pas en train de fantasmer sur sonji.. mais je suis là maintenant, d’accord ?

_________________
you're my paradise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 132 points : 0
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : JUGBAND BLUES.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Juin - 16:38
t’expliques tes raisons, qui ne sont pas vraiment tienne au final. t’as été forcée dans un premier temps. t’en as jamais voulu à tes parents pourtant, pensant qu’ils prenaient juste la bonne décision pour toi. que c’était la meilleure chose à faire, même si tu ne voyais pas les choses de la sorte. mais pourtant t’es pas sûre qu’il est réellement fait ce choix pour toi ils.. n’auraient jamais dû.. ça te rend bien plus coupable..  aujourd’hui t’es d’accord avec ce qu’elle dit. mais tu ne peux plus rien dire, il n’y a plus rien à faire là dessus, alors tu hoches juste les épaules. t’imagines que les choses auraient pu être totalement différentes c’est vrai ? je veux dire… tu trouves vraiment que c’est plus simple tiana ? regarde dans quel état tu es, après tout ce temps.. faut que t’en parles, faut que ça sorte. elle n’a encore une fois pas tord. mais elle n’a pas totalement raison non plus. ne pas dire la vérité était vraiment plus simple. parce qu’aujourd’hui lui en parler, ça t’a juste déchiré, ça t’as rappelé tout ce qui se passait. mais tu supposes qu’ally serait fière de toi si t’en parlais. elle le serait si tu ne l’avais pas tué. tu sais pas à quel point c’est dur pour moi de t’en avoir parlé jordan c’est vrai qu’un poids est partit avec tes paroles, mais c’était dur. et te cacher de la vérité auprès des gens qui ne te connaissaient pas c’était plus simple. t’imagines que ce n’est pas la même chose avec les gens qui t’ont connu, avec jordan. tu ne pouvais pas lui cacher ça plus longtemps. tu ne peux pas le cacher aux autres non plus, mais tu ne t’attends pas à ce qui arrive. pourtant le temps à passer et t’imagines que le temps séparent les personnes d’une certaine manière même si je le voulais, je ne pourrai pas.. c’est.. c’est pas à moi de le dire, puis tu sais.. avec ton départ, les autres enfin.. on n’est pas vraiment resté en contact. c’est plus comme avant. c’est compliqué.  sauf que ce n’est pas que le temps qui séparent les gens, c’est aussi toi et ce que tu as fait. tu ne voulais pas de tout ça, tu pensais qu’en partant, ils resteraient tous soudés pour s’entre aider. pourtant ça n’a pas du tout était comme ça   j’irai leur parler, il me faudra du temps, mais je le ferais tu souris doucement. tu sais que ça va être dur, parce que jordan est venue d’elle même à toi, mais les autres tu vas devoir les retrouver et leur en parler. tu ne sais pas s’ils seront aussi clément. jordan a toujours été la gentillesse incarnée. t’imagines que les choses sont plus simples avec elle mais je suis là maintenant, d’accord ? une dernière larme qui perle à ses paroles qui te touchent réellement. t’as besoin de ça, t’as besoin d’elle pour pouvoir affronter les autres. et moi je ne bouge plus non plus parce que c'est ta ville même si à la base il n'y avait plus grand chose pour t'y retenir. mais tu te donnes pas vraiment non plus pour regagner le coeur des gens.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 369 points : 93
pseudo : margaux
avatar : diana silvers
crédits : breakfast club/romane (ava)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Juin - 10:21
tu n’en reviens pas, de ce qu’elle a fait, de ce qu’elle a gardé pour elle surtout. petite puce qui a dû vivre avec tous ces remords. t’imagines que ça n’a pas été simple. rien que de savior ça, t’as ton propre cœur qui s’est resserré, il s’est fait engloutir, doucement, sans même prévenir. tu veux l’aider, mais tu ne sais même pas comment le faire. ce n’était qu’un accident, et c’est ce que tu te répètes pour t’en sortir. un accident, uniquement. elle n’est pas fautive, aucune des deux d’ailleurs, ni tiana, ni ally. tu sais pas à quel point c’est dur pour moi de t’en avoir parlé jordan tu secoues la tête. non, mais t’imagines bien quand même. tu veux la reprendre dans tes bras, mais tu te retiens. merci de.. de m’en avoir parlé, quand même, même si c’est dur, ça te touche beaucoup. parce qu’elle n’était pas obligée, vraiment pas. elle aurait très bien pu tracer sa route et te laisser dans l’ignorance. te rejeter de sa vie et passer à autre chose mais elle ne l’a pas fait. j’irai leur parler, il me faudra du temps, mais je le ferais elle t’avoue. t’es contente qu’elle veuille le faire, même si tu sais que ça ne sera pas facile. notamment pour cj. c’était sa copine, sa petite amie, et t’imagines que ça va être dur pour lui. tu pinces tes lèvres. un peu. tu seras là pour elle, la soutenir, quoiqu’il arrive. et moi je ne bouge plus non plus tu souris, tu reviens la prendre dans tes bras. elle ne va pas partir, non, elle va rester avec toi, tu vas l’aider à se sortir de tout ça. tu.. tu ne crois pas que tu devrais l’avouer à.. à la police ? parce que vous êtes concernés oui, mais il y a aussi et avant tout les parents d’ally qui sont dans l’ignorance depuis ce jour. ils ne savent pas ce qui est arrivé à leur fille. la police aussi, qui a fait de multiples recherches. peut-être qu’il faudrait clore le dossier une fois pour toute.

_________________
you're my paradise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 132 points : 0
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : JUGBAND BLUES.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 16:17
le coeur encore serré. t’as l’impression qu’il restera comme ça à jamais à présent. parce que les remords ne s’en iront jamais. ils seront toujours là au creux de ta poitrine, te rappelant chaque jour ce que t’as fait. merci de.. de m’en avoir parlé, quand même, même si c’est dur, ça te touche beaucoup. après tout tu ne te voyais pas faire autrement je peux plus le cacher aux personnes qui m’ont été chères un jour… ce groupe qui représenté ta vie il y a de ça dix ans. chaque journée passées avec eux ne pouvaient être que belles  qui le sont toujours aujourd’hui… tu reprends, parce que tu sais qu’aujourd’hui ils ont toujours leur place dans ton coeur. ils ne se rendent probablement pas compte à quel point ils t’ont manqué pendant que tu n’étais pas là. le nombre de fois où t’as juste voulu prendre ton téléphone et les appeler, alors que t’étais à paris en pleure parce que t’avais l’impression d’être comprise par personne. mais tu ne pouvais pas, parce que tes parents te mettaient la pression et que tu n’écoutais qu’eux. pour toi ils étaient la voix de la raison. jusqu’à ce que tu réalises que tu ne puisses réellement plus.  et moi je ne bouge plus non plus    un mince sourire sur ton visage et tu prends doucement ses mains dans les tiennes. toujours cette gentilesse qui émane de jordan. toujours présente quoiqu’il arrive, quoique t’ai pu faire. merci, j’aurais sûrement besoin de toi t’imagines que les autres ne seront pas forcément aussi tendre qu’elle. tu sais pas vraiment et il n’y a qu’une façon de le découvrir. mais elle te terrifies. tu.. tu ne crois pas que tu devrais l’avouer à.. à la police ? tu lèves doucement les yeux vers elle, t’es déjà apeurées à l’idée d’en parler aux autres, alors ne parlons même pas de la police. elle a sûrement raison mais pourtant tu ne peux pas, tu ne veux pas le faire je…tu crois ? je vais aller en prison si je le fais jordan… j’ai pas envie d’aller en prison… après tout c’est peut-être ce que tu mérites. t’as fui alors que t'aurais pu rester pour faire face à tout ça. juste expliquer ce qui s’était passée, mais maintenant tu passeras forcément pour une délinquante coupable. qui pourrait croire à ton histoire après tant d’années. t’es égoïste sur ce coup, parce que t’as pas envie de finir en prison. t’as besoin de l’avis de ton amie que tu retrouves. tu ne sais plus quoi faire. t’as perdu un sens à ta vie il y a bien trop longtemps.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 369 points : 93
pseudo : margaux
avatar : diana silvers
crédits : breakfast club/romane (ava)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Juil - 9:51
je peux plus le cacher aux personnes qui m’ont été chères un jour… qui le sont toujours aujourd’hui… tu hoches la tête. ça tu peux très bien le comprendre. il n’y avait que ses parents au courant, tu es sûrement la troisième personne ou quelque chose dans ce genre à le savoir, maintenant. t’es contente qu’elle ait eu assez confiance en toi pour t’en toucher deux mots même si tu sais que ça ne sera pas facile avec les autres. ils ont tous souffert dans cette période et tu ne peux que comprendre le désarroi. et moi je ne bouge plus non plus. merci, j’aurais sûrement besoin de toi. tu hoches la tête, tu feras ce que tu peux pour les convaincre de ne pas la détester même si tu sais que ça risquera d’être compliqué. t’as toujours été la plus gentille, la plus douce, la plus compréhensive. tu souris, un peu, doucement, tu hoches la tête. je ferai ce que je peux. tu annonces, uniquement. doucement. tu balances un peu la tête avant de dire ce que tu penses depuis le début. la police. il faut qu’elle en parle à la police. je…tu crois ? je vais aller en prison si je le fais jordan… j’ai pas envie d’aller en prison… tu sens qu’elle panique alors tu serres un peu plus ses mains. tes doigts qui appuient contre les siens pour lui donner un semblant de courage. je sais.. je sais tina, que tu n’as pas envie. qui a envie d’y aller ? je n’ai pas non plus envie que tu y ailles. tu lui avoues, doucement, le regard un peu vide, un peu paniquée. mais.. mais c’est important de le faire. rien que pour ses parents ils méritent d’avoir la vérité.. tu ne peux pas vivre comme ça. non, elle ne peut pas, c’est beaucoup trop gros pour qu’elle le garde toute sa vie.

_________________
you're my paradise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 132 points : 0
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : JUGBAND BLUES.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Juil - 8:56
un poids en moins sur le corps. mais tu sais qu’il est minuscule par rapport aux nombres de personnes à qui tu dois encore en parler. tu sais que jordan et l’une des plus gentille, en tout cas des plus compréhensives. après tu ne sais pas comment ça se passera pour les autres. peut-être que tina arrivera aussi à te pardonner. mais tu te mets à leur place et t’imagines à quel point ça doit être dur et perturbant d’apprendre ce genre de choses. tu ne sais même pas comment toi tu réagirais dans ce genre de situation. la toi de l’époque ne serait sûrement pas aussi compréhensive que jordan, t’imagines.  je ferai ce que je peux. t’avais pas vraiment envie de l’embarquer dans tout ça, dans ta merde à toi. mais tu sais que sans elle tu ne pourrais pas avancer. la première à qui t’en parle depuis ton retour. parce qu’elle est venue à toi, malgré toutes ses années qui vous ont séparé par ta faute. alors tu souris doucement. tu ne sais pas si elle pourra faire grand chose, après tout ils ne se parlent même plus tous et c’est aussi de ta faute ça. est ce que le groupe aurait tenu si tu n’étais pas partie ? si ally n’était pas morte ? mais tu arrêtes vite d’y penser quand jordan mentionne la prison. ton regard terrorisé qui se pose directement dans le sien. elle a raison pas vrai ? tu devrais le faire. mais pourtant tu ne peux pas. tu mérites la prison pour ce que t’as fait, mais t’as pas envie d’y aller. t’as peur, peur de ce que pourrais devenir ta vie si tu finissais derrière les barreaux. pour combien de temps ? je sais.. je sais tiana, que tu n’as pas envie. qui a envie d’y aller ? je n’ai pas non plus envie que tu y ailles. si elle n’a pas envie alors pourquoi veut-elle que tu te dénonces ? ça sera forcément le cas si tu le fais. ils ne peuvent pas laisser une meurtrière dehors, même si ce n’était pas voulu. et puis le pire dans tout ça c’est que tu as fui pendant dix ans. mais.. mais c’est important de le faire. rien que pour ses parents ils méritent d’avoir la vérité.. tu ne peux pas vivre comme ça. tu sens ton coeur qui se serre, ta respiration qui s’accélère et tu commences à paniquer. parce qu’elle te dit des choses qui sont tellement vraies. tu fonces dans ta cuisine pour aller te chercher un verre d’eau. t’as l’impression que ton coeur va te lâcher d’un coup. cette même sensation qu’à l’époque quand t’as compris ce que t’avais fait. tu t’appuies quelques instants sur ce rebord de cuisine avant de retourner la voir je…j’peux leur expliquer à eux non ? et s’ils…s’ils veulent m’envoyer en prison, j’irais…. l’espoir qu’ils comprennent ton histoire. mais quels parents pourraient te pardonner ça et ta fuite ?

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 369 points : 93
pseudo : margaux
avatar : diana silvers
crédits : breakfast club/romane (ava)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Juil - 13:49
tu as peur pour tiana, parce que ça va forcément mal tourner cette histoire. elle a tué une personne ce n’est pas anodin et tu le sais maintenant. ses parents ont tenté de le cacher.. ils l’ont envoyé loin, ils l’ont protégé, t’imagines que n’importe quel parent l’aurait fait pour protéger son enfant. alors tu comprends dans un sens, t’es peut-être un peu trop ouverte d’esprit aussi. tu serres les dents, et t’essaies de voir ce qu’il se passe. en parler à la police te semble être la meilleure chose à faire. parce que t’es honnête, droite dans tes baskets. parce que tu penses à tous ces gens qui l’ont pleuré, qui l’ont perdu et qui méritent de le savoir. c’est ainsi que tu penses mais tu conçois que ce ne soit pas la même chose pour tiana qui s’échappe déjà. tu la suis du regard en t’avançant. tu te retrouves dans l’encadrement de la porte de la cuisine. tu lui laisses un peu d’espace, un peu de place, tu n’oses pas t’imposer dans son environnement sa bulle. tu comprends que ce ne soit pas facile pour elle. tu veux juste l’aider, toi, au fond, l’aider à se sortir de cette culpabilité qui doit être terrible à vivre. elle revient, doucement, le visage un peu défait par tes propos. ce n’était pourtant pas ce que tu cherchais à faire. tu voulais la soutenir, l’aider, mais ça ne semble pas fonctionner. je…j’peux leur expliquer à eux non ? et s’ils…s’ils veulent m’envoyer en prison, j’irais…. qu’elle cherche, comme alternative. laisser les parents d’ally décider de son sort ? tu ne sais pas si c’est la meilleure chose à faire, mais t’es certaine que leur dire à eux, peut être une bonne chose. depuis le temps qu’ils attendent la vérité sur cette mort.. t-tu peux essayer mais.. ça sera dur tiana, tu sais, ça va pas être facile et .. tu hausses les épaules, t’imagines qu’il pourrait mal réagir. tu t’approches, tu embarques sa main dans la tienne et tu la serres, fort. tes yeux dans les siens, pour la soutenir, encore et toujours. accroche-toi.. tu étais mineure à cette époque, ne l’oublie pas, tu ne cours pas énormément de risque.. j’veux dire, ils seront cléments. tu n’as pas voulu le faire tiana.

_________________
you're my paradise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 132 points : 0
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : JUGBAND BLUES.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Juil - 18:25
bien sûr qu'elle a raison que tu devrais tout avoué. à tout le monde, à la police. tu sais même pas pourquoi tu te cherches des échappatoires. dans le fond c’est ce que tu mérites, d’être jugé pour ce que t’as fait. mais t'as juste peur, tu voulais pas de tout ça toi, tu voulais pas la tuer. sauf qu’ils ne le comprendront pas, pas vrai ? t’arrives pas à croire qu’il pourrait te laisser dehors ou alors te mettre en prison pour un petit temps. toi tu vois tout de suite la grande peine s’abattre sur toi et ça te terrifies. jordan elle essaye de faire les choses bien, t’es sûre que si ça avait été la situation aurait été completement différente. t’es sûre qu’à l’époque elle se serait juste dénoncée. parce qu’elle est bien trop gentille. toi t’y arrives pas, à penser de la même manière qu’elle. alors tu trouves des alternatives. t-tu peux essayer mais.. ça sera dur tiana, tu sais, ça va pas être facile et .. tu le sais ça que ça sera pas facile. ça sera sûrement plus dur de les affronter eux plutôt que la police. t’en es même persuadé. voir leur regard ça va e briser. mais tu préfères qu’ils l’apprennent de toi, tu préfères que ce soit eux qui donnent leur jugement. t’imagines que c’est à eux de prendre cette décision, après tout c’est leur fille que tu as tué…. accroche-toi.. tu étais mineure à cette époque, ne l’oublie pas, tu ne cours pas énormément de risque.. j’veux dire, ils seront cléments. tu n’as pas voulu le faire tiana. elle voit le monde trop beau jordan et malheureusement il n’est pas comme ça. tu sais qu’ils ne le verront pas de la même manière qu’elle les gens si seulement tout le monde pouvait être aussi gentil…. que tu souffles en regardant vos mains liées l’une dans l’autre. elle te fait du bien, c’était comme si elle retirait une partie de ta peine. sauf que j’ai fui jordan, ça me fait passer pour coupable…mon histoire a beau être ce qu’elle ai, je voulais…j’voulais pas…enfin…ils ne verront pas les choses de la même manière que moi ou que toi une discussion qui pourra probablement s’éterniser sur vos points de vus divergents. mais tu sais qu’elle sera toujours de ton côté et prête à te soutenir.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 369 points : 93
pseudo : margaux
avatar : diana silvers
crédits : breakfast club/romane (ava)
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Juil - 16:30
si seulement tout le monde pouvait être aussi gentil…. tu le prends comme un compliment, parce que tu prends tout comme ça. tu ne devrais pas forcément. la vie peut être dure, t'en as conscience, mais t'as toujours cet espoir que ça puisse changer. alors tu te dis que tout peut bien se passer, que ça peut aller, réellement, aller. tu crois en quelque chose de beau, mais tu vois bien que tiana n'est pas d'accord. tu hausses les épaules. tu es gentille, jordan. un peu trop. sauf que j’ai fui jordan, ça me fait passer pour coupable…mon histoire a beau être ce qu’elle ai, je voulais…j’voulais pas…enfin…ils ne verront pas les choses de la même manière que moi ou que toi tu pinces tes lèvres, malheureusement tu n'as pas de solution miracle, tu n'as pas la bonne chose à faire. pour toi, elle devrait tout dire, elle se sentirait mieux. elle n'aurait pas ce poids sur les épaules et peut-être que.. peut-être qu'elle n'aurait pas de prison, ou pas tant que ça. peut-être que c'est aussi ce qu'elle devrait faire. elle serait libérer sous caution, rien de plus. ses parents payeraient non ? t'es sûrement trop naïve avec ce système. je sais pas tiana.. je sais pas du tout ce que tu dois faire, mais vivre comme ça, ça te fera du mal. beaucoup de mal. et tu peux pas. là-dessus, t'es catégorique, t'es même sûre de toi. tu sais que ça finira par la ronger, par lui faire beaucoup de mal. et puis.. il vaut peut-être mieux que ce soit toi, qui te dénonce, qui en parle, que ceux à qui tu vas le raconter. ça n'aura pas le même effet, non aux yeux de la justice ? tu oses dire, parce que tu n'as pas envie qu'elle tombe tiana, plus bas que là où elle est déjà. tu ressens cette culpabilité et tu te demandes comment elle a fait pour tenir depuis ces dernières années.

_________________
you're my paradise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 132 points : 0
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : JUGBAND BLUES.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Juil - 14:04
 cette discussion qui ne fait que te terroriser. parce que t’imagines ce que ça pourrait être et tu ne vois que le mal. que le mauvais côté des choses. en même temps tu ne vois pas comment ça pourrait être différent. tu n’as pas la même version que ton petit ange, jordan. t’aurais voulu qu’elle ne propose jamais cette idée, que vous n’ayez pas cette discussion. c’est égoïste, mais tu veux juste continuer à vivre ta vie en dehors de mur. et quand tu penses de la sorte tu te sens affreuse, parce qu’ally n’a même pas eu l’occasion de vivre sa vie elle. ton coeur se serre et tu sens les larmes qui montent à nouveau au coin de tes yeux. mais tu ne craques pas. pas une nouvelle fois. je sais pas tiana.. je sais pas du tout ce que tu dois faire, mais vivre comme ça, ça te fera du mal. beaucoup de mal. et tu peux pas. et elle n’a pas tort, la preuve en est encore là. t’as encore le coeur en miette et les larmes qui coulent sur tes joues. parce que tu t’en veux tellement, mais sûrement pas assez pour courir vers le premier commissariat de police.  et puis.. il vaut peut-être mieux que ce soit toi, qui te dénonce, qui en parle, que ceux à qui tu vas le raconter. ça n'aura pas le même effet, non aux yeux de la justice ? si seulement. si seulement c’était si simple. quelques paroles d’une fille qui se dénonce et un juge clément. parce que t’étais mineure, parce que tu n’as pas fait exprès. mais tout ça c’était y’a dix ans. dix années de silence et ça ne passera pas inaperçu. je suis pas sûre…vraiment pas… je vais y penser… c’est vrai que la culpabilité te ronge, mais si t’en parles à toutes les personnes concernées ça ira mieux pas vrai ? t’as pas besoin d’aller voir la police. alors tu vas y penser. tu vas réfléchir à ce que tu pourrais dire à ses parents, ces personnes que tu n’oseras même pas regarder en face. on peut juste parler d’autre chose ? ça fait dix ans qu’on s’est plus vu et j’aimerais savoir ce que j’ai loupé sur toi t’essayes. un mince sourire. t’essayes d’oublier un peu tout ce qui vous a séparé pour te concentré juste sur votre amitié, rien de plus.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 369 points : 93
pseudo : margaux
avatar : diana silvers
crédits : breakfast club/romane (ava)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Juil - 8:02
la situation est compliquée, délicate et encore le mot est faible. elle a tué quelqu’un, elle a tué son amie et elle a fui, tu sais qu’elle a été influencé par ses parents. tu sais qu’ils ont juste voulu la protéger, mais.. s’ils avaient été honnêtes et responsables dès le début, t’es certaine que cette histoire aurait pu bien se finir. c’est plus le cas maintenant. c’est terrible, maintenant. et le dilemme est bien trop grand pour être compris. je suis pas sûre…vraiment pas… je vais y penser… tu hausses un peu les épaules et tu finis par hocher la tête. tu n’es pas égoïste mais tu espères sincèrement que ça ne te retombera pas dessus. t’as vraiment pas les épaules pour terminer en prison pour avoir aidé ton amie. tu n’as pas non plus envie de compromettre ta carrière. évidemment, tu ne diras rien, mais tu espères que tiana ne te dénoncera pas pour autant. en dix, elle a peut-être changé ? tu restes pourtant dans ton monde où tout est rose, et tu te dis que ça n’arrivera pas. on peut juste parler d’autre chose ? ça fait dix ans qu’on s’est plus vu et j’aimerais savoir ce que j’ai loupé sur toi tu hoches encore la tête. sur moi ? tu lances, en tirant une chaise pour t’installer. en dix ans, il s’est passé des choses et en même temps, pas tant que ça. je suis en étude de médecine maintenant, tu sais, j’ai toujours voulu faire ça ! alors je suis interne à l’hôpital. tu racontes, sans entrer dans les détails, qu’est-ce que tu pourrais bien lui dire. lui parler de sonji ? t’en as pas envie, pas tout de suite, en tout cas. je vis en colocation avec deux personnes qui bossent à l’hôpital aussi. tu continues, sur ta lancée, tu ne sais pas bien quoi ajouter. sinon rien de bien nouveau en fait, j’ai pas fait grand-chose, je suis restée dans le coin et je me suis concentrée sur mes études. tu finis par conclure, c’est pas forcément triste, c’est juste la vie normale.



_________________
you're my paradise
Revenir en haut Aller en bas
 
one more chance (jordan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» foot normand
» La tenue Cam de quelle armee
» Inde : Jyoti Amge - la plus petite fille du monde
» "Plif, plaf, plouf." JORDAN&APHRODITE
» commandant Augustin JORDAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: down to the sun :: flatslands-
Sauter vers: