AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

waiting for you (kaeolline)

avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Avr - 16:48


météo: averses rapides

il t’a envoyé un message. il veut vraiment te revoir. t’avais hésité pendant un temps, pensant que c’était peut-être juste pour être gentil sur le coup. juste pour que tu ne sentes pas pour la fille qui avait perdue sa virginité contre un type qu’elle ne connaissait même pas. mais au final il veut vraiment faire ça. un cinéma qui est prévue ce soir. il passe à vingt heures et quand tu rentres il est dix huit heures. t’as envie de faire des efforts, pour une fois t’as pas envie de sortir juste comme d’habitude. tu sais pas vraiment d’où te vient cette envie, cette envie de vouloir plaire. alors tu vas dans la salle de bain, tu laisses l’eau chaude couler sur ta peau et la vapeur envahir la salle de bain. tu penses un peu, à lui, à ce qui peut se passer ce soir. simple soirée, mais t’as pas vraiment l’habitude. encore une fois c’est assez nouveau. jeune fille qui n’a pas beaucoup vécu. tu sors et tu sais pas trop comment te faire belle, t’as pas beaucoup de choses pour te maquiller. ta mère n’a jamais eu l’occasion de t’apprendre tout ça, alors tu regardes une vidéo sur youtube et t’essayes de faire quelque chose. tu domptes tes cheveux, t’enfiles une petite jupe et un haut et t’es toute prête. t’espères ne pas trop en faire. il ne devrait pas tarder, tu prépares juste ton sac et tout est bon pour toi. tu vois que dehors il pleut. t’espères qu’il ne vient pas ici à pied, sinon il arrivera trempé. tu ne sais pas comment vous allez vous rendre au cinéma, tu n’as même pas de parapluie ici. tu cherches, t’essayes d’en trouver un. peut-être dans la chambre de leïla ou celle de marco, mais tu n’oses pas rentrer dans leur chambre et ils ne sont pas là. enfin tu ne crois pas. tant pis pour le parapluie. peut-être que ce n’est qu’une averse qui passera le temps qu’il arrive. tu te postes à ta fenêtre observant les gens passer dans la rue. premier étage, tu peux tout voir, tu te décales alors. pas qu'il te voit là devant ta fenêtre comme une psychopathe qui l'attend. tu ranges un peu en attendant.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1927 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : nathan niehaus.
crédits : ava @morrigan. sign @lélé & tal.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 10:33
tu n’as pas oublié votre rendez-vous et t’espères qu’elle ne l’a pas oublié non plus. après les jours que tu as passé avec leïla, t’as envie de t’évader un peu et de voir d’autres filles. elle prend de plus en plus de place, et ça ne t’inspire pas confiance. t’es trop impliqué et elle attend trop de toi. tu le sais. tu rappelles donc votre rendez-vous à apolline et tu quittes le boulot pour passer la prendre quelques heures plus tard. tu connais le quartier, t’habites même pas trop loin. et son adresse, elle te dit quelque chose. t’as l’intime impression que tu l’as déjà lu quelque part, ou alors que t’y es déjà allé. mais ta mémoire est courte et t’arrêtes les recherches pour ne pas devenir fou. la ville défile sous tes yeux depuis tes bureaux à manhattan jusqu’à williamsburg. ta route favorite, et pourtant toujours cette même impression de ne pas être chez toi. le temps maussade se montre, tu vois qu’il commence à pleuvoir. heureusement, t’as un chauffeur tout compris et t’auras pas à t’inquiéter du temps. un sourire lorsque tu reconnais ce petit burger où tu vas souvent, et la boutique de cookies où t’avais emmené apolline. un souvenir de cette nuit qui a sûrement changé la donne pour elle. t’espère qu’elle ne se laisse pas plus avoir, qu’elle profite de ce qu’il s’est passé entre vous, sans pour autant se jeter sur tout ce qu’elle a manqué ces dernières années. t’aimerais qu’elle reste un peu tienne, juste pour ne pas faire tous ces efforts en vain. t’as rien à lui imposer bien sûr, et tu ne le feras pas. ce n’est qu’un souhait masculin et égoïste, bien sûr. la voiture s’arrête, la pluie aussi. tu sors pour frapper à cette porte que tu ne reconnais pas. t’as dû lire l’adresse une fois, du coup. tu frappes plus fort pour qu’elle entende, tu supposes qu’elle est loin. et lorsqu’elle ouvre, t’offres ton plus beau sourire à cette jeune fille que t’as transformé en femme. salut .. tu dis, attendant de voir ce qu’elle veut faire de toi, et de vous. tu ne veux pas t’imposer, mais t’es heureux de la retrouver.

_________________
    des fleurs qu'on collectionne, des jouets pour les hommes. à la beauté des roses qui se fanent, je préfère le sublime d'une flamme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 12:38
 le temps passe et petit à petit tu sens le stresse monter dans ton corps. tu sais pas comment ça va se passer, tu sais même pas ce que tu dois faire quand il arrivera. parce que ce n'est pas un gars comme les autres, ce n’est pas juste un ami, ce n’est rien que tu puisses vraiment étiqueter. il t’a fait découvrir une nouvelle partie de toi et ça vous relie forcément fortement mais tu sais pas vraiment de qu’elle manière. t’as besoin de ce divertissement dans ta vie en ce moment. entre ce prof que t’as rencontré, t’as eu peur que l’histoire ce répète ou alors ce n’était juste un rappel de ce qui est arrivé à l'époque. et puis y’a eu la rencontre avec vikk. alors ce soir t’as besoin de ce moment avec lui, même si tu sais pas comment ça va se dérouler. t’as besoin de sortir de cette zone de confort dans laquelle tu te terres. finalement t’entends une main s’abattre sur ta porte, t'as pas le temps d’arriver que ça frappe déjà plus fort. ton coeur qui bat bien trop vite, mais pourtant c’est un sourire qui s’affiche sur ton visage quand tu le vois. t’es réellement heureuse qu’il soit là et que ce soir vous passiez un moment ensemble salut que tu souffles doucement. mince sourire toujours, tu sais le courant d’air qui passe déjà sous ta jupe, t’espères que t’as pas fait un trop mauvais choix et que tu vas pas avoir trop froid je mets juste ma veste et j’arrive, tu peux vite rentrer si tu veux tu t’éclipses quelques secondes pour récupérer une veste dans ta chambre et t’attrapes ton sac, prête à partir avec lui. tu reviens il est toujours à l’entrée, tu ne te sens finalement pas tellement intimidée, tu ne sais juste pas trop quoi faire, parce qu’entre vous ce n’est pas si claire que ça, tu ne sais pas réellement ce qu’il veut  je suis prête tu te postes face à lui, t’es à lui pour la soirée. tu ne sais pas comment vous allez au cinéma, tu ne sais pas ce que vous allez voir mais tu lui fais confiance.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1927 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : nathan niehaus.
crédits : ava @morrigan. sign @lélé & tal.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Avr - 9:01
elle ouvre la porte, visage légèrement fermé et quelque peu paniqué. tu souris, tentant de détendre ses muscles et son ventre tordu par les questions et les hésitations. tu ne sais pas ce que ça va donner, cette sortie. tu supposes clairement que ce sera bien pour elle, et t’as envie de le faire. mais malgré ça, tu sens comme une légère pression sur la situation. t’as été contre elle, une nuit. et elle est toujours gênée, apolline. sûrement par l’attention que tu lui portes alors que ce n’était pas prévu, sûrement parce qu’elle ne se sent pas aimée autour d’elle, et que le fait que tu le fasses ; ça la bloque. tu pinces tes lèvres, tu murmures un joli mot et elle fait de même. salut, cette voix douce et agréable que tu aimes entendre te rassure. quoi qu’il arrive, ça se passera bien. quoi qu’il arrive, tu auras les bonnes attitudes pour qu’elle profite de ce moment, et que tu fasses de même. c’est un bon film que vous allez voir en plus, quelque chose qui vous donnera de quoi discuter ensuite. je mets juste ma veste et j’arrive, tu peux vite rentrer si tu veux. tu hoches la tête et tu fais un pas dans l’appartement. c’est assez grand, et ça a l’air partagé. tu ne demanderas pas comment elle vit, tu n’es pas réellement sûr de le vouloir. mais tu pourras en faire un sujet de conversation en réserve, au cas où. jolie decoration, et apolline qui revient. elle marche vers toi avec un sourire, et tu remarques toujours cette légère tension. je suis prête. elle murmure, et tu hoches la tête ravi. alors, allons-y. tu la fais passer devant toi, tu passes une main dans son dos pour l’accompagner. les marches, le taxi, des sourires et des silences peut-être trop long. tu demandes comment elle va, tu t’intéresses mais rien ne semble réellement naturel. t’es comme bloqué par la situation, et par cette timidité maladive que tu partages. vous arrivez enfin, tu entres dans le cinéma attrapant sa main et jouant le contact pour la première fois. je .. pardon, j’sais pas pourquoi, c’est bizarre entre nous non ? tu te mords un peu la lèvre, tu plonges ton regard dans le sien. tu souris malgré tout, son visage t’inspire. mais tu veux la rassurer, et te rassurer par la même occasion.

_________________
    des fleurs qu'on collectionne, des jouets pour les hommes. à la beauté des roses qui se fanent, je préfère le sublime d'une flamme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Avr - 20:58
 mince sourire. t’es prête à y aller, tu sais pas depuis combien de temps t’as été avec un garçon au cinéma. jamais avec un garçon qui t’as vu nu en tout cas. première fois que t’as encore en tête, que tu ne pourras jamais oublié. t’as encore l’impression de sentir ses mains sur ton corps et ça te fais bizarre de te sentir comme. de sentir cette tension en toi qui demanderait presque encore. une main dans ton dos qui te fais frissonner. heureusement ça passera comme si le léger courant d’air t’avais donné froid sur le coup en sortant de chez toi. un taxi, des paroles vite fait qui s’envolent. mais tu sens qu’entre vous tout est bizarre. tu sais pas quoi dire, l’alcool qui t’aidais la dernière fois. vous avez fait les choses dans le mauvais sens. normalement on commence par apprendre à se connaître avant de se voir sans ses vêtements. le taxi qui s’arrête et vous voilà déjà dehors. ta main qui finit dans la sienne, léger sourire sur ton visage. on pourrait croire un petit couple et pourtant vous n’êtes rien de t’elle. c’est peut-être ça dans le fond qui t’importunes, ne pas savoir réellement ce qui se passe. pour une fille qui se pose toujours des questions et qui a toujours besoin de savoir ce qui se passe, c’est troublant. vous n’êtes pas encore dedans mais il s’arrête et commence à te parler. ton regard qui trouve le sien, tu te postes face à lui, ta main toujours dans la sienne. tu n’es pas la seule à avoir remarquer les choses, en même temps c’est sûrement marqué sur ton front que tu es gêné. ou peut-être tes joues rosies qui te trahissent ouais… tu soupires doucement. tu baisses un peu la tête. t’as pas envie de tout ça, t’as pas envie que ce soit bizarre. tu te replonges finalement dans son regard, ce regard des îles dans lequel tu t’es perdue pendant une soirée c’est juste que je sais pas trop ce que ça veut dire tout ça lui t’invitant au cinéma, lui te tenant la main. il veut quoi au juste kaeo ? tu vois sa lèvre entre ses dents et pendant un instant t'as juste envie de l'embrasser. t'as juste envie de retrouver ce que vous aviez l'autre soir et tu sais pas vraiment ce qui t'arrives, parce que ce n'est pas toi tout ça en réalité.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1927 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : nathan niehaus.
crédits : ava @morrigan. sign @lélé & tal.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mai - 14:58
t’as pas envie de te prendre la tête, t’agis comme tu le penses. sauf que tu sais que ce n’est pas la bonne méthode pour qu’apolline ne vous voit pas ensemble. tu ne veux pas de ça, t’as une vie bien trop compliquée pour. mais t’arrives pas à ne pas être cet homme que t’as envie d’être, soufflant de ta vie actuelle pour retrouver ton désir des îles. t’es un homme à femmes, mais tu les aimes chacune passionnément. tu ne fais pas les choses à moitié, et tu ne peux pas être un con trop longtemps. t’y arrives pas. exactement comme pour cette première fois, où t’as joué avec son corps et son désir pour finalement discuter avec elle et lui offrir une réelle nuit. tu ne pensais pas que ça arriverait, tu ne pensais pas qu’elle se laisserait aller. et pourtant, elle est venue contre toi et elle a profité de ce que tu offrais. alors lui couper l’herbe sous le pied ? maintenant, comme ça ? t’as pas envie. ta main dans la sienne veut tout dire malgré tout, et t’as une légère boule au ventre à l’idée de la voir s’éloigner. tu souffles doucement, tu te tournes vers elle pour demander si ça la gêne, si elle est mal à l’aise. parce que tu ne l’es pas, mais tu comprends que ce soit étrange. ouais, elle répond, et tu hoches la tête sans quitter ses grands yeux innocents. c’est juste que je sais pas trop ce que ça veut dire tout ça. tu comprends, tu n’en sais rien non plus. et t’as pas envie de savoir. tu sais cependant qu’apolline ne peut pas faire ça. j’ai pas envie de faire les choses pour de faux .. j’aime bien avoir ta main dans la mienne, j’aime bien être avec toi et te sentir contre moi. j’attendais ce ciné depuis quelques jours, pour quitter ma vie et juste .. souffler. alors j’arrête si tu préfères, mais j’te promets que j’ai envie de faire ce que je fais .. sinon, je ne le ferais pas. tu pinces tes lèvres et tu tentes de lui montrer en prenant de nouveau sa main, que tu ne veux pas qu’elle se braque et qu’elle s’éloigne. tu veux profiter du cinéma, du film et d’elle. simplement.

_________________
    des fleurs qu'on collectionne, des jouets pour les hommes. à la beauté des roses qui se fanent, je préfère le sublime d'une flamme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 22:58
toujours à l’extérieur. discussion qui s’impose. t’as toujours besoin de mettre une étiquette sur les choses. t’as toujours besoin de savoir. la peur d’être blessée et brisée par la suite. parce que t’as pas envie de te faire de faux espoirs. tu sais bien que kaeo c’est pas le genre petit-ami. mais pourtant tout ça te parait tellement comme un rendez-vous, que tu ne sais plus ou te mettre. alors t’écoute ce qu’il a à te dire, t’écoutes ses quelques mots qui t’apaisent doucement et qui te font un peu sourire. il avait vraiment envie de cette soirée, mais pourquoi ? il faut que t’arrêtes de te poser tant de question. il faut que tu te laisses vivre l’instant comme il vient. sa main que tu serres doucement dans la tienne pendant que ton sourire s’éloigne. t’as pas envie qu’il arrête tout ça, mais t’as juste peur. peur de trop t’accrocher alors que lui ne le ferait pas. t’as peur qu’au final il te laisse, parce que tout ça c’est pas grand chose pour lui. alors que pour toi ça signifie énormément d’accord tu murmures finalement. ton regard dans le sien. ton coeur qui bat un peu plus vite sans que tu t’en rendes compte, t’es un peu intimidée face à lui, mais pourtant t’as envie de l’embrasser. t’en as terriblement envie et tu sais pas si t’as le droit il y a des limites ? que tu finis par demander timidement. est-ce que t’as le droit de faire comme tu veux ? de te laisser aller, comme tu ne l’as jamais fait. mais avec lui tu découvres de nouvelles choses, tu découvres de nouveau côté de toi-même. alors tu laisses ton regard se promenait le long de son visage, passant de temps en temps sur ses lèvres. et c’est à ton tour de te mordiller la lèvre. t’arrives pas à croire que des envies comme ça prenne le dessus sur ton corps. peut-être parce que t’as passé un moment si privilégié avec lui. sans t’en rendre compte tu t’es un peu approchée de lui et t’attends toujours qu’il te réponde.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1927 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : nathan niehaus.
crédits : ava @morrigan. sign @lélé & tal.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Mai - 9:24
ta vie est trop compliquée ces derniers temps pour que tu te prennes la tête, surtout avec quelqu’un qui s’éloigne tant de toi, et qui ne fait absolument pas parti de ce monde ingrat dans lequel tu vis. t’as donc pas envie de t’en empêcher, d’arrêter d’être heureux à ses côtés et de lâcher la pression singulière de ta main dans la sienne. ça ne veut rien dire, ou du moins ; ça n’a pas d’impact par rapport à ce que vous avez déjà vécu. la nuit qui vous a approché est bien plus forte qu’une main dans une autre, et tu sais qu’apolline le comprend. elle est gênée, ne sait pas comment faire. t’as juste envie de la guider, comme tu le fais déjà depuis votre rencontre. tu ne quittes donc pas sa main, et elle s’y accroche un peu plus. tu comprends qu’elle est d’accord, t’en as un beau sourire sur ton visage. d’accord, tu l’attires donc avec toi, vers le cinéma. t’as envie de voir ce film, t’aimes cette sortie. lorsque t’étais gamin dans les îles, tu profitais des cinémas en plein air les soirs d’été. aujourd’hui, dans la grosse ville ce n’est pas la même ambiance, mais c’est toujours le même frisson pour ce septième art que tu adores. il y a des limites ? elle demande, apolline, te tirant de tes pensées. tu tends les billets, tu marches vers les sièges qui vous sont réservés, tout en haut ; comme tu aimes. j’sais pas. t’en veux toi ? tu demandes, t’installant confortablement dans le siège. t’as de la place pour tes genoux, et tu tournes ton regard sur apolline. tu te penches sur son visage pour embrasser ses lèvres doucement. tu souris. j’en ai pas envie, moi. un murmure sincère et léger, parce que tu ne veux pas te prendre la tête. tu l’embrasses encore, ajoutant ta main contre sa joue. tu veux profiter du film, prendre sa main et savourer les papouilles qu’elle peut te faire. tu veux rentrer à ses côtés et oublier que demain, tu retrouves ta rengaine affolante et cette soirée avec apolline aura déjà des allures de passé loingtain.

_________________
    des fleurs qu'on collectionne, des jouets pour les hommes. à la beauté des roses qui se fanent, je préfère le sublime d'une flamme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Mai - 17:06
tu sens une goutte tomber sur ton visage, une averse qui va probablement à nouveau montrer le bout de son nez. tu n’as plus qu’une hâte maintenant que le printemps est là et c’est que l’été arrive et que le temps soit moins capricieux .mais il est vrai qu’au moins d’avril il ne faut pas se découvrir d’un fil mais t’espères que mai sera plus joyeux et plus ensoleillé. le temps qui joue souvent sur ton humeur. tout joue sur ton humeur dans le fait. t’es un vrai caméléon. mais ce soir t’as la chance d’avoir kaeo à tes côtés et même si t’étais un peu mal à l’aise, tu sens que parler de tout ça te fais du bien. tu sens que tu peux être cette personne que t’aimes être quand t’es avec lui, celle qui se laisse juste aller, sans trop réfléchir. t’as encore tes limites. il te tire vers l’intérieur, payant ton ticket, tu souris doucement pour le remercier. il n’a pas encore répondu à ta question et tu supposes qu’il avait aussi ressentie les gouttes et qu’il ne voulait simplement pas se prendre une rincée. t’espères juste qu’il n’évite pas la question. le fond de la salle que vous trouvez. et finalement il te répond, ton coeur serré qui attendait la réponse qui se détend finalement. et t’as pas vraiment le temps de réagir que quand tu tournes la tête vers lui, ses lèvres trouvent les tiennes. c’est doux, comme la dernière fois et tu te rends compte que t’en avais vraiment envie. t’attendais que ça depuis que tu lui avais ouvert la porte. tu sais pas vraiment ce qu’il te fait ce gars, mais il a un effet hypnotisant sur toi non que t’avoues, tu veux pas de limites. tu veux juste te laisser aller dans ce moment. et puis vous vous retrouvez une nouvelle fois. ta main qui se ballade contre son bras doucement, tes doigts qui jouent sur sa peau. ton coeur qui bat un peu plus fort dans ta poitrine, tu sais que ce n’est pas bon, tu sais qu’il ne devrait pas faire ça. mais tu ne peux t’en empêcher. tu quittes finalement ses lèvres et tu souris automatiquement. t’as même pas fait attention au film que vous alliez voir, t’étais trop concentrée dans l’attente de sa réponse. mais tu te rends compte qu’il manque quelque chose je reviens tu lances avant de quitter la salle vite fait. il manque un peu de junk food. il t’a payé l’entrée et tu peux bien payer de quoi manger un peu. t’avais l’estomac un peu noué avant tout ça, alors t’as rien mangé depuis ce midi. tu prends du salé comme du sucré et tu reviens finalement pour t’installer et posait les trucs sur le siège à côté de toi qui est vide. t’as l’impression que la salle est presque vide tu veux un truc ? large sourire. les pubs qui tournent encore.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1927 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : nathan niehaus.
crédits : ava @morrigan. sign @lélé & tal.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 8:06
tu comprends qu’elle puisse se poser des questions, et tu ne caches pas en avoir aussi ; mais t’as pas envie d’y penser. tu ne veux pas te mettre de barrière, tu ne veux pas réfléchir trop longtemps avant d’agir. t’aimes être à ses côtés, et elle semble partager ce moment en ta compagnie. pour une fois, ça devrait suffire. pour une fois, il faudrait passer outre les problèmes que ça peut engendrer et arrêter de penser avec les sentiments du futur, mais bien ceux qui sont présents aujourd’hui dans cette salle de cinéma. tu l’embrasses donc avec un sourire, et tu te laisses doucement aller pour que la vie s’enchaîne, pour que tu profites de cet instant. non, elle murmure, répondant à tes interrogations. t’étais déjà passé à autre chose, mais t’es content qu’elle soit d’accord. elle se dandine sur sa chaise alors que les bandes annonces commencent. c’est ce que tu préfères, toi. alors tu restes bien installé, sans bouger. la main d’apolline parcourt ton bras, tout comme tu le voulais. mais elle se lève finalement, pour s’éloigner de toi. je reviens. tu la regardes partir et tu soupires doucement. t’aimerais que ça n’engendre rien, sincèrement. t’aimerais qu’elle profite de t’avoir, mais que son cœur ne batte pas trop fort. le tien, le fait-il ? un peu. t’es excité par l’inconnu, et par l’envie d’être de nouveau l’enfant des îles. t’as aussi plusieurs femmes dans la tête, et tu sais que ce n’est pas sain. tu ne seras jamais en couple avec apolline, mais t’as quand même envie d’avoir quelque chose avec elle. quoi que ce soit. quelques minutes passent, tu t’en veux de penser trop et de ne pas profiter de ce moment doux, au cinéma. tu veux un truc ? elle revient avec de sucreries, des gâteaux et quelques chips. tu souris, te servant sans attendre. oh bonne idée ! merci ! tu pioches dans les chips pour commencer, le paquet entre tes jambes et ta main dedans par poignées. tu regardes apolline s’installer, et tu lui souris. le film va commencer. t’es prêt, t’espères que le film va lui plaire, va l’inspirer. t’arrêtes de penser, occupé par les chips, le film et l’odeur d’apolline à tes côtés. ça suffit, pour le moment.

_________________
    des fleurs qu'on collectionne, des jouets pour les hommes. à la beauté des roses qui se fanent, je préfère le sublime d'une flamme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 21 Mai - 17:22
soirée qui peut se faire simplement maintenant que les choses sont mises à plat. tu sais que tu peux passer vraiment un bon moment avec lui. simplicité déconcertante. tu ne sais pas pourquoi elle existe avec lui, il arrive à te mettre à l’aise au final. même quand tu doutes au début, même quand tu te poses trop de question. peut-être juste parce qu’il connait la meilleure partie de toi, peut-être parce qu’il arrive à te rendre un peu moins coincée. il a cette emprise sur toi, qui te font faire les choses sans réfléchir. comme quand tu vas juste chercher à manger. avant tu te serais posée dix questions sur quoi prendre, si ça pouvait lui plaire. alors que là tu prends juste tout ce qui te passe sous la main et puis si ça ne lui plaît tu les prendra pour toi après. rien de plus simple et pourtant t’aurais pu rendre cette situation beaucoup plus compliqué. et quand tu reviens il se sert déjà, large sourire qui s’affiche sur ton visage. t’es heureuse de voir que ça lui fait plaisir. le film qui commence bientôt et t’arrives juste au bon moment alors que tu commences à t’installer. tu ne sais pas de quoi ça parle, mais tu supposes que tu lui fais juste confiance pour le choix. ta main qui vient picorer dans les chips alors que ton regard vient croiser de temps en temps le sien. sourire sur tes lèvres. petit à petit t’as l’impression de te décoincer de plus en plus. le film qui se passe sans que rien ne se passe, tu viens de temps en temps frôler sa main, libre à côté de la tienne, tu le fais exprès. t’aimes cette sensation, t’aimes la douceur de sa peau. et puis tu veux te servir encore quelques chips, sans savoir que le paquet est déjà presque fini. et c’est sans le faire exprès cette fois-ci que t’entres en contact avec son entre jambe. tu retires ta main gênée d’un coup. sourire timide vers lui pardon chaleur qui s’empare de toi. ton regard qui se reporte sur le film. t’es pas encore assez ouverte pour faire comme si tout ça ne t’avais pas mis mal à l’aise. alors que t’es sûre que ça ne l’a pas dérangé.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1927 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : nathan niehaus.
crédits : ava @morrigan. sign @lélé & tal.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin - 9:08
apolline apporte des victuailles et tu ne caches pas être heureux de les avoir à porter de main. tu te serres, le film commence. installé dans ton siège, t’es quelqu’un de concentré lorsque t’es au cinéma. tu écoutes les paroles, les musiques et tu étudies les jeux d’acteurs. même si ce n’est pas un chef d’œuvre, tu veux comprendre ce que le scénariste et le producteur ont voulu faire passer comme message. c’est plus fort que toi, t’as toujours été cinéphile. tu partages ça avec ton père biologique, avec ta sœur et tes frères. c’était votre moment culturel, c’était ce que vous partagiez de plus beau. t’éloignes les pensées tristes de ton esprit, tu prends le paquet de chips sur toi et tu fais exprès de frôler la main d’apolline de temps en temps. tu joues avec la flamme qui reste entre vous, tu t’amuses de son corps et de sa façon d’être. elle t’impressionne à rester calme, à ne pas trop en faire. ça te donne encore plus envie de jouer, de profiter de sa présence. le film t’accapare rapidement et tu te laisses porter par l’histoire. paquet de chips vide, tu t’apprêtes à le jeter à tes pieds pour qu’il ne te gêne pas. apolline, pensant qu’il était encore là, glisse sa main entre tes jambes. tu souris, te tournant vers elle. tu ne la vois pas, mais t’es sûr qu’elle doit être rouge écarlate. pardon .. elle dit, mais tu hoches la tête en prenant sa main dans la tienne. tu l’attires entre tes jambes, sans la quitter pour autant. tu ne veux pas que cette soirée tourne en une nouvelle façon de lui montrer ce que tu sais faire. le cinéma n’appartient pas à apolline, t’as déjà une autre femme en tête à ce moment-là. t’avales ta salive donc et tu gardes sa main dans la tienne jusqu’à la fin du film. tu ne la lâches que lorsque les lumières se rallume, étirant ton corps un peu meurtri. tu te tournes vers elle. alors, t’as aimé ? tu ne sais pas si elle a réussi à suivre quelque chose, mais pour le moment tu ne veux pas penser à ce qu’il s’est passé et à ses possibles avances que t’as refusé. t’es encore trop dans le film, dans le jeu d’acteur et les paysages.

_________________
    des fleurs qu'on collectionne, des jouets pour les hommes. à la beauté des roses qui se fanent, je préfère le sublime d'une flamme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 23:24
le noir de la salle qui cache tes joues probablement rougies. tu sens la chaleur qui est montée à ton visage. et alors que tu sais plus vraiment où te mettre tu sens sa main prendre la tienne. tu ne bouges plus et il s’arrête juste là. ton coeur qui reprend un battement régulier, mais t’arrives pas à être totalement à l’aise. tout ça est trop nouveau et tu sais pas comment prendre les choses. t’as l’impression de faire un pas en avant puis deux en arrière. alors pendant tout le reste du film t’as du mal à te concentrer. tu penses juste. t’essayes de savoir ce qu’il pense lui. mais il n’a pas l’air déconcerté quand tu poses ton regard sur lui de temps en temps. il ne quitte pas l’écran des yeux, alors que toi c’est lui que tu dois le plus regarder. puis les lumières se rallument et t’espères que tes joues ont eu le temps de reprendre leur couleur naturelle. sa main qui n’est à présent plus dans la tienne. t’as l’impression de devoir avancer à nouveau seule. alors que t’as besoin de lui, en fait il est un soutient dans tout ça, t’as besoin d’être assistée, d’être poussé. et d’un côté ça t’énerve, tu dois prendre des initiatives. alors tu commences à lui répondre je…ouais mais en réalité ce n’est qu’un mensonge. parce que tu sais même pas comment ça s’est fini, alors tu ne peux pas vraiment jugé. en fait j’ai pas vraiment suivi la fin, j’étais un peu…déconcentrée tu rectifies le tire et t’avoues finalement. t’avoues que tout ça t’as troublée en quelque sorte, ce simple contact. et au fond de toi tu sais que ça a réveillé des choses. des choses que tu ne connais pas et qui t’effraies. tu souris doucement et tu te lèves on fait quoi maintenant ? tu ne sais pas s’il a prévu toute la soirée. tu le suis à l’improviste ce soir. mais tu dois prendre des initiatives. tu dois changer dans ta vie où tu te feras bouffer. voilà les paroles qu’une fille qui ne te connaît même pas t’as sorti une fois. elle a peut-être raison on va manger ou on peut…aller chez moi…ou bien chez toi ses paroles qui quittent ta bouche finalement plus facilement que tu ne le pensais. ton regard dans le sien, t’oses pas dire ce que tu veux réellement.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1927 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : nathan niehaus.
crédits : ava @morrigan. sign @lélé & tal.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Juin - 13:10
tu te tournes vers la jolie brune et tu demandes si elle a aimé le film. t’es un grand amoureux du septième art, t’aimes avoir l’impression des gens qui voient les films à tes côtés. t’as la main un peu endoloris d’avoir tenu celle d’apolline, tu la secoues un peu. je… ouais. elle hésite, tu la regardes un peu surpris. elle ne donne pas de commentaires, rien. étrange. en fait j’ai pas vraiment suivi la fin, j’étais un peu… déconcentrée. elle murmure, et tu ne comprends pas bien pourquoi. naïf et toujours dans le film, tu ne penses pas qu’elle ne doit pas avoir sa main dans celle d’un homme tous les jours, et que ça peut surprendre. umh, dommage .. tu lances, sincère. toi qui aime le cinéma, t’aimes y aller avec ceux qui partagent la même passion que toi. tu hausses les épaules et tu sors définitivement de la salle. apolline n’est pas loin, et tu remarques qu’elle est toujours un peu gauche, un peu mal à l’aise. on fait quoi maintenant ? elle demande. tu te tournes, les mains dans la poche de ta veste et un sourire. il fait assez frais, le vent s’est levé. t’es un peu fatigué, mais t’as pas envie d’arrêter la soirée comme ça. et t’as l’impression que ce n’est pas le cas d’apolline, non plus. on va manger ou on peut… aller chez moi… ou bien chez toi. tu élargis ton sourire sur ton visage et tu t’approches pour arriver à quelques centimètres de son visage. tu plonges ton regard dans le sien, tu tentes de lui montrer que tu comprends ce qu’elle veut dire, et de faire monter la pression à l’intérieur de son corps. t’en as envie ? tu demandes alors, ne sachant pas réellement si tu parles de manger, d’aller chez elle ou chez toi .. ou de juste vous retrouver tous les deux comme vous avez pu l’être quelques jours plus tôt. avec apolline, tu ne sais pas ce que tu fais. tu ne veux pas savoir. mais tu frôles les erreurs, et ça finira par te retomber dessus. simplement, pas ce soir.

_________________
    des fleurs qu'on collectionne, des jouets pour les hommes. à la beauté des roses qui se fanent, je préfère le sublime d'une flamme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 16:34
 un film qui se finit et pourtant toi tu sais même pas vraiment ce qui s’est passé. à quoi bon mentir là dessus. s’il te pose des questions par la suite sur une scène tu ne sauras même pas y répondre. et puis t’as jamais vraiment mentit dans ta vie. ou pas intentionnellement en tout cas. pourtant ta mère ne sait toujours pas pour la deuxième vie de ton père, mais tu supposes que ce n’est qu’un mensonge par omission. tu fais ça pour son bien, c’est ce dont tu te persuades. umh, dommage ..  tu hoches les épaules, un peu désolée. tu sens la déception dans sa voix ou quelque chose comme ça. il ne se souvient sûrement plus de ton mouvement de travers. ça a juste du lui passer par dessus la tête. et pourtant toi tu n’as pu te le sortir de la tête. une main mal placée et t’avais sentie toute la chaleur te monter aux joues. voilà ce qu’il te faut simplement pour ne plus te concentrer. mais tu n’as pas l’habitude. pourtant kaeo il te trouble, il te donne envie. t’as envie d’explorer avec lui, envie de découvrir tes limites et de quoi t’es vraiment capable. alors t’essayes de t’ouvrir. et  tu sens que pour le moment c’est plus simple ce à quoi tu t’attendais. il s’approche de toi, alors que vous êtes dehors. un frisson parcours ton corps, tu sais pas vraiment si c’est parce qu’il s’approche ou parce que l’air est bien plus frais qu’avant. ton regard dans le sien, tu ne fléchis pas, tu maintiens, alors que la première fois que vous vous êtes vu tu ne l’aurais pas fait. en tout cas pas dans les premières minutes t’en as envie ? tu sens ton corps entier se tendre à ses quelques mots. la réponse est évidente d’un coup, t’es encore intimidée pourtant, un petit peu. un pas en avant je… tu vas pour lui répondre que tu crois. mais tu dois t’affirmer et penser à ce que tu vas dire oui tu réponds un peu plus sûre de toi. et tu ne bouges plus, tu restes juste face à lui, un petit rictus qui s’affiche au coin de tes lèvres. il a cet effet là sur toi et tu sais pas pourquoi. le premier, voilà la réponse sûrement.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1927 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : nathan niehaus.
crédits : ava @morrigan. sign @lélé & tal.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Juil - 17:28
tu reconnais très vite son regard et ses lèvres pincées. tu t’arrêtes face à elle et sa demande un instant, juste assez pour te rendre compte de ce qu’elle prévoit ; de ce qu’elle cache dans son esprit. t’as appris beaucoup de choses à apolline en la glissant dans tes draps l’autre nuit, mais t’as aussi appris beaucoup de choses d’elle. sa façon de sourire quand elle est gênée. sa façon d’être apeurée à l’idée que tu refuses, parce qu’elle ne pourrait supporter un échec mais qu’elle te ferait croire qu’elle l’accepte. bien évidemment. tu ne peux pas imaginer une seconde la briser, ou lui faire de la peine. tu ne saurais le vivre. apolline te rappelle le garçon que t’as été, grandissant dans les îles et face à une pression d’homme. t’étais le plus grand de la famille, t’avais les responsabilités qui s’en suivaient. et même si reign avait un fort caractère, tu t’occupais de tout sans avoir même le temps de regarder les filles autour de toi. alors le jour où t’as trouvé la bonne, t’étais pas vraiment sûr d’être prêt. t’avais l’impression que tu devais déjà beaucoup, alors que tu n’avais pas commencé à vivre pour de vrai. t’étais engagé, sans pour autant sentir l’étincelle. la vraie. tu refuses qu’apolline ne ressente pas ça, même si t’as dit que tu ne pourrais pas être son copain. tu veux rester une belle première fois, dont elle se souviendra. tu souris donc timidement et tu t’approches. ton visage proche du sien, tes yeux dans les siens. tu t’assures de connaître ses envies, qu’elle les assume jusqu’au bout. je .. elle commence, toujours gênée. tu prends sa main doucement. oui. et elle rit, toujours par ce même sourire gêné qu’elle tente d’affirmer. une fois de plus, ça te donne envie de la prendre avec toi, sans jamais la laisser seule. tu tires alors sa main pour prendre le chemin du retour. tu hèles un taxi pour la ramener chez toi. t’as pas envie d’aller ailleurs, en fait. tu t’arrangeras pour qu’elle renter demain, si elle veut. tu gardes sa main contre la tienne tout le trajet, jusqu’à ce que vous arriviez. et une fois que t’as poussé la porte, tu retrouves enfin le calme et l’envie. tu veux boire un truc ? tu demandes quand même, tirant sa main que t’avais toujours contre toi pour l’attirer. ta main derrière sa hanche et un joli baiser contre ses lèvres. juste assez pour annoncer la suite de la soirée.

_________________
    des fleurs qu'on collectionne, des jouets pour les hommes. à la beauté des roses qui se fanent, je préfère le sublime d'une flamme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Juil - 18:41
t’avoues tes pensées sans vraiment mettre de mots dessus. et il ne force pas la chose, il ne te force pas à dire ce que tu veux. il se contente d’un oui et tu lui en es reconnaissante. tu dois déjà être bien assez rouge comme ça et il n’est sûrement pas utile d’en rajouter une couche. mais tu sens cette pression dans le bas du ventre, cette pression qui lui est destinée. cette fois-ci tu te poses pas vraiment de question comme la dernière fois, parce que tu connais un peu plus la chose. enfin tu l’as déjà vécu une fois. avec lui. et t’as envie de voir à nouveau ce qu’il peut te faire. d’essayer de faire peut-être toi-même quelque chose. il attrape ta main et ne la quitte pas. un taxi, un peu de route et tu reconnais déjà le bâtiment. la dernière fois t’étais un peu saoul encore. ce soir t’es totalement consciente de ce que tu veux, de ce que tu demandes. un mince sourire constant sur ton visage et puis tu lui lances quelque petit regard. des filles qui seraient probablement jalouse de ta position, de la façon dont t’as vécu ta première fois. même si t’es vielle, enfin beaucoup plus vielle que la moyenne pour le faire. mais t’as attendu et c’était beau. tu n’es pas sûre qu’elles pourraient tout le dire. et puis son appartement. toujours aussi beau. tu veux boire un truc ? tu le regardes, t’as pas vraiment soif. mais tu n’as pas non plus le temps de répondre. ses lèvres qui trouvent les tiennes et cette pression qui explose déjà en pleins de petits papillons. ce n’est peut-être pas bon que tu t’emballes de la sorte. mais tu ne peux l’arrêter. tu te rends compte que t’avais encore plus envie de tout ça que tu pouvais le penser. j’ai pas vraiment soif que tu murmures à quelques centimètres de son visage, alors que t’as mit fin au baiser. mais juste le temps de parler. parce que pour une fois tu reprends un peu les devants et tu décides de déposer toi même tes lèvres sur les siennes pour l’embrasser. pour lui faire comprendre encore plus, ce qu’il sait déjà. t’en as envie et t’as pas envie de perdre du temps. kaeo il te fait découvrir une toute nouvelle facette de toi. celle que tu devais cacher depuis bien trop longtemps. sa main toujours contre ta hanche et tu déposes la tienne sur sa nuque doucement pour le rapprocher encore plus de toi. tu veux le sentir encore plus près.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
 
waiting for you (kaeolline)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Waiting for the world to end + toby
» all boundaries are conventions, waiting to be transcended

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets :: williamsburg-
Sauter vers: