AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

cocktails and girls. (agathe, elizabeth&prisca)

i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1142 points : 110
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 10:59
Ce soir, Laurel passe du temps entre filles. Elle a invité Prisca, Elizabeth et Agathe. Elle est certaine qu'elles passeront un bon moment toutes les quatre, qu'elles oublient chacune leurs problèmes. Ça ne leur fera pas de mal. Elle ne s'est pas trop pris la tête, elle a acheté des bouteilles de bière, puis elles commanderont des pizzas. Y a de la glace au congélateur, et ce sera très bien. En les attendant, elle a préparé l'apéritif. Ce sera sûrement des cocktails maison, pour mettre ses compétences de barmaid à l'honneur. Elle a mis un fond de musique, laissant la porte de la salle de bain ouverte pendant qu'elle prend sa douche. Elle se fiche pas mal que Jad rentre et la voit. Il sait à quoi ressemble son corps, à force. Elle ne sait même pas s'il sera là ce soir d'ailleurs... Mais elle ne se gêne pas pour faire venir ses copines. Elle sort de la cabine, serviette autour d'elle pour se sécher les cheveux. Short, haut simple, pas besoin de faire de folies comme cette soirée a lieu chez elle. Ce n'est pas un truc guindé non plus. D'un coup, de gros grêlons qui s'abattent contre les fenêtres, faisant alors un vrai brouhaha dans l'appartement. Ils couvrent la musique, c'est incroyable. Elle jette un œil à la fenêtre, et c'est vraiment l'apocalypse dehors. Les filles risquent d'arriver trempées, et elle espère qu'aucune n'aura été assommée par un grêlon. Ça ne se calme pas, le temps est fou. Tout à l'heure, il faisait une chaleur à crever... Par chance, elle entend sonner, et elle va ouvrir à la première des filles, avec le sourire « Salut beauté... » Naturellement, elle attire la jeune femme à elle pour la saluer, et la laisser entrer. « Tu vas bien ? »

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 525 points : 80
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : shelley hennig
crédits : endlesslove (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Avr - 4:11
une soirée entre filles, ça s'annonçait vraiment bien. tu avais hâte de pouvoir discuter avec laurel, elizabeth et prisca. l'occasion d'oublier vos soucis et de vous éclatez. tu l'espères en tout cas. tu ne sais plus vraiment ce que c'est finalement de profiter de tes amies. tu as connu les filles principalement grâce à laurel et aujourd'hui tu t'entends parfaitement bien avec chacune d'entre elle. pour la soirée tu ne t'es pas prise la tête, tu as opté pour un jean et un simple haut. les cheveux détachés. tu te regardes dans le miroir pendant quelques secondes. t'as pris le temps de te maquille également. assez rapidement il faut le reconnaître. mais ça fera parfaitement l'affaire pour cette soirée avec les filles. tu attrapes rapidement ton sac et tu sors de chez toi pour filer chez laurel. c'est elle qui invite ce soir et connaissant la demoiselle, la soirée ne pourra être que sympathique. tu te réjouis en tout cas de pouvoir officiellement annoncer aux filles qu'en septembre tu vas pouvoir reprendre tes études de droit, tout en gardant un pied dans le monde du travail. tu prends un taxi pour aller chez laurel, ça fait tout de même un petit bout à pied et le ciel commençait à devenir vraiment menaçant. tu ne voulais certainement pas prendre le risque d'arriver trempée chez ton amie. sur le chemin, tu commences à entendre de gros bruits sur la carrosserie de la voiture. fronçant les sourcils tu observes et tu remarques qu'il commence à grêler. tu regrettais encore moins ton choix d'avoir pris le taxi. évidemment le conducteur devait être un peu moins content pour sa voiture. il se gare devant l'immeuble de ton amie. tu lui règles rapidement le montant et tu sors de la voiture en courant pour vite te mettre à l'abri dans son immeuble, les bras sur ta tête pour éviter que les grêlons ne s'écrasent sur ton crâne. te voilà finalement devant la porte d'entrée que ton amie ne tarde pas à venir ouvrir. un large sourire s'étire sur tes lèvres. salut toi, je vais bien si on en oublie ce temps de merde. et toi alors ? je suis la première ? tu demandes tout en entrant dans son appartement et en retirant ta veste.

_________________

DARKNESS IS YOUR CANDLE.
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 1866 points : 45
pseudo : fancy (kenny).
avatar : b.behrs
crédits : myself (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Mai - 10:13
quand kira est partie, tu t'es retrouvée seule, prisca.. enfin, pas vraiment. laurel a été là pour toi, laurel t'a aidé du mieux qu'elle pouvait et à cette époque là, t'as fait la connaissance d'elizabeth et agathe. c'est à ce moment-là, quand tu te sentais profondément seule et abandonnée par ta meilleure amie, que se sont offertes à toi de nouvelles connaissances, de nouvelles complicités. et forcément, depuis, t'as jamais cessé de les voir. kira est revenue dans ta vie, mais t'en n'as pas oublié laurel, agathe et elizabeth. elles ont été là quand t'en avais eu le plus besoin et ce soir, tu comptais les remercier comme il se devait. tu serais présente, à l'heure, et de bonne humeur. tu laisses de côté tous tes problèmes, y compris ceux que tu rencontres avec travis, pour ne profiter que des filles et de leur influence positive sur ton moral, prisca. du coup, t'as enfilé un truc de léger et de pratique, pas besoin de sortir le grand jeu pour elles. t'as attaché tes cheveux et tu t'es arrêtée en route pour prendre de quoi grignoter et des friandises. en arrivant face à l'immeuble, tu reprends ton souffle. il est hors de question qu'on lise en toi ce que tu fais, ce que tu sais. hors de question que tu leur parles de l'arme, que tu leur parles de ta dispute avec travis et encore moins d'isaï. tu prends sur toi, tu souris, tu frappes à la porte. on vient t'ouvrir, c'est laurel. sourire sur tes lèvres tandis que tu te jettes à son coup je suis heureuse de te voir. tu lui dis en lui tendant les sachets. deux sacs dans lesquels il y a de quoi vous nourrir toute la soirée. friandises, glace, chips et flûtes aux sels. agathe se dessine derrière, tu souris. tu l'embrasses sur la joue agathe. comment vas-tu ? tu lui demandes avant de te retourner vers laurel, tout sourire.

_________________
you plaid that foolish game.
you loose and i'm sorry.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 12 Mai - 5:20
Au fil de la journée, les clients se font de moins en moins nombreux et tu comprends pourquoi, lorsque tu regardes à l’extérieur. Le ciel s’est couvert et le soleil, qui rayonnait encore dans la matinée, a fait place à une épaisse couche de nuage noir. On pourrait presque croire que la nuit est tombée. Si seulement. Tu adores ton job, mais tu es impatiente d’arriver à la fin de ta journée et d’aller rejoindre les filles. Une soirée chez Laurel, en compagnie de celle-ci et d’Agathe et Prisca, rien de tel pour te faire oublier ta misérable vie. Vie dont elles ne savent rien et que tu passeras en partie sous silence, mais moment que tu te réjouis de te partager avec elles. Dix-huit heures trente sonne. Tu n’es clairement pas habillée pour affronter le temps qu’il fait à présent, mais pas le choix. Bouteille de vin dans une main, pack de bières sous l’autre bras, tu empruntes la ruelle marchande pour rejoindre la route et héler un taxi. Mais le temps qu’il se gare et tes mains étant prises, tu n’arrives pas à éviter l’un de ces gros grêlons qui tombe du ciel et l’un d’eux vient s’écraser sur ton front. La douleur te fait lâcher un petit cri, mais tu te cramponnes à la bouteille malgré tout. Dans le taxi, tu ne peux que constater les dégâts. Une bosse commence à enfler et te donne des airs de Rocky. Tu lâches un profond soupire et regarde le déluge se produire à l’extérieur. Arrivée devant chez Laurel, le chauffeur à la gentillesse de grimper sur le trottoir pour t’éviter une seconde bosse. Inspiration profonde pour te donner du courage et tu y retournes. Tu cours jusqu’à l’intérieur et te retrouves bientôt, devant la porte, trempée, le chemisier blanc devenu transparent, légèrement défigurée, mais les boissons intactes dans les bras. Mince sourire aux lèvres quand Laurel t’ouvre. « Excuse, j’suis en retard. » Lâches-tu, comme de rien. « J’ai amené à boire. » Bouteille de vin que tu lui tends et tu entres. « Salut les filles. » Tu t’adresses aux deux autres demoiselles. Apparemment, c’est sur toi que le temps à fait le plus de dégâts.


Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1142 points : 110
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 16:28
Cette soirée, Laurel a décidé de la consacrer à ses amies, plutôt qu'à Charles. Ça fait longtemps qu'elle n'a pas fait quelque chose avec son petit trio d'amies, et elle se réjouit à l'idée de les recevoir. Il fait un temps de chien, si bien qu'elle s'attend à les voir arriver dans un état pas possible. Elle a déjà préparé quelques trucs, en attendant leur arrivée. C'est finalement Agathe qui arrive en première, plutôt dans un bon état, comme si elle était passée à travers les grêlons. « Ça va super ! Et je te jure... Un véritable temps de merde, c'est l'apocalypse. Mais ouais t'es la première, les filles vont bientôt arriver je pense. » dit-elle avec le sourire. Elle la laisse s'installer, et l'instant d'après, c'est Prisca qui arrive. Contente de la voir, comme elle le lui dit. La brune la réceptionne dans ses bras, avec le sourire, « Moi aussi je suis contente. » dit-elle en passant un peu sa main dans son dos. Elle la débarrasse ensuite des sachets, la remerciant au passage. Elle rend son sourire à Prisca, alors que celle-ci salue Agathe. Elle est heureuse de les avoir présentées, les unes aux autres. Le courant est bien passée entre elle, et rien ne pourrait la ravir plus que ça. Liz arrive peu après, la dernière, et c'est sans doute sur elle que les éléments se sont déchaînés. Elle s'excuse, pour le retard, mais lui indique qu'elle a de quoi boire. « Y a pas de souci, t'es parfaite. Tu veux que je te prête un truc ? » demande-t-elle en désignant du menton, son chemisier blanc, transparent du coup. Heureusement que Laurel n'a jamais été attirée par son amie, parce qu'elle aurait eu de quoi la faire craquer. Elle relève la tête vers elle, et elle remarque la bosse qu'elle a sur le font. Elle écarquille les yeux, lui demandant tout de suite après « T'as un oeuf de poule sur le crâne, t'as pas mal ? Attends, je vais te chercher la crème. » Elle a pris la bouteille de vin, le pack de bières, qu'elle va déposer à la cuisine pendant qu'elles se saluent, prenant au passage de la glace pour le front de son amie. Juste après, elle passe par la salle de bain, la crème en main. Elle lui rapporte le tout, venant poser la glace sur son front. « Cocktails maison ? » propose-t-elle aux trois filles, tout en s'occupant de la bosse de Liz.

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 525 points : 80
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : shelley hennig
crédits : endlesslove (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Mai - 13:57
tu te réjouissais de cette soirée en compagnie des filles. c'était l'occasion de refaire le monde toutes les quatre, comme vous avez toujours su le faire, ensemble. tu sais que pendant de nombreuses années tu as dû rater de nombreuses choses, mais te revoilà, prête à rattraper le temps perdu avec chacune d'entre elles. t'arrives avec un large sourire chez laurel. t'es la première et elle t'accueille avec un large sourire. heureusement tu as pu plus ou moins éviter le déluge. les grêlons ne t'ont que très peu atteint. mais tu supposes que vos deux autres amies n'auront peut-être pas la même chance que toi. comme le dit si bien laurel, c'est l'apocalypse dehors. tu souris d'ailleurs en hochant la tête à sa remarque. tu n'as pas le temps d'ajouter quoi que ce soit que déjà la suivante arrive. il s'agit de prisca. ton sourire s'étire immédiatement alors qu'elle s'approche pour te saluer. tu l'as connue grâce à laurel et tu as toujours trouvé que prisca était une femme qui avait la classe. toujours. comme elizabeth finalement. de belles demoiselles. laurel et toi êtes plus différentes, tu supposes. je vais très bien et toi ? t'as pu éviter les grêlons ? tu dis en rigolant un peu alors que laurel ouvre déjà la porte à la dernière. elizabeth. ton regard se pose immédiatement sur elle et tu vois bien avant laurel que votre amie n'a pas eu la même chose que prisca et toi visiblement. une bosse qui se voit clairement sur son front et son chemisier, trempé. tu plaques ta main sur ta bouche. aïe, t'as eu moins de chance que nous liz, ça va quand même ? tu lui demandes alors que vous vous installez dans le salon de la belle laurel. elle revient vite avec de quoi soigner la bosse de votre amie. oh oui. tu dis enthousiaste, en tapant des mains. ton côté encore jeune a parfois tendance à ressortir. tu n'as pas eu les mêmes années que les filles pour murir après tout.

_________________

DARKNESS IS YOUR CANDLE.
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 1866 points : 45
pseudo : fancy (kenny).
avatar : b.behrs
crédits : myself (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Juin - 3:12
tu te réjouis de cette soirée. pouvoir oublier ne serait-ce qu'un instant les problèmes que tu rencontres depuis quelques jours et toute cette tension qui ne fait qu'empirer la situation entre travis et toi. les non-dits sont mortels, surtout dans un couple. et t'aimerais pouvoir lui parler, mais t'y arrives pas. alors quand on t'ouvre la porte, tu souris, immédiatement. t'as toujours su faire bonne figure, et t'aimes pas déballer tes sentiments comme ça.. t'es assez discrète quand il s'agit de ta vie privée, prisca. et puis, tu voudrais pas qu'on te bombarde de questions dès ton arrivée. alors, sur ton trente-et-un, comme toujours, tu entres et tu salues les filles. tu connais laurel depuis longtemps maintenant, mais agathe est une amitié récente qui s'est construite doucement. t'apprécies sa présence sans trop savoir si tu peux lui faire confiance et lui confesser tout ce que tu traverses en ce moment. elle te demande si t'as réussi à éviter les grêlons, tu hoches la tête je suis venue en taxi. tu dis, simplement. ensuite, t'as couru jusqu'à l'entrée du bâtiment et puis, te voilà. t'es belle, prisca. elles le sont également.. quand la porte s'ouvre à nouveau, tu portes ton regarde sur liz. elle aussi, est somptueuse. vous vous ressemblez sans doute bien plus que tu ne le pense, liz et toi. pourtant, ta bienséance, tu la dois uniquement au moule dans lequel t'as essayé d'entrer quand t'as débarqué à brooklyn, toute seule. parce que t'es pas une femme comme ça, prisca.. enfin, tu ne l'étais pas. ma pauvre, ça doit faire mal. tu glisses en t'approchant d'elle après lui avoir fait la bise. elle n'a pas eu ta chance et la bosse sur son crâne fait se tordre tes lèvres dans une légère grimace. tu poses ta main sur son épaule en signe de réconfort quand laurel revient avec des cocktails. tu souris, applaudissant presque, toute excitée. j'adoooore ! tu lui dis en clignant des yeux. les cocktails maisons de laurel, ils sont excellents en règle générale. à vous quatre, vous êtes un parfait remake des quatre copines dans la série sex and the city, finalement.

_________________
you plaid that foolish game.
you loose and i'm sorry.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Jeu 6 Juil - 13:19
Tu ne t’attendais pas à ce que le temps tourne ainsi, au cours de la journée. Habillée d’un léger chemisier blanc, d’un jean et d’une jolie paire d’escarpins ouverts en bout. Observant la bosse qui se forme à vue d’œil sur ton front. Tu te mets à regretter de ne pas être plus attentive aux prévisions météorologiques. Quoi qu’il en soit, il est trop tard pour rentrer chez toi, te changer. Alors c’est dans un état déplorable que tu arrives chez Laurel. Chemisier devenu transparent, visage d’une fille qui sort d’un duel avec la grêle, mais bouteilles bien en mains, tu fais bientôt face à ton amie. Gentille comme tout, elle te débarrasse et constatant les dégâts, est au petit soin. D’abord elle te propose quelque chose pour te changer. C’est vrai que ce serait peut-être plus confortable d’avoir un truc sec sur les épaules. Alors, tu acquiesces en souriant. « Ce ne serait pas de refus. S’il te plaît. » Rougissant légèrement, avant qu’elle ne remarque cette bosse sur ton crâne. T’as pas le temps de répondre à sa question, qu’elle a déjà filé vers une autre pièce, pour aller déposer les boissons et chercher tout le nécessaire pour que tu te sentes mieux. Pendant ce temps, tu constates que c’est uniquement sur toi, que les éléments ont décidé de se déchaîner. Agathe, à qui la simplicité va si bien, te demande si tu vas bien. A en voir sa tête, tu te dis que la tienne doit être pire que tu le pensais. Mais tu gardes le sourire. « Ca tape un peu, mais ça va. » Dis-tu, juste après que Prisca, naturellement élégante, ce soit exprimée sur ton état, elle aussi. Elle te fait la bise et tu rejoins Agathe pour en faire de même. T’oses pas t’assoir sur le canapé, de peur que l’humidité ne fasse une tâche, alors tu attends le retour de Laurel, qui ne tarde pas. Elle dépose de la glace sur ton front, en douceur, et propose des cocktails. Les filles te font doucement rire avec leurs réactions. « Tant que tu mets la dose d’alcool… » Lâches-tu à ton tour. T’as bien besoin de ça, ce soir. Tes copines et de l’alcool. Le parfait mélange. Tu t’éclipses trente secondes, pour changer de haut et reviens. Pieds nus, cheveux remonté en queue de cheval et un t-shirt sec sur le dos. Tu te sens déjà mieux. « Alors les filles… Qu’est-ce que vous racontez ? » Demandes-tu en te laissant tomber dans le canapé, cette fois-ci. Vous avez certainement quelques histoires à mettre à jour et des nouveaux potins à raconter. Glace que tu poses à nouveau sur ton front, tu attends que l’une d’elles se lance.


Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1142 points : 110
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Aoû - 6:54
Une soirée avec ses trois meilleures amies, ce sera forcément sympa... Elles arrivent les unes après les autres, et tout de suite, il y a une bonne ambiance. Les filles se sont rencontrées par Laurel, et voilà qu'elles forment ne petite bande toutes les quatre. Elizabeth arrive la dernière, visiblement amochée par les grêlons. La brune prend les choses en main, lui prêtant des vêtements secs, puis sortant la trousse de secours histoire d’atténuer la bosse qu'elle a sur le front. Les filles la plaignent, et Laurel grimace de temps en temps en espérant ne pas lui faire mal. Elle s'applique, et, quand elle en voit le bout, elle propose aux filles de leur préparer des cocktails. Elles se montrent toutes les trois enthousiastes à l'idée qu'elle leur serve à boire, alors elle sort bien vite le shaker, et le nécessaire pour préparer sa spécialité. Elizabeth s'éclipse pour aller se changer, Agathe et Prisca attendent leur verre pendant que Laurel se concentre sur la préparation. Liz revient, leur demandant ce qu'elles racontent. Quelques secondes de blanc, comme pour se demander qui va parler la première... La brune relève les yeux vers ses amies, s'approche pour leur tendre un verre généreusement rempli. « J'ai revu Charles. » lance-t-elle, l'air de rien, en les regardant à peine. Il n'y a bien que Prisca qui l'a su avant, quand elle est venue voir Laurel... Mais cette soirée, c'est l'occasion d'en parler à Agathe et Elizabeth. Elle a fait plus que le revoir bien sûr. C'est le début d'autre chose, de quelque chose de nouveau. Ça lui fait du bien, ça la change de tout ce qu'elle a vécu jusque-là. C'est la première fois qu'elle a vraiment l'impression de valoir quelque chose aux yeux de quelqu'un.

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 525 points : 80
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : shelley hennig
crédits : endlesslove (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 29 Aoû - 5:47
les cocktails sont servis assez rapidement, de quoi mettre une ambiance agréable dans cette soirée. tu sentais que vous alliez passer un agréable moment, malgré la grêle qui continuait de tomber dehors. vous étiez à l'abri à présent et c'était le principal. et en dehors d'elizabeth, vous sembliez avoir pu éviter de trop gros dégâts. toutes les quatre installées, c'est liz qui lance la conversation, mais elle n'a même pas le temps d'entendre la réponse de laurel qu'elle doit déjà partir. une urgence, vous ne posez pas trop de questions, elle part rapidement quand vous avez toute pris la peine de lui dire au revoir. l'attention se reporte finalement sur laurel qui commence à entamer le sujet. elle parle de charles. t'affiches un sourire en coin. tu en as entendu parler à de nombreuses reprises de ce fameux charles et tu as envie d'en savoir plus. c'est vrai ? et qu'est-ce qu'il s'est passé alors ? tu lui demandes, un peu trop impatiente d'en savoir plus sur tout ça. tes yeux dans ceux de ton amie, tu attends d'en savoir plus sur son histoire. de ton côté tu ne sais pas vraiment ce que tu pourrais raconter. ta vie est un peu compliquée depuis que tu es sortie de ton coma. pas mal de choses se sont passées, mais rien de bien concret non plus. de mon côté, j'ai rencontré quelqu'un. marcus. un charmant jeune homme. mais c'est compliqué. pour changer. tu as le sentiment que toutes tes histoires d'amour ont toujours été trop compliquées. déjà avec virgile, ce n'était pas simple. ta famille le détestait et une partie de sa famille te détestait. et maintenant te voilà en train de te rapprocher de marcus, un homme dont tu n'es même pas certaine que tu peux lui faire confiance.

_________________

DARKNESS IS YOUR CANDLE.
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 1866 points : 45
pseudo : fancy (kenny).
avatar : b.behrs
crédits : myself (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Sep - 9:00
liz qui s'en va, et vous trois qui restez entre vous. tu sais pas si ça doit te faire plaisir ou pas.. t'es pas certaine d'avoir un jour apprécié liz, après tout. tu ne la connaissais sans doute pas assez pour juger. alors tu souris, quand vous ne vous retrouvez qu'à trois. c'est plus intime, c'est plus sympa et puis, ça vous permettra certaines confidences. tu te sentiras sans doute moins jugée et beaucoup plus à l'aise. agathe est une fille gentille, bien qu'un peu niaise sur les bords.. tout du moins, c'est l'impression qu'elle donne. ce qu'elle a vécu a été difficile, tu t'en doutes bien. mais tu la trouves encore un peu lisse et trop gentille pour qu'elle arrive à t'étonner. quant à laurel, elle est fidèle à elle-même. quand elle balance l'information sur charles, tu ris presque. parce que toi, t'étais déjà au courant. mais la tronche que fait agathe est imprenable. tu peux pas t'empêcher de répondre pour laurel ils n'ont pas fait l'amour. tu dis en souriant pour changer leurs habitudes, ils sont restés habillés et ils ont eu une vraie conversation, t'imagines. tu ris, parce que du trio, c'est laurel la plus délurée, évidemment. quoi qu'agathe ne semble pas loin derrière puisqu'elle n'hésite pas à annoncer avoir également rencontré quelqu'un. t'es curieuse, prisca. c'est mal placé parce que tu la connais peu mais t'as envie d'en savoir plus. dis donc.. c'est votre soirée ! tu murmures en portant le verre à tes lèvres. c'est pas la tienne, vu ce qu'il t'arrive avec travis en ce moment. et c'est qui ce petit veinard ? tu lui demandes sans la lâcher du regard.

_________________
you plaid that foolish game.
you loose and i'm sorry.
Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1142 points : 110
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Oct - 18:36
Quand elles ont chacune un cocktail en main, Elizabeth demande aux filles ce qu'elle raconte. L'instant d'après, le téléphone de la blonde sonne, et ça a l'air vraiment important. Une urgence apparemment... Elles lui disent alors rapidement au revoir, et Laurel est déçue qu'elle s'en aille déjà. Mais bon, la soirée sera bonne avec Prisca et Agathe. Ça ne les empêchera pas de se raconter les derniers potins. C'est Laurel qui commence, parlant de Charles. Impatiente, Agathe lui demande ce qui s'est passé, et Prisca ne peut pas s'empêcher de taquiner Laurel. Elle la connaît bien, ce qui fait que la brune ne le prend pas mal. Après tout, elle sait bien qu'elle est la plus dépravée du groupe, et ça ne la dérange pas tant que ça. Mais maintenant, elle tente de grandir, de se montrer plus mature avec ces choses-là. Elle rit avec Prisca, et leur adresse un sourire complice, avant de dire « Pour être honnête... On a fait les deux. » C'est tout eux. C'est comme ça que tout a commencé, il faut bien le dire. Ils ont tout fait à l'envers avant de se rendre compte de ce qu'ils ressentaient l'un pour l'autre. Aujourd'hui ça va, elle l'espère du moins. Elle veut que ça dure et que ce soit sérieux pour une fois. Elle n'est pas prête à le laisser partir, pas après tout ce qui s'est passé, et combien il a lutté pour l'avoir. « Il est venu me voir au Cara un soir, et j'ai craqué... Parce qu'il m'a dit quelque chose que j'arrive toujours pas à lui rendre. » Elle marque une pause. Dire je t'aime, elle n'en est pas encore capable. « Enfin on a essayé de voir si ça marchait, et ça va, ça se passe bien. » ajoute-t-elle, avec un sourire presque timide. Chose peu commune chez Laurel, cette fille toujours bourrée d'assurance. Finalement, Agathe leur dit aussi ce qui se passe dans sa vie. Elle a rencontré quelqu'un ? Depuis quand ? Prisca commente, puis demande des détails. À son tour, Laurel insiste, intriguée « Tu crois pas qu'on va se contenter de ça ? Dis nous tout ! » En vérité, ça lui fait bizarre d'entendre parler de quelqu'un d'autre alors qu'elle a toujours été persuadée que Virgile et Agathe finiraient ensemble.

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 525 points : 80
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : shelley hennig
crédits : endlesslove (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Oct - 9:40
à présent que vous êtes installée, vous allez pouvoir raconter tous les derniers potins de vos vies respectives. et c'est laurel qui commence. t'es pas vraiment étonnée de voir que la demoiselle a des nouveautés à raconter sur sa vie évidemment. elle a toujours été celle qui connaissait le plus de rebondissement en fait. même si tu ne connais pas assez prisca pour vraiment juger, tu penses quand même que laurel vous bat en matière d'histoires plus folles les unes que les autres. aujourd'hui elle parle de charles et du fait qu'elle l'a revu. immédiatement tu veux en savoir plus et prisca ne manque pas de la taquiner à ce sujet. tu sais que laurel est assez délurée et ça t'étonnerait vraiment qu'elle ait pu rester totalement habillée, surtout en présence du beau charles. elle n'attend pas pour confirmer qu'ils ont en réalité fait les deux et tu ris, avec elle. elle explique comment ça s'est déroulé et tu écoutes avec attention. faut prendre votre temps, vraiment. mais si ça se passe déjà bien, c'est le principal. et j'imagine que tu finiras par lui dire ce que tu n'arrives pas quand tu seras prête. t'as pas la confirmation, mais tu devines qu'il s'agit des mots "je t'aime". tu te souviens que toi il t'avait fallu du temps pour vraiment réussir à les dire à virgile. aujourd'hui tu ne sais pas si tu serais vraiment capable de les dire à quelqu'un d'autre ? pourtant, tu as bien rencontré un homme qui te fait de l'effet. et ça te fait du bien en ce moment. les filles veulent en savoir plus, et tu souris. il s'appelle marcus. il est franchement canon. mais je ne sais pas.. pour le moment ce n'est rien de bien particulier vous savez. on ne se connaît pas beaucoup encore et il a un côté un peu sombre que j'ai de la peine à cerner. tu te confies facilement aux deux filles sur le sujet. espérant pouvoir obtenir quelques conseils de leur part.

_________________

DARKNESS IS YOUR CANDLE.
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 1866 points : 45
pseudo : fancy (kenny).
avatar : b.behrs
crédits : myself (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Oct - 10:12
leur bonheur fait sans doute plaisir à voir, mais ne fait pas écho à ta propre situation, prisca. évidemment, t'es heureuse pour laurel et tu peux pas t'empêcher de l'écouter avec les yeux qui dégoulinent, t'as connu ça. c'était fugace, c'était bon surtout. travis t'aimait, t'en as été sûr. l'espace d'un quart de seconde, t'aurais donné ta vie pour lui et puis, la seconde suivante, ta vie volait déjà en éclat. c'est sans doute ça le problème pour toi, prisca. tu accordes ta confiance trop vite. tu refais sans arrêt les mêmes erreurs et au final, tu ne fais que tourner en rond dans un cercle vicieux qui ne fait que te détruire petit à petit. d'asher à travis, t'étais jamais tombé que sur des connards, non ? tu souris à laurel, te doutant bien des mots que charles avait dû lui dire pour la séduire. ton esprit cynique voudrait sortir une phrase du genre "plus ils le disent tôt, plus vite ils le reprennent" mais t'es là pour soutenir ton amie et non l'inverse. laisse toi du temps, laurel. te force pas si tu te sens pas prête. avertissement à peine maquillé sous un sourire forcé. tu veux pas qu'elle souffre, ni elle, ni agathe, au final. et quand l'attention se tourne vers elle, t'écoutes avec attention ce qu'elle vous dit. ça raisonne en toi un instant. une part sombre ? comme travis, finalement. ce ne sont jamais les bons, ceux-là. mais tu peux pas non plus lui foutre en l'air le moral, tu dois continuer de sourire et prétendre que t'es heureuse pour elle. pourquoi on est toujours excitées par le côté sombre d'un mec ? tu dis en riant légèrement. je suis contente pour toi, vraiment. tu ajoutes en la regardant.

_________________
you plaid that foolish game.
you loose and i'm sorry.
Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1142 points : 110
pseudo : emy.
avatar : alexandra park.
crédits : strelitzia + neon demon + eternal roleplay
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Nov - 13:01
C'est déjà un grand pas en avant pour Laurel, d'avoir accepté de laisser une chance à Charles. Pour le moment, elle ne regrette rien, à part de ne pas l'avoir fait plus tôt. Si c'était à refaire, elle n'hésiterait pas. Il mérite bien sa chance. Et puis... Il lui a dit, plusieurs fois, qu'il l'aimait. Elle le croit enfin. Après tout, ce n'est pas le genre de choses qu'on peut dire comme ça, si ? Elle n'y arrive toujours pas, et ne se force pas à le faire. Elle a le soutien de ses amies, qui savent bien que parler de ses sentiments est quelque chose qui la met profondément mal à l'aise. « Ne vous en faites pas les filles, je ne presse rien. On verra plus tard... Pour le moment c'est simple, et c'est bien comme ça. » répond-elle avec le sourire. Finalement, c'est Agathe qui reprend la parole, leur expliquant avoir rencontré quelqu'un. Elle ne donne pas plus de détails, et la brune la presse pour qu'elle en dise plus. Elles ne vont pas se contenter de ça, c'est clair. Enfin, elle se décide à en dire plus. Un côté sombre... Mais sombre à quel point ? Laurel espère sincèrement que ce n'est qu'une apparence. Agathe a sûrement besoin d'une belle histoire, de quelqu'un qui saurait prendre soin d'elle. Elle n'a pas été gâtée, dernièrement... Elle ose espérer qu'elle connaîtra de nouveau le bonheur, comme c'était le cas avec Virgile. Elle les voyait ensemble, et rien qu'ensemble. La vie en a décidé autrement. Elle rit avec Prisca, avant que celle-ci ne dise à Agathe qu'elle est heureuse pour elle. Laurel acquiesce, comme pour dire que c'est également son cas, « Il ne s'est rien passé avec lui alors ? » demande-t-elle, un peu sur sa faim.

_________________

   
Hold me in this wild, wild, world Cause in your warmth I forget how cold it can be And in your heat I feel how cold it can get Now draw me close So come on let's forget the emotion Tie the blinkers oh, hold both hands right over my eyes Deafen me with music 'Till we're lost in the heat of the moment And I move and you help me keep these hours alive Help me chase those seconds
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 525 points : 80
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : shelley hennig
crédits : endlesslove (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Nov - 10:04
prendre son temps, ne surtout rien précipiter. tu penses que c'est quelque chose de primordial dans une relation. une étape après l'autre, il n'y a rien de pire que de les brûler, de toute façon. surtout dans le cas d'une relation comme celle de laurel et charles. ils ont traversé des épreuves tous les deux, t'es au courant de tout ça, même si pendant longtemps tu n'étais pas vraiment là pour la soutenir. mais en soit, tu sais que ça n'a pas été facile. alors aujourd'hui tu penses que c'est important qu'ils prennent leur temps pour que tout fonctionne au mieux entre eux. elle semble être prête à le faire en tout cas. prendre son temps. vous avez bien raison. en tout cas je suis contente que ça parte dans la bonne direction tout ça. tu dis avec un sourire en coin, en sachant pertinemment que c'est laurel qui doit être la plus soulagée dans l'histoire. tu parles ensuite de toi, de cet homme que tu as rencontré. marcus. tu ne veux pas encore trop t'avancer sur le sujet non plus. pour le moment, ce n'est pas grand chose, tu supposes. mais tu sais déjà que ton coeur s'emballe quand il est dans les parages, t'arrives pas à l'empêcher. je ne sais pas pourquoi on est toujours attiré par les garçons un peu sombre, mais bon pour le moment il ne s'est rien passé du tout. et je ne veux pas non plus trop espérer. t'as pas envie de t'en prendre plein la gueule en amour. t'as déjà dû accepter que c'était fini avec virgile sans vraiment avoir pu contrôler quoi que ce soit dans cette histoire. c'est donc difficile pour toi pour le moment de vraiment te projeter avec un autre homme.

_________________

DARKNESS IS YOUR CANDLE.
you deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. you deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Dynamite Girls #Vintage Vinyl# Nouvelles photos p1
» Dynamite Girls SIS style
» yep les girls
» Les groovy girls de Gripette
» vol de la statue de la reine Elizabeth II
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: up high in the streets :: fort greene
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum