AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

dead man walking around.

avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 4237 points : 142
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : sandra kubicka.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Fév - 17:33
messages alarmants dans ton téléphone tôt ce matin. t'es une amie maintenant lizzie. t'as pas l'habitude mais t'essayes d'être une personne de choix, quand même. t'as trop à perdre désormais. tu te prépares rapidement. l'alarme qui tourne dans ta tête. t'as pas eu de réponse. la preuve qu'il se passe quelque chose. t'aimerais pas qu'elle soit en train de se noyer dans son bain là maintenant. tu te dépêches avant de te glisser loin de chez toi. williamsburg. t'as comme l'habitude maintenant. elle vit dans ce grand appartement, toujours seule quand tu arrives, toujours seule quand tu repars. serait-elle seule pour combler tous ces mètres carrés ? elle t'a parlé de ce mec. jon. quand vous étiez en islance. autour de cette bouteille que tu commences à apprécier. celui qui fait mal à ta gorge jusqu'à la dernière gorgée. tu te souviens de quelques détails qui se sont accrochés à ton esprit. il était son flo, en quelque sorte non ? tu te demandes comment tu le vivrais si flo venait à mourir... toi qui tente de vivre correctement sans lui désormais. suivre les conseils de noe. c'est bien la première fois que ça t'arrive et ça te réussit bien. tu souris un peu, oubliant pourquoi tu marches jusque chez eidi. mec mort... ah oui. tu montes les marches rapidement. tu prends l'ascenseur habituellement, en panne. ta veine. tu claques à la porte. pas de réponse. elle est morte elle aussi ? tu grognes. tu frappes à nouveau. tu n'angoisses pas. quand on aime la vie comme vous, on ne tente rien de fou, même pour un mec qu'on a aimé, n'est-ce pas ? tu frappes encore. eidi ? tu cries un peu. regardant autour de toi. tout le monde est au travail à cette heure là non ? sauf elle et toi... bon chérie. j'entends tes sanglots jusque là, ça m'étonnerait que tes larmes puissent le dessécher maintenant qu'il est mort alors ouvre, qu'on en parle une bonne fois pour toute et qu'on passe à autre chose ! c'est pas encore ça lizzie. gros efforts à fournir encore. vieux instincts qui remontent à la surface, tu t'impatientes devant une porte close qu'elle est la seule à pouvoir t'ouvrir aujourd'hui.

_________________

if my body told the truth,
i would do just what i want to.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Fév - 17:09
une musique triste qui résonne dans ton esprit, une musique triste que tu veux chasser à tout prix. jeff a raison, il faut que tu sois heureuse. jeff a mis le point sur ce que jon aurait voulu pour toi ; vivre. arrêter de survivre, et vivre. comme tu l’as fait avec lui, comme t’as été contre lui. ton sourire franc lorsqu’il te regardait, tes yeux amoureux lorsqu’il t’apportait des desserts. t’étais le sien, de dessert. et t’aimais cette sensation. alors il va falloir que pour lui, tu sois forte. mais aujourd’hui, t’y arrives pas. ça fait trois jours que tu te bats contre les larmes, elles ne font que s’emmagasiner. alors tu lâches enfin tout, sans te retenir. t’as main sur ton visage, pour sécher les larmes lorsqu’elles coulent. tu pleures sans réfléchir, assise dans un coin de ta chambre. tu ne veux voir personne, tu sais pourtant que certains colocataires son présents. tu paniques, à l’idée qu’on t’entende. certains savent ce qu’il t’arrive, d’autres ne s’en doutent pas. tu n’as rien dit, les gens l’ont juste appris. comme toi. une bombe qui t’est tombée dessus alors que tu n’as rien demandé. alors qu’il était heureux, que tu l’étais aussi. ensemble, vous étiez forts. mais tu l’as laissé partir, et il n’est plus. nouvelles larmes, sur une peine que tu n’arrives pas à penser. on frappe, tu redresses ta tête vers la porte. eidi ? tu reconnais la voix de lizzie, et tu sens ton cœur chauffer. tu renifles. bon chérie. j'entends tes sanglots jusque là, ça m'étonnerait que tes larmes puissent le dessécher maintenant qu'il est mort alors ouvre, qu'on en parle une bonne fois pour toute et qu'on passe à autre chose ! tu pleures un peu plus, te levant pour ouvrir la porte malgré tout. tu laisses lizzie entrer, et tu te remets en bouge contre le mur. t’étais bien là, tu voulais juste tout évacuer. elle a raison, ton amie, tu dois te relever. mais là, tout de suite, tu n’y arrives pas.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 4237 points : 142
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : sandra kubicka.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Fév - 8:40
t'as pas tellement de mots rassurants lizzie. tu ne sais pas faire ça. t'as jamais perdu quelqu'un. tu n'imagines pas la peine qu'elle ressent là, maintenant. peut-être que t'as pu l'imaginer une seconde lorsque flo est parti mais... ça n'a jamais été comme ça... il n'est pas mort flo. tu savais qu'il était quelque part malgré tout. alors t'attends derrière la porte en te demandant si elle va se réveiller pour t'ouvrir. tu sais déjà que tu ne partiras pas. cri de détresse qu'elle t'a lancé en te prévenant. t'es pas stupide. tu sais qu'elle a besoin de quelqu'un. sûrement pas toi en priorité mais... c'est tout ce qu'elle aura sous la main aujourd'hui. la porte s'ouvre sur eidi. tu entres et tu refermes. elle, elle semble déjà avoir retrouver son poste contre le mur, à terre. ça te brise le coeur. tu n'imaginais pas à quel point cela pouvait mettre à mal. t'es pas sûre de savoir faire face à cette peine. tu vas essayer. pour elle. nouvelle amie que tu veux pouvoir maintenir dans ton entourage. tu tiens à eidi. ton miroir. celle qui a su trouver les mots quand personne n'était capable de le faire avec toi. tu t'installes à côté d'elle. c'est à toi maintenant. c'est à toi de prendre le temps de trouver les mots pour la réconforter. pourtant. t'es pas douée pour ça. tu ne t'exprimes qu'avec ton corps. partout, sauf dans ta vie. tu soupires. tu regardes devant toi. tu connais l'histoire, vous en avez longuement parlé pendant ton voyage en islande. tu passes un bras autour de ses épaules et tu l'attires contre toi. pleure tout ce que tu as eidi. tu lui dis tout bas, compatissante. tu la laisses exprimer sa tristesse comme elle le veut. il est mort, ce n'est pas rien. après ce sera fini. après, on trouvera le moyen de vivre à nouveau. tu lui dis. t'essayes d'être une grande personne pour une fois lizzie. parce qu'eidi, elle en a besoin. tu glisses ta main dans ses cheveux, dans son dos, main rassurante qui tente de la réconforter tant bien que mal.

_________________

if my body told the truth,
i would do just what i want to.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Mar - 9:08
tu pousses la porte pour la faire entrer mais tu ne peux pas parler, tu ne peux pas bouger. en boule dans un coin, tu laisses les larmes parcourir rapidement tes joues. la tristesse, la peine. tu pensais en avoir fini avec ça, mais ça revient comme lorsqu’on chasse le naturel et qu’il semble se souvenir du galop. musique calme, et les larmes qui s’accélèrent lorsque lizzie entre et s’approche de toi. ta tête contre son épaule et tes yeux qui se ferment pour que les sanglots s’étouffent. tu ne comprends pas comment ça peut t’arriver. tu ne comprends pas ce que tu as fait de mal pour te sentir aussi mal aujourd’hui. a croire que tu aurais dû être gentille plus tôt, que tu aurais dû t’investir pour ta famille et pour tes relations. t’as laissé trop de gens de côté, t’as laissé les choses couler. et t’aurais dû te donner, pour que ça ne soit pas si terrible aujourd’hui. on n’a rien sans rien, comme on dit. et toi, t’as blessé trop de gens apparemment, au point de tuer les gens qui t’approchent de trop près. qui t’aime aussi un peu trop. l’amour est vache, ingrat et terrible. tu te l’es promis, pour le moment, tu ne veux pas en entendre parler. un jour, tu seras prête mais pour le moment – tu ne peux plus. pleure tout ce que tu as eidi. elle murmure, te faisant sangloter d’autant plus. tu serres tes mains l’une contre l’autre, pour te blesser ailleurs et donc oublier la peine de ton cœur. après ce sera fini. après, on trouvera le moyen de vivre à nouveau. tu hoches la tête, même si tu ne vois pas comment tu peux faire pour t’en remettre cette fois. t’as l’impression que tout s’acharne et que tu n’as plus aucune chance de te relever. plus de cordes, plus de soutien. plus rien. alors tu tournes la tête, tu renifles et tu souffles dans un mouchoir. pression évacuée, un peu. tu recommences, pour tenter de te remettre sur pied. juste parce qu’on te voit, maintenant. juste parce que lizzie est arrivée jusque-là, et que ce n’est pas pour rien. les larmes coulent toujours, mais plus doucement. tu renifles. tu n’oses pas la regarder, ni parler. t’as trop peur de ne pas réussir à te calmer de nouveau.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 4237 points : 142
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : sandra kubicka.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Mar - 21:41
t'as jamais vécu ce genre de chose. et tu n'as jamais été là pour personne non plus à cause de ce genre de situation. tu restes près d'elle, tu l'écoutes pleurer son chagrin alors qu'elle semble se perdre dedans. t'as pas envie de l'interrompre. tu sais ce que c'est lorsque ça fait mal. tu sais ce que ça fait lorsqu'on essaye de faire taire le mal que l'on porte dans son ventre. tu veux qu'elle ressente tout d'un coup pour qu'elle remonte la pente rapidement. elle ne peux pas se laisser avoir par cette nouvelle maladie. tu ne vas sûrement pas la laisser faire. elle était là lorsque tu avait besoin de soutien, pas par choix, seulement parce que tu t'es invitée dans sa réunion de famille avec son frère. tu la laisses s'exprimer sans rien dire, restant à côté d'elle sans rien lui dire. tu glisses ta main sur sa peau pour serrer son bras. t'as envie d'être là pour une fois lizzie. t'as envie de lui montrer que tu n'es pas seulement son amie pour dire des conneries et te plaindre. tu peux être là pour l'aider à avancer aussi, pour l'écouter, pour penser ses blessures. tu sens que son chagrin prend un autre tournant, pour aujourd'hui. comme si elle avait déjà pleuré tout ce qu'elle avait dans son corps. tu te tournes pour glisser tes bras autour de ses épaules. tu la serres contre toi. tu ne veux pas qu'elle se sente seule dans cette situation. ça va aller eidi. tu souffles à son oreille. t'es certaine de ce que tu dis parce qu'elle te l'a dit aussi lorsque tu avais mal à l'intérieur. tu veux me parler de lui ? tu demandes. tu ne sais pas ce qui pourrait l'aider, t'y vas à tâtons, comme tout ce que tu fais en ce moment. t'aimerais être plus douée pour ces choses-là. mais t'es seulement lizzie. finalement.. c'est peut-être seulement tout ce dont elle a besoin pour pouvoir aller mieux.

_________________

if my body told the truth,
i would do just what i want to.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Mar - 14:28
t’étais seule lorsqu’il t’a laissé, lorsque tu l’as largué. alors tu t’es enfermée dans une bulle qui ne te ressemble pas. mais cette fois, c’est bon. cette fois, tu te sens épaulée. tu retrouves tes jambes, tu retrouves tes mains qui sèchent tes larmes. elles coulent encore, mais elles sont aidées, accompagnées. tu l’es, et tu remercies lizzie du regard. elle est venue jusque-là, et elle a été une réelle amie ces derniers temps. tu ne pensais pas qu’elle le deviendrait, tu ne voulais pas lui laisser cette place. mais aujourd’hui, tu n’as pas d’autres choix que d’apprécier sa présence et sa venue. elle te suit, elle t’aide. et tu souris presque, retrouvant le canapé pour souffler de nouveau. les larmes se calment, tu renifles une fois de plus plus – la dernière fois, tu te le promets. lizzie n’est pas venue là pour te voir mourir, tu ne veux pas montrer plus longtemps cette facette de toi. ça suffit, maintenant. ça va aller eidi. tu hoches la tête, tu plonges ton regard dans le sien pour trouver le second réconfort dont t’as besoin. les mots. elle accepte, liz. elle s’approche de toi, avec un demi-sourire que tu devines. elle semble peinée elle aussi, mais c’est à ton tour de profiter de ses mots. c’est à toi de tirer profit de votre amitié pour une fois. tu veux me parler de lui ? elle demande, et tu hausses les épaules en guise de réponses. tu ne sais pas quoi dire de plus, tu ne sais même pas si t’es capable de retrouver quelques traits de son caractère. t’es trop loin, trop perdue. trop brisée. tu regardes le sol, tu hausses de nouveau les épaules. ce n’est pas réellement son départ qui te rend comme ça. bien sûr que t’es triste, mais tu te sens coupable pour lui. si t’es mal, c’est parce qu’on s’acharne sur toi, sur ta vie. j’en ai marre, liz. j’en ai marre de souffrir. j’ai fait quoi pour mériter tout ça ? tu demandes, retrouvant ses yeux. mes parents se sont séparés, ont pris deux enfants chacun. je n’ai pas de famille soudée, j’ai jamais rencontré la bonne personne. j’ai erré, sans savoir où aller. et lorsque je vais mieux, on m’arrache le cœur de nouveau. sérieux .. je .. je suis sensée faire quoi maintenant ? te relever, encore et encore. mais pour quoi, pour qui ? t’en sais plus rien.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 4237 points : 142
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : sandra kubicka.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 31 Mar - 10:13
elle hausse des épaules. deux fois. t'as jamais trop été une amie lizzie. et elle serait sûrement surprise de se rendre compte qu'elle est ta première amie. après son frère... t'oses pas l'avouer. t'es seule, parce que t'étais pas tellement cool. et que toutes les filles avaient sûrement peur que tu couches avec leur mec. tu l'aurais probablement fait d'ailleurs. tu te dégoûtes parfois. t'essayes de l'accepter. t'es là pour eidi. t'as envie d'être là pour elle. elle l'a été lorsque tu avais envie de pleurer et que tu avais l'impression que rien n'irait jamais plus. aujourd'hui c'est à ton tour. même si t'es novice et qu'elle aurait sûrement trouvé épaules plus chaleureuse que la tienne dans la rue chez un inconnu. j’en ai marre, liz. j’en ai marre de souffrir. j’ai fait quoi pour mériter tout ça ? tu ne t'attendais pas à ça. elle te regarde et tu n'oses pas détourner les yeux. t'essayes de capter son mal être. qu'est-ce qu'il s'est passé ? qu'est-ce que tu n'as pas vu ? elle avait l'air tout le temps si forte eidi ! peut-être qu'elle est forte pour se cacher... mes parents se sont séparés, ont pris deux enfants chacun. je n’ai pas de famille soudée, j’ai jamais rencontré la bonne personne. j’ai erré, sans savoir où aller. et lorsque je vais mieux, on m’arrache le cœur de nouveau. sérieux .. je .. je suis sensée faire quoi maintenant ? tu serres les lèvres. à toi de hausser les épaules maintenant. tu la regardes mais t'as pas de solution miracle. tu comprends tellement bien ce qu'elle vit. toi non plus t'as pas de famille soudée et t'es pas sûre que t'arriveras à trouver la bonne personne pour toi. mais en attendant, tu sais qu'eidi, elle saura trouver le moyen d'aller mieux encore et encore et encore. parce que sinon toi... tu finiras par perdre l'espoir aussi. t'es pas aussi forte qu'elle. vivre pour toi. tu dis. comme si c'était logique. c'est ce que t'as décidé de faire, et t'as l'impression que ça marche pour une fois. qu'elle devienne égoïste. pas comme tu l'étais avant mais... pour se soigner comme il faut avant de pouvoir reprendre la vie qu'elle vivait. t'imagines que c'est la seule solution désormais. vous ne pouvez plus vous permettre de prendre des coups. t'as compris qu'elle était fatiguée. tu serres son bras. t'es trop différente lizzie, trop empathique désormais. tu ressens sa peine, et t'as envie de la faire sourire.

_________________

if my body told the truth,
i would do just what i want to.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Avr - 11:15
quelques mots de plus, quelques dernières larmes et pourtant tout ton monde qui s’écroule. tu lèves la tête vers ton amie, tu cherches un dernier réconfort. ton coeur s’emballe, et pourtant il ne peut battre pour personne. tu n’as personne à aimer, et on t’abandonne chaque jour un peu plus. tu t’accroches à des lianes qui se cassent les unes après les autres. il ne reste plus que tes amies, il ne reste plus que toi. et d’ailleurs, c’est bien ce que lizzie prend le temps de te rappeler. ce que tu vas faire à présent, elle a la réponse. et t’en restes presque bouche bée. vivre pour toi. tes yeux se bloquent, et ta respiration aussi. tu n’as pas vécu pour toi depuis bien longtemps, faute de temps et de moyens. tu t’occupes de la colocation, tu t’occupes de ton entreprise. t’aides tes amis à se mettre ensemble ou alors à sortir la tête de l’eau. t’écoutes trop ton cœur, sans même réfléchir à ce que tu aimerais faire. mais finalement, ce n’est pas là qu’est le plus important. tu l’avais oublié même, ce qui importe. tu baisses alors le regard, tu regardes tes mains et ton corps. t’as commencé à t’occuper de toi, t’as perdu du poids et t’as monté ta boite. mais t’es bien loin de cette eidi égoïste que t’as été un moment. t’es bien loin de cette femme sans cœur, sans pression, sans impact. t’es loin de celle que tu étais devenue à l’instar de ton arrivée à brooklyn. etrangement, cette eidi ne te manque pas. c’est ton assurance qui te manque, et la peine qui ne t’atteignait pas. tu retrouves lizzie, tu retrouves son regard. je ne pense pas être cette femme, encore. j’veux dire, j’ai été comme ça mais .. ça ne me ressemble plus. sauf que je suis d’accord avec toi, c’est la seule solution pour ne plus avoir mal. tu hoches la tête, et tu sèches définitivement tes larmes. ça va être long, tu le sais. et tu vas avoir besoin d’aide pour t’en sortir. mais t’as envie de le faire, retrouver ce sourire sans faille et cette envie d’aller toujours plus loin. t’es cette femme, même si tu as le droit d’aimer. et t’étais pas loin de la redevenir pour de bon, avant que tu ne perdes jon. avant que ton cœur explose de nouveau.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 4237 points : 142
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : sandra kubicka.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Avr - 18:31
tu ne vois qu'une seule solution à ses problèmes. t'as aussi chercher longtemps comment aller mieux. toi aussi, t'as pensé que rien ne pourrait jamais entrer dans l'ordre. et pourtant... t'es devenu quelqu'un d'autre en essayant de retrouver la personne que tu étais avant de rencontrer flo. tu soupires. tu la regardes. ton idée qui fait son chemin jusqu'à son cerveau. c'est sans doute pas la solution la plus évidente, même plus la plus facile... mais c'est la plus logique à tes yeux. tu sais qu'elle ne va sans doute pas lui plaire. du temps que ça demande, de l'effort aussi. t'es pas sûre qu'elle ait envie de fournir tout ça pour le moment. c'est pas grave t'imagines... toi tu seras là pour elle, parce que tu as trouvé une amie quand tu allais le plus mal. tu as trouvé une confidente et une soeur quand tu n'avais finalement plus rien... aujourd'hui, tout entre dans l'ordre lentement, sûrement. pas seulement flo... noe aussi. sans doute la relation la plus surprenante et la plus précieuse que tu es en train de construire avec ton frère. tu t'éloignes de plus en plus de la petite princesse qu'eli était en train de faire de toi. tu as fini par ne vivre que pour toi, en ne pensant que pour toi. c'est la seule chose qui t'as réellement aidé dans le fond... elle lève ses grands yeux eidi. elle est triste, tu le vois trop. mais tu ne dis rien. t'as pas le courage de lui briser le coeur toi aussi. elle est belle tout le temps de toute façon, même avec les yeux rouges. je ne pense pas être cette femme, encore. j’veux dire, j’ai été comme ça mais .. ça ne me ressemble plus. sauf que je suis d’accord avec toi, c’est la seule solution pour ne plus avoir mal. tu hoches la tête avec elle. tu sais qu'elle aura mal encore un moment de toute façon. tu ne peux pas lui demander de vivre alors que tout s'écroule pour le moment. tu te lèves et tu lui tends le bras pour qu'elle te suive. j'peux t'aider pour ça. tu lui dis avec assurance. toi, t'es là, tu ne bouges pas. pas tant qu'elle a besoin de toi. et t'es prête à lui rappeler comment on fait pour penser à soi avant de répondre présente pour tout un chacun sans penser à soi. aller, bouge toi. il fait froid par terre. tu dis, une fausse raison pour passer à autre chose et oublier l'homme mort qui ne changera plus jamais la donne dans sa vie.

_________________

if my body told the truth,
i would do just what i want to.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Avr - 20:19
tu regardes lizzie, cherchant du réconfort dans son regard. cherchant une réponse à tes questions qui s'enchaînent, et aux doutes qui reviennent. tu refuses de te laisser tomber de nouveau, tu refuses de toucher le sol alors que tu viens de rebondir. t’en profite au contraire, pour puiser une nouvelle force et trouver une nouvelle raison de vivre ; lui. le souvenir de son sourire, et de son envie de te rendre heureuse. vivre la vie au jour le jour, sans réfléchir. juste répondre à tes envies, juste vouloir de lui et vouloir lui faire plaisir même si c’est trop tard. tu t’en veux, t’as peur mais tu vas le faire quand même. tu le lis dans les yeux clairs et puissants de lizzie, tu le lis sur sa façon de faire, de t’aider, de te répondre. elle en viendrait presque à sourire, capable de voir la même finalité que toi. heureuse, malgré les peines. heureuse, pour ne pas tomber trop bas de nouveau et se tenir à ce qui est encore là, et au souvenir de ce qui compte. jon compte, et s’il veut que tu sois bien alors tu le seras. t’as craqué, t’en avais besoin mais tu t’arrêtes maintenant. tes larmes se sèchent et lizzie se veut présente. j'peux t'aider pour ça. tu hoches la tête, tendant ta main pour attraper celle qu’elle te propose. aller, bouge toi. il fait froid par terre. tu te redresse et tu te lèves avec son aide. il faisait froid, en effet. tu renifles un coup, et tu respires. il faut que tu penses à maintenant, pas à hier et même pas à demain. juste là, maintenant. juste un sourire qui doit revenir sur ton visage parce que jon aimait te voir sourire, et qu’il préférait largement que tu le fasses, plutôt que tu laisses ta vie couler entre des doigts. ça va le faire, je pense. tu dis, en regardant lizzie. t’as soif, t’as perdu beaucoup d’eau. tu marches vers la cuisine et tu t’ouvres une bouteille d’eau gazeuse. tu sers deux verres, et tu regardes lizzie. toujours là pour toi, même si ce n’était pas parti pour. faut que j’arrive à souffler, à .. à oublier le passé et le futur. penser à moi, à mes envies et à ma vie. tu hoches la tête, confiante. tu sais que tu dois le faire, t’as juste peur de ne pas y arriver.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 4237 points : 142
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : sandra kubicka.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 10:32
t'es ravie qu'elle prenne ta main. tu pensais que ce serait plus difficile. t'avais peur que ce soit plus difficile d'ailleurs parce que tu ne sais pas faire ces choses là. t'as de la chance qu'elle soit comme toi eidi. t'as de la chance qu'elle soit plus forte aussi. t'as passé plus de temps à te morfondre pendant des semaines. des mois sans doute même. tu ne sais même plus tellement cette période fut triste et floue dans ton quotidien. ça va le faire, je pense. qu'elle assure. et tu hoches la tête, continuant de l'observer alors qu'elle semble reprendre du poil de la bête si rapidement. tu la suis jusqu'à la cuisine pour prendre le verre qu'elle te tend. t'attends le moment où elle va retomber et se mettre à pleurer à nouveau. tu ne devrais pas sans doute, la tempête est sans doute passée maintenant... t'as peur pourtant, de devoir faire face à une nouvelle crise alors que tu n'es pas préparée. t'as toujours été trop égoïste pour t'occuper de tout un chacun. tu pourrais le faire avec eidi hein ? elle a été là lorsque tu avais le plus besoin de quelqu'un... elle a été là quand toi tu pleurais un homme qui n'était pourtant pas parti pour la vie. faut que j’arrive à souffler, à .. à oublier le passé et le futur. penser à moi, à mes envies et à ma vie. tu souris un peu plus fort. elle parle avec sagesse enfin. tu t'approches pour glisser ton bras autour de ses épaules pour la serrer contre toi. t'as tout compris babe. tu glisses avec un sourire. t'es ravie que les pleurs soient loin de vous maintenant. et du coup, tu vas mettre d'autres fringues et on va aller... dépenser de l'argent. une thérapie comme une autre pour faire passer la dose de tristesse qui s'est attaqué à elle quand elle a reçu la nouvelle d'une fin qu'elle n'avait sans doute pas prévu.

_________________

if my body told the truth,
i would do just what i want to.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Avr - 16:58
lizzie te sort de ta situation terrible en venant te voir, mais tu le sais – le reste du chemin, tu le fais toute seule. tu te redresses et tu jures par le fait que tu ne peux pas tomber bas de nouveau. c’était déjà trop la dernière fois, et tu sais que personne n’aime te voir dans de pareilles conditions. t’as des gens autour de toi, et t’es heureuse. alors il faut en profiter. tu souris, et lizzie fait de même. quelques phrases plus jolies, plus agréables. et t’as même l’impression que les nuages sont chassés pour laisser place au soleil. t'as tout compris babe. lizzie te prend dans ses bras et tu serres son petit corps léger contre toi. t’es encore humide des joues et t’es encore un peu moite, mais elle s’en fout. elle est venue jusque-là parce que t’en avais besoin et elle te sort de ton état terrible, une fois de plus. un petit bout de femme qui a tout à construire, e rien à envier à personne. et du coup, tu vas mettre d'autres fringues et on va aller... dépenser de l'argent ! tu pinces les lèvres avant de sourire. sages paroles ! et je vais même aller prendre une douche. et on va aller au spa, ma petite. tu connais une super adresse et tu vas faire découvrir ce plaisir à lizzie. tu poses ton doigt sur son nez et la suite des évènements se passe très vite. tu sautes sous la douche, tu frottes tes cheveux et tu sors pour enfiler un jean et un chemisier. tu te sèches les cheveux, tu ne te maquilles pas. un coup de téléphone plus tard, vous êtes dehors pour rejoindre le spa. soleil sur les lunettes de soleil, et l’envie de voir cet épisode bien loin derrière toi. tu vas voir, c’est trop mignon ! je nous ai pris un modelage du dos, et un massage crânien. on peut ensuite choisir entre les ongles ou le coiffeur, et accès libre à la piscine et tous les sauna, jacuzzi etc .. tu hausses les sourcils, contente de proposer ça et de le faire avec lizzie. tu prends la vie d’un nouveau côté et tu prends soin de toi, pour éviter de voir la fin de ton monde s’écrouler de nouveau.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 4237 points : 142
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : sandra kubicka.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Avr - 23:00
tu sais que tu proposes quelque chose d'intéressant pour oublier les peines de coeur, c'est ce que tu as fait en islande quand tu es partie avec elle, ce que tu as fait aussi à londres pendant ce stage qui t'as tant apporté dans la danse. tu souris quand tu vois qu'elle réagit exactement comme tu l'espérais. t'aimes pas tellement les gens qui pleurent, ça te file des frissons et tu ne sais plus réellement comment réagir. elle est plus jolie quand elle sourit en plus eidi, et puis... elle a encore tant de choses à vivre maintenant. t'imagines que c'est triste de perdre quelqu'un oui... mais elle, elle est bel et bien vivante et c'est tout ce qui compte à tes yeux ! sages paroles ! et je vais même aller prendre une douche. et on va aller au spa, ma petite. tu ris un peu. l'impression de trouver une vraie grande soeur là, tout de suite, pour une fois. c'est pas eli, ni même rosie. c'est celle que tu choisis ! tu ne pensais pas que tu pourrais la trouver autre part. elle est pourtant là, en train de se comporter comme t'aurais sans doute aimer qu'eli le fasse avec toi depuis le début. tu ranges un peu quand elle se prépare et tu la suis très vite sous le soleil de brooklyn. le programme parait si intéressant pour la suite ! t'es pressée de pouvoir te détendre un peu et ne penser qu'à toi l'espace de quelques heures. tu vas voir, c’est trop mignon ! je nous ai pris un modelage du dos, et un massage crânien. on peut ensuite choisir entre les ongles ou le coiffeur, et accès libre à la piscine et tous les sauna, jacuzzi etc .. elle te parle avec le coeur et ça te fait plaisir. tu glisses ton bras sous le sien, y mettant tout de suite un peu plus d'entrain. bon dieu, c'est normal que tu me fasses autant d'effet avec seulement quelques mots ? tu demandes en frissonnant. t'as trop hâte de pouvoir fermer les yeux et vivre ce truc entre copines. tu ne l'avais jamais fait avant ! t'es sûre qu'eidi est la personne qu'il te fallait dans ta vie pour l'appréhender autrement.

_________________

if my body told the truth,
i would do just what i want to.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 9:16
tu prépares tes affaires en proposant ce temps à part, ce moment à arrêter de penser et à juste profiter du temps présent. lizzie est venue pour que tu atteignes ça, pour que tu souffles et que tu te rappelles que t’es une femme bien, qui ne mérite pas d’être mise de côté. tu souris lorsqu’elle glisse son bras sous le tien, prête à partir jusqu’à l’après-midi rêvée. tu oublies les larmes pour que plus jamais la tristesse ne te prenne le cœur, ou alors pour que tu saches t’en remettre plus facilement. aux côtés de lizzie, mais aussi seule. bon dieu, c'est normal que tu me fasses autant d'effet avec seulement quelques mots ? tu ris, surprise de sa répartie. et tu hausses les sourcils avec appêtit. et encore, j’ai même pas utiliser mes mains .. tu les fais tourner devant toi, t’éloignant un peu de lizzie pour lui offrir un clin d’œil. tu ouvres la porte de ton appartement et tu sors, fermant la porte derrière vous. quelques pas pour rejoindre le spa, et un moment de calme et de détente qui vous attend. tu connais bien les responsables, en plus. tu sais que tu vas passer un moment privilégié, que lizzie va en profiter. quelques pas en silence, tu te permets quelques mots pour la remercier de t’accompagner mais aussi d’être là lorsque t’en as besoin, sans forcément que t’aies à l’appeler. toi qui n’aimes pas chouiner au téléphone, t’as l’impression de ne pas avoir besoin de le faire avec lizzie. elle vient lorsque t’as besoin, elle répond aux peines de cœur en un rien de temps. sûrement pour pallier aux siennes, mais toujours avec un bon œil et une bonne méthode. merci de rester, de .. venir même. j’veux dire, j’imagine que t’as mieux à faire non .? tu ne veux pas la forcer à partir, bien au contraire. mais tu supposes qu’elle n’était pas partie pour faire ça de sa soirée. en même temps, elle est aussi venue sans s’attendre à rien. alors tu souris simplement, sympathiquement.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 4237 points : 142
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : sandra kubicka.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Avr - 22:08
tu te dis que, si tu l'entends rire, c'est que tu as au moins gagné une partie, ce pourquoi tu es venue au moment de son appel à l'aide. tu sens qu'elle va mieux, t'es surprise, et tu préfères ne rien dire. rapidité avec laquelle elle s'est remise sur pieds alors que tu serais sûrement restée des heures à pleurer encore, sans laisser personne t'approcher pour te dire que tu dois oublier et vivre. et encore, j’ai même pas utiliser mes mains .. tu pouffes, prête à la suivre cette fois. t'imagines que c'est encore ce que vous avez à faire de mieux. toi, t'as décidé de prendre ton temps et de ne pas courir après flo dès que l'occasion se présente. t'as besoin de le laisser mariner un peu, comme il t'a laissé, au moment où il a brisé ton coeur par la même occasion. une manière de prendre soin de toi plutôt que de penser aux autres. eidi, elle sait bien faire, et t'imagines qu'elle a bien raison sur ce point. tu avances avec elle, vers le paradis sur terre comme tu l'imagines. un sourire un coin quand vous passez la porte. des mots que tu n'attendais pas à entendre cependant. merci de rester, de .. venir même. j’veux dire, j’imagine que t’as mieux à faire non .? tu restes bloquée une seconde, te demandant à quel moment tu es devenue celle à qui l'ont dit ces mots. tu restes, tu accoures dès que tu sens qu'il est nécessaire de le faire. eidi, elle est ton amie la plus proche en ce moment et tu te rends compte que tu devrais plutôt la remercier elle de t'accepter telle que tu es, avec tous les défauts qui te font imparfaite. tu hausses des épaules, peu habituée à ce genre de chose. mieux à faire que piscine, sauna, jacuzzi... tu te fiches de moi ? tu demandes avec un sourire en coin pour effacer d'un seul coup son besoin de te remercier pour quelque chose que tu fais sans même réfléchir. ça réchauffe ton coeur en même temps que le sien, c'est ça l'important ici !

_________________

if my body told the truth,
i would do just what i want to.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Avr - 19:35
tu veux bien faire, mais t’imposes ta situation à ton amie. elle n’est peut-être pas venue pour ça, elle a peut-être mieux à faire. mais tu tentes quand même, avec un sourire. mieux à faire que piscine, sauna, jacuzzi .. tu te fiches de moi ? elle demande en plaisantant, et tu ris avec elle. quelques pas pour arriver enfin au spa et tu pousses la porte pour vous faire entrer toutes les deux. un sourire sur ton visage, de retour après les larmes. t’es heureuse ici, c’est ton élément. tu regardes lizzie et tu la prends par le bras pour atteindre l’accueil. on t’aborde avec un sourire radieux, on t’offre tout de suite la plus belle offre. tu sors ta carte du club, tu payes directement sur ton compte comme toujours. c’est par là .. tu montres les vestiaires du doigt pour orienter lizzie. tu supposes qu’elle n’est jamais venue, alors tu fais le guide. au fond ce sont les bassins, les jacuzzi et les sauna. a droite les salles de massage, à gauche les vestiaires. on peut aller dehors aussi .. tu t’avances sûre de toi, tu pousses les portes qui s’enchaînent et enfin, tu enfiles ton maillot pour rejoindre les jacuzzis. tu prends une grande inspiration pour profiter du moment et ne penser qu’à te détendre. oublier les problèmes, penser au jour le jour. vivre comme il faut, sans penser à tout ce qui pourrait s’en suivre, tout ce qui pourrait nuire à ce moment. tu veux commencer par quoi ? tu demandes, tournant ta tête vers lizzie. un peu plus petite que toi, un peu plus chétive en maillot de bain aussi mais avec de réelles jolies formes. tu te surprends à ne jamais avoir remarqué, toujours occupée à l’écouter pour soigner tes blessures. mais lizzie, elle a ses histoires aussi. lizzie, elle a sa vie qui n’est peut-être pas si rose. tu te promets de lui demander lorsque vous serez dans le sauna. rien de meilleur que la chaleur pour avouer ses tristesses les plus sombres.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 4237 points : 142
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : sandra kubicka.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Avr - 23:19
t'es trop pressée, excitée, t'as envie de vivre ce moment de complicité avec ta copine. parce qu'eidi est devenue ton amie et t'avais encore jamais eu d'amis comme eidi. elle semble être si habituée à venir ici. tu ne peux t'empêcher de sourire de bon coeur de pouvoir profiter de tout ce que peut t'apporter la famille frigg. ça va vous faire du bien, elle comme toi. t'es plus si peinée qu'elle mais.. t'imagines que vous avez besoin toutes les deux de vous occuper de vous plutôt que des autres. c’est par là .. qu'elle annonce, elle connait l'endroit par coeur et ça te fait rire alors que tu la suis pour pouvoir découvrir les beautés qu'à à vous offrir cet endroit. au fond ce sont les bassins, les jacuzzi et les sauna. à droite les salles de massage, à gauche les vestiaires. on peut aller dehors aussi .. tu hoches la tête, tête qui tourne alors que tu ne sais pas exactement par où commencer. tu te dénudes pour l'occasion, un joli maillot qui met en valeur ton ventre tout plat. le plaisir de danser du matin jusqu'au soir. tu veux commencer par quoi ? tu hausses des épaules, tu t'approches du jacuzzi et tu te glisses dedans. on a besoin de se détendre. tu affirmes en posant tes fesses au fond des bulles. viens là chérie, on va oublier les hommes deux minutes et se rappeler pourquoi c'est super cool d'être une femme. tu dis avec un clin d’œil. tu poses ta tête contre le rebord et tu fermes les yeux. je pourrais m'endormir tellement je suis fatiguée. tu lui dis, en toute exagération. probablement le retour de flo dans ta vie, en même temps que ce nouveau départ avec noe. tu n'as jamais eu autant de monde autour de toi. t'en aurais presque trop, tout à coup. c'est épuisant d'être la nouvelle lizzie.

_________________

if my body told the truth,
i would do just what i want to.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Mai - 21:02
tu commences à bien aimer l’endroit, et à le connaître parfaitement. on te sourit dans les couloirs, on t’appelle madame frigg et t’aimes avoir un peu d’importance. au moins ici, ils font attention à toi à juste titre. tu marches donc avec lizzie dans les grandes allées et tu savoures une fois de plus la beauté des lieux. tu présentes quelques endroits jusqu’à ce que vous alliez vous changer. tu enfiles ton joli maillot, t’attaches tes cheveux en haut de ta tête et tu te tournes vers ton amie pour voir si elle est prête. elle semble l’être, et vous quittez les vestiaires pour savoir quoi faire. tu demandes à lizzie ce qu’elle aime, elle tombe dans le jacuzzi. on a besoin de se détendre. elle murmure, et tu hoches rapidement la tête ; bien d’accord avec ce qu’elle dit. tu glisses à ton tour dans l’eau chaude, et tu t’approches de ton amie. viens là chérie, on va oublier les hommes deux minutes et se rappeler pourquoi c'est super cool d'être une femme. tu souris, et t’acceptes sa présence. un petit bout de femme qui est bien plus fort que toi, pourtant t’as tout pour l’impressionner. tu t’accroches à son petit corps, et elle fait tomber sa tête sur toi. je pourrais m'endormir tellement je suis fatiguée. tu t’installes un peu mieux, et tu fermes les yeux en posant ta tête sur un coussin. fais-donc, je crois qu’on n’a rien de mieux à faire. tu tentes de te calmer, tu tentes de te perdre dans les bulles pour oublier tes doutes. tu laisses l’eau transformer tes doigts et tu souffles enfin. un sourire sur tes lèvres, t’imaginant une seconde aux côtés de jon. t’imaginant avec lui ici, à l’entendre rire pour une bêtise que t’aurais pu dire. tu soupires, t’es soulagée de le voir encore, et de te souvenir de son rire. t’en avais besoin de ce moment au calme et tu prends la main de lizzie sous l’eau, tu la serres fort. tu sais qu’elle comprendra.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 4237 points : 142
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : sandra kubicka.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Mai - 23:19
t'as déjà l'impression de vivre dans un autre monde, parmi les bulles. eidi, elle ne se rend pas compte du bien qu'elle te fait, même quand elle ne va pas bien. elle est l'amie que tu aurais dû avoir depuis le début de ta vie. celle que tu n'as rencontré qu'au moment où tu allais le plus mal mais celle qui semble être là depuis le début. comme... une soeur que tu aurais décidé de choisir pour une fois. t'as l'impression de vivre une nouvelle vie lizzie, une vie où tu choisis les gens qui t'entourent avec un peu plus d'intelligence et de critères. eidi elle est mieux encore qu'une grande soeur, bien mieux qu'eli qui semble avoir décidé de jouer les fantômes avec toi... elle aura beau dire, noe lui.. il est là. et noe, il sait être autrement que médisant envers elle. tu lui as fait de nombreuses scènes pourtant. t'as été méchante. tu l'as pris de haut, comme la princesse que tu étais et que tu as envie de continuer d'être, en plus sage et plus réfléchie. fais-donc, je crois qu’on n’a rien de mieux à faire. qu'elle te dit, provoquant un sourire sur ton visage. elle et lui, ils sont la famille parfaite que tu aurais pu avoir dans une autre vie. t'as la chance au moins de partager une partie de ton code génétique avec noe. tu soupires et tu te sens nostalgique lorsque tu sens sa main dans la tienne. ton amie qui serre, elle qui pleurait encore il y a quelques heures. tu souris et tu la regardes. flo m'a embrouillé parce que je lui ai juste envoyé 'bon anniversaire' le jour de son anniversaire. t'oses lui dire, pour la faire rire. t'as besoin de conseils aussi, dans un sens. parce que t'y comprends rien. il refuse de poser une étiquette sur vous et en même temps... il semble plus possessif encore que tu ne l'as jamais été. l'année dernière, à cette période, l'été approchant, il t'a brisé le coeur en morceau. aujourd'hui, t'as l'impression que c'est toi qui pourrait lui briser le coeur alors que tu n'oserais pas une seule seconde.

_________________

if my body told the truth,
i would do just what i want to.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Mai - 10:25
allongée dans le jacuzzi, t’attrapes la main de lizzie sous l’eau. tu fermes les yeux, la tête posée sur le rebord. tu ne pouvais pas rêver mieux, après une journée aussi éprouvante. tu soupires doucement, et tu profites donc de ce moment de détente pour retirer toutes les pensées négatives que tu gardes au creux de toi. jon, ruben, kai et marlow, la colocation qui se fait de plus en plus vide. tu arrêtes de les voir défiler dans ton esprit, ne pensant qu’à toutes les bulles autour de toi, et ne voulant que ça comme bonheur. tu serres un peu la main de lizzie, prise dans les effets de l’eau chaude. et tu tournes ton regard sur elle, qui se veut tout aussi silencieuse que toi. elle te regarde aussi, et chasses ensuite ses pensées à elle par la parole. tu te redresses doucement, une seconde de battement avant que les soucis reviennent. flo m'a embrouillé parce que je lui ai juste envoyé 'bon anniversaire' le jour de son anniversaire. t’ouvres un peu tes yeux, tu fronces ensuite les sourcils. tu n’es pas du genre à accepter qu’on se fiche de tes amies, et sûrement pas de celle qui a été la plus présente ces derniers temps. ah parce que tu lui as envoyé quelque chose ? j’pense qu’il devrait s’estimer heureux d’avoir juste un message .. tu dis, peut-être un peu trop sèchement. tu joues de tes lèvres parce que tu t’en veux d’avoir trop exprimé cette ferveur pour le bon sens et les bonnes pratiques de la vie de ton amie. ça va .. mieux entre vous ? j’le jure peut-être un peu vite, j’sais pas .. t’ajoutes alors, pour se caler sur ses pensées si jamais son cœur l’a décidé. tu refuses d’être la copine qui enfonce, tu veux juste être la copine juste. tu n’aimes pas ceux qui se croient tout permis, et t’as l’impression que c’est le cas de flo, après avoir brisé le cœur de lizzie plusieurs fois. il ne devrait pas se permettre. tu joues avec la mousse et les bulles, t’écoutes les douleurs de son cœur.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 4237 points : 142
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : sandra kubicka.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 27 Mai - 12:47
t'expliques. t'as envie qu'elle t'explique dans un sens. parce que tu n'es pas habituée à avoir quelqu'un à qui souhaiter son anniversaire. d'ailleurs, t'es pas sûre d'avoir envie de le refaire un jour. flo qui t'a passé l'envie en un rien de temps. t'as pas compris sur le coup. tu pensais qu'il serait content. une méprise que sur n'accepte toujours pas. c'est vrai... pour quelques mots que tu n'as pas dit. pourtant, tu les as trop souvent dit avec flo. tu le sais. alors qu'il ne le méritait pas... ah parce que tu lui as envoyé quelque chose ? j’pense qu’il devrait s’estimer heureux d’avoir juste un message .. tu souris un peu. ton amie malgré tout. eidi, elle sait trouver les mots quand il le faut. elle semble avoir envie de te protéger de lui et t'aimes cette idée rien que pour l'idée de savoir où te rendre si jamais il te brise le coeur à nouveau. tu sais lizzie. tu le sais que tu n'aurais sans doute pas dû lui donner tout d'un coup. t'as pas tellement réussi à te donner le choix. tu l'as aimé trop vite et trop fort. maintenant t'es perdue et t'as envie d'être avec lui malgré les avis de tout le monde. ça va .. mieux entre vous ? j’le jure peut-être un peu vite, j’sais pas .. tu soupires un peu. tu ne sais pas tellement où vous en êtes aujourd'hui. sans doute parce que toi, t'as pas envie de te lancer tête baissée dans un truc qui pourrait te faire mal. le fait est que... oui, ça va mieux. tu souffles, sans grande certitude. après tout, t'as jamais eu ce que tu voulais dans cette histoire et il exige sans être capable de te donner quelque chose de fiable en retour. disons que... j'essaye de faire attention même si... c'est plutôt difficile. tu dis avec un sourire. résister, faire preuve de prudence. ça n'a jamais été ton style mais... tu te souviens trop comme ça a fait mal lorsqu'il est parti alors... tu te tiens sur tes gardes, juste au cas où.

_________________

if my body told the truth,
i would do just what i want to.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin - 14:40
tu sais que t’es sur un terrain glissant. vos relations ne sont pas joyeuses et elles font toujours mal. c’est ce qui fait que vous profitez autant de ces bains à remous et que vous restez là, à penser à vos cœurs meurtris. tu oses cependant demander à lizzie comment elle va, et ce qu’elle pense de la nouvelle situation qu’elle a, avec flo. il te manque encore quelques informations, tu le sais. mais t’auras le mérite d’être au courant de ce qu’elle voudra bien te dire. lizzie parle moins que tu ne le fais. elle garde plus de secrets. oui, ça va mieux. tu entends, sans rien dire. t’es pas des plus impartiale, tu ne veux pas que lizzie ait aussi mal que toi. tu ne veux pas qu’elle se retrouve à genoux, pensant qu’elle est seule face au reste du monde. lizzie ne le mérite pas. et flo serait capable de le lui faire vivre. disons que... j'essaye de faire attention même si... c'est plutôt difficile. tu souris, tu comprends. ton regard se pose sur son visage d’ange. tu joues avec la mousse, tu souffles doucement de la situation. c’est le souci lorsqu’on aime un peu trop .. la gente humaine. t’avoues, parce que c’est ce qui vous tombe dessus à toutes les deux. l’amour trop compliqué, l’amour qui brûle le ventre et le cœur. l’amour dont on aimerait se débarrasser. l’important c’est que tu saches comment t’échapper lorsque tu sens que t’es blessée. et que t’arrives à le faire .. même si tu n’en as pas envie. c’est cette partie là qui demande le plus d’efforts. s’échapper lorsque ça fait mal, au lieu de rester pour souffrir davantage. tu regardes de nouveau lizzie, tu l’allonges un peu plus. tu sais que ça va être difficile pour vous deux de trouver l’homme parfait, de s’y accrocher et d’être enfin heureuse sans avoir peur de la suite. ça va vous prendre du temps. beaucoup de temps.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 4237 points : 142
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : sandra kubicka.
crédits : self, little liars.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Juil - 0:04
tu n'as pas envie de passer pour ce que tu n'es pas. ou peut-être que tu n'as pas envie d'être aussi sensible... tu boudes depuis des jours et peut-être que t'en fais trop. tu ne lui as même pas expliqué et sans doute que tu as eu tort mais... ne pourrait-il pas juste deviner tout seul qu'il t'a blessé ? et qu'il exige sans te laisser la chance de faire la même chose en retour. vous êtes à égalité. c'était dur pour lui comme ça l'a été pour toi. alors pourquoi devrait tu faire plus d'efforts quand il ne fait aucun sacrifice pour y arriver ? tu te tends rien que d'y penser alors que tu n'es pas là pour ça aujourd'hui. tu souffles dans ton coin. t'as honte dans un sens et tu n'as pas envie qu'eidi se rende compte que tu es encore plus perdue que tu ne le dis. si tu fais la tête, c'est pour te protéger. t'espères qu'elle le comprend assez bien pour ne pas gratter un peu plus les quelques informations que tu lui donnes. c’est le souci lorsqu’on aime un peu trop .. la gente humaine. tu hoches la tête, mais t'en sais rien. elle a probablement bien plus aimé que toi dans sa vie... toi, t'es seulement amoureuse de flo. et ça te fait mal parce que tu ne l'avais jamais fait avant. c'est sans doute pour ça d'ailleurs. c'est ce qu'elle veut dire par là ? tu doutes. t'en sais rien. et tu ne comprendras sans doute pas tant que tu ne lui auras pas parlé clairement de ce que tu ressens. l’important c’est que tu saches comment t’échapper lorsque tu sens que t’es blessée. et que t’arrives à le faire .. même si tu n’en as pas envie. tu baisses un peu les yeux. t'as réussi à prendre le dessus lizzie. sans doute un peu trop fort pour le coup. tu sais t'échapper mais tu vas trop loin. t'as pas encore trouvé le juste milieu. ça te semble être bien trop compliqué. dans ces moments-là, l'inconscience te manque terriblement. tu hoches la tête. tu t'installes mieux à ton tour, l'imitant. en tout cas, j'ai décidé de ne pas coucher pour le moment, juste parce que... enfin... être sûre... et j'pense qu'il commence à s'habituer. tu lances avec un sourire, petite victoire que tu t'accordes sur ce coup. il te manque beaucoup, et t'es terrifiée à l'idée qu'il aille chercher quelque chose ailleurs mais... t'imagines que s'il le fait, t'auras eu raison de t'abstenir un petit moment.

_________________

if my body told the truth,
i would do just what i want to.
Revenir en haut Aller en bas
 
dead man walking around.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Walking Dead [série] Koh Lanta en Zombieland
» The Walking Dead
» Living Dead Doll ATTENTION ame sensible
» Dead man's ridge walk 2011
» Venezuela's Hugo Chavez dead at 58

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets :: williamsburg-
Sauter vers: