AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

cheap romance. (cophelia)

i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 286 points : 22
pseudo : ems, marina.
avatar : chris wood.
crédits : avatar made by ©caca.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 10:48
la flemme de travailler, la flemme d'être utile et efficace. la flemme de mériter ton salaire, en somme. tu aurais probablement passé ta journée à flâner dans les bureaux à la recherche d'une mauvaise blague à faire si tu n'avais pas prévu un rendez-vous avec ophelia dans l'après-midi. pourquoi, déjà ? quelques affaires qui requièrent tes talents, même si tu n'arrives même plus à te rappeler du sujet. sûrement des problèmes de riche. enfin, la raison de sa venue t'intéressait bien moins que sa présence en elle-même, puisque tu avais toujours en tête le projet de mêler à nouveau business et plaisir avec ophelia. mais il te faudrait peut-être te montrer un brin subtil si tu voulais terminer une fois de plus entre ses cuisses. malheureusement, la subtilité n'était pas vraiment ton fort... et ce n'était encore qu'un doux euphémisme. alors une idée te vient, au beau milieu de ce qui devait être ta pause déjeuner -mais que tu avais déjà prise une heure plus tôt, décrétant que ta faim n'attendrait pas midi. tu quittes rapidement le cabinet, tu fais quelques courses. tu retournes dans ton bureau, tu prépares la pièce, tu retournes voir la réceptionniste. « quand ophelia powell arrivera, dites-lui de suivre les pétales. » grimace incomprise de la réceptionniste qui n'a visiblement pas saisi l'idée. tu t'éclipses de nouveau jusque dans ton bureau avant d'avoir pu lui en expliquer davantage, laissant sur ton passage un chemin de pétales de rose rouges, laissant un amas plus épais juste devant la porte. puis tu t'installes sur ta chaise, fin prêt à accueillir la brune. et t'attends - entre deux parties de solitaire sur ton ordinateur - jusqu'à ce t'entendes des pas devant la porte. t'éteins toutes les lumières sauf une, plus tamisée. et elle entre. « bonsoir. » il est quatorze heures trente, mais ta voix suave aurait bien moins collé avec un bonjour. sur ton bureau, une nappe rouge, des pétales de rose, des bougies parfumées et une boîte de chocolats - de sous-marque, les trucs immangeables qu'on proposait avec un café : ta classe avait malheureusement ses limites. fin prêt à montrer que toi aussi, cole, tu pouvais être sacrément romantique.

météo :  sans nuage mais extrêmement chaud. 

_________________

If I should call you up, invest a dime and
You say you belong to me and ease my mind
Imagine how the world could be, so very fine
So happy together, me and you, you and me.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 713 points : 345
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : ava @balaclava. sign @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Mai - 11:47
il fait beau, il fait chaud, presque même un peu trop. le mois de mai est généreux cette année, quoiqu’imprévisible. tout comme cole. ophelia soupire déjà à l'idée de devoir passer du temps avec lui cet après-midi. heureusement, il n'y a aucune raison que ce rendez-vous s'éternise, surtout en l'absence d'alfie. elle ne sait même pas pourquoi elle a accepté de s'y rendre seule. probablement parce qu'il le lui a demandé et qu'elle a du mal à lui dire non. une première pour elle, en dehors de son père. une fois arrivée au bon étage, elle passe une main sur sa longue jupe pour la remettre en place, puis se dirige vers la réceptionniste pour se présenter. simple formalité. mais alors qu'elle est déjà sur le point de rejoindre le bureau de cole, la jeune femme l'informe qu'elle doit suivre les pétales. « pardon ? » elle répond en plantant son regard sombre dans celui de la réceptionniste, qui lui indique du bout du doigt les pétales de rose rouges en question. ophelia soupire, grogne presque, mais se décide tout de même à suivre les fameux pétales qui la conduisent jusqu'au bureau de cole. elle prend une grande inspiration pour se calmer, puis ouvre la porte. si elle a imaginé à de nombreuses reprises à quoi pouvait ressembler ce rendez-vous, elle ne s'attendait certainement pas à débarquer dans un bureau plongé dans le noir, rempli de bougies et de pétales de rose rouges, avec cet imbécile de cole assis derrière son bureau, plus que satisfait de cette ridicule mise en scène. « c'est quoi ce bordel ? » elle ne peut s'empêcher de lâcher après avoir balayé la pièce du regard. elle savait que c'était une mauvaise idée. elle partirait sur le champ si ce n'était pas important. « allume, cole. » elle aboie, les deux poings contre ses hanches et le regard furieux.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.


Dernière édition par Ophelia Powell le Jeu 1 Juin - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 286 points : 22
pseudo : ems, marina.
avatar : chris wood.
crédits : avatar made by ©caca.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 21:13
elle devrait se trouver flattée devant tant d'intérêt, ophelia. c'est pas souvent que tu mets les petits plats dans les grands pour tenter d'impressionner une femme. ou d'impressionner quelqu'un tout court, cela dit, ce qui ne rend tes efforts que plus appréciables encore. t'attends patiemment -ou presque- qu'elle décide de se pointer, prêt à entamer la boîte de chocolats histoire de rendre les minutes un peu moins longues. mais voilà qu'elle débarque enfin, ouvrant la porte un peu trop brusquement sûrement. « c'est quoi ce bordel ? » entrée charmante et distinguée. « t'es belle et bien roulée ophé, ça y'a pas de doute, mais niveau classe y'a encore quelques progrès à faire... » tu souffles d'un air clairement déçu devant tant de vulgarité. tu pourrais presque te vexer si t'en avais sérieusement quelque chose à faire, qu'on gâche tes efforts dignes d'un enfant de huit ans. cependant tu n'en démords pas et tu refuses d'aller allumer la lumière simplement parce qu'elle a décidé de ne pas être réceptive. « allume, cole. » qu'elle te grogne dessus, visiblement pas amusée du tout. tu te lèves de ta chaise, tu cales une tige de rose entre tes dents, emportant au passage la boîte de chocolat dans ta main gauche. tu t'arrêtes devant elle, lui tends la boite devant les yeux. « prends-en un, ça va te détendre. » que t'articules tant bien que mal avec ta rose entre les dents. tu sais qu'il y a de grandes chances pour qu'elle t'envoie balader, même si t'imagines qu'un chocolat ne pourrait pas lui faire de mal à en juger par son stress palpable. tu retires finalement la rose que tu viens jeter à ses pieds d'un air blasé. « tu vois ? c'est à cause de filles comme toi que les hommes ne font plus aucun effort. » oui, tout comme c'est à cause de types comme toi que les filles ne donnent plus leurs numéros au premier con qui les accoste.

_________________

If I should call you up, invest a dime and
You say you belong to me and ease my mind
Imagine how the world could be, so very fine
So happy together, me and you, you and me.


Dernière édition par Cole Griffin le Mer 26 Juil - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 713 points : 345
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : ava @balaclava. sign @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 0:27
elle ne comprend pas à quoi rime toute cette mise en scène. enfin si, elle sait exactement où il veut en venir, mais il sait aussi bien qu'elle qu'il ne se passera rien entre eux aujourd'hui. il travaille pour elle désormais. pour elle, et pour alfie. alors tant pis s'il a mis du temps à installer tout ça. tant pis s'il en est fier. elle n'a pas la tête à ça ophelia. et elle compte bien le lui montrer en lui offrant son majeur, le sourire aux lèvres, lorsqu'il met en doute sa classe. « mais merci pour les compliments. » elle ajoute en baissant son bras. pas de doute, il n'y a pas plus classe qu'elle. maintenant, elle espère qu'il va l'écouter et rallumer cette foutue lumière. elle le suit du regard alors qu'il se lève, mais fronce bien vite les sourcils lorsqu'il s'approche, une rose entre les dents. décidément, cet homme ne connaît pas la demi-mesure. « non merci, je préférerais ne pas tomber malade. » elle lâche en repoussant la boîte de chocolats de la main. dieu sait où il l'a trouvée. « même si tu remplis déjà très bien ce rôle. » elle souffle dans un soupir en balayant une mèche de cheveux en arrière. puis son regard se pose à nouveau sur cole alors qu'il balance sa rose aux pieds de la brune. quel drama queen. « et bien, heureusement que je n'ai plus besoin qu'un homme en fasse alors. » elle arque un sourcil en venant croiser ses bras sous sa poitrine. elle pourrait très bien ne pas rentrer dans son jeu et ignorer ses petites remarques, mais il faut toujours qu'elle ait le dernier mot ophelia. « est-ce qu'on peut se mettre à travailler maintenant, oui ou non ? » elle lance lorsqu'elle réussit enfin à capter son regard. elle avait presque oublié à quel point il est difficile de l'arrêter quand il est lancé.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 286 points : 22
pseudo : ems, marina.
avatar : chris wood.
crédits : avatar made by ©caca.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 10:48
un joli doigt d'honneur en guise de réponse et un sourire de bitchplease qui ne sied que trop bien à ophelia. « mais merci pour les compliments. » ça t'exciterait presque, de la voir se donner tant de mal pour te repousser. dommage que tes veines tentatives ne suffisent à faire monter la température de la pièce qui semble plutôt perdre quelques degrés. même ton énième tentative de séduction avec une rose entre les dents -dont les épines t'ont probablement griffé la langue entre temps- ne t'amène que son dédain. « non merci, je préférerais ne pas tomber malade. » tu ne fais même pas mine de te sentir insulté, te contentant de lever les yeux au ciel avec un soupir. elle se donne trop de mal, ophelia. ce qu'elle n'a toujours pas compris, c'est que ce n'est pas encore aujourd'hui que tu t'offusqueras de ses propos. « même si tu remplis déjà très bien ce rôle. » tu ricanes en t'éloignant d'elle, décidant enfin d'aller rallumer la lumière. « t'avais pas l'air si dégoûtée quand j'ai passé la nuit entre tes jam... entre tes draps. » clin d'oeil et air innocent alors que tu viens te rasseoir à ton bureau. « et bien, heureusement que je n'ai plus besoin qu'un homme en fasse alors. » tu laisses sa remarque tomber planer dans le vide, bien trop satisfait de ne pas la laisser expliquer ce sous-entendu. de toute façon, que tu lui demandes ou non ce qu'elle voulait dire par là, ça ne changerait rien à ta façon d'agir. « est-ce qu'on peut se mettre à travailler maintenant, oui ou non ? » tu lui fais signe de venir s'asseoir sur le fauteuil face à toi de l'autre côté du bureau dans un air conciliant. la vérité c'est que t'as aucune envie de bosser, cole. tu serais mieux dehors à profiter du soleil en regardant ophelia râler à la recherche d'un bout d'ombre. « alors, commençons. » que tu souffles une fois qu'elle est installée. mais t'as pas envie, cole, et t'en fais une fois de plus qu'à ta tête. tu laisses glisser ta jambe jusqu'aux siennes sous le bureau et en profites pour lui faire tranquillement du pied.

_________________

If I should call you up, invest a dime and
You say you belong to me and ease my mind
Imagine how the world could be, so very fine
So happy together, me and you, you and me.


Dernière édition par Cole Griffin le Mer 26 Juil - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 713 points : 345
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : ava @balaclava. sign @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Juil - 21:47
t'es calme. il t'en faut bien plus pour te faire sortir de tes gonds. t'as appris à maîtriser tes émotions ophelia, à les cacher également. c'est dans ton éducation. t'aimes bien soupirer pour exprimer ton mécontentement, surtout avec cole, mais tu n'élèveras jamais la voix. ni avec lui, ni avec personne d'autre. « t'avais pas l'air si dégoûtée quand j'ai passé la nuit entre tes jam... entre tes draps. » il a cet air satisfait dessiné sur son visage, tu vois bien qu'il est content d'avoir réussi à mentionner vos ébats passés. toi t'es juste contente qu'alfie ne soit pas là. t'as pas envie qu'il apprenne que t'as couché avec votre avocat, même si ça remonte à bien avant votre rencontre. pas comme ça en tout cas. « c'est mieux quand tu parles pas. » tu réponds dans un sourire en plantant ton regard sombre dans le sien. ce serait mentir que de dire que t'as pas apprécié ces moments avec lui. ça te fait mal de l'admettre, mais cole est probablement un des meilleurs coups de ta vie. t'apprécies bien plus sa présence quand t'arrives à le faire taire. faut croire que t'as trouvé que ça pour résoudre ce problème. tu le suis du regard alors qu'il s'installe à nouveau derrière son bureau, jusqu'à ce qu'il te fasse signe de t'asseoir toi aussi, ce que tu fais immédiatement. t'as pas envie de t'éterniser ici. « alors, commençons. » il dit enfin, et t'es bien contente de constater qu'il est prêt à se mettre au boulot. mais ton plaisir est de courte durée. rien d'étonnant, le connaissant. alors que tu poses ton sac sur tes cuisses afin d'en sortir les documents que t'as apporté, tu sens son pied qui vient doucement caresser ta jambe. « range ton pied ou je te le coupe. » tu le menaces sans même lui adresser un regard, les yeux toujours rivés sur l'intérieur de ton sac. t'es pas d'humeur aujourd'hui. remarque, tu l'as rarement été toutes ces fois où il a été entre tes jambes, comme il le dit. mais t'es fiancée aujourd'hui ophelia, tu t'es engagée et t'es une femme qui tient ses promesses. « voilà les documents que tu m'as demandé. » tu dis en les déposant sur le bureau entre vous avant de croiser à nouveau son regard. mais t'as pas l'impression qu'il ait réellement envie de travailler. tu te demandes bien comment il fait pour gagner sa vie avec une attitude pareille. « tu préfères que je repasse ? ou que je te vire ? » t'hausses légèrement une épaule sans le quitter des yeux.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 286 points : 22
pseudo : ems, marina.
avatar : chris wood.
crédits : avatar made by ©caca.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Juil - 15:57
tu vises juste, tu le vois dans son regard plus fuyant qu'agacé quand tu mentionnes votre nuit passée. alors non, ophelia n'avouera jamais avoir honte de quoi que ce soit et ne se déclarera pas vaincue simplement parce que tu mentionnes quelques détails salaces : mais elle perd une partie de son avantage par ta simple remarque. « c'est mieux quand tu parles pas. » tu pouffes, amusé de voir que sa répartie n'est plus aussi percutante que quelques secondes plus tôt. elle semble vouloir enterrer votre aventure, ophelia. tu étais donc évidemment tenu de faire en sorte qu'elle n'y parvienne jamais. « c'est vrai, tu préfères quand je gémis. » tu lances dans un regard lubrique, toujours en souvenir du bon vieux temps. toujours très imagé, cole. vous finissez tout de même par vous installer à ton bureau histoire de faire au moins un peu semblant de travailler : parce que soyons honnêtes, tu ne croyais pas être capable de te concentrer. tu n'étais qu'un gosse à cet instant cole, un gosse à qui l'on avait donné bien trop de sucre à vingt minutes de l'heure d'aller se coucher. « range ton pied ou je te le coupe. » qu'elle menace alors que tu l'as à peine frôlée sous la table. tu poses une main sur ton menton, la mine innocente et l'air outré, donnant l'impression de n'avoir rien fait de mal. tu laisses retomber ton pied, le gardant malgré tout toujours trop proche de ses jambes. « voilà les documents que tu m'as demandé. » le ton sérieux et déterminé, comme si rien ne pouvait la détourner de sa tâche. elle dépose tout un tas de papiers sur la table, papiers que tu n'as pas même besoin de regarder pour d'ores et déjà mourir d'ennui. tu pousses un profond soupir - l'activité favorite d'ophelia -. « t'es comme ça alors, quand t'es casée ? ça doit pas être la joie à la maison. » tu grinces en la dardant d'un regard blasé. tu ne te souvenais pas qu'elle était rabat-joie. insupportable et râleuse, certes. mais pas à ce point là. « tu préfères que je repasse ? ou que je te vire ? » il y a beau avoir un très net point d'interrogation à la fin de sa phrase, elle ne te laisse pas vraiment de choix. « je travaille très mal quand je suis stressé ophelia, tu devrais me traiter avec plus de douceur. »

_________________

If I should call you up, invest a dime and
You say you belong to me and ease my mind
Imagine how the world could be, so very fine
So happy together, me and you, you and me.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 713 points : 345
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : courtney eaton.
crédits : ava @balaclava. sign @balaclava, bonnie, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Sep - 14:59
t'en as marre. t'es exaspérée, même. qu'importe ce que tu diras, ça le fera rire. tu le sais, tu le savais même avant de venir. parce que tu le connais cole. tu l'as assez fréquenté pour pouvoir prédire ses réactions, même s'il arrive quand même toujours à te surprendre. « c'est vrai, tu préfères quand je gémis. » il lance, fier de lui. toi tu le fixes, le regard presque impassible. ça doit quand même se voir que t'es blasée. t'as envie de faire demi-tour et de quitter cette tour. mais t'es là pour une bonne raison ophelia, et hors de question de partir avant d'avoir obtenu satisfaction. « exactement. » tu finis par répondre. ça lui fera peut-être plaisir, peu importe. t'as envie de passer à autre chose, au sujet pour lequel t'es venue aujourd'hui. t'es là pour des raisons professionnelles, mais il n'a pas l'air d'être au courant vue son attitude envers toi. parfois tu ne réagis même pas, tu te dis que ça ne sert à rien. il finira bien par se fatiguer, au bout d'un moment. comme n'importe quel enfant. « t'es comme ça alors, quand t'es casée ? ça doit pas être la joie à la maison. » il soupire. il te cherche. mais t'es censée faire quoi ? c'est pour ces papiers que t'es là, pas pour jouer à la dînette. tu te demandes s'il est aussi insupportable avec tous ses clients, ou si t'es juste privilégiée. « mon fiancé ne travaille pas pour moi, toi si. » tu lui rappelles, parce qu'apparemment ce n'est pas clair. jamais tu ne déposerais des papiers devant alfie avec cet air aussi froid, mais si tu te mets à être chaleureuse avec cole t'es pas sortie de là avant deux bonnes heures. et encore, c'est s'il se décide à travailler. « je travaille très mal quand je suis stressé ophelia, tu devrais me traiter avec plus de douceur. » il lâche, et tu commences à perdre patience. t'es à deux doigts de lui répondre quelque chose comme "tu veux pas non plus que je te caresse la main", mais tu sais qu'il te répondrait que oui, ça lui ferait plaisir que tu lui caresses la main. ou même autre chose, s'il est vraiment décidé à te chercher. « rappelle-moi comment t'as obtenu ton diplôme ? » tu lances, les yeux légèrement plissés. ta question est assez sérieuse pour le coup, en tout cas tu te demandes vraiment comment il a pu obtenir son diplôme avec une attitude pareille. on ne sort pas de droit sans travailler, et t'es pratiquement certaine qu'il est difficile de ne pas stresser dans un tel cursus. non, tu comprends vraiment pas comment il en est arrivé là.

_________________

it's not the endings that will haunt you, but the space where they should lie, the things that simply faded without one final wave goodbye.
Revenir en haut Aller en bas
 
cheap romance. (cophelia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'art de se sentir cheap/hypocrite
» Quelqu'un aurait un coiffeur pas trop cher ? A Dublin...
» Chapitre 20
» talk is cheap ≡ (ellaria)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets-
Sauter vers: