AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

sur les toits du monde. (crami)

i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 516 points : 65
pseudo : fancy/kenny
avatar : jensen a.
crédits : eyliam (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Mai - 11:50
la pluie qui a cessé de tomber, tant mieux. une légère éclaircie qui se pointe, comme un instant de répit. tu fermes ton parapluie, tu avances dans la rue. t'as donné rendez-vous à cami à l'angle d'east new york et de canarsie.. y a un building, assez grand, presque trop. il est vieux, mais il a une particularité que peu de gens connaissent. son gardien est gentil, et il laisse entrer qui le lui demande, si tant est qu'on lui offre une barre au chocolat. une fois à l'intérieur, vous pouvez avoir accès au toit et vous y installer. la vue sur brooklyn est imparable, et c'est là-haut que tu comptes bien emmener cami aujourd'hui. parce qu'elle voulait que tu la surprennes, parce que tu ne veux plus penser à ta soeur et à son cancer, ni même à ta stupide fiancée et à ivy et tout ce que vous avez manqué. parce que tout te hante sans trop que tu saches quoi en faire, parce que tes idées sont loin d'être claires et parce que comme le temps, tu ne demandes pas plus qu'une simple éclaircie aujourd'hui. alors tu te pointes à l'heure, un peu en avance. t'as pris ton après midi, dans le plus grand des secrets, t'en n'as parlé à personne et tu ne comptes pas ébruiter l'affaire. t'as fait un arrêt dans un kiosque, t'as pris trois branches au chocolat et puis, tu es arrivé à destination. cami s'y trouve déjà, tu embrasses sa joue content de voir que je ne suis pas le seul à être ponctuel. sourire en coin, tu lui prends la main, tu l'entraines vers le bâtiment. tu frappes à la porte, le gardien se pointe, tu lui offres tes présents et la porte s'ouvre. tu glousses, sans rien dire, cami n'y comprend pas grand chose, tu la fais entrer dans l’ascenseur. pose pas de questions, tu verras, ça vaux largement les trois barres que je lui ai données. tu ris, sans te soucier un instant de la proximité qui vous lie dans cet espace confiné.

météo ~ légère éclaircie.

_________________

never in my dreams did i think that this could happen to me.

Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1244 points : 80
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : lili reinhart.
crédits : @mags ; @pando, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 11:58
sa veste sur ses épaules, cami remonte les marches du métro, prête à s'abriter à nouveau sous ce bout de tissu qui lui fait office de parapluie. c'est bien elle, sortir de chez elle sans parapluie alors que la météo - qu'elle a bien regardé - annonçait de la pluie. mais surprise, une fois le nez à nouveau dehors, plus de pluie. juste quelques rayons de soleil qui transpercent les nuages et font briller le sol encore humide. cami sourit, tandis qu'elle se dirige vers le point de rendez-vous que craig lui a donné par message. elle n'est encore jamais venue jusqu'ici, ou alors elle ne s'en souvient pas. elle pensera peut-être à revenir, si ça lui plaît. elle vérifie à nouveau son téléphone qui lui confirme qu'elle est au bon endroit, et en regardant l'heure elle s'aperçoit qu'il n'est même pas encore quinze heures. cami halgard, en avance ? avec cette météo changeante, il se pourrait bien qu'il se mette à neiger. du coup, elle ne sait pas trop quoi faire. il faut dire qu'elle n'est jamais en avance, en général ce sont les autres qui l'attendent. heureusement, elle n'a pas vraiment le temps de se poser la question puisque craig arrive. son sourire s'étire alors qu'il lui embrasse la joue et souligne sa ponctualité. « c'est un miracle que je le sois, tu peux remercier le métro ! » elle pouffe presque. ses joues rougissent légèrement alors qu'il attrape sa main et la guide jusqu'à l'entrée d'un grand building qu'elle contemple, la tête levée et la bouche légèrement entrouverte. et là, scénario digne d'un téléfilm d'abc. craig offre du chocolat à un gardien sorti de nulle part qui les laisse entrer sans un mot. les sourcils froncés, la bouche définitivement ouverte de surprise et d'incompréhension, elle a tellement de questions qu'elle ne saurait même pas par où commencer. ça fait rire craig, qui lui conseille de ne pas poser de questions alors qu'il l'entraîne dans l'ascenseur. cami ne peut s'empêcher de tout observer autour d'elle, à la recherche d'un quelconque indice sur ce mystérieux building. « comment tu connais cet endroit ? » elle demande quand même, retrouvant son sourire habituel. en lui demandant de la surprendre, elle ne s'attendait quand même pas à être autant surprise. mission accompli.

_________________

she sprouted love like flowers, grew a garden in his mind, and even on the darkest days, from her smile the sun still shined.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 516 points : 65
pseudo : fancy/kenny
avatar : jensen a.
crédits : eyliam (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Mai - 14:52
c'est un miracle que je le sois, tu peux remercier le métro ! tu souris, t'es pas étonné. une femme, ce n'est jamais à l'heure. t'as appris à apprécier cette manie chez tes soeurs, pour commencer, et puis, chez ivy ensuite. mais depuis que t'es fiancé, t'as tendance à te montrer moins clément. t'es donc content que le métro l'ait forcé à être ici juste avant toi. la suite n'appartient qu'à toi, craig. tes secrets, tes informations et surtout, ton exutoire, ton exil. elle se presse dans l'ascenseur, tu vois bien qu'elle meurt d'envie de t'interroger mais elle ne dit rien.. jusqu'à ce que comment tu connais cet endroit ? tu souris, tu réponds pas tout de suite. l'ascenseur s'arrête, les portes s'ouvrent, tu reprends sa main. je le connais, c'est tout. et tu te précipites jusqu'à une nouvelle porte. elle est ouverte, le gardien ne la ferme jamais. tu souris, tu la pousses. derrière, une rangée de trois marches. trois marches qui mènent à ton paradis, ton petit asile. une nouvelle porte, tu la pousses, tu te retournes pour voir son visage et tu souris, comme un crétin. sur les toits du monde, voilà tout. ici, loin des autres, loin de la terre et proche du ciel. la vue qui s'étale sur des kilomètres et l'air frais qui balaie ton visage. tu poses une pierre contre la porte pour l'empêcher de se refermer derrière vous et puis, tu te retournes vers cami bienvenue dans mon petit coin de paradis en plein coeur de brooklyn. tu lui dis, t'avançant jusqu'au bord. t'es pas ici avec la bonne femme, c'est une certitude, mais c'est pas pour autant la mauvaise non plus. t'es content de partager ça avec cami, c'est une fille gentille.

_________________

never in my dreams did i think that this could happen to me.

Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1244 points : 80
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : lili reinhart.
crédits : @mags ; @pando, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai - 11:47
il refuse de répondre à sa question, de lui dire comment il connaît cet endroit. ça ne l'étonne pas, il souhaite garder l'effet de surprise. et puis ce n'est pas grave de toute façon, ce n'est pas le plus important. elle a beau ne presque pas le connaître, elle lui fait confiance. elle le laisse la guider alors qu'il se précipite de porte en porte, et lorsqu'il pousse ce qui semble être la dernière, la lumière du jour l'oblige à plisser les yeux, quelques secondes, le temps de s'y habituer. mais elle les rouvre bien vite, plus grands qu'avant même, devant le spectacle qui s'offre à elle. « wow. » elle lâche juste en tournant presque sur elle-même pour essayer de tout voir. la vue est plus qu'impressionnante. elle n'a encore jamais eu l'occasion de voir brooklyn de cette manière, elle qui croyait avoir déjà tout vu. les toits, elle ne s'y est jamais vraiment intéressée. clairement, elle regrette maintenant. parce que ça en vaut la peine. « j'aime tellement cette ville. » son sourire s'étire alors qu'elle s'approche à son tour du bord. craig a fait fort, il n'y a pas à dire. elle a l'impression de découvrir un nouvel endroit, un endroit magique où tous les soucis du quotidien s'envolent avec les oiseaux vers les rayons du soleil qui transpercent les nuages. elle sent son cœur battre plus fort alors que le vent caresse son visage comme jamais auparavant. tout est doux ici, tout est pur. « merci. » elle souffle en prenant craig dans ses bras, sa joue contre son torse.

_________________

she sprouted love like flowers, grew a garden in his mind, and even on the darkest days, from her smile the sun still shined.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 516 points : 65
pseudo : fancy/kenny
avatar : jensen a.
crédits : eyliam (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Mai - 14:33
il paraît que les petits bonheurs sont souvent les plus importants.. avec tout ce qu'il t'arrive, en ce moment, t'as tendance à oublier que ces derniers se trouvent un peu partout autour de toi. t'aurais même tendance à fermer les yeux si d'aventure t'en croisais un.. mais pas aujourd'hui. avec cami, t'as décidé de t'évader. tu sais pas pourquoi, sans doute parce qu'elle a toujours été là pour toi et que, quelque part, tu la considères comme une amie.. sans doute également parce que sa compagnie est charmante et que tu dois bien admettre qu'en d'autres circonstances, tu tenterais sans doute de flirter avec elle. ces toits, c'est un peu le graal de qui veut mettre en avant son côté romantique et désuet. est-ce ce que tu cherches ? t'en sais rien.. tu la vois tournoyer, tu souris. j'aime tellement cette ville. tu l'entends dire alors que tu cales la porte pour ne pas la laisser se refermer derrière vous. tu t'avances, vers elle. elle est proche du bord, mais tu paniques pas. tu sais qu'elle est adulte, et puis, le danger est toujours un peu excitant. elle se plaque contre toi, ça réveille certains de tes instincts endormis depuis trop longtemps, tu souris merci. qu'elle te souffle. tu sais pas quoi dire, tu t'attendais pas à cette réaction et en même temps, t'es presque ému. tu voulais lui faire plaisir, tu voulais t'évader un instant. tu crois que c'est chose faite. j'suis content que ça te fasse plaisir. tu lui dis en la détachant légèrement de toi. tu lui prends la main pour la conduire jusqu'au bord. tu t'assieds, les pieds dans le vide, tu l'invites à en faire de même et puis, tu regardes loin devant. je viens ici quand j'ai besoin de prendre de la distance avec le reste du monde. et en ce moment, c'est plutôt fréquent.

_________________

never in my dreams did i think that this could happen to me.

Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1244 points : 80
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : lili reinhart.
crédits : @mags ; @pando, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Juin - 19:50
elle ne savait pas à quoi s'attendre en acceptant de revoir craig aujourd'hui. elle ne savait pas ce qu'il avait derrière la tête en lui envoyant ce message, et encore moins où il l'emmènerait. elle n'est pas très douée pour les devinettes cami, alors quand elle donne carte blanche à quelqu'un, c'est encore pire. mais elle a bien fait de lui laisser le champ libre, parce que sans ça, elle ne serait sûrement pas là. elle n'aurait jamais pu admirer cette vue indescriptible des toits de la ville. elle n'aurait jamais pu se sentir comme les oiseaux qui volent à côté de sa tête. libre. légère. tout contre craig, elle se sent bien cami. rassurée. il se détache et elle capte son regard, toujours ce même éternel sourire sur les lèvres. il lui prend à nouveau la main et l'amène plus près du bord, où il s'assoit sans aucun signe de peur sur son visage. il doit avoir l'habitude. elle n'a jamais fait ça cami. alors elle se mordille la lèvre dans un moment d'hésitation, puis elle se décide enfin à faire de même. s'il le fait, c'est qu'elle peut le faire aussi, pas vrai ? elle y va plus lentement que lui, évidemment, et puis quand elle tourne la tête dans sa direction, il est déjà loin dans ses pensées. « et t'en as besoin, en ce moment ? » elle demande lorsqu'il lui révèle que d'habitude, il vient ici quand il a besoin de prendre de la distance avec le reste du monde. elle comprend. cet endroit fait oublier tout le reste. elle n'y est que depuis quelques minutes, et elle en voit déjà toute la magie. « tu veux en parler ? » elle ajoute de sa voix douce. elle n'a pas envie de le forcer, mais elle est curieuse cami. « il paraît que je sais bien écouter. » elle glisse, et son sourire s'étire. il peut se lâcher, elle ne le jugera jamais.

_________________

she sprouted love like flowers, grew a garden in his mind, and even on the darkest days, from her smile the sun still shined.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 516 points : 65
pseudo : fancy/kenny
avatar : jensen a.
crédits : eyliam (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Juin - 15:22
tu te sens bien tout à coup, parce qu'ici, t'es loin de la ville et de ses problèmes. t'es loin des autres et surtout loin de tous ces gens qui attendent de toi que tu te comportes comme ils l'ont décidé. t'es loin d'ivy, loin d'aurore et de ta fiancée.. et c'est pas plus mal. ici, c'est un refuge, le tien. et tu es content d'y emmener cami. tu sais que tu peux lui faire confiance, sans vraiment te l'expliquer. t'as toujours été proche de sa soeur, parce qu'elle était la copine de ton cousin, mais quelque part, t'as toujours senti qu'il y avait une connexion entre cami et toi qui dépassait l'entendement. c'est pas de l'amitié, c'est plus fort quelque part. un sentiment particulier qui t'incite à te confier, à te reposer sur elle. et là, t'es bien, juste bien. parce que ça te repose de l'emmener ici, parce qu'elle fait partie de ton havre de paix et que sa présence ne semble pas pour autant altérer le confort que tu ressens à chaque fois que tu viens ici. et t'en as besoin, en ce moment ? tu veux en parler ? il paraît que je sais bien écouter. tu tournes pas ton visage vers elle. oui, tu pourrais en parler, tu pourrais en débattre pendant des heures mais t'es pas certain que ça soit le moment ni l'endroit. ici, tu veux oublier, au contraire. alors pourquoi te contraindre à y revenir ? tu crois que tout arrive pour une bonne raison, cami ? tu tournes ton visage vers elle, sans sourire. t'es sérieux quand tu lui poses cette question, t'as besoin de savoir si le fait qu'ivy soit la femme engagée pour organiser ton mariage soit dû au hasard ou alors si ça a à un sens quelconque..

_________________

never in my dreams did i think that this could happen to me.

Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1244 points : 80
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : lili reinhart.
crédits : @mags ; @pando, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Juil - 20:38
alors que ton regard balaye les toits de la ville, tu te demandes si tu reviendras ici, sans craig. d'un côté, t'as pas envie de lui piquer son havre de paix. t'as déjà de la chance qu'il t'ait invitée ici aujourd'hui, tu voudrais pas lui retirer le seul endroit où il peut se vider la tête, seul. d'un autre côté, il t'a invitée justement. et puis il doit le savoir, que c'est difficile de ne pas revenir. tu sais pas. et puis tu ferais mieux de profiter de l'instant présent, et surtout d'être présente pour craig. tu lui fais comprendre qu'il peut tout te dire, qu'il peut se confier à toi parce que t'es une personne de confiance. ça, normalement, il le sait déjà. pas besoin de beaucoup te connaître pour savoir que t'es une fille bien cami. « tu crois que tout arrive pour une bonne raison, cami ? » il lâche enfin en retrouvant ton regard. tu t'attendais pas forcément à cette question, mais c'est un « oui. » presque automatique qui s'échappe de tes lèvres. « oui, je crois au destin. » t'ajoutes en hochant doucement la tête. t'as vécu trop de coïncidences pour ne pas y croire. et puis tu crois un peu au karma, aussi. même si t'es pas le genre de personne à souhaiter du mal à qui que ce soit. « pas toi ? » t'oses demander après un bref silence. t'imagines qu'il ne te pose pas la question pour rien, t'as envie de creuser un peu la question.

_________________

she sprouted love like flowers, grew a garden in his mind, and even on the darkest days, from her smile the sun still shined.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 516 points : 65
pseudo : fancy/kenny
avatar : jensen a.
crédits : eyliam (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Aoû - 11:05
c'est l'esprit léger que tu montes ici, d'ordinaire. mais ce soir, ça te semble différent. t'avais jamais accepté de partager cet endroit avec quelqu'un et pourtant. cami te fait du bien, d'ordinaire. comme ça soeur, elle est douce, gentille et tendre. t'aimes sa compagnie, t'aimes sa présence. elle ne te juge pas, elle se contente de te suivre et d'accepter ce que tu veux bien lui donner. pourtant, elle se montre un peu plus insistante, ce soir, comme si brusquement, le fait que tu lui ouvres un peu plus ton coeur lui donnait le droit d'en apprendre d'avantage. toi, tu te refermes.. c'est systématique. parce que c'est pas dans ta nature que de t'épancher sur tes soucis. t'aimes entendre ceux des autres, t'aimes aider les autres mais t'aimes pas qu'on t'aide. tu refuses les mains tendues par égo, sans doute, mais également par habitude. t'as vécu entouré de femmes, t'as toujours été l'homme qui devait prendre soin des autres. oui. oui, je crois au destin. tu entends, tu détournes tes yeux, tu regardes droit devant. t'aimerais avoir autant de conviction qu'elle, mais t'y arrives pas. tu sais pas, t'as l'impression que tout n'est pas forcément écrit à l'avance. sinon, ça voudrait dire qu'ivy est de retour dans ta vie pour une bonne raison. au fond, ça te fait peur de l'admettre parce que t'as pas le courage d'affronter tes propres vérités. pas toi ? tu regardes toujours droit devant toi. je ne sais pas cami. tu hausses les épaules. et si c'est vraiment le cas, alors comment expliquer que je me retrouve dans une situation aussi conflictuelle alors que j'essaie de bien faire ? t'en dis trop peu tout en en disant déjà beaucoup trop..

_________________

never in my dreams did i think that this could happen to me.

Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1244 points : 80
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : lili reinhart.
crédits : @mags ; @pando, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Aoû - 23:59
t'as l'impression que depuis que vous vous êtes assis, les pieds dans le vide, toute cette légèreté qui vous caractérisait jusque là s'est envolée avec les oiseaux. craig ne sourit plus comme avant. tu vois bien que quelque chose ne va pas, mais t'as du mal à lui tirer les vers du nez. c'est peut-être normal, vous ne vous connaissez pas tant que ça au final. tu ne sais pas grand chose de lui, il ne sait pas grand chose de toi. et jusque là, ça t'allait. mais il t'a invitée ici, un endroit spécial, qui lui tient à cœur et où il vient quand il a besoin de prendre de la distance avec le reste du monde. et évidemment, ça attise ta curiosité. vous parlez de destin et t'as pas honte de dire que t'y crois, toi. « je ne sais pas cami. » il répond lorsque tu lui retournes la question. tu poses ton regard clair sur lui, alors que son regard à lui se perd dans le vide. t'oses rien dire, t'attends qu'il continue. parce que tu sais qu'il y a une suite. « et si c'est vraiment le cas, alors comment expliquer que je me retrouve dans une situation aussi conflictuelle alors que j'essaie de bien faire ? » il demande, sans vraiment demander. tu sais pas ce qu'il attend comme réponse, ou même ce qu'il attend de toi tout court. « mh... » tu fronces légèrement les sourcils. tu réfléchis. c'est pas simple comme réponse, mais t'arrives à comprendre. parce que t'as vécu la même chose, il n'y a pas si longtemps que ça. « c'est comme ça, j'imagine. mais ça finit toujours par s'arranger. » tu lâches finalement, en regardant toi aussi droit devant toi. tu refuses de croire que ça peut mal se terminer. t'as été élevée à coups de happy endings, et même si ça fait longtemps que tu ne crois plus en la magie, t'es toujours cette même gamine optimiste qui rêve d'avoir le sien à son tour. « perds pas espoir. » tu souffles avant de tourner la tête et de sourire à craig. peu importe ce qu'il se passe dans sa vie, et même s'il ne le voit pas tout de suite, tout finira par s'arranger. t'en es persuadée. « tu fais quoi dans la vie au fait ? » tu demandes pour changer de sujet. t'imagines que c'est plus facile de parler de ce genre de choses. surtout pour toi. pourvu juste qu'il ne fasse pas un boulot qu'il déteste.

_________________

she sprouted love like flowers, grew a garden in his mind, and even on the darkest days, from her smile the sun still shined.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 516 points : 65
pseudo : fancy/kenny
avatar : jensen a.
crédits : eyliam (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Aoû - 8:55
non, tu refuses de croire au destin, craig. parce que ça voudrait dire que tu retrouves ivy aujourd'hui pour une raison.. laquelle ? t'en sais trop rien. mais ça signifierait chercher à comprendre et sans aucun doute retomber dans les mêmes vieux schémas. l'aimer encore, toujours plus fort et puis, tout quitter pour elle quitte à mettre la vie de ta soeur en péril. non, tu refuses de croire que le destin a remis ivy sur ton chemin pour une bonne raison. parce qu'à l'heure actuelle, tu n'en verrais qu'une ; retenter ta chance, craig. essayer de faire les choses bien et te réconcilier avec ton passé, lui offrir cette putain de bague qui dort encore dans un coffre fort et reprendre votre histoire où tu l'avais abandonnée. mais ta soeur, dans tout ça ? tu refuses de penser qu'on puisse te demander de choisir, à nouveau. à l'époque, ça avait été trop dur pour toi.. tu ne veux surtout pas recommencer. mh... c'est comme ça, j'imagine. mais ça finit toujours par s'arranger. tu souris légèrement. tu refuses de croire à tout ça pour ne pas t'imposer de réflexion, craig. parce que t'es trop flemmard pour ça, sans doute, mais parce que tu sais exactement les risques que tu pourrais prendre si jamais tu remettais toute ta vie en question.. aujourd'hui ! perds pas espoir. et pourtant, l'espoir, c'est encore la seule chose qu'il te reste. espérer que ta soeur guérisse, que ce mariage ne soit pas trop ennuyeux et que tu puisses bientôt redevenir celui que tu étais avant tout ça. ouais, l'espoir, c'est encore la seule chose à laquelle tu veux bien t'accrocher. tu fais quoi dans la vie au fait ? elle change de sujet, tu la remercies d'un regard et d'un bref sourire. je suis designer. tu expliques, en souriant un peu plus. ton boulot, c'est une passion avant tout. et le moyen pour toi de t'évader. tu pointes un panneau publicitaire devant vous, assez loin c'est moi.. l'abeille sur le bol de lait pour les céréals. tu dis fièrement, avant de te tourner vers elle et toi, cami ? tu fais quoi ? tu lui demandes, gentiment, te rendant compte alors que vous n'avez jamais vraiment pris le temps d'apprendre à vous connaître.

_________________

never in my dreams did i think that this could happen to me.

Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1244 points : 80
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : lili reinhart.
crédits : @mags ; @pando, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 0:10
tu vois bien que la question du destin n'est pas anodine. mais tu vois aussi que craig n'est pas prêt à t'en parler. ça le tracasse, et même si t'aimerais l'alléger de ce poids qui semble peser sur ses épaules, tu préfères ne pas t'aventurer trop loin. ça t'arrive rarement d'être prudente, mais tu comprends. il est venu ici pour se sortir ses problèmes de la tête, et il ne t'a pas invitée pour enfoncer le couteau dans la plaie. du coup, tu changes de sujet. t'en choisis un bien plus facile, tu lui poses une question à laquelle il pourra forcément répondre. normalement. « je suis designer. » il répond, et un sourire naît enfin sur ses lèvres. t'es ravie, t'as l'impression que t'as bien fait pour le coup. et alors que tu te demandes en quoi peut bien consister son métier, il te montre un panneau publicitaire, un peu plus loin. « c'est moi.. l'abeille sur le bol de lait pour les céréales. » il t'explique alors, fier. t'arrives pas à y croire, t'ouvres la bouche de surprise pour la peine, avant de te retourner à nouveau vers lui. « sérieux ? trop cool » tu t'exclames, toute excitée tout à coup. tu t'y attendais pas, c'est trop cool comme métier ça. t'as déjà plein de questions qui occupent ton esprit mais voilà qu'il te retourne la question. « et toi, cami ? tu fais quoi ? » tu lui poseras peut-être d'autres questions plus tard. si tu les oublies pas, d'ici là. même si tu risques fortement de les oublier. « je suis peintre décoratrice. en plus des tableaux, ça touche tout ce qui est décoration des meubles, des murs... j'ai aussi appris à imiter le bois, le marbre, etc. ça peut être pour des décors de spectacle, ou... chez des gens, tout simplement. » t'expliques immédiatement, parce que t'as bien conscience que le simple nom veut tout et rien dire à la fois. et comme ça, il n'a pas de doutes. t'as peut-être parlé un peu trop vite par contre, t'espères qu'il a tout enregistré. « mais comme c'est assez... aléatoire, je suis aussi guide au musée à mi-temps. » t'ajoutes, en haussant une épaule. ça te plaît aussi, c'est juste différent. tu te vois plus arrêter par contre maintenant que t'as commencé.

_________________

she sprouted love like flowers, grew a garden in his mind, and even on the darkest days, from her smile the sun still shined.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 516 points : 65
pseudo : fancy/kenny
avatar : jensen a.
crédits : eyliam (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Sep - 9:15
le fait qu'elle change de sujet te réconforte légèrement. t'es pas venu jusqu'ici pour te lamenter, pas dans cet endroit. t'aimes venir ici pour te changer les idées, te reposer et prendre du recul et de la hauteur. pas pour réfléchir et te plaindre de tes problèmes. ils sont minimes, après tout. qu'est-ce que l'amour quand on a la santé ? et puis, ta soeur va guérir, t'en es persuadé. rien que pour ça, c'est déjà une réussite. le mariage, les fiançailles et l'ex désabusée que t'arrives pas à oublier, c'est secondaire, finalement. alors tu parles de ton job, tu montres avec fierté un panneau publicitaire sur lequel t'as bossé, en son temps. l'abeille, c'est ton idée. le bol de céréales, c'était imposé. mais finalement, le rendu n'est pas si mal et t'es quand même fier de ton travail. elle ouvre grand les yeux, ça te fait rire un peu sérieux ? trop cool. tu hoches la tête de haut en bas en guise de réponse. t'es touché par sa réaction, quelque part, sans vraiment la comprendre. c'est pas comme si t'avais trouvé un remède contre une maladie grave. toi, tu t'es juste réveillé un matin en te disant "tiens, j'vais foutre une abeille sur un bol de lait, lui coller un sourire niais et lui faire avaler des céréales". et même si ça avait généré pas mal d'argent, tu voudrais surtout pas paraître imbu de ta personne. c'est pour ça que tu dévies la conversation, t'intéressant à elle. la petite soeur de jenn est une amie de longue date, finalement, mais tu la connais très peu. je suis peintre décoratrice. en plus des tableaux, ça touche tout ce qui est décoration des meubles, des murs... j'ai aussi appris à imiter le bois, le marbre, etc. ça peut être pour des décors de spectacle, ou... chez des gens, tout simplement. c'est une artiste, d'où le côté bohème que tu retrouves dans sa manière de parler du destin ou tout simplement de s'habiller. tu souris c'est cool, ça aussi. tu dis sans trop savoir quelle réaction avoir. t'as jamais été très attiré par la peinture mais pour avoir collaboré avec bon nombre de dessinateurs et de peintres, tu dois admettre que c'est un talent qui t'impressionne. mais comme c'est assez... aléatoire, je suis aussi guide au musée à mi-temps. tu hoches la tête, là encore, tu te rappelles pas la dernière fois que t'as mis les pieds dans un musée. et ça te plait ? j'veux dire, d'être guide ? parce que tu sais pas trop en quoi ça consiste, finalement.

_________________

never in my dreams did i think that this could happen to me.

Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1244 points : 80
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : lili reinhart.
crédits : @mags ; @pando, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 20 Sep - 12:30
t'es contente d'en apprendre un peu plus sur lui. c'est banal, il ne te raconte rien d'extraordinaire, mais t'apprécies tout de même. et puis apprendre qu'il est à l'origine même d'une publicité que tu peux apercevoir tous les jours, tu trouves ça génial. c'est son boulot, mais des millions de personnes peuvent le voir. t'as l'impression qu'il a accompli quelque chose. bien plus que toi en tout cas, même si t'adores ce que tu fais. tu travailles dans ce que t'as toujours aimé, ce n'est pas rien. « c'est cool, ça aussi. » il dit quand tu lui expliques en quoi consiste ta formation originelle. t'affiches un grand sourire, avant d'ajouter que maintenant t'as également un deuxième boulot. quelque chose de plus stable, moins aléatoire, qui te permet de vivre un peu plus correctement. « et ça te plait ? j'veux dire, d'être guide ? » il demande, et t'hausses les sourcils. tu t'attendais pas forcément à cette question, mais tu sais déjà quoi répondre. « ouais, beaucoup. » t'hoches la tête vigoureusement. t'avais jamais vraiment pensé à être guide avant que ce boulot s'offre à toi, au moment où t'en avais le plus besoin. encore un coup du destin, probablement. « ça me fait pas peur de parler devant plein de gens, et puis ça me fait plaisir de pouvoir leur apprendre quelque chose. » t'expliques alors qu'un nouveau sourire vient orner tes lèvres. t'as jamais été très timide cami de toute façon. toujours la bouche ouverte. on te l'a reproché maintes et maintes fois, mais cette fois-ci c'est différent. tu les aides, ces gens à qui tu déballes tout ton savoir. « je pense que j'aurais plus de boulot si je parlais d'autres langues, mais... l'école ça a jamais été trop mon truc. » t'avoues doucement dans un haussement d'épaules. évidemment, tu pourrais en apprendre une par toi-même, mais t'es peut-être pas assez disciplinée pour ça. tu sais pas. t'as jamais testé après tout. « tu parles d'autres langues toi ? » tu viens alors lui demander, curieuse de savoir si c'est son truc, apprendre. toi t'aimes bien ça, apprendre, juste pas à l'école.

_________________

she sprouted love like flowers, grew a garden in his mind, and even on the darkest days, from her smile the sun still shined.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 516 points : 65
pseudo : fancy/kenny
avatar : jensen a.
crédits : eyliam (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Oct - 13:25
ça peut paraître bateau vu de l'extérieur mais cet instant est important pour toi, plus qu'il n'y paraît. t'as toujours aimé découvrir les gens, apprendre à les connaître et cami faisait partie de ta vie même si tu ne l'avais jamais foncièrement remarquée. elle est gentille, cami. comme sa soeur, finalement. tu n'imaginais pas autre chose, faut dire. elle est enthousiaste également et t'as l'impression de lire dans ses iris des tonnes de rêves et d'ambitions que tu n'avais jamais su déceler auparavant. la petite fille est devenue femme, finalement, et si sa soeur et ton cousin vivent une crise, t'es heureux de pouvoir la côtoyer aujourd'hui et de pouvoir apprécier ses véritables qualités plutôt que de continuer à l'observer comme la soeur de jenn. ouais, beaucoup. ça me fait pas peur de parler devant plein de gens, et puis ça me fait plaisir de pouvoir leur apprendre quelque chose. tu souris en coin. tu trouves ça touchant qu'elle aime autant son job. toi, c'est aussi ton cas. même si c'est parfois compliqué à assumer avec tout ce que ça implique. t'aimerais pouvoir te libérer de certaines obligations qui sont liées directement à ton poste. je pense que j'aurais plus de boulot si je parlais d'autres langues, mais... l'école ça a jamais été trop mon truc. tu parles d'autres langues toi ? tu hausses légèrement les épaules. non, aucune langue étrangère, j'avoue. tu dis en plongeant tes yeux dans les siens, taquin. j'étais une bûche en cours et puis, je m'intéressais plus aux filles qu'aux leçons, j'avoue. tu plaisantes doucement avant de regarder à nouveau devant toi. dis moi quelque chose à propos de brooklyn que j'ignore. tu lui demandes, comme le besoin de t'évader un peu. et puis, si elle est guide, c'est forcément qu'elle a une culture générale impressionnante, t'es sûr qu'elle va pouvoir t'épater, encore.

_________________

never in my dreams did i think that this could happen to me.

Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1244 points : 80
pseudo : neptune. (zoé)
avatar : lili reinhart.
crédits : @mags ; @pando, erin hanson.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Oct - 11:32
t'aimes en apprendre sans cesse sur les gens qui t'entourent. t'as toujours été très curieuse cami, et tu ne t'es définitivement pas calmée avec l'âge. tu trouves de la beauté partout, souvent dans les choses les plus futiles. mais c'est ce qui fait ton charme après tout. ton regard s'éclaire alors que tu racontes à craig ce que tu fais de tes journées. tu ne te verrais pas exercer un métier qui ne te plaît pas, et là, à cet instant, t'imagines que craig ressent la même chose que toi. t'as l'impression que vous avez pas mal de points communs tous les deux, malgré vos différences. « non, aucune langue étrangère, j'avoue. j'étais une bûche en cours et puis, je m'intéressais plus aux filles qu'aux leçons, j'avoue. » il te raconte alors, et t'esquisses un rictus amusé en l'imaginant adolescent. tu ne sais même pas quel âge il a précisément, tiens. « et elles, elles s'intéressaient à toi ? » tu demandes, taquine toi aussi. tu t'intéressais pas mal aux garçons au lycée, t'imagines que c'est normal, que vous passez tous par là. mais ce n'est pas pour ça que tu ne t'intéressais pas aux cours toi, non, ça remonte à bien avant ton intérêt pour le sexe opposé. « dis moi quelque chose à propos de brooklyn que j'ignore. » tu tournes la tête vers lui, mais son regard est à nouveau perdu loin devant. « que t'ignores ? » tu répètes, avant de venir te mordiller la lèvre. tu ne sais pas, toi, ce qu'il ignore. il a l'air d'en connaître un paquet sur brooklyn quand même. « c'est difficile... » tu souffles en réfléchissant à ce que tu pourrais bien lui raconter. le silence s'installe entre vous pendant ce laps de temps, mais tu ne le trouves pas désagréable. parfois t'en as besoin, du silence. vous en avez tous besoin. « en 1961, le bateau d'henri matisse a été exposé à l'envers pendant quarante-sept jours. personne ne s'en était rendu compte. » t'hausses les épaules dans un léger rire. c'est dingue quand même. tu te demandes si tu l'aurais remarqué, toi. tu ne le sauras jamais. « et toi, t'as une anecdote inédite à me raconter ? » tu lances, un sourire dessiné au coin de tes lèvres. mais alors qu'il reprend la parole, tu sens quelque chose sur ta tête. tu lèves d'abord brièvement la tête, et puis tu tends la main pour voir s'il s'agissait d'une goutte de pluie. « il pleut ? » tu demandes lorsqu'une deuxième goutte s'écrase sur ta main. pourtant les gros nuages ne sont pas revenus, t'étais persuadée que le ciel s'était calmé. t'aurais peut-être dû mettre ton imperméable finalement.

_________________

she sprouted love like flowers, grew a garden in his mind, and even on the darkest days, from her smile the sun still shined.


Dernière édition par Cami Halgard le Mar 14 Nov - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 516 points : 65
pseudo : fancy/kenny
avatar : jensen a.
crédits : eyliam (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Nov - 14:12
t'étais pas l'enfant modèle, craig. ni l'intellectuel que tu voulais bien laisser croire. t'as toujours été porté sur les filles, bien plus que sur tes études. même si t'as finalement opté pour un cursus assez long afin d'obtenir un diplôme de designer. une profession compliquée et technique dans laquelle tu te passionnes depuis toujours, t'as été accro au dessin et au graphisme avant même d'adorer les formes et courbes du corps féminin. évocation de souvenirs qui te font retourner à une période où tes seuls soucis étaient de savoir si ton meilleur pote avait réussi à te brancher le coup avec cette nouvelle étudiante, bien loin de ton quotidien dans lequel se noient toutes sortes de problèmes. et elles, elles s'intéressaient à toi ? tu hausses les épaules en souriant vaguement. tu penses avoir été populaire, en ton temps. les filles appréciaient ta compagnie, elles l'apprécient toujours. t'es un garçon charmant, t'es plutôt du genre athlétique et t'as de l'humour, forcément, t'as jamais eu de problème à trouver de nouvelles conquêtes. mais l'amour a toujours été un mystère pour toi, jusqu'à ce qu'ivy n'entre dans ta vie. sans doute. tu lui réponds, en haussant les épaules. déviant la conversation sur un sujet plus profond. parce que t'aimes apprendre, encore aujourd'hui, et que t'es pas né à brooklyn, donc forcément, t'aimes en découvrir des aspects inédits. elle prend le temps de réfléchir et toi, tu plonges tes yeux dans la ville. tu souris doucement, t'as jamais été un grand bavard dans ton genre non plus, l'accalmie te réconforte un peu. en 1961, le bateau d'henri matisse a été exposé à l'envers pendant quarante-sept jours. personne ne s'en était rendu compte. tu souris en la regardant. ça, effectivement, tu l'ignorais complètement. et tu te dis que t'iras faire un tour près de ce bateau, un de ces jours. tu savais même pas qu'il était exposé, en fin de compte. y a tellement de choses que t'as pas encore eu le temps de faire ici. et toi, t'as une anecdote inédite à me raconter ? tu la regardes, prêt à lui répondre quand elle lève la main vers le ciel il pleut ? tu lèves à ton tour tes yeux. une goutte s'écrase sur ton nez, tu frissonnes légèrement. les nuages se déplacent doucement mais la bise se lève légèrement. tu regardes cami, tu lui dis on va aller se mettre à l'abri, viens. tu la prends par le bras et puis, tu te redresses. tu l'emmènes avec toi jusqu'à la porte, un dernier regard sur ton petit coin de paradis et déjà, tu descends gentiment les marches en sa compagnie. dans le couloir, ta voix raisonne quand tu lui dis au départ, l'abeille devait être une araignée. mais on ne trouvait pas ça assez vendeur. elle te regarde, sans comprendre. tu ris, tu la dépasses, pousses la porte d'entrée du bâtiment et t'engages dans la rue en levant la main pour héler un taxi. c'est la seule anecdote qui m'est venue à l'esprit. tu ris en haussant les épaules, les gouttes tombent un peu plus vite, un peu plus fort déjà.

_________________

never in my dreams did i think that this could happen to me.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» master 2 "monde du livre" à aix
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu
» Institut du Monde Arabe
» article-payer les mères à la maison,tout le monde y perdrait
» WEBCAM du Monde
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: get to the right :: east new york
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum