AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

(m/libre) au choix ○ coups et blessures.

avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 2576 points : 18
pseudo : step aside (caca)
avatar : elsa hosk.
crédits : ava @coco câline / sign @alessia cara.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Fév - 11:38
marni
c. pratt - au choix
pseudo ▪ j'ai mis marni pour toutes mes histoires, mais c'est au choix. avatar ▪ j'aimais l'idée d'avoir ryan gosling pour bourreau des coeurs, il est pris donc il faudrait quelqu'un qui a ce genre de facies. chris pratt, pourquoi pas du coup. histoire/lien ▪ ce qui est écrit est à respecter. présence ▪ au moins une fois par semaine, assez pour s'intégrer dans le forum. niveau rp ▪ 400/500 mots et juste l'envie de faire évoluer l'histoire.
the story has been told ▪ and you might like it
naissance/famille ○ entièrement au choix. il faut juste qu'il ait plus de 27 ans et qu'il soit journaliste depuis longtemps. situation sociale ○ je l'imagine en couple, sans pour autant s'en occuper. ou alors tout juste séparé parce qu'elle a pété un câble. mais quoi qu'il arrive, infidèle au possible. situation professionnelle ○ journaliste qui part du principe que les femmes doivent coucher pour aller plus haut, dans ce métier. il force donc certaines gamines à lui faire plaisir, pour finalement les laisser tomber. c'est un enjôleur, un beau-parleur. groupe ○ bastard. histoire ○ comme je disais, l'histoire est assez libre. tout ce qui est important, c'est de respecter les confitions qui font le lien avec ollie. pour le caractère, il faut savoir que c'est quelqu'un de sûr de lui, d'impertinent et il se croit supérieur - aux femmes en tout cas. un homme matcho, sûrement élevé par un père qui n'était pas tendre avec sa mère. un mec qui a de profonds traumatismes, et qui aime se faire plaisir sans penser aux autres. je ne pense pas qu'il faille en faire un vrai connard, mais peut-être jusque quelqu'un de perturbé, qui cache de gros secrets.
▪ i am looking for a bound between me and you ▪
ollie taylormarni était le chef d'ollie, lorsqu'elle était encore journaliste. elle vient d'australie, elle est naïve et influençable. il voit en elle la parfaite proie pour la forcer à quelques attouchements. il lui fait croire la lune, alors qu'elle n'aura rien. il lui ment, et la force jusqu'à ce qu'elle craque (cf rp plus bas). son copain de l'époque la trouve, vire marni. quelques mois plus tard, ollie quitte le boulot et enfouit le secret jusqu'à quelques jours plus tôt. ollie craque et en parle à gaultier (personnage joué). ollie n'est pas la seule victime de marni. ce soir là, elle se fait tabassée en rentrant chez elle ( ici ). marni est le coupable, parce qu'il a entendu parler de cette histoire au bureau. il juge ollie coupable, alors qu'elle ne l'est pas. ~ la suite à voir ensemble.

textos échangés, sourire sur tes lèvres. tu ne voulais pas lui répondre, tu ne voulais pas y aller. du moins, t'as résisté à ton envie de le faire. t'as tenu, et voilà qu'il t'a écrit. un petit bond, t'avais fait. contente de le retrouver, contente de voir que tu lui as manqué, ce matin. et que finalement, il aimait ta présence et le fait que tu penses à lui. dans ton lit, tu répondais. tu répondais tranquillement, et la porte a sonné. souriante, t'as ouvert en plein texto. mais lorsque t'as vu qui c'était et qu'il a poussé la porte pour entrer, t'as envoyer un texto pourri. t'as bien vu. marni, chez toi. il entre, il se met à l'aise. et toi, tu grognes. tu grognes pour le faire sortir, mais il n'a pas l'air d'en avoir envie. depuis le début, il te mène à la baguette. et là, il vient jusque chez toi un samedi. il vient juste là, pour te faire tomber. j'ai assez d'éléments, ollie. j'peux te faire tomber. hop, zéro. retour à la case départ. il dit, te regardant. ses mains, sur tes épaules. il s'approche. et toi, tu le pousses. tu le pousses un moment jusqu'à ce que tu ne puisses plus, jusqu'à ce qu'il tienne assez d'éléments pour te faire changer d'avis. aller, ollie. t'as juste à venir, là. juste là. et assis sur le canapé, c'est son entre-jambe, qu'il montre. tu passes ta main dans tes cheveux, putain. tu peux pas faire ça, tu ne peux pas. tu te respectes, t'as une vie. mais il va détruire ta carrière. il se touche, le con. et toi, t'es coincée entre une petite gâterie et ta carrière. putain, tu peux pas. il t'appelle, mais on frappe derrière. tu cours vers la porte, tu ouvres rapidement. face à toi, tye. la porte n'est pas assez ouverte, marni qui s'est rapproché, te tient et tient la porte. ton regard sur tye. t'as bien compris qu'il ne fallait pas que tu fasses la conne. tye .. je .. c'est pas le moment. que tu dis. mais ton regard indique l'inverse. marni pousse la porte, la ferme à clé. et il attrape ton corps, une main sur tes lèvres. t'es coincée, tu peux plus reculer. d'une manière ou d'une autre, ta bouche touche sa peau. tu grognes, tu te débats. tu fais ce que tu peux pour que jamais ça n'arrive. et tu penses, à ta carrière. tu penses à tout ce que tu voudrais faire de ta vie. tu te veux plus douce, d'un coup. tu arrêtes de te battre, et tu fermes les yeux. imaginant quelqu'un d'autre, imaginant tye sûrement.

tu arrêtes de te débattre, sans comprendre pourquoi. dans ton cerveau, quelque chose se perd. tu oublies que ce n'est pas normal, t'as le cerveau retourné. tu ne sais pas ce qu'il t'a pris, mais lorsque la porte s'ouvre, et que ton corps se retrouve par terre. c'est quoi ce bordel ? tu comprends. tu comprends que t'es devenue folle. t'as passé une limite, sans le voir arriver. t'as tellement le cerveau coincée sur ta carrière, que tu te retrouves dans des situations que tu ne contrôles plus. ta main contre tes lèvres, tu chasses le goût que tu as à peine. tu voudrais vomir. et tye, que t'entends. et tye, qui prend marni et qui lui coupe la respiration. il n'arrive pas à parler, à respirer. au fond de toi, une once de satisfaction. je t'ai dit quoi la dernière fois ? t'as cru que je plaisantais ? mec je peux faire de ta vie un véritable enfer, être partout derrière toi, te mettre des mecs louches sur la gueule, foutre ton corps dans un ravin au détour d'une route. qu'il dit, tye. et donnant un dernier coup, marni détale. il file, loin. et tye se retrouve seul, face à toi. tu te poses un million de questions, mais tout ce que t'arrives à faire, c'est te lever pour te jeter à son cou. tu sais que tu n'auras pas le droit de plus. tu sais que tu n'auras rien d'autre, alors t'en profite. tu serres fort, avant de te reculer. tu chasses une fois de plus ta main sur tes lèvres. réflexe, il te faut de l'eau. t'es pas obligé de rester. que tu murmures, prenant une gorgée. mais t'as comme l'impression que tu vas prendre une raclée. et qui ne te l'aurait pas foutu. perdue, le cerveau retourné par ton boulot. tu n'y crois pas, et bon dieu. ça te fait mal, à l'intérieur. et tye, qui t'a vu comme ça. une larme, sur ta joue. t'es tombée trop bas.

_________________
    i feel a little rush, i think i've got a little crush on you. i hope it's not too much. ☾ but baby when i'm with you, i hear my heart singing. ♡
Revenir en haut Aller en bas
 
(m/libre) au choix ○ coups et blessures.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F/LIBRE) AU CHOIX ≈ drown me in the darkness
» (F/LIBRE) AU CHOIX ≈ unbowed, unbent, unbroken
» (M/LIBRE ) AU CHOIX = starcrossed
» (F/LIBRE) AU CHOIX ≈ blood of our blood.
» (m/libre) au choix ○ how to get away with murder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: looking for you-
Sauter vers: