AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

bad teacher (nolline)

avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Avr - 19:24
journée mouvementée. tu te réveilles et t'as l'impression d'être perdu. t'as pas encore l'habitude. deuxième nuit que tu passes chez ta demi-soeur billie. elle a gentiment accepté de t'accueillir dans son appartement après ta séparation. t'as tout dit à ta femme. tu lui as tout avoué sur ton histoire avec annabeth, sur le fait que tu n'es plus heureux avec elle. plus autant qu'avant. et forcément elle t'a foutu à la porte. tu le savais bien qu'elle ferait ça. t'as pu prendre quelques minces affaires. mais pas grand chose. tu paniques quelques secondes avant de réaliser que t'es chez billie. ta respiration qui revient peu à peu à la normale. tu regardes l'heure. réveil qui sonne dans quelques minutes, tu ne vas pas attendre. tu préfères te lever, directement. tu commences à te préparer en silence. tu ne veux pas déranger ta soeur. tu passes à la salle de bains, rapidement. tu reviens ensuite dans la chambre. il ne te reste plus grand chose à mettre pour aller travailler. un simple jean que tu ne portes habituellement jamais en cours et une chemise blanche. ça fait quand même classe, tu supposes que ça fera l'affaire. t'en sais rien. tu t'en fous un peu. tu te regardes dans le miroir. t'as franchement mauvaise mine. tu pars de chez ta soeur et sur le chemin tu t'arrêtes prendre un café. tu espères que ça te réveillera un peu, que ça te donnera meilleur mine. t'en sais rien. journée de cours qui va être difficile. c'est lundi. deux jours que tu as parlé à ta femme. t'as encore de la peine à t'en remettre. tu rentres rapidement dans l'université. t'avances rapidement dans le couloir. cours qui ne commence pas avant une bonne heure. tu vas passer dans la salle des profs, corriger quelques copies, préparer ton cours, aussi. mais quand tu avances, ton regard se pose sur une étudiante. apolline, c'est bien elle, là devant toi. élève que tu avais certainement croisé à de nombreuses reprises, mais avant tu n'y faisait pas attention. salut. tu dis quand t'arrives à sa hauteur. tu te voyais mal l'ignorer.

Spoiler:
 

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Avr - 12:51
le soleil qui commence à faire son apparition. des jours gris qui se sont enchaînés, aussi bien au niveau de la météo que dans ton esprit. t’as rencontré vikk, soit disant un de tes frères. mais ça s’est fini avant même de commencer. il ne veut pas de toi. il sait tout de toi et il n’en veut pas. les messages de charles que t’as essayé d’esquiver mais tu n’as pas pu le faire bien longtemps. t’es trop faible pour ignorer les gens pendant longtemps. alors t’as répondu, alors tu laisses une autre chance à cette famille, ta famille normalement. tu les revois dimanche midi. t’as de nouveau peur. c’était comme si au final tu rencontrais à nouveau charles. et si balt était comme vikk et s’il avait le même avis sur toi. tu sais pas si t’es capable d’encore subir tout ça, ces regards, ces préjugés sur toi. tu penses alors que tes pas te mènent droit à la fac. ces couloirs que tu n’arpenteras bientôt plus, normalement si tu réussis. dernières semaines. t’as cours de sociologie dans deux heures, t’as décidé de venir un peu plus tôt pour pouvoir aller réviser à la bibliothèque. histoire de mettre toutes les chances de ton côté. le soir tu bois, mais le matin t’es là. alors tu te diriges vers la bibliothèque mais une voix t’arrêtes sur ton chemin. sur le coup tu ne la reconnais pas. tu tournes ton visage vers la personne, tu ne l’avais même pas vu ou t’étais probablement trop dans tes pensées pour faire attention à lui. t’as failli ne pas le reconnaître, il y avait quand même pas mal d’alcool dans ton sang quand tu l’avais vu la première fois. mince sourire timide sur ton visage, tes joues qui rougissent probablement un peu euh…salut tu ne t’attendais pas à le croiser et pourtant tu le savais maintenant qu’il travaille ici. mais t’es censée faire quoi, juste tracer ta route maintenant. après tout vous n’avez que parlé vite fait la dernière fois, rien de bien fou je..j’vais à la bibliothèque, bonne journée tu bafouilles face à lui. ta timidité qui remonte. t’attends quelques secondes qu’il te réponde pour pouvoir t’éclipser. t’aimerais pas être mal polie quand même, t’es déjà partie la dernière fois sans rien attendre.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 7:47
t'as pas mal de choses en tête ces derniers temps. perturbé par les derniers événements de ta vie et inquiet pour ta petite soeur, billie. tu dors chez elle depuis que t'as pris la décision de parler à ta femme, que t'as pris la décision de mettre un terme à votre mariage. c'était elle qui te l'avais suggéré, mais cela faisait un petit moment que tu ne l'avais plus revue à l'appartement. tu avais pris le temps de lui envoyer un message, pour t'assurer que tout va bien. tu attendais sa réponse avec impatience, à présent. c'est donc l'esprit bien occupé que tu rentres dans cette université avec un peu d'avance. peu d'étudiants sont présents dans les couloirs pour le moment, les cours ne commencent pas tout de suite. t'as prévu de corriger quelques examens avant le début de ton cours, mais ce que tu n'avais pas prévu c'était de tomber sur cette belle demoiselle. apolline. tu l'as rencontrée dans un bar, il y a de ça quelques jours en arrière. tu te doutais bien que tu risquais de la croiser un jour dans les couloirs, tu ne pensais pas aussi vite. tu la salues, par politesse. sans trop savoir quoi lui dire. votre conversation s'était terminée assez brusquement la dernière fois. tu t'en souviens bien. c'est lorsque tu as fait mention de ton métier, qu'elle a filé. elle semble gênée quand elle te dit bonjour et elle cherche à t'éviter, t'en as bien l'impression. la bibliothèque, c'est où elle se rend. tu la regardes quelques secondes. bonne journée. que tu réponds d'abord. parce que tu ne peux pas la retenir, tu ne saurais plus vraiment quoi lui dire. de peur de la mettre mal à l'aise. tu la regardes partir. toi tu files dans la salle des profs, tu poses tes affaires. il y a du monde. tu ne pensais pas autant. tu soupires et puis tu ramasses toutes tes affaires pour aller à la bibliothèque. pour être au calme, mais pour la voir, aussi. tu rentres dans la pièce et tu la cherches. assise seule à une table, ça tombe bien. tu souris, tu t'approches et tu poses ta pile de copies sur la table où elle se trouve. je crois que notre dernière conversation s'est terminée un peu rapidement. t'as envie de m'expliquer ce qu'il s'est passé ? droit au but. pour une fois.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 10:48
pas capable de sourire réellement, pas capable d’être naturelle et à l’aise. faut que t’apprennes à te sociabiliser, à parler aux gens que tu connais pas forcément. t’as pas l’habitude, mais en ce moment t’avances un peu plus. tu découvres une famille que tu n’avais pas avant et tu fais l’effort d’aller les voir, malgré tout. tu pourrais faire l’effort de parler avec ce gars, ce prof, mais à quoi bon. tu te rends compte en plus qu’il t’as vu alors que t’étais saoul seule dans un bar. la honte. tes joues qui rougissent sûrement encore plus à cette pensée. alors comme d’habitude tu fuis, tu lui souhaites une bonne journée et tu t’en vas. au moins cette fois tes pas sont droit et tu ne titubes pas entre les gens. tu te trouves vite une table à la bibliothèque, il n’y a pas trop de monde aujourd’hui bizarrement. t’es seule, tu t’installes avec tes affaires et t’ouvres ton premier cours. tes yeux dans le vide, tu n’arrives pas vraiment à te concentrer. tu penses toujours trop. mais quelques minutes après tu sens du mouvement à tes côtés et tes yeux se posent sur lui. qu’est ce qu’il fait là ? ton coeur qui s’emballe, le stress qui refait surface. et puis ses paroles que tu ne voulais pas entendre. des explications, c’est pas comme si tu pouvais lui les donner, lui dire qu’un de tes profs a démissionner parce qu’il se sentait trop proche de toi et que c’était un jeu dangereux. dire ça à un autre prof, ce n’est pas le genre de chose qu’on fait il y a rien à expliquer. j’avais un peu trop bu et je me sentais mal demi mensonge, t’avais vraiment trop bu mais c’est plutôt ton coeur qui se sentait mal à cet instant quand t’as décidé de partir. parce que t’avais juste l’impression que l’histoire se répétait et qu’elle se répète encore maintenant. pourquoi il ne laisse pas tomber ? pourquoi il vient demander des explications ? les gens qui vous regardent déjà dans la bibliothèque. tu sens leur regard et t’as encore une fois les joues qui rougissent. pourtant tu ne fais rien de mal. ils vous regardent probablement parce que vous parlez dans une bibliothèque comme dans un salon de thé.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Avr - 16:39
t'aurais peut-être pas dû aller dans la bibliothèque. t'aurais peut-être mieux fait de rester vers les profs. même s'il y avait du bruit, tu aurais pu essayer de te concentrer sur tes copies à corriger. alors qu'en allant à la bibliothèque, tu sais très bien que tu allais parler avec apolline. ça t'avait intrigué de la croiser dans les couloirs. pour une fois que tu fais attention à elle. et puis tu n'étais pas totalement satisfait de la manière dont les choses se sont terminées entre elle et toi lors de votre rencontre. t'es un peu resté sur ta fin. t'as bien remarqué qu'elle n'était plus à l'aise, sur la fin de votre discussion. toi non plus d'ailleurs. découvrir qu'elle était étudiante, tu dois reconnaître que ça t'avais fait un certain choc. mais à présent que vous étiez tous les deux à têtes reposées, peut-être que vous alliez pouvoir un peu mieux discuter. elle t'a intriguée cette fille, il faut bien le reconnaître. tu n'hésites donc pas plus longtemps pour venir carrément t'asseoir à la même table qu'elle à la bibliothèque. vous êtes seul, ou quasiment seul. tu décides d'y aller directement. sans prendre de pincettes. de toute façon rien ne sert de tourner autour du pot. mais apparemment elle n'a pas franchement envie d'en parler. tu ne peux pas lui en vouloir, elle te connaît à peine et elle n'a aucun compte à te rendre. ouais, je vois.. tu commences par répondre avec un sourire en coin. je te trouve très particulière pour une étudiante en psycho. tu fais remarquer en gardant ton sourire. tu as envie de la taquiner un petit peu. ça te fera peut-être penser à autre chose.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Avr - 19:37
il est là face à toi et tu sais pas quoi faire. t’aimerais fuir comme d’habitude. mais là t’as vraiment besoin de travailler normalement et donc d’être à la bibliothèque. pourtant t’as l’impression qu’il a d’autres plans en tête lui. il cherche à savoir des choses et tu ne comprends pas son intérêt. t’es partie point, ça ne change rien à sa vie tu supposes. mais pourquoi veut-il absolument savoir ? tu te sens gênée, que ce soit par sa présence ou à cause des autres qui vous regarde. en tout cas c’est l’impression que t’as. professeur qui parle à une élève, qui parle de soirée. si les gens entendaient votre conversation il pourrait vraiment se poser des questions et t’as pas envie que ce soit le cas. alors tu réponds juste et tu plonges à nouveau ta tête dans tes cours sans même faire attention à ce qu’il fait de ce que tu as dit. il répond et tu ne fais même pas attention, tu ne relèves pas la tête. peut-être que ça le dissuaderas de continuer cette conversation. peut-être qu’il partira là où il devait être à la base. mais non tu entends de nouveau le son de sa voix. t’as envie de soupirer, mais t’es pas de ce genre. t’as pas envie de montrer que tu trouves ça agaçant. sa compagnie te plaît dans le fond, t’avais aimé discuté avec lui. mais à quoi bon ? il est professeur et toi élève, c’est pas comme si vous alliez devenir amis après tout. mais sa remarque t’intrigue et tu lèves alors la tête pour plonger ton regard dans le sien. tu comprends pas trop ce qu’il veut dire par là et bien sûr tu ne peux pas juste laisser ça en suspense ah bon ? pourquoi ? que tu dis. beaucoup trop fort sans t’en rendre compte. les gens qui se tournent et qui te font des chut. tu te sens mal à l’aise d’un coup bon si tu veux parler, on va aller autre part que tu finis par dire en te levant. tu sais pas vraiment d’où te vient cette idée. mais t’as l’impression que de toute manière tu n’arriveras pas à travailler avec lui en face de toi.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 11:58
t'arrives pas à décrocher. t'arrives pas à la laisser tranquille et à retourner à tes affaires. sans trop savoir comment l'expliquer d'ailleurs. tu restes juste là, assis en face d'elle. tu ne la quittes pas des yeux et tu relances la conversation. pour attirer son regard et son attention. lui donner envie de te parler. t'en sais trop rien. tu ne sais pas à quoi tu joues, mais tu n'arrives pas à t'arrêter. elle a réussi à t'intriguer cette fille. plus que tu ne le voudrais. tu ne sais pas si c'est parce que ça te rappelle ton histoire avec annabeth ou quoi. mais t'es perdu. complètement perdu. tu regardes cette belle fille droit dans les yeux et tu parles du fait que tu la trouves particulière. vraiment très particulière. mais tu ne sais pas vraiment l'expliquer pourquoi, en réalité. tu souris quand tu vois sa réaction. c'était ce que tu voulais. elle parle un peu trop fort et attire le regard d'autres personnes présentes dans la bibliothèque. vous avez meilleur temps d'aller discuter ailleurs tous les deux, effectivement. tu te lèves en même temps qu'elle et vous sortez de la bibliothèque. viens on va se mettre dans une salle vide, à l'abri des oreilles indiscrètes. tu suggères, pour ne pas vous attirer d'ennui. et au pire des cas tu sais très bien que tu pourras donner l'impression de l'aider pour ses cours. tu ouvres une porte et tu la laisses entrer. ton regard qui se pose sur elle alors que tu prends soin de refermer derrière vous. pour répondre à ta question, je ne sais pas vraiment expliquer pourquoi. mais je te trouve assez mystérieuse en fait. tu dis avec un petit sourire en coin.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 15:30
t’es pas censée lui parler, enfin tu te sens obligée de parler de cette manière. mais comme s’il allait forcément ressentir quelque chose pour toi comme ton ancien prof. comme si c’était forcée, t’es pas non plus la fille la plus attirante. mais tu ne comprends juste pas l’intérêt qu’il te porte à présent. pourquoi il est venu face à toi ? tu te doutes qu’il ne comptait pas venir ici dans un premier lieu, les profs ont bien des salles pour eux non. alors il te dit qu’il te trouve particulière est forcément ça te fait partir au quart de tour, mais dans le fond c’est toi qui ne le comprend pas. tu le trouve énigmatique, sans réussir à savoir pourquoi il est là avec toi. mais tu peux pas rester dans cette bibliothèque à parler comme si de rien était. tu ferrais mieux de le laisser en plan, mais il t’a intrigué, il a su appuyer à l’endroit qu’il fallait pour te faire parler un peu. alors forcément tu veux en savoir plus et au lieu de fuir tu le suis tout simplement. t’as peur de ce que les autres pourraient s’imaginer. t’as peur de l’image que les autres pourraient avoir de toi toujours. pourtant il n’y a rien, mais tu t’imagines que les gens ont vite fait de se faire des films. tant pis. pour une fois t’y feras abstraction. sauf que ce qu’il te dit ne te suffit pas. tu restes en haleine face à tout ça, il te manque des choses. t’as envie de savoir ce que les gens pensent réellement de toi. la fille mystérieuse il faut croire. tu vois son petit sourire en coin et toi t’es un peu gênée. parce qu’il reste un prof, même si ce n’est pas le tient et t’as l’impression que ce que vous faîtes là n’est pas normal. tu sais pas quoi lui répondre, parce que dans le fond, c’est vrai que tu parles pas beaucoup. tu t’ouvres pas trop aux gens, t’as tout simplement peur de les perdre au final et moi je ne te comprends pas non plus que tu finis par dire, n’ayant rien à ajouter sur toi.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Mai - 14:34
t'as l'impression de réussir à oublier parfois qu'elle est une étudiante. qu'elle pourrait être l'une de tes élèves. au même titre que l'était annabeth. tu t'aventures encore sur une pente glissante, tu supposes. tu ne devrais pas, mais apolline t'intrigue. t'as envie d'en savoir plus sur cette fille. de la comprendre. tu l'as trouve bien mystérieuse pour beaucoup de choses et bien moins sociable que la plupart des étudiants que tu as en cour de psychologie. tu supposes que pour faire ça il faut tout de même avoir une certaine aisance avec les gens. avec elle t'as l'impression que les choses sont différentes. ce n'est pas pour autant qu'elle sera une mauvaise psy. loin de là. tu supposes plutôt qu'elle aura une approche différente qui pourrait être intéressante. tu l'entraînes dans une salle à part. sans te soucier le moins du monde de ce que pourrait penser les autres élèves s'ils te voyaient avec elle. ou même les autres professeurs. parce que finalement tu pourrais très bien chercher à lui donner quelques conseils pour son cursus, rien de plus. personne n'a besoin de savoir le reste. et finalement c'est quoi le reste ? t'en sais rien. c'est peut-être malsain ce que tu commences à faire. tu la cherches un peu. tu la pousses à parler. d'elle surtout. parce que t'es curieux. tu veux en savoir plus. tu souris quand tu entends sa remarque. bras croisé, ton regard qui ne la lâche surtout pas. je ne sais pas s'il y a grand chose à comprendre. tu dis en rigolant légèrement. mais qu'est-ce que tu voudrais savoir alors ? tu veux bien lui répondre et honnêtement. tu vas essayer en tout cas. mais tu veux que vous discutiez encore un peu. si ça peut te permettre d'en savoir plus sur elle.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Mai - 11:33
une pièce juste seule avec ce prof et vous parlez comme si de rien était. conversation un peu étrange. il n’y a pas beaucoup de sens dans tout ça. il n’y a pas de sens dans le fait qu’il vienne te parler, qu’il vienne te dire que t’es pas comme les autres étudiantes. tu sais pas ce que ça veut dire, il a sûrement remarqué que t’étais juste une jeune fille paumée. peut-être qu’il te teste pour voir si tu pourrais faire une bonne psychologue. il t’as vu dans le bar et du coup maintenant il doute pour te laisser continuer ton année. tu psychotes, t’en sais rien. tu sais rien de lui à part ce qu’il t’a raconté. comme il ne sait rien de toi. t’as l’impression qu’il s’amuse de la situation, alors que toi tu sais pas où te mettre, tu sais pas quoi faire, tu sais pas quoi dire. t’as toujours cette peur au creux de ton ventre quand t’es avec des personnes que tu ne connais pas. tu paraissais peut-être plus sociable l’autre soir, mais c’était l’alcool qui t’aidait. tu le regardes et tu croises son regard je sais pas…déjà pourquoi vous…tu viens me parler ? tu fais ça avec tout les étudiants en psychologie ? cet intérêt qu’il te porte d’un coup qui reste un mystère pour toi. tu demandes ça, mais as-tu réellement envie d’entendre la réponse. si c’est encore pour te dire que t’es mystérieuse, que t’es pas comme les autres. c’est des choses que tu sais déjà et tu ne le prends pas très bien. parce que t’aimerais te fondre dans la masse, t’aimerais être comme les autres jeunes et juste profiter de ta jeunesse avec eux. boire, mais ne pas boire pour oublier, boire pour rire avec eux. le genre de choses que tu ne fais plus. t'as pas bougé, t'es toujours là face à lui en attente de réponses. tu sais que tu ferais mieux de réviser, pour valider ton année. mais tout ça t'intrigues beaucoup trop au final.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Mai - 11:24
tu prends des risques en restant vers cette demoiselle. en la questionnant de la sorte. tu devrais retourner à tes occupations. oublié la demoiselle, la laisser dans son coin. mais tu n'y arrives pas et tu ne te l'expliques pas non plus. ton regard plongé dans le sien, tu cherches à comprendre un peu mieux cette fille. elle te paraît un peu paumée en vrai. t'as l'impression qu'elle a besoin d'aide, mais tu te trompes peut-être totalement. toi t'as peut-être besoin d'aide aussi. pour te sortir de la merde dans laquelle tu te trouves en ce moment. et ce n'est certainement pas en te tournant encore une fois vers une étudiante que ça marchera. tu dois t'en éloigner plutôt. sinon tu risques de replonger dans les mêmes histoires qui ont causé la fin de ton mariage. mariage qui était sans doute déjà voué à l'échec, mais peu importe. tu ne dois pas et pourtant tu la fixes, tu souris même un peu en la regardant. en l'écoutant parler. elle t'intrigue plus qu'elle ne le devrait. t'as envie d'en connaître plus sur elle. même si tu ne devrais pas. elle commence à te tutoyer. c'est sans doute mieux, de toute façon c'est trop tard pour garder les politesses. tu laisses planer un silence à la fin de ta question. réfléchissant à la meilleure réponse à lui donner. non pas tous les étudiants. juste toi en fait. parce que j'ai été intrigué lors de notre rencontre. j'ai envie d'en savoir plus sur toi. je ne sais pas. ça te dérange ? tu lui demandes, sourcil relevé. j'imagine que non, sinon tu serais déjà partie, n'est-ce pas ? tu réponds toi-même à la question. sans la lâcher des yeux. elle est particulière apolline. tu le sens.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 21:54
une situation un peu gênant mais qui t’aurais probablement encore plus gênée à l’époque. quand t’étais encore plus timide. quand t’avais pas encore rencontrer kaeo, il arrive à t’ouvrir un peu. mais malgré tout tu restes encore plus coincé avec les autres qu’avec lui. parce qu’il a cette emprise particulière sur toi. mais là maintenant c’est ce prof qui te trouble, cet intérêt qu’il te porte que t’as du mal à comprendre. tu n’est pas intéressante, t’es triste comme fille et il aurait déjà du le comprendre quand il t’as rencontré dans ce bar entrain de boire. entrain de boire plus qu’une simple étudiante. pourtant il est toujours là, prêt à te parler. t’essayes de comprendre, tu poses les questions et t’attends. tu restes de marbre, ne montrant pas vraiment d’émotions, parce que t’arrives pas à savoir tout ce que tu ressens là. c’est assez troublant. et t’apprends qu’il ne parle pas à tout ses étudiants. tu comprends encore moins ma vie n'est pas vraiment intéressante que tu finis par répondre quand il dit vouloir en savoir plus. ce n’est pas comme si t’allais lui parler de tout ce qui te représente. de cet alcoolisme prenant, de cette mère déjà alcoolique dont tu suis le chemin. pourtant t’as déjà évoqué ton père avec lui, quelque chose dont tu n’as pas forcément parlé avec tout le monde. mais t’as c’était comme si t’avais pas envie qu’il apprenne parce qu’il pourrait fuir. t’as pas envie quelqu’un fuir à nouveau. pensée contradictoire, tout ça te parait tellement bizarre et peu approprié et pourtant t’as envie que ça continue. cet intérêt qu’il te porte, t’as envie qu’il continue à le porter, même si c’est un peu malaisant je sais pas si t’as vraiment envie d’apprendre à me connaître, je t’ai dit je fais fuir les gens une des premières choses que tu lui as dit. et tu sais que c’est une réalité et s’il en apprend plus il viendra lui aussi à fuir.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 16:14
tu ne comptes pas la laisser partir si facilement. tu ne comptes pas baisser les bras non plus. apolline t'intrigue depuis le tout début. depuis que tu as posé tes yeux sur elle dans ce bar. t'aurais évidemment préféré qu'il ne s'agisse pas d'une étudiante. parce que t'as l'horrible impression de toujours être intrigué que par les étudiantes. mais ma fois, c'est comme ça. aujourd'hui tu veux en savoir plus. tu veux la découvrir, parce que cette fille te paraît particulière. tu ne sais pas expliqué exactement pourquoi tu penses tout ça. mais elle dégage quelque chose qui te plaît, vraiment. beaucoup trop sans doute. plus que tu ne voudrais le reconnaître. mais pour le moment tu supposes que tu ne fais rien de mal. si ce n'est regardé cette étudiante et lui poser quelques questions sur elle, sur sa vie. elle t'affirme que sa vie n'est pas intéressante et toi tu secoues immédiatement la tête de gauche à droite. et moi je suis sûr du contraire. tu affirmes sans trop de gênes. tu continues de sourire alors qu'elle te dit une nouvelle fois qu'elle fait fuir les gens. elle l'avait déjà dit lorsque vous étiez dans ce bar et tu n'avais déjà pas voulu la croire, à présent tu ne la crois toujours pas. pour le moment je n'ai pas du tout envie de fuir. tu réponds tout en continuant de l'observer. et puis tu t'avances un petit peu, plongeant ton regard dans le sien. allez on va faire un truc. chacun une question et l'obligation de répondre par la vérité, autant pour toi que pour moi. ça te va ? je te laisse même commencer. gentleman, évidemment. tu la laisses commencer et t'es même prêt à lui répondre honnêtement à tous les coups.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Juin - 23:10
t’arrives pas à croire qu’on puisse s’intéresser à toi, pour toi il n’y a aucune raisons, des tonnes de choses que tu préfères taire sur ta vie. alors tu ne parles pas beaucoup et tu parles encore moins de toi. pourtant il est toujours là fasse à toi et il n’a pas l’air de vouloir te croire. tu souffles un peu, tu ne le sens pas tout ça. tu sens qu’il veut en savoir plus sur toi et tu ne sais pas pourquoi. des questions pleins la tête, comme d’habitude, parce que tu ne peux pas rester sans penser. tu ne peux pas juste te laisser aller au moment. et moi je suis sûr du contraire. pour le moment je n'ai pas du tout envie de fuir. il t’assures tout ça, comme si c’était un fait réel. comme si ta vie pouvait vraiment être intéressante. il se trompe, elle est juste triste. ton histoire elle est triste et pathétique. ce n’est pas le genre de chose qu’on envie d’entendre les gens. alors ils fuient et il le fera aussi. un jour. mais tu ne réponds rien, tu n’as pas la force d’argumenter plus longtemps sur quelque chose dont toi tu es sûre. il le comprendra assez vite. tu le vois s’approcher de toi, devenir bien trop proche. tu ne sais pas ce qu’il fait et ta respiration se coupe automatiquement. tes yeux dans les siens, on y lit sûrement la panique de ton côté, alors que tu ne contrôles rien. tu devrais juste reculer, mais tes pieds sont immobilisés, comme si ton cerveau t’ordonnait de rester à ta position. allez on va faire un truc. chacun une question et l'obligation de répondre par la vérité, autant pour toi que pour moi. ça te va ? je te laisse même commencer. enfin il prend la parole, alors que t’as eu l’impression que les secondes ne passaient pas. idée qui te fait doucement sourire. mais est-ce que t’auras réellement envie de répondre ? tu sais qu’il pourrait taper là où ça fait mal. et tu tapes peut-être toi-même tout de suite trop fort elle s’est fini comment l’histoire avec ta femme ? t’as même pas réfléchît à ta question, c’est la première qui t’es venue à l’esprit et tu ne sais réellement pas pourquoi. comme si tu t’intéressais un peu trop à sa vie sentimentale.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 7:52
tu veux jouer à ce jeu qui sera sans doute aussi dangereux pour toi qu'il ne l'est pour elle. tu ne sais pas encore exactement les questions qu'elle pourrait te poser, ni celles que toi tu vas lui poser. tout ce que tu sais c'est que tu veux en savoir plus au sujet de cette fille et que ça te paraît être la bonne alternative. au moins elle ne pourra pas dire que tu es le seul à poser des questions. elle a tout le loisir de t'en poser à toi aussi. tu lui laisses d'ailleurs l'honneur de commencer. mais la première question te paraît déjà bien difficile. tu poses tes yeux sur apolline et tu attends, quelques instants. silence qui s'installe. tu ne sais pas par où commencer. tu croises les bras, il faut que tu te lances, tu le sais bien. mais l'histoire est compliquée. pourtant tu as promis de dire la vérité. j'ai trompé ma femme. je n'étais plus vraiment bien avec elle, et j'ai fait une connerie. je lui ai tout dit et on a décidé de divorcer. tu expliques à la demoiselle. sans pour autant lui dire que tu l'as trompée avec une étudiante. cette partie-là, elle n'a pas besoin de la connaître. tu te contentes de raconter les faits. et c'est toute la vérité que tu viens de lui dire. à ton tour de poser la question à présent. tu te donnes quelques secondes pour y réfléchir. tu ne sais pas par où commencer. et toi t'as eu quelqu'un dans ta vie dernièrement ? c'est ce qui pourrait expliquer qu'elle soit un peu paumée, tu penses. un peu déprimée, aussi. les histoires d'amour ça peut faire des ravages sur une personne. tu en sais quelque chose. tu commences à creuser, tu sais que tu tomberas finalement sur les points qu'il faut.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 16 Juil - 10:25
tu ne sais même pas pourquoi tu restes là. tu devrais réviser. les examens qui arrivent à grand pas et toi t’es là avec ce gars, alors même que vous ne devriez pas avoir ce genre de conversation t’imagines. un prof il est là pour te demander comment ton projet sur la première guerre mondiale avance et sûrement pas là pour te dire que tu l’intrigues. pourtant tu te lances dans ce jeu aux questions, tu te lances alors que tu sais que ce n’est pas bien. que de toute manière tu ne saurais réellement mentir. mais tu ne veux pas qu’il sache tout de toi. t’as bien trop honte de la personne que tu deviens. mais t’imagines qu’on a tous des choses à cacher j’ai trompé ma femme. je n'étais plus vraiment bien avec elle, et j'ai fait une connerie. je lui ai tout dit et on a décidé de divorcer. tu te souvenais d’une partie de l’histoire, alors ça ne te choque plus quand il avoue avoir trompé sa femme. mais quand tu le regardes, t’as l’impression qu’il n’est pas vraiment touché par tout ça, par ce divorce. il n’a pas l’air anéantie, alors il n’aimait vraiment plus amoureux de cette femme avec qui il était censé passer le reste de ces jours avec ? mais tu n’as pas le temps de demander. parce que ton tour est passé et maintenant c’est toi qui reçoit les questions. depuis le début t’évites un peu son regard, t’es là debout dans un coin de la pièce sans trop bouger. alors t’attends juste de savoir ce qu’il se demande sur toi et t’as peur, peur de ce qui pourra tomber et toi t'as eu quelqu'un dans ta vie dernièrement ? ton regard qui se lève vers lui. c’est tout ce qu’il se demande sur toi? si t’as eu quelqu’un dans ta vie, si t’as quelqu’un en ce moment ? t’aimerais savoir ce que cette question veut réellement dire. d’habitude tu la poses quand t’es intéressée par la personne non ? pour savoir si la place est libre. tu te fais des films et tu souffles doucement, la vérité voilà ce que tu dois dire euh…non pas vraiment c’est une semi-vérité. t’as jamais eu personne de sérieux dans ta vie, t’as jamais été amoureuse, mais y’a eu ce gars un soir et ça s’arrête là. mais c’est de nouveau à ton tour et ta question est déjà toute prête et ça te ne blesse pas toute cette histoire ? en tout cas c’est l’impression que t’as toi.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Aoû - 11:47
tu ne sais pas trop dans quoi tu te lances en proposant ce jeu. tu n'as même pas préparé de questions précises à poser à cette demoiselle. simplement t'as envie de la connaître un peu plus et tu veux donc lui poser quelques questions. tu espères qu'elle sera sincère dans ses réponses. tu espères qu'elle te dira toujours la vérité, parce que c'est ce que tu comptes faire de ton côté. tu lui laisses d'ailleurs l'honneur de commencer et tu ne manques pas de répondre la vérité à sa question. ton divorce, le fait que tu as trompé ta femme. tu racontes ça comme si c'était quelque chose de totalement anodin. parce que finalement ça ne t'a pas marqué autant que tu ne le pensais cette histoire. c'est plus le départ d'annabeth qui te brise le coeur que ton divorce en lui-même. ta femme, tu ne l'aimais plus. depuis un moment. tu ne racontes pas tout, juste ce qu'il faut pour répondre à sa question. et puis tu poses ta première question. tu t'intéresses à sa vie amoureuse. curieux de savoir si c'est une fille libre ou si elle connaît une histoire d'amour en ce moment, ou récemment. tu supposes que non, t'en es pas certain. elle te confirme que ce n'est pas le cas. hésitant un petit peu. ça t'intrigue. mais c'est à toi de répondre d'abord. oui, en partie. c'est compliqué, en fait. mais je n'étais plus bien avec ma femme, c'est une certitude. je pense donc que ce divorce est une bonne chose. tu lui expliques rapidement. de nouveau sans trop rentrer dans les détails non plus. tu la laisseras poser les questions si elle souhaite en savoir plus. quand tu dis pas vraiment, t'as pas l'air très sûre de toi ? une histoire compliquée peut-être ? tu lui demandes, cherchant à creuser un peu plus dans son histoire.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1303 points : 25
pseudo : cécé
avatar : amelia zadro
crédits : ARΛBELLA
Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd'hui à 11:57
 tu ne connais rien de lui à part cette histoire qu’il t’a raconté au bar, alors tu ne te voyais que commencer par là. et t’en apprends plus. le mariage qui est censé être un belle acte, mais il faut croire que les gens ne sont pas capables d’aimer une unique personne toute leur vie. avec le monde qui t’entoure t’as du mal à croire à l’amour éternel.  oui, en partie. c'est compliqué, en fait. mais je n'étais plus bien avec ma femme, c'est une certitude. je pense donc que ce divorce est une bonne chose. et il confirme tes pensées. mais comment du jour au lendemain peut-on venir à se dire qu’on n’aime plus la personne avec qui on était censé passer notre vie. t’y connais rien toi. t’as jamais eu ses sentiments fort. quand tu dis pas vraiment, t'as pas l'air très sûre de toi ? une histoire compliquée peut-être ? t’as pas vraiment envie d’en dire plus. tu pensais qu’il passerait au dessus. tes rares amis le font d’habitude quand t’en dis pas vraiment plus. mais lui ne le fait et tu te retrouves bloquée. sauf que c’est le jeu pas vrai ? il répond à tes questions sincèrement et tu réponds aux siennes. tu joues avec tes cheveux sans savoir quoi dire, tu commences à tourner un peu en rond. ouais une histoire compliquée… tu souffles doucement mais il ne s’arrêtera sûrement pas là, alors autant tout dire. juste un gars rencontré en soirée, mais il n’y aura rien de plus tu le sais et t’as un pincement au coeur. pourtant tu le savais dès le début, mais tu ne peux t’en empêcher, il était le premier et tu ne pourras jamais l’oublier. parce qu’il a été doux, parce qu’il a été parfait avec toi et que tu n’avais jamais ressentie ce genre de chose. tu relèves doucement ton regard vers ce gars de nouveau, tes dents qui s’acharne sur ta joue alors que tu sens ce petit stress qui s’est emparé de toi. tu réfléchis à ta prochaine question et tu te demandes combien de temps ce jeu va durer. tu te demandes si c’est réellement bien de faire ça. tu ne penses pas que ce n’est pas correct de parler comme ça avec une élève de la fac ? toi tu ne penses pas que ce soit correct, qu’il te porte un tel intérêt et que tu ne dises pas non à tout ça. dans le fond t’aimes juste cette façon qu’il a de s’intéresser à toi, alors que tu n’es pas du tout intéressante. t’arrêtes finalement de faire les cents pas et tu t’installes à nouveau dans un coin de la salle, loin de lui. comme si t’avais peur que quelqu’un rentre et vous découvre.

_________________

( for a minute there, i lost myself )
Revenir en haut Aller en bas
 
bad teacher (nolline)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Young teacher, the subject of schoolgirl fantasy ♥ | PV Alan & Jackie
» Parents du Dr Maurice Dubois
» Teacher registration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets :: williamsburg-
Sauter vers: