AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

can't lie forever. (lozaï)

my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 698 points : 75
pseudo : romane (breakfast club).
avatar : bb sarah.
crédits : @blue comet.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Mar - 17:30
lozen se sentait toujours mal à l’iase chez isaï alvaro. peut-être qu’au début, elle ne voulait pas venir travailler chez lui. mais que sa grand-mère lui avait dit qu’elle n’était pas en capacité de refuser un booulot quand il se présentait. et lozen savait bien que c’était vrai. toujours est-il que lozz s’arrangeait toujours pour venir faire le ménage chez isaï quand il n’était pas là. même s’il n’était pas dans la même pièce qu’elle, lozen devenait parano et s’imaginait qu’il la voyait quoi qu’elle fasse. encore qu’elle n’avait rien à se reprocher, lozen était toujours consciencieuse dans son travail. mais elle n’était jamais réellement sereine ici. l’appartement était silencieux, signe qu’il était bien vide, quand elle arriva. elle poussa un petit soupire soulagé et attacha ses cheveux en un chignon grossier. elle parti avec son seau et ses produits pour commencer. l’appartement était très grand, si bien que travailler ici lui demandait généralement une après-midi complète et encore en laissant quelques pièces de coté pour la prochaine fois. cette fois, elle devait s’occuper du bureau. en entrant elle remarqua qu’il était en fouillis, beaucoup de papiers en désordre sur le bureau. un peu maniaque lozen savait qu’elle aurait terriblement envie de les ordonner un peu. elle s’attela aux poussières, sur les meubles, gardant le bureau pour la fin. une fois arrivée devant lozen se laissa tomber sur le fauteuil quelques secondes, essayant de voir par om elle allait commencer pour ne pas perdre de temps. si elle était tête en l’air, quand elle travaillait lozz savait se montrer particulièrement méthodique. la blonde fronça les sourcils. elle pris une feuille qui dépassait des autres, le logo l’interpellait. elle le décrypta, le regard sérieux. elle n’était pas très maligne, mais elle connaissait ce logo. c’était celui de l’état. isaï n’était pas très bavard et il ne lui avait jamais véritablement dit ce qu’il faisait dans la vie. se pouvait-il qui soit du gouvernement, ou quelque chose comme ça ? elle n’y connaissait rien. tellement concentrée à mener son enquête, lozen n’entendit pas la porte du bureau s’ouvrir. elle sursauta. dans un mouvement, elle réussi à lacher la feuille. elle était à peu près sure qu’il n’avait pas pu voir qu’elle était en train de fouiller, un peu malgré elle. mais isaï semblait parfois avoir le don de troisième œil. elle le fixa, attendant de voir ce qui allait lui tomber dessus. « je ne savais pas que vous alliez rentrer. » elle se contenta de dire.

_________________
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
    rejoins moi sur le toit, viens avec moi. attends moi là, j'en ai rêvé tellement de fois.
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 2218 points : 140
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @honey money; sign @kesha, praying.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Avr - 9:10
t’as oublié un papier, en partant ce matin. louvea se fait le plaisir de te le rappeler, et tu en entends même parler toute la journée. fatigué de ses attitudes, tu prends une voiture entre midi et deux pour filer chez toi, et récupérer le papier. concentré sur la route, tu ronchonnes. ce n’était pas une bonne journée aujourd’hui, t’avais envie de voir personne. finalement, c’est ce qui est le plus compliqué dans ce job. devoir se lever tous les jours comme un pantin, et répondre à des obligations même si tu n’en as pas envie. t’avais pas ce réflexe, avant. t’étais pas du genre à te lever ou à travailler lorsque t’en avais pas envie. tu supposes que tes collègues l’ont bien remarqué d’ailleurs, que tu n’étais pas de bonne humeur. tout le monde, sauf louvea. journée au bureau, elle ne peut pas s’empêcher de faire la forte tête et de s’imposer. tu gares la grosse voiture devant ta petite maison plein pied, tu t’approches du porche et tu remarques une présence par la fenêtre du bureau. tu fronces les sourcils, entrant doucement pour ne pas te faire remarquer. ton cerveau bouillonne, tu sais que ce n’est rien de grave, juste quelque chose que tu as oublié. tu pousses la porte du bureau, faisant sursauter la gamine derrière le bureau. gamine qui n’est autre que la femme de ménage, fouillant dans tes affaires. bras croisés, tu t’imposes et tu sens sa mâchoire qui se serre de panique. je ne savais pas que vous alliez rentrer. elle tente de se justifier, et toi tu supposes qu’elle fait exprès de venir quand tu n’es pas là. tu pensais que c’était pour être tranquille, voilà que c’est pour fouiller. tu prends une grande inspiration, tu tiens ton regard sur les feuilles qu’elle vient de lâcher dans l’élan. t’es qui toi ? la femme de ménage ? tu demandes, pour montrer que tu ne connais pas son visage. j’ai pas le souvenir de te savoir si jeune .. tu connais sa grand-mère, si l’histoire est bonne. femme de ménage de la famille. voici donc la relève. tu t’approches, prenant les papiers sur le bureau, les retirant de sous ses yeux curieux. et il ne me semble pas non plus te payer pour fouiller. t’ouvres un tiroir et tu jettes tout dedans. confidentiel et privé, elle ne va pas s’en sortir comme ça.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i hope you are somewhere praying. i hope your soul is changing.
    i hope you'll find your peace falling on your knees, praying.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 698 points : 75
pseudo : romane (breakfast club).
avatar : bb sarah.
crédits : @blue comet.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Avr - 13:05
lozen n’était pas trop futée, surtout pour ce genre de choses. elle osait deviner que tout ça avait un lien avec le gouvernement, mais elle n’était pas capable d’aller plus loin dans sa réflexion. elle n’était pas au courant de toutes ces choses. lozz se contentait de faire sa vie, femme de ménage, fille de schizophrène, comment aurait-elle pu connaître le fonctionnement du monde autrement ? isaï alvaro était debout dans l’embrasure de la porte alors qu’elle venait de reposer le papier discrètement. il semblait solide comme un roc, froid et menaçant. lui laissant comprendre qu’elle venait de voir des choses qu’elle n’aurait pas du. « t’es qui toi ? la femme de ménage ? » lozen hocha vivement la tête pour répondre, les yeux bas. « j’ai pas le souvenir de te savoir si jeune .. » il se moquait d’elle. lozen savait qu’avant elle, c'était sa grand-mère qui venait ici. fatiguée, elle donnait doucement le relais de ses familles à lozen. les alvaro en premier, parce qu’ils étaient importants, avait-elle expliqué. lozen se fichait un peu de ça. elle faisait ce qu’on lui disait, finalement. isaï s’était approché et commença à rassembler ses papiers. « et il ne me semble pas non plus te payer pour fouiller. » il ajouta, méchamment. lozen recula d’un pas. « je fouillais pas. » elle tenta de se défendre. elle n’avait pas fouillé à proprement parler, elle était juste tombée sur ces papiers. involontairement. elle n’en connaissait même pas la signification. juste l’humeur de son patron lui faisait comprendre qu’elle était tombée sur quelque chose dont elle n’aurait pas du avoir connaissance. une idée germa dans sa tête… « vous travaillez pour le gouvernement ? » demanda-t-elle, un peu rhétoriquement. « je ne dirais rien… » elle ajouta. elle avait l’espoir d’avoir les cartes en main.

_________________
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
    rejoins moi sur le toit, viens avec moi. attends moi là, j'en ai rêvé tellement de fois.
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 2218 points : 140
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @honey money; sign @kesha, praying.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Avr - 13:57
t’arrives au bon moment, il semble. et tu ne regrettes pas de t’être imposé, pour le coup. t’avais juste oublié quelque chose, mais tu tombes sur une gamine le nez dans tes affaires. tu la prends la main dans le sac, elle ne devait pas s’y attendre. là, tranquille, à fouiller dans les papiers de ton bureau. tu veux bien accepter que ce soit juste sans le faire exprès, mais c’est trop tard. tu t’imposes alors, rangeant tes dossiers dans un tiroir. t’avais qu’à mieux ranger, sûrement. je fouillais pas. elle rétorque, sur un ton presque sec, légèrement gamin. une enfant prise dans la cuisine à manger des cookies. tu souris, parce que ce n’est pas très grave. ou alors, ça l’est – mais tu ne t’en rends pas encore compte. elle recule, tu la regardes derrière le bureau. toute menue, toute petite. un petit bout de chaire que tu pourrais faire tomber rien qu’en soufflant un peu trop fort. tu grognes, t’installant dans ton siège. tu te fais tourner, tu serres les mains entre elles pour trouver la meilleure chose à dire, à faire. ah oui ? juste une coïncidence alors ? tu demandes, mais elle est loin. déjà dans les papiers, dans ce qu’elle sait. tu le vois, qu’elle préfère te confronter que partir sans rien dire. et étrangement, tu n’es pas contre cet affront. vous travaillez pour le gouvernement ? elle demande, tu ne réponds rien. ni oui, ni non. personne ne le sait, et tu comptes bien sur cette petite pour tenir ses promesses. je ne dirais rien .. tu hoches la tête et tu poses tes mains sur le bureau pour avoir l’air plus sérieux. t’as bien intérêt, ma petite. tu la regardes, avouant tes fautes et ses trouvailles. tu n’en as pas fini avec elle, cependant. tu lui fais signe, pour qu’elle s’installe. assieds-toi, tu veux ? dis-moi un peu qui tu es, d’où tu viens .. tu ne la connais pas, sa grand-mère venait avant. et t’avais même pas compris qu’il y avait un changement. tu ne la quittes pas du regard, interrogatoire à ta façon. a voir si elle est docile, à voir si elle peut t’être utile. ou pas.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i hope you are somewhere praying. i hope your soul is changing.
    i hope you'll find your peace falling on your knees, praying.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 698 points : 75
pseudo : romane (breakfast club).
avatar : bb sarah.
crédits : @blue comet.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 18:24
dans le fond, lozen se fichait de tout ça. et elle n’était surement pas vénale. toutes ces choses, elle s’en foutait, et ça la dépassait bien pour une raison : ça ne l’intéressait strictement pas. pourtant, là, à ce moment précis, elle avait eu une illumination. c’était sa chance, d’avoir ce que personne d’autre – même pas elle - pouvait lui offrir. elle détestait penser comme ça, ça ne lui ressemblait pas. mais lozz était consciente qu’elle ne pouvait pas laisser passer cette chance d’avoir ce qu’elle voulait, pour une fois. « ah oui ? juste une coïncidence alors ? » il demanda. la blonde hocha la tête, mais elle avait compris au son de sa voix qu’il ne la croyait pas plus que ça, alors elle ne chercha pas à se justifier. elle avait juste dit qu’elle ne dirait rien, parce qu’elle comptait bien régler ça entre eux. elle se foutait de révéler des choses au monde entier. « t’as bien intérêt, ma petite. » il lui confirma alors qu’elle n’avait pas intérêt d’ouvrir sa jolie bouche et parler de ça à quiconque d’autre que lui-même. « assieds-toi, tu veux ? dis-moi un peu qui tu es, d’où tu viens .. » demanda isaï en lui indiquant le siège en face du bureau. lozen fronça les sourcils, pas tellement sure de comprendre ce qu’il cherchait. elle s’installa doucement sur le siège en posant ses mains sur ses genoux, elle saisissait que ce n’était pas négociable. « je… euh… je m’appelle lozen, je suis la petite fille de madame epstein, qui travaillait ici, avant… moi. je… euh… je vivais avec elle, elle m’a élevé, parce que ma mère est folle et mon père est mort. et puis… euh elle m’a fait travailler avec elle, parce qu’on avait pas les moyens de me payer l’université et euh… » lozen s’arrêta en route, généralement quand elle commençait, on ne pouvait pas l’arrêter. lozz fronça une nouvelle fois les sourcils, et leva les yeux sur son employeur. « pardon, mais… pourquoi vous me demandez ça ? je dirais, rien je vous l’ai dit. par contre… » elle s’arrêta en court, un peu prise au dépourvu de devoir abattre ses cartes. « par contre, j’ai des conditions… » elle termina, doucement, timidement. elle réussi par miracle à ne pas rougir de sa prise de position.

_________________
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
    rejoins moi sur le toit, viens avec moi. attends moi là, j'en ai rêvé tellement de fois.
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 2218 points : 140
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @honey money; sign @kesha, praying.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Avr - 19:14
tu pensais qu’elle allait rétorquer, mais elle ne le fit pas. doucement, elle s’installa en face de toi pour que tu poses tes questions et surtout, pour qu’elle raconte sa version de l’histoire. d’après elle, elle ne fouillait pas. et tu veux bien la croire, t’as jamais rien eu à redire de ses services. mais maintenant qu’elle sait, tu sais qu’il va falloir que tu t’arranges pour qu’elle ne le crie pas sur les toits. tu connais les femmes de ménage, elles parlent toujours trop. tu hoches alors la tête, pour qu’elle parle. et elle le fait, toujours à ta grande surprise. je… euh… je m’appelle lozen, je suis la petite fille de madame epstein, qui travaillait ici, avant… moi. je… euh… je vivais avec elle, elle m’a élevé, parce que ma mère est folle et mon père est mort. et puis… euh elle m’a fait travailler avec elle, parce qu’on avait pas les moyens de me payer l’université et euh… elle s’arrête alors qu’elle était bien lancée, t’aimais même son histoire. hésitante, certes, mais agréable. une jolie voix, et quelque chose qui te semble assez fort. t’aimais bien sa grand-mère, c’était une femme brave et téméraire. tu supposes qu’elle a su élevée sa petite fille de la même façon. pardon, mais… pourquoi vous me demandez ça ? je dirais, rien je vous l’ai dit. par contre… tu redresses la tête, ne comprenant pas bien où elle veut en venir. par contre, j’ai des conditions… t’ouvres tes yeux, tu hausses les sourcils et tu finis par rire. ben voyons, des conditions .. tu répètes parce que sa petite voix n’avait rien de bien crédible. t’as une armes dans le dos, tu sais que si tu la sors, ça suffira à ne jamais la faire parler. sauf que t’as envie de voir où elle veut aller, cette petite. coude sur le bureau, tu t’approches. et c’est quoi alors, tes conditions lozen ? prénom étrange, comme celui de sa grand-mère que t’as oublié. tu ris, tu souris, et tu joues un peu avec cette gamine qui se croit tout permis. avec un peu de chance, tu vas pouvoir lui donner ce qu’elle veut et vous serez tous les deux contents, et sinon ; t’as la solution finale dans le dos.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i hope you are somewhere praying. i hope your soul is changing.
    i hope you'll find your peace falling on your knees, praying.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 698 points : 75
pseudo : romane (breakfast club).
avatar : bb sarah.
crédits : @blue comet.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 17:32
pourquoi s’était-elle mise à parler comme ça ? pourquoi à lui. c’était son employeur, elle le croisait vaguement quand elle venait ici, et encore pas à chaque fois. et puis plus lozen en racontait plus il avait de dossiers sur elle, contre elle. c’était comme ça que ça se passait non ? si c’était un voyou, ou quoi que ce soit, il se servirait de tout ce qu’elle disait contre elle. elle regrettait d’avoir parlé de sa grand-mère, avant de se souvenir qu’elle avait travaillé ici avant elle. et d’ailleurs, sa grand-mère ne l’aurait jamais envoyé chez isaï alvaro si elle avait pu penser mettre sa petite-fille en danger. lozz était sa seule et unique, elles n’avaient rien d’autres qu’elles-mêmes dans leurs vies respectives. mais pire encore… comment lozen avait pu croire qu’elle pourrait imposer ses conditions, qu’elle serait assez maligne pour faire acheter son silence. elle n’avait jamais été ce genre de fille. elle n’avait jamais fait de chantage à qui que ce soit, elle ne savait pas comment on s’y prenait après tout… « ben voyons, des conditions .. » il répéta. même lui ne la croyait pas. et ça ne devait pas être la première fois qu’on lui imposait des conditions. forcément, lozen était une poupée à coté de tout ce qu’il avait du voir dans sa vie. elle le voyait soudait comme une toute nouvelle personne. « et c’est quoi alors, tes conditions lozen ? » sa vois la déstabilisait mais elle essayait de ne pas le montrer, pour se donner une contenance et peut-être obtenir ce qu’elle voulait. elle aurait pu simplement lui demander de l’argent et ne pas entrer dans les détails. mais son instinct lui disait que si elle se contentait de ça, elle n’obtiendrait jamais gain de cause. lozen déglutit difficilement et leva les yeux sur son employeur. « y’a… cette école où je voudrais aller… mais ma grand-mère a pas les moyens de me la payer et moi non plus… je veux pas faire un cursus universitaire, c’est juste, disons, comme une mise à niveau. c’est juste deux années, mais je peux pas les payer… » elle plongea ses yeux dans les siens, elle savait qu’il comprendrait ce qu’elle attendait de lui.

_________________
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
    rejoins moi sur le toit, viens avec moi. attends moi là, j'en ai rêvé tellement de fois.
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 2218 points : 140
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @honey money; sign @kesha, praying.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 11:01
prise la main dans le sac, et pourtant déterminée à te montrer qu’elle sait ce qu’elle veut. tu prends une longue inspiration, tu expires en demandant ce qu’elle veut. t’es pas à ça près, et sa grand-mère a toujours été dans la famille. si elle ne demande pas la lune, tu sais que tu pourras l’aider. et t’es prêt à le faire, si elle le souhaite. sans forcément passer par la fouille et les menaces. tu restes droit, tu tiens ton regard dans le sien pour l’intimider et t’as malgré tout l’impression que ça marche. elle s’affirme, mais elle a peur aussi. tu ne la pensais pas si téméraire, en la voyant pour la première fois. elle paraissait plutôt fragile même, elle t’a fait pensé à laïs pendant une seconde. une toute petite seconde. elle prend une inspiration à son tour, et elle formule son souhait. tu écoutes, calme. y’a .. cette école où je voudrais aller .. mais ma grand-mère a pas les moyens de me la payer et moi non plus .. je veux pas faire un cursus universitaire, c’est juste, disons, comme une mise à niveau. c’est juste deux années, mais je peux pas les payer .. tu ne dis rien, tu ne bouges pas. juste une école, tu sais que tu peux le faire. tu le supposes du moins. mais combien ? t’as un peu de côté, mais pas des milliers. si c’est trop, tu ne pourras pas l’assumer. mais tu peux l’aider à payer la moitié. sûrement. tu baisses le regard, tu poses tes coudes sur la table pour connaître les détails. ceux qu’elle a sûrement fait exprès d’oublier. et ça coûte combien ton truc ? pour combien de temps ? et surtout, pour faire quoi ? si tu payes, tu veux savoir pour quoi. et surtout, tu veux savoir si tu vas pouvoir te servir de cette petite, d’un moyen ou d’un autre.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i hope you are somewhere praying. i hope your soul is changing.
    i hope you'll find your peace falling on your knees, praying.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 698 points : 75
pseudo : romane (breakfast club).
avatar : bb sarah.
crédits : @blue comet.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Avr - 16:11
lozen n’avait jamais été du genre à faire du chantage. elle n’en avait d’ailleurs jamais fait. si bien qu’elle n’était pas certaine de pouvoir tenir jusqu’à obtenir ce qu’elle voulait. comment faisait-on pour être sur que l’autre ferait ce qu’on lui disait. lozz était à peu près sure que pour faire du chantage, il fallait connaître les faiblesses de son adversaire. elle connaissait très mal isaï alvaro, mis à par le fait qu’il avait visiblement quelque chose à cacher concernant son lien avec le gouvernement. mais même ça, lozen n’était pas sure de comprendre ce qu’il en était vraiment. effectivement, cette école lui tenait vraiment à cœur et elle avait vu là la seule solution pour obtenir ce qu’elle voulait. mais jamais elle n’assumerait d’avoir du marchander pour obtenir l’argent. elle avait un peu l’impression de se vendre. mais isaï semblait malin et il ne se laisserait pas avoir aussi facilement, l’instinct de la blonde le lui soufflait. il posa ses coudes sur la table. lozen restait là à triturer ses doigts, essayant de masquer son manque de confiance comme elle pouvait. « et ça coûte combien ton truc ? pour combien de temps ? et surtout, pour faire quoi ? » il demanda. lozz ouvrit la bouche, surprise. elle pensait qu’il allait la jeter directement. qu’il allait lui dire de remballer ses salades, sans attendre plus. lozen ne s’était pas attendu à devoir exposer son plan d’avenir. « je, euh… » lozen baissa la tête une seconde pour reprendre ses esprits. elle plongea ensuite son regard dans le sien, comme si elle passait un entretien d’embauche. « une école d’arts. deux années. ça coute 15 000 dollars, pour les deux ans. » elle répondit rapidement comme si elle allait oublier. « je voudrais être illustratrice pour des dessins animés. » elle ajoute, comme si c’était important. ça l’était pour elle, mais elle n’était pas certaine que ça le soit pour lui.

_________________
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
    rejoins moi sur le toit, viens avec moi. attends moi là, j'en ai rêvé tellement de fois.
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 2218 points : 140
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @honey money; sign @kesha, praying.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 9:19
tu t’es toujours occupé de ceux qui n’ont rien. et lorsque tu étais gamin, tu te souviens de cette femme qui passait dans ta chambre pour nettoyer tes bêtises sans jamais rien dire à mama. elle était gentille, et elle te faisait toujours des clin d’œil pour te faire comprendre que personne ne saurait rien, que ce serait votre secret. aujourd’hui, avec cette gamine t’as envie de rendre la pareille. t’as envie de prouver que ces années de bons et loyaux services n’ont pas été vain. tu poses alors la bonne question, à savoir ce qu’elle veut faire pour combien d’argent et de temps. elle semble hésiter, la petite. elle semble gêné par le fait que tu t’y intéresses. je, euh .. tu l’incites à donner sa réponse, tu t’avances vers elle les coudes sur le bureau. une douce peau, une naïveté qu’on lit dans les yeux et une explosion de saveur que tu ne peux pas expliquer. comme si d’un coup, son cerveau se transformait en pétales de fleurs et qu’il parlait de lui-même. comme si on lui glissait un filtre sur la tête, en fait. une jeune des journées actives, une jeune d’aujourd’hui. une école d’arts. deux années. ça coute 15 000 dollars, pour les deux ans. tu te recules, et tu penches la tête. pensif. tu ne t’attendais pas à ce que ce soit si cher, tu ne pensais pas que c’était coûteux à ce point de faire une école d’art. tu soupires, tu réfléchis. tu l’as cette somme, et tu ne voulais pas t’en servir pour cette petite. mais tu te retrouves coincé, sans l’avoir vu venir. je voudrais être illustratrice pour des dessins animés. tu souri et tu lis de nouveau cette explosion sur son visage. elle est heureuse, ça se voit. c’est un rêve qui lui plait. bon, et t’as combien là déjà ? avec ton salaire, tu peux faire un prêt ? est-ce qu’on peut pas s’arranger pour partager les frais ? j’peux pas tout te donner, pas d’un coup. tu ne veux pas mentir, tu ne veux pas qu’elle pense que t’as les moyens malgré les apparences. tu veux t’arranger, tu veux suivre ses études si tu vas dans cette démarche. et il faut qu’elle comprenne ça, parce que malgré ses menaces ; elle ne peut rien contre toi.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i hope you are somewhere praying. i hope your soul is changing.
    i hope you'll find your peace falling on your knees, praying.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 698 points : 75
pseudo : romane (breakfast club).
avatar : bb sarah.
crédits : @blue comet.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Mai - 12:59
lozen était assez fière d’elle. et surtout elle était ébahie du courage qui s’était installé en elle. elle ‘était pas de ce genre là, mais elle s’en serait éternellement voulu de ne pas avoir saisi cette chance. lozen zieutait cette école depuis deux années sans jamais trouver de solution. aujourd’hui cette solution semblait s’offrir à elle et elle ne pouvait pas laisser passer ça. même si isaï avait un coté effrayant et qu’elle se disait qu’il était capable de l’enfermer dans une cave pour le restant de ses jours. elle avait l’impression que cet homme était capable de tout. et s’il refusait son arrangement, alors tout était possible venant de lui. « bon, et t’as combien là déjà ? avec ton salaire, tu peux faire un prêt ? est-ce qu’on peut pas s’arranger pour partager les frais ? j’peux pas tout te donner, pas d’un coup. » elle était un peu déçue de savoir qu’il n’était pas en mesure de juste lui faire ce chèque de quinze mille dollars. mais on était pas dans un film, lozen aurait du se douter que les choses ne se passaient pas comme ça dans la vraie vie. elle baissa les yeux une seconde. elle haussa les épaules, consciente que sa réponse ne serait pas celle qu’il attendrait. « j’ai 2 000 dollars de coté. je les garde pour ma grand-mère au cas où elle ait besoin d’être hospitalisée ou je sais pas… mais je peux… je peux les utiliser. et d’ici septembre je devrais pouvoir 1 000 dollars de plus je crois. » elle était bien assez lucide pour savoir que c’était peu. « je pourrais peut-être demander à l’école si je peux payer que la première année pour le moment ? » elle proposa comme solution. lozen plongea son regard dans celui d’isaï. « je trouverais un moyen de vous rembourser… après… plus tard. » elle ajouta, pour se dire qu’elle était pas complètement en train de lui demander de l’argent sans aucune autre compensation. elle savait que même s’il ne payait pas, lozen ne dirait rien de ce qu’elle avait découvert et elle était presque sure qu’il le savait aussi dans le fond.

_________________
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
    rejoins moi sur le toit, viens avec moi. attends moi là, j'en ai rêvé tellement de fois.
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 2218 points : 140
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @honey money; sign @kesha, praying.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Mai - 10:48
tu prends cette histoire très au sérieux et tu t’en veux un peu de ne pas être plus disponible et de ne pas avoir assez pour régler cette histoire en deux secondes. elle te regarde, la petite et elle ne semble pas si gênée à l’idée de te demander de l’argent. elle la veut, son école. elle veut vivre son rêve et tu n’es personne pour ne pas lui prêter et même lui donner un peu d’argent. tu penses à sa grand-mère, à ce qu’elle a fait pour tes parents ; tu sais que ta mère aimerait que tu aides cette petite. et à défaut de leur faire plaisir, t’auras le mérite de les écouter de loin. tu souris, pensant à ta mère qui aurait sûrement proposé à lozen de manger, de boire et de dormir ici. toi, t’es pas de ce genre ; pas jusque-là. j’ai 2 000 dollars de côté. je les garde pour ma grand-mère au cas où elle ait besoin d’être hospitalisée ou je sais pas… mais je peux… je peux les utiliser. et d’ici septembre je devrais pouvoir 1 000 dollars de plus je crois. tu hoches la tête, et tu calcules rapidement avec ce que t’as sur ton compte. tu supposes que tu pourras appeler ton père aussi, t’arranger pour qu’il te verse la somme qu’il a pour toi, plus rapidement. tu t’arrêtes un instant dans le regard de la petite, et tu comprends que tu n’as rien à faire de cet argent alors qu’elle en fera un certain usage. tu ne vas rien acheter, tu ne vas rien payer. t’es dans un cercle où tout est payé d’avance, et où t’es entretenu. entretenu par l’état américain. je pourrais peut-être demander à l’école si je peux payer que la première année pour le moment ? tu hoches la tête, sorti de tes pensées. oui, vois ce que tu peux faire. comment tu peux échelonner le truc .. t’es encore dans le vague, tu ne quittes pas son petit visage doux. je trouverais un moyen de vous rembourser… après… plus tard. tu souris, tu supposes qu’elle tiendra ses paroles. pas sûr que tu acceptes cependant. umh .. tu dis, te levant doucement pour faire le tour du bureau. donc on est ok ? on s’arrange tous les deux, et t’arrêtes fouiller dans mes affaires ? ok ? tu hausses les sourcils, tu comptes sur elle à présent.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i hope you are somewhere praying. i hope your soul is changing.
    i hope you'll find your peace falling on your knees, praying.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 698 points : 75
pseudo : romane (breakfast club).
avatar : bb sarah.
crédits : @blue comet.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Mai - 19:33
elle se rendait compte que iasï ne pourrait pas régler toute la somme et qu’elle devrait prendre ses économies pour payer le restant. elle regrettait un peu qu’il ne puisse pas simplement tout régler et qu’elle soit obliger de vider son compte de ce qu’elle garder depuis qu’elle avait commencé à travailler et que sa grand-mère lui avait également donné. mais c’était toujours mieux que rien. sans l’aide d’isaï ses économies ne lui auraient jamais permis de ne serait-ce qu’envisager entrer dans cette école. aujourd’hui, elle se sentait prête à préparer un dossier pour être acceptée. sa vie pouvait changer. certes, elle allait devoir travailler deux fois plus pour retrouver l’argent qu’elle allait donner à l’école. le travail et l’école lui prendraient tout son temps. mais elle était sure qu’elle pouvait le faire. cette école était son rêve depuis plus de deux ans déjà. elle voulait croire que son avenir était là-bas et qu’elle pourrait devenir la personne qu’elle voulait. elle n’avait aucun problème avec son job de femme de ménage, elle l’assumait pleinement, mais ce n’était pas son rêve. « oui, vois ce que tu peux faire. comment tu peux échelonner le truc .. » lozen hocha la tête de haut en bas, rapidement. elle n’était pas sure que l’école accepte ce genre de compromis, mais elle ne devait pas être la seule à ne pas avoir les moyens de tout payer en une seule fois ? « umh .. » il souffla. lozen resta silencieuse, attendant la réponse qui pourrait être décisive. « donc on est ok ? on s’arrange tous les deux, et t’arrêtes fouiller dans mes affaires ? ok ? » lozen resta silencieuse et le regarda dans les yeux pendant de longues secondes. « sérieusement ? vous acceptez de me donner l’argent ? » elle demanda, surprise. jamais elle n’avait fait ce genre de chantage et jamais elle n’avait pensé arriver à ses fins. « je fouillais pas, je vous promets, je me fiche de tout ça. » elle ajouta, pour qu’il comprenne qu’elle n’était pas de ces filles vénales qui ne pensaient qu’à l’argent. mais elle ne voulait pas qu’il se rétracte pour autant.

_________________
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
    rejoins moi sur le toit, viens avec moi. attends moi là, j'en ai rêvé tellement de fois.
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 2218 points : 140
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @honey money; sign @kesha, praying.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Mai - 15:47
tu ne sais pas trop ce qu’il te prend, encore moins pourquoi t’es aussi généreux avec cette gamine. tu pourrais en donner un peu seulement, ou juste lui laisser une augmentation pour le ménage qu’elle fait. de là à payer un bout de ses études, on pourrait te prendre pour un fou. sauf que cette petite t’inspire, et que tu ne fais rien de cet argent. tu émets donc les derniers termes pour que lozen accepte et tu la vois hésiter, se surprendre d’avoir réussi à te convaincre. ce n’était pas difficile, pour le coup. sérieusement ? vous acceptez de me donner l’argent ? tu vois l’espoir dans ses yeux, il te fait sourire. tu te laisses porter doucement donc, par cette petite fille qui pourrait être ta sœur. t’as fait beaucoup d’erreurs avec laïs, peut-être que tu cherches enfin à satisfaire le frère que t’aurais pu être. je le fais parce que j’aime bien ta grand-mère et qu’elle a fait beaucoup pour ma famille. tu dis, assez sèchement pour ne pas qu’elle s’imagine trop de choses. je fouillais pas, je vous promets, je me fiche de tout ça. elle ajoute. tu te lèves pour quitter ton bureau, t’attends qu’elle te suive pour fermer à clé derrière elle. tu ris un peu, sur sa remarque et tu caches la clé dans ta poche arrière. umh, alors pourquoi tu me fais du chantage exactement ? tu demandes, naturellement et avec un air de défis. tu ne comprends pas bien pourquoi elle te demande de l’argent, si elle s’en fout. et même si elle est arrivée à son but et que tu ne changeras pas d’avis, tu plaisantes de son attitude et de sa façon de faire. si tu fais ça avec tous tes clients .. tu vas finir par être très riche. c’est ta stratégie ? tu ris encore un peu, te rendant compte que tu t’es peut-être fait avoir. qui sait ?

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i hope you are somewhere praying. i hope your soul is changing.
    i hope you'll find your peace falling on your knees, praying.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 698 points : 75
pseudo : romane (breakfast club).
avatar : bb sarah.
crédits : @blue comet.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Juin - 20:40
lozen ne pensait pas qu’un jour elle en arriverait à faire du chantage à quelqu’un. et encore moins pensé qu’elle arriverait à ses fins. elle était débutante en la matière mais elle commençait à comprendre qu’elle arrivait à ses fins. c’était étrange. cette école avait toujours été hors de sa portée. elle n’en avait même jamais parlé à sa grand-mère, dans le fond, parce qu’elle savait qu’elle aurait tout fait jusqu’à s’endetter pour que lozen puisse accéder à ses rêves. quand elle prenait le bus, elle prenait toujours celui qui passait devant l’école, comme pour se faire croire qu’elle allait en cours et elle regardait le bâtiment, quand le bus ralentissait à l’arrêt devant l’institution. c’était idiot, elle en avait conscience, mais elle avait fini par comprendre que c’était sa façon à elle de passer le cap et réussir à se mettre dans la tête que cette école resterait au stade de rêve. et pourtant, depuis quelques minutes, une rentrée en septembre n’était plus si in-envisageable. elle arrivait même à rêver d’acheter des affaires scolaires et de rendre des devoirs, de faire des heures abominables pour le travail et réussir à aller en cours la journée. c’était idiot, car la plupart des personne qu’elle connaissaient priait justement pour sortir de ce scénario, lozen, elle, priait pour y entrer. « je le fais parce que j’aime bien ta grand-mère et qu’elle a fait beaucoup pour ma famille. » lozen lui répondit d’un petit sourire. elle adirait quand on parlait de sa grand-mère de cette façon. « umh, alors pourquoi tu me fais du chantage exactement ? » lozz haussa les épaules. a vrai dire, elle n’avait pas de réponse. ça lui était venu d’un coup, comme ça. et finalement, ça avait fonctionné. « si tu fais ça avec tous tes clients .. tu vas finir par être très riche. c’est ta stratégie ? » il rit alors. lozen se releva. « je fais jamais ça. j’ai juste envie d’aller dans cette école. » elle répondit, très sérieusement même si elle avait vu dans son rire qu’il n’était pas forcément très vindicatif. « je vais remplir mon dossier et je vous dirai quand j’ai besoin de l’argent. » elle ajouta, finalement.

_________________
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
    rejoins moi sur le toit, viens avec moi. attends moi là, j'en ai rêvé tellement de fois.
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 2218 points : 140
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @honey money; sign @kesha, praying.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Juil - 11:20
tu la taquines un peu, mais elle reste sérieuse. tu ne pensais pas qu’elle faisait ça avec tous ses clients chez qui elle vient faire le ménage, mais ça t’amuse de la chercher un peu et de l’éloigner de ses zones de retranchements. sauf que bien sûr, elle réagit autrement. je fais jamais ça. j’ai juste envie d’aller dans cette école. sèche, elle se lève. tu te tournes vers elle, tentant de rattraper tes mots trop rieurs pour elle. ça va .. je plaisantais. tu souris, forcé. tu cherches à la réconcilier avec l’humour, et à lui faire comprendre que t’es sérieux avec tout ça. qu’elle mérite d’aller dans son école et que tu fais un placement en comptant sur elle. un jour, elle pourrait te le rendre en s’éloignant de tout ça. et ça te convient. faudrait juste qu’elle se détende, maintenant. je vais remplir mon dossier et je vous dirai quand j’ai besoin de l’argent. tu hoches la tête, sans broncher. elle est déterminée. faisons comme ça. tu sors du bureau pour t’approcher du salon. tu te fais un café, t’as envie de fumer une clope aussi. tu te retiens, tu n’es pas sûr qu’elle fume ou qu’elle aime la fumée, simplement. sa peau est encore si douce, t’aimerais ne pas la tirailler avant l’heure. on va bientôt croire que je suis ton mac, ou .. ton fournisseur. t’essayes de ne pas trop en parler .. ok ? tu ne penses pas que ce serait grave qu’on l’apprenne, mais vu les histoires dans lesquelles tu traînes, tu préférerais qu’elle soit loin de tout ça. tant pour sa carrière que pour sa vie. sait-on jamais, on pourrait même vous penser ensemble ou lier d’une certaine façon. t’as pas besoin de ça, en ce moment. tu te tournes, tu tends la tasse de café vers elle. si elle en veut, elle peut le prendre. et elle peut rester aussi, à elle de voir. t’es pas pressé, et pour le moment ; t’as rien de mieux à faire.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i hope you are somewhere praying. i hope your soul is changing.
    i hope you'll find your peace falling on your knees, praying.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 698 points : 75
pseudo : romane (breakfast club).
avatar : bb sarah.
crédits : @blue comet.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Juil - 14:21
lozen était absolument mal à l’aise avec l’idée qu’isaï pense qu’elle se servait de lui, alors que c’était absolument ce qu’elle faisait finalement. « ça va .. je plaisantais. » il répondit. lozen hocha la tête, un peu rassurée. elle réussi à se détendre un peu. la blonde n’avait pas le souvenir d’avoir déjà vu isaï alvaro sourire, et surtout pas à elle. lozen aimait cette idée que personne ne la voyait. elle passait inaperçue dans les maisons dont elle s’occupait et ça lui allait parfaitement. elle lui expliqua qu’elle replirait un dossier dès que possible. elle ne savait pas quand on lui demanderait de l’argent, mais désormais elle savait qu’elle pourrait se tourner vers isaï. sa grand-mère – et pas que – se demanderait comment elle avait obtenu cette argent, mais lozz était bien décidé à ne jamais révéler la vérité. « faisons comme ça. » il confirma et se dirigeai dans le salon pour prendre un café. docile, lozen le suivit, elle avait compris qu’elle n’était pas la bienvenue dans ce bureau. « on va bientôt croire que je suis ton mac, ou .. ton fournisseur. t’essayes de ne pas trop en parler .. ok ? » demanda isaï en lui tendant une tasse de café. lozen en but une gorgée. elle secoua la tête. « je dirais rien. j’ai pas plus envie que vous que les gens pensent que je me fais payer pour du sexe. » elle confessa. comme souvent elle se mit à rougir en prononçant le mot sexe. lozen se cacha dans sa tasse de café. « je suis pas sure que les gens comprendraient cet arrangement sans penser qu’il y a du s… enfin, ce genre de choses en jeu. » elle ajouta.

_________________
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
    rejoins moi sur le toit, viens avec moi. attends moi là, j'en ai rêvé tellement de fois.
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 2218 points : 140
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @honey money; sign @kesha, praying.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Juil - 10:18
ta vie est largement assez complexe pour y ajouter une gamine à charge. si t’acceptes d’aider cette petite blonde, c’est parce que t’as beaucoup de respect pour ce qu’elle fait et le fait que sa famille aide la tienne depuis toujours. elle mérite cette école, elle mérite de grandir comme beaucoup et tu ne feras rien de cet argent. une bonne cause, ça vaut aussi pour l’entourage et pas forcément pour les enfants défavorisés des pays éloignés. je dirais rien. j’ai pas plus envie que vous que les gens pensent que je me fais payer pour du sexe. tu hoches la tête, rassuré. tu te fais couler un café, tu laisses entendre que tu peux lui en faire un par la même occasion. elle n’est pas obligée de filer tout de suite, tu peux aussi voir ce qu’elle vaut, qui elle est. je suis pas sure que les gens comprendraient cet arrangement sans penser qu’il y a du s… enfin, ce genre de choses en jeu. tu souris, tu remarques d’autant plus son innocence lorsqu’elle parle de sexe, et de ce genre de privilèges entre hommes et femmes. tu te demandes un instant si elle a conscience de ce qu’elle dégage, de ce qu’elle fait aux gens. et tu te demandes aussi si sa naïveté la pousse plus loin qu’elle ne le sait, qu’elle ne le pense. t’as sûrement raison .. tu te tournes, café au bord des lèvres et un air sérieux sur le visage. tu fais attention avec les hommes d’ailleurs ? hein ? ils ne sont pas tous aussi .. sympas que moi, à ce niveau-là. tu regardes son haut, sa façon de s’habiller et tu réalises que n’importe quelle couille aurait pu faire le tour du propriétaire sans même prendre la peine de l’écouter, ou de lui retirer sa jupe. un fantasme pour beaucoup, et l’envie de préserver ce minois que tu découvres encore pendant quelques secondes.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i hope you are somewhere praying. i hope your soul is changing.
    i hope you'll find your peace falling on your knees, praying.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 698 points : 75
pseudo : romane (breakfast club).
avatar : bb sarah.
crédits : @blue comet.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Juil - 18:04
lozen était un peu gênée de parler de sexe avec isaï. ils ne faisaient que se croiser ici, généralement et leur conversation n’allait jamais plus loin que la pluie et le beau temps. lozen avait bien conscience d’être complètement hors du monde d’isaï alvaro et de toute façon, on lui avait toujours appris à se mêler de ses affaires. s’il avait eu envie de lui parler – de lui parler vraiment – il aurait eu l’occasion de le faire depuis bien longtemps. « t’as sûrement raison .. » il souffla, en jouant avec son café. lozen le regardait faire sans savoir si elle devait rester ou partir. devait-elle attendre qu’il la congédie pour tourner les talons ? elle ne savait soudain plus sur quel pied danser. « tu fais attention avec les hommes d’ailleurs ? hein ? ils ne sont pas tous aussi .. sympas que moi, à ce niveau-là. » lança isaï en la détaillant de haut en bas. lozen rougit certainement plus qu’elle ne l’avait jamais fait de sa vie. pensait-il qu’elle était du genre à écarter les cuisses à la moindre occasion ? ce n’était pas faux, en plus juste parce qu’elle tombait amoureuse comme on laisse tomber son téléphone par terre. était-ce l’image qu’elle renvoyait ? lozen était en plus gênée qu’il semblait lui parler comme un père. lozz n’avait pas eu de père, pas assez longtemps du moins, elle ne savait pas quoi faire d’une conversation pareille, surtout venant de son patron. « j’ai pas, euh… » mais aucun mot ne venait. la blonde n’avait pas la moindre idée de ce qu’elle devait répondre à ce genre d’interrogation. elle haussa les épaules. « non, je sais pas trop faire attention… » c’était la vérité. elle était incapable de reconnaître un honnête homme d’un goujat. « mais ça va, c’est pas grave, je m’en remets toujours. » elle tenta alors de se rattraper, presque de le rassurer. elle n’avait jamais eu d’homme dans sa vie de petite fille, elle ne savait pas ce qui se disait et ce qui ne se disait pas. et surtout quand cet homme en face de soit était isaï. elle se mordit la lèvre. « vous croyez que je suis une fille facile ? » elle demanda, un peu trop soudainement. mais elle avait besoin de savoir si c’était l’image qu’elle renvoyait.

_________________
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
    rejoins moi sur le toit, viens avec moi. attends moi là, j'en ai rêvé tellement de fois.
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 2218 points : 140
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @honey money; sign @kesha, praying.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 10 Sep - 22:14
dans la cuisine, tu retrouves doucement ton calme. l’évènement lozen est passé, la petite femme de ménage et ses rêves semblent maintenant maîtrisés. elle te suit, hésitante. elle a peur de mettre les mains là où elle ne devrait pas, encore. tu supposes qu’elle joue bien son jeu, qu’elle arrive à se contrôler maintenant que tu le lui as demandé, maintenant qu’elle est dans la confidence et qu’elle traîne dans tes histoires louches. tu sais qu’elle a vu ce que tu fais, tu sais qu’elle pourrait tout faire exploser, mais d’une certaine façon tu lui accordes ta confiance et tu t’octroies un passage à travers champs, par plaisir pour une fois. voilà des mois que tu fois faire d’une certaine façon, pour faire plaisir à la blonde qui te sert de coéquipière. mais tu te permets une enclave à tous les règlements, mettant la jeune femme dans une situation qu’elle pense à son avantage, mais qui n’en est rien. si on apprend qu’elle sait quelque chose de trop, elle pourrait finir sous les roues d’une voiture par ‘accident’. tu t’arrangeras pour que ça n’arrive pas, mais à force de jouer les héros ce sont tes ailes qu’on coupe au couteau. tu souris malgré ça à lozen, tu te permets de jouer les grands-frères. tu tiens presque ce rôle, à présent. distribution de rêves, de carrière et d’envies – aussi. j’ai pas, euh .. tu fronces les sourcils, pas vraiment serein de son assurance déchue. d’un coup, elle n’est plus la jeune gamine qui te demandait de la thune pour aller au bout de son école. non, elle est redevenue cette gamine que tu as cru voir un instant. celle qui se fait manipuler, pas celle qui manipule. mais ça va, c’est pas grave, je m’en remets toujours. haussement de sourcils, tu te permets d’en douter. et apparemment, ça se lit assez sur ton visage pour que l’intéressée se pose les bonnes questions. vous croyez que je suis une fille facile ? tu pinces les lèvres, levant le doigt avec goût et assurance – toujours. je ne pense pas que tu sois une fille facile, je pense que t’es légèrement naïve et que ça peut se retourner contre toi. tu te lèves, tu te cales contre le plan de travail. tes mains derrières, à frapper contre le carrelage. tu tentes d’être diplomate sur tes mots, à ne pas la blesser. tu caches une certaine assurance, tu montres que tu sais ce que tu veux. mais derrière ça, il y a le caractère d’un agneau qu’on laisse en cage et qui n’arrive pas à sortir. bref, tu peux te faire manger par plus gros que toi. et rapidement. alors fais juste attention à toi, ok ? il valait mieux que tu arrêtes les métaphores, que tu redescendes sur terre. tu prends ton café au bord des lèvres et tu souris. t’étais ailleurs, pendant une seconde. et ça t’a fait du bien.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i hope you are somewhere praying. i hope your soul is changing.
    i hope you'll find your peace falling on your knees, praying.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 698 points : 75
pseudo : romane (breakfast club).
avatar : bb sarah.
crédits : @blue comet.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Sep - 11:26
lozz était carrément perdue par la tournure que prenait les événements. comment isaï en était venu à endossé ce rôle ? lozen n’avait jamais eu d’homme dans sa vie. son père était mort avant qu’elle ait perdu toutes ses dents de lait, elle n’avait jamais eu de frère. elle ne connaissait de sa famille que sa grand-mère, elle n’avait aucun cousin connu. lozen était seule, avec sa grand-mère. fut un temps, rhys avait voulu lui apprendre, lui montrer, comment être une femme mais elle n’avait pas achevé son apprentissage. ça semblait être trop tard désormais. lozen avait peur que isaï la juge trop rapidement, lui prête une attitude qu’elle n’avait pas. elle se mit à rougir de cette idée. « je ne pense pas que tu sois une fille facile, je pense que t’es légèrement naïve et que ça peut se retourner contre toi. » il commença. lozz baissa les yeux sur ses mains. elle ne savait pas à quoi s’attendre. « tu caches une certaine assurance, tu montres que tu sais ce que tu veux. mais derrière ça, il y a le caractère d’un agneau qu’on laisse en cage et qui n’arrive pas à sortir. bref, tu peux te faire manger par plus gros que toi. et rapidement. alors fais juste attention à toi, ok ? » il expliqua. lozen fronça les sourcils. elle releva ses yeux sur lui. personne n’avait jamais dit ça d’elle. l’assurance n’était pas ce qui rimait en premier avec lozen, au contraire. cet espèce de chantage qu’elle avait fait à son patron semblait lui avait donné une image qui n’était toujours pas la sienne. est-ce qu’un jour quelqu’un la verrait telle qu’elle était vraiment ? « vous savez comment on reconnaît un dealer ? » elle demanda. la blonde ferma les yeux une seconde. « je veux dire… je sais reconnaître un dealer, mais comment on sait si il vend juste de l’herbe ou s’il est plus haut placé sur le réseau ? » elle pensa à ace, soudain. oui, elle savait qu’il faisait des conneries pour gagner sa vie, mais dans le fond elle voulait savoir jusqu’à quel point elle se mettait en danger en le fréquentant.

_________________
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
    rejoins moi sur le toit, viens avec moi. attends moi là, j'en ai rêvé tellement de fois.
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 2218 points : 140
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @honey money; sign @kesha, praying.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Sep - 13:59
tu te permets de juger la petite comme si tu jugeais ta propre sœur. tu trouves d’ailleurs qu’à part par l’apparence, les deux femmes sont assez similaires. elles assurent leur personnalité lorsqu’elles ont besoin de quelque chose, mais elles se feraient bouffer par la première personne qui s’approcherait trop près d’elles. tu tentes de lui expliquer, tu remarques qu’elle ne comprend pas bien et qu’elle est surprise de tes dires. a croire qu’on ne lui dit pas souvent, à croire que t’es le premier à lui afficher la vérité sous le nez. ou alors, tu te trompes complètement sur le personnage – c’est aussi un risque que tu as pris par tes mots. tu la regardes se perdre dans ses pensées, t’as l’impression de les lire dans son regard. elle te regarde aussi d’un coup, elle ouvre ses petites lèvres pour quelque chose de plus personnel. alors votre relation est devenue aussi intime, d’un coup ? vous savez comment on reconnaît un dealer ? tu hausses les sourcils pendant qu’elle baisse la tête. tu comprends qu’elle a quelqu’un dans son entourage qui vend de la drogue. elle reprend, tu écoutes. je veux dire… je sais reconnaître un dealer, mais comment on sait si il vend juste de l’herbe ou s’il est plus haut placé sur le réseau ? tu penches la tête, tu ris doucement. tu ne pensais pas que c’était ça, sa question. tu ne pensais pas non plus qu’elle la poserait aussi facilement. tu t’excuses de ta main relevée, tu retrouves ton calme. techniquement, un mec « haut placé » dans ce milie ne vend plus. il a des gars pour le faire à sa place. tu expliques, c’est ce que tu faisais toi. il s’occupe principalement de la réception et de la distribution. il doit donc avoir pas mal de came chez lui. tu hausses les sourcils en la regardant, elle a peut-être repéré quelque chose qui lui ferait dire qu’il est plus important qu’un simple vendeur. et tu dois le connaître, si c’est le cas.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i hope you are somewhere praying. i hope your soul is changing.
    i hope you'll find your peace falling on your knees, praying.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 698 points : 75
pseudo : romane (breakfast club).
avatar : bb sarah.
crédits : @blue comet.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Oct - 17:14
dans ses yeux, elle avait l’impression de voir de l’intérêt. un véritable intérêt. pas celui qui essayer de voir en combien de temps il arriverait à la mettre dans son lit, pas celui qui la déshabillait mentalement. non, isaï avait quelque chose de bienveillant dans le regard. lozen se trompait peut-être. encore une fois, elle cherchait sans doute à voir quelque chose qui n’existait pas. après tout, elle venait d’avoir la preuve qu’isaï pouvait être mauvais, il l’avait menacé, très clairement et ses histoires semblaient plus sombres qu’elle n’osait même l’imaginer. pourtant, elle n’avait pas l’impression qu’il s’en prendrait véritablement à elle. naïvement, peut-être. elle aurait pu partir et reprendre sa vie, se félicitant d’avoir trouvé un moyen de payer sa rentrée scolaire. mais elle était restée. et avant même que son cerveau ne puis analyser ce qui allait sortir de sa bouche, les mots étaient lancés. elle se mit à rougir, gênée. lozz savait qu’elle n’aurait pas du dire ça. elle n’aurait jamais du lancer cette conversation et elle le regrettait déjà. la blonde ne savait pas encore comment elle allait se sortir de cette histoire. « techniquement, un mec « haut placé » dans ce milie ne vend plus. il a des gars pour le faire à sa place. » expliqua isaï. lozen baissa les yeux. elle était un peu rassurée, ace n’était visiblement pas un baron de la drogue comme on pouvait le voir dans les films. « il s’occupe principalement de la réception et de la distribution. il doit donc avoir pas mal de came chez lui. » isaï la regardait comme si il essayait de lire dans sa tête. lozen se mit à rougir de plus belle. elle hocha la tête. lozz ne voulait même pas imaginer comment il pouvait savoir tout ça. « ok… euh, d’accord. » son cerveau ne fonctionnait pas assez vite pour trouver quelque chose à dire. « je vais y aller, il est tard. est-ce que… est-ce que je viens toujours travailler chez vous, la semaine prochaine ? » demanda la blonde. est-ce que les événements de la journée pouvaient être un motif de renvoi ? elle avait fait ce qu’elle ne faisait jamais, fouiller. elle avait même fait du chantage à un client. autant dire qu’elle avait franchit pas mal de lignes en quelques heures. mais elle espérait que ça n’impacterait pas son avenir dans cette maison. elle avait besoin de ce travail, quoi qu’on en dise.

_________________
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
    rejoins moi sur le toit, viens avec moi. attends moi là, j'en ai rêvé tellement de fois.
    ✩✩✩✩✩✩✩✩✩✩
Revenir en haut Aller en bas
 
can't lie forever. (lozaï)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les fards mat de make up forever
» Make up forever: la nouvelle collection d aqua liners :)
» Aqua liner make up forever
» Craquage make up forever
» Aqua Seal de Make up Forever

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: get to the right :: east new york-
Sauter vers: