AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

missing letter (emi)

En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 458 points : 16
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : aurora mohn.
crédits : charney, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Fév - 21:30
Lettre qui te revient avec une note. Elle est sortie de prison. Mimi est sortie et tu ne le savais même pas. T’es heureuse pour elle et en même temps, tu te sens vide et seule. T’avais besoin qu’elle lise cette lettre, t’avais besoin qu’elle lise tes mots, tes doutes. Mais elle ne pourra pas le faire, parce que tu ne sais même pas où elle est. T’es même allé à la prison y a quelques jours pour avoir une adresse, quelque chose à te mettre sous la dent. En vain. T’as rien pour la retrouver. Tu ne sais même pas si elle veut que tu la retrouves. Après tout votre relation, c’était juste ces lettres que vous échangiez. C’était simplement des mots sur du papier. Ça n’a aucune valeur pas vrai ? Pourtant, toi tu te sentais proche d’elle. T’avais l’impression d’avoir une place dans sa vie. C’est peut-être con, mais tu la considérais comme ton amie. De son côté ? Tu ne sais pas. T’as pas non plus forcément envie de le découvrir. Après tout, si tu la retrouves et qu’elle t’envoie chier parce que ce n’était rien d’autre pour elle qu’un moyen de passer le temps, tu ne t’en remettrais pas. T’es trop sensible Effie, beaucoup trop, malgré le genre que tu te donnes. Mais si ce n’était que passager, pourquoi elle t’aurait raconté sa vie ? Pourquoi aurait-elle couché sur papier tous les instants importants de sa vie ? Aurait-elle menti ? Non tu ne peux pas y croire, tu n’y crois pas. Tu soupires alors que tu sors de chez toi. Tu sais même pas où commencé pour la chercher. T’as aucun indice. Tu sais que tu finiras par abandonner au bout d’un moment. Alors, pour le moment, tu parcoures juste la ville au volant de ta voiture. Tu t’arrêtes devant un Starbucks et tu vas te commander un café au caramel avec une tonne de crème. Tu paies sans accorder un regard autour de toi et tu sors. Tu manques de percuter quelqu’un. Tu lèves les yeux et c’est Mimi qui est devant toi. « Mimi ? » demandes-tu comme pour avoir une confirmation que tes yeux ne te jouent pas des tours. « C’est moi Effie. » rajoutes-tu alors que tu sais très bien qu’elle t’aura reconnu. Tu lui as envoyé une photo de toi et toi t’as été cherché san facebook pour voir à quoi elle ressemblait.

_________________
my moon stopped to shine
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 739 points : 7
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Fév - 19:17
journée libre, tu ne travailles mais et pourtant ça te manque. tu as besoin de t'occuper l'esprit rien que pour ne pas foncer chez balt. des envies passagères de l'attendre chez lui, comme une parfaite épouse, sa parfaite épouse que tu ne seras jamais. tu n'es qu'un secret, vous n'êtes qu'un secret qui n'aboutira pas. à rien. tu le sais et c'est terrible, mais à côté, tu as le droit à un peu de lui et tu te dis que c'est suffisant pour le moment. tu t'en contenteras. talon qui claque, tu marches dans la rue, tu entres dans une boutique. t'as décidé de faire un peu les magasins, à une époque, tu adorais ça. t'acheter de nouvelles robes, de nouveaux vêtements. t'as un peu perdu le goût, sûrement parce que tu n'as personne à qui les montrer. tu soupires, un peu, et tu files. chevelure blonde qui passe devant tes yeux. tu crois la reconnaître un instant. instinct qui te prend. tu suis. tu entres dans le café. et c'est en entrant que tu manques de la bousculer. mimi ? tu entends. cette voix que tu ne connais pas. tu la regardes, ses longs cheveux blonds et ce regard innocent. c’est moi effie. qu'elle rajoute, mais tu sais qui elle est. tu as rêvais d'elle bien des fois, tu as rêver de ces conversations que vous auriez pu avoir en tête à tête à la place de ses lettres que vous vous êtes échangées. tu souris, véritablement heureuse de la revoir.. revoir ? rencontrer ? t'en sais rien. tu souris et tu viens la prendre doucement dans tes bras. tu fais attention à son café qu'elle tient entre les mains tout en la serrant dans tes bras. tu dis rien, tu la serres avant de t'écarter un peu. sourire sur tes lèvres. tu ne pensais pas que vous vous rencontreriez un jour. tu lui as livré toute ta vie, elle connaît tes secrets dans les moindres détails. jeune femme qui t'a aidé à survivre à la prison, tu lui dois beaucoup. tu es.. merci. tu dis finalement, merci pour tout ce qu'elle a fait. séquence émotion, t'as tellement envie de lui dire mais rien ne vient, mot bloqué dans ta gorge devant tout ce qu'elle représente.

_________________

prends le risque, prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 458 points : 16
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : aurora mohn.
crédits : charney, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Mar - 21:09
T’aurais jamais pensé que tu puisses tomber sur Mimi de cette façon. Tu pensais que t’allais devoir encore la chercher pendant longtemps dans les rues de Brooklyn. Alors t’es plus que contente de manquer de la bousculer alors que tu sors du café. Pourtant, t’es pas totalement sûre que ce soit elle. Enfin, t’as vu des photos d’elle, mais tu veux quand même une confirmation. Tu lui demandes avant de te présenter. On sait jamais, elle pourrait ne pas t’avoir reconnu. Mais quand elle te prend délicatement dans ses bras, tu sais que c’est le cas. Elle sait qui tu es. Tu entoures tes bras autour de son corps faisant attention à ce que le café que tu tiens dans ta main ne se renverse pas sur elle. Tu ne voudrais pas tâcher ses vêtements. Vous restez dans les bras l’une de l’autre quelques secondes avant qu’elle ne se détache de toi. Mimi te remercie et toi, tu ne fais que lui sourire parce que tu vois dans ses yeux tout ce qu’elle voudrait te dire. On dit souvent que les yeux sont le reflet de l’âme. Et c’est vraiment le cas quand tu plonges ton regard dans celui de la jeune femme. Tu comprends ce qu’elle veut te dire sans qu’elle ne mette de mots dessus. « De rien. » T’as été là pour elle, à travers des lettres et maintenant tu veux être là pour elle, en vrai. Parce que tu la considères comme une amie et ce même si vous ne vous êtes jamais rencontré. « Je suis vraiment contente que tu sois sortie Mimi. » dis-tu avec un large sourire. C’est vrai, t’es contente qu’elle soit libre parce que tu sais que la prison a été un calvaire pour elle. En même temps, pour qui c’est génial d’être enfermé. « Je t’ai envoyé une lettre récemment, mais ils me l’ont renvoyé en disant que t’étais plus chez eux. J’ai été jusque là-bas pour les harceler de me donner au moins un numéro de téléphone à défaut d’une adresse. Mais j’ai rien eu… Je dois pas faire assez peur… » Tu sais pas vraiment pourquoi tu lui dis tout ça. Elle doit se ficher de ça. « Enfin tout ça pour dire que je voulais vraiment te rencontrer en vrai. » Nouveau sourire alors que tu la reprends dans tes bras comme si c’était une amie de longue date que tu revoyais des années plus tard. « Je peux t’offrir un café ? » tu demandes, en espérant passer du temps avec elle pour discuter de sa liberté retrouvée et de ce qu’elle a fait depuis qu’elle est sortie.

_________________
my moon stopped to shine
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 739 points : 7
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Mar - 20:47
ton corps qui entre en légère collision avec le sien. t'as pas pu te retenir. c'est comme ça. t'as croisé ses grands yeux, sa chevelure blonde et son sourire. effie. tu ne l'as vu qu'en photo mais tu te souviens parfaitement. tu te souviens de vos lettres échangées, tu te souviens du soutien qu'elle t'apportait. une lettre par semaine, pratiquement, tu l'attendais comme on attend le messie. t'en avais terriblement besoin. de ses mots, de ses encouragements. elle te sert un peu plus dans ses bras à son tour, avant de reculer. tu la regardes, dans les yeux. tu ne pensais pas la revoir, tu ne pensais pas qu'elle aurait envie de te revoir non plus. de rien. qu'elle te souffle, comme si c'était normal. c'est pas normal, c'est quelque chose de beau qu'elle a fait, et tu n'en démordras pas. je t’ai envoyé une lettre récemment, mais ils me l’ont renvoyé en disant que t’étais plus chez eux. J’ai été jusque là-bas pour les harceler de me donner au moins un numéro de téléphone à défaut d’une adresse. Mais j’ai rien eu… Je dois pas faire assez peur… enfin tout ça pour dire que je voulais vraiment te rencontrer en vrai. tu pinces un peu tes lèvres. elle est adorable. beaucoup trop pour ton petit coeur qui bat fort, dans ta poitrine. qu'est-ce que tu pourrais lui dire après tout ça. t'as pas les mots, ils sont bloqués là, dans ta gorge. t'as trop de choses à lui dire en réalité et rien ne sort. elle vient doucement te reprendre dans ses bras tu l'acceptes avec un grand sourire sur tes lèvres. tu la serres doucement avant de reculer. tu pourrais être au milieu du passage, tu t'en ficherais complètement. je peux t’offrir un café ? elle demande, alors, et tu hoches doucement la tête. tu gardes sa main dans la tienne, t'as pas envie de la lâcher. terrible besoin de la garder avec toi. café commandé, payé, et une petite table pour vous, ta main qui tient toujours la sienne. je.. je pensais pas que tu voudrais me revoir, ça me touche beaucoup. je suis émue tu sais, faut que ça redescende, j'étais pas prête à te croiser. tu pinces encore une fois tes lèvres, tu te mords les joues, doucement, tes yeux qui ne la quittent pas. ils n'avaient rien, tu sais, sur moi, c'est pas que tu fais pas assez peur, mais j'avais rien en sortant alors.. et puis, je ne les ai pas tenu au courant hein, t'imagine bien. tu lui souffles. comment tu vas ? tu finis par demander.

_________________

prends le risque, prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 458 points : 16
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : aurora mohn.
crédits : charney, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Mai - 12:35
tu ne pensais pas la voir en vrai. tu pensais que tu allais lui parler par lettres pendant toute votre vie. alors, c’est comme un rêve que de la voir devant tes yeux comme ça et apparemment, c’est aussi son cas. vous tombez dans les bras l’une de l’autre et toi tu sers son corps contre le tien comme pour te prouver qu’elle est bien là en face de toi. tu lui expliques ce que tu as fait pour la voir parce que tu voulais la rencontrer en vrai. déjà parce que vous avez un lien fort retranscris par des mots dans des lettres mais aussi parce que tu pensais qu’elle aurait besoin de soutien à sa sortie. t’aurais aimé être au courant de sa sortie, parce que tu aurais été sur les lieux pour l’accueillir. tu vois bien qu’elle a envie de te dire quelque chose, mais que rien ne sort. alors, tu te contentes de lui sourire et tu la prends encore une fois dans tes bras. ça vous fait du bien à toutes les deux ce genre de contact. ça rend votre relation encore plus belle, plus réelle et plus concrète. tu veux lui offrir un café et elle accepte avec plaisir sans te lâcher la main et toi, tu continues de sourire parce que t’es heureuse. vous commandez vos cafés avant de prendre une petite table, ta main toujours dans la tienne. elle a beau être plus vieille que toi, t’as l’impression d’être une grande sœur qui doit protéger sa sœur et ça te fait plaisir. ça te fait plaisir parce que tu as toujours été seule. t’as pas de frères ou de sœurs et t’as toujours cherché la compagnie des plus vieux. mais là, même si c’est mimi la plus âgée, t’as l’impression que tu dois la guider, la protéger et tu le feras, parce que tu apprécies cette jeune femme. tu l’écoutes toujours le sourire aux lèvres et tes yeux s’embuent sans que tu ne puisses les contrôler. toi aussi ça te touche ce que tu entends. ça pourrait te vexer parce que tu ne pensais pas qu’elle avait une si petite estime d’elle-même. jamais tu n’aurais pu avoir une relation épistolaire avec elle et ne jamais vouloir la rencontrer. c’était destiné ! t’es une fille comme ça toi. elle t’explique alors la raison pour laquelle tu n’as eu aucune indication la concernant et tu laisses un petit rire s’échapper. oui tu te doutes qu’elle n’a pas du leur laisser grand-chose à la sortie. « moi je vais très bien... » réponds-tu laissant un blanc à la fin de ta phrase comme si elle n’était pas finie, et c’est le cas. t’as trop de trucs qui te tournent dans la tête depuis des jours… mais tu ne veux pas en parler de suite. d’abord c’est mimi. « et toi, tu vas bien ? t’as trouvé où te loger ? parce que si jamais, tu peux venir chez moi. mes parents sont jamais là, du coup, ils seraient même pas au courant que tu serais avec moi. » tu te stoppes parce que t’as pas besoin de rajouter grand-chose. mimi est au courant de ta situation familiale plus que désastreuse.

_________________
my moon stopped to shine
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 739 points : 7
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Juin - 8:39
rencontrer effie, ça a quelque chose de beau et terrifiant à la fois. elle te connaît effie, comme personne. tu as couché sur papier tout ce que tu ressentais. tu lui as parlé de ton viol, tu lui as parlé du décès de ton père, tu lui as parlé de balt encore et encore. tu lui as parlé de tes plus grandes peurs et de tes plus beaux jours. elle te connaît et tu ne peux rien lui cacher. c’est terrifiant, tu n’en démords pas, mais également agréable, parce que tu n’as pas à te cacher, tu n’as pas à faire semblant, non, elle sait. moi je vais très bien... le léger blanc qui s’installe, qui ne t’annonce rien de bon. tu aimerais lui souffler qu’elle peut t’en parler. qu’elle peut se confier, après tout, c’est sur quoi est basée votre relation. les confessions. tu souris, doucement, ta main toujours dans la sienne comme un soutien constant. tu apprécies, ce contact rassurant. et toi, tu vas bien ? t’as trouvé où te loger ? parce que si jamais, tu peux venir chez moi. mes parents sont jamais là, du coup, ils seraient même pas au courant que tu serais avec moi. tu secoues un peu la tête. t’es adorable mais j’ai trouvé, ne t’inquiète pas. je vis avec kaz. parce que tu as parlé de kaz, ce type qui était ton allié, ton ami. il est sorti de prison, peu après toi. comme si vos destins étaient reliés par ce fil invisible, indéfectible. et ça va. enfin.. je m’en sors. c’est.. bizarre d’être dehors, mais ça fait du bien. tu précises, tu ne veux pas l’inquiéter, et puis, tu vas bien. t’es libre. plus de couvre-feu, plus de nourriture atroce ni de combinaison orange. j’ai même trouvé du travail, chez mon avocat, ancien avocat. je fais du classement de dossiers, ce genre de choses là. c’était nécessaire, que je trouve quelque chose pour prouver que je me réintègre correctement. tu lui expliques. c’était ça ou la prison, et graham t’a sorti d’affaire en te proposant ce poste. heureusement. parle-moi de toi. tu demandes. sa vie. ses parents. ses amis. où est-ce qu’elle en est, ce qu’elle fait. ses études, aussi, où est-ce qu’elle en est. tu peux définitivement mettre une image sur cette jeune femme qui a été ton soutien le plus présent avec clyde.

_________________

prends le risque, prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 458 points : 16
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : aurora mohn.
crédits : charney, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin - 22:50
t’as l’impression de discuter avec mimi par lettres alors qu’elle est en face de toi et ça te fait sourire, plus que tu ne l’aurais voulu. t’es heureuse qu’elle soit sortie de prison, t’es heureuse d’être là avec elle, dans ce café. tu passes un bon moment, même si ça ne fait pas spécialement longtemps que vous êtes assises. c’est sûrement du aux lettres que vous avez échangés pendant sa période derrière les barreaux, mais t’as vraiment le sentiment d’être proche de la jeune femme et ça te fait du bien. c’est pour cette raison que tu lui proposes de venir chez toi si elle a pas trouvé de logement. t’apprends qu’elle vit avec kaz et tu souris. t’es contente qu’elle l’ait retrouvé, même si t’es un peu déçue d’arriver trop tard pour lui proposer un toit. si t’avais su qu’elle sortait, tu serais venue la chercher devant la prison et tu lui aurais donné la chambre d’amis chez toi. tes parents n’auraient même pas capté que quelqu’un avait pris place dans cette pièce. il y a bien longtemps que plus personne ne vient dormir ici. mimi continue de parler et tu hoches la tête. « je peux qu’imaginer ce que tu ressens… je suis contente de savoir que tu vas bien. » dis-tu en lui présentant un sourire sincère. tu le penses réellement. ça t’avais tellement bouleversé de ne pas pouvoir mettre la main sur la jeune femme, que de la voir dehors te rendait plus heureuse que tu ne l’aurais du. mimi t’annonce finalement qu’elle a trouvé un travail et tu ouvres la bouche de surprise. « mais c’est génial mimi. je me répète mais je suis vraiment trop heureuse pour toi. tu mérites tout ça. » t’espère qu’elle sera en profiter, mais également qu’elle ne retournera jamais derrière les barreaux. tu fixes ton regard sur elle et tu ne peux pas t’empêcher de sourire comme une gamine. ça te fait vraiment plaisir de lui parler en vrai. d’ailleurs, elle finit par te demander de parler de toi et ton sourire se fane un peu. « y a pas réellement de choses à dire sur ma vie… » tu détournes le regard alors que les visages de baekhyun et baldur apparaissent à ton esprit. tu soupires, buvant une gorgée de ta boisson avant de reprendre. « je crois que j’arrête pas de faire des conneries en ce moment… j’ai embrassé deux mecs, j’ai aimé les deux baisers et je suis totalement perdue maintenant. » tu finis par reposer ton regard sur la jeune femme. t’as l’air d’une biche perdue au milieu d’une route, qui regarde droit dans les yeux les phares d’une voiture. t’as besoin de l’aide de mimi sur ce coup.

_________________
my moon stopped to shine
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 739 points : 7
pseudo : margaux
avatar : luma
crédits : breakfast club (avatar) insta (signa)
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juin - 9:13
t'as le sourire, et tu n'as pas envie de le perdre. tu es bien contente d'avoir croisé la route d'effie. tu ne pensais pas que ça arriverait en réalité. tu n'as pas cherché le contact pour ne pas l'embarrasser. peut-être qu'elle t'aider quand tu étais enfermée, mais peut-être que tout changerait une fois que tu serais dehors. c'est comme ça que tu l'as senti et c'est pourquoi tu n'as rien dit. je peux qu’imaginer ce que tu ressens… je suis contente de savoir que tu vas bien. qu'elle te souffle, et tu souris encore un peu. elle semble réellement intéressée par toi et ce que tu peux ressentir. c'était déjà ce que tu entrevoyais entre ses mots, sur ce papier blanc. elle avait de la compassion mais aucune once de pitié. surtout pas. mais c’est génial mimi. je me répète mais je suis vraiment trop heureuse pour toi. tu mérites tout ça. un sourire encore. si seulement tout était aussi beau, aussi simple et aussi génial. tu n'as pas envie de noircir le tableau, tu resteras là dessus. tu ne parleras pas de balt, non, surtout pas. comme de ces menaces qui sortent de nulle part. tu resteras sur tout ce qui va bien. écrire et parler ce n'est définitivement pas la même chose. merci ma belle. tu souffles, uniquement, avec le sourire. y a pas réellement de choses à dire sur ma vie… je crois que j’arrête pas de faire des conneries en ce moment… j’ai embrassé deux mecs, j’ai aimé les deux baisers et je suis totalement perdue maintenant. tu pinces un peu tes lèvres. tu comprends. un peu, évidemment. oh, je vois. tu lances, doucement, tout en sachant que tu n'es pas la mieux placer pour donner des conseils. tu es seule après tout. seule et triste. je.. je ne pense pas que ce soit si grave tu sais, d'avoir embrassé deux mecs. je veux dire.. ça arrive. peut-être que.. faudrait savoir si eux on aimé avant de te lancer dans quoique ce soit. puis.. parfois, vaut mieux, s'amuser et profiter tu sais.

_________________

prends le risque, prends le risque d'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 458 points : 16
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : aurora mohn.
crédits : charney, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 16:14
voir mimi sourire te fait un bien fou. parce que lorsque tu l’imaginais, tu la voyais toujours avec le visage fermé, triste. alors, que maintenant, elle semble pleine de vie et même si tu te doutes qu’elle n’est pas forcément totalement heureuse, mais ça te fait du bien de savoir que tu lui donnes un peu de bonheur dans sa vie. alors, tu ne peux pas t’empêcher de lui dire encore et encore parce que tu le penses réellement. tu veux qu’elle sente ta sincérité et c’est chose faite tu penses quand elle te dit merci. tu lui souris et tu es heureuse toi aussi. sauf que c’est de courte durée quand tu te mets à parler de ce qui s’est passé avec baldur et baekhyun. le pire c’est que tu as aimé les deux baisers et que tu ne sais pas faire le tri dans tes pensées. c’est le bordel dans ton esprit et tu ne sais pas quoi faire avec tout ça. tu ne sais même pas où en est ton cœur avec tout ça. t’aimes bien la présence rassurante de baldur près de toi, mais t’aimes aussi être avec baekhyun parce que t’as l’impression qu’il te comprend plus que tu ne le voudrais. et les mots de mimi ne t’aident clairement pas à y voir plus clair. « je sais pour l’un d’eux… il m’aime depuis des années… le soucis c’est qu’il est tombé amoureux de moi quand j’avais six ans et lui dix… et maintenant, bah euh… comment dire… » tu cherches tes mots et la meilleure façon d’exposer les choses. toi tu étais amoureuse de lui quand vous étiez plus jeunes, mais maintenant tu ne sais pas vraiment ce que tu ressens pour lui. « il aime une fille que je ne suis plus… et savoir tout ça m’a chamboulé. » tu pousses un soupir avant de parler à nouveau, mais cette fois c’est baldur qui est le centre de la conversation. « pour l’autre… disons que c’est l’ex de ma cousine qui est morte y a deux ans. » voilà le merdier de ta vie. « et j’ai pas vraiment envie de m’amuser… je suis pas comme ça. » si en plus tu dois rajouter un autre mec juste pour t’amuser, c’est bon, tu vas plus savoir où donner de la tête et t’es sûrement pas prête à ça.

_________________
my moon stopped to shine
And everytime I try to fly I fall without my wings, I feel so small. I guess I need you.
Revenir en haut Aller en bas
 
missing letter (emi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La newsletter
» i'm missing more than just your body (+) welsa
» sacrée pompe à eau.........
» La série : the missing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: get to the right-
Sauter vers: