AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

only roomie. (jad)

i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1148 points : 0
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Mai - 20:58
Douces brises dans les rues de Brooklyn, ce matin. Un brin de soleil, et c'est une journée qui commence plutôt bien. Laurel va probablement proposer à Charles qu'ils mangent ensemble ce midi, mais elle a encore du temps devant elle. Elle va mieux, elle est plus sereine. Elle se sent vraiment bien. Elle a souvent envie de passer du temps avec lui, sans pour autant qu'ils passent chaque moment ensemble. C'est trop tôt, elle n'est pas prête pour autant d'engagement... Elle laisse faire le temps, voilà tout. Ça ne servirait à rien d'aller trop vite, et certainement que ça gâcherait tout. Il n'en est pas question. Toujours aussi à l'aise avec son corps, elle sort en serviette de la salle de bain pour aller s'habiller dans sa chambre, la porte mécaniquement ouverte. Elle choisit quelque chose qui plairait sans doute à Charles, puis elle se regarde un peu. Parfait. Tout ce qu'elle espère, c'est qu'il sera là à midi, et sinon... Ils se verront plus tard, probablement. Elle sort de sa chambre, tirée à quatre épingles, puis elle voit Jad dans le salon. « Salut Jad ! » lance-t-elle, toute joyeuse. Depuis qu'elle est avec Charles, elle ne lui fait plus de rentre dedans, surtout quand on sait avec quelle facilité il lui avait cédé, cette fois-là. Non, maintenant elle se contente d'être une colocataire, à peu près normale. Elle a un copain, si elle peut enfin se permettre de le dire, et elle se tient tranquille. Elle résiste à la tentation, bien qu'elle soit forte parfois. Difficile de faire une croix sur un mode de vie qu'elle a eu pendant des années. En même temps, elle file dans la cuisine pour aller chercher de quoi prendre son petit-déjeuner, qu'elle ramène sur la table basse, avant de s'installer sur le canapé.

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 597 points : 0
pseudo : kenny
avatar : michiel huisman.
crédits : thinkyy (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Mai - 9:44
t'es trop occupé à remettre de l'ordre dans tes affaires pour te préoccuper de laurel. sa présence est devenue presque supportable depuis qu'il t'arrive tout ce qu'il t'arrive. tu la calcules le moins possible et tu ne remarques même plus les mecs qui défilent.. peut-être qu'il y en a moins, qu'il y en a plus, t'en saurais trop rien et tu t'en moques. t'es pas souvent à l'appartement, t'es souvent en vadrouille et lorsque tu y es, tu te contentes du sofa, de la cuisine et ta chambre. de temps en temps, tu lui adresses la parole mais depuis la dernière fois, t'évites. instrument du diable, voilà ce qu'est laurel. une tentatrice, rien de plus. elle joue de ses charmes et de ses formes pour les avoir, elle t'avait eu, d'ailleurs. tu t'en veux, depuis. parce que coucher avec une femme comme elle, c'était à l'encontre de tes principes. iva t'avait fait prendre conscience de certaines valeurs qui s'étaient perdues quelque part dans les habits que t'avais enlevé en acceptant de coucher avec cette bonne femme. alors non, tu ne la calcules plus vraiment, sauf quand elle t'adresse la parole. aujourd'hui, elle semble encline à la discussion, tu trouves ça étrange mais quand tu lèves les yeux sur elle, tu comprends. salut jad ! tu souris, en la regardant s'installer. t'as un entretien d'embauche ? voilà ce que tu lui demandes, parce que t'es loin d'imaginer qu'elle puisse s'habiller de la sorte pour un homme, bien au contraire. pour toi, elle reste la même fille qu'elle a toujours été. t'as pas vu les hommes qui ont disparu de sa vie et tout ce qu'elle ne fait plus.. t'as simplement omis de le réaliser parce que tu n'prêtes plus vraiment attention à elle depuis que.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1148 points : 0
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 21:12
Elle va mieux Laurel... Au point de se faire belle pour son petit-ami. Elle n'est même pas sûre de le voir, mais elle aime tant sentir son regard sur elle qu'elle prend encore plus soin d'elle que d'habitude. Elle fait des efforts, pour tout. Elle fait une croix sur les filles, et sur les mecs. Et ça ne lui manque pas. Elle a tout ce qui faut, sans se poser de question. Elle est mieux là, et son sourire est radieux. Il avait pourtant disparu, pendant des mois, pendant des semaines. Aujourd'hui elle l'a retrouvé, et le moral suit. Elle salue son colocataire, très en forme, en venant prendre son petit-déjeuner dans le canapé. Elle n'a pas encore envoyé de sms à Charles pour lui demander s'il est disponible pour déjeuner, elle a encore un peu de temps devant elle de toute façon. C'est là que Charles lui demande si elle a un entretien d'embauche. Elle en a trop fait peut-être ? Elle ne sait pas. Peut-être bien... Elle n'a pas l'habitude, de faire les choses pour quelqu'un. Elle ne connaît pas les justes mesures... Mais cette jupe plaira sans doute à son copain. Ni trop courte, ni tenue de nonne. Elle tourne la tête vers lui, l'air surpris, « Non pourquoi ? Pourquoi tu souris comme ça ? » demande-t-elle, sans trop comprendre. Est-ce qu'il sait pour Charles ? Est-ce qu'il les a vus ensemble ces derniers jours ? Ou peut-être même qu'il les a entendus, une nuit... Ou que les nuits où elle n'est pas rentrée l'ont mise sur la voie. Elle sait bien ce que Jad pense d'elle, avec sa réputation qui laissait à désirer, et il se foutrait sans doute d'elle, en apprenant qu'elle a quelqu'un. Elle ne dit rien, elle attend simplement sa réponse, entre deux gorgées de jus de fruit.

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 597 points : 0
pseudo : kenny
avatar : michiel huisman.
crédits : thinkyy (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Juin - 15:42
changement radical, tu dois bien l'admettre. bien habillée, bien coiffée.. ni trop, ni pas assez. tu souris, bêtement. parce que tu n'as rien remarqué, jad. mais à présent, l'évidence te saute aux yeux. l'espace d'un seul instant, tu réalises que tu n'as plus vu un seul homme se promener dans votre appartement depuis des semaines. t'as été absent jad ? non, tu ne faisais sans doute plus attention. pas que ça ne t'intéresse pas, mais il se passait trop de choses dans ta vie pour te soucier de l'existence médiocre que pouvait vivre la salope qui te servait de colocataire.. jusqu'à ce matin. la voir comme ça, ça te fait prendre conscience que t'as manqué à tous tes devoirs et qu'elle a changé.. comme toi ? t'en sais rien. elle se retourne, petit sourire, elle te demande non pourquoi ? pourquoi tu souris comme ça ? tu remarques même pas ton sourire, et pourtant, il est là. tu la regardes, de haut en bas. parce que t'es pas à poil.. tu rigoles, légèrement. tu te diriges vers le frigo, tu prends un verre et te serres un peu de lait. tu t'installes sur un tabouret, tu l'observes à nouveau. et t'es pas maquillée comme si tu allais faire le trottoir. tu trempes un biscuit dans ton verre, tu croques. l'appartement te paraît calme, tout à coup, et même propre. t'es pas habitué, t'as l'impression de te réveiller après des semaines de coma. et apparemment, t'as fermé boutique où alors t'as vraiment baisé tout brooklyn.. tu hausses un sourcil, sans la quitter du regard. tu vas pas te plaindre, elle a l'air d'avoir retrouvé le bon chemin.. c'est rare, non ? qu'on puisse faire abstraction de tous ces démons de la sorte. comme si elle avait fait table rase pour devenir quelqu'un de plus mature et responsable.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1148 points : 0
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Juil - 11:57
Ce n'est plus la Laurel que Jad connaissait, qui se balade dans l'appartement, propre sur elle. Elle est jolie, pas vulgaire pour un sou. Elle a pris soin d'elle en pensant à Charles, en pensant à lui plaire. Elle sait qu'elle le rend déjà fou, qu'il ne lui résiste sous aucun prétexte. Mais bon, elle fait un peu plus attention aujourd'hui. Elle le respecte au point de ne plus aller voir ailleurs, pas même son colocataire qui n'est vraiment pas mal. Il la regarde différemment d'ailleurs, comme si c'était flagrant. Charles est venu quelques fois, mais elle ne saurait pas dire s'ils se sont croisés. Sa question le fait un peu rire, et la réponse de Jad la fait sourire. Elle n'a jamais été pudique, c'est un fait... Mais elle ne va plus de balader à poil devant un type qui n'est pas son petit-ami. Jad remarque d'autres changements, la manière dont elle se maquille, et le fait que des hommes ou des femmes ne défilent plus dans l'appartement. Ça fait un choc, pour ceux qu'ils l'ont connue dépravée comme tout. Elle le regarde, ne sachant toujours pas si elle doit lui dire, pour Charles. C'est un peu comme si elle avait peur que ça leur porte malheur, que ça précipite la fin de leur histoire. « J'imagine que je te plais maintenant. » dit-elle d'abord, avec un petit sourire. Et même si elle lui plaît, il ne se passera plus jamais rien entre eux. Elle ne veut plus que plaire à Charles, parce qu'il n'y a rien de plus précieux que le regard qu'il pose sur elle. Ces yeux sombres qui la rendent folle. « Non enfin... J'ai un copain. Tu l'as peut-être vu. » souffle-t-elle, en détournant le regard, presque par timidité ou pudeur.

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 597 points : 0
pseudo : kenny
avatar : michiel huisman.
crédits : thinkyy (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû - 14:19
ce qui te choque le plus, c'est son expression. t'as l'impression que laurel avait fini par écouter tes conseils et avait été voir quelqu'un pour se confesser. t'étais même prêt à mettre ta main à couper qu'elle avait dû exécuter une bonne dizaine de "je vous salue marie" pour nettoyer son âme de toute la dépravation dont elle avait fait preuve dans sa piètre existence. alors ouais, t'es choqué, tu vas pas lui mentir. tes mots sont un peu crus mais ils sont sincères. t'as l'impression de tomber du ciel, jad. pire, d'avoir été aspiré par une porte invisible et d'être entré dans un univers parallèle où les filles comme laurel seraient pieuses et se respecteraient enfin. un paradis, en quelque sorte. elle sourit, visiblement touchée par tes propos. elle dit même, espiègle j'imagine que je te plais maintenant. tu pouffes en roulant des yeux. t'as toujours eu beaucoup d'imagination laurel. entre vous, ça n'avait été le temps que d'une heure ou deux, pas plus. un moyen pour toi de lui prouver ta virilité mais également pour toi de te repousser encore tes limites. juste après l'avoir sautée, t'avais pourtant filé au confessionnal pour expier tes pêchés. non enfin... j'ai un copain. Tu l'as peut-être vu. tu tombes carrément des nues. laurel, amoureuse ? t'y aurais jamais cru. tu lèves tes sourcils, ouvres grand tes yeux. et bien ça alors.. tu dis avant d'ajouter, taquin j'en ai vu défilé tellement. tu ris, légèrement. en te souvenant de tous les mecs que t'avais vu à poil dans votre appartement sans jamais demander à ce que ça n'arrive. tu souris, à nouveau je suis heureux pour toi. tu murmures, sincère.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1148 points : 0
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Sep - 23:09
Ce n'est pas souvent qu'on a vu Laurel amoureuse. Ça n'était pas arrivé depuis des années, même si avant, il s'agissait davantage de béguins que d'un véritable amour. Là, tout est différent. Charles a tout changé. Il a fait beaucoup pour elle, mais aussi pour la conquérir. Il n'a jamais baissé les bras au final, même si elle pensait qu'il finirait par le faire, comme tous les autres. Mais non. Il mérite bien sa chance, et elle ne regrette pas de la lui avoir donnée. Elle ne peut pas s'empêcher de taquiner Jad, quant au fait qu'elle lui plaît maintenant qu'elle est mieux maquillée et habillée. Avec plus d'élégance qu'avant. Elle pouffe, en l'entendant dire qu'elle a toujours eu beaucoup d'imagination. Elle se doute qu'il y a bien un moment où elle lui a suffisamment plu, pour qu'il succombe à la tentation, dans ce même appartement. Mais c'est fini tout ça. Elle est casée, et elle lui dit, se disant que ce n'est pas impossible que Charles et lui se soient croisés. Comme il le dit, y a eu beaucoup d'hommes... Difficile de savoir lequel il était. Elle rit un peu, avec lui. « C'est pas compliqué... C'est le plus beau qui soit passé ici. » répond-elle, pour plaisanter, mais pas vraiment non plus. Il l'a attirée à l'instant où ils se sont rencontrés, et il faut dire que ce jour avait été haut en couleurs. Ça lui semble bien loin maintenant, tous ces moments avec lui, clandestins. Jad lui dit ensuite être heureux pour elle, et elle ne sent aucun sarcasme là-dedans, si bien qu'elle le remercie avec la même sincérité « C'est gentil Jad, merci. » Elle n'aurait jamais cru être en couple, elle non plus. « C'est quelqu'un de bien. » ajoute-t-elle, fière d'avoir un homme comme ça, à elle.

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 597 points : 0
pseudo : kenny
avatar : michiel huisman.
crédits : thinkyy (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 6 Oct - 13:48
forcément, tu restes sur le cul. si elle a réussi à trouver chaussure à son pied, n'importe qui peut le faire. faut quand même avouer qu'après avoir essayé toutes les paires en magasin, si elle n'avait pas réussi à dénicher le chaussure qui lui convenait, il ne lui restait plus qu'à déménager. tu souris à cette pensée, laurel avait été une véritable chaudière pour brooklyn, capable à elle toute seule de réchauffer la ville entière en cas de grosses neiges. t'en savais quelque chose, t'avais goûté à ses délices, à son talent. parce qu'il faut dire ce qui est, si elle n'est pas la plus belle de tes conquêtes, elle est sans doute la plus expérimentée et tu gardes un souvenir particulièrement chaud de cet instant que vous aviez partagé tous les deux. mais laurel en couple, même si ça te paraît carrément surréaliste, c'est quelque chose qui te fait également plaisir. t'es sincèrement heureux pour elle sans savoir si c'est un mec bien ou pas. tu lui dis néanmoins que t'en as vu défiler trop pour savoir de qui il s'agit, elle rit en ajoutant c'est pas compliqué... c'est le plus beau qui soit passé ici. et tu reconnais bien là le langage de la femme follement éprise de son homme. tu souris en coin, en secouant le visage. t'en as vu trop pour te faire une idée et en même temps, les mecs, c'est pas ton domaine donc de là à les juger sur leur physique. c'est gentil jad, merci. c'est quelqu'un de bien. tu hausses les épaules. en tous les cas, il a les épaules vachement solides s'il arrive à te supporter. tu la taquines gentiment mais au-delà de tout ce que vous avez pu vivre tous les deux, t'as toujours considéré laurel comme une bonne amie. et vous allez où comme ça ? tu lui demandes, gentiment. parce qu'ils ont sûrement un programme chargé pour la soirée, comme tous les couples de brooklyn, non ?

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1148 points : 0
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Oct - 13:25
La réaction de Jad, quand il apprend qu'elle est en couple, c'est sans doute révélateur de ce que tout le monde dirait en l'apprenant. Mais lui, il était au plus près des conquêtes de la brune, femmes comme hommes, et elle comprend d'autant plus qu'il soit surpris. Elle-même, elle n'y aurait pas cru, si on lui avait dit qu'elle tomberait amoureuse, et se lancerait véritablement dans une relation un jour. Pour son colocataire, c'est bien difficile de savoir de quel homme il s'agit. Ils ne se sont d'ailleurs sûrement jamais croisés tous les deux. Ils s'entendraient bien, mais d'un autre côté, Charles serait fou de savoir qu'elle vit avec une de ses conquêtes. Maintenant, elle n'a plus l'intention de faire quoi que ce soit avec lui. C'était l'histoire d'une fois, à un moment où elle ne savait plus quoi penser de la situation. Elle a du mal à trouver des défauts à Charles, maintenant. Il est le plus bel homme qui soit à ses yeux, et puis, en toute objectivité, c'est quelqu'un de bien. C'est de cette manière qu'elle le décrit à Jad, et elle rit en entendant la réponse de celui-ci. « Je suis pas si insupportable, si ? Et puis... Tu t'ennuierais sans moi. » Elle le sait bien, qu'elle n'est facile à vivre. Et puis, la première femme qui s'approche de Charles, elle lui crèverait les yeux. Qui que ce soit ou presque. Leur relation a beau l'adoucir un peu, le naturel revient toujours au galop. Jad lui demande ensuite où ils vont, sans doute par rapport à la manière dont elle est habillée, et maquillée. Là-dessus aussi, elle a fait des efforts, pour paraître moins vulgaire, tout en restant sexy quand même. « Je ne sais pas... Je vais juste passer chez lui, et voir si on sort. » souffle-t-elle. C'est rare qu'elle soit spontanée pour ce genre de choses, à improviser une sortie avec son petit-ami. Elle dégaine finalement son téléphone portable pour faire défiler les photos et en trouver une de Charles. Elle tend l'appareil à Jad, sur lequel il peut voir une photo d'eux, un selfie pris le soir de l'anniversaire de son copain.

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 597 points : 0
pseudo : kenny
avatar : michiel huisman.
crédits : thinkyy (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Nov - 14:10
comme quoi, l'amour se trouve à chaque coin de rue. ça pourrait t'arriver, jad. t'aimerais y croire mais ta situation est plus particulière. il y a bien iva avec qui tu commences doucement à construire quelque chose, à nouveau. mais le passé vous rattrape et tu as peur que les choses en reviennent à ce qu'elles étaient déjà, alors qu'au fond, tu sais que tu as changé de manière assez considérable. et puis, il y a tous ces secrets que tu lui caches. à commencer par cette femme, hind, celle avec qui n'as vécu qu'une relation épistolaire en prison mais qui a laissé en toi une marque au feutre indélébile. sans compter emily et l'enfant que vous avez ensemble, un enfant dont tu ignorais tout il y a à peine un mois. tu soupires, parce que de temps en temps, t'aimerais croire que le bonheur puisse également s'arrêter à la porte de ton appartement pour te promettre des merveilles. t'avais retrouvé le sourire en trouvant du job dans une école catholique mais pas complètement. ta vie aujourd'hui est à mille lieues de ce qu'elle était. la moto te manque et puis, il y a ce cambriolage en préparation. je suis pas si insupportable, si ? et puis... tu t'ennuierais sans moi. tu souris, en coin. c'est sans doute vrai. tu ris légèrement. tu sais que laurel représente la part de folie qu'il manque à ton quotidien, malgré toi, malgré elle. t'es content de l'avoir, et quelque part, ça te déçoit presque qu'elle se soit casée. plus de disputes, plus de contrariétés désormais. elle va être fidèle ? vraiment ? je ne sais pas... je vais juste passer chez lui, et voir si on sort. tu souris un peu plus. t'es pas trop habillée pour l'occasion ? tu fais référence aux tenues trop légères qu'elle portait avant, celles que tu détestais la voir enfiler.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1148 points : 0
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Nov - 18:10
Elle a changé, Laurel. Elle taquine son colocataire, mais plus dans le même but qu'elle le faisait avant. Avant, c'était malsain... Ce n'était que pour assouvir ses désirs les plus bas. C'était de la provocation pure et simple, avec bien d'autres idées derrière. Et maintenant, ça ne lui viendrait même pas à l'idée de flirter avec lui dans ce but-là. Même si à l'entendre parfois, elle est l'incarnation de Satan, il s'ennuierait sans doute si elle ne vivait plus avec lui. Pour le moment, la colocation lui convient... Elle ne veut pas se précipiter et ruiner totalement ses chances avec Charles. Elle rit un peu avec Jad, avant de lui dire, « Rassure-toi, je vais pas déménager de sitôt. » Si la proposition de vivre ensemble venait, incessamment sous peu, elle déclinerait sans doute parce que c'est trop tôt encore. Ils n'ont même encore jamais passé quelques jours l'un chez l'autre. Ils sont partis à Cuba ensemble, mais rien de plus. Finalement, Jad lui demande où ils vont, et elle est honnête avec lui. Elle n'en a pas la moindre idée. Ce n'est qu'une tentative improvisée, pour sortir un peu avec son petit-ami. Il lui demande alors si elle n'est pas trop habillée, et elle prend tout de suite la chose au premier degré. En a-t-elle fait trop ? « Pourquoi ? C'est trop ? Ça me va pas ? » Elle se retient de lui demander si sa tenue risque de ne pas plaire à Charles. Elle se pince la lèvre pour ne pas en dire plus. C'est fou, ça ne lui était jamais arrivé de paniquer comme ça... Et puis elle se dit que c'est ridicule. Il l'a déjà vue dans tous les états possibles et imaginables. Disons qu'elle a sûrement peur de finir par ne plus lui plaire. Elle ne veut pas que ça change, et pourtant... Elle n'est déjà plus la même qu'au début.

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 597 points : 0
pseudo : kenny
avatar : michiel huisman.
crédits : thinkyy (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Nov - 10:52
l'échange te parait étrange, pas familier. t'es habitué à une laurel bien plus vulgaire et bien moins tendre. elle te parait trop douce pour être vraie. métamorphosée, est-ce l'amour ? ça rend aveugle et bête généralement.. est-ce donc à ça que ressemble la version stupide de laurel ? si c'est le cas, tu la veux plus souvent à l'appartement. elle parle moins fort, elle s'habille avec plus d'élégance et n'utilise plus ses ceintures en guise de jupe en prétextant que c'est à la mode. t'es surpris du changement, vraiment, mais de manière agréable. et même si tu dois bien admettre que l'ancienne laurel va te manquer, tu ne vas tout de même pas te plaindre. pas maintenant qu'elle semble avoir gagné en maturité et pris ses responsabilités. pour une fois, t'as vraiment l'impression qu'elle veut changer. pour un mec, ça te parait surfait mais après tout, c'est sans doute ce qui fait que le monde tourne encore aujourd'hui. la foi et l'amour sont deux choses similaires. c'est abandonner ses principes pour ce que l'on veut croire ou aimer. et tu penses que dans les deux cas, ça ne peut être qu'une bonne chose que de s'y fier. rassure-toi, je vais pas déménager de sitôt. douce, tendre, aveuglée par ses sentiments, d'accord, masi pas encore assez bête pour tout quitter du jour au lendemain. t'es presque rassuré jad. t'aurais pas voulu à lui rappeler que l'impulsivité est une bonne chose mais qu'elle peut également être dangereuse. quand elle te parle de son rendez-vous, tu te demandes si elle ne s'est pas trop bien habillée pour une soirée pyjama, finalement. mais quand tu vois la panique se glisser dans son regard, tu comprends que t'aurais sans doute mieux fait de te taire. pourquoi ? c'est trop ? ça me va pas ? tu lèves tes deux mains non.. non, calme toi. tu lui dis en riant presque. t'es très bien, laurel. très bien, vraiment. tu hoches la tête. je me faisais juste la réflexion que pour une soirée pyjama, la robe de soirée était peut-être un peu trop.. formelle. clin d'oeil complice.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: up high in the streets :: fort greene
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum