AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

hunting (river)

avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 498 points : 0
pseudo : cécé
avatar : hanna beth
crédits : .nephilim
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Mai - 11:46
météo: douces brises

soirée que t'as pas envie de passer seule dans ton appartement. et t'as envie de mêler plaisir à travail. enfin même si on ne peut pas appeler ce que tu fais un vrai travail. séduire des hommes, c'est plutôt dans la catégorie arnaqueuse. mais t'avais surtout envie de sortir avec river ce soir, quelques sms échangés plus tôt. tu lui donnes rendez-vous dans une boîte près de chez toi. il n'a pas besoin de passer à l'appartement comme tu l'aurais fait avec une amie. bien que t'es pas vraiment d'amie filles, t'arrives pas à t'entendre avec elle. et t'as toujours envie de les frapper quand elles te parlent de leurs petites relations parfaites avec leur copain. alors t'es encore chez toi pour le moment, enfilant une robe, pas trop courte pour une fois. t'as sentie qu'il y avait un peu de vent aujourd'hui et même s'il faut souffrir pour être belle, t'as pas envie de sentir le vent chatouiller ton entre jambe. tu te perches sur tes talons, te regardes une dernière fois dans la glace. et t'es prête à partir, ton sac à la main, tes clés que tu enfouies dedans. t'espères qu'il sera à l'heure river et qu'il ne te fera pas patienter devant. sinon tu te feras un malin plaisir à lui rappeler. mais peut-être que c'est toi qui est en retard au final, t'as même pas regardé l'heure. tu marches, t'en as rien à faire si au pire t'es en retard. des sifflements quand tu passes à côté de certains hommes. tu soupires, ils ne sont pas assez bien pour toi ceux-là. ça se voit tout de suite que leur porte monnaie, n'est pas assez remplie. alors tu continues ta route sans t'arrêter et t'arrives finalement devant. tu connais cette boîte, t'y viens souvent, parce qu'il y a de bons parties. tu ne vois pas river. alors tu lui envoies déjà un sms pour le harceler et tu attends juste, parce qu'il n'y a que ça que tu peux faire.

_________________

( Now if we're talking body, you've got a perfect one, so put it on me. Swear it won't take you long. If you love me right, We fuck for life, on and on and on )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 229 points : 1
pseudo : ems, marina.
avatar : clément chabernaud.
crédits : avatar ©viceroy et faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Mai - 0:03
décidé à lâcher tes traductions pour la soirée, tu viens enfiler une chemise bleu nuit, tes cheveux encore humides de la douche que tu viens de quitter. un nuage de parfum, tes clés et ton porte-feuille que tu glisses dans la poche de ton jean, prêt à partir. tu regardes l'heure sur ton portable, sans vraiment prêter attention à ton retard. toi si bien élevé et ponctuel quand il s'agissait de ta vie professionnelle ne t'imposais pourtant aucun horaire sur ton temps libre, d'autant plus quand il s'agissait de traîner avec rox. t'allais la faire râler un peu, tout au plus, et ça te donnerait la satisfaction de te faire désirer comme t'aimais si bien le faire. t'aimais te sentir important, attendu. l'égo toujours parfaitement fonctionnel, pour ne pas changer. tu récupères un taxi en bas de chez toi pour aller jusqu'à la boite, conscient que tu ne seras probablement pas en état de rentrer en voiture si tu picoles. parce que si t'es pas un fan inconditionnel des cuites mémorables, tu sais que t'auras probablement besoin de te trouver une occupation quand rox aura trouvé son pigeon de la soirée. un texto que tu reçois alors que t'es encore sur la banquette arrière du taxi. rox énervée, qui te demande de te bouger dans des termes pas vraiment digne de la classe féminine. fin sourire sur tes lèvres alors que tu choisis de ne pas répondre histoire de la faire bouillonner un peu plus. t'arrives finalement et tu la repères, devant l'entrée. « pardon, je suis en retard ? » que tu lâches en guise de bonjour, le sourire mesquin aux lèvres. pas d'embrassades, pas d'effusion ni de preuves exagérées d'affection. t'es pas un type tactile, river, tu l'as jamais été. tu te contentes de glisser une main dans son dos pour signaler ta présence, te posant à côté d'elle dans ton habituelle attitude mi-hautaine mi-sereine.

_________________
.
i'am next in line and my supply is running out and

it is time to leave, the clouds  are hanging low, the

truth begins to show. love, hunter, friend, ennemy

you will always be every one of these lover hunter

friend and enemy, nothing is fair in love and in war.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 498 points : 0
pseudo : cécé
avatar : hanna beth
crédits : .nephilim
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Mai - 21:38
finalement t’as quand même froid, ta robe qui se soulève de temps en temps avec le vent. tu vas incendier river pour ne pas être là à temps et pour en plus ne même pas répondre à ton sms. t’es sûre qu’il le fait exprès et qu’il prend un malin plaisir à le faire. des petits sourires aux gars charmants qui passent, tu sens que ce soir va être une bonne soirée. et puis finalement tu vois river au loin, son sourire sur son visage que t’aimerais effacer, toi tu frissonnes depuis au moins dix minutes, ou alors ça ne fait que deux minutes, mais t’as l’impression que ça fait une éternité ça t’arrives de répondre à tes sms ? que tu rages. tu sais très bien qu’il est sarcastique quand il te parle. voilà comment vous vous accueillez l’un l’autre. mais vous n’êtes pas comme les autres, votre relations n’est pas comme les autres. pas de câlins, pas d’affections, tout ça c’est pour les faibles. tu le regardes perché sur tes talons, t’arrives presque à sa hauteur, c’est bien les seules fois où tu peux te sentir un peu grande bon on rentre maintenant que tu daignes me faire part de ta présence, je suis gelée tu sais pas quand c’est que le mois de mai va enfin se réchauffer un petit peu, t’as l’impression que l’été est tellement loin. tu commences alors à marcher, tu prends les devants et tu laisses river te suivre. la musique prenante qui fait place, la chaleur de l’intérieur qui te fais un bien fou. tu te tournes finalement vers river, petit sourire sur ton visage, après tout tu comptes quand même passer une bonne soirée, même si tu râles, mauvaises habitude qu’on ne t’enlèvera plus jamais alors sinon tu me racontes des trucs ? on va se chercher à boire ? ta bouche qui est déjà desséchée. un petit remontant avant de repérer deux trois gars.

_________________

( Now if we're talking body, you've got a perfect one, so put it on me. Swear it won't take you long. If you love me right, We fuck for life, on and on and on )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 229 points : 1
pseudo : ems, marina.
avatar : clément chabernaud.
crédits : avatar ©viceroy et faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Mai - 23:25
rox que tu viens visiblement de mettre en rogne avec ton retard. tu ne culpabilises pas une seconde, au contraire. t'aimes trop voir l'agacement lui monter aux joues alors qu'elle pince les lèvres, prête à te montrer l'étendue de sa fougue. « ça t’arrives de répondre à tes sms ? » que tu reçois en guise de bonjour quand tu t'approches d'elle. tu ricanes, pas dérangé le moins du monde par son agressivité. « je fais ça pour toi rox, pour que t'apprennes un peu à être patiente. » tu te moques ouvertement, lui adressant un bref clin d'oeil moqueur. elle peut bien s'énerver contre toi si elle veut rox, tu commences à la connaître et tu sais que ça ne durera pas bien longtemps, surtout pour des bêtises de ce genre. « bon on rentre maintenant que tu daignes me faire part de ta présence, je suis gelée. » tu ricanes de plus belle et la dispenses d'une réponse, te contentant de la suivre jusqu'à l'intérieur de la boîte. vous avez effectivement bien fait de vous retrouver dehors, vu le monde. « alors sinon tu me racontes des trucs ? on va se chercher à boire ? » ce que t'as à lui raconter ? sûrement pas mal de choses. toutes les conneries que tu fais avec ces filles naïves sur qui tu mets le grappin. les pots cassés que t'arrives pas vraiment à recoller avec ta famille adoptive et ce parce que t'es même pas sûr d'y mettre assez du tien pour ça. toi et ton manque flagrant d'efforts, comme toujours. le seul domaine dans lequel t'es capable de donner de ta personne, c'est ton job. « je sais pas, qu'est-ce que tu veux savoir ? rien de passionnant à te raconter, moins que toi avec tes pigeons. » tu te moques un peu, notamment parce qu'elle a un jour essayé de faire de toi l'un de ses pigeons, à une époque. vous vous frayez un chemin jusqu'à bar, toi devant, elle pas loin. « tu prends quoi ? » quelque chose de fort sûrement, pour bien commencer la soirée.

_________________
.
i'am next in line and my supply is running out and

it is time to leave, the clouds  are hanging low, the

truth begins to show. love, hunter, friend, ennemy

you will always be every one of these lover hunter

friend and enemy, nothing is fair in love and in war.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 498 points : 0
pseudo : cécé
avatar : hanna beth
crédits : .nephilim
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Mai - 12:29
t’es connue pour pas être tendre et râler tout le temps. mais river arrive quand même à te supporter. sûrement parce qu’il n’est pas tout blanc lui. tu sais qu’il fait tout pour te chercher et te faire partir au quart de tour. comme si ça lui plaisait de te voir t’énerver. tu souffles quand il dit qu’il fait ça pour toi. il trouve toujours quelque chose à dire oui et bien tu ferais mieux d’apprendre à être à l’heure même si vous n’aviez pas fixé une heure précise. mais tu ne pouvais pas le laisser avoir le dernier mot. jamais. mais vous finissez par rentrer au chaud. cette chaleur qui émane de tout ces corps qui bougent l’un contre l’autre. vous ferez bientôt partie de cette masse. faut lui trouver une bonne cruche à river et toi un riche en manque d’affection. vous vous dirigez vers le bar, alors qu’il te dit que sa vie n’est pas trop intéressante ou en tout cas moins que la tienne et ces hommes que tu côtoies. tu ris un peu je veux tout savoir un clin d’oeil et tu trouveras sûrement des choses à lui raconter toi parce la suite. t’as pas envie de te précipiter sur le premier con ce soir. tu veux aussi profiter un peu de la présence de ton ami. sinon tu ne l’aurais pas invité et tu serais juste venue seule. il réussit à vous faire un chemin jusqu’à bar, malgré le nombre de personnes ahurissant qu’il y a ce soir je commence avec une bière histoire de ne pas tout de suite se mettre mal. mais vous pourriez faire des shooters après. tu veux voir s’il a toujours le même niveau. mais d’abord t’aimerais que ta gorge s’adapte un peu à tout ce qui va arriver. tous les tabourets qui sont pris, tu te mets finalement debout face à lui pour qu’il te raconte un peu sa vie. mais tu te dis que ce n’est pas le meilleur endroit pour le faire peut-être, alors quand tu vois vos boissons arriver, tu commences à le tirer par la manche suis moi et tu l’embarques jusqu’à fumoir. il y a moins de bruit et puis vous pourrez parler le temps de fumer une cigarette je te comprendrais mieux ici, t'as des clopes ? mince sourire, t'en as jamais sur toi, mais au pire tu trouveras toujours quelqu'un pour t'en donner.

_________________

( Now if we're talking body, you've got a perfect one, so put it on me. Swear it won't take you long. If you love me right, We fuck for life, on and on and on )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 229 points : 1
pseudo : ems, marina.
avatar : clément chabernaud.
crédits : avatar ©viceroy et faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Juin - 12:05
tu te gardes bien de faire savoir à rox que tu ne vas certainement pas changer ta ligne de conduite et que tu continueras à te pointer en retard simplement pour la voir s'échauffer dès le début de soirée. « oui et bien tu ferais mieux d’apprendre à être à l’heure. » haussement de sourcils l'air vaguement intéressé, imageant un "cause toujours" qui paraît simplement plus poli. votre entrée dans la boîte semble cependant marquer la fin de ce bref affront que vous n'évoquerez plus jusqu'à la fin de la soirée. « je veux tout savoir. » clin d'oeil appuyé pas franchement innocent, tu lèves les yeux au ciel bien que tes lèvres n'esquissent pas moins un léger sourire. « depuis quand t'es devenue une telle commère ? » t'as jamais été le genre à te livrer à coeur ouvert, surtout quand on savait le nombre de choses qu'on aurait pu te reprocher si t'avais tenté l'expérience. « je commence avec une bière. » tu la lui commandes et tu l'accompagnes d'un whisky -hors de prix- coca. avant d'avoir pu tenter de trouver une réponse correcte à ses questions sur ta vie personnelle, elle t'invite à vous éclipser pour échapper à la foule.« suis-moi. » tu t'exécutes jusqu'à retrouver le fumoir. « je te comprendrais mieux ici, t'as des clopes ? » tu laisses échapper un soupir amusé devant rox et son éternelle capacité à se faire servir par les autres plutôt que par elle-même. sans prendre la peine d'en dire davantage, tu sors un paquet de la poche intérieure de ta veste et lui tend une cigarettes avant d'en glisser à ton tour une entre tes lèvres. « t'as intérêt à vite te trouver ta victime du soir, j'ai pas l'intention de t'entretenir toute la nuit. » sourire taquin à ton tour alors que tu viens allumer sa cigarette puis la tienne. t'en reviens alors à la question qu'elle t'a posée un peu plus tôt et que tu n'as aucune chance de pouvoir esquiver. « je suis en mission délicate ces derniers temps, si tu veux tout savoir. récupérer ma copine de lycée qui a vaguement trouvé de quoi s'occuper pendant mon absence avec mon meilleur pote de lycée. » que t'annonces avec le plus grand naturel du monde, laissant une pensée songeuse filer vers dalia sur qui t'avais remis le grappin depuis ton retour à brooklyn. ce qui ne t'empêchait pas d'aller butiner ailleurs, cela dit.

_________________
.
i'am next in line and my supply is running out and

it is time to leave, the clouds  are hanging low, the

truth begins to show. love, hunter, friend, ennemy

you will always be every one of these lover hunter

friend and enemy, nothing is fair in love and in war.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 498 points : 0
pseudo : cécé
avatar : hanna beth
crédits : .nephilim
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Juin - 18:47
d’habitude tu cherches pas à tout savoir sur la vie des gens, parce qu’ils t’importent peu et ce qu’ils peuvent vivre t’en as rien à foutre. mais pour river ce n’est pas la même chose, c’est ton ami, une personne qui compte vraiment pour toi même si tu ne le montres pas. ce n’est pas vraiment ton genre, mais t’en as pas des tonnes des amis et lui en fait partit. alors bien sûr que sa vie t’intéresses. comme t’es prête à raconter ta vie, bien que ce soit souvent répétitif, un nouveau mec que t’as réussis à berner et de l’argent qui a coulé à flot jusqu’à ce que t’en es marre. toujours quand il s’agit de toi voyons tu dis tout ça en plaisantant. parce que tu montres jamais que tu tiens à quelqu’un et pourtant rien que ça c’est une signe de ton attachement. sauf que river ne le remarquera probablement pas et c’est tant mieux comme ça. une bière, quelques pas et vous voilà déjà dans le fumoir. bien sûr il soupire à ta demande, parce que c’est toujours la même histoire. tu ne payes jamais rien, jamais. même pas à lui. tu pourrais faire des efforts, mais tu ne sais pas les faire. et river fait par de son mécontentement, tu souris, regard taquin tu n’as qu’à le dire si tu veux te débarrasser de moi, mais t’en fait pas ça arrivera vite. tu pourrais même choisir ma prochaine victime tiens une idée comme ça qui te vient à l’esprit. un challenge que tu te lancerais de réussir à avoir un mec qui n’aura pas été choisit par tes soins. t’es sûr qu’il sera partant et qu’il ira encore te chercher le gars qui te correspond le moins. mais t’es compétitrice et t’arriveras à l’avoir dans ta poche quoiqu’il arrive. une cigarette à la bouche, quelques taffes et puis il commence son histoire. récit qui te surprends un peu, tu ne t’attendais pas à ce genre de chose. loin de là même toi tu veux récupérer une fille ? et te contentais juste de cette fille du coup ? t’y connais pas grand chose sur les relations, les tiennes ne durent que quand il y a un compte en banque fournit. et tu ne voyais pas river avec une seule fille, tu le voyais plutôt comme le gars aux conquêtes, tu t’es peut-être trompée au final.

_________________

( Now if we're talking body, you've got a perfect one, so put it on me. Swear it won't take you long. If you love me right, We fuck for life, on and on and on )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 229 points : 1
pseudo : ems, marina.
avatar : clément chabernaud.
crédits : avatar ©viceroy et faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 10:54
tu les comptes sur les doigts d'une main, tes amis proches. t'es généralement trop froid et hautain pour qu'on réussisse à te supporter au quotidien et t'es toi-même bien trop difficile dans le choix de tes fréquentations. et pourtant avec rox, ça avait fonctionné. peut-être parce qu'elle avait à l'époque essayé de profiter de toi, chose que tu faisais généralement aux autres. en tout cas on pouvait clairement dire que vous vous étiez bien trouvés. « toujours quand il s’agit de toi voyons. » qu'elle lance sur le ton de l'humour et tu parviens à lui renvoyer un sourire amusé. jamais trop expressifs, tous les deux. encore un bon point pour elle. « tu n’as qu’à le dire si tu veux te débarrasser de moi, mais t’en fait pas ça arrivera vite. tu pourrais même choisir ma prochaine victime tiens. » qu'elle ne compte pas sur toi pour te convaincre que non, tu ne veux pas qu'elle parte. tu ne brossais personne dans le sens du poil, et surtout pas rox. « en même temps c'est pas en restant à ton bras que je risque de rencontrer une compagnie sympa pour le reste de la soirée. » tu rétorques en soufflant une bouffée de fumée. t'aurais mieux fait de te balader avec un thon plutôt qu'avec rox, si t'avais voulu trouver de quoi bien terminer ta soirée. mais tu ne traînais qu'avec les plus belles, river. « laisse-moi quelques minutes pour trouver la cible idéale alors. » tu lances, acceptant sa proposition. tu ne trouverais pas quelqu'un à ta hauteur, capable de résister autant que toi. mais rien ne t'empêchait d'essayer. « toi tu veux récupérer une fille ? et te contentais juste de cette fille du coup ? » qu'elle demande, clairement sceptique. t'avais certes pas l'image du type parfait aux yeux des femmes. pourtant tu savais être fidèle, river. t'avais juste beaucoup de mal à trouver celle qui t'en donnerait l'envie. « j'imagine que c'est un concept qui te dépasse mais oui rox, c'est possible. » sourire un brin moqueur aux lèvres. elle n'avait sûrement jamais couru après personne, elle. et toi non plus, avant dalia aujourd'hui.

_________________
.
i'am next in line and my supply is running out and

it is time to leave, the clouds  are hanging low, the

truth begins to show. love, hunter, friend, ennemy

you will always be every one of these lover hunter

friend and enemy, nothing is fair in love and in war.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 498 points : 0
pseudo : cécé
avatar : hanna beth
crédits : .nephilim
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Juil - 11:51
 il cherche à se débarrasser de toi, tu le sens. mais après tout vous savez tout les deux que vous ne finirez pas la soirée ensemble mais que vous repartirez chacun avec quelqu’un aux bras.   en même temps c'est pas en restant à ton bras que je risque de rencontrer une compagnie sympa pour le reste de la soirée.   tu ris doucement. tu ne sais pas vraiment si t’es censée le prendre comme un compliment ou pas. river ne te ferais jamais directement de compliment. ça ne marche pas comme ça entre vous parce que ma compagnie n’est pas sympa ? tu arques un sourcil. tu le regardes dans les yeux pour le forcer à répondre. tu te demandes qu’elle échappatoire il va trouver pour ne pas répondre que ta compagnie lui suffit. laisse-moi quelques minutes pour trouver la cible idéale alors. tu souris, t’espères qu’il ne choisira pas le seul homme que tu ne choisirais pas ce soir. parce que tu te prendras quand même au jeu, même si la cible ne te plaît, tu ne démords pas devant un bon défi.   prends ton temps, mais fais attention, plus tu prends ton temps, plus je serais à tes côtés tu le pousses un peu, encore. mais t’as l’impression que les choses dévieraient presque vers une conversation sérieuse à propos de sentiments peut-être sérieux. t’en sais trop rien. t’y connais rien toi. j'imagine que c'est un concept qui te dépasse mais oui rox, c'est possible. tu me voix surprise par ses révélations. tu ne vois pas vraiment river sérieux dans une relation. tu ne l’as jamais connu comme ça. mais après tout tu ne le connais pas depuis toujours. et puis il a raison toi c’est un concept qui t’échappes probablement. jamais de la vie t’as pensé à te poser et tu penses que tu le feras sûrement jamais. ton train de vie te plaît comme il est et puis quand on voit tes parents on a un peu de mal à penser que l’amour existe réellement. tu ne sais même pas si ton père et ton vrai père, ça t’étonnerais fortement. tu penses à l’histoire de river et tu penses que se mettre avec le meilleur ami ça cache toujours quelque chose. rester dans la même zone, des meilleurs amis c’est un peu comme des frères après tout. enfin toi c’est ta vision des choses. elle cherchait sûrement juste du réconfort dans les bras de quelqu’un qui te ressemblait un peu ou alors qui te connaissais juste à la perfection. tu devrais pas avoir trop de mal à la récupérer. tu l’encourages bien que tu comprennes pas cette idée qu’il a de la récupérer. mais après tout vous ne pouvez pas vous accorder sur tout est ce que j’ai quand même le droit de choisir ta cible de ce soir ? ou tu ne jures que par fidélité déjà maintenant ? tu le regardes en le défiant du regard. tu te doutes qu’il dira oui, il parlait déjà de trouver une autre fille avant.

_________________

( Now if we're talking body, you've got a perfect one, so put it on me. Swear it won't take you long. If you love me right, We fuck for life, on and on and on )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 229 points : 1
pseudo : ems, marina.
avatar : clément chabernaud.
crédits : avatar ©viceroy et faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Juil - 17:41
elle voit très bien ce que tu sous-entends, rox, et pourtant tu la soupçonnes de te forcer à faire des confidences que t'es bien loin d'apprécier. parce que ma compagnie n’est pas sympa ? t'esquisses un bref sourire amusé. elle prend encore la mouche trop vite, rox, et ça te fera toujours autant rire. une phrase ou deux et voilà qu'elle est prête à te sauter à la gorge si tu ne rectifies pas tout de suite le tir. quand je dis sympa, je veux dire sympa sans habit et dans mon lit, rox. que t'expliques dans un regard éloquent, tâchant de lui faire comprendre que si t'avais l'intention de faire une rencontre ce soir, ce serait pour une relation charnelle et non pour parler de la pluie et du beau temps pendant des heures. prends ton temps, mais fais attention, plus tu prends ton temps, plus je serais à tes côtés. un haussement de sourcil que tu lui offres en guise de réponse, l'air de dire "même pas peur" tandis que tu prends le temps de regarder un peu plus attentivement la foule pour lui trouver cette fameuse cible. elle semble douter de ta sincérité, la brune. à croire qu'elle ne t'imagine vraiment pas rester fidèle - ou sérieux - plus de quelques jours avec une femme. il serait peut-être temps que tu lui démontres le contraire. tu me vois surprise par ses révélations. qu'elle avoue en te jetant un regard toujours pas totalement convaincu. tu soupires brièvement, tirant une taffe sur ta cigarette tandis que tu laisses volontairement quelques secondes de silences après sa remarque. ravi de voir que j'arrive encore à te surprendre. tu rétorques dans un sourire satisfait. tu ne comptes pas t'épancher sur dalia. ce n'est déjà pas ton genre en règle générale alors ça l'est encore moins au beau milieu d'un fumoir d'une boîte de nuit blindée. mais rien ne t'empêche de la titiller un peu, rox. elle cherchait sûrement juste du réconfort dans les bras de quelqu’un qui te ressemblait un peu ou alors qui te connaissais juste à la perfection. tu devrais pas avoir trop de mal à la récupérer. t'es surpris par l'analyse un peu trop juste et précise de rox. quelqu'un qui te connaissait à la perfection : c'est bien de jay dont elle parle, sans même le savoir. ton meilleur ami de l'époque du lycée, qui sortait désormais avec dalia. tu dis pas que des conneries rox, tu le sais ça ? tu lances sans en dire trop, comme toujours, mais en lui donnant un léger coup de coude. est ce que j’ai quand même le droit de choisir ta cible de ce soir ? ou tu ne jures que par fidélité déjà maintenant ? elle lance et t'hésites un -très- bref instant. fais-toi plaisir. j'ai trouvé le tien, d'ailleurs. tu réponds en gardant le suspens jusqu'à ce qu'elle ait choisi à son tour.

_________________
.
i'am next in line and my supply is running out and

it is time to leave, the clouds  are hanging low, the

truth begins to show. love, hunter, friend, ennemy

you will always be every one of these lover hunter

friend and enemy, nothing is fair in love and in war.
Revenir en haut Aller en bas
 
hunting (river)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (2.2) ❝ I'm going hunting, I'm the hunter, I'll bring back the goods ... ❞ ♆ Severus
» Fiche de Clarice River - Intimacy
» voile deriver 445
» Oostende voor anker 2009
» Le Christina O

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets-
Sauter vers: