AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

sidewalk. (jo)

avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 45
pseudo : emy.
avatar : sam heughan.
crédits : mourning dove + neon demon.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Mar - 15:18
Clyde n'est pas fichu de se tenir tranquille... Il faut toujours qu'il se mêle des affaires des autres, et qu'il déroge aux ordres de la police. Il n'est pas censé enquêter sur ce qu'on ne lui demande pas et pourtant... Il a mené son enquête sur Jo, la colocataire de Bebe. Il a de l'affection pour ces deux filles, même si Jo est bien plus distante avec lui. La dernière fois, il avait découvert une nouvelle facette d'elle, apprenant que ce sont ses parents qui l'ont jetée là-dedans. Des parents indignes, à l'évidence. À ce moment-là, il n'avait pas totalement compris, pour qui elle faisait ça. Après tout, rien ne la forçait à écouter ses parents... Puis il a cherché, trouvant quelques trucs sur eux, sur la famille West en général. Il n'y avait pas grand chose, mais il a vu qu'il y a des enfants, dans l'histoire. Inévitablement, ça l'a touché, parce qu'il adore les gamins. Avec des parents pareils, il se doute bien qu'ils ne vivent pas dans de bonnes conditions. Surtout si c'est Jo qui doit tout gérer toute seule... Elle aussi, elle est trop jeune pour affronter ça. Ce n'est pas humain de faire vivre ça à ses propres enfants, ni à qui que ce soit d'ailleurs. La dernière fois, il avait essayé de lui faire entendre raison, pour qu'elle arrête la prostitution et qu'elle trouve quelque chose de plus décent, mais bornée comme elle est, ça n'avait rien donné. Il roule à une allure relativement tranquille, tandis que la nuit est tombée et que les trottoirs se remplissent de filles comme elle. Il la remarque finalement à quelques mètres, avec sa chevelure blonde, et il se gare sur le bas côté. Les mains enfoncées dans les poches de son jean, il s'approche d'elle, « Salut, Jo. » dit-il, adoptant alors un ton neutre.

_________________

   
   

   
For my next trick, I need you to kiss me and magically I'll make appear butterflies into your stomach. — Pablo Neruda.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 787 points : 47
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Mar - 21:19
les rues que tu sillonnes, tu viens de quitter ton appartement. l’air extérieur qui te fais du bien, mais quand tu te rappelles où tu vas t’en perds ton sourire. les gars qui te sifflent dans la rue quand tu passes, qui regarde ton cul passer devant eux alors que tes talons retentissent contre le sol. tu ne fais pas attention, tu traces juste ta route. pas un regard, t’aurais peur de les offenser. t’es incapable de te défendre toi. tu sais que plusieurs fois t’as risqué des choses, t’as déjà probablement risqué ta vie. et tu t’en veux, parce qu’à chaque fois tu ne t’en t’es pas tirée toute seule de ces situations. t’aimerais pouvoir te défendre, pouvoir ne plus avoir peur de marcher seule le soir dans la rue. air que tu te donnes, tu fais croire que t’es fière, que t’es une tigresse, alors qu’au fond tu trembles. visage froid et coeur apeuré. t’arrives finalement sur ton bout de trottoir. toujours le même endroit, souvent les mêmes clients. tu remets tes fringues en place, remonter un peu la jupe, descendre un peu le décolleté, tout ça juste pour plaire à des hommes. bout de viande que tu es. t’entends finalement ton prénom retentir.  voix que tu reconnais, voix qui va encore te causer des soucis ce soir et que tu n’as pas envie d’entendre. il t’a aidé pourtant, il t’a donné de l’argent. mais t’arrives pas à être juste reconnaissante. tu te tournes doucement, espérant peut-être que t’avais rêvé. mais non il est bien là, face à toi, clyde qu’est ce que tu fais là ? pas un bonjour, pas un sourire. rien. juste des paroles froides que tu lâches à la hâte. tout pour le faire repartir le plus vite possible. tout pour pouvoir être tranquille et pouvoir travailler. soirée qui n’a même pas réellement commencée et te voilà déjà embêtée. tu te demandes bien ce qu’il peut faire là, ce qu’il peut bien te vouloir.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 45
pseudo : emy.
avatar : sam heughan.
crédits : mourning dove + neon demon.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Mar - 19:33
Il n'a pas pu s'en empêcher... Il fallait qu'il en sache plus. Jo lui en avait dit assez pour qu'il puisse mener sa petite enquête et découvrir quelque chose qu'elle n'a jamais mentionné... Y a des enfants dans l'histoire. Des gamins qui vivent certainement dans de mauvaises conditions, mais pour qui ça pourrait être pire, si Jo n'était pas là. Il se doute qu'elle fait de son mieux, elle semble y mettre tant de force... Quand bien même elle se livre à tout ce qu'il y a de plus dégradant. Il a décidé d'aller la voir ce soir, sachant très bien où elle traîne, où elle appâte les clients. Il la remarque bien vite sur son bout de trottoir, et il l'appelle, alors à quelques mètres d'elle. Le temps qu'elle se tourne, il se trouve juste en face. Tout de suite, elle est sur la défensive, comme si la dernière fois n'y avait rien changé. Il ne l'avait pas maltraitée, loin de là... Il ne lui demande pas de lui être reconnaissante, pour ce qu'il a fait pour elle, mais au moins d'arrêter de le voir comme étant un ennemi potentiel. Il ne sait vraiment pas quoi faire pour la mettre en confiance en réalité, tant elle est coriace. Il croit bien avoir tout essayé la dernière fois... Et il ne comprend pas pourquoi elle ne veut pas collaborer. Peut-être a-t-elle peur pour ses frères et sœurs, parce qu'ils sont nombreux en plus de ça. Il ne comprend tout simplement pas les parents qui se reposent sur elle pour ne rien faire, laissant leurs enfants presque livrés à eux-mêmes. « Je ne viens pas en ennemi. » dit-il d'abord, toujours d'un ton neutre. Il ne se voit pas lui dire tout de suite, qu'il ne s'est pas contenté de ce qu'elle a bien voulu lui dire, qu'il a creusé un peu plus.

_________________

   
   

   
For my next trick, I need you to kiss me and magically I'll make appear butterflies into your stomach. — Pablo Neruda.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 787 points : 47
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Avr - 23:33
c’est pas possible, cet homme qui arrive toujours dans les mauvais moments. qui arrive toujours quand tu travailles. il pourrait venir te parler à un autre moment, mais non il choisit la soirée, le moment où tu n’as le temps pour rien. tu dois travailler, tu dois faire de l’argent et il n’a pas l’air de le comprendre. alors tu craches juste, pour le faire fuir le plus vite possible. le problème c’est que clyde tu l’as compris, il est coriace et il ne se laisse pas faire juste par tes quelques mots. tu sais qu’il va continuer jusqu’à avoir ce qu’il veut. tu sais dans le fond qu’il n’est pas méchant, qu’il ne veut que ton bien, qu’il veut te sortir de là. mais ce n’est pas le premier à essayer et comme les autres il n’y arrivera pas, car il n’y a rien à faire, t’es clouée sur ses trottoirs jusqu’à ce que tes frères et soeurs puissent prendre soin d’eux. t’en as encore pour quelques années. tu le regardes à peine, mais il ne part pas pour autant ça m’importe peu clyde, j’ai pas le temps, je travaille là il le sait tout ça mais pourtant il est quand même là alors si tu voulais bien me laisser faire ce que j’ai à faire, on parlera une fois en journée t’es pas fermée à la conversation, parce qu’il t’a aidé la dernière fois, mais pas maintenant. ce n’est jamais le bon moment quand t’es sur le trottoir, il devrait le savoir. il devait savoir que t’allais le rejeter ce soir et sûrement pas l’accueillir avec les bras grands ouverts. pourtant ça ne l’a pas freiné. d’un côté tu te demandes bien pourquoi il est là, il a quelque chose à te dire ? t’es curieuse mais c’est pas le moment de céder et de lui demander. tu peux très bien attendre demain, ça ne changera rien à ta vie tout ça. tu tournes un peu en rond, il faut qu’il parte, aucun client ne viendra s’il est là juste à côté de toi, entrain d’attendre que tu daignes lui adresser la parole.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 45
pseudo : emy.
avatar : sam heughan.
crédits : mourning dove + neon demon.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 18:06
A entendre Jo, c'est comme si à chaque fois Clyde se pointait au mauvais moment. Il ne se voit pas aller l'importuner chez elle, et il a davantage l'habitude de la retrouver sur le bord du trottoir. Il ne vient jamais la voir avec de mauvaises intentions, loin de là. Ce n'est pas son genre, de profiter de la détresse de ces filles-là. Jo, il a envie de l'aider même si elle se montre souvent hostile avec lui. Il ne sait seulement pas comment s'y prendre, et elle lui donne l'impression de tout faire de travers à chaque fois. La dernière fois, il avait eu l'illusion d'avoir réussi à percer un peu sa carapace, mais c'est comme si celle-ci durcissait dès qu'elle menaçait d'éclater. Alors, le rouquin a mené son enquête, cherchant à en savoir plus sur les parents de Jo. C'est là qu'il a découvert que des enfants étaient mêlés à cette histoire, et il ne lui a pas fallu longtemps pour deviner que c'est pour eux qu'elle fait ça. Il lui dit d'abord ne pas venir en ennemi, comme pour tâter le terrain... Mais de nouveau, la blonde le rejette, lui disant qu'elle s'en fiche et qu'elle travaille. Il aurait dû s'y attendre... Et puis elle ajoute qu'ils en parleront en journée. Sauf que Clyde n'est pas décidé à s'en aller, borné comme il est. Il secoue alors la tête, pour lui montrer qu'il ne compte pas partir. Comme la dernière fois, il sort des billets de son porte-feuille, comme pour payer le temps de travail qu'elle va perdre avec lui. Il sait que cet argent est important pour elle, pour ces gamins qui sont au milieu de tout ça. Il les tend dans sa direction, et plante son regard dans le sien. « Je sais pour tes frères et sœurs, Jo. » Il ne dit rien de plus que ça, attendant seulement de voir comment elle va réagir. Lui, il a déjà pensé à des solutions pour que ces enfants aient des conditions de vie plus décentes que celle-là, et pour que la jeune femme n'ait plus à faire ce genre de choses...

_________________

   
   

   
For my next trick, I need you to kiss me and magically I'll make appear butterflies into your stomach. — Pablo Neruda.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 787 points : 47
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 11:43
tu comprends pas sa manie à venir te voir quand il sait que tu le repousseras. il sait que ce sont des horaires où tu ne peux pas être disponible pour une conversation. il ne pourrait pas juste venir chez toi, t’es sûre qu’en temps que flic il connaît déjà ton adresse. là t’es prête à parler à ces moments, mais maintenant c’est mort. et tu le repousses, plus gentiment que la dernière fois, il y a déjà une avancée. clyde ce n’est pas le premier à vouloir te sauver, à vouloir te sortir de la rue. mais il faudra bien qu’il se mette en tête un jour qu’il  n’y a rien à faire. il ne peut pas comprendre, mais pourtant il devrait juste essayer de se mettre à ta place une seconde. à ce moment il abandonnerait peut-être sa croisade. il commence à sortir son porte-monnaie et des billets. tu soupires. voilà à quoi t’es réduits, cette fille avec qui il faut sortir des billets pour pouvoir juste avoir une discussion. t’en peux plus, même les personnes avec qui tu ne couches pas veulent acheter ta présence maintenant. il peut pas juste attendre ? tu le regardes, t’es prête à répondre, tu regardes ses billets avec dégoûts. t’as envie de lui dire que t’en veux pas de son argent mais il est plus rapide. et ses paroles te stoppent net dans ton élan. tes yeux qui se posent sur lui, incompréhension. tu penses avoir mal entendu. ton regard qui devient plus noir. t’attrapes sans bras sans même prévenir et tu le tires loin de la rue, loin de toutes les oreilles qui pourraient se promener. une ruelle juste à côté et tu finis ta course. tu te postes face à lui, t’es petite mais ce n’est pas pour autant que tu ne sais pas te montrer dur tu sais rien clyde okay tu t’énerves. ton coeur qui s’affole dans ta poitrine, t’aimerais savoir ce qu’il sait réellement, mais ce n’est pas le moment. c’est pas le moment de se radoucir. il ne peut pas tout savoir comment tu sais ? t’as fouillé sur moi ? tu questionnes, mais t’as pas fini, t’es toujours prête à t’énerver encore plus bordel t’as pas le droit de faire ça, fiches moi juste la paix tu soupires, tu commences à faire les cents pas. c’est pas bon. personne ne doit savoir pour eux. surtout pas un flic. il pourrait juste ordonner à une assistante sociale d’aller chez tes parents.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 45
pseudo : emy.
avatar : sam heughan.
crédits : mourning dove + neon demon.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 29 Avr - 10:28
Bien sûr, Clyde connaît l'adresse de Jo. Ce n'est pas bien compliqué, il sait qu'elle vit avec Bebe... La jolie bébé avec qui il avait passé un bon moment la dernière fois, et pas parce qu'il était un client parmi tant d'autres. Non, c'était juste un homme, et une femme qui prenaient du bon temps. Enfin, avec Jo, ce n'est pas aussi facile. Elle lui est hostile, faisant totalement abstraction du fait qu'il veut l'aider. C'est un peu le justicier des temps modernes, Clyde. Il ne supporte pas de savoir des filles sur le trottoir, payée par des vieux pervers pour faire Dieu sait quoi. Elle le rejette, sous prétexte qu'elle travaille, qu'elle va encore perdre une soirée à cause de lui. Peut-être qu'il ne réagit pas correctement, en sortant des billets, mais il se dit qu'elle ne perdra rien. Que ce soir, elle ne sera pas contrainte à coucher avec un type pour de l'argent. Elle, elle se contente de regarder les billets dans les prendre. Elle est bornée, vraiment. Et puis ça sort tout seul... Il lui dit ce qu'il était venu lui dire, comme quoi il est au courant pour ses frères et sœurs. Elle lui lance un regard noir, et l'instant d'après, elle tire le gaillard par le bras pour l'entraîner à l'écart. Il va passer un sale quart d'heure, sans doute. Après tout, ce n'est pas comme s'il s'attendait à ce qu'elle lui saute au cou, loin de là. Il s'attend à ce qu'elle lui hurle dessus, en lui disant que ça ne le regardait pas... Mais comment pouvait-il rester insensible en apprenant que des gamins sont mêlés à ça ? Encore une fois, il a dépassé la limite que le travail lui impose, sans scrupule. Elle lui dit qu'il ne sait rien... Peut-être pour lui dire qu'il n'est pas dans sa vie, qu'il ne sait pas comment ça se passe vraiment, chez ses parents. Il s'efforce de garder un ton neutre, presque professionnel. « Je t'assure que je sais tout, Jo. » Elle lui demande s'il a fouillé sur elle, et il ne peut pas mentir. Il hoche la tête, simplement, avant qu'elle ne s'emballe... Lui disant qu'il n'en avait pas le droit. Elle commence à faire les cent pas, et il reste silencieux, quelques secondes. « Je ferai rien sans ton accord... Mais pourquoi est-ce que t'essayerais pas de les récupérer ? » Qui sait ? S'ils arrivent à prouver que ces gamins ne vivent pas dans de bonnes conditions, elle pourrait toujours avoir leur garde.

_________________

   
   

   
For my next trick, I need you to kiss me and magically I'll make appear butterflies into your stomach. — Pablo Neruda.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 787 points : 47
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Avr - 14:19
tu t’attendais sûrement pas à ça. à tout sauf à ça et ça te fais peur. ça te terrifies qu’il sache. il a touché la corde sensible de ton arc et tu ne peux qu’énerver en contrepartie. on ne touche pas à tes frères et soeurs et on ne parle pas d’eux. personne ne doit savoir, encore moins un flic. il n’avait aucun droit de fouiller sur ta vie, ton intimité. si t’avais eu envie qu’il sache, tu lui en aurais parlé, pourtant tu ne l’as jamais et t’as tes raisons. alors tu l’amènes à part, tu montres ta colère, celle qu’il n’a jamais réellement vu. t’as toujours été froide mais tu t’es jamais mis à crier. signe qu’il a vraiment touché ce qu’il ne fallait pas. il ne se rend pas bien compte clyde sûrement. il te dit tout savoir, mais en réalité il ne sait pas vraiment. il ne sait pas à quel point c’est dur pour toi depuis que t’es adolescente. il ne sait pas comme tu as peur chaque jour que des gens découvrent et décident d’appeler l’assistante sociale. il ne sait rien de tout ça, il voit juste que t’as des frères et soeurs et que tu t’en occupes. mais il y a tellement plus. tu sais pas s’il sait pour ton petit ange qui est partit trop tôt. ça ne t’étonnerait même pas, vu qu’il fouille sur ta vie. tu soupires alors que tu marches dans tout les sens, sans même le regarder. tu comprends pas pourquoi il a fait tout ça, pourquoi il ne s’occupe pas tout simplement de sa vie à lui. il n’arrive pas à te foutre la paix et ça commence à t’exaspérer. tu te tournes finalement face à lui quand il parle. il est sérieux ? voilà quelque chose qui prouve encore une fois qu’il ne sait rien, qu’il ne se rend pas bien compte et je suis censée te remercier de ne rien faire sans mon accord ? pourtant tu t’es pas gêné pour chercher des infos sur moi et ma vie tu rages encore mais t’as pas fini ah oui et je les fait dormir sur le sol de mon appartement ? je dors sur un canapé la plupart des nuits clyde, tu crois vraiment que je pourrais les récupérer ? au moins là bas ils ont une chambre chacun bien sûr que tu rêverais de les avoirs avec toi au quotidien, mais c’est impossible et il ne se rend pas compte que t’as déjà tout essayé. et que t’essayes de faire de ton mieux pour prendre soin d’eux.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 45
pseudo : emy.
avatar : sam heughan.
crédits : mourning dove + neon demon.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mai - 15:08
Clyde en a appris beaucoup sur Jo dernièrement. Curieux comme il est, il ne peut pas s'empêcher de fouiner dès que quelque chose l'intrigue ou le tracasse. Il tient à aider la blonde, quand bien même elle le rejette à chaque occasion, avec son caractère bien trempé. Elle est en colère, et il le voit bien. Pourtant, il ne regrette pas d'avoir mené son enquête, parce que ça pourrait peut-être déboucher sur quelque chose de meilleur, pour elle comme pour les enfants qui sont mêlés à cette histoire, bien malgré eux. Et comme il le lui dit, il ne fera rien sans son accord. Il lui demande aussi pourquoi elle n'essaye pas de les récupérer. Certes, c'est petit là où elle vit avec Bebe, mais ce n'est pas impossible. Il est même certain qu'elle s'occuperait mieux d'eux que ses parents le font. La preuve, avec tout ce qu'elle sacrifie pour eux. Il voit bien que c'est une fille forte, et qu'elle en serait capable. Il a toujours tendance à trop s'impliquer, dès qu'y a des gamins en jeu, et maintenant qu'il est au courant, il ne risque pas de lâcher l'affaire. Il a de nouveau déchaîné la tornade blonde, mais ça ne lui fait pas peur. Elle lui en veut d'avoir fouillé, de l'avoir percée à jour sûrement. Il le sent bien dans le ton de sa voix. « Je t'ai jamais demandé de me remercier... » marmonne-t-il. Il fait ça parce que ça lui tient à cœur, et pas pour obtenir quoi que ce soit d'elle, même pas des remerciements. Il s'en fiche pas mal de tout ça en vérité. Elle s'emballe encore, lui faisant qu'ils ont leur confort chez ses parents, mais s'ils sont négligés, qu'est-ce que ça change ? Il sait qu'elle fait son possible, pour qu'ils aient tout ce qui faut, mais il reste convaincu qu'une pièce chacun ne comblera pas le manque d'amour qu'ils ont probablement. Il en a souffert lui aussi, des années plus tôt... Quand sa mère a décidé de partir avec son amant. « Ils ont une chambre chacun, et alors ? C'est pas de ça qu'ils ont besoin, mais de quelqu'un qui veille sur eux, et tes parents le font sans doute pas... Tu t'en sortirais mieux qu'eux. Tu trouverais une solution pour les faire dormir quelque part, de toute façon. » Il est même sûr qu'elle pourrait s'arranger avec Bebe, qu'elle serait compréhensive. Il ne la mentionne pas, craignant de ne faire qu'enrager un peu plus Jo, et qu'elle se braque sans que rien n'avance.

_________________

   
   

   
For my next trick, I need you to kiss me and magically I'll make appear butterflies into your stomach. — Pablo Neruda.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 787 points : 47
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 6 Mai - 22:40
t'arrives pas à y croire, la colère qui emporte tout ton corps. t’as l’impression de péter un câble. t’as l’impression que tout ton secret s’écroule à cause d'un gars qui se croit tout permis. tout ça parce qu’il est flic. tu savais que t’aurais jamais du accepter son argent et une soirée un repas qu’il t’a offert. il croit quoi maintenant que ça lui donnait la permission de chercher sur toi. tu grognes quand il te dit qu’il ne t’a pas demandé de le remercier. toi tu ne lui as pas demandé de chercher sur toi. t’es indomptable à ce moment. et il ne pourra en rien calmer ta confiance. il te suffirait juste de partir, de le laisser, mais tu peux pas le laisser comme ça, alors qu’il a entre ses mains ton plus grand secret et qu’on sait jamais ce qu’il pourra en faire. tu lui fais pas confiance, tu lui feras jamais confiance. même s’il te dit qu’il ne fera rien sans ton accord. la confiance ça se gagne, la tienne est encore plus dur à avoir et il a réduit à néant toutes ses chances. il se permet encore de juger. il croit pas que tu fais déjà tout. il se permet de remettre en question ce que tu fais. alors que tu te démènes corps et âme pour eux  ferme ta gueule clyde tu ne te reconnais pas dans ses paroles. tu t’en pensais pas vraiment capable. mais c’est la première fois qu’on touche à eux, première fois qu’on découvre leur existence et tu sais pas comment gérer ça ferme ta gueule que tu souffles une nouvelle fois. t’es à bout de souffle. main que tu passes dans tes cheveux. t’as pas à te justifier et pourtant tu vas le faire, parce qu’il croit vraiment que c’est une vie pour des enfants de vivre dans un trente mètres carrés à six tu crois que je veuille pas sur eux ? tu crois que je fais pas tout pour qu’ils soient heureux parce que je sais pas gérer ? tu sais rien clyde, je te dis que tu ne sais rien d’accord. tu sais combien ils sont ? tu sais combien de mètre carré fait mon appartement ?   que des questions pour lui, des questions auxquelles il ne sait surement pas répondre. parce qu’il croit connaître l’histoire mais ce n’est pas le cas je passe dès que je peux chez mes parents, je fais le ménage, je m’occupe d’eux comme je peux et t’as pas à juger. alors maintenant casse toi et laisse moi gérer les choses à ma façon t’as probablement réussit à lui clouer le bec. peut-être qu’il finira par comprendre que dans le fond tu ne veux pas de tout ça, mais que tu n’as pas le choix.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 45
pseudo : emy.
avatar : sam heughan.
crédits : mourning dove + neon demon.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai - 21:02
Clyde ne sait pas comment s’y prendre, pour obtenir la confiance de Jo. Certes, il a cherché, mené son enquête… Mais ne comprend-elle pas qu’il n’a pas de mauvaises intentions ? Il sait bien que le fait qu’il soit flic n’aide pas, et qu’elle continuera de lui être hostile. Seulement, il est aussi borné qu’elle. Il essaye de se dire qu’elle pourrait offrir encore mieux à ces gamins, il a confiance en elle parce qu’il sait qu’elle pourrait assurer encore plus. Sauf qu’elle ne le prend pas bien, qu’elle lui ordonne de se taire… Elle le lui répète, d’ailleurs. Il ne bronche pas, il la regarde seulement. Il la voit, commencer à s’emballer de plus en plus. Il aurait sans doute dû rester en retrait, mais il ne parvient pas à se le dire. Y a toujours un petit espoir, comme quoi il pourrait l’aider à s’en sortir encore mieux. Elle lui pose plein de questions… Des questions qui le déconcertent. Il ne sait pas tout, mais il est déjà allé dans son appartement… Quand il va voir Bebe. Il sait bien que ce n’est pas grand, qu’ils seront les uns sur les autres… Mais est-ce qu’ils ne seraient pas heureux avec elle ? Il est convaincu qu’ils pourraient l’être plus. Il se tait toujours, il la laisse poursuivre. Il voit qu’elle fait tout ce qu’elle peut, qu’elle est à bout. Elle finit par lui dire de s’en aller, et c’était prévisible. “Tu crois que j’ai pas compris, Jo ? Que tu fais de ton mieux ? Je sais, ok… Et c’est seulement parce que t’es meilleure que tes parents que je pense que tu pourrais les avoir avec toi.” Il tente de mettre les choses au clair, pour lui faire comprendre qu’il n’a juge pas, et qu’au contraire, qu’il a de l’espoir en elle. Quand est-ce qu’elle comprendra qu’il n’est pas son ennemi ? Il essaye de lui montrer, sans arrêt. Ou peut-être ne veut-elle pas le voir. Il ne la comprend pas. Il ne sait même pas s’il y parviendra, y compris avec l’aide de Bebe. Il pourrait lui demander à elle, elle connaît Jo bien mieux que lui. Et surtout, elle ne le déteste pas comme elle, ce qui pourrait l’aider un peu, au moins à la cerner et à trouver les mots justes. En général, il sait se montrer convaincant, mais avec elle, c’est vraiment laborieux. Il ajoute, peu après. “Tu pourrais avoir des aides, pour trouver un truc plus grand et t’occuper d’eux. Y a des moyens.”

_________________

   
   

   
For my next trick, I need you to kiss me and magically I'll make appear butterflies into your stomach. — Pablo Neruda.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 787 points : 47
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Mai - 15:06
tu te contrôles plus, les mots qui partent seul. t’as jamais été aussi froide et méchante avec quelqu’un dans ta vie. mais il a vraiment touché là où il ne fallait pas. il aurait mieux fait de te laisser et d’arrêter de se mêler de tes affaires. ça ne le regarde pas et ça ne le regardera jamais. tu gères comme tu veux ta vie et celle de tes frères et soeurs. et tu fais au mieux. t’as juste l’impression qu’il est là pour te juger, qu’il est là pour appeler les services sociaux dans la foulée. tu ne lui fais pas confiance. encore moins après tout ça, il a agit dans ton dos. tu vois qu’il essaye de te calmer, de trouver les mots qu’il faut. mais il ne sait rien et ça e fait qu’attiser ta colère encore plus.  tu le regardes, t’arrêtes un peu de tourner en rond. il dit enfin des choses censées. mais tu n’arrives toujours pas à supporter le fait qu’il sache. tu peux pas, c’est bien trop dangereux et chaque jour tu te rappelleras que quelqu’un d’autre et au courant. qu’un flic est au courant et que du jour au lendemain ça pourrait dégénérer tu fais chier clyde… tu souffles. tu le regardes mais tu ne cris plus. des aides, tu ne penses pas. tes parents perçoivent déjà toutes les aides possibles. rien qui ne te permettra d’avoir un nouvel appartement. et puis tu ne peux pas abandonner bebe non plus. la situation que tu gères comme tu peux et qui fonctionne pour le moment. pas de drames et puis tes frères et soeurs sont quand mêmes heureux écoute ils sont heureux comme ça, le plus grand à mon âge quand j’ai commencé dans la rue, donc il s’occupe aussi un peu d’eux. tu souffles tu réalises que c’est pas la meilleure des solutions, mais il n’a pas grand chose à faire, tu gères la plus grande partie et puis s’ils vivaient avec moi ils trouveraient sûrement ça louche que je parte le soir et que je rentre que le matin ils ne savent pas ce que tu fais pour gagner ta vie, les plus jeunes qui ne comprendraient sûrement même pas. le ton de ta voix qui s’est un peu radoucit. il ne comprend pas clyde, mais pourtant pour toi tout ça est logique.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 45
pseudo : emy.
avatar : sam heughan.
crédits : mourning dove + neon demon.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Mai - 15:12
Clyde s'attendait à ce que Jo s'énerve contre lui... Mais à ce point ? Pas du tout. Il ne lui en veut pas, car il sait bien qu'il est allé mettre son nez dans ses affaires. Il voit qu'elle essaye seulement de protéger les gamins, et il est certain qu'il ne fera rien contre son avis. De toute façon, il a mené son enquête en toute discrétion, et personne n'est au courant de toute cette histoire. Comme il le lui dit, il sait bien qu'elle fait de son mieux et il est convaincu qu'elle serait à la hauteur, plus que ses parents. Il fait chier, parce qu'il insiste, sans doute. Parce qu'il y croit et qu'il ne veut pas laisser tomber. Elle pourrait avoir des aides de l'Etat, des choses qui l'aideraient. Il essaye de penser à tout, pour qu'elle puisse vivre avec ses frères et sœurs. Jo lui dit qu'ils sont heureux, et c'est certainement ce qui compte. Mais est-ce qu'ils ont assez d'amour au moins ? Elle n'est pas toujours là pour veiller sur eux, et les parents laissent à désirer. Elle se dit aussi que les enfants ne comprendraient pas pourquoi elle ne passe pas la nuit à la maison. Peut-être pas, c'est sûr. Il note bien qu'elle s'adoucit, mais il reste sur ses gardes, faisant attention à ce qu'il dit et à ce qu'il fait. Il sait qu'il en faut peu pour déchaîner la tornade qu'est Jo, et son but n'est clairement pas de se la mettre à dos. Il veut seulement l'aider et il est incapable de renoncer quand il entreprend quelque chose. Encore une fois, il s'implique trop, mais on ne le refera pas. « Y a d'autres métiers de nuit, de toute façon... » dit-il en poussant un soupir. Il passe une main dans ses cheveux, se disant qu'il a épuisé toutes ses cartouches pour la convaincre, mais ça ne prend pas de toute façon. Un jour peut-être... Peut-être qu'elle laissera tomber tout ça, et qu'elle trouvera un job moins dégradant, qui paye mieux. C'est tout ce qu'il lui souhaite... Qu'elle ait une belle vie et qu'elle mette tout ça derrière elle, après des années de sacrifices. Il reporte son regard sur elle, avant d'ajouter « Enfin, c'est comme tu veux. T'auras qu'à m'appeler si tu changes d'avis. » Il ne bouge pas, même si ça ressemble bien à un au revoir.

_________________

   
   

   
For my next trick, I need you to kiss me and magically I'll make appear butterflies into your stomach. — Pablo Neruda.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 787 points : 47
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 12:44
tu n'en peux plus de ces gens qui essayent de te sortir de là dedans. c’est gentil, ils ne veulent que ton bien, mais t’as déjà tout regarder. t’as étudié chaque solutions et rien ne fonctionne, rien qui ne compromettrait pas ce que t’as déjà mis en place. tu sais bien que ce n'est pas la meilleure des vies, mais c’est le mieux que tu puisses leur offrir et tu sais qu’ils comprennent. t’aimes pas qu'on essaye de t’aider parce que ça te donne des faux espoirs. pendant un moment tu penses que tu vas pouvoir tout arrêter, jusqu’à ce que tu reviennes à la réalité. alors maintenant t’as simplement arrêté d’y croire, tu resteras dans la rue jusqu’à ce qu’ils soient majeurs et capable de s’occuper d’eux-même. t’oses même croire que les grands t’aideraient à t’occuper des plus jeunes quand ils pourront gagner de l’argent. mais pour le moment tu ne veux pas leur imposer ça. t’arrives à gérer, t’arrives à avoir assez d’argent pour qu’il soient en sécurité. maintenant t’as juste une crainte en plus, ce flic qui sait tout, ce gars qui pourrait tout compromettre même s’il dit le contraire. mais tu ne lui fais pas confiance, encore en pensant bien faire il pourrait faire n’importe quoi. il a quand même fouillé dans ta vie sans même demander certes ça ne règle toujours pas le reste. ils ne pourraient pas dormir dans ton appartement. c’est une certitude. t’as arrêté de crier, de bouger dans tout les sens. à quoi bon continuer sur cette lancée, t’as bien prouvé qu’il n’avait pas intérêt à faire n’importe quoi je ne changerais pas d’avis clyde tu lui souffles. il n’a pas besoin de se faire d’espoir, parce que tu ne t’en fais toi-même aucun. ils resteront où ils sont jusqu’à ce qu’ils puissent s’occuper d’eux même mais pour le moment c’est ton rôle à toi. c’est toi qui doit les garder en sécurité t’as intérêt à ne faire aucune conneries avec ce que tu sais tu menaces. tu n’as pas honte de le faire, pas quand il s’agit de cette partie de ta vie. tu sais que c'est la seule solution pour croire qu'il ne fera rien, pour t'apaiser un peu. même si tu ne fais sûrement pas vraiment peur. tu n'as aucun moyen réel de pression.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 45
pseudo : emy.
avatar : sam heughan.
crédits : mourning dove + neon demon.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 21:56
Clyde, il a fini par s'attacher à Jo... Ce n'est pas son amie, et ce ne sont pas des sentiments amoureux non plus. Mais il a de l'affection pour elle. Il a envie de l'aider, comme il veut toujours le faire avec Bebe. Ces filles-là, ce sont des filles bien, qui ont eu trop de merdes dans leur vie. C'est profondément injuste, et il aimerait faire quelque chose pour elles, histoire qu'elles soient heureuses, comme elles le méritent. Pour Jo, ça passe sûrement par le bonheur de ses frères et sœurs, mais elle lui assure qu'ils sont heureux et qu'ils ont tout ce qui leur faut chez leurs parents. D'un point de vue matériel, peut-être, mais de l'amour, il n'y a certainement qu'elle qui leur en donne. Mais admettons qu'ils vivent un jour avec elle... Elle ne serait même pas obligée de leur dire la vérité, parce que ce n'est pas ce qui manque, les métiers de nuit. Quoi qu'elle pourrait même continuer de travailler la nuit, mais faire autre chose que ça. Pour la convaincre de ça, ce sera certainement encore compliqué. Déjà qu'il n'a pas su trouver les mots pour qu'elle agisse, et les fasse sortir de la maison de leurs parents... Il ne baisse pas les bras pour autant, se disant qu'elle changera peut-être d'avis. Dans tous les cas, elle pourra compter sur lui. Elle lui dit que ça ne sera pas le cas, et il soupire doucement. « J'avais oublié combien t'étais bornée... » souffle-t-il, avant qu'elle ne le menace encore. Il ne se l'est pas vraiment mise à dos, mais il n'imagine même pas ce que ça donnerait s'il utilisait ce qu'il savait. Ce sera la troisième guerre mondiale, au moins. Il ne quitte pas la blonde du regard, comme pour lui assurer qu'il est sincère dans ses propos, « Je te le jure. » Il n'en fera rien... Mais sa proposition est toujours valable, prêt à agir si elle lui demandait enfin, en mettant sa fierté de côté. Ça, ce n'est pas près d'arriver apparemment.

_________________

   
   

   
For my next trick, I need you to kiss me and magically I'll make appear butterflies into your stomach. — Pablo Neruda.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 787 points : 47
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : lolitaes
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 21:57
les choses qui se sont un peu calmées. enfin tu t’es un peu calmée. tu le regardes sans crier maintenant. clyde il pense faire les choses bien et pourtant il n’arrive qu’à t’énerver encore plus ce soir. tu te rends pas bien compte que t’as un flic en face de toi, que tu parles de ton boulot completement illégal avec lui comme s’il était un simple civil. tu sais pas vraiment ce qu’il a dans la tête. tu vois bien qu’il ne cherche qu’à t’aider, mais il n’y a plus rien à faire pour toi, t’es un cas désespéré et il faudra qu’il se le mette en tête un jour. et tout les autres qui essayent aussi. c’est devenu ton domaine la rue et c’est triste à dire mais c’est là dedans que t’excelles. bien que t’aimerais que ce soit plutôt pour autre chose, comme pour la musique. tu rêverais de savoir chanter, de chanter dans des petits bar, à des scènes ouvertes. mais au lieu de ça, t’as eu une salle voix et juste un bout de trottoir. tu rigolerais presque à sa remarque, mais en réalité t’es pas vraiment bornée, t’es juste réaliste et tu préfères ne pas te faire de fausses bonnes idées. tu veux pas être déçue encore plus par ta vie que tu ne l’es déjà. c’est bien plus simple de survivre comme ça. alors tu ne dis rien et tu hoches juste les épaules. tu supposes que la discussion s’arrête là, il n’aura rien tirait de sa soirée, mais tu sais pas vraiment à quoi il s’attendait. tu décides juste de l’avertir une dernière fois, tu sais montrer les dents et sortir les griffes quand il s’agit de chose si importante dans ta vie. clyde il n’a pas à être une menace pour toi ou tu ne sais pas ce que tu pourrais faire. t’es pas violente dans le fond, mais tu sais jamais ce que tu pourrais devenir si t’apprenais qu’il se mêlait de quelque chose bien, je suppose qu’on en a fini maintenant un dernier ton un peu froid, pour montrer qu’il a encore une fois touché le mauvais point ce soir. que c’est une partie de ta vie sur laquelle il n’aurait pas du tomber. il n’aurait même pas du en chercher plus sur toi. ces flics qui se croient sûrement tout permis. tu tournes le dos et t’es déjà prête à retourner au travail.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
 
sidewalk. (jo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: get to the right-
Sauter vers: