AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

ok, my lost hours are for you
avatar
ok, my lost hours are for you
messages : 2429 points : 26
pseudo : célia
avatar : scarlett leithold
crédits : scarface.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Mai - 22:15
météo: légères brises

tu l'as vu hier et pourtant il te manque déjà. les cours qui sont presque finis et tu continues à penser à lui, tu continues à te dire que tu pourrais lui faire une surprise et débarquer chez lui pour lui passer un bonjour. tu ne sais pas s’il sera là, mais lui envoyer un message viendrait à gâcher la surprise. alors tu décides de tenter le coup et sinon ça sera pour une autre fois. la sonnerie de fin de cours qui retentit et tu sors déjà. tu passes par le chinois du coin, t’es cours qui ont duré jusqu’à tard et t’as faim. tu prends plusieurs trucs, tu ne connais pas vraiment ses goûts. et puis tu continues ton chemin, une légère brise qui fait du bien. l’air qui est bon et qui te met de bonne humeur. ou alors juste encore plus. t’aimes cette idée de venir comme ça et de le surprendre. t’espères vraiment qu’il sera là. tu te souviens qu’il t’avait parlé d’un nouveau boulot, mais tu sais pas si ça inclut de longue soirée au travail. t’imagines que tu le découvriras dans quelques minutes. musique dans les oreilles tu continues ta route. tu te dis qu’un jour tu devrais passer ton permis pour pouvoir conduire et avancer plus vite dans la ville. mais t’aimes bien ça marcher, regarder les gens qui passent à tes côtés et leur inventer des histoires. finalement t’arrives devant son immeuble, le code qu’il t’a donné la dernière fois, alors tu montes jusqu’à la porte et tu finis par toquer doucement. sourire sur tes lèvres, le chinois en évidence devant toi. t’espères qu’il est là. t’espères qu’il aime manger chinois. et ton coeur qui s’emballe un peu, parce que t’as vraiment envie de le voir. t’as pas aimé ces moments que vous avez passé trop loin l’un de l’autre et t’as plus trop envie que ça se reproduise. alors te voilà devant sa porte, après juste un jour loin l’un de l’autre.

_________________

      ( And I wanna cry I wanna learn to love. But all my tears have been used up on another love, another love. All my tears have been used up )
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 619 points : 15
pseudo : audrey.
avatar : dove cameron.
crédits : vinyles idylles.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Mai - 15:27
tu chantonnes, allongée sur ton lit. encore une fois tu es seule à l'appartement, même si rhys t'as dit qu'il n'en avait pas pour longtemps, mais ça ne te gêne pas. la musique en bruit de fond, tu pianotes sur ton téléphone, envoyant des messages puis jouant à des jeux. les journées peuvent paraître longues, surtout que tu n'as pas de cours, à ton âge tu devrais être derrière une table, à écouter un professeur. mais ce n'était pas pour toi, trop de pression accumulée qui a fait que maintenant, tu ne supporterais plus cet environnement. tu roules sur le matelas, finissant sur le ventre, les jambes bougeant au rythme de la musique, des morceaux de chorégraphie apparaissant dans ton esprit, tu finis par tendre la main pour attraper ton calepin, où tu notes tes nouvelles idées. tu aimais ça, créer de nouvelles danses, tout autant que tu aimais danser. le sentiment de liberté qui t'habitait quand tu te laissais voler, emporter par les notes, c'était indescriptible. une fois les idées couchées sur papier, tu te relèves, faisant quelques étirements pour chasser la fatigue de tes membres. tu commençais à avoir faim, tu n'avais pas mangé depuis le petit-déjeuner, il faudrait que tu oublies moins souvent que le midi aussi était fait pour se redonner de l'énergie. sautant du lit, tes pas résonnent doucement dans l'appartement, tu étais presque arrivée à la cuisine quand on frappe à la porte, tu t'arrêtes, jetant un coup d'oeil par dessus ton épaule. tu n'attendais personne, à moins que ce soit pour les garçons. ne voulant pas être impolie, tu fais demi-tour, ouvrant la porte pour laisser apparaître une jolie blonde. visage inconnu qui semble tout aussi surpris que toi. b-bonjour ? tu hésites, ne sachant pas trop quoi dire. si elle était là pour l'un de tes colocataires, elle tombait mal.

_________________
    .
    release this feeling, spread those wings and set me free. until the battle life ends, i’m a karma butterfly.
Revenir en haut Aller en bas
ok, my lost hours are for you
avatar
ok, my lost hours are for you
messages : 2429 points : 26
pseudo : célia
avatar : scarlett leithold
crédits : scarface.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Mai - 17:16
une journée joyeuse, tu sais pas pourquoi mais t’es particulièrement de bonne humeur aujourd’hui. une journée où la maladie de gigi ne hante pas tes pensées. tu te dis pas que tu devrais peut-être passer chez elle, pour voir si tout va bien. tu sais qu’elle t’enverrait un message s’il y avait un soucis et puis tu l’as vu il y a peine deux jours pour parler de jolene. ça t’as un peu soulager d’un poids, tu sais pas si elle va revenir te parler et t’oses pas trop retourner vers elle, de peur de l’énerver. t’arrives assez vite avec ton chinois devant la porte de rhys et tu toques tout simplement, t’attends un peu grand sourire sur ton visage. t’en oublies presque qu’il a des colocataires et quand la porte s’ouvre ce n’est d’ailleurs pas lui. t’es un peu surprise sur le coup, parce que t’as jamais vu ses colocataires avant et tu ne savais pas qu’une fille en faisait partie. te dire qu’il vit au quotidien avec une fille ça te retourne un peu le coeur, même si tu sais que tu ne devrais pas. dernière relation qui s’est fini en tromperie, t’es devenue un peu plus jalouse, même si toi aussi t’avais fauté. mais rhys n’est pas caden. alors tu souris quand même à cette petite voix timide qui t’accueilles est ce que rhys est là ? t’as encore un léger espoir, on ne sait jamais. peut-être qu’il avait juste eu la flemme de sortir de sa chambre pour ouvrir la porte et que cette jeune fille y avait été forcée. tu la regardes un peu, elle a l’air gentille. toi t’es là devant elle avec de la bouffe à gogo et si ça se trouve rhys n’est même pas là.

_________________

      ( And I wanna cry I wanna learn to love. But all my tears have been used up on another love, another love. All my tears have been used up )
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 619 points : 15
pseudo : audrey.
avatar : dove cameron.
crédits : vinyles idylles.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin - 20:11
visage inconnu à la porte, tu te doutes déjà que ce n'est pas pour toi que cette fille est venue. tu l'observes sans rien dire, vous ne deviez pas avoir l'air maligne autant l'une que l'autre. toi ne sachant pas quoi dire, et elle avec ce qui semblait de quoi manger dans les mains. tu tentes un sourire, alors qu'elle-même t'en offre un avant de prendre la parole. est-ce que rhys est là ? tu avais raison, elle était là pour un des garçons, malheureusement tu allais devoir lui briser ses plans, puisque tu étais seule aujourd'hui. petite moue sur tes lèvres, tu lui adresses une expression gênée. il est absent pour l'instant, je ne sais pas trop quand il va rentrer. tu réponds, ta main jouant avec une mèche de cheveux. tu supposais que cela devait être sa copine, tu avais vaguement entendu les garçons en parler un soir. depuis ton arrivée, c'était encore un peu bizarre, même si ils faisaient des efforts pour que tu t'adaptes rapidement. la vie en colocation, tu n'avais pas l'habitude. tu veux rentrer ? tu ne voulais pas la faire patienter plus longtemps dehors comme ça, après tout elle avait fait tout ce chemin jusqu'ici. si tu veux bien sûr. tu ajoutes rapidement, ne sachant pas trop si elle allait accepter. tu étais encore qu'un inconnue pour elle, peut-être même que rhys ne lui avait pas parlé de toi. en tout cas, tu ne voulais pas créer de problèmes entre eux, alors si tu pouvais faire quelque chose, tu n'allais pas lui claquer la porte au nez.

_________________
    .
    release this feeling, spread those wings and set me free. until the battle life ends, i’m a karma butterfly.
Revenir en haut Aller en bas
ok, my lost hours are for you
avatar
ok, my lost hours are for you
messages : 2429 points : 26
pseudo : célia
avatar : scarlett leithold
crédits : scarface.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juin - 11:50
des sourires timides qui s’affichent sur vos visages. chacune vous ne savez pas qui est l’autre. vous êtes toutes les deux un peu perdue. tu sais qu’avec rhys t’avance doucement, qu’il ne te parle pas encore de tout dans sa vie. tu savais qu’il vivait en colocation, tu ne savais juste pas avec qui. elle a l’air totalement inoffensive, enfin tu essayes de te rassurer comme tu peux. mais et si elle se promenait en sous vêtement dans l’appartement de temps en temps ? tu secoues doucement la tête pour te sortir ses idées de la tête. et tu lui souris doucement pour demander pour rhys. bien sûr qu’il n’est pas là, sinon t’imagines qu’il serait sûrement devant cette porte à t’accueillir après avoir entendu le son de ta voix. bon tu supposes que tout ça sera pour une prochaine fois. surprise que tu veux garder. mais elle te propose de rentrer. c’est bizarre ou pas ? t’as pas envie de rendre les choses bizarres. mais t’imagines que tu peux bien rester un peu avec elle, peut-être même que rhys arrivera entre temps t’es sûre que ça te dérange pas ? t’as pas envie de la couper dans ses plans. tu t’imposes un peu là et t’en as bien conscience. elle ne devait sûrement pas s’attendre à voir quelqu’un devant sa porte j’ai à mangé que tu rajoutes un sourire sur tes lèvres. t’imagines que ça ne pourra que l’amadouer un peu plus. et puis si rhys n’est pas là autant que quelqu’un d’autre en profite. tu ne pourras jamais manger ça toute seule de toute manière je suis lila, la copine de rhys ça te fais toujours bizarre de dire ça, des petits chatouillements à l’intérieur de ton ventre. les présentations sont de rigueur, qu’elle ne fasse pas rentrer n’importe qui chez elle. tu te doutes que rhys ne parle peut-être pas de toi à tout le monde, il est assez secret et tu l'as remarqué dès le début.

_________________

      ( And I wanna cry I wanna learn to love. But all my tears have been used up on another love, another love. All my tears have been used up )
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 619 points : 15
pseudo : audrey.
avatar : dove cameron.
crédits : vinyles idylles.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Juin - 18:45
elle est mignonne la jeune femme en face de toi, amie de rhys espérant le voir pour ne trouver que la petite nouvelle colocataire. tu lui proposes de rentrer, pour pas qu'elle ait l'impression d'être venue pour rien, et au pire des cas, tu pourrais dire envoyer un message à rhys pour le prévenir que quelqu'un était là pour lui. t’es sûre que ça te dérange pas ? tu secours la tête pour la rassurer, sinon tu ne lui aurais pas proposé de rentrer. mais tu ne voulais pas qu'elle se sente mal à l'aise avec toi, ce n'était pas le but. j’ai à mangé. mots qui font naître un énième sourire sur tes lèvres. ça me ferait plaisir, sans les garçons je me sens un peu seule pour être honnête. sa compagnie était la bienvenue. et ce serait dommage de gâcher ça, tu ajoutes dans un léger rire avant de te décaler pour la laisser entrer. je suis lila, la copine de rhys. prénom qui te dit quelque chose, il te semble que rhys l'a bel et bien mentionnée à un moment ou à un autre. nouveau sourire alors que tu l'invites d'un mouvement de la tête. enchantée de te rencontrer, je suis claire. leur nouvelle colocataire. tu dis à ton tour pour te présenter, tendant une main amicale. puisque tu allais vivre à présent avec rhys et brynjar, autant partir du bon pied avec leur entourage, tu ne voudrais pas que cela mette une mauvaise ambiance entre vous. et surtout tu ne voulais pas que lila se fasse une mauvaise idée sur ta présence ici, tu étais reconnaissante envers les garçons pour accepter une totale inconnue parmi eux, mais tu avais besoin de cet éloignement, de partir de chez tes parents. tu voulais cette liberté qu'ils te refusaient jusqu'à maintenant.

_________________
    .
    release this feeling, spread those wings and set me free. until the battle life ends, i’m a karma butterfly.
Revenir en haut Aller en bas
ok, my lost hours are for you
avatar
ok, my lost hours are for you
messages : 2429 points : 26
pseudo : célia
avatar : scarlett leithold
crédits : scarface.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 1 Juil - 13:21
ce n’est pas vraiment ce à quoi tu t’attendais, mais après tout ce n’est pas si mauvais que ça. t’aurais pu tomber sur un ou une colocataire beaucoup plus flippante ou t’en sais rien. cette fille elle a l’air vraiment gentille. blonde comme toi et vraiment jolie. c’est peut-être la seule chose qui te fais peur. parce que tu ne peux t’en empêcher lila, t’es jalouse. faute à ton passé. et pourtant toi-même t’as fauté. t’as fauté alors que tu l’aimais de tout ton coeur, une erreur est si vite arrivée, t’aurais peur que rhys la fasse. mais tu ne dois pas te faire d’idées, n’est ce pas ? tu ne savais juste pas qu’une fille faisait partie de sa colocation. mais aujourd’hui ça te laisse l’occasion de voir qui elle est. ça me ferait plaisir, sans les garçons je me sens un peu seule pour être honnête.  tu souris. toi non plus t’aimes pas vraiment rester seule. un colocataire que tu ne vois jamais, mais tu as toujours eliott avec toi. l’avantage de vivre avec son meilleur ami, tu ne te sens jamais réellement seule. parce que tu sais que tu peux toujours squatter le canapé avec lui si tu t’ennuies. alors tu sais pas vraiment ce qu’elle ressent, mais tu vas pouvoir l’aider. et ce serait dommage de gâcher ça, tu ris doucement alors qu’elle fait de même. t’imagines que l’atmosphère va vite se détendre. elle a l’air vraiment sympathique et tu n’as sûrement aucun soucis à te faire je savais que je t’aurais avec cette proposition t’es une fille assez sociable, tu passes pas par quatre chemins et tu commences déjà à la taquiner comme si vous vous connaissiez depuis des années. la vie est beaucoup trop courte pour prendre son temps. alors tu entres finalement dans cet appartement que tu connais. enchantée de te rencontrer, je suis claire. leur nouvelle colocataire. elle te tend la main et tu souris alors que tu trouves ça tellement formel, mais tu lui serres doucement un plaisir partagé t’es tout aussi enchantée. et alors que tu rentres ton regard se pose sur le canapé. ce canapé sur lequel vous aviez fait des choses la dernière fois, t’imagines que claire aurait très bien pu rentrer à ce moment là et ça aurait été des présentations tout autre qu’il y aurait eu j’espère que t’aimes le chinois. on s’installe où ? t’es là avec ton sachet et tu sais pas trop quoi faire encore.

_________________

      ( And I wanna cry I wanna learn to love. But all my tears have been used up on another love, another love. All my tears have been used up )
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 619 points : 15
pseudo : audrey.
avatar : dove cameron.
crédits : vinyles idylles.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Juil - 23:23
t'as envie de la mettre à l'aise, elle a l'air gentille cette jeune femme. t'es contente qu'elle ne refuse pas ton invitation quand tu lui proposes de rentrer, même si c'est juste pour attendre rhys jusqu'à ce qu'il rentre. ce serait mal vu de foutre sa copine à la porte, surtout quand ça fait pas si longtemps que ça non plus que tu as débarqué chez eux. tu te décales pour la laisser rentrer, alors qu'elle tient toujours entre ses mains le repas chinois qu'elle avait pris pour rhys et elle. ce serait dommage de gâcher ça, ou bien de le laisser refroidir dans le frigo jusqu'au retour de ton colocataire. je savais que je t’aurais avec cette proposition. rire franc alors que tu avances dans l'appartement, elle se présente et tu souris. c'était mignon comme prénom, lila. elle était belle comme un coeur. tu te présentes à ton tour, prenant bien soin de préciser ton statut ici, tu étais la nouvelle habitante. et tu espérais que lila ne te considère pas comme une menace, c'est vrai que rhys était beau, mais t'avais tout de suite compris en l'entendant parler d'une fille qu'il était chasse gardée. et puis ce n'était pas s'il t'intéressait de cette façon. un plaisir partagé. vous arrivez dans le salon, tu jettes un regard autour de la pièce alors que lila reprend rapidement la parole. j’espère que t’aimes le chinois. on s’installe où ? te rendant compte qu'elle avait toujours ses paquets dans la main, tu te confonds en excuse, comme tu le faisais toujours. résultat du fait que tes parents aient toujours tout contrôle dans ta vie. oh je suis désolée, j'aurais dû les récupérer, tu balbuties en tendant une main, lui proposant de récupérer ce qu'elle avait dans les mains. j'adore la cuisine asiatique, surtout les sushis. on peut s'installer où tu veux, dans le salon ou la cuisine. là où tu te sentiras le plus à l'aise. tu lui dis. je pense pas que ça gênera les garçons si on se met ici. tu ajoutes en montrant la table basse dans le salon, là où il y avait le canapé.

_________________
    .
    release this feeling, spread those wings and set me free. until the battle life ends, i’m a karma butterfly.
Revenir en haut Aller en bas
ok, my lost hours are for you
avatar
ok, my lost hours are for you
messages : 2429 points : 26
pseudo : célia
avatar : scarlett leithold
crédits : scarface.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Juil - 22:09
un appartement que tu connais déjà. rhys qui t’as déjà fait visité. rhys qui t’as déjà fait l’amour à plusieurs endroit ici, comme ce canapé sur lequel vous allez vous asseoir. et ça te fais un peu rougir de penser à ça à cet instant précis. t’espères qu’elle ne remarque pas tes joues qui rosissent un peu. oh je suis désolée, j'aurais dû les récupérer, tu regardes les sachets qui sont encore dans tes mains et tu souris mais non voyons ne t’excuses pas pour ça tu n’en vois pas l’intérêt. tu peux très bien les garder pour les poser sur la table basse. ça ne te dérange pas. elle est bien trop éduquée et ça et fais sourire. tu sais ce que c’est, les ross ont aussi eu une belle éducation. mais t’as sûrement un peu tout oublié depuis que t’es ici. et puis t’as fini ton adolescence ici avec tes frères et soeurs, alors ça n’a sûrement pas aidé. j’adore la cuisine asiatique, surtout les sushis. on peut s'installer où tu veux, dans le salon ou la cuisine. là où tu te sentiras le plus à l’aise.  dommage pour elle tu as pris chinois et pas japonais, alors pas de sushi. tu hausses un peu les épaules et tu la regardes d’un air désolée je suis désolée, pas de sushi aujourd’hui. la prochaine fois peut-être. tu souris et tu parles comme si vous alliez déjà vous revoir. comme si ça allait devenir votre rendez vous hebdomadaire. mais cette fille tu sens que tu peux vraiment l’apprécié. elle est gentille. je pense pas que ça gênera les garçons si on se met ici.  tu la regardes et alors que tu poses finalement les sachets sur la table tu te permets de dire tu sais t’es aussi chez toi maintenant, te laisses pas marcher dessus par les mecs. je vis aussi avec deux gars alors je sais ce que c’est. l’un d’eux et ton meilleur ami et tu ne vois presque jamais l’autre, mais il y a déjà eu des périodes où il y avait d’autres gars et certains ont tendance à être plus chiant. alors tu sais ce que c’est de vivre avec des gars. tu dis ça en plaisantant bien sûr, mais t’as l’impression qu’elle n’ose pas trop s’imposer ici. tu t’installes finalement en sortant toutes les boîtes. alors claire, t’es d’ici ? t’as envie d’en apprendre un peu plus sur cette fille. t’as toujours été trop curieuse et trop gourmande. alors tu commences déjà à tout ouvrir pour faire tes choix tu prends ce que tu veux que t’annonces. pas qu’elle ai peur de s’imposer un peu encore une fois.

_________________

      ( And I wanna cry I wanna learn to love. But all my tears have been used up on another love, another love. All my tears have been used up )
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 619 points : 15
pseudo : audrey.
avatar : dove cameron.
crédits : vinyles idylles.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Aoû - 22:09
ça te fait bizarre de rencontrer la copine de rhys, sans que ce dernier soit là. t'étais pas là depuis extrêmement longtemps, tu commençais à peine à trouver tes marques. tu t'attendais pas déjà à tomber sur leur entourage, sans qu'aucun de tes colocataires soient là pour faire les présentations. mais bon après tout, t'étais une grande fille. les galas de charités, les inconnus, les présentations, ça te connaissait. même si là tu savais que tu aurais l'occasion de la revoir, si tout se passait. mais non voyons ne t’excuses pas pour ça. sourire fin que tu adresses. tu commentes que tu apprécies la cuisine asiatique. quand tu quittais le studio de danse, les soirs où tu avais la flemme de rentrer pour manger, tu allais alors dans un petit restaurant asiatique pas très loin. chinois, japonais... ils faisaient un peu de tout. je suis désolée, pas de sushi aujourd’hui. la prochaine fois peut-être. la prochaine fois. tu aimais cette idée. un nouveau sourire qui se peint sur ton visage. tu ajoutes que dans le salon vous serez bien, les garçons n'allaient pas en faire un fromage. de toute manière, tu nettoieras si besoin. tu sais t’es aussi chez toi maintenant, te laisses pas marcher dessus par les mecs. je vis aussi avec deux gars alors je sais ce que c’est. cette fois-ci tu laisses échapper un rire franc. je dois encore m'habituer. mais les garçons sont super. tu confies, amusée. vous vous installez sur le canapé, tes yeux se posant sur lila, l'observant. alors claire, t’es d’ici ? tu hoches la tête. je suis née dans cette ville. et toi ? tu voulais en savoir plus sur lila, comme elle le voulait sur toi. tu prends ce que tu veux. tu te sens à l'aise avec elle. tu jettes un coup dans une des boîtes, tombant sur des nouilles. ça me change vraiment de vivre avec quelqu'un d'autre. mes parents voyagent beaucoup, ils étaient trop absents pour que j'ai l'impression de vivre avec eux. tu murmures, tu ne sais pas pourquoi tu lui dis ça. mais t'imagines que t'en avais besoin.

_________________
    .
    release this feeling, spread those wings and set me free. until the battle life ends, i’m a karma butterfly.
Revenir en haut Aller en bas
ok, my lost hours are for you
avatar
ok, my lost hours are for you
messages : 2429 points : 26
pseudo : célia
avatar : scarlett leithold
crédits : scarface.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Aoû - 14:27
t’es bien là. t’en oublies presque que tu étais venue pour rhys à la base. il y aurait des tonnes d’autres occasions pour le voir. tu te demandes juste où il est. et tu te rends compte que tu n’en sais toujours pas des masses sur lui encore. ça viendra avec le temps, tu l’espères.  je dois encore m'habituer. mais les garçons sont super. tu ne connais pas le deuxième colocataire. mais tu ne doutes pas de rhys. après tout tu ne vas pas sortir avec un gars infecte. alors tu souris doucement. il s’appelle comment le deuxième ? moi ça va j’ai de la chance, l’un d’eux est mon meilleur ami du lycée, donc je n’ai pas à me plaindre. et vous discutez comme deux amies. deux filles autour d’un bon repas et vous vous racontez votre vie. t’aimes ça, t’aimes l’idée de rencontrer une nouvelle personne. t’as toujours était sociable et dans l’envie de découvrir de nouvelle personne. t’aimes pas être seule et c’est l’une de tes plus grandes peurs d’ailleurs. alors tu t’intéresses un peu plus à elle. je suis née dans cette ville. et toi ? tu souris, tu te demandes si elle a déjà quitté un peu la ville. pour des vacances ou des choses comme ça. a t’elle déjà connu autre chose que brooklyn ? je viens de londres, je suis arrivée au lycée. il faut croire que ton accent ne s’entends plus vraiment. au fil des années il s’efface et t’es un peu triste à cette idée. t’aimais bien être à part dans les rues ici, avoir cette petite chose qui te différencier. mais t’es sûre que si tu retournais à londres pour quelques jours il reviendrait assez vite. tes parents qui ont un accent bien prononcé. elle commence à se servir et ça te fais plaisir. tu fouilles toi aussi, avant de prendre un peu de poulet et de riz. ça me change vraiment de vivre avec quelqu'un d'autre. mes parents voyagent beaucoup, ils étaient trop absents pour que j'ai l'impression de vivre avec eux. elle commence à parler d’elle et t’écoutes attentivement. tu ne connais pas ce genre de situation, en tout cas pas avec tes parents. j’ai une soeur comme ça, toujours entrain de vagabonder dans le monde, je la vois pas souvent. ils font quoi tes parents ? et tu partais jamais avec ? au final tu auras vite la réponse à la question que tu te posais.

_________________

      ( And I wanna cry I wanna learn to love. But all my tears have been used up on another love, another love. All my tears have been used up )
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 619 points : 15
pseudo : audrey.
avatar : dove cameron.
crédits : vinyles idylles.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Oct - 21:58
ça te fait du bien, d'avoir une présence féminine ici même si c'est juste pour le temps de quelques heures. riley était venue te voir aussi, mais l'endroit manquait clairement de filles. seule entre deux garçons, tu te demandais si t'allais vraiment pouvoir t'en sortir. pas qu'ils étaient des brutes, ou quoi que ce soit d'autres, juste que ça faisait tout drôle. il s’appelle comment le deuxième ? moi ça va j’ai de la chance, l’un d’eux est mon meilleur ami du lycée, donc je n’ai pas à me plaindre. tu lui jettes un regards surpris, étonnée qu'elle ne connaisse pas brynjar, mais peut-être que rhys ne lui en avait tout simplement pas parlé. il s'appelle brynjar, c'est celui que je connais le moins bien je dois avouer. je croise rhys plus souvent dans l'appartement, et puis c'est lui que j'ai contacté en voyant leur annonce. tu réponds dans un sourire. tu as de la chance, au moins tu sais que tu peux compter sur lui. tu ajoutes, même si tu ne doutais pas de rhys, ni de ton autre colocataire. tu ne les connaissais pas encore très bien, mais t'espérais pouvoir compter sur eux en cas de pépins. comme avec tes parents par exemple, qui ne manqueraient pas de te rendre les choses difficiles. le sujet de conversation qui change, qui se concentre sur vos vies respectives. je viens de londres, je suis arrivée au lycée. les yeux brillants, tu souris une fois de plus. londres, tu aimais beaucoup cette ville, tu avais déjà eu l'occasion d'y aller une ou deux fois. ça fait longtemps que je n'y suis pas allée. tu commentes dans un souffle. et puis tu te confies, tu ne sais même pas pourquoi, mais tu es à l'aise avec lila. cette impression de simplicité, tu appréciais. j’ai une soeur comme ça, toujours entrain de vagabonder dans le monde, je la vois pas souvent. ils font quoi tes parents ? et tu partais jamais avec ? tu prends une nouvelle bouchée, réfléchissant à ce que tu pouvais dire. tu voulais pas que son regard change, comme parfois ça arrivait quand on connaissait le milieu dont tu venais. mes parents possèdent un magazine de mode, ils vont souvent à droit et à gauche pour les défilés, leurs articles. je pense qu'ils se disaient que tant que j'avais leur fric, ça comblerait le reste. tu réponds finalement, tentant de ne pas laisser ton amertume apparaître. tu leur en avais toujours voulu pour ça, pour tous ces moments passées toute seule, tel une poupée de chiffon qu'on abandonnait derrière soi.

_________________
    .
    release this feeling, spread those wings and set me free. until the battle life ends, i’m a karma butterfly.
Revenir en haut Aller en bas
ok, my lost hours are for you
avatar
ok, my lost hours are for you
messages : 2429 points : 26
pseudo : célia
avatar : scarlett leithold
crédits : scarface.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Oct - 19:42
une simplicité tout simplement. tu pensais partager un moment avec rhys, mais à cet instant précis tu ne pensais presque plus à lui. parce que la présence de sa colocataire était fortement agréable. cette claire qui était d’une douceur rafraîchissante. ça te faisait du bien de parler un peu avec elle. t’essayais d’en apprendre un peu plus sur l’endroit où elle vivait et où il vivait par la même occasion. parce que t’en sais toujours pas énormément sur lui et sur tout ce qui l’entoure. alors tu soutires les informations de là où tu peux. il s'appelle brynjar, c'est celui que je connais le moins bien je dois avouer. je croise rhys plus souvent dans l'appartement, et puis c'est lui que j'ai contacté en voyant leur annonce. tu souris doucement. ne disant rien, parce que tu ne peux pas vraiment parler de ce brynjar et puis tu sais que rhys est quelqu’un de gentil, alors elle a du se sentir bien aux premiers abords. bien qu’il ne soit pas vraiment bavard. pourtant tu te souviens de cette première journée que vous avez passé ensemble d’un coup. vous aviez beaucoup parlé et depuis t’as l’impression que tout stagnait un peu plus. alors tu changes un peu, tu parles de tes colocataires. t’as pas envie que claire puisse voire ne serait-ce qu’une once de doutes dans tes yeux. tu as de la chance, au moins tu sais que tu peux compter sur lui. qu’elle dit et tu ne peux t’empêcher de sourire. tu sais qu’il sera toujours là eliott. vous êtes toujours là, l’un pour l’autre et ces derniers temps il y avait de quoi faire. tu n’hésites pas à venir t’installer à ses côtés dans son lit, nourriture en supplément pour l’écouter quand il le faut. parce que tu sais qu’il te rendra la pareille. c’est vrai que j’ai de la chance. et je sais que c’est dur de se dire qu’on pourra compter sur quelqu’un quand on les connait pas trop, mais je suis sûre que rhys t’aideras si jamais t’as un soucis. parce que t’as envie de croire en sa générosité. forcément tu le vois comme le garçon parfait. parce qu’il est à toi et parce tu l’aimes. tu parles peut-être en son nom alors que tu ne devrais pas, tu ne sais pas trop. mais vous continuez votre discussion, sans jamais vous arrêtez, en trouvant toujours autre chose à dire. ça fait longtemps que je n'y suis pas allée. toi aussi, t’as l’impression que ça fait une éternité, pourtant ça remonte à noël. mais pour toi c’est si loin et tes parents te manquent un peu. ah t’y étais déjà ? tu demandes alors curieuse. t’aimes toujours savoir ce que les gens pensent de la ville dans laquelle t’as grandit. mes parents possèdent un magazine de mode, ils vont souvent à droit et à gauche pour les défilés, leurs articles. je pense qu'ils se disaient que tant que j'avais leur fric, ça comblerait le reste. et t’imagines que ce n’est pas du tout le cas. toi t’as eu la chance d’avoir tes parents qui étaient toujours là pour toi, des frères et soeurs aussi. et t’imagines que ça change tout dans une vie. ils devaient te manquer. que tu dis, sans vraiment savoir quoi dire. j’espère que tu te sentiras moins seule ici. et qui sait tu pourrais repasser si l’idée lui convient.

_________________

      ( And I wanna cry I wanna learn to love. But all my tears have been used up on another love, another love. All my tears have been used up )
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 619 points : 15
pseudo : audrey.
avatar : dove cameron.
crédits : vinyles idylles.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Nov - 14:53
c'était simple de parler avec lila, tu ne pouvais t'empêcher de sourire en sa présence. tu ne la connaissais pas, pas encore du moins, mais du peu que tu avais entendu rhys parler, elle semblait être une personne adorable. et ça se voyait dans son regard, dans ses gestes. tu espérais que sa venue ici, même si tu n'étais pas la personne qu'elle souhaitait voir, donnerait lieu à un beau début d'amitié entre vous. tu lui parles rapidement de votre autre colocataire, garçon que tu voyais encore moins que rhys, et avec qui tu n'avais pas pu vraiment discuté depuis ton arrivée. ça te gênais pas plus que cela, vous auriez d'autres occasions de le faire. lila te confie qu'elle aussi vit en colocation, elle ayant la chance de pouvoir compter sur son meilleur ami pour payer le loyer en fin de moins. tu laisses une douce expression naître sur tes traits, alors que tu l'observes d'un regard en biais. c’est vrai que j’ai de la chance. et je sais que c’est dur de se dire qu’on pourra compter sur quelqu’un quand on les connait pas trop, mais je suis sûre que rhys t’aideras si jamais t’as un soucis. tu hoches la tête silencieusement, tu voulais le croire aussi et jusqu'à maintenant, rhys n'avait été que gentillesse avec toi. il savait que tu n'avais pas l'habitude, que tu sortais juste maintenant du cocon familial, tu lui avais rapidement expliqué ta situation. et si tu pouvais l'aider avec l'appartement, tu étais heureuse. la conversation qui dévie sur londres quand lila te confie qu'elle vient de là-bas. tu es nostalgique tout d'un coup, la capitale anglaise était une de tes préférées même si tes visites là-bas pouvaient se compter sur les doigts d'une main. ah t’y étais déjà ? tu souris chaleureusement. une ou deux fois seulement, mais j'ai beaucoup aimé. j'ai dû accompagner ma mère pour le boulot, mais je dois avouer que j'ai trouvé plus de plaisir à visiter que bosser haha. tu réponds en riant légèrement. mais quand la conversation se dirige vers tes parents, ce qu'ils font dans la vie et leur absence, tu sens une pointe de mélancolie qui monte. tes relations avec eux étaient tendues c'était le moins qu'on puisse dire, mais derrière tout ça, tu aurais aimé qu'ils soient différents. qu'ils te montrent qu'au fond ils t'aimaient, que tu n'étais pas juste une marionnette pour leur empire. ils devaient te manquer. tu lâches un long soupir. ils n'étaient pas suffisamment là pour que ce soit le cas. tu souffles, mais tu lui jettes un sourire fin pour lui dire que ça allait. tu étais habituée. comment pouvaient-ils te manquer quand tu avais l'impression de pas les connaître ? j’espère que tu te sentiras moins seule ici. cette fois-ci ton sourire se fait plus sincère. j'en suis certaine, rhys est vraiment super avec moi depuis que je suis arrivée.

_________________
    .
    release this feeling, spread those wings and set me free. until the battle life ends, i’m a karma butterfly.
Revenir en haut Aller en bas
ok, my lost hours are for you
avatar
ok, my lost hours are for you
messages : 2429 points : 26
pseudo : célia
avatar : scarlett leithold
crédits : scarface.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Déc - 15:34
vos paroles qui coulent à flot, des mots qui sortent en continue de vos bouches sans aucun soucis. c’est simple et t’aimes ça.  une ou deux fois seulement, mais j'ai beaucoup aimé. j'ai dû accompagner ma mère pour le boulot, mais je dois avouer que j'ai trouvé plus de plaisir à visiter que bosser haha. et tu entends son petit rire, qui devient bien vite contagieux. tu la regardes, cette fille que tu ne connais même pas et avec qui tu passes un agréable moment, comme si vous étiez amies depuis toujours au final. c’est une ville vraiment sympa en effet. un petit air nostalgique, mais juste quelques secondes, le temps de te rappeler que ta place tu te l’es créée ici. t’es bien à brooklyn, t’as tout ce qu’il te faut ici. même si de temps en temps tes parents te manquent et t’imaginais que ceux de claire lui manquaient aussi. ils n'étaient pas suffisamment là pour que ce soit le cas. tu la regardes, sans rien dire de plus. tu ne peux pas savoir ce que c’est que de vivre avec ce sentiment. ce sentiment de ne pas réellement connaître ses parents. t’as vécu toute ton enfance entourée de tes parents et tes frères et sœurs. t’as toujours eu beaucoup de monde pour s’occuper de toi, la petite dernière d’une grande famille. alors t’essayes juste de penser au présent pour claire, un présent qui sera meilleur, entourée ici de personne qui pourrait être plus proche d’elle que ses propres parents. j'en suis certaine, rhys est vraiment super avec moi depuis que je suis arrivée. et tu ne peux t’empêcher de sourire à ses paroles. ouais il a cette capacité à être assez adorable. que tu dis doucement en repensant à votre rencontre. à l’état dans lequel tu étais sentimentalement parlant à cette époque. il t’a sorti de ton tourbillon de terreur, il t’a fait à nouveau sourire. et aujourd’hui t’es heureuse à nouveau. et puis si tu te sens seule je peux toujours repasser ici, je peux te donner mon numéro si tu veux. tu rajoutes sur un air joyeux. t’as toujours été assez sociable, t’as cette envie de voir les gens se sentir bien autour de toi. et tu sens que claire a besoin d’un peu plus de compagnie, de la compagnie que tu pourrais lui offrir avec plaisir. parce que t’aimes déjà bien traîner et parler avec elle.

_________________

      ( And I wanna cry I wanna learn to love. But all my tears have been used up on another love, another love. All my tears have been used up )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: up high in the streets :: williamsburg
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum