AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

welcome back (siwan)(fb)

avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1720 points : 20
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : vinnie woolston.
crédits : ninetofive, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Mar - 22:15
Un sourire s’affiche sur tes lèvres alors que tu attends Siwan. Elle sort bientôt et t’as hâte de la voir. Ça te fait bizarre de revenir si près d’une prison. Tu les évites maintenant parce qu’après cinq ans passé entre les murs en béton, t’as aucune envie d’y retourner ou de revoir le bâtiment. Pourtant, aujourd’hui t’as fait une exception, parce qu’aujourd’hui c’est un jour exceptionnel. Après quatre ans, Siwan sort de taule et t’es la première personne qui va l’accueillir dehors. Tu sais pas si tu dois te sentir honoré parce qu’elle a pensé à toi, ou si au contraire tu dois avoir de la peine pour elle que ce soit toi qui vienne la chercher et pas un membre de sa famille. Toi quand t’es sorti, c’est Harley qui était dehors à t’attendre. Tu crois que tu n’as jamais été aussi heureux de voir ta sœur qu’en ce jour. Quoique t’étais plus heureux d’être sorti que de la voir elle. Coup d’œil à ta montre et tu te rends compte que t’as encore cinq minutes avant qu’elle ne soit officiellement relâchée. Tu te doutes qu’elle doit être excitée d’être libérée et de pouvoir retrouvé l’air frais de Brooklyn. Tu portes une cigarette à tes lèvres alors que t’es appuyé sur ta voiture, patientant tant bien que mal. Elle se consume à tes doigts et tu lèves les yeux au ciel. Presque un an que t’es sorti et tu as toujours un peu de mal à y croire. T’es heureux d’être sorti, mais ta vie est toujours un foutoir pas possible. T’entends la sonnerie caractéristique de l’ouverture de porte et ta tête se baisse pour voir Siwan qui attend que la porte soit ouverte entièrement pour sortir. Tu l’attends aussi. Quand elle sort, tu t’avances vers elle avec un sourire sur les lèvres. « Tes premières impressions de femme libre ? » Tu ne la salues même pas, pas besoin. Tu veux qu’elle te dise ce qu’elle ressent.

_________________

Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence. Le destin les place sur votre chemin et, comme par magie, ils influencent votre comportement parfois au point de changer votre façon d'être. Ils tissent sur vous une toile qui vous retient prisonnier de leur essence, quelle qu'elle soit. — Francisco de Paula Fernández.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1701 points : 0
pseudo : valkyries (éléonore)
avatar : shanina shaik
crédits : ultraviolences (avatar) morrigan (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Mar - 13:08
T'as mal au ventre. Tu devrais être la femme la plus heureuse du monde en cet instant, mais t'as qu'une envie : vomir et te décomposer sur place. Tu tiens debout tant bien que mal. Tout se mélange dans ta tête. T'es entièrement immobile, le visage figé, y'a que le bout de ton pied que tu tapes nerveusement. T'as envoyé une lettre à ta famille, pour qu'ils sachent que tu sors, pour qu'ils décident enfin de te pardonner et de passer outre cette immense connerie. T'as reçu aucune réponse, et tu sais que tu n'auras pas de belle surprise de leur part. Y'a que toi aujourd'hui. Ou presque. Dans un dernier élan de pitié, t'as demandé à Virgile de venir. Tu sais qu'il est passé par là, alors c'était plus facile pour toi d'envoyer un signal de détresse auprès de lui. T'auras pas de jugement de sa part tu le sais, que du bonheur et de la compassion, et en cet instant c'est tout ce dont t'as besoin. Au revoir à ces compagnes qui ont partagé ta vie pendant quatre ans. Tu t'es fait des amies, étrangement. Au revoir cellule grise qui a été ta chambre toute ces années. Tu tiens un carton dans les mains avec tes affaires personnelles, celles qui te serviront au-dehors, les autres tu les as donné à celles qui en avaient besoin. Gorge sèche tu quittes le lieu principal où t'as vécu. Changement rapide d'habits. Tu troques ta tenue de prisonnière pour une jean et un pull. C'est bizarre, se sentir normal à nouveau, au moins autant que tu peux l'être. Dernier regard vers ces murs. Tu les regretteras pas, ça c'est sûr. T'avances de couloirs en hall, avant d'arriver devant la porte d'entrée. Derniers messages de bonne chance des gardes. T'étais bien aimée, tu crois. Porte qui s'ouvre. C'est la dernière fois que t'entendras ce son. T'avances, profitant de l'air frais. Tes yeux se posent sur Virgile. Tu souris maintenant. T'as encore peur de retrouver ta vie, mais t'es heureuse. "Plus jamais." Promesse que tu comptes tenir. "Et un hamburger, je rêve d'un hamburger." Tu ris timidement, avant de le prendre dans tes bras. T'as encore du mal à croire que t'es bien là.

_________________


dear desperado
i don't wanna be alone
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1720 points : 20
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : vinnie woolston.
crédits : ninetofive, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Mar - 13:20
tu l’attends sagement, clope au bec. ça te rappelle ta propre sortie. t’es heureux pour elle. elle a passé un an de moins enfermée, mais t’es persuadé qu’elle a le même besoin que toi de liberté. tu sais aussi que ce sera compliquée pour elle au début. cependant, tu seras là pour elle, pour l’accompagner. toi t’étais un peu tout seul quand t’es sorti. elle, elle ne le sera pas. maintenant, tu n’es plus aussi seul que tu l’étais à ta sortie, mais ta famille ne te parle toujours pas. t’as pas revu jules depuis ta sortie. juste une ou deux fois en coup de vent. tu t’es battu avec amrin et tu as même menacé de le tuer. sophie est dans la merde et c’est seulement pour cette raison qu’elle est venue te voir après t’avoir envoyé chier. pour harley, remus et bella, eux, ils pouvaient vivre collés à toi, il le ferait. la porte s’ouvre alors, te faisant quitter tes pensées et tu souris à siwan qui fait ses premiers pas en dehors de la prison. elle te sourit également et tu t’approches d’elle récupérant le carton qu’elle a dans les mains et lui demandant ses impressions de femme libre. tu ris un peu de sa première réponse. toi aussi c’est ce que tu as pensé quand tu as foutu le pied dehors. plus jamais tu ne veux connaitre cette sensation d’emprisonnement. tu finirais pas devenir claustrophobe. elle veut un hamburger. tu ris un peu plus alors qu’elle vient se loger dans tes bras. tu lui rends son étreinte. « allez laisse moi t’offrir ton premier vrai repas. » bon un fast food c’est pas vraiment un vrai repas, mais après la bouffe de la prison, elle sera heureuse de manger quelque chose de si gras. tu la laisses s’installer sur le siège passager pendant que tu mets son carton dans le coffre. tu passes côté conducteur avant d’enclencher le moteur. « comment tu vas sinon ? » tu sais que même si elle est heureuse de sortir, elle doit avoir plein de choses en tête.

_________________

Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence. Le destin les place sur votre chemin et, comme par magie, ils influencent votre comportement parfois au point de changer votre façon d'être. Ils tissent sur vous une toile qui vous retient prisonnier de leur essence, quelle qu'elle soit. — Francisco de Paula Fernández.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1701 points : 0
pseudo : valkyries (éléonore)
avatar : shanina shaik
crédits : ultraviolences (avatar) morrigan (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mar - 19:24
T'as la tête tellement remplie de questions, d'incertitudes. Tu sais pas comment elle sera ta vie maintenant. Tu te sens face à une océan de possibilité, incapable de faire un choix quant au chemin à prendre. T'es paumée, plus encore que quand t'étais en prison. T'avais aucune réelle liberté là-bas. Y'avait une hiérarchies, y'avait des groupes. T'appartenais à quelque chose, sans vraiment comprendre comment t'as fini dedans. Il y avait des ordres à respecter, pour pas te faire exclure et finir esseulée. T'as tout respecté comme il fallait. Mode d'emploi que tu retrouveras plus ici. Tu vas devoir trouver un boulot maintenant, un appartement, et reconstruire ta vie en essayant d'oublier ce passé encombrant. Tu sais pas par où commencer, tu sais pas quoi faire. T'es tellement préoccupée par ce qu'il va t'arriver maintenant que t'es dehors, que toute ta joie de l'être enfin semble s'évaporer au fil de tes pensées. T'as peur parce que t'as tout à redécouvrir. T'étais encore qu'une jeune femme en y entrant il y a quatre ans, aujourd'hui t'es devenue une femme. Une autre. T'as au moins la chance de pas être totalement seule. Virgile, comme une boussole pour te guider dans la bonne direction. Tu t'installes à l'avant de la voiture, pendant qu'il charge tes affaires dans le coffre. Tu tremblerais presque à l'idée d'être là. Nouvelle question. Tu devais t'y attendre, mais t'as pas la réponse. Tu le regardes quelques secondes, avant de finalement te lancer. "Je ... j'ai un peu peur je crois. J'ai envoyé une lettre à ma famille, pour les prévenir de ma sortie, mais ... ils m'ont rayé de leur vie, alors je vais devoir me débrouiller toute seule." Tu t'adosses en posant tes mains sur tes cuisses, comme une fille sage, comme une fille qui veut se comporter correctement. "Mais si j'ai survécu là-dedans, je peux survivre dehors aussi." Haussement d'épaules. Tu te redonnes du courage, et tu veux en même temps montrer à Virgile que t'es prête à te battre pour t'en sortir.

_________________


dear desperado
i don't wanna be alone
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1720 points : 20
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : vinnie woolston.
crédits : ninetofive, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Mai - 21:17
voir siwan libre te fait plaisir. t’as l’impression de revivre ta propre libération. l’avantage que ce soit toi qui soit venu la chercher, c’est que tu as déjà expérimenté ce sentiment de confusion qu’elle doit sûrement ressentir alors que maintenant elle peut marcher dans les rues de brooklyn sans se soucier d’être surprise par la police. il lui faudra du temps pour s’y adapter, tu le sais, t’es passé par là. si elle est comme toi, elle aura du mal à dormir parce que ce sera trop calme, ou trop bruyant. elle aura toujours l’impression qu’elle retournera derrière les barreaux à n’importe quel moment, à chacun de ses pas. y a tellement de trucs qui auront changé aussi. tu ne dis rien cependant. tu ne veux pas plomber l’atmosphère avec ce genre de choses. elle les expérimentera d’elle-même et puis elle sait qu’elle pourra venir te voir sans souci. pourtant malgré ça, tu ne peux pas t’empêcher de lui demander comment elle va alors que tu enclenches le moteur de ta voiture. ça doit lui faire bizarre d’être dehors et en même temps, elle doit être confuse, avoir peur même. tu l’écoutes parler et tu soupires, te retrouvant dans son histoire. toi aussi ta famille t’a laissé tomber quand tu es parti en taule. enfin, pas toute, une partie. mais c’est pareil, ils n’étaient pas là quand tu avais le plus besoin d’eux. alors, tu peux comprendre ce qu’elle ressent même si c’est sûrement plus fort que toi. parce que toi, tu ne leur en veux pas, tu les comprends même. qui voudrait d’un meurtrier dans sa famille ? personne ! siwan les déteste sûrement. toi non. tu veux juste qu’ils t’apprécient. sauf que c’est trop demandé. « t’en fais pas pour eux... t’es une grande fille siwan. tu peux te débrouiller seule. et puis si jamais, tu sais que tu peux compter sur moi. » tu souris alors que tu lui jettes un rapide coup d’œil avant de reporter ton attention sur la route. « tu sais où tu vas dormir ce soir ? » tu demandes parce que si sa famille l’a rayé de leur vie, elle doit sûrement être à la rue à l’heure qui l’est.

_________________

Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence. Le destin les place sur votre chemin et, comme par magie, ils influencent votre comportement parfois au point de changer votre façon d'être. Ils tissent sur vous une toile qui vous retient prisonnier de leur essence, quelle qu'elle soit. — Francisco de Paula Fernández.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1701 points : 0
pseudo : valkyries (éléonore)
avatar : shanina shaik
crédits : ultraviolences (avatar) morrigan (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 16:28
T'as appris à ne jamais trop en dire, à te cacher derrière des mensonges. C'est comme ça que tu survis en prison. Faut pas qu'on en sache trop sur toi, sinon on a rapidement le dessus sur ta personne, et une fois que ce mécanisme est enclenché, tu cours à ta perte. Tu l'as vite compris, toi la fille qui n'avait rien à faire en prison mais qui a joué les dures parce qu'elle le devait. T'as découvert un instinct de survie que tu ne connaissais pas, t'as fait des choses dont t'es pas fière, mais t'avais pas vraiment le choix. Il te faudra un peu de temps avant de comprendre que tu peux agir et être autrement hors de la prison. T'as encore ce bouclier qui te protège et cette envie de mentir pour pas t'exposer. Sauf avec Virgile. Parce que lui il comprend, parce qui lui il a vécu ça. Il a suivi le même chemin un peu avant toi, et il sera sans aucun doute un de tes rares alliés dans ce nouveau monde. Alors les mots et les sentiments qui sortent, ils sont véritables. T'as pas besoin de façade avec Virgile, parce que vous êtes dans le même bateau, ou presque. Et c'est d'autant plus libérateur de le retrouver lui en premier, avant n'importe qui d'autre, avant toi-même aussi. T'as aussi peur de cet instant où tu retrouveras seule, et que tu comprendras que t'es vraiment sortie, et que t'as vraiment aucune idée de quoi faire. T'y penses pas, tu veux pas réfléchir. Tu profites de cette petite balade en voiture, les yeux fixés sur des paysages que t'avais presque oublié. Parler de tes parents, ça te fait toujours quelque chose, surtout que t'as plus l'habitude. Partie de toi que t'as enterré aussi profondément que tu le pouvais, mais qui décide de ressortir de temps en temps. T'y peux rien, c'était ton autre vie. Tu souris à la réponse de Virgile. Tu te débrouilleras, tu le sais oui, et mieux que t'as pu le faire avant. T'as appris une leçon importante en prison : celle d'avancer dans le bon chemin et de te concentrer sur ta propre route. Tu dois rien à personne désormais, et tu peux avancer librement. "Pas encore. J'avais comme plan de faire le tour de la ville en toquant à la porte de mes anciens amis, parce que y'en a bien un qui m'hébergera le temps de trouver un boulot, tout ça." Plan un peu bancal, mais seul que tu as. "C'est dingue qu'on nous laisse comme ça, sortir de prison et avancer dans le noir." Aucune aide pour refaire ta vie, mais qui aiderait des criminels aussi.

_________________


dear desperado
i don't wanna be alone
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1720 points : 20
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : vinnie woolston.
crédits : ninetofive, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Aoû - 1:03
tu comprends siwan plus qu’elle ne s’en rend compte, parce que t’es aussi passé par là. le fait d’être déboussolé parce que t’es à nouveau dehors, le désespoir de se retrouver sans famille et le fait qu’il faut garder la tête haute et continuer d’avancer. tu comprends tout ça et tu as de la peine pour elle. tu sais qu’elle aurait aimé que sa famille soit là à sa sortie, comme toi tu aurais aimé que la tienne vienne au complet. mais vous ne pouvez pas changer le fait que vous n’êtes que des parias dans votre propre famille. tu pousses un soupir avant de lui dire que tu seras là pour elle. parce qu’il faut se serrer les coudes entre ex-taulards, mais aussi et avant tout, parce qu’elle reste une amie siwan. tu lui demandes donc où elle va dormir et sa réponse ne te satisfait pas du tout. toi au moins, tu as eu harley qui t’as laissé dormir chez elle quelques temps après ta sortie, le temps de trouver un appartement. la jeune femme, elle, elle n’a personne. tu prends alors une décision. « t’as qu’à venir chez moi siwan. je te passerai mon lit et je dormirai sur le canapé… » tu souris en disant ça parce que tu ne la laisseras pas dormir dehors. vous pourriez même dormir ensemble dans le même lit, que rien ne se passerait. parce qu’elle ne t’attire pas siwan et que tu ne la vois pas de cette façon. quand elle reprend la parole, tu soupires mal à l’aise. t’es du même avis qu’elle et tu pensais que ça s’arrangerait avec le temps. sauf que ce n’est pas le cas. ça devient même pire parce que le découragement est présent, et encore plus quand on te refuse partout parce que t’as fait de la taule. « et encore, c’est que le début. » que tu dis pour éviter qu’elle ne se fasse des illusions. tu ne veux pas qu’elle pense comme toi que ça s’arrangera même si tu souhaites que ce soit le cas pour la jeune femme. le reste du voyage se fait en silence et t’arrives enfin devant un mcdo. t’éteins le moteur et sors de la voiture, siwan faisant de même. tu passes tes mains autour de ses épaules et tu poses sur elle un regard taquin. « allez princesse, je t’invite dans un restau quatre étoiles. » et tu ris de ta propre connerie. sérieusement t’es pas possible.

_________________

Dans la vie, il y a parfois des gens sortis de nulle part qui marquent à jamais votre existence. Le destin les place sur votre chemin et, comme par magie, ils influencent votre comportement parfois au point de changer votre façon d'être. Ils tissent sur vous une toile qui vous retient prisonnier de leur essence, quelle qu'elle soit. — Francisco de Paula Fernández.
Revenir en haut Aller en bas
 
welcome back (siwan)(fb)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premium Kit Sigma are back !
» back to mac après dépotage
» *RESOLU* fdt fix fluid sans bouchon -> back to mac ?
» BACK TO SCHOOL CHECK LIST
» Le come-back de Johnny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets-
Sauter vers: