AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

you, always you. (siaï)

avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Fév - 10:13
tu marches vite, t’es en retard. tu dois retrouver louvea, que t’as laissé dans la chambre d’hôtel cette nuit. t’as filé en douce, t’aimerais rentrer sans qu’elle ne voit que tu es parti. tu regardes ta montre, son réveil sonne dans dix minutes. tu dois courir, t’aimerais aussi prendre un café avant de la retrouver. une idée te traverse l’esprit, tu pourras toujours inventer une insomnie et apporter le petit déjeuner. elle ne pourra pas t’en vouloir, puisque tu feras une bonne action dès le matin. tu t’arrêtes de courir, tu laisses ta montre tomber sous la manche de ta veste. tu peux enfin souffler. tu traverses le parc où tu prends habituellement ton café, et tu t’arrêtes une seconde pour réfléchir. tu ne sais pas si elle préfère un pain au chocolat, ou alors un croissant. ou même une gaufre. tu prends une grande inspiration, tu sais que ce ne sera déjà pas mal d’apporter quelque chose. tu mises sur la simplicité, du coup. deux cafés, allongés et deux croissants. tu te tournes et c’est un visage connu qui t’interpelle. voilà des semaines que tu ne l’as pas vu, et ton cœur bat contre ta poitrine. sia. la seule femme qui t’a toujours fait hésiter, la seule femme qui t’as amené d’un côté, pour te renvoyer de l’autre. la seule femme qui ne sait pas te satisfaire, tout autant qu’elle le fait à la perfection. votre histoire date, même avant cola. et ça fait des mois que tu ne lui parles plus, sur une histoire idiote. tu t’approches donc, confiant. tu souris, malgré la situation délicate. tu regardes son visage doux, t’aimerais savoir comment elle va, au moins. t’aimerais qu’elle ne te jette pas trop tôt. bonjour toi. tu dis, posant tes cafés sur une petite table. tu ne sais même pas ce qu’elle devient, tu t’en veux. tu n’as plus le même rôle, et tu vois à ce moment-là, que le temps passe. et sûrement trop vite.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 318 points : 16
pseudo : . (clairvie)
avatar : Jessica Stroup
crédits : ava @gentleheart/ gifs @strawberry insane /signature @solsken
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Mar - 19:23
you, always you.

Premier jour de repos qu'elle s'accordait depuis quelques semaines après avoir trimé au boulot pour gagner sa vie et ne penser à rien. Depuis peu, elle avait remarqué qu'elle avait le besoin de bouger en permanence. Sia se devait de faire quelque chose, de combler le vide des heures perdues à se prélasser sur son canapé ou dans le lit, ce besoin de profiter de la liberté de vivre qui lui est offerte, mais qui peut foutre le camp à n'importe quel moment. Après toutes les occasions, les moments de vies et les personnes qu'elle avait pu perdre, elle évitait de perdre son temps : la seule chose qu'elle pouvait contrôler. Alors, elle prit ses clics et sas clacs et décida de passer sa journée dehors. Il était tôt. Elle avait pris l'habitude de se réveiller aux aurores, quasi en même temps que le soleil. Elle flânait à travers la ville qui se remettait doucement d'une nouvelle nuit qui l'avait agitée. Elle alla jusqu'à un petit café qu'elle aimait beaucoup pour aller prendre son petit déjeuner avec un bon livre. Arrivée à bon port, elle s'installa avec son café et ses pains au chocolats à une petite table le long de la fenêtre pour avoir la possibilité de regarder les gens et le temps qui passe. En parlant de gens et de temps qui passe, voilà qu'apparaissait devant ses yeux comme un fantôme. Elle le vit entrer dans le café de sa marche assuré et protectrice qu'elle aimait tant. Elle l'observait en buvant son café. "Toujours en bonne compagnie" pensa-t-elle en le voyant avec ses deux cafés. Cola ? Une nouvelle conquête ? A quoi bon se le demander, il avait disparu de sa vie en un clin d’œil sans prendre la peine de lui adresser un mot, une visite, une explication. Peut-être que c'était le moment. Isaï venait vers elle. Elle lui offrit quand même un sourire, c'était lui. J'en aurai presque oublier ton visage ...

_________________
bleeding out .
The time will come when you'll have to rise, above the best, improve yourself, your spirit never dies
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Mar - 11:10
la retrouver ici, c’est presque improbable. la retrouver tout court, tu ne sais pas encore comment le prendre. la dernière fois, elle hurlait parce que tu ne la respecte pas, tout comme elle hurlait dans tes bras. tête de mule, jamais contente – sia a toujours été comme ça. elle venait te voir la nuit, elle venait parce qu’elle avait besoin de toi mais le lendemain – auprès de yoan elle oubliait tout ce que tu lui avais dit la veille. les bleus que tu avais pensés étaient les seuls témoins et tu pensais qu’un jour, ça changerait. tu pensais qu’un jour, elle y arriverait. etrangement, elle n’a pas changé. tu reconnais les blessures, les peines. tu reconnais son cœur qui se meurt à l’intérieur de sa poitrine. eteint depuis bien trop longtemps, blessé par la drogue et les hommes. j'en aurai presque oublié ton visage ... elle murmure, et ça te fait rire. elle a toujours son sens de l’humour, son sarcasme. tu lui tends un café au cas où, et tu réponds sur le même ton. pourtant, je pensais t’avoir marqué à vie. un clin d’œil officiel à vos souvenirs, à ces nuits passés tous les deux à enchaîner vos corps dans ses soupires émouvants. t’étais là pour elle, elle l’a été lorsque cola est partie. lorsque yoan vous a de nouveau trahis tous les deux. c’était dur pour toi, et ça l’a été encore plus lorsque tu t’es offert à sia. elle t’en voulait pour ça, cola. elle t’en voulait parce que tu étais cet homme qui n’accepte pas ses responsabilités. parce que tu étais cet homme à rêver de tout avoir, sans assumer tes responsabilités. elle t’a laissé, elle n’a été que trop faible. et tu l’as été ensuite. comment tu vas sia ? tu demandes, sur toutes ces pensées terribles. ça fait longtemps, en effet. et tu ne sais plus rien d’elle.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 318 points : 16
pseudo : . (clairvie)
avatar : Jessica Stroup
crédits : ava @gentleheart/ gifs @strawberry insane /signature @solsken
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Mar - 22:24
you, always you.

qu'aurait été ta vie si lui n'avait pas été là ? parfois tu te demandes. parfois ? tout le temps. tu sais pas si tu serais même encore envie. si tu aurais eu la force de tenir, de t'accrocher à ce qu'il te servait de vie alors que tu n'arrivais même pas à voir plus loin que la nuit suivante. il t'avait fait sentir vivante les nuits où tu aurais pu te retrouver seule, le corps froid et bleui par les coups répétés. il t'avait comblé de plaisir et faite vibrer autant que tu te sentais vide et maussade à l'instant où il te quittait. c'est vrai, t'avais qu'à le regarder dans les yeux, ses yeux bleus, pour savoir qu'il était sincère avec toi. Que, lui, il te voulait du bien et t'aider, même si tu replongeais dès que yoan, même son ombre ou son nom, été évoqué. il ne s'en doutait pas, pas à ce point, mais tu sais que tu lui devais ta vie. tu refusais son café, un te suffisait amplement. bien plus que tu ne le penses il y a ces gens, lorsque tu les rencontres, tu ne réalises pas de suite qu'ils vont avoir un impact énorme sur toi et vont laisser une empreinte dans ta vie. pour toi, toutes personnes qui entrent dans ta vie, pour dix minutes ou dix ans, est là pour te faire grandir, réfléchir, changer, agir ... tu te construis auprès des autres, les êtres humains sont des êtres vivants, connectés entre eux, en construction et destruction constante. comment je vais ? bien, fin je crois, j'essaye de m'en sortir comme je peux. tu me connais, je pense que ça doit être un de mes meilleures versions que tu as en face de toi, non ? tu lui dis ça en souriant. tu voulais pas que vos retrouvailles inattendues terminent dans le pathos. tu voulais que l'ambiance et la conversation soit légère. c'est vrai, quoi, j'ai un boulot, un chez moi, pas de dépression en vue, c'est plutôt pas mal, même une bonne période. t'étais un peu ironique en lui disant ça. c'est vrai que t'as jamais cru pouvoir avoir une vie normale et heureuse, alors cette période de repos, de calme t'inquiétait plus qu'elle te comblait. tu le regardais. il avait pas changé tant que ça. peut-être te paraissait-il un peu plus serein que la dernière fois que tu l'avais vu. peut-être. et toi, Isaï ? comment tu vas ?

_________________
bleeding out .
The time will come when you'll have to rise, above the best, improve yourself, your spirit never dies
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mar - 13:32
retrouver sia, c’est comme un bol d’air frais dans un bocal à moitié fermé. t’as l’impression d’étouffer tout en ayant un peu d’oxygène en la retrouvant. elle est là, devant toi. elle semble à l’aise, et presque heureuse. pourtant, ça fait bien longtemps que tu n’as pas de nouvelles et que tu ne sais pas ce qu’elle devient. femme fatale, légèrement solitaire mais toujours aussi dépendante. elle s’accroche à ce qu’elle peut, pour ne pas tomber la tête la première dans la dérive. c’est une femme qui a, qui aime. c’est une femme qui pense rire alors qu’elle pleure, et que tu penses sauver alors qu’elle aggrave son cas dès qu’elle le peut. a-t-elle revu yoan ? peut-être. elle retourne toujours vers son agresseur, amour fusionnel et passionnel. tu le reconnais, tu le comprends. mais tu ne l’accepteras jamais. quelques plaisanteries, et ses mots qui semblent s’affirmer. bien plus que tu ne le penses. tu la regardes, elle est sérieuse. t’as marqué sa vie d’un fer, tu ne sais pas lequel cependant. tu demandes comment elle va, pour passer la pilule de ce dernier échange. tu sais que vos vies sont liées, t’aimerais juste que ce le soit moins, parfois. comment je vais ? bien, fin je crois, j'essaye de m'en sortir comme je peux. tu me connais, je pense que ça doit être une de mes meilleures versions que tu as en face de toi, non ? tu hoches la tête, même si tu n’es pas convaincu. lorsqu’elle joue de son sarcasme, ce n’est jamais bon. c'est vrai, quoi, j'ai un boulot, un chez moi, pas de dépression en vue, c'est plutôt pas mal, même une bonne période. tu hausses les sourcils, et tu souris. ah ouais ? tu fais quoi maintenant alors ? ça t’intéresse, pour la retrouver si jamais t’en as besoin. et pour t’assurer qu’elle dit vrai, aussi. sia est capable de tout, et ne s’arrête jamais. une fois dans l’excès, toujours dans l’abus. et toi, isaï ? comment tu vas ? elle demande alors, cherchant une vérité qui n’est sûrement pas bonne à prendre. ça va. assez solitaire ces derniers temps, j’ai quitté le gang. c’est deran qui s’en occupe à présent. tu lui expliques pour qu’elle le sache, qu’elle ne s’attende pas à ce que tu y sois. j’suis pas mal occupé, mais j’suis content si tu vas mieux. un regard en coin, des suspicions. sia restera sia.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 318 points : 16
pseudo : . (clairvie)
avatar : Jessica Stroup
crédits : ava @gentleheart/ gifs @strawberry insane /signature @solsken
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Mar - 17:34
tu savais qu'un jour tu le recroiserais au détour d'une rue, d'une soirée, d'un magasin, mais tu te doutais pas que ça te prendrait autant aux tripes. tu le laisses pas paraître, tête brûlée que tu es. mais tu ne peux pas oublier des années de ta vie d'une revers de main, ni la façon dont certaines personnes t'ont touchée, t'ont marquée de façon indélébile, t'ont soutenue quand tout le monde désertait. tu savais qu'il ne supportait pas ta faiblesse inexplicable face à Yoan malgré le caractère sombre que tu peux avoir. toi même tu ne pouvais pas la décrire. quand tu le voyais haussais les sourcils, tu savais qu'il ne te croyait pas. qu'il pensait que tu devais être encore dans une de ces périodes de rebond, laquelle a toujours été suivi d'une période de chute interminable chez toi. tu t'accoudas à la table et plantas ton regard bleu dans le sien. si je te révélais la banalité de la chose, tu ne me croirais pas, je ne sais même pas si après tout ce temps, tu me penses capable de changer, d'avancer même avec un poids sur les épaules, l'esprit. il avait toujours été là pour elle, isaï, mais comme tout le monde il n'était pas une blanche colombe. la noirceur touche chacun d'entre nous. certains y prennent goût, d'autres cherchent la lumière. il est toujours compliqué de savoir de quel côté elle pouvait le placer. parfois leader, parfois fuyant, quel côté le dominait désormais. solitaire, mais pas seul, je crois percevoir la nuance. tu lui lances en désignant les cafés du menton. tu en es sorti alors après tout ce temps ? oui, deran, c'est un mec bien. il a quitté le gang mais se trouve toujours pas mal occupé. où en était-il maintenant ? Le temps qui passe venait de lui mettre une claque en pleine face en l'espace de quelques minutes.


Spoiler:
 

_________________
bleeding out .
The time will come when you'll have to rise, above the best, improve yourself, your spirit never dies
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Mar - 14:57
retrouver sia après tout ce temps c’est comme retrouver une ancienne sensation, ou un ancien goût. tu te souviens de ce que t’avais vécu, en mangeant une papaye. souvenir d’enfance, de ta maman dans la cuisine. son odeur était venue par la même occasion, et tu l’avais aimé tout aussi fort ce jour-là. retrouver sia, c’est comme repenser à tout ce que vous avez vécu pendant ces cinq, six dernières années. yoan et sa vie, yoan et ses erreurs. elle s’en sort comme une reine à toujours sourire, à toujours avoir le cœur chaud, et à répondre de ses regards puissants. elle est belle sia, elle est forte et elle répond à tous ce que tu pourrais douter. sauf qu’elle n’est pas atteignable, sauf qu’elle est aussi volage d’une hirondelle. et toi tu mords toujours, parce que tu seras toujours là pour elle. quelques échanges, quelques questions. tu rattrapes le temps perdu, essayant d’être lucide. si je te révélais la banalité de la chose, tu ne me croirais pas, je ne sais même pas si après tout ce temps, tu me penses capable de changer, d'avancer même avec un poids sur les épaules, l'esprit. tu restes figé face à elle, sans comprendre sa réponse. sia, tu n’as jamais su la cerner, la comprendre sans faillir. elle brille, elle explose sia. et elle trouve toujours les bons mots pour troubler les pistes. solitaire, mais pas seul, je crois percevoir la nuance. tu souris. jamais seul, en effet. elle le sait, elle a été le premier témoin de tes heures perdues. tu aimes la solitude, mais tu t’entoures toujours. tu en es sorti alors après tout ce temps ? oui, deran, c'est un mec bien. t’es sorti, et tu hausses les épaules parce que tu n’es pas sûr que ce soit une bonne chose. pour le moment, tu te concentres sur ton job. et le reste, tu verras. ouaip, je pense que c’est mieux. j’ai eu une opportunité pour bosser au port, pour déjouer les failles de transport depuis les îles du sud. t’ajoutes, expliquant ta couverture officielle. ça ne me passionne pas, mais au comme ça – je suis loin de tout le monde. donc de cola, de yoan. mais de sia aussi.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 318 points : 16
pseudo : . (clairvie)
avatar : Jessica Stroup
crédits : ava @gentleheart/ gifs @strawberry insane /signature @solsken
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Avr - 15:37
Tu pensais trop en ce moment. Ton cerveau ne te laissait pas tranquille, que ce soit la nuit ou le jour. Ça tournait en continu, sans cesse. Chaque question que tu te posais en entraîner une autre, comme une pierre en haut d’une colline, comme une boule de neige descendant une pente enneigée et qui ne faisait que grossier et grossier. Tu reportais de nouveau ton regard sur lui après t’être perdu dans le paysage urbain que tu apercevais par la fenêtre.T’es-tu jamais demandé ce qu’aurait été nos vies si certaines personnes n’y étaient pas entrées? ça m’arrive, souvent. Tous les jours. Mais bon avec des si on pourrait faire tellement de choses. t’étais brisée et forte à la fois. Tu voulais pas qu’il comprenne que toi , tu passais pas à autre chose, tu pouvais pas. Mais avait-il seulement besoin de preuve, c’était flagrant. Ton cœur, du moins une partie, vadrouillait encore auprès de lui. Ton cœur, ta joie, ton innocence, ton insouciance, tu les avais oubliés, laissés là-bas en espérant un jour peut-être les récupérer. Mais t’étais du genre naïve parfois pour ce genre de chose. C’était peut-être le seul à s’en être sorti un tant soit peu. Tu pourrais le laisser tranquille. A sa nouvelle vie, en quelque sorte. Tu l’observes et sais que le revoir et le voir sourire ça te fait chaud au cœur, car c’est bien le seul qui ne te replonge pas dans de mauvais souvenirs, le seul avec qui tu as toujours été bien. Mais ton désir de vengeance est tellement présent ces derniers temps que chaque personne lui étant reliée deviennent un élément destructeur de plus, une arme de plus. Elle hésite. Parce qu’au final là, ça reste un dilemme entre yoan et lui. Tu veux te venger d’elle pour yoan, en voulant utiliser isaï pour lui faire du mal … es-tu vraiment tombée aussi bas pour les beaux yeux d’un mec qui ne t’as jamais rendue heureuse ? isaï a toujours été la pour toi, et lui, il sait ce qu’il veut ou non. Enfin, plus que yoan. lui ça a été ton roc, tu peux pas te salir encore plus à ses yeux en le mêlant à tes histoires. Et cola ? d’un coup tu lui demanda.


_________________
bleeding out .
The time will come when you'll have to rise, above the best, improve yourself, your spirit never dies
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Avr - 16:34
un passé lourd, entre vous deux. et pourtant, des phrases banales vous relient aujourd’hui. quelques mots pour savoir comment ça va, quelques pensées à votre entourage et un oubli sûrement évident de votre situation. ta volonté de la sauver, et sa volonté de te retrouver. la dernière fois que t’as fini dans ses draps, et que tu t’es laissé aller contre son corps. t’en avais envie. ça te démangeait de donner raison à cola, alors qu’il ne s’était rien passé lorsqu’elle te le reprochait. elle et yoan, toi et sia. pourtant, l’inverse devrait opérer. tous les quatre, c’est une histoire sans fin. tu prends une grande inspiration pour parler de tes histoires, pour parler même de ton boulot ; ou du moins, le faux. celui que tu vends comme génial alors que ce n’est qu’un secret lourd à porter. tu disais tout à sia, avant. et elle te faisait rêver par ses remarques. vous êtes bien loin de ce couple perdu aujourd’hui, vous êtes bien loin de ce que c’est. t’es-tu jamais demandé ce qu’aurait été nos vies si certaines personnes n’y étaient pas entrées? ça m’arrive, souvent. tous les jours. mais bon avec des si on pourrait faire tellement de choses. tu ris doucement, comme un hoquet. tu t’es déjà posé cette question une centaine de fois, et surtout ces derniers jours. ça aurait fait quoi de ne jamais rencontré yoan, de n’être qu’un pantin dans la vie de cola ou alors même de ne pas te coller au corps de sia, lorsqu’elle se faisait battre par son mec, par ton meilleur ami, par l’homme qui a tiré sur la femme que tu aimes et que t’as failli tuer. par l’homme qui est là, et qui ne fait que pourrir ta vie depuis un an. ça aurait donné quoi ? sûrement rien, hélas. t’aurais préféré ne pas m’avoir rencontré, peut-être ? tu demandes, curieux de savoir ce qu’elle imagine comme vie, si tu n’avais pas été là pour la sauver. des coups, des overdoses, de la vie. et cola ? elle demande ensuite, te laissant bouche-bée. tu redresses le visage pour croiser ses yeux curieux. cola, cola. cola. tu sais ce qu’il se passe sia. elle a cru qu’il se passait quelque chose entre nous, elle a filé dans les bras de yoan. j’me suis jetée sur toi ensuite et depuis, personne ne parle plus à personne. fatalité évidente et tragique. hélas.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 318 points : 16
pseudo : . (clairvie)
avatar : Jessica Stroup
crédits : ava @gentleheart/ gifs @strawberry insane /signature @solsken
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Avr - 15:44
sa réponse te fit doucement rire. et si je te disais oui, t'en penserai quoi ? tu lui dis d'un œil malicieux et sérieux. c'est vrai, ça voudrait dire que rien de ces six dernières années ne se seraient produit et tout auraient été possiblement mieux. t'aurais peut-être pu avoir la vie dont tu rêvais en venant de ce côté de l'atlantique. un boulot stable, un mari, des enfants, un chien même. parfois tu te disais quand même que la vie était inégale. tu vas avoir des gens qui vont n'avoir aucunes merde. ils obtiennent ce qu'ils souhaitent, leur premier essai dans tout est le bon et la vie leur sourit et ils te l'affichent partout. et puis tu as les gens comme toi, qui récoltent toutes les merdes du monde. a chaque fois que tu en vois le bout, c'est comme si la vie se disait, tiens et si je lui en remettais une couche à lui il s'en est sorti,il a pas du bien comprendre la leçon. tu soupiras, et bu une gorgée de café. tu lui enleva une moumoute qui pendait à son front en souriant. dans d'autres circonstances peut-être, sans ces autres personnes en plus sûrement ... tu sais très bien que ma vie n'aurait pas été la même sans toi, peut-être même que je ne serai plus, tu as été mes moments de bien être, il faut l'avouer. Juste, et si j'étais restée chez moi en Irlande ... il a été ton sauveur, c'est indéniable. mais t'as jamais su si tu avais su lui rendre aussi bien que lui. si tu avais été assez présente pour lui quand tout partait en vrille. tu pouvais clairement te dire que ses caresses, ses mots de soutiens et ses moments charnels partagés furent ce qui te faisait remonter la pente juste assez pour ne pas tout envoyer balader. mais t'avais eu l'impression de l'avoir souvent laisser tomber ou pas remercier comme il le fallait. tu savais l'effet que ta question lui ferait. il a tiqué. je sais bien, mais la concernant, disons que beaucoup de rancœur s'est accumulée de mon côté ... J'en dis trop.  tu veux peut-être qu'il te raisonne avant que tu plonges tout droit vers une nouvelle rechute ? tu veux essayer de ne pas réagir à cet amas d'émotions qui te pourrissent la vie et dont la seule issue est de t'en prendre à cola ? tu veux une réaction de sa part mais quoi ?

_________________
bleeding out .
The time will come when you'll have to rise, above the best, improve yourself, your spirit never dies
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 17:13
l’imagination débordante de cette femme t’a toujours surpris, et tu souris en accompagnant ses pensées et ses questions. des choses auxquelles tu ne pensais pas, des choses qui te semblent presque impossible. et pourtant, ça aurait changé votre vie. et si je te disais oui, t'en penserai quoi ? tu la regardes avec insistance et t’aimerais répondre des millions de mots que tu ne peux pas te permettre. des millions de phrases qui la rendrait sûrement bien trop vulnérable. tu te permets un silence, et tu pinces les lèvres pour qu’elle s’engage dans cette étude par elle-même. et comme prévu, ça vient naturellement. dans d'autres circonstances peut-être, sans ces autres personnes en plus sûrement ... tu sais très bien que ma vie n'aurait pas été la même sans toi, peut-être même que je ne serai plus, tu as été mes moments de bien être, il faut l'avouer. juste, et si j'étais restée chez moi en irlande .. tu ne peux pas nier être d’accord. si elle était restée en irlande, vous n’en seriez pas là à vous parler du passé et de tout ce que vous avez vécu ensemble. des aventures qui sont aussi bonnes que mauvaises, et des moments doux qui en cachent bien des plus durs. tu soupires doucement, imaginant la même situation si t’étais resté au brésil, toi. t’aurais sûrement eu d’autres problèmes mais tu ne serais pas bloqué dans une situation que tu ne peux pas contrôler. et tu ne regarderais pas sia avec des tonnes de souvenirs plein la tête, et plein le cœur. il faut vivre avec le fait que c’est arrivé, maintenant. tu laisses parler la situation et tu t’ouvres à vos retrouvailles. une fois de plus, tu te laisses avoir par l’aura qu’elle dégage. c’est ce qui t’a fait craqué la première fois qu’elle est arrivée chez toi, rouée de coups. c’est ce qui te fera encore craquer, si elle revient aujourd’hui. mais c’est aussi ce qui te rappelle ce que tu as perdu par la même occasion ; cola. je sais bien, mais la concernant, disons que beaucoup de rancœur s'est accumulée de mon côté .. tu souris, sachant bien que ce ne peut pas être rose entre elles-deux. t’es jalouse de ce qu’il s’est passé entre nous, peut-être ? t’aurais voulu me garder que pour toi ? je comprends .. j’aurai fait la même chose à ta place. t’en plaisante alors que tu n’y vois aucune touche d’humour. t’as fait tes choix, sia n’en était qu’une actrice principale. un film qui a mal tourné, qui vous envoie tous dans un coin bien différent.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 318 points : 16
pseudo : . (clairvie)
avatar : Jessica Stroup
crédits : ava @gentleheart/ gifs @strawberry insane /signature @solsken
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Avr - 11:40
Lorsque tu lui répondis que oui, ne pas le rencontrer, aurait peut-être était mieux. Tu sentis son regard lourd de pensées. Vous deux ça a toujours été ça. Vous n’êtes pas fait pour être ensemble, mais savoir que vous vous avez au besoin, c’est important. Il faut … tu lui dis en finissant ton café. Et Dieu sait qu’il avait raison. Quitte à avoir vécu ces années, tu lui es reconnaissante de les avoir passées en sa compagnie. Il avait su panser tes blessures quand d’autres ne pensaient qu’à te blesser. Il avait su essuyer tes larmes et te consoler quand d’autres ne voulaient que te faire du mal. Il avait su t’écouter quand d’autres ne souhaitaient entendre que ton silence. Il avait su t’aimer, d’une certaine façon, quand d’autres t’aimaient, à leur manière, plus que de raison. Il t’a donné l’envie de te souvenir quand tu voulais juste tout oublier. Avec lui, tu t’es sentie vivante quand le goût de la vie commençait à te manquer. Lui, et tout ce qu’il représente, t’ont donné foi en l’homme et t’ont donné l’envie de t’accrocher. Tu pris sa main dans la tienne et la porta à tes lèvres. Tu fermais les yeux un instant. Des images incalculables de souvenirs défilaient et se battaient derrière tes paupières. Chaque image qui se succédait à la précédente te mettait du baume au cœur. Tu ajoutais ces retrouvailles à ce florilège de souvenirs. Peut-être était-ce la dernière fois qu’il te portera réellement dans son cœur. Quoi qu’il arrive, tu sais qu’il restera dans le tien et tu espères qu’il puisse comprendre les choix et les actes que tu comptes entreprendre, puisque tu comptes t’en prendre à une personne qui compte énormément pour lui. Plus que toi. Tu n’as jamais eu que le rôle secondaire dans la vie de toutes les personnes qui t’entourent depuis ton arrivée ici. C’était évident. Et tu le vis sourire quand tu lui fis comprendre ce que tu ressentais. Il le savait. Tous. Chacun de votre côté vous vous accrochez à une personne qui vous a laissez en arrière-plan pendant de longues périodes. Tu crois en la rédemption, tu penses qu’une personne peut changer et se repentir. Mais, à partir de quel moment l’inexcusable n’est plus excusable ? Te concernant, inexcusable ne faisait pas partie de ton vocabulaire. Tu posas sa main sur la table et le regarda avec le regard rieur après sa tentative d’humour. Ça va je peux absolument me contenter de notre relation, j’veux juste plus la perdre, plus te perdre de vue. Ça me fait vraiment plaisir de te revoir, peut-être une dernière fois avant de se quitter pour des mois encore, voire des années.. yoan, tu l’a déjà perdu, il y a des années. isaï, tu vas le perdre si tu continues. La vengeance est une garce, elle est tellement plus satisfaisante que n’importe quel pardon.

_________________
bleeding out .
The time will come when you'll have to rise, above the best, improve yourself, your spirit never dies
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Avr - 13:06
quelques mots qui rappellent votre histoire, les souvenir qui hurlent à l’intérieur de vos poitrines à l’unisson et la mélodie de vos cœurs brisés jusqu’à ce qu’elle prenne ta main pour l’attirer contre elle. tu ne t’y attendais pas, à retrouver une sia douce comme t’as pu l’avoir entre tes draps. elle était toujours bien avec toi, elle trouvait toujours son calme et sa sérénité. mais aujourd’hui, ça te surprend de la voir aussi avenante, aussi particulière à tes côtés. elle porte ta main contre ses lèvres et tu te laisses porter par le moment, malgré le fait que vous parliez de cola. elle t’envoûte sia, comme elle le fait toujours. et tu te perds contre sa peau, et tu dévoiles ta main pour accrocher sa joue. douceur, un pas en avant même. tes yeux se plongent dans les siens, et tu souris bêtement. épris de regrets et d’émotion pour ce petit bout de femme qui retrouve ses marques et qui te rappelle ce que vous étiez, ce que vous aimiez l’un chez l’autre. t’épouses ce moment avec plaisir, et t’espères qu’elle ne le gâchera pas. ça va je peux absolument me contenter de notre relation, j’veux juste plus la perdre, plus te perdre de vue. ça me fait vraiment plaisir de te revoir, peut-être une dernière fois avant de se quitter pour des mois encore, voire des années.. tu hoches la tête t’approchant définitivement, t’ouvres tes bras pour l’y loger. tu l’entoures comme tu peux, naïf comme jamais de la croire encore bonne. cette femme que tu connais, que tu as déjà vu pleine d’amour et de passion. cette femme que t’a sauvé, que t’as sorti de plusieurs situations impossibles. cette femme que t’a aimé, tout comme elle t’a aimé à sa façon. un soruire, ton regard dans le sien de nouveau. tu te recules, pour souffler une seconde. pour te remettre dans la réalité après un moment tiré par les nuages. tu veux venir diner cette semaine ? tu ne veux pas la quitter, toi non plus. pas encore, pas déjà. elle s’occupe de toi, elle sait être présente et tu veux en profiter. étrangement, t’en as besoin.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 318 points : 16
pseudo : . (clairvie)
avatar : Jessica Stroup
crédits : ava @gentleheart/ gifs @strawberry insane /signature @solsken
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Mai - 21:40
Isaï avait cet effet d’apaisement sur toi. Tu ne pouvais pas l’expliquer, depuis le tout premier jour, il a eu cet effet de protection et de bien-être qu’il te manquait cruellement. Tu trouvais qu’il dégageait une aura pleine de sérénité. Peut-être parce que c’est le visage qu’il a voulu te montrer le plus souvent. Peut-être parce qu’entre tous, c’est celui qui a le meilleur fond, le cœur le plus sincère … Chaque fois que tu fus entre ses mains, il ne t’apportera que du plaisir, physique ou mental. Toutes ces nuits alimentaient de conversations nocturnes, elles te manquent. Cruellement. Tous ces moments doux d’après-sexe que tu n’as connu, au final, qu’avec lui, tu les gardais encore en mémoire. Et c’est cette alchimie, attirance, ce bien-être communicatif dans lequel tu voulais le replonger. Tu le vois te sourire et son regard envoûtant te piéger. il n'est pas yoan mais tu ne fais alors pas prier, sia, pour fondre comme un aigle dans ses bras. Il fut le seul qui ne te donnait pas envie d’être quelqu’un d’autre. Juste d’être toi et de le laisser te découvrir, lui laissant l’opportunité de pouvoir te blesser, autre que par les coups. Mais il ne te donna que tendresse depuis le jour où tu t’es pointée complètement détruite à sa porte. Ta renaissance, ta reconstruction c’est à lui que tu la dois. Et là, en le retrouvant, c’est comme si tu venais de trouver un océan d’opium. Et t’en inhalais joyeusement la moindre fumée. Isaï Alvaro, pourquoi devrions-nous attendre aussi longtemps ? Vu nos antécédents en matière de poisse, peut-être devrions-nous profiter de cette journée remplie de bonnes surprises ?. cola, yoan, il te les faisait oublier. Bizarrement, inconsciemment, il te plongeait dans un cocon de bien-être, dans une petite bulle où t’essayais de ne pas penser à toutes ces situations négatives qui t’entouraient. Forcément deux rescapés ensemble ne cherchent en l’autre que du positif, de l’amour, de l’affection et de la considération. Il t’a fait sentir spéciale d’une façon si saine et pure, encore aujourd’hui, à cet instant même … qui voudrait renoncer à ça ?

_________________
bleeding out .
The time will come when you'll have to rise, above the best, improve yourself, your spirit never dies
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2162 points : 25
pseudo : step aside (caca)
avatar : dudley o'shaughnessy.
crédits : ava @balaclava; sign @carla bruni.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 17 Mai - 23:33
sia est la première femme que t’as aidé, et la première femme à avoir crier assez fort pour que tu l’entendes. même si à l’époque, laïs hurlait de désespoir, c’est vers sia que t’as tourné tes grands bras et c’est elle que tu as aidé. t’en avais pas forcément envie, comme t’en avais pas forcément le droit mais tu t’es laissé prendre par son jeu et sa façon de montrer sa terreur et sa peur. elle était frêle, fragile et blême. elle venait de loin, et tu te devais de lui tendre la main. t’aurais sûrement pas dû, quoi que t’en serais pas là aujourd’hui. tu regrettes ? peut-être. lorsque tu sais ce que ça a fait à cola et toi, tu te demandes si sia n’était pas le poison dans ton eau, le démon de tes nuits. t’aimerais ne pas le penser, elle ne le mérite pas. mais tu ne peux pas t’en empêcher. son regard te fixe et t’emporte de nouveau, là dans ce parc trop vaste. tu cherches à t’éloigner mais elle te rattrape d’une main de fer que tu ne peux pas repousser. elle s’agrippe à votre souvenir, elle puise dans son esprit tout ce qu’il vous reste pour te le dévoiler au grand jour. isaï alvaro, pourquoi devrions-nous attendre aussi longtemps ? vu nos antécédents en matière de poisse, peut-être devrions-nous profiter de cette journée remplie de bonnes surprises ? tu ne peux pas t’empêcher de rire, parce qu’elle a toujours cette même façon de te rappeler tout ce que vous auriez pu vivre, si vous n’aviez pas laissé la vie et les gens vous emporter. sia avait tout pour elle, comme t’avais tout pour toi. mais vos chemins croisés n’ont fait que des blessés. tu plonges donc ton regard azur dans le sien, et tu trouves les mots qu’il ne faudrait pas dire au creux de ton cœur. encore, et toujours. c’est vrai. c’est vrai qu’une chance pareille ne se reproduira peut-être pas. et tu marches vers la sortie du parc, espérant qu’elle te suive. tu restes silencieux sans oser dire que t’es d’accord, t’y arrives pas. l’évasion par l’espace et le silence comme ultime défense. tu marches et tu cherches un endroit où manger, au calme des regards qui vous tourmentent. tu veux manger quoi ? tu demandes, pour avoir un sujet neutre de conversation, et pour qu’elle choisisse la prochaine direction de votre histoire, aussi.

_________________
    ☾ ☾ ☾ ☾
    i knew from the first time, i've seen for a long time.
    i like me better when i'm with you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 318 points : 16
pseudo : . (clairvie)
avatar : Jessica Stroup
crédits : ava @gentleheart/ gifs @strawberry insane /signature @solsken
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Aoû - 18:32
Tu ne pouvais pas te résigner à le laisser partir aujourd’hui. Il était ton rayon de soleil dans cette journée morose. Qu’importe ce que tu pouvais représenter, ce que votre relation a pu produire comme dégât chez tellement de personnes, il faisait partie de tes piliers, des êtres qui t’ont permis de construire la femme que tu es devenu aujourd’hui. Et avec lui, uil n’y avait pas une once de mauvais. c’est vrai. c’est vrai qu’une chance pareille ne se reproduira peut-être pas.  un sourire se fraye un chemin sur ton visage. Un sourire sincère nostalgique et plein d’envie de profiter des instants à venir. Ton regard suit les mouvements de son corps lorsqu’il se dirige vers la sortie du parc. Tu le suis, pas tout à fait à a sa hauteur. Il te semble préoccupé, retombé dans ses pensées. Tout comme lui, tu cherches de quoi manger, ce qu’il pourrait te semblait appétissant. Tu observes les alentours. Tu réalises que vous vous trouvez non loin de beaucoup d’endroits remplis de souvenirs et que rien n’a changé. Tu lui attrapes la main et l’incite à te suivre en plantant ton regard dans le sien, comme pour lui prouvait ta bienveillance. Viens avec moi . Tu te diriges vers une petite devanture de commerçant, assez cosy, avec une vitrine remplie de nourritures appétissantes que vous connaissiez tous les deux. Attends-moi là . Tu lui dis en souriant malicieusement. En l’espace de quelques minutes, tu ressortais avec de quoi manger pour deux. Tu lui repris la main pour l’emmener à votre prochaine destination qui se trouvait à quelques rues d’ici. Il te suivait. Et qu’il semble te faire assez confiance pour te suivre sans demander la direction plus que ça te faisait chaud au cœur. Parce qu’il se souvenait. Enfin, c’est qu’il te plaisait à croire. Il n’y avait pas d’autres explications. Tu le conduisais à travers les rues de Brooklyn, le sourire aux lèvres. En arrivant devant une vieille bâtisse, toujours sans propriétaire et ouverte à qui le voudras, tu le regardes. Alors … qui a le meilleur raccourci déjà ? Tu souris et pris vers la droite pour commencer ton ascension. T’espérais qu’il ne te laisse pas seule là-haut. Quitte à ne plus le revoir, voilà le dernier souvenir que tu voulais partager avec lui. Un dernier moment rien qu’à vous deux. Comme avant.


_________________
bleeding out .
The time will come when you'll have to rise, above the best, improve yourself, your spirit never dies
Revenir en haut Aller en bas
 
you, always you. (siaï)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: get to the right :: east new york-
Sauter vers: