AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

same mistake (collie)

avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2550 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : elsa hosk.
crédits : ava @roro. / sign @alessia cara.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 17:57
tu ne voulais pas que ce soit chez toi, mais tu ne veux pas sortir non plus. et en ce moment, l’idée même de quitter ton appartement pour arpenter les rues te fait plus peur que de recevoir cole et son humour de merde ici. tu prends alors sur toi, et tu le laisses jouer avec ses mots. t’essayes de ne pas le dissuader, tu sais que t’as besoin de lui. tu supposes que ce n’est pas ta meilleure option que de l’appeler pour t’aider, mais t’as pas d’autres choix. t’as besoin de quelqu’un que tu connais, qui peut te défendre au possible. et là, tu n’as que cet idiot sous la main. tu fais les cent pas chez toi, en cherchant le meilleur moyen de lui raconter ton histoire sans qu’il en fasse une scène, sans qu’il ne te juge, sans qu’il trouve toujours quelque chose à redire. et plus tu marches, plus tu te rends compte que tu ne peux pas éviter ça avec cole. tes souvenirs sont clairs et ses messages confirment son état d’esprit. t’es coincée à subir ses sarcasmes et ses réflexions. tu supposes alors qu’il est temps de le faire en étant à l’aise. tu te fais chauffer de l’eau pour un thé, tu te prépares quelques gâteaux en l’attendant et tu t’assures d’être parfaitement détendue pour son arrivée. on sonne d’ailleurs à la porte quelques minutes plus tard. nonchalante, tu t’avances pour ouvrir. salut. tu dis, en le trouvant devant ton porche. tu fais demi-tour, laissant la porte ouverte et tu retournes au salon sans lui laisser le temps de te faire une remarque. voici la clé d’une entrevue efficace. j’te dis pas de te mettre à l’aise, je supposes que tu vas le faire sans que je t’en parle .. tu lances ensuite, tombant dans le canapé. tu sais que ça va être long, tu sais qu’il va chercher la moindre opportunité de te faire craquer. alors tu souffles avant de sortir de tes gonds, parce que tu sais à quatre-vingt-dix pour cent, que ça va arriver.

météo / gros grêlons  

_________________
    i feel a little rush, i think i've got a little crush on you. i hope it's not too much. ☾ but baby when i'm with you, i hear my heart singing. ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 261 points : 5
pseudo : ems, marina.
avatar : chris wood.
crédits : avatar by ©morrigan.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Avr - 12:30
t'aimes quand on a besoin de toi, cole. t'aimes le plaisir que ça te procure de savoir que tes talents sont requis, que t'es le seul à pouvoir sauver la mise. ça n'a probablement rien à voir avec le complexe du héros puisque ce qu'il te plait toi, c'est simplement de pouvoir profiter par la suite de ce que ça pourra t'apporter de bon. alors quand ollie était venue te demander -te supplier, que tu raconterais à ceux qui te demanderaient- de lui donner un coup de main pour la défendre sur une affaire, t'avais su tout de suite que tu dirais oui. ne manquait plus qu'à réfléchir au moyen de rendre ça plus intéressant, ou au moins bénéfique pour toi à la fin. t'as ton petit air satisfait quand tu sors de chez toi pour te rendre chez ollie, sautant dans ta voiture avant de te garer devant chez elle. le destin qui semble vouloir te dire quelque chose quand de gros grêlons te tombent dessus juste avant que tu n'atteignes son appartement, les cheveux trempés par ces bouts de neige qui ont désormais eu le temps de fondre sur ton crâne. tu sonnes, tu rentres. "salut", qu'elle te lance avec un manque flagrant d'enthousiasme. tu décides de lui redonner un peu d'entrain en secouant généreusement ta tête -et donc tes cheveux trempés- à quelques centimètres d'elle pour lui donner un léger goût de la météo. puis tu relèves ta tête vers elle et tu la détailles longuement d'un oeil critique. « t'aurais pu faire un effort et te faire belle, non ?.. t'étais mieux sur ta photo. » tu lances en référence à celle que tu lui avais demandée par texto quelques jours plus tôt quand elle avait réclamé ton aide. une remarque que tu ne penses pas vraiment mais qui fait généralement mouche auprès de la gent féminine. elle te connaît encore bien, ollie. tu t'en rends compte quand elle ne t'invite pas à te mettre à l'aise en sachant que tu le feras naturellement. tu retires effectivement ta veste trempée que tu laisses sur une chaise avant de la rejoindre sur le canapé. bien qu'il laisse largement assez de place pour que trois personnes s'y installent confortablement, tu fais bien exprès de te coller à elle sur son côté du canapé. ta jambe collée à la sienne, tes mains sur tes genoux dans une position pas du tout naturelle. « allez, raconte tout à tonton cole. » parce que c'est bien pour ça que t'es venu, après tout.

_________________
Meet me on your best behavior,

Meet me at your worst for there

Will be no stone unturned or bubble

Left to burst, let me lay beside you

Darling and just let me be your man.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2550 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : elsa hosk.
crédits : ava @roro. / sign @alessia cara.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 18:34
lorsque tu le vois arriver, tu comprends que ce n’est pas une bonne idée. un échange de regard et l’enfer que tu lis dans ses pupilles. un homme qui ne sait pas tenir sa langue, qui ne vit que par le jugement d’autrui et qui ne se souvient même pas du moment que vous avez partagé. heureusement, t’étais assez bourrée pour ne pas en garder trop de souvenirs non plus. t’as même oublié son nom jusqu’à ce moment, jusqu’à ce que t’en es sincèrement besoin. tu tires la porte et tu le fuis rapidement, pour ne pas à l’accueillir comme tu le ferais avec n’importe qui d’autre. tu ne veux pas qu’il ait cette importance. tu veux simplement qu’il agisse en conséquence des actes que tu accuses et qu’il te sorte de cette situation hargneuse dont tu ne vois pas le bout. t’es seule avec tes preuves, seule avec ton destin et t’as besoin d’un coup de pouce. t’aurais pu faire un effort et te faire belle, non ?.. t’étais mieux sur ta photo. tu te laisses tomber dans le canapé et tu ne fais aucun commentaire sur sa remarque. tu comprends que ça ne vaut pas le coup, tu veux aussi lui rappeler qu’il n’a pas à s’intéresser à toi. il n’est pas là pour ça. tu doutes cependant qu’il soit très professionnel. au contraire, il a l’air de ne pas l’être du tout. de nouveau, tu souffles en attendant qu’il se concentre. tu ne diras rien qui t’égarerais de ta ligne droite, tu resteras dans tes tranchées et dans tes directives. tu sais que ça ne lui plaira pas, tu sais que t’as besoin de lui. mais tu trouveras la bonne solution, le bon compromis. allez, raconte tout à tonton cole. il se lance et tu te sens enfin considérée. tu t’installes un peu mieux, tu sais qu’il faut que t’ailles droit au but pour éviter qu’il se permette trop de commentaires malsains. tu vas parler vite, et tu vas exposer rapidement tes arguments. lorsque je travaillais pour oak magazine, j’ai été obligée d’agir sexuellement sur un homme pour qu’il me laisse faire des articles, les publier. c’est devenu une habitude et je n’ai rien dit pendant quelques mois. lorsque j’ai arrêté, j’ai quitté l’entreprise sans rien dire. je ne voulais pas que ça fasse de bruit. il y a quelques jours, je me suis faite tabassée et je l’ai reconnu. je sais que c’est lui. je n’ai jamais rien dit, il m’a quand même retrouvé. j’ai assez de preuves pour le faire tomber, je pense. je veux juste un peu d’aide. tu termines dans un souffle, et tu tentes de refouler l’émotion que t’apportes cette histoire. tu sais bien que cole n’en a rien à faire et qu’il ne sera pas touché. bien au contraire.

_________________
    i feel a little rush, i think i've got a little crush on you. i hope it's not too much. ☾ but baby when i'm with you, i hear my heart singing. ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 261 points : 5
pseudo : ems, marina.
avatar : chris wood.
crédits : avatar by ©morrigan.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Mai - 18:00
elle ignore magnifiquement tes remarques puériles et va droit au but, s'installant sur le canapé pour te conter sa dramatique histoire. tu ne sais pas encore à quoi t'attendre mais tu n'appréhendes pas franchement. t'as déjà perdu des affaires, principalement parce que tu n'avais pas toujours le courage ni l'envie d'aller jusqu'au bout pour défendre correctement tes clients. mais t'étais plein de ressources, cole, et t'avais assez confiance en toi -sûrement trop, d'ailleurs- pour savoir que tu trouverais une solution à ses soucis si tu cherchais assez fort. « lorsque je travaillais pour oak magazine, j’ai été obligée d’agir sexuellement sur un homme pour qu’il me laisse faire des articles, les publier. c’est devenu une habitude et je n’ai rien dit pendant quelques mois. lorsque j’ai arrêté, j’ai quitté l’entreprise sans rien dire. je ne voulais pas que ça fasse de bruit. il y a quelques jours, je me suis faite tabassée et je l’ai reconnu. je sais que c’est lui. je n’ai jamais rien dit, il m’a quand même retrouvé. j’ai assez de preuves pour le faire tomber, je pense. je veux juste un peu d’aide. » tu te demandes où elle trouve le temps de respirer pendant ce monologue. t'écoutes attentivement -t'as pas vraiment d'autre choix, vu la vitesse à laquelle elle te déballe tout ça- et tu retiens même tes commentaires, pour une fois. tu parais songeur, laissant même planer une bonne minute de silence après son histoire. « peux-tu définir les termes "agir sexuellement" ? » que tu demandes, l'air toujours aussi concentré. comme si c'était une question d'une importance capitale qui risquait sérieusement de t'aider pour la suite. « réponse protégée par la confidentialité avocat/client, bien évidemment. » que tu juges utile de préciser, anticipant son regard noir. non mais franchement, quelle idée de passer sous le bureau pour une promotion ? tu ne savais même pas que ça se faisait encore de nos jours -sans quoi t'aurais bien aimé en profiter, toi aussi. tu devrais sûrement montrer un peu de compassion. après tout elle a fini par se faire tabasser à la fin de l'histoire. tu agites une main devant toi, comme pour balayer tes précédentes remarques. « bon, je vais tâcher de t'aider. et tu sais quoi ? tu seras même pas obligée de me payer en nature. » t'as pas pu t'en empêcher. mais t'as décidé de l'aider, au moins. c'est déjà ça, non ?

_________________
Meet me on your best behavior,

Meet me at your worst for there

Will be no stone unturned or bubble

Left to burst, let me lay beside you

Darling and just let me be your man.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2550 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : elsa hosk.
crédits : ava @roro. / sign @alessia cara.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai - 14:33
tu sais qu’il n’y a qu’une seule façon pour que ça se passe bien avec cole ; rentrer dans son jeu. tu t’installes donc dans le canapé sans réagir à ses remarques idiotes, et tu prends même le temps de sourire lorsqu’il fait des vannes que tu trouves pourries. t’as rien à perdre, si ce n’est la vie. alors il faut que tu te donnes à fond dans ce choix. t’aurais pu aller voir n’importe quel avocat, sauf que t’as plus confiance en cole que n’importe qui. parce que tu le connais, parce que tu sais à quoi t’attendre. et même si c’est un goujat, un gros con ; tu sais qu’il prendra ton cas au sérieux. tu te permets donc de raconter rapidement ton histoire, sans ajouter les détails. tu restes sérieuse, lui aussi. mais tu sais bien sur ses prochains mots qu’il ne peut pas s’empêcher de juger, de jubiler de ta situation. tu ne réagis pas, tu serres ton ventre et tes poings pour tenir. peux-tu définir les termes "agir sexuellement" ? tu restes figée devant lui, sans rien dire. tu sais qu’il n’est pas sérieux, même s’il semble le faire paraître. réponse protégée par la confidentialité avocat/client, bien évidemment. il ajoute, bien sûr. tu fermes les yeux, tu te penches en posant tes coudes sur tes genoux. tu plonges tes yeux bleus océans sur lui, et tu dis ce qu’il veut entendre. je le laissais poser ses mains sur moi, et j’ai même été jusqu’à le sucer. content ? tu demandes, te reposant dans le siège. tu sais qu’il fallait le dire, et tu préfères le faire franchement. il doit tomber pour ses crimes, et t’as toutes les raisons de les avouer du coup. un silence se fait entre vous, cole semble réfléchir. toi, tu tiens ton regard dans le sien pour ne pas faillir ; pour ne pas réagir trop fortement à son jeu. bon, je vais tâcher de t'aider. et tu sais quoi ? tu seras même pas obligée de me payer en nature. il sourit, mais tu ne réagis pas. tu restes droite, concentrée. t’as un but, tu dois passer outre ses blagues pour aller au bout. très bien. tu comptes faire comment ? tu demandes, maintenant qu’il a les faits. tu veux savoir comment il compte s’y prendre, pour le faire tomber. cette ordure.

_________________
    i feel a little rush, i think i've got a little crush on you. i hope it's not too much. ☾ but baby when i'm with you, i hear my heart singing. ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 261 points : 5
pseudo : ems, marina.
avatar : chris wood.
crédits : avatar by ©morrigan.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 14:22
pas sûr qu'elle soit prête à entendre l'étendue de tes blagues puériles concernant ses folles aventures, ollie. si t'essaies de t'intimer un minimum au sérieux pour ne pas -trop- la brusquer, tu constates rapidement qu'une tel exploit s'annonce compliqué. tu ne t'attends qu'à moitié à ce qu'elle réponde à ta question bien trop indiscrète et déplacée, quand bien même t'aurais sûrement eu besoin de connaître l'étendue des dégâts à un moment où à un autre de votre rendez-vous. « je le laissais poser ses mains sur moi, et j’ai même été jusqu’à le sucer. content ? » c'était bien plus imagé que ce à quoi tu t'étais attendu. tu l'imaginais peut-être envoyer quelques photos en lingerie fine histoire que le type puisse occuper tranquillement ses fins de soirées sans trop d'efforts de son imagination. mais c'était plus sérieux que ce que tu pensais, et t'es même quelque peu choqué des limites qui ont clairement été dépassées. « ah, ouais je vois... » t'essaies de pas trop t'imaginer la scène -quand bien même le mal est fait avec ce que tu viens de dire- et tu ne dis rien, sans trop savoir si une blague mal placée n'aurait pas été moins gênante que le silence qui suit. quant à savoir si t'es content, comme elle te le demande, tu te gardes bien de lui dire que tu l'aurais peut-être été si t'avais été l'homme en question -à la différence près que t'aimais que les femmes consentantes uniquement. tu te racles la gorge volontairement trop fort pour laisser ce désagréable aveu faire son bout de chemin jusqu'à vous laisser changer de sujet. « très bien. tu comptes faire comment ? » le voilà, le fond du sujet. à en juger par le regard qu'elle te lance, t'as plutôt intérêt à gagner cette affaire. « déjà, est-ce que t'es la seule à lui avoir réservé ce genre de... traitement de faveur ? » parce que ça pourrait sacrément t'aider dans ta besogne si t'avais quelqu'un d'autre qu'ollie pour corroborer ses dires.

_________________
Meet me on your best behavior,

Meet me at your worst for there

Will be no stone unturned or bubble

Left to burst, let me lay beside you

Darling and just let me be your man.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2550 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : elsa hosk.
crédits : ava @roro. / sign @alessia cara.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Juin - 14:50
tu connais assez bien le personnage pour savoir que tu dois jouer franc-jeu. et c’est ce que tu fais. les mots ne te font pas peur, il te blesse juste l’intérieur de la poitrine. comme un rateau qu’on tirerait du mauvais sens, comme une arrête coincée dans la gorge. tu tiens ton regard sur cole, il semble surpris et mal à l’aise. voilà que t’as réussi à épater cole. t’aurais aimé que ce soit d’une autre façon, clairement. ah, ouais je vois .. il lance, pris d’un silence voué à la réflexion. t’aimes pas trop ça, bien sûr. il racle sa gorge et finit par accepter de t’aider. tu t’avances un peu, tu le regardes avec insistance. comment va-t-il t’aider à présent ? c’est ça, qui compte. tu veux que les choses bougent, tu veux qu’il paye. tes yeux se perdent sur son visage, il réfléchit. déjà, est-ce que t'es la seule à lui avoir réservé ce genre de... traitement de faveur ? tu hoches la tête, rassurée en effet de ne pas être la seule dans cette situation. non. t’avoues, reculant ensuite doucement contre le siège du canapé. je n’étais pas la première .. mais personne n’a jamais osé parlé. je suppose que je ne suis pas la dernière non plus .. tu n’y es jamais retourné, tu penses juste à certains visages qui sont bien moins forts que toi. il menace les femmes .. pas forcément toujours celles qui travaillent pour lui. il prend leur rêve et en fait des .. monnaies d’échange. je voulais publier un article, moi. il comprenait que je ferai tout pour. au départ, il était gentil, il me faisait sourire. il me disait que si j’étais quelqu’un de bien, il accepterait de me publier. tu prends une longue inspiration, tu souffles ensuite doucement. et puis, ça s’est empiré. il a mis ses mains contre moi, il s’est approché des zones sensibles. j’comprenais ce qu’il se passait, mais j’étais .. coincée par ses mots. aux soirées, il en profitait .. et un jour il m’a demandé de le sucer. j’avais ma bouche sur lui lorsque mon .. ex est rentré, et qu’il lui a cassé la gueule. tu détournes les yeux sur la fin, sûrement la plus grosse honte de ta vie.

_________________
    i feel a little rush, i think i've got a little crush on you. i hope it's not too much. ☾ but baby when i'm with you, i hear my heart singing. ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 261 points : 5
pseudo : ems, marina.
avatar : chris wood.
crédits : avatar by ©morrigan.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 16:11
t'es pas le plus sérieux des travailleurs cole, mais t'as au moins le mérite d'être passionné par ton boulot. t'es prêt à envoyer beaucoup de choses balader sans raison valable mais quand on en vient à ces quelques cas qui t'intéressent, tu te révèles tout de suite bien plus appliqué. et t'es justement en train de voir si l'histoire d'ollie ne pourrait pas devenir l'un d'entre eux. défendre le bien ? ça n'a jamais fait partie de tes désirs profonds. t'es là pour gagner, pour manipuler et non pour défendre l'opprimé. mais t'as jamais aimé les types du genre de ceux qu'elle est en train de te décrire. « non. je n’étais pas la première.. mais personne n’a jamais osé parlé. je suppose que je ne suis pas la dernière non plus.. » c'était déjà un bon point, quand bien même dans le fond l'affaire n'en devenait que moins glorieuse. « il menace les femmes .. pas forcément toujours celles qui travaillent pour lui. il prend leur rêve et en fait des.. monnaies d’échange. je voulais publier un article, moi. il comprenait que je ferai tout pour. au départ, il était gentil, il me faisait sourire. il me disait que si j’étais quelqu’un de bien, il accepterait de me publier. » elle continue et t'écoutes, avec l'impression qu'elle revit son récit au moment où elle te le raconte. « et puis, ça s’est empiré. il a mis ses mains contre moi, il s’est approché des zones sensibles. j’comprenais ce qu’il se passait, mais j’étais .. coincée par ses mots. aux soirées, il en profitait .. et un jour il m’a demandé de le sucer. j’avais ma bouche sur lui lorsque mon .. ex est rentré, et qu’il lui a cassé la gueule. » voilà un dénouement que tu n'attendais pas. au moins ce type avait un peu payé, non ? tu récupères toutes les infos et te donnes quelques minutes pour réfléchir.  « au pire si t'as la flemme d'engager une procédure, on peut toujours engager quelqu'un pour lui casser encore un peu plus la gueule. » tu proposes alors dans un haussement d'épaules. elle croit peut-être que tu plaisantes et c'est ce que tu laisses croire quand t'enchaînes ensuite sur une proposition que peut paraître plus crédible. mais t'envisages réellement cette option, cole. t'avais beau être un bon avocat, t'étais pas le plus honnête pour autant. « je vais avoir besoin du numéro de tes collègues. » si personne n'avait parlé jusque là, tu te chargerais de bousculer un peu les choses.

_________________
Meet me on your best behavior,

Meet me at your worst for there

Will be no stone unturned or bubble

Left to burst, let me lay beside you

Darling and just let me be your man.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2550 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : elsa hosk.
crédits : ava @roro. / sign @alessia cara.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Juil - 12:02
raconter ce qu’il t’es arrivé ne te fait pas du bien. tu revois les scènes, tu sens ton ventre se serrer peu à peu sans trouver la bonne façon de souffler, pour tout évacuer. tu serres tes mains l’une contre l’autre, pour arrêter de trembler et tu t’accroches au regard de cole comme tu ne t’es jamais accroché à rien. tu sais que tu devais passer par là, il faut qu’il sache exactement ce qu’il t’ait arrivé. mais tu ne pensais pas devoir aller jusqu’au bout, comme ça. tu ne pensais pas que ça allait te bloquer à ce point. ou même, tes lèvres n’auraient peut-être même pas été capable d’assumer ce que tu dis. tu trembles encore, tes lèvres se serrent et tes yeux clignent plusieurs fois. tu vois que cole considère ce que tu dis, et il est même prêt à ne pas se foutre de toi. tu lui en es reconnaissante, et t’essaye de faire passer ça dans ton regard perdu, brisé et apeuré. t’as peur de ta propre histoire, t’as peur de ton passé et des conséquences que ça peut avoir aujourd’hui. au pire si t'as la flemme d'engager une procédure, on peut toujours engager quelqu'un pour lui casser encore un peu plus la gueule. tu n’arrives pas à rire, mais tu sens que tu pourrais le faire. après tout, c’est ce que ton ex avait fait. mais ça n’a pas vraiment fonctionner. tu veux le faire tomber pour de bon, tu veux qu’il soit derrière les barreaux. mais la remarque de cole te touche. t’as l’impression qu’il comprend à quel point cette histoire te brise, et emprisonne ton corps et ton cœur. ta tête aussi, devenant presque folle. je vais avoir besoin du numéro de tes collègues. tu hoches la tête, sortant une liste que t’as déjà imprimé dans ton dossier. je peux t’en donner .. j’espère que tu pourras les faire parler. quand j’ai demandé, elles m’ont envoyé bouler. tu hausses les épaules, tremblant un peu moins. t’as fait passé l’horreur, tu n’auras plus à en parler. et la réaction de cole t’a rassuré, sans que tu t’y attende. t’en profite alors, pour demander l’impensable. cole .. tu vas pouvoir faire quelque chose ? franchement. dis-moi ce que t’en pense .. tu veux son avis de professionnel et d’homme aussi. t’as besoin d’être rassurée, même si votre relation ne porte pas à ça ; normalement.

_________________
    i feel a little rush, i think i've got a little crush on you. i hope it's not too much. ☾ but baby when i'm with you, i hear my heart singing. ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 261 points : 5
pseudo : ems, marina.
avatar : chris wood.
crédits : avatar by ©morrigan.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Juil - 0:48
tu vois bien que tout ça la chamboule. tu ne sais pas à quoi tu t'attendais en débarquant à sa porte, peut-être pas à autant de drame et d'abus. mais maintenant que tu sais, ça te semble tout de suite un peu plus logique : t'imagines qu'elle n'aurait pas fait appel à toi s'il ne s'agissait pas de quelque chose d'important. supporter ta présence devait pouvoir se solder par une sacré récompense à la clé, et t'espérais au fond réussir à la lui donner. pas parce que tu tenais particulièrement à ollie, tu ne la connaissais pas assez pour ça. mais sa détresse t'avais interpellé, et tu t'imaginais mal quitter la pièce avec un simple au revoir et un bonne chance. tu lui demandes les numéros des autres filles en question et elle te sort une liste fraichement préparée. t'y jettes vaguement un oeil, tâchant de mémoriser les noms pour plus tard. « je peux t’en donner .. j’espère que tu pourras les faire parler. quand j’ai demandé, elles m’ont envoyé bouler. » dommage pour la solidarité féminine. tu ne comprends pas bien pourquoi elles refuseraient de parler de ça avec ollie sachant qu'elle avait vécu la même chose qu'elles. ah, les femmes et leurs mystères. « heureusement, j'ai d'autres outils de persuasion. » tu rétorques tranquillement d'un air confiant. t'imagines que tu risques de tomber sur une panoplies de femmes revanchardes sûrement pas prêtes à faire confiance à un homme, mais t'es plein de ressources, cole. « cole .. tu vas pouvoir faire quelque chose ? franchement. dis-moi ce que t’en pense .. » presque suppliante. un peu plus et elle te rendrait mal à l'aise. tu poses un regard légèrement plus doux sur elle. « t'en fais pas, ollie, le harcèlement sexuel c'est bien moins tabou qu'avant. il finira par payer. » tu te gardes bien de lui dire de te faire confiance parce qu'on est jamais à l'abri d'un imprévu avec toi, cole. mais tu sais que peux lui obtenir sa revanche, même si tu n'utiliseras pas forcément les meilleurs moyens pour.

_________________
Meet me on your best behavior,

Meet me at your worst for there

Will be no stone unturned or bubble

Left to burst, let me lay beside you

Darling and just let me be your man.
Revenir en haut Aller en bas
 
same mistake (collie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A réserver chiots border collie LOF
» Border collie ee rouge /rouge australien
» Border collie
» elle m'a mordue
» fabriquer une niche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets :: williamsburg-
Sauter vers: