AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

italian girl (brun)

avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 137 points : 0
pseudo : (kenny)
avatar : sen mitsuji.
crédits : cprojects (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Fév - 15:24
tu détestes prendre le métro, mais parfois, t'as pas tant le choix. et puisqu'il faut que tu rejoignes l'autre bout de la ville en évitant les embouteillages, ça te parait la meilleure solution. écouteurs vissés sur le crâne, pantalon slim et long manteau beige, tu t'enfiles dans la bouche de métro en tentant de garder ton calme. t'aimes pas la foule, pas plus que ça. et puis, y a des inconvénients à prendre le métro, souvent. genre, quand tu commences à descendre les marches et qu'un torrent de personnes arrive en contre-sens. généralement, t'as deux options, ou tu te fais tout petit sur le côté et t'essaies de te frayer un chemin, ou tu joues les bourrins. toi, t'es ni l'un, ni l'autre. maladresse oblige, timidité renversante parfois, tu essaies d'éviter les gens sans vraiment chercher à avancer. c'est plus un ballet ridicule que tu mènes contre une horde qui t'assaille qu'autre chose. et puis, parfois, tu trébuches. mais pas cette fois, ça non. tu gardes ton équilibre, le plus sérieusement du monde. quand ça se calme, tu te félicites d'avoir réussi à tenir le coup sans tomber. tu regardes ta montre, tu reprends ta course. tu descends les marches qu'il reste et là, au virage, tu vois pas la seconde vague qui se pointe. tu la prends de plein fouet. BAM ! tu recules. BAM ! tu avances. tu te fais prendre dans la marée humaine jusqu'à t'étouffer. tu percutes une personne, puis deux, puis trois... t'arrêtes de compter, ton crâne ne résiste pas au choc. tu perds ta dignité là-dedans, à tous les coups. pire encore quand, en levant le bras pour éviter quelqu'un, ton coude percute le nez d'une demoiselle. meeeeerde ! tu t'entends hurler en la voyant s'attraper le cartilage. pas de sang, t'espères. tu t'arrêtes net, la vague aussi. soudainement, le calme revient. tu te précipites sur elle. rien de cassé ? que tu demandes, tant bien que mal.

_________________

when i see your face, there's not a thing that i would change 'cause you're amazing just the way you are. and when you smile the whole world stops and stares for a while 'cause girl, you're amazing.. just the way you are
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 332 points : 0
pseudo : forward. (marie)
avatar : michele maturo.
crédits : self, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Fév - 17:03
ville qui déborde d'amour. t'en peux plus de voir toutes ces choses dans les boutiques. l'amour matin, midi, et soir. t'es pas amoureuse, t'es même pas capable de l'être. sinon, tu serais probablement en train d'élever ta petite fille avec ce gars que oui... tu as aimé une fois dans ta vie. une semaine seulement, semaine intense. t'as acheté des chocolats en forme de coeur. pour te foutre de la gueule d'alba et de sa petite vie parfaite avec son mec riche. t'es sûre que lui il lui offrira la totale, du dîner aux chandelles jusqu'à la nuit d'amour passionnée. t'as pas vu ta fille depuis plusieurs jours. pas de manque. pas encore. c'était sans doute ce que tu devais réellement faire pour pouvoir respirer à nouveau. t'as pris le métro. quelle idée. t'en peux plus d'être ici. t'aurais dû rester en italie... mais dans ce cas, t'aurais dû rester maman aussi. dualité, tu n'arrives pas à t'y faire. tu pestes en italien alors que les gens ne cessent de te pousser dans cet espace si réduit. t'es trop jolie pour supporter tout ce bordel. tu pousses à ton tour. plus de pitié. jusqu'à ce que tu reçoives un coude en pleine tronche. ta main qui rejoint ton nez. tu ne t'y attendais pas. ça te fait mal jusque dans la tête, arrêtée d'un coup. tu recules de quelques pas, les yeux en pleurs. meeeeerde ! que tu entends sans pour autant voir d'où ça vient. rien de cassé ? t'es pas sûre de pouvoir t'en remettre, les yeux embrumées par des larmes que tu n'arrives pas à retenir tant le coup fut violent pour ton visage. tu te fous de moi putain ? tu cries avec ton accent fort d'italie. c'est pas possible d'être aussi con ! tu frottes, ça met trop de temps à passer, pour toi. tu vas sans doute pouvoir en admirer les conséquences dans ton miroir ce soir ou demain.

_________________

you look as the good
as the day i met you,
i forget just why i left you,
i was insane.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 137 points : 0
pseudo : (kenny)
avatar : sen mitsuji.
crédits : cprojects (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Fév - 11:39
maladresse oblige, t'es pas à l'aise, rougissant instinctivement. tu l'as sûrement blessée, t'as peut-être même réussi à lui casser le nez.. c'est pas vrai. tu te retires sur le côté, laissant la foule passer un peu autour de toi. mais tu bouges pas. tu pourrais t'enfuir, ne rien dire et faire comme si tu n'y étais pour rien mais t'es trop honnête pour ça. ton ventre se creuse, tu t'en veux, c'est viscéral. tu la quittes pas des yeux quand elle relève enfin le visage tu te fous de moi putain ? son accent t’interpelles mais tu fais pas vraiment gaffe. y a toute cette violence dans ses propos et cette colère dans le ton qu'elle emploie. tu te sens minuscule, à l'était de fourmi. prêt à être écraser par ses chaussures sales. c'est pas possible d'être aussi con ! tu la reprendrais volontiers, mais elle doit avoir mal. tu veux pas t'attirer ses foudres plus longtemps. t'essaies de capter son regard mais entre son nez qui double de volume et ses cheveux en bataille. tu soupires, t'es désolé, rien de plus. c'est la foule.. parce que c'est vrai. et puis, pourquoi tu te justifies ? sûrement parce que tu lui as cassé le nez, imbécile. j'suis désolé.. j'me suis laissé emporter par le monde, j'aime pas ça. tu continues à dire, t'enfonçant de plus en plus dans tes excuses. tu rougis, comme un gamin pris en faute. est-ce que ça va ? tu saignes ? tu lui demandes, te rapprochant un peu plus. t'es pas chiard, tu pourrais t'en prendre une si elle le souhaitait. pire encore, t'es persuadé que dans l'état où elle se trouve, si elle t'en retourne une, tu finiras sans doute de tourner encore demain soir.

_________________

when i see your face, there's not a thing that i would change 'cause you're amazing just the way you are. and when you smile the whole world stops and stares for a while 'cause girl, you're amazing.. just the way you are
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 332 points : 0
pseudo : forward. (marie)
avatar : michele maturo.
crédits : self, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Mar - 16:23
t'as mal. tu détestes le métro. sans doute le signe que tu aurais dû rentrer tout de suite en italie plutôt que de rester ici à attendre que visiblement, teddy soit capable de te retrouver. elle est dans ta tête. tu ne peux pas dire le contraire. rosa est ta fille. et tu t'interroges toujours sur ce qu'elle est en train de faire. tu ne la voulais plus. tu ne la veux toujours pas. mais tu te questionnes, c'est tout... t'es pas forcément de bonne humeur. déversant tes insultes sur ce pauvre gars qui n'y pouvait visiblement rien. t'en as rien à faire toi. t'as été la victime quand même de ses gestes brusques. c'est la foule.. ben voyons. et son coude n'était pas le sien aussi ? tu pestes, ta main à surveiller que les dégâts ne son pas trop importants. j'suis désolé.. j'me suis laissé emporter par le monde, j'aime pas ça. toi non plus tu n'aimes pas ça, visiblement. t'as l'impression d'avoir un gosse en face de toi. quand tu penses à la douleur, t'aurais pensé à un tank. tu le regardes méchamment, c'est vrai. mais t'as l'impression d'être poursuivie par le karma pour avoir abandonner ta fille à un père qui n'était même pas au courant. est-ce que ça va ? tu saignes ? tu ne saignes pas, tu sens juste la douleur, il y aura probablement des marques. rien de cassé cependant. tu lâches ton nez. non ! tu t'exclames. il ne t'a rien fait en soi, ce n'était pas de ta faute. mauvais timing pour ce gamin. non ça ne va pas non. tu continues, dramatique comme pas deux. vous êtes tous tarés dans cette ville. tu t'en prends à lui pour tout le monde. t'en as rien à foutre. c'était la goûte d'eau pour faire déborder ce vase. ce soir, tu vois teddy. ce soir, tu vas devoir parler de votre fille, et à ce moment là, tu ne sauras pas très bien ce que tu vas te sentir obligée de faire. tu ne veux pas la reprendre, tu ne veux pas reprendre la vie que tu avais en italie avec elle. jamais. fais attention où tu laisses traîner tes bras. tu lui balances, comme si ça allait réellement changer quelque chose. t'angoisses juste pour ce soir bruna. réellement.

_________________

you look as the good
as the day i met you,
i forget just why i left you,
i was insane.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 137 points : 0
pseudo : (kenny)
avatar : sen mitsuji.
crédits : cprojects (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Mar - 8:10
tu rougis, tu tangues.. t'es mal à l'aise. forcément, c'est ta faute. et la voir se tenir le nez n'arrange rien. t'as peur de l'avoir cassé, sans faire exprès. en même temps, t'as été emporté par la foule.. toi qui déteste ça. t'aurais dû prendre un taxi. plus cher, mais plus sur. quoi que.. connaissant ta maladresse légendaire, t'aurais bien été capable de lui péter le nez en refermant la porte sur son visage, sans faire exprès. t'es pas forcément méchant, jeong.. t'as juste deux pieds gauches et deux mains gauches. alors sur le coup, tu la regardes sans trop savoir quoi faire. tu pourrais regarder son nez, voir s'il est cassé.. t'as déjà vu des cas similaires mais en l’occurrence, c'étaient des museaux. pourtant, t'es presque sûr que l'anatomie reste la même. elle finit par lâcher son pif, pour te dire en te fixant d'un regard noir. non. c'est sec, ça annonce bien la suite. tu vas en prendre plein la tronche, jeong. et le pire, c'est que t'y peux rien dans ce qui lui est arrivé.. c'est pas ta faute, pas comme si t'avais voulu lui casser les dents non plus. non ça ne va pas non. vous êtes tous tarés dans cette ville. tu peux qu’acquiescer finalement. tu penses pareil. c'est difficile de s'y faire, même après toutes ces années. tu la fixes toujours mal à l'aise. t'aimes pas quand on t'engueule, encore moins quand on te regarde comme ça. fais attention où tu laisses traîner tes bras. et tu te dis que c'est pas très sympa de sa part. elle pourrait faire preuve de compréhension. c'est pas non plus comme si tu l'avais attendue en bas des marches et que t'avais décidé de lui foutre un pain. ton visage se crispe un peu t'as raison. j'comprends pas qu'on demande pas aux gens de se menotter les mains dans le dos quand ils entrent dans une bouche de métro à brooklyn. tu réponds, avec sarcasmes. t'es bien gentil, jeong, mais t'es pas non plus du genre à te laisser marcher sur les pieds dans ce genre de situation. superbe idée. tu ajoutes, ironisant la situation, te moquant un peu d'elle, tu dois bien l'admettre.

_________________

when i see your face, there's not a thing that i would change 'cause you're amazing just the way you are. and when you smile the whole world stops and stares for a while 'cause girl, you're amazing.. just the way you are
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 332 points : 0
pseudo : forward. (marie)
avatar : michele maturo.
crédits : self, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Mar - 14:52
aucune compassion. pas aujourd'hui. t'es fatiguée, t'as plus envie de subir les conneries des autres, encore moins d'assumer tes responsabilités dans toutes les histoires débiles qui rythment ta vie en ce moment. tu ne regrettes même pas que ta mauvaise humeur tombe sur un inconnu, au moins, cette fois, personne ne t'en voudra. lui sans doute mais ça. t'en as rien à foutre pour le coup. t'as raison. j'comprends pas qu'on demande pas aux gens de se menotter les mains dans le dos quand ils entrent dans une bouche de métro à brooklyn. tu lèves les yeux vers lui, un regard noir. t'aimes pas bien que l'on se moque de toi. surtout quand on vient de te frappe, même sans l'avoir fait exprès. son sarcasme ne fait qu'alimenter la haine que tu ressens en ce moment. il paye seulement les mots de teddy. pauvre enfant. tu ne voulais pas que quelqu'un en pâtisse mais t'es comme ça. t'arrives pas à segmenter les gens dans ton esprit. il influe trop sur toi, tu n'aimes pas ça. il est le père de ta fille, sans doute... après tout... c'est peut-être normal. t'en sais rien. en tout cas, il a réussi à perturber ton esprit et tu détestes ça. autant que tu voulais menotter toutes les personnes qui entrent dans ce foutu métro pour qu'ils gardent enfin leur bras le long de leur corps. superbe idée. qu'il continue. tu vois rouge. tu le pousses. t'arrives pas à gérer autrement. t'es du genre bagarreuse quand tu t'y mets et t'as réellement beaucoup d'énergie et de colère à extérioriser en ce moment. fais gaffe à toi, j'pourrais avoir envie de te rendre la pareille. tu siffles, ton accent chantant qui n'a rien de menaçant pourtant. tu ne fais sans doute pas peur, t'es grande, mais t'as pas vraiment beaucoup de présence. t'es menue et tu ne ferais sans doute pas réellement beaucoup de différence. face à lui ou n'importe qui d'autre.

_________________

you look as the good
as the day i met you,
i forget just why i left you,
i was insane.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 137 points : 0
pseudo : (kenny)
avatar : sen mitsuji.
crédits : cprojects (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Mar - 10:17
c'est mal joué, jeong, très mal. et tu le regrettes presque aussitôt. ton grand frère t'as toujours appris que rester zen, c'était la meilleure des défenses face à un adversaire au sang chaud. sauf que là, tu supportes mal qu'elle s'en prenne à toi pour un coude qui s'est levé un peu trop brusquement et sans que tu cherches à le faire de toi-même. alors forcément, tu uses du sarcasme. parce que t'es un homme de mots, pas de gestes. tu sais pas te battre, même contre une fille. et puis, t'es galant, bien éduqué. alors de là à envisager de lever la main sur elle, aussi sauvage soit-elle.. pourtant, son regard change, au fur et à mesure de ton discours et tu sens bien que tu joues avec le feu. ça manque pas, à peine terminer, elle te pousse avec une force qui te surprend. t'es pas bien gras, jeong, au contraire. t'es un poids plume, un coup de vent, tu t'envoles. alors forcément, tu t'écrases contre le mur derrière. elle siffle entre ses dents fais gaffe à toi, j'pourrais avoir envie de te rendre la pareille. et tu souris, parce que t'as compris.. c'est pas après toi qu'elle en a. non, ou alors, elle est vraiment dérangée. mais si elle s'énerve, c'est pour d'autres raisons. t'es juste le punchingball dont elle avait besoin. de cette constatation naissent deux solutions. partir, ou subir. tu la regardes, en silence. t'as peur, sans doute, mais tu t'moques bien des conséquences. t'écartes les bras, tu t'avances d'un pas. fais toi plaisir. que tu lui lances, avant d'ajouter apparemment t'as passé une mauvaise journée.. tu sais, me frapper ne résoudra pas tes problèmes. que tu lui dis, sans la quitter du regard. t'espères ne pas te tromper, sinon, t'es pomme, jeong. si c'est après toi qu'elle en a, tu viens de lui donner l'autorisation de te refaire le portrait sans même chercher à t'en défendre.

_________________

when i see your face, there's not a thing that i would change 'cause you're amazing just the way you are. and when you smile the whole world stops and stares for a while 'cause girl, you're amazing.. just the way you are
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 332 points : 0
pseudo : forward. (marie)
avatar : michele maturo.
crédits : self, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Avr - 0:41
tu ne comprends pas son sourire. il t'agace encore plus. t'es en colère et il attise le feu que tu es incapable d'éteindre en toi. pourtant.. s'il te connaissait.. il saurait qu'il ne vaudrait mieux pas continuer de te chauffer. un sourire de plus et tu pourrais réellement devenir méchante et injuste. ce que tu es déjà de toute façon. il prend du courage que tu n'aurais sûrement pas eu à ta place. lui qui ouvrir les bras pour s'offrir à ta peine et à ta colère. fais toi plaisir. qu'il lance. et t'es prise au dépourvu. tu ne vas pas frapper un inconnu non plus ? lui il l'a fait mais... ce n'était pas exprès et puis... t'as de l'estime pour toi même. ta colère s'essouffle un peu. questionnement qui efface la présence de teddy dans ton esprit. il en fallait peu finalement... seulement remettre en question une histoire d'honneur et d'intégrité. apparemment t'as passé une mauvaise journée.. tu sais, me frapper ne résoudra pas tes problèmes. il a raison le gamin. et t'aimes pas tellement ça mais finalement... tu croises les bras sur ta poitrine. tu ne vas pas le frapper. il y a des témoins en plus. t'as une réputation à tenir même si ton image n'a sans doute pas encore percé plus loin que ta botte natale. t'en restes pas moins décidée à prendre tes aises à brooklyn. il ne vaut mieux pas commencer à devenir virale sur internet quelques jours après ton arrivée sur le sol américain. t'as du courage, j'aime bien ça, c'est admirable. tu commentes. colère qui fait encore battre ton coeur mais que tu contrôles. finalement, t'as plus tant mal au nez et puis... c'est bien teddy qui provoque tes sautes d'humeur, personne d'autre... ça et le fait que tu ne sais pas réellement où est ta fille et que, même si ça te dérange de l'admettre, t'aimerais bien être au courant...

_________________

you look as the good
as the day i met you,
i forget just why i left you,
i was insane.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 137 points : 0
pseudo : (kenny)
avatar : sen mitsuji.
crédits : cprojects (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 13:22
c'est sauté à pieds joints dans les problèmes, mais tu t'en moques. tu vois bien qu'elle est de mauvais poil et tu sais bien que t'y es pour rien. t'as été que la goutte de trop, finalement. alors tu entres dans son jeu, y a que ça à faire. tu écartes les bras, tu offres ton corps à ses poings si c'est ce dont elle a besoin. tu fais le mariole mais t'en mènes pourtant pas large. si elle frappe, tu sais même pas comment tu pourrais réagir.. petite chose fragile. tu serres les dents, prêt à en découdre. mais elle se ravise, bras qu'elle croise sur sa poitrine. t'as gagné, jeong. d'une certaine manière. elle te regarde, elle dit t'as du courage, j'aime bien ça, c'est admirable. tu hoches la tête. si elle te connaissait, elle saurait que tout ça, ce n'était que du pipeau. heureusement pour toi, on ne perce pas quelqu'un à jour après avoir pris son coude dans le nez. tu croises alors les bras sur ta poitrine, petit sourire satisfait sur ton visage. je savais que tu ne me frapperais pas. tu dis, pour désamorcer la situation sans savoir si t'as raison ou tort. au fond de toi, t'es persuadé qu'en petit comité, elle n'aurait pas hésité. elle a l'air hargneuse la gamine, quand tu la regardes. malheureusement pour elle, y a trop de monde à cette heure-là. tu souris ça va aller, ton nez ? tu lui demandes, par respect plus que par envie.. après tout, c'est parti de là, cette petite gueguerre infantile. si t'avais pas eu le malheur de te retourner trop vite, peut-être que vous ne vous seriez même pas rencontrés. le destin est parfois un peu naïf, un peu étrange, même.

_________________

when i see your face, there's not a thing that i would change 'cause you're amazing just the way you are. and when you smile the whole world stops and stares for a while 'cause girl, you're amazing.. just the way you are
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 332 points : 0
pseudo : forward. (marie)
avatar : michele maturo.
crédits : self, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Avr - 16:06
tu te ravises d'un coup, la colère qui retombe. c'est pas de sa faute si t'es complètement folle et que tu as envie de tout briser pour pouvoir arrêter de penser à toutes les choses qui peuplent ton esprit. aujourd'hui, tu manques de ta fille mais... par fierté, tu refuses d'aller retrouver teddy pour parler de l'éventualité de pouvoir partager votre fille. t'es fatiguée de penser à ça alors que tu devrais probablement te concentrer sur ton nouveau boulot et ton ancienne vie que tu va sans doute encore peiner à retrouver. tu n'arriveras jamais à redevenir la bruna que tu étais avant de tomber enceinte, il va falloir te faire à cette idée. t'es une femme qui a une enfant et qui l'a abandonné comme une vieille chaussette à l'abris du perron de son père. je savais que tu ne me frapperais pas. tu hausses des épaules... t'imagines que tu as l'air moins sauvage que tu le penses. il a trouvé de quoi te désamorcer alors que t'aurais pu le mettre à terre en quelques coups de poings bien placés. t'es tellement en colère que t'oses penser que t'y serais sans doute arrivé. ça va aller, ton nez ? qu'il demande. tu portes ta main à ton nez. t'avais déjà oublié le point de départ de toute cette colère. tu hausses des épaules. ouais... ça va. tu souffles en baissant la tête. ton égo en revanche, il souffre, en même temps que tes bonnes volontés. t'avais envie de t'éloigner, t'es en train de faire n'importe quoi tellement tu souffres de l'éloignement. désolée, je viens d'arriver à new-york, j'ai du mal à m'habituer à... tout ça... tu soupires en désignant le couloir du matro que tu n'arriveras sans doute jamais à apprivoiser.

_________________

you look as the good
as the day i met you,
i forget just why i left you,
i was insane.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 137 points : 0
pseudo : (kenny)
avatar : sen mitsuji.
crédits : cprojects (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 13:19
t'es rassuré sans l'être. tu dis qu'elle n'aurait pas oser te frapper mais dans son état, t'es persuadé du contraire. et dieu seul sait la dérouillée que t'aurais pris si elle avait levé la main sur toi. t'es trop gentleman pour rendre les coups, tu te serais laissé faire en poussant des petits gémissements.. le ridicule dans toute sa splendeur, l'histoire de ta vie sans doute. alors ouais, tu respires mieux maintenant qu'elle baisse la garde. de toute façon, à new york, tu sais jamais à quoi t'attendre. les gens sont un peu dingues, si on fait pas attention. ici, tout va toujours trop vite. et t'es conscient que le danger est n'importe où, pourtant, tu peux pas l'imaginer entrain de se défouler sur qui que ce soit, cette jeune femme. elle a l'air blessée, plus que blasée même. t'as beau lui parler de son nez, y a rien qui s'allume dans son regard. elle est complètement éteinte, comme fatiguée, au bout du rouleau. ouais... ça va. tu souris, même si t'es pas pour autant plus soulagé. tu te sens coupable, c'est normal. t'as fait une connerie, jeong. et tu t'en veux. t'aimerais réparer mais t'es pas chirurgien et encore moins médecin. elle ajoute désolée, je viens d'arriver à new-york, j'ai du mal à m'habituer à... tout ça.. tu regardes derrière vous, tu plantes à nouveau tes yeux dans les siens. tu hausses les épaules en hochant la tête, tout sourire. on met des années à s'y faire. tu dis, en guise d'expérience. et puis, tu rebondis. tu viens d'où ? parce que la curiosité l'emporte sur la crainte qu'elle pouvait réveiller chez toi, quelques instants plus tôt.

_________________

when i see your face, there's not a thing that i would change 'cause you're amazing just the way you are. and when you smile the whole world stops and stares for a while 'cause girl, you're amazing.. just the way you are
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 332 points : 0
pseudo : forward. (marie)
avatar : michele maturo.
crédits : self, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Mai - 0:32
colère qui tombe. finalement... tu ne peux pas en vouloir à tout le monde pour les fautes que tu commets seule dans ton coin. t'en veux même plus à teddy, t'as compris qu'il n'y était pour rien... t'as décidé de garder le bébé, t'as fait le choix de tout faire toute seule juste pour te prouver que tu étais capable d'y arriver et t'as fait à nouveau le choix de lui laisser pour qu'il s'en occupe tout seul. ta fille, celle qui te manque sans que tu ne sois capable de l'admettre. c'est pour ça que t'as envie d'agresser tout le monde. ils semblent tous... si innocents, toujours mieux que toi... qu'est-ce qu'ils auraient fait tous ? à ta place ? ils n'auraient sûrement pas abandonné cette si jolie petite fille. un savant mélange de lui et de toi. tu soupires. t'imagines que tu vas devoir apprendre si tu dois rester là... on met des années à s'y faire. t'aurais préféré que ça ne dure qu'un weekend toi.. t'avais même prévu que ça ne dure qu'une seule journée. un billet de retour que tu n'as jamais pris... t'avais pourtant tout prévu, retrouver le soleil d'italie pour vivre un mois de mai paisible et bienheureux. finalement... t'es coincée ici, sans avoir envie de faire quoique ce soit pour améliorer ta condition. tu viens d'où ? qu'il demande à juste titre. tu soupires, tu passes ta main sur ton front, persuadée que t'aurais dû y rester depuis le début. peut-être que tu n'aurais jamais rencontré teddy si tu n'avais pas été si amoureuse des voyages, peut-être que tu ne serais pas tombée enceinte si t'étais restée à l'ombre de ta capitale... d'italie. tu dis, dans ta langue. ta vie, là-bas... elle te manque. celle que tu avais avant d'être une mère pour de bon. je vais y retourner. tu dis, te trompant toi-même dans tes discours. t'y retourneras pas bruna. au fond de toi, tu sais déjà ce que tu veux, l'abandonner ne résoudra rien...

_________________

you look as the good
as the day i met you,
i forget just why i left you,
i was insane.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 137 points : 0
pseudo : (kenny)
avatar : sen mitsuji.
crédits : cprojects (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Mai - 10:15
quand elle te dit débarquer tout juste à new york, y a ta curiosité qui est piquée en plein vif. du coup, tu plisses les yeux, et tu la regardes un peu mieux. tu essaies de trouver des traces de ses origines dans sa manière de s'habiller, de parler et même de s'exprimer. pas simple, t'es pas un fervent voyageur, jeong. tout ce que tu connais du reste du monde, c'est la corée où t'as vu le jour et où t'avais grandi pendant six ans. l'amérique est sans doute trop vaste pour que tu puisses décider si ton interlocutrice est d'ici ou d'ailleurs. quelque part, tu trouves ça presque frustrant, jeong. parce que tu te rends compte qu'il y a certainement des tas de gens dans ton université qui débarque chaque année d'un autre pays, voir d'un autre continent.. et toi, tu ne les remarques jamais. t'as été trop longtemps occupé à lire tes livres et à étudier que t'en as oublié d'observer le monde. les voyages, ce n'est pas uniquement physique, finalement.. c'est aussi en rencontrant du monde, en partageant et tout ça, tu l'as jamais fait. tu n'as jamais pris le temps d'accoster un autre élève et de t'intéresser à lui pour autre chose que pour les notes qu'il a prises pendant le cours. t'es bête, jeong, trop fermé sans doute pour comprendre les signes distinctifs qui t'aurais conduit à sa véritable origine .. d'italie. évidemment, l'accent, même léger, et la peau bronzée. t'aurais dû comprendre qu'elle était latine, la jeune femme. je vais y retourner. sans aucun doute, tu souris. tu voudrais bien voir à quoi ressemble l'italie. mais t'as pas les moyens de t'offrir un billet pour un vol si long, qui plus est, tu ne sais pas ce que t'irais y faire, là-bas. ça doit être beau, l'italie. tu la lâches pas du regard t'es venue ici pour étudier ? seule raison plausible dans ton esprit cartésien, jeong.

_________________

when i see your face, there's not a thing that i would change 'cause you're amazing just the way you are. and when you smile the whole world stops and stares for a while 'cause girl, you're amazing.. just the way you are
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 332 points : 0
pseudo : forward. (marie)
avatar : michele maturo.
crédits : self, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Mai - 13:09
t'es convaincue bruna. parce que tu ne peux pas rester ici. t'avais un plan établi. tu laissais rosa chez teddy et tu t'en allais dans la seconde. sauf que t'es passé voir alba... elle a troublé ton esprit au moment où tu voulais restée sûre de tes choix. c'est trop tard maintenant. t'as perdu ta chance de faire les choses facilement, pire encore maintenant que tu as eu l'occasion de discuter avec teddy. tu fais comme si mais... tu doutes. de plus en plus. tête de mule qui refuse de montrer qu'elle aurait pu se tromper. t'essayes de te faire croire qu'il faut que tu repartes rapidement mais... tu ne partiras pas bruna. ton coeur s'est brisé discrètement lorsque tu as laissé rosa derrière toi. tu ne réalises pas encore mais t'as besoin d'elle. elle est ta chair et ton sang avant d'être un problème dans ton existence. ça doit être beau, l'italie. tu hoches la tête, rome te manque beaucoup. palerme aussi. tes parents ont toujours fait en sorte que tu aimes ton pays. il te manque mais t'as l'impression que rosa te manquerait encore plus si tu partais de cette manière. qu'est-ce que tu ferais ? teddy resterait le seul responsable de ce petit être qui est pourtant une partie de vous deux ? tu penses en tout cas... t'es venue ici pour étudier ? qu'il demande et... tu pouffes instantanément. tu devrais sans doute trouver cette innocence flatteuse mais tu secoues la tête en te moquant passablement. s'il te plait... j'ai plus l'âge d'étudier depuis longtemps. tu dis en pensant au fait que tu as terminé tes études depuis longtemps et que t'as plutôt réussi à te faire un petit nom dans le métier grâce à ta carrière qui suit son chemin depuis la fin de ton cursus. je suis là pour la famille. tu annonces, même si ça n'a pas tellement de sens finalement... t'as pas de famille ici. rosa, t'en voulais plus. et teddy, il n'a rien à voir avec ton sang.

_________________

you look as the good
as the day i met you,
i forget just why i left you,
i was insane.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 137 points : 0
pseudo : (kenny)
avatar : sen mitsuji.
crédits : cprojects (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 10:30
tu te fais plus doux, jeong. t'as eu assez peur comme ça, plus question de laisser tes émotions prendre le dessus. tu restes calme, parce que t'as pas envie qu'elle s'en prenne à toi, tout simplement. parce que tu préfères discuter avec les gens plutôt que de t'engueuler. c'est pas ton genre et même si elle est italienne et qu'elle doit, par définition, avoir le sang chaud, c'est pas ton cas. toi, il est froid.. hyper froid même. t'es du genre distant et en manque complet d'assurance quand il s'agit de marquer ton caractère et ton affection. toi, t'es allergique aux contacts humains, en premier lieu. t'as besoin d'une certaine distance entre ton corps et celui des autres pour te sentir à l'aise. donc ouais, tu te fais docile, pour ne pas l'énerver et ne surtout pas l'agacer. tu voudrais pas qu'elle s'emporte encore une fois, t'as déjà failli lui briser le nez.. manquerait plus qu'elle te brise le cou. s'il te plait... j'ai plus l'âge d'étudier depuis longtemps. je suis là pour la famille. simple explication. tu lui aurais donné ton âge, en toute honnêteté mais tu vas pas rebondir. t'as peur que ça passe pour du fayotage. tu préfères encore ne pas rebondir sur le sujet et lui demander donc t'as de la famille à brooklyn. en souriant, c'est plutôt cool d'avoir des gens un peu partout dans le monde à qui se raccrocher et à qui rendre visite. et tu viens leur rendre visite pour la première fois ? tu poursuis ton interrogation sans même t'en rendre vraiment compte. elle veut peut-être pas discuter avec toi, t'en sais rien.. mais t'insistes, sans même le faire exprès.

_________________

when i see your face, there's not a thing that i would change 'cause you're amazing just the way you are. and when you smile the whole world stops and stares for a while 'cause girl, you're amazing.. just the way you are
Revenir en haut Aller en bas
 
italian girl (brun)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Italian Navy - Marine Italienne
» L.A Girl
» Les Golden Girl
» [BASE DE DONNEES] She ra & Golden Girl
» A new born in the world of Mac addict :) it's a girl!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: get to the right-
Sauter vers: