AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

white roses (muva)

avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1107 points : 0
pseudo : lélé
avatar : bb tonkin
crédits : hershelves (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 11:13
white roses in the snow
never let me go
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Tu regardes ton reflet dans le miroir de la voiture. T'aimes pas ce que tu vois. Tu vois pas grand chose, en fait, parce que t'es pas grand chose depuis bien longtemps. Jeune fille de bonne famille qui n'a jamais réussi à apprivoiser son monde. Les colères, les doutes, les ambitions, les erreurs, et tout qui se répète. Tu te regardes là, sur ce bout de miroir, et tu vois rien qui te plaît. T'aimerais bien, mais tu trouves pas. T'es pas certaine de l'avoir déjà aimé, ton reflet. T'as fait avec, t'as avancé comme tu pouvais. Sans ambitions, avec une multitude de désirs, mais aucun qui t'a satisfait. T'avances dans la vie et tu sais pas où tu vois. Quand tu regardes autour de toi, tu vois tes amis, tes connaissances, des inconnus, avancer, trouver une voie, la suivre, mûrir. T'es toujours à la ligne de départ, coincée, incapable d'avancer. Les dents qui grincent, la mine de dégoût. Tu dis rien, tu fais rien. Miroir qui se referme, et regard qui se dirige vers l'extérieur. Campus universitaire. T'es venue là, y'a bien longtemps, quand t'étais encore étudiante. Mauvais souvenir. Taxi jaune typique de New York. Fenêtre ouverte, t'attends. Ciel dégagé, chant des oiseaux qui couvrirait presque le bruit de la vie universitaire. Tu te sens mal à l'aise ici. Comme si ça te rappelait que t'avais eu la chance de devenir quelqu'un, et que t'as tout foiré. Vérité qui se confronte à la réalité. Tu souffles, collant ta tête contre le siège. Tu vois finalement une silhouette venir dans ta direction. C'est elle, sûrement. C'est son frère, son copain, ou son père, t'en sais trop rien, qui a appelé. Tu trouves ça étrange, mais tu dis rien. Sourire qui s'installe sur ton visage. Faire bonne impression, toujours. "Reva, c'est ça ?" Tu présentes la portière arrière, avec un air presque chaleureux. Envie de sortir de ce décor, surtout.

_________________
☼ i'm an angel in the atmosphere i spread my wings and fly away ☾

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 96 points : 0
pseudo : louisa
avatar : christina
crédits : @excelsior (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Avr - 11:48
le soleil qui caresse sa peau clair. une légère brise qui agite ses cheveux détachés. cascade ambrée sur ses frêles épaules. reva, elle avait eut envie de s'installer à l'extérieur pour travailler aujourd'hui. dès lors qu'elle avait quitté son dernier cours de la journée. l'envie d'échapper à ses quatre murs qui la renfermait. qui l'oppressait. comme la pression sur ses épaules. destin entre ses mains. le siens. le leur. elle n'a pas le droit de fauter, reva. pas alors que ravi se saigne pour elle. un soupire et elle tourne une page. les mots qui s'incruste. qu'elle imprime. qu'elle retient. il le faut. et reva, elle ne mesure pas ses efforts alors qu'elle y passe des heures. alors qu'elle y met beaucoup de son temps. il le faut pour réussir. y mettre du siens, sans compter. sans rechigner. parce qu'elle le veux cet avenir. celui qui leur a toujours tourné le dos. celui qui leur reviens. silence apaisant. légère symphonie naturelle. avant que ça ne vibre. avant que ça ne résonne. les nombreux messages quotidien. les appels parfois, aussi. reva, elle a apprit à en sourire plutôt que de râler. ravi qui s'inquiète. ravi qui la questionne. toujours là pour prendre de ses nouvelles. de s'assurer que tout va bien. présence protectrice qui se resserre autour d'elle. mais elle ne dit rien, reva. parce qu'elle en a besoin aussi, de ravi. de le savoir non loin. toujours là pour elle. ravi et ses bras protecteurs. ravi, sa seule famille. elle a envie de le voir, aujourd'hui. de ne pas rester seule ici. taxi qu'il décide d'appeler. comme si elle n'était pas capable de se débrouiller toute seule. comme si ce monde était trop dangereux pour elle. les minutes qui défilent alors qu'elle marche d'un pas léger jusqu'au lieu de rendez-vous.avant qu'elle n'aperçoive cette voiture jaunâtre si reconnaissable. elle s'approche, son sac bien vissé sur le dos. la chauffeuse lui sourit et reva en fait tout autant. il y a quelque chose d'enfantin sur le bord de ses lèvres roses. au creux de ce sourire sûrement plus sincère que le siens. reva, c'est ça ? elle acquiesce doucement. bonjour. qu'elle énonce doucement alors qu'elle observe la direction qu'elle lui indique. merci. c'est léger alors qu'elle s'avance à l'intérieur, prend place à l'arrière avant d'attacher sa ceinture. reva, elle se dit que ça ne doit pas être courant pour elle. vous avez déjà l'adresse ? reva, elle suppose que oui. ravi qui pense à tout, qui s'occupe de tout.

_________________

Have we ever noticed that nothing last for ever ?
Faces toward the sky, 'cause the unknown is sublime
Printing every hour in polaroids of mine
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1107 points : 0
pseudo : lélé
avatar : bb tonkin
crédits : hershelves (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 16:59
Tu changeras de boulot un jour. T'aimais bien au début, être taxi. Le nouveau, la découverte, la possibilité de voir ta ville encore et encore, éclairée sous différents jours. Tu considérais pas ce boulot comme terrible, comme fastidieux, ou comme quelque chose d'inférieur. Tu rends service, c'est aussi simple que ça. Chose qui n'a pas plu à tes parents, toujours désespérés à l'idée que tu portes un jour toute l'ambition de ton nom de famille. S'ils détestaient, toi, t'adorais que plus encore. Mais maintenant t'es lassée. Parce que t'as besoin de changement et d'instabilité, et que ce boulot t'apporte une routine que tu ne pensais pas découvrir. Et t'aimes pas ça. Comme l'impression d'être enfermée dans quelque chose. Alors tu vas trouver autre chose. Demain, dans une semaine, dans un mois, mais tu vas trouver. T'as pas encore d'idées bien précises, parce que t'en n'as jamais eu, mais t'as assez de contacts dans plusieurs branches pour pouvoir te réinventer, et ce sans diplôme. Impossible pour toi de retourner sur les bancs de l'école. T'as pas ce courage là, celui d'écouter, celui d'écrire, celui de tout retenir. T'as besoin d'action, pas de théorie. Tu penses à tout ça pendant que t'attends, parce que revenir ici te ramène quelques années en arrière. T'as jamais aimé être dans l'emprise d'un passé troublé et troublant. Un jour peut-être t'auras un peu de futur, mais pour le moment c'est le présent et uniquement lui. Jeune femme qui s'approche, tu comprends que c'est elle. T'as l'air gentille au premier abord, tu l'es même d'ailleurs, quand il s'agit d'étranger. Il n'y a sûrement qu'avec tes proches et tes connaissances que tu endosses ce caractère sévère et débordant. Elle s'installe, avec douceur. T'as comme l'impression qu'elle est pas totalement réelle, pas totalement là, tellement elle te semble différente de tout ce que t'as pu connaître. "Oui, je l'ai." Tu dis, en hochant la tête et en démarrant la voiture. Bruit singulier, un peu bruyant mais pas trop non plus. Main sur le siège, tu fais marche arrière, regardant derrière toi. Coup d'oeil rapide envers la jeune femme, un peu renfermée, t'as l'impression. "Quel cursus ? Vos études, je veux dire." Etrangement curieuse. T'as comme besoin de la placer, de savoir ce qu'elle peut faire. Quelque chose que t'aurais pu faire, dans le passé, peut-être aussi.

_________________
☼ i'm an angel in the atmosphere i spread my wings and fly away ☾

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 96 points : 0
pseudo : louisa
avatar : christina
crédits : @excelsior (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 21:19
ça sent le cuir. c'est la première chose qui lui passe par l'esprit alors qu'elle prend place, alors qu'elle s'installe. rapidement. elle suppose qu'elle n'est pas la première course de la jeune femme, encore moins la dernière. alors elle ne perd pas de temps reva. carlingue jaune. ça détonne au milieu des arbres, sur la route de l'université. reva elle connaît les taxi. ceux que ravi lui envoient. ceux qui la ramène aussi. parce que l'aîné n'aime pas la savoir traîner et qu'elle ne veut pas l'inquiéter. ravi, il se prive beaucoup trop pour elle alors reva, elle laisse faire. laisse couler. peut-être un peu trop. beaucoup trop. oui, je l'ai. qu'elle confirme. elle démarre et reva se met un peu plus à l'aise sur le cuir de la banquette arrière. visage qui se tourne vers l'arrière pour faire marche arrière et reva plante son regard sur elle. grands yeux ouverts. reva, elle a le regard emplit d'innocence. de naïveté, aussi. ça se déverse un peu trop malgré elle. ses traits qui parlent pour elle.quel cursus ? vos études, je veux dire. reva, elle sourit doucement lorsqu'elle se fait vouvoyer. c'est professionnel, sûrement. je fais du droit. qu'elle répond simplement, dans un premier temps. du droit. reva, elle ne sait pas si elle a vraiment aimé ça une fois. le rêve qui s'y dessine derrière davantage. et c'est tout ce qui compte. ravi, ce destin et elle. vous faites ça depuis longtemps ? qu'elle demande subitement, un sourire sur ses lèvres. il y a quelque chose de bienveillant au creux de son regard. d'habitude ils ne ressemblent pas à ça, les chauffards. léger rire. c'est presque cristallin. reva, elle ne voit même pas les feux qui s'additionnent, les rues qui défilent par la fenêtre. elle se sent à l'aise, sur cette banquette arrière. son regard qui observe la brune à travers le rétroviseur. celle qui la questionne un peu, qui fait la conversation. elle a pas l'habitude reva, et elle aime ça.

_________________

Have we ever noticed that nothing last for ever ?
Faces toward the sky, 'cause the unknown is sublime
Printing every hour in polaroids of mine
Revenir en haut Aller en bas
 
white roses (muva)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fête du cresson. Veules les roses (76).
» Verrine avocats et crevettes roses
» Pre-order de Septembre 2010 / Pury White Angel & Laches Black Devil
» Chouquettes aux pralines roses
» Fetes des Roses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets-
Sauter vers: