AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

fake love, real friend. (miaï)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Mar - 11:31
la veille encore, tu suivais cola jusque chez elle. hier encore, tu rêvais de la prendre dans tes bras. t’as reconnu une moue que tu n’aimes pas, laissée pour compte par toi et sûrement par d’autres. tu t’en rends compte. et bien sûr, tu te veux amoureux – romantique. ça ne te ressemble pas, mais t’en as envie. et pour ce soir, tu veux cuisiner. mais seul ? tu ne peux pas faire ça. t’aurais bien invité quelqu’un, quelqu’un avec qui tu peux coucher pour oublier tes peines. mais ce n’est pas ça que tu veux, pour ce soir. tu veux te retrouver avec quelqu’un qui compte, tu veux être romantique pour quelqu’un qui le mérite et qui ne profitera pas de la situation. un soupire, tu sors ton portable. et en écrivant le message, tu penses directement à la bonne personne. un sourire s’affiche sur ton visage lorsque tu tapes les quatre lettres de son prénom. beauté brune qui a toujours été la bonne, et qui a toujours su répondre à tes appels. mimi est toujours là, comme tu l’es toujours aussi. quelques courses, en rentrant chez toi. elle a les clés, tu peux mettre la musique à fond et profiter de ce moment pour faire à manger. tu prépares un poulet coco, t’as même pris plusieurs riz différents. t’es pas un grand cuisinier, mais lorsque tu suis une recette – t’es inspiré comme mama. quelques épices, de jolis moments. tu regardes l’heure, et ton portable. mimi ne devrait plus tarder, mais t’as pas de nouvelles encore. t’espères que tout va bien, t’espères qu’elle viendra. tu prépares une table, dans le salon. t’en profites pour faire quelques rangements, t’en profites pour nettoyer la cuisine. tout est nickel, tout est prêt. t’attends juste la copine de substitution que tu accueilles ce soir.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 875 points : 89
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Mar - 22:22
un message d'isaï, étrange, tu n'as pas bien compris, mais tu as accepté les yeux fermés. parce que tu accepteras toujours ce que te demandes isaï, ou presque. tu comprends rapidement qu'il vit mal l'idée de passer sa soirée seul, qu'il a besoin de quelqu'un et que tu sembles la mieux placée pour l'accompagner. c'est donc en te préparant dans la salle de bain que tu te demandes à quoi ça va ressembler. tu te fais belle mimi ce soir, parce que t'en as envie, tu te fais belle pour toi. oui, pour une fois, c'est pour toi, et non pour quelqu'un d'autre. tu vas aller à cette soirée, tu vas aller chez isaï et tu vas passer un bon moment. c'est ce qui est prévu dans ton emploi du temps. tu verras bien ce qui arrive ensuite. robe rouge, robe emprise d'un débordement de souvenir. tu te regardes, mais tu finis par la retirer. c'est trop, tu ne peux pas. tu enfiles une robe plus sobre, noir, échancrée. t'es prête mimi, prête pour sortir. kaz n'est pas là, mais ça fait quelques jours qu'il n'est pas là. tu as décidé de ne pas t'inquiéter. tu sais qu'il reviendra. tu en as besoin de toute manière, tu as besoin qu'il revienne. rocher constant dans ta vie et pourtant soutien aux allures instables. tu t'en fiches, ça ne te gêne pas. pire, tu aimes ça. dernière retouche et t'es dans le taxi. tu te permets de prendre un taxi, tu as de l'argent maintenant. un peu en tout cas, puis tu dormiras certainement chez isaï. il doit encore avoir des affaires à toi en plus. tu arrives devant la porte, tu frappes. pas de réponse. tu décides d'entrer, tu as les doubles. tu entres, rapidement, tu t'avances et tu souris quand tu le vois. musique à fond, derrière les fourneaux. adorable. il se retourne à ce moment là. tu le regardes, en souriant. salut toi.  tu souffles, tu t'approches et tu viens déposer un baiser sur sa joue. alors, tout ça pour moi ? je suis gâtée ! tu vas bien ? 

_________________

prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mar - 12:07
t’as envie de cuisiner, t’as envie d’être présent et avenant. t’as envie de faire plaisir, et t’as personne pour ça ces derniers temps. c’est bientôt l’anniversaire de cola, et cette date hurle dans ton esprit depuis quelques jours. alors pour palier à ce manque, t’appelles mimi pour qu’elle la remplace. tu sais qu’elle saura jouer le bon rôle, et surtout – tu sais que tu peux passer une bonne soirée en sa compagnie. c’est ce dont tu as besoin, et mimi sait y répondre. son message te fait rire, elle en fait même trop. tu te remets au fourneaux après avoir répondu et tu prépares une jolie table. mimi sera parfaite, tu le sais. et ça te permettra d’oublier tes envies d’homme en couple, alors que tu ne l’es pas. mimi, tu ne l’auras jamais contre toi, c’est aussi l’avantage de l’avoir ce soir. aussi belle qu’elle sera, il ne se passera rien. t’y arrives pas. comme une sœur, comme un roc. t’es là pour elle, et elle est là pour toi. mais vos histoires s’arrêtent là. tu entends du bruit, par la porte, tu sais qu’elle arrive. apéritif servi, des verres préparés. tu retires rapidement le tablier que t’as mis autour de ta taille, et tu glisses une main tout juste propre dans tes cheveux. un nouveau coup d’eau, et mimi est là. dans une robe noir à en faire tomber plus d’un. tu souris, elle a tout sorti. salut toi. elle s’approche, et glisse une bise sur ta joue. tu la prends par l’épaule, et tu attrapes sa main pour la faire tourner. mimi lane, t’es incroyable ! c’est comme ça que tu fais tourner toutes les têtes de brooklyn alors ? tu hausses les sourcils, tu sais qu’il n’y a qu’un seul cœur qui répond à mimi. et tu sais que ça ne se passe pas exactement comme elle le veut. peut-être que ça a évoluer, remarque. alors, tout ça pour moi ? je suis gâtée ! tu vas bien ? elle regarde autour d’elle, et tu lui tends son verre. désolé de te mettre dans cette position, mais c’est bientôt l’anniversaire de cola et autant te dire que je suis pas réellement prêt pour ça. tu pinces les lèvres, tu trinques en faisant tinter les verres et tu bois – il va falloir y aller doucement, tu te lèves tôt demain.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 875 points : 89
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Mar - 19:23
tu vois son sourire quand tu arrives. ça va, tu as fais ce qu'il fallait. tu imagines en tout cas. tu souris, contente de le retrouver. il te manque isaï, mais en même temps, tu ne pouvais pas rester indéfiniment chez lui. vous saviez l'un comme l'autre que ce n'était que du provisoire. dans tous les cas, t'es contente parce que tu sembles ne pas en avoir trop fait. t'es contente de ne pas avoir sorti la robe rouge. bise sur sa joue, sa main qui attrape la tienne alors qu'il te fait tourner sur toi même. cheveux qui forment un cercle en même temps que ta robe qui vient danser au même rythme. tu pouffes un peu de rire. tu pouffes de rire en oubliant tous tes problèmes. mimi lane, t’es incroyable ! c’est comme ça que tu fais tourner toutes les têtes de brooklyn alors ? il te lance. tu souris, même si toi, il n'y a qu'un seul coeur que tu aimerais, mais qu'un seul coeur qui te repousse. encore et encore. chuut, ne révèle pas mes secrets.  tu lui lances avant de finalement retrouver ta place initiale. tu observes les lieux. c'est beau, il a fait les choses bien et ça t'inquiète un peu. il est triste isaï. cola lui manque. ça se sent, et t'aimes pas ça. des envies de cupidon. il tend ton verre, tu l'attrapes, soigneusement entre tes doigts. désolé de te mettre dans cette position, mais c’est bientôt l’anniversaire de cola et autant te dire que je suis pas réellement prêt pour ça. tu secoues la tête en prenant une gorgée de ta boisson. arrête, t'excuse pas, je comprends. c'est normal isaï. et tu sais que je serai toujours là pour ce genre de cas là. il n'y a pas de soucis.  tu lui assures. ce soir, c'est sa soirée, et ce soir, tu vas l'aider à surmonter tout ça. c'est tout. isaï, c'est comme ton frère, c'est ton frère même. tu le chéris plus que tout. capable de bien des choses pour lui. qu'est-ce que tu as préparé de bon ?  ne pas parler de cola, pas de suite, tu ne veux pas qu'il soit triste.

_________________

prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Mar - 14:35
t’as jamais été romantique, sauf pour cola. sentiment fort de n’être pas là pour son anniversaire, de louper un moment avec elle. ça t’a pris comme ça, tu t’es mis à cuisiner et à préparer un diner. mais le manger seul ? jamais. tu préfères encore trouver une amie pour faire ça. une amie qui te fait penser à cola, qui peut te permettre de souffler sans penser au boulot et à toutes les conséquences. t’as appelé mimi, et elle est venue avec son plus beau sourire, sa belle tenue et son assurance. tout ce dont t’avais besoin. tous les deux, vous vous serez les coudes depuis le départ, t’es content de l’avoir. t’en as besoin. un soutien, une force. une femme qui sait réagir et répondre malgré les difficultés. tout ce que tu es, tout ce que tu veux être. des bâtons dans les roues, mais rien d’insurmontable. il suffit de les retirer avec la bonne main, et de se permettre d’avancer normalement. toi, tu veux ça. et tu sais que mimi le veut tout autant. tu la complimentes de ce fait, et tu la fais tourner devant toi. chuut, ne révèle pas mes secrets. elle rit, et ça te fait plaisir de la voir heureuse. peut-être que c’est seulement pour toi, mais tant pis. tu veux la rendre dans cet état, elle le mérite. t’expliques rapidement pourquoi tu fais ça, pourquoi tu l’as invité. arrête, t'excuse pas, je comprends. c’est normal isaï. et tu sais que je serai toujours là pour ce genre de cas-là. il n'y a pas de soucis. tu souris, et tu poses quelques assiettes et plats sur ta table. c’est presque prêt. tu sers du vin aussi, deux verres. juste assez pour le repas, et pas trop pour ne pas déraper. qu'est-ce que tu as préparé de bon ? elle demande, curieuse et impliquée. tu trinques et tu bois, t’avais soif. il faut que tu tiennes le coup, cependant. que tu ne finisses pas cette soirée avant même qu’elle n’ait commencé. poulet coco, tu aimes ? t’espères l’avoir réussi, surtout. ma mère fait tout le temps ça, mais je ne suis pas prêt d’avoir son niveau .. ou de le faire à tes enfants, d’ailleurs.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 875 points : 89
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Avr - 19:43
les verres de vins servis, tu prends le tien sans savoir si ça reste très raisonnable de boire. tu hésites comme tout humain le ferait sa sachant faible, se sachant fébrile. autant que lui, peut-être plus, mais cette carapace qui se reconstruit, ce mur que tu ériges autour de ton coeur. petit à petit. pour ne plus souffrir. pour abdiquer devant ce sentiment de manque qui t'oppresse. le besoin d'avoir un nouvel objectif, d'avoir un nouveau sens dans ta vie. tu ne sais pas encore lequel, mais tu le trouveras certainement. tu souris, en trinquant avec lui. odeur fumante. dîner en perspective qui s'annonce exquis. tu ne reconnais pourtant pas ce que ça peut bien être. poulet coco, tu aimes ? ma mère fait tout le temps ça, mais je ne suis pas prêt d’avoir son niveau .. tu hoches doucement la tête tout en prenant place. le besoin d'être assis qui s'impose. je ne suis pas très difficile, et je suis certaine que ça sera délicieux. t'en fais pas.  tu lui avoues, doucement, en buvant une nouvelle gorgée. où vas-tu aller ce soir mimi ? est-ce que c'est responsable de boire ce soir ? tu n'en sais encore rien, mais tu te dis qu'avec isaï, tu en crains rien. tu sais qu'il prendra soin de toi comme il l'a toujours fait. un frère qui ne t'a jamais lâché et qui ne le fera pas; confiance aveugle que tu lui accordes depuis toujours. de quoi je peux parler.. le boulot peut-être? tu peux m'en parler ? ou au moins me dire si ça se passe bien ?  tu tentes un sujet qui ne soit pas trop embarrassant, qui ne lui fasse pas penser à cola non plus. tu sais qu'il est fragile à ce niveau, et comment l'en blâmer, pour toi.. ils étaient faits l'un pour l'autre. pour toi, c'était un bel exemple qui est réduit en centre maintenant. reste à voir si les légendes à propos des phénix sont vraies. tu pinces un peu tes lèvre, nouvelle gorgée, comme pour te donner du courage.

_________________

prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 15:54
tu n’as pas cuisiné depuis longtemps, pourtant t’aimes ça. t’as plus le temps, t’aimerais le prendre. et c’est ce que tu fais pour mimi ce soir, lui donnant le sourire. celui que tu refuses de faire disparaître, celui que tu refuses de voir quitter son joli visage. pourtant, t’as bien lu quelque chose au creux de ses yeux, là où le bleu n’est plus aussi bleu. sûrement cette même peine que la tienne, celle du cœur et des cris égarés. tu proposes ton plat, tu souris malgré tout. tu la rejoins dans ce faux-semblant, celui qui vous convient justement. je ne suis pas très difficile, et je suis certaine que ça sera délicieux. t’en fais pas. tu hoches la tête, et tu prépares les assiettes. t’as faim, en voyant toute cette nourriture. tu t’actives un peu, maintenant que c’est cuit tu retires le tablier de cuisinier pour porter celui d’un ogre. de quoi je peux parler.. le boulot peut-être? tu peux m'en parler ? ou au moins me dire si ça se passe bien ? tu t’installes, les assiettes enfin posées devant vous. tu prends le sel, le poivre. tu prends une gorgée de vin aussi, et tu l’écoutes prêt à répondre. je ne peux pas en dire beaucoup, tu sais .. mais ça avance. j’découvre même pas mal de choses sur .. nos quartiers. t’as des nouvelles de deran alors, finalement ? t’es allée le voir ? tu enchaînes les interrogations, mais tu penses trop vite. la faim active ton cerveau. tu poses ton verre, tu prends ta fourchette et tu la regardes pour qu’elle sache que c’est un bel appétit que tu lui souhaites. une bouchée, les papilles libérées. j’ai croisé nala qui m’a dit qu’elle regarderait ce qu’il fait .. même si je m’en fous un peu, j’veux dire .. ça ne me concerne plus vraiment et j’espère que tu ne traînes pas dans ce genre d’histoires .. ? tu hausses les sourcils, mangeant à nouveau. c’est bon, c’est réussi. et t’avais vraiment faim.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 875 points : 89
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Avr - 17:39
plat servi, tu t'installes en face de lui, l'eau à la bouche, tu as faim évidemment, et tu ne t'en caches pas. en même temps, tu ne manges plus trop, l'appétit n'étant pas là. tu te contentes de manger un bout quand kaz est là, plus histoire que lui il mange qu'autre chose. tu souris, un peu, lui demandant des nouvelles, même si tu sais qu'il ne peut pas vraiment t'en parler.. je ne peux pas en dire beaucoup, tu sais .. mais ça avance. j’découvre même pas mal de choses sur .. nos quartiers. t’as des nouvelles de deran alors, finalement ? t’es allée le voir ? tu reposes ton verre après avoir bu une gorgée; tu l'imites en prenant tes couverts avant de lui expliquer. oui bien sûr. j'suis allée l'voir chez lui. tu sais que je ne me démontes pas, mais j'aurai peut-être dû. enfin.. c'était qu'une stupide rumeur.. il voulait voir les types qui pouvaient être intéressés, tout ça.   t'expliques, en commençant à manger. c'est divin, terriblement bon, et tu l'en félicites d'un regard. tu souris un peu alors qu'il reprend la parole. j’ai croisé nala qui m’a dit qu’elle regarderait ce qu’il fait .. même si je m’en fous un peu, j’veux dire .. ça ne me concerne plus vraiment et j’espère que tu ne traînes pas dans ce genre d’histoires .. ? il lâche, et tu arrêtes de manger un instant. est-ce que tu traînes dans ces histoires ? oui, évidemment. il doit bien s'en douter non ? isaï.. tu sais que c'est pas parce que je bosse pour un avocat que j'ai changé. tu te souviens quand même qu'on a grandi ensemble, dans les quartiers..  tu souffles, tu sais qu'il veut te protéger, mais au final, il ne peut rien faire pour toi. t'as une destinée toute tracée, tu le sais. t'es pas faite pour réussir, t'es pas faite pour réaliser tes rêves, t'es faite pour toutes ces embrouilles. je traîne où je veux.  tu conclus, rapidement, quitte à l'énerver, tant pis, il saura au moins. tu restes honnête quoiqu'il arrive.

_________________

prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Avr - 14:48
tu t’intéresses au cas deran, à la façon dont il gère ton territoire. t’aurais aimé qu’il le fasse mieux, mais tu n’as plus rien à dire. c’est à lui que t’as fait confiance, et tu sais qu’aujourd’hui, tu n’as pas d’autres choix que. de toute façon, ce n’est qu’un plan, ces terrains ne seront plus jamais à toi. tu fais malgré tout celui qui ne sait pas, devant mimi. oui bien sûr. j’suis allée l'voir chez lui. tu sais que je ne me démontes pas, mais j’aurai peut-être dû. enfin.. c’était qu’une stupide rumeur.. il voulait voir les types qui pouvaient être intéressés, tout ça. tu la regardes, surpris. donc ce n’est pas vendu ? donc il détient toujours tout ? ce n’est pas ce que tu as comme informations et t’espères que deran ne va pas tout faire foirer. j’en suis pas si sûr, mimi .. j’ai eu d’autres infos. tu dis, sans pour autant ajouter tes sources. mimi te comprend, elle sait d’où tu tiens tes informations. tu te permets une mise en garde, suivie de quelques regards durs. mimi les prend mal, bien sûr. le ton change. trop vite. et comme toujours, tu te sens dépité. isaï.. tu sais que c'est pas parce que je bosse pour un avocat que j'ai changé. tu te souviens quand même qu'on a grandi ensemble, dans les quartiers .. tu hausses les sourcils, léger rire. ouais, et t’as vu comment ça a fini ? t’as l’impression qu’elle a déjà oublié son innocence, et sa façon de se jeter dans l’eau ; heureuse d’être libre de nouveau. je traîne où je veux. elle gronde, et tu frappes du poing sur la table. peut-être trop fort. qu’est-ce que vous avez toutes à vous penser plus forte que tout ? ça ne t’a pas suffi de perdre ta liberté, l’homme de ta vie et .. tu te retiens de parler du viol, ce que ça lui a fait. mais elle comprend. tu parles de mimi, et de cola bien sûr. voir plus haut que possible, toujours tout faire en douce, et se retrouver dans les sales situations sans savoir s’en défaire. sans toi, mimi était encore en taule. sans toi, elle n’aurait plus de liberté. j’comprends pas pourquoi vous continuez à vous mettre en danger alors que .. alors que la vie est bien plus belle lorsqu’on reste loin des problèmes. tu hoches la tête, dépité de nouveau. blessé par ce qu’elles font, sans réfléchir. sans penser aux conséquences.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 875 points : 89
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Avr - 18:35
deran ou cet homme que tu détestes. tu le détestes pour avoir pris cette place qui aurait dû te revenir, tu le détestes pour te juger de gamine, tu le détestes pour t'éloigner de tout ce business dans lequel tu as grandi. tu ne l'aimes pas et t'imagines que ça ne changera jamais. même si tu te trompes parfois. j’en suis pas si sûr, mimi .. j’ai eu d’autres infos. isaï te regarde à peine, tu juges ses mots. ça te gêne, beaucoup. parce que tu pensais pas que deran mentirait, tu pensais qu'il assumerait jusqu'au bout ce qu'il a bien pu faire. d'un autre côté, isaï sait des choses, il a toujours une main là-dessus et pourtant t'es toujours sur la touche. ça aussi, ça t'énerve. puis le ton change. évidemment, il te protège, il te surprotège, et tu n'aimes pas. tu détestes. tu pinces tes lèvres. ouais, et t’as vu comment ça a fini ? tu secoues la tête. ça a fini là où ça devait finir. tu bouges un peu sur ton siège, instable de ses mots, instable de ses propos. tu revendiques ta liberté et son poing sur la table te fait sursauter. qu’est-ce que vous avez toutes à vous penser plus forte que tout ? ça ne t’a pas suffi de perdre ta liberté, l’homme de ta vie et .. tu ouvres la bouche, tu ne dis rien. ses mots qui te font mal, qui te blessent alors qu'il devrait comprendre plus que n'importe qui que tu regrettes tout. j’comprends pas pourquoi vous continuez à vous mettre en danger alors que .. alors que la vie est bien plus belle lorsqu’on reste loin des problèmes. doucement, tu es assimilée à cola, et tu ne sais pas si c'est un compliment. apparemment pas, mais pour toi, ça en est un. tu recules ta chaise, tu poses tes couverts. tu comprends rien isaï. arrête un peu. tu crois que j'avais envie que tout ça arrive ?   tu trembles un peu, sans trop savoir comment le gérer. mon viol n'a rien à voir avec là où je traîne. mon viol était dans une ruelle, rien de plus, rien de moins. pas d'histoire de drogue, pas d'endroit où je devais pas aller. c'était juste moi, sans défense contre un homme qui est maintenant mort.   tu réponds, rapidement, tu parles vite. toutes les merdes ont découlé de cet événement. tu m'énerves quand tu parles comme ça, quand tu te prends pour le grand frère isaï. j'ai pas envie de me disputer, vraiment pas.  tu demandes, tu supplies presque, finalement. qu'il ne parle pas de ça, qu'il ne parle pas de la combinaison orange et encore moins de ton coeur brisé.

_________________

prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Avr - 11:51
le ton monte, tu perds patience. tu ne comprends pas comment ces femmes trouvent toujours le moyen de tout gâcher. t’as fait un repas, tu voulais être détendu. t’as pensé à mimi parce qu’elle est toujours là pour toi, comme tu l’es toujours pour elle. mais elle s’emporte encore, et trop vite. ça, tu n’en veux plus. t’as fait trop d’efforts et tu t’es trop investi pour mériter ce genre d’hurlements. alors tu souffles un coup, et tu l’écoutes parler. ses grandes phrases qui montrent qu’elle a déjà oublié son temps en prison, et ce qu’elle aimait de la liberté. ça file trop vite, le bonheur. on est trop rattrapé par la vie. tu comprends rien isaï. arrête un peu. tu crois que j'avais envie que tout ça arrive ? tu ne dis rien, tu ne la regardes même pas. mon viol n'a rien à voir avec là où je traîne. mon viol était dans une ruelle, rien de plus, rien de moins. pas d'histoire de drogue, pas d'endroit où je devais pas aller. c'était juste moi, sans défense contre un homme qui est maintenant mort. tu redresses le visage, sans expressions. t’as même plus la force de te battre contre des forces têtes. toutes les merdes ont découlé de cet événement. tu m'énerves quand tu parles comme ça, quand tu te prends pour le grand frère isaï. j'ai pas envie de me disputer, vraiment pas. tu hoches la tête, pinçant les lèvres. vaincu par ses mots et son attitude, abattu par son manque de gratitude. c’est fou ce que tu as la mémoire courte, mimi. mais t’as raison, j’vais arrêter de jouer les grand-frères si c’est pas ce que tu veux. et la prochaine fois que tu seras derrière les barreaux pour meurtre, j’te laisserai là-bas un peu plus longtemps pour que tu comprennes vraiment ce que c’est. tu souris, poussant l’assiette devant toi. tu m’as coupé l’appétit, merci. tu te lèves, tu prends une clope et tu recules. j’vais prendre l’air. t’as plus le temps pour ces conneries, et t’as pas envie de passer une soirée de merde. alors tu vas te calmer dans ton coin, et elle fera peut-être de même. mais cette histoire n’est pas la tienne, et tu te promets aujourd’hui de ne plus t’en occuper.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 875 points : 89
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Avr - 18:21
tu n'y arrives pas mimi. pincer tes lèvres et ne pas rebondir sur ce qu'il peut te dire. ne voit-il pas la détresse dans tes yeux ? ne voit-il pas que tu es au bord de l'explosion si ce n'est l'implosion qui aura raison de toi bien avant. tu te crispes, tu demandes d'arrêter, tu secoues la tête alors qu'il ne semble pas réagir. rien. c’est fou ce que tu as la mémoire courte, mimi. mais t’as raison, j’vais arrêter de jouer les grand-frères si c’est pas ce que tu veux. et la prochaine fois que tu seras derrière les barreaux pour meurtre, j’te laisserai là-bas un peu plus longtemps pour que tu comprennes vraiment ce que c’est. tu souffles, évidemment, alors qu'il pousse son assiette sans te perdre de vue, pour le moment en tout cas. tu m’as coupé l’appétit, merci. tu restes là, sur ta chaise, comme une enfant. tu ne bouges pas. il s'écarte, se lève, s'en va. j’vais prendre l’air. qu'il te lance, finalement, et il t'abandonne à ton propre sort. tu le regardes s'essouffler dans l'appartement. ces lieux qui furent les tiens pendant un instant. tu regardes la porte se refermer et tu sens les larmes couler. c'est trop. beaucoup trop pour toi. tu pleurs comme une gamine pour finalement te lever à ton tour. tu ne veux pas qu'il s'inquiète, tu ne veux pas qu'il se mette en danger. tu n'as plus rien à faire ici mimi. tu te feras bouffer par tes secrets ou par ton coeur brisé. tu le sais, l'un ou l'autre aura raison de toi. tu ne sais juste pas encore lequel ce sera. tu remets ta veste, tes chaussures et tu pousses la porte d'entrer. tu voulais l'aider à aller mieux mais même ça, t'es plus capable de le faire. plus capable de rien si ce n'est tracer ta route et abandonner. t'y songes mimi.

_________________

prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Avr - 15:45
tu pensais éviter ça, mais tu n’as pas pu. tu sens d’ailleurs tes entrailles se tordre, parce que tu ne t’es jamais embrouillé avec mimi. tous les deux au sang chaud, mais souvent sur la même longueur d’onde. sauf ce soir, vos cœurs brisés ne s’entendent pas. tu entends quelques bruits derrière toi, tu supposes qu’elle va partir. mimi ne reste pas là où elle ne se sent pas bien. et toi, tu sais que tu n’as pas la force de te battre contre ses vieux démons. un homme qui la rend triste, tout comme toi tu l’es de perdre celle qui fait battre ta poitrine. t’inspires, t’expires. tu attends qu’elle sorte comme prévu. la nuit n’est pas rassurante, t’as pas envie de la laisser partir. mais elle est forte, qu’elle dit. elle peut se débrouiller toute seule, apparemment. tu ne devrais pas rester, tu ne devrais pas être là pour l’aider. la porte s’ouvre et tu la vois sortir comme une furie. tu te permets de la rappeler, de la forcer à s’arrêter. mimi, attends .. t’as une voix douce et calme, malgré la rage que t’as dans ta poitrine sur sa façon de gérer la suite de sa vie. tu t’approches d’elle dans l’allée, tu tentes de ne pas parler trop fort pour que personne ne vous entende. si tu veux en parler .. j’sais pas, je sais que t’es tendue. et j’suis- moi aussi, j’suis tendu. tu redresses le regard, montrant ton plus beau regard et ta plus belle façon d’être désolé. tu ne pourras jamais prononcer les mots, mais tu les penses largement. surtout pour mimi, pour votre amitié et pour ce que vous faîtes tous les deux. tu tends ton bras, tu t’attends à ce qu’elle se glisse en dessous pour retourner manger et allumer la télé. regarder un film nul, rire comme des idiots. juste souffler et mettre votre vie sur pause, pour une fois. fuir les responsabilités et les devoirs. hurler que la vie est belle, même si ce n’est pas le cas.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 875 points : 89
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Avr - 17:42
t'es pas lâche mimi, mais lorsque tu n'as plus envie de rester, tu fuis. simplement. cette fois, c'est avec isaï. tu ne pensais pas que ça arriverait un jour. non. en effet. tu ne pensais pas que ça serait possible. pourtant, tel est le cas. tu perds certainement la seconde moitié de ton coeur trop rapidement. lui qui est déjà abîmé. tu avais besoin de soutien, tu es tombée sur un mur. tu lui en veux, sans lui en vouloir. t'as juste besoin d'air. mimi, attends .. il lance, finalement. sa voix que tu entends alors qu'il est juste là. tu t'arrêtes et tu l'observes s'approcher. tu ne dis rien. ton regard perdu que tu déposes sur cet homme qui est comme ton frère. si tu veux en parler .. j’sais pas, je sais que t’es tendue. et j’suis- moi aussi, j’suis tendu. il t'explique, il arrive à formuler, doucement, et tu ne peux que hocher un peu la tête. tu ne t'attendais pas à autant de sa part. isaï il est fier, isaï, il a toujours raison même quand il a tort. son bras qui se tend un peu vers toi. il te rattrape, et rien que ça, c'est une belle preuve d'amour. tu t'avances, tu te glisses contre son bras, mais tu vas plus loin. tu t'accroches à sa taille, ta tête dans son torse. je..je suis désolée isaï.  tu arrives à formuler, doucement. tu ne pleurs pas, mais ta voix n'en est pas moins fragile; tu as simplement trop pleuré. il souffre aussi isaï, pas du même maux, mais d'un mal qui ressemble pourtant au tien. tu finis par le suivre jusqu'à l'intérieur, doucement. j'veux pas en parler mais.. si toi..  tu rajoutes doucement en te mettant à l'abris dans son appartement. peut-être qu'il a besoin d'en parler lui. toi, si tu en parles, tu fondras en larmes et tu n'en as pas envie. tu lui manques aussi.  tu ne peux t'empêcher de lui souffler. parce qu'ils se manquent l'un à l'autre, c'est une évidence.

_________________

prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Mai - 10:59
tu tends ta main pour attraper mimi, pour arrêter de jouer le fier sans raison. t’as besoin de ton amie ce soir, t’as besoin d’être accompagné et tu sais que vos avis diffèrent sans pour autant vous éloigner à ce point. alors tu fais un pas vers elle pou qu’elle te rejoigne, pour qu’elle oublie ses doutes elle-aussi. un regard, un échange et elle s’approche de toi pour se loger contre ta poitrine. t’enroules tes bras autour d’elle doucement, t’embrasses le haut de son crâne pour la rassurer. ce n’est rien, et ce n’est pas grave. mimi est tendue, et elle a ses convictions comme tu as les tiennes. tu la protègeras toujours, tu feras tout pour elle quoi qu’elle dise. en attendant, tu te permets juste d’oublier et de la serrer un peu plus fort contre toi. je.. je suis désolée isaï. elle murmure, d’une voix douce et triste. je sais. tu dis, la ramenant à l’intérieur et fermant la porte derrière toi. tu te remets à table, elle t’accompagne. t’as faim, t’as pas envie de gâcher ce repas, et les heures en cuisine. j'veux pas en parler mais .. si toi .. tu relèves ton regard, tu captes sa tristesse pour échanger avec la tienne. difficile de comprendre ce qu’il vous arrive, difficile d’aider vos deux cœurs brisés. tu lui manques aussi. elle dit, et vous vous comprenez. tête baissée, tu cherches une solution entre les grains de riz dans ton assiette. tu soupires, tu souffles un peu et tu te laisses tomber contre le dossier de la chaise. je suis allé la voir, l’autre jour. j’me suis caché, je l’ai suivi. tes yeux sont dans ceux de mimi, t’assumes ce que tu dis, t’assumes l’amour oublié au fond de ta poitrine. je sais que c’est mieux comme ça, que .. je ne peux pas être avec elle avec le boulot, c’est trop risqué. tu te justifies, malgré tout. mais .. elle me manque tellement, c’est terrible. une longue inspiration, et une expiration sur la vérité. tu tuerais pour l’avoir contre toi, et pour que jamais elle ne t’échappe de nouveau. mémoire de rio, encore et encore. eldorado de votre bonheur.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 875 points : 89
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mai - 15:36
je sais. qu’il te lance, pas besoin de plus de mot. il te ramène à l’intérieur, vous retrouvez votre assiette encore chaude. ambiance pesante qui accueille vos deux cœurs abîmés, souffrance inégalable. tu ne peux rien y faire, de la tienne, tu l’auras à vie, parce qu’elle restera éternellement. la sienne, ce n’est pas la même chose. il peut encore la récupérer, il peut encore être heureux. il lui manque aussi, et tu ne lui caches pas même si t’imagines qu’il le sait. il cherches ses mots isaï. pendant un instant, il considère ce que tu lui dis. je suis allé la voir, l’autre jour. j’me suis caché, je l’ai suivi. je sais que c’est mieux comme ça, que .. je ne peux pas être avec elle avec le boulot, c’est trop risqué. mais .. elle me manque tellement, c’est terrible. tu hoches un peu la tête. tu ne savais pas. est-ce que balt te suit des fois ? est-ce qu’il pense à toi ? est-ce que tu lui manques terriblement ? est-ce que tu lui manques comme cola manque à isaï ? tu en doutes sincèrement. tu lâches ta fourchette, tu la déposes dans ton assiette, sagement. tu sais qu’elle a quitté la police ? elle balance tout, elle culpabilise et elle t’aime. je sais que ton boulot est compliqué mais je sais qu’elle prendrait ce risque pour avoir le bonheur d’être avec toi. t’as la chance de pouvoir l’avoir ce bonheur, gâche pas cette chance isaï. j’te jure, gâche pas cette chance. des fois, il faut prendre des risques, avec tout ce qu’elle a vécu, elle est forte cola. elle pourrait l’assumer. tu plaides sa cause, inévitablement, parce qu’ils sont faits l’un pour l’autre. t’as juste peur qu’il rate le coche .qu’il attende trop, qu’elle parte trop loin. qu’il se rate finalement, alors qu’ils méritent d’être heureux. le boulot d’isaï n’est pas si terrible. ils pourraient très bien s’en sortir il n’est pas plus terrible que celui qu’il avait avant. il se cherche des excuses et le boulot est une excuse que tu ne peux plus accepter.

_________________

prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Mai - 11:46
retrouvant votre soirée au calme, tu comprends que la discussion va se tourner vers cola. tu la vois encore, en douce et personne ne le sait. c’est bien mieux comme ça, t’aimes pas t’imposer et tu ne veux pas entrer dans sa vie de nouveau. cola doit apprendre à vivre sans toi, elle doit apprendre à se retrouver pour te laisser le temps de faire pareil. alors tu tiens le coup, et tu montres ton intérêt à mimi, simplement. tu l’écoutes parler de la femme de ta vie, tu l’écoutes raconter ce que tu as laissé de côté, par fait exprès. tu sais qu’elle a quitté la police ? elle balance tout, elle culpabilise et elle t’aime. tu souris, même s’il n’y a rien de drôle à cette situation. tu ne savais pas qu’elle avait quitté la police, mais tu savais qu’elle faisait n’importe quoi. je sais que ton boulot est compliqué mais je sais qu’elle prendrait ce risque pour avoir le bonheur d’être avec toi. tu le sais aussi, c’est toi qui ne veut pas le prendre. t’as peur qu’il lui arrive quelque chose, elle a déjà bien assez souffert par ta faute. t’as la chance de pouvoir l’avoir ce bonheur, gâche pas cette chance isaï. j’te jure, gâche pas cette chance. des fois, il faut prendre des risques, avec tout ce qu’elle a vécu, elle est forte cola. elle pourrait l’assumer. tu soupires doucement, passant ta main sur ton visage. tu ne sais pas si ce n’est pas des excuses que tu cherches, pour passer à autre chose et pour oublier qu’elle a voulu yoan quand tout allait entre vous. t’as sauvé sia, t’as voulu faire preuve de bon sens, mais cola ne l’a pas compris. la vérité est-elle là, tu ne sais pas lui pardonner ? peut-être. tu te tournes vers mimi, avouant ce qu’il se passe dans le creux de ta poitrine. j’y arrive pas je crois. tu dis, soupirant plus longuement. je lui en veux, et .. j’arrive pas à me dire que je peux assumer le boulot, et les retrouvailles avec cola. j’ai peur de ne plus avoir confiance en elle, même si je l’aime .. toujours autant. tu sais qu’elle peut comprendre, mimi. elle a été à la place de cola, elle. elle a trahi l’homme qu’elle aime pour le bien de ses valeurs. elle sait forcément plaider la cause de cola, quand tu réagis comme un homme amoureux mais blessé.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 875 points : 89
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Mai - 13:22
cola c’est ton amie. isaï, c’est ton ami, c’est même ton frère, relation fusionnelle depuis que vous êtes deux gamins. cola, elle a trahi isaï, mais t’as su lui pardonner, t’as su voir qu’elle s’en voulait, terriblement. sûrement parce que tu la comprends mieux que quiconque. toi aussi, tu as tout gâché, tout foutu en l’air. c’est un sentiment atroce, oppressant, difficile à vivre. j’y arrive pas je crois. il soupire, doucement. tu la regardes, t’aimerais le prendre dans tes bras, t’aimerais lui rendre la vie plus facile, parce qu’il le mérite. je lui en veux, et .. j’arrive pas à me dire que je peux assumer le boulot, et les retrouvailles avec cola. j’ai peur de ne plus avoir confiance en elle, même si je l’aime .. toujours autant. tu pinces tes lèvres, un peu, tu comprends, inévitablement. la confiance, ça se regagne, et elle est prête à tout pour ça. tu lui réponds, en douceur. les ardeurs qui se sont calmées, la conversation qui tourne autour de cola. ton cas qui est oublié, dans un coin, c’est mieux, préférable, parce que toi, tu es irrécupérable. je sais que c’est pas simple. avec le boulot, tout ça, mais peut-être.. je sais pas, peut-être qu’il faudrait que vous parliez, qu’elle sache que ce n’est pas si terminé, qu’il faut du temps. tu essaies de lui expliquer, comme tu peux. tu cherches les bons mots, ceux qui auront assez d’impact pour qu’ils se retrouvent. parce que j’ai peur qu’elle fasse n’importe quoi. c’est tellement simple de partir en vrille. tu baisses un peu les yeux, tu pourrais aussi, t’y as pensé. tu ne l’as pas fait, parce que tu sais que ce n’est pas comme ça qu’un jour, peut-être, tu pourras récupérer l’homme de ta vie. tu t’accroches à ça, pour ne pas tomber, mais cola, elle, qu’est-ce qu’elle a ? plus rien. même plus de boulot. faut que vous parliez, vraiment. même toi, t’as besoin d’elle dans ta vie. c’est elle qui devrait être à ma place ce soir. tu rajoutes, sans le perdre du regard.

_________________

prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai - 23:59
tu ne sais pas si mimi est la mieux placée pour prendre la défense de cola. tu supposes simplement qu’elle passe assez de temps avec elle pour savoir ce qu’il en est, et ce qu’elle ressent. tu écoutes donc ton amie, avec sincérité. t’aimerais réussir à y voir clair, et à ouvrir ton cœur de nouveau. mais tu mentirais en disant que tu n’as pas peur de le faire. toi qui a toujours tout fermé, jusqu’à ce que tu laisses cola entrer au creux de ton cœur ; t’es de retour à la case départ. t’as même pas pu gagner le butin, à terme. elle a préféré partir avec un autre. la confiance, ça se regagne, et elle est prête à tout pour ça. tu soupires longuement, tu ne dis rien. t’aimerais que ce soit aussi facile, t’aimerais plaider sa cause mais tu n’arrives pas à t’imaginer avec elle aujourd’hui. c’est plus fort que toi, t’as encore besoin de temps. je sais que c’est pas simple. avec le boulot, tout ça, mais peut-être.. je sais pas, peut-être qu’il faudrait que vous parliez, qu’elle sache que ce n’est pas si terminé, qu’il faut du temps. mimi lit dans tes pensées, comme elle le fait toujours. parler n’a jamais été ton fort, cependant. tu n’arrives pas à dire ce que tu penses, et tu sais que tu serais capable de te vexer à la moindre occasion. tu fais glisser tes mains dans les poches de ta veste, sur la chaise. tu soupires de nouveau. parce que j’ai peur qu’elle fasse n’importe quoi. c’est tellement simple de partir en vrille. mimi ne sait sûrement pas que tu la surveilles, que tu t’assures qu’elle ne fasse rien de trop extravagant. t’es jamais loin, lorsqu’elle fait quelque chose. t’es jamais loin lorsqu’elle s’égare. et dès que tu peux, tu t’aventures dans ses quartiers pour bercer ses draps invisibles. faut que vous parliez, vraiment. même toi, t’as besoin d’elle dans ta vie. c’est elle qui devrait être à ma place ce soir. tu hoches la tête, ce n’est pas faux. si tu as fait tout ça, c’est pour elle et pas pour mimi ; malgré tout l’amour que tu lui portes. t’attrapes une enveloppe de ta poche, tu commences à jouer avec en pensant. je sais .. je sais ce qu’elle fait mimi, je suis là sans l’être vraiment .. tu laisses tes yeux parcourir l’enveloppe et tu lis le prénom de mimi. t’en avais oublié l’important, la raison pour laquelle t’as pensé à elle pour ce soir aussi. tu te redresses, hallucinant de ne pas avoir donné cette lettre plus tôt. putain mais ouais, j’avais ça pour toi .. un mec au costume bien cher est passé la déposer tout à l’heure. il pensait que t’habitait là encore .. tu pousses la lettre et tu profites de la curiosité de mimi pour souffler une seconde.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2564 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : will higginson.
crédits : ava @ultraviolences / sign @tumblr
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai - 23:59
@balt higgins a écrit:
mimi,
j’espère que tu vas bien. j’aurai pu te la donner en main propre, ou la laisser à gobio pour quand tu passes le chercher, mais je préférais que tu ne sois pas seule lorsque tu lis ça. j’ai vu graham la semaine passée, il m’a parlé de certaines lettres de menace à ton égard, et au sien aussi. j’ai lu quelques papiers, j’ai compris quelques messages. hier, j’en ai aussi reçu deux à mon ancien bureau. je ne pensais pas que ça monterait jusqu’à moi, et j’étais désolée pour eux de ne pas avoir frapper à la bonne porte. je ne sais pas ce que tu comptes faire, mais je sais que si je ne t’en parle pas ; tu vas en faire une vendetta. alors je t’ai joint quelques informations sur ces gars, de ce que j’ai trouvé en traçant les courriers et en menaçant de quelques billets le livreur et les différents facteurs. bref, fais-en bon usage. et attention à ce que tu fais, la femme de graham est enceinte et largement concernée. j’ai peur que ça prenne beaucoup d’ampleur. moi, j’ai gobio pour me protéger.
tu sais où me trouver, si t’as besoin.
prends soin de toi.
balt.

_________________
    my heart is a balance, like justice always is. i'm loving too much, and every step and everything i do is from me to you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 875 points : 89
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Mai - 10:00
isaï et cola, une histoire qui te concerne, de trop. amie avec les deux, sentant le désespoir des deux. il y a un temps, tu te serais demandé comment deux personnes qui s’aiment autant peuvent ne pas se retrouver. maintenant, c’est différent, tu vis la même chose, t’es baignée dans ce même sentiment qui oppresse, qui tue, qui achève finalement. pourtant, tu te bats, pour cola, pour isaï, pour eux-deux. un moyen de tenir encore un peu. je sais .. je sais ce qu’elle fait mimi, je suis là sans l’être vraiment .. il t’explique, doucement, il tente. tu fronces les sourcils. tu comprends qu’il la suit mais tu n’as pas le temps de lui poser la question qu’il te sort une enveloppe de sa poche. pendant un temps, tu penses à un mot pour cola. un petit bout que tu vas devoir lui donner. putain mais ouais, j’avais ça pour toi .. un mec au costume bien cher est passé la déposer tout à l’heure. il pensait que t’habitait là encore .. tu te redresses, sous l’effet de ses mots. tu penses immédiatement à lui, balt. tu te dis que ça ne pourrait être que lui. en réalité, tu aimerais que ce soit lui. tu tends la main, récupères le mot. son écrire, qui se dessine, ton prénom et les mots qui s’enchaînent. et les mots qui s’envolent sous ton regard. tu trembles un peu en lisant à quel point tes fautes vont loin, à quel point ils vont tous tombés juste parce qu’ils te connaissent, tiennent à toi.. tu paniques, tu tires ta chaise, un peu. regard paniqué que tu ne sais même plus cacher. la respiration haletante. je.. tu lances, sans savoir où tu vas. faut que tu partes, isaï ne doit rien savoir de tout ça. il doit être écarté au risque d’être pris pour cible. cola aussi. graham pareil. ils doivent tous être écartés avant que ta douleur ne devienne la leur. et s’il arrivait quelque chose à balt ? il est menacé, par ta faute. ça te fait mal. faut que j’y aille. tu lâches finalement en te levant. que tu partes et que tu ne reviennes jamais. tu ne vois pas d’autres solutions. partir, te rendre, ou tous les éliminer. t’es pas capable d’exécuter la dernière option. faut que tu réfléchisses, au calme. l’envie de courir chez balt qui te prend, l’envie de te réfugier dans ses bras, mais tu n’en as plus le droit. des papiers dans cette lettre que tu n’as pas encore lu.

_________________

prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 16:21
tu lui tends la lettre et elle comprend tout de suite de qui il s’agit. t’as joué les naïfs le temps qu’elle la prenne, mais tu sais aussi qui est cet homme pour elle. tu ne l’avais jamais vu en vrai, celui qui a retourné le cœur de mimi et tu ne caches pas que t’as été surpris. tu ne pensais pas aussi imposant, aussi attentionné et aussi fort. de ce que tu comprends, c’est un gosse de riche. mais il tente de retrouver mimi, de s’imposer. et elle le sait, tu le lis dans ses yeux. ce qu’il se passe entre deux doit égaler ce qu’il se passe entre cola et toi. ça te touche forcément, et tu feras ce qu’il t’a dit de faire. c’était le regard de mimi qui te ferait décider, et t’as compris. elle ouvre donc la lettre, et elle lit. tu la vois se décomposer peu à peu. tu n’as rien lu toi, tu n’as même pas d’informations mais t’as des consignes assez claires. tu tiens donc la route, et tu restes concentré sur sa réaction. faut que j’y aille. elle se redresse, pense à deux cents à l’heure. tu te lèves avant elle et tu marches doucement dans le salon. tu ris un peu, pour l’étonner et pour la surprendre. bah il avait raison, ce con ! tu te tournes vers mimi, les bras croisés sur ta poitrine. tu te plantes dans le sol, tu ne bougeras pas. ce gosse de riche t’as prévenu que mimi voudrait régler ça toute seule, et qu’il fallait pourtant qu’elle soit accompagnée. il avait dit qu’elle chercherait à s’isoler, mais que ce n’était pas le moment. il m’a dit d’insister pour que tu restes, et que tu me parles ! tu hausses les sourcils, pour qu’elle comprenne que c’est ce que tu comptes faire. tu t’approches un peu, tu restes devant elle. tu ne veux pas lui faire peur, tu ne veux pas qu’elle parte en courant. mais tu seras là pour elle, qu’elle le veuille ou non. alors parle, mimi. tu lui demandes, d’une voix plus douce et plus agréable. elle a les cartes en main, mais tu peux assurer sa protection ou même l’aider. tu sais te défendre, t’as connu beaucoup de situations terribles. tu veux juste qu’elle te laisse une chance, et qu’elle accepte ton aide.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 875 points : 89
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Mai - 8:08
les papiers qui te terrorisent. qu’est-ce que tu as encore fait mimi ? la peur au ventre, vengeance accomplie et pourtant, rien n’est rentré dans l’ordre, t’en as la preuve sous les yeux. ils sont tous menacés, par ta faute mais.. qu’est-ce qu’ils te veulent, au juste ? qu’est-ce que tu es censée faire ? tu ne peux pas réfléchir, pas maintenant, pas ici. besoin de calme, besoin d’être chez toi pour découvrir tout ce qui te court après. un rire qui te surprend, celui d’isaï qui te fait arrêter net. tu te retournes alors qu’il te regarde. qu’est-ce qu’il lui prend ? bah il avait raison, ce con ! lèvres entrouvertes, presque tremblantes. qu’est-ce que tu es censée dire ? il te connait, par cœur, balt. il savait comment tu réagirais. tu n’oses rien dire, enveloppe entre tes mains que tu serres, précieusement. il m’a dit d’insister pour que tu restes, et que tu me parles ! et c’est ce qu’il fait, isaï, il insiste. il ne te laissera pas t’en aller. tu secoues la tête, indécise. tu ne peux pas lui dire, il serait en danger à son tour. tout comme ses proches. cola qui passe dans ton esprit. évidemment tu as peur pour elle. alors parle, mimi. voix bien plus douce cette fois, son regard clair qui te scrute. tu prends une bouffée, une grande inspiration. tu hésites, ton poids qui se balance d’un côté puis de l’autre. tu.. tu te souviens, de ces types, dont tu m’avais parlé ? tu demandes, petite voix. à ta sortie de prison, il t’en avait parlé. il t’avait dit, qu’ils ne rigolaient pas. il avait raison.. tu t’approches, finalement, l’enveloppe toujours dans tes bras. ils.. ils ont menacé mon avocat et sa famille.. ils ont menacé cet homme que tu as vu. je.. ta voix, qui se coupe, alors que tu relèves tes grands yeux sur lui. j’ai besoin de réfléchir.. j’ai besoin de partir pour trouver une solution isaï. ils risquent de te menacer, toi aussi. tu le préviens, même si tu sais qu’isaï n’a pas peur de beaucoup de choses. homme courageux.

_________________

prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Mai - 19:40
tu vois son œil paniquer, et tu comprends que ce petit bourge avait raison. mimi va filer, tout comme cola l’aurait fait. les femmes de ta vie se ressemblent bien trop. tu soupires doucement, sans qu’elle ne te voit. tu ne veux pas la faire vaciller, au contraire tu veux qu’elle explique la situation et qu’elle arrive à s’ouvrir. tu t’adosses donc contre la porte, pour l’empêcher de passer. tu restes là, à la regarder et à l’inciter à parler. elle ouvre les lèvres, tu te détends doucement. tu .. tu te souviens, de ces types, dont tu m’avais parlé ? tu hoches la tête. umh ..? tu t’étonnes, même si c’était une possibilité qu’ils ne s’arrêtent pas. t’as sorti mimi de prison, tu l’as accompagné vers une nouvelle vie mais son passé semble la tenir en arrière. ils .. ils ont menacé mon avocat et sa famille .. ils ont menacé cet homme que tu as vu. je .. tu prends une longue inspiration, et tu comprends que ça ne la touche plus uniquement. et lorsqu’on touche à son entourage, mimi en fait une vendetta. j’ai besoin de réfléchir .. j’ai besoin de partir pour trouver une solution isaï. ils risquent de te menacer, toi aussi. tu souris, t’éloignant de la porte. tu ne la forceras pas à rester. il ne m’arrivera rien, t’en fais pas. t’es largement protégé et tu vas même pouvoir la protéger, elle. tu veux bien t’assoir, finir de manger ? on peut en discuter tranquillement, personne n’est là pour nous entendre ok ? tu proposes alors, sortant de quoi prendre un dessert. tu sais qu’elle n’aura pas envie, mais ça pourrait lui faire du bien. j’ferai rien mimi, rien que tu ne veuilles pas que je fasse. je sais que ça ne fera qu’empirer les choses. mais il faut que tu prennes sur toi, que tu t’entoures et que t’en parles .. parce que tu ne pourras jamais t’en sortir seule. tu termines, sûr de toi. peut-être qu’elle ne l’appréciera pas, mais tu ne veux pas te cacher ; pas lorsqu’elle est en danger. tu penses à cola, à tout ce que t’as fait sans le lui dire, tu sais qu’il ne faut pas agir et la laisser faire, sous quelques conditions bien sûr.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 875 points : 89
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Juin - 10:57
il est là, devant la porte, il te regarde, un peu, pendant que toi, tu paniques. c’est plus fort que toi. ces menaces sont réelles et tu les prends au sérieux. tu n’as pas le choix ; partir n’est pas la solution, même si tu aimerais changer d’identité et recommencer ta vie, loin. loin de brooklyn, loin de ton cœur. tu pourrais le laisser ici et tenter de recommencer ? t’en sais rien. tu pars dans tous les sens. il s’éloigne finalement de la porte. tu le regardes faire. il ne m’arrivera rien, t’en fais pas. tu veux bien t’assoir, finir de manger ? on peut en discuter tranquillement, personne n’est là pour nous entendre ok ? tu hausses les épaules, pourtant, tu t’exécutes et tu te laisses tomber sur cette chaise. les jambes tremblantes, tu n’aurais pas pu tenir longtemps debout. tu aurais couru dans les rues de brooklyn avant de t’effondrer quelque part. j’ferai rien mimi, rien que tu ne veuilles pas que je fasse. je sais que ça ne fera qu’empirer les choses. mais il faut que tu prennes sur toi, que tu t’entoures et que t’en parles .. parce que tu ne pourras jamais t’en sortir seule. tu hoches la tête en prenant ta tête entre tes mains. je.. je sais pas isaï. je sais pas ce que je dois faire. je.. je ne te demanderai rien. ne fais rien, pour le moment, s’il te plaît. tu souffles, en remontant ton regard dans le sien. qu’il n’agisse pas. il n’a pas à s’occuper de toi, pas encore. pas une fois de plus. le dessert devant tes yeux, pourtant, t’arrives pas à avaler un seul morceau. j’ai peur isaï ; j’ai peur et.. et j’en sais rien. j’veux juste être tranquille. j’en ai marre de tout ça, j’en ai marre de mon passé. t’es terrifiée au fond. faut que je protège mon petit frère.. mes proches.. ils méritent pas de.. de souffrir. tu te remets sur tes jambes, les yeux embués, tu retiens pourtant les traitresses. tu.. tu peux me ramener chez moi ? tu finis par demander. sortir, seule, avec ces papiers entre tes mains, non, tu peux pas. c’est plus fort que toi, t’es tétanisée. oui, mais tu n’as pas peur pour toi, pour ta vie, non, tu as peur pour celle de tes proches.

_________________

prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
 
fake love, real friend. (miaï)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» Céreal Killer (Oatifix)
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy
» REAL BARRAY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: get to the right :: east new york-
Sauter vers: