AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

only roomie. (jad)

avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1084 points : 160
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Mai - 20:58
Douces brises dans les rues de Brooklyn, ce matin. Un brin de soleil, et c'est une journée qui commence plutôt bien. Laurel va probablement proposer à Charles qu'ils mangent ensemble ce midi, mais elle a encore du temps devant elle. Elle va mieux, elle est plus sereine. Elle se sent vraiment bien. Elle a souvent envie de passer du temps avec lui, sans pour autant qu'ils passent chaque moment ensemble. C'est trop tôt, elle n'est pas prête pour autant d'engagement... Elle laisse faire le temps, voilà tout. Ça ne servirait à rien d'aller trop vite, et certainement que ça gâcherait tout. Il n'en est pas question. Toujours aussi à l'aise avec son corps, elle sort en serviette de la salle de bain pour aller s'habiller dans sa chambre, la porte mécaniquement ouverte. Elle choisit quelque chose qui plairait sans doute à Charles, puis elle se regarde un peu. Parfait. Tout ce qu'elle espère, c'est qu'il sera là à midi, et sinon... Ils se verront plus tard, probablement. Elle sort de sa chambre, tirée à quatre épingles, puis elle voit Jad dans le salon. « Salut Jad ! » lance-t-elle, toute joyeuse. Depuis qu'elle est avec Charles, elle ne lui fait plus de rentre dedans, surtout quand on sait avec quelle facilité il lui avait cédé, cette fois-là. Non, maintenant elle se contente d'être une colocataire, à peu près normale. Elle a un copain, si elle peut enfin se permettre de le dire, et elle se tient tranquille. Elle résiste à la tentation, bien qu'elle soit forte parfois. Difficile de faire une croix sur un mode de vie qu'elle a eu pendant des années. En même temps, elle file dans la cuisine pour aller chercher de quoi prendre son petit-déjeuner, qu'elle ramène sur la table basse, avant de s'installer sur le canapé.

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 536 points : 37
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Mai - 9:44
t'es trop occupé à remettre de l'ordre dans tes affaires pour te préoccuper de laurel. sa présence est devenue presque supportable depuis qu'il t'arrive tout ce qu'il t'arrive. tu la calcules le moins possible et tu ne remarques même plus les mecs qui défilent.. peut-être qu'il y en a moins, qu'il y en a plus, t'en saurais trop rien et tu t'en moques. t'es pas souvent à l'appartement, t'es souvent en vadrouille et lorsque tu y es, tu te contentes du sofa, de la cuisine et ta chambre. de temps en temps, tu lui adresses la parole mais depuis la dernière fois, t'évites. instrument du diable, voilà ce qu'est laurel. une tentatrice, rien de plus. elle joue de ses charmes et de ses formes pour les avoir, elle t'avait eu, d'ailleurs. tu t'en veux, depuis. parce que coucher avec une femme comme elle, c'était à l'encontre de tes principes. iva t'avait fait prendre conscience de certaines valeurs qui s'étaient perdues quelque part dans les habits que t'avais enlevé en acceptant de coucher avec cette bonne femme. alors non, tu ne la calcules plus vraiment, sauf quand elle t'adresse la parole. aujourd'hui, elle semble encline à la discussion, tu trouves ça étrange mais quand tu lèves les yeux sur elle, tu comprends. salut jad ! tu souris, en la regardant s'installer. t'as un entretien d'embauche ? voilà ce que tu lui demandes, parce que t'es loin d'imaginer qu'elle puisse s'habiller de la sorte pour un homme, bien au contraire. pour toi, elle reste la même fille qu'elle a toujours été. t'as pas vu les hommes qui ont disparu de sa vie et tout ce qu'elle ne fait plus.. t'as simplement omis de le réaliser parce que tu n'prêtes plus vraiment attention à elle depuis que.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1084 points : 160
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 21:12
Elle va mieux Laurel... Au point de se faire belle pour son petit-ami. Elle n'est même pas sûre de le voir, mais elle aime tant sentir son regard sur elle qu'elle prend encore plus soin d'elle que d'habitude. Elle fait des efforts, pour tout. Elle fait une croix sur les filles, et sur les mecs. Et ça ne lui manque pas. Elle a tout ce qui faut, sans se poser de question. Elle est mieux là, et son sourire est radieux. Il avait pourtant disparu, pendant des mois, pendant des semaines. Aujourd'hui elle l'a retrouvé, et le moral suit. Elle salue son colocataire, très en forme, en venant prendre son petit-déjeuner dans le canapé. Elle n'a pas encore envoyé de sms à Charles pour lui demander s'il est disponible pour déjeuner, elle a encore un peu de temps devant elle de toute façon. C'est là que Charles lui demande si elle a un entretien d'embauche. Elle en a trop fait peut-être ? Elle ne sait pas. Peut-être bien... Elle n'a pas l'habitude, de faire les choses pour quelqu'un. Elle ne connaît pas les justes mesures... Mais cette jupe plaira sans doute à son copain. Ni trop courte, ni tenue de nonne. Elle tourne la tête vers lui, l'air surpris, « Non pourquoi ? Pourquoi tu souris comme ça ? » demande-t-elle, sans trop comprendre. Est-ce qu'il sait pour Charles ? Est-ce qu'il les a vus ensemble ces derniers jours ? Ou peut-être même qu'il les a entendus, une nuit... Ou que les nuits où elle n'est pas rentrée l'ont mise sur la voie. Elle sait bien ce que Jad pense d'elle, avec sa réputation qui laissait à désirer, et il se foutrait sans doute d'elle, en apprenant qu'elle a quelqu'un. Elle ne dit rien, elle attend simplement sa réponse, entre deux gorgées de jus de fruit.

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 536 points : 37
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Juin - 15:42
changement radical, tu dois bien l'admettre. bien habillée, bien coiffée.. ni trop, ni pas assez. tu souris, bêtement. parce que tu n'as rien remarqué, jad. mais à présent, l'évidence te saute aux yeux. l'espace d'un seul instant, tu réalises que tu n'as plus vu un seul homme se promener dans votre appartement depuis des semaines. t'as été absent jad ? non, tu ne faisais sans doute plus attention. pas que ça ne t'intéresse pas, mais il se passait trop de choses dans ta vie pour te soucier de l'existence médiocre que pouvait vivre la salope qui te servait de colocataire.. jusqu'à ce matin. la voir comme ça, ça te fait prendre conscience que t'as manqué à tous tes devoirs et qu'elle a changé.. comme toi ? t'en sais rien. elle se retourne, petit sourire, elle te demande non pourquoi ? pourquoi tu souris comme ça ? tu remarques même pas ton sourire, et pourtant, il est là. tu la regardes, de haut en bas. parce que t'es pas à poil.. tu rigoles, légèrement. tu te diriges vers le frigo, tu prends un verre et te serres un peu de lait. tu t'installes sur un tabouret, tu l'observes à nouveau. et t'es pas maquillée comme si tu allais faire le trottoir. tu trempes un biscuit dans ton verre, tu croques. l'appartement te paraît calme, tout à coup, et même propre. t'es pas habitué, t'as l'impression de te réveiller après des semaines de coma. et apparemment, t'as fermé boutique où alors t'as vraiment baisé tout brooklyn.. tu hausses un sourcil, sans la quitter du regard. tu vas pas te plaindre, elle a l'air d'avoir retrouvé le bon chemin.. c'est rare, non ? qu'on puisse faire abstraction de tous ces démons de la sorte. comme si elle avait fait table rase pour devenir quelqu'un de plus mature et responsable.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1084 points : 160
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Juil - 11:57
Ce n'est plus la Laurel que Jad connaissait, qui se balade dans l'appartement, propre sur elle. Elle est jolie, pas vulgaire pour un sou. Elle a pris soin d'elle en pensant à Charles, en pensant à lui plaire. Elle sait qu'elle le rend déjà fou, qu'il ne lui résiste sous aucun prétexte. Mais bon, elle fait un peu plus attention aujourd'hui. Elle le respecte au point de ne plus aller voir ailleurs, pas même son colocataire qui n'est vraiment pas mal. Il la regarde différemment d'ailleurs, comme si c'était flagrant. Charles est venu quelques fois, mais elle ne saurait pas dire s'ils se sont croisés. Sa question le fait un peu rire, et la réponse de Jad la fait sourire. Elle n'a jamais été pudique, c'est un fait... Mais elle ne va plus de balader à poil devant un type qui n'est pas son petit-ami. Jad remarque d'autres changements, la manière dont elle se maquille, et le fait que des hommes ou des femmes ne défilent plus dans l'appartement. Ça fait un choc, pour ceux qu'ils l'ont connue dépravée comme tout. Elle le regarde, ne sachant toujours pas si elle doit lui dire, pour Charles. C'est un peu comme si elle avait peur que ça leur porte malheur, que ça précipite la fin de leur histoire. « J'imagine que je te plais maintenant. » dit-elle d'abord, avec un petit sourire. Et même si elle lui plaît, il ne se passera plus jamais rien entre eux. Elle ne veut plus que plaire à Charles, parce qu'il n'y a rien de plus précieux que le regard qu'il pose sur elle. Ces yeux sombres qui la rendent folle. « Non enfin... J'ai un copain. Tu l'as peut-être vu. » souffle-t-elle, en détournant le regard, presque par timidité ou pudeur.

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 536 points : 37
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû - 14:19
ce qui te choque le plus, c'est son expression. t'as l'impression que laurel avait fini par écouter tes conseils et avait été voir quelqu'un pour se confesser. t'étais même prêt à mettre ta main à couper qu'elle avait dû exécuter une bonne dizaine de "je vous salue marie" pour nettoyer son âme de toute la dépravation dont elle avait fait preuve dans sa piètre existence. alors ouais, t'es choqué, tu vas pas lui mentir. tes mots sont un peu crus mais ils sont sincères. t'as l'impression de tomber du ciel, jad. pire, d'avoir été aspiré par une porte invisible et d'être entré dans un univers parallèle où les filles comme laurel seraient pieuses et se respecteraient enfin. un paradis, en quelque sorte. elle sourit, visiblement touchée par tes propos. elle dit même, espiègle j'imagine que je te plais maintenant. tu pouffes en roulant des yeux. t'as toujours eu beaucoup d'imagination laurel. entre vous, ça n'avait été le temps que d'une heure ou deux, pas plus. un moyen pour toi de lui prouver ta virilité mais également pour toi de te repousser encore tes limites. juste après l'avoir sautée, t'avais pourtant filé au confessionnal pour expier tes pêchés. non enfin... j'ai un copain. Tu l'as peut-être vu. tu tombes carrément des nues. laurel, amoureuse ? t'y aurais jamais cru. tu lèves tes sourcils, ouvres grand tes yeux. et bien ça alors.. tu dis avant d'ajouter, taquin j'en ai vu défilé tellement. tu ris, légèrement. en te souvenant de tous les mecs que t'avais vu à poil dans votre appartement sans jamais demander à ce que ça n'arrive. tu souris, à nouveau je suis heureux pour toi. tu murmures, sincère.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
 
only roomie. (jad)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets :: fort greene-
Sauter vers: