AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

petite soeur (eidi)

avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 198 points : 0
pseudo : amandine.
avatar : garret hedlund.
crédits : killer from a gang, unicorn, faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Fév - 16:45
Tu aurais dû faire plus attention. Tu le sais, tu le sens dans le plus profond de ton être. Son message te trotte dans la tête. Quelque chose qui te met la puce à l’oreille et toi qui est en train de t’impatienter. Un dernier client dans ta journée de travail. Un dernier client et tu pourras aller rejoindre ta sœur. Un dernier client un peu trop exigeant. Tu n’avais pas pensé à cela en revenant ici. Tu n’avais pas pensé aux changements de mentalités. A cette exigence qui bien que ne te gênant pas forcément commence à devenir problématique quand elle met en lumière des défauts qui n’existent pas. Tu tentes de l’écouter, de trouver exactement ce qu’il veut. Tu en as besoin. C’est ton métier, tu dois faire avec même si ce n’est pas toujours évident. Et puis, tout se passe bien pour le moment. tu as engagé des gars, deux ateliers qui fonctionnent, un style qui plait. C’est le genre de choses dont tu rêvais pas vrai ? Tu n’avais seulement pas pensé à toutes les responsabilités qui accompagneraient ta situation. Des responsabilités plus difficiles à gérer, pour toi, depuis que tu es ici loin de l’air frais et du reste. Tu n’es pas fait pour vivre en ville, pas totalement. Et en même temps, t’éloigner d’ici c’est t’éloigner des gens qui comptent pour toi, de ta famille, de Eidi et cela tu ne le veux pas. Alors quoi faire Bryn, quel solution trouver pour que tout fonctionne ? Tu ne le sais pas encore mais cela ne saurait tarder. Le client s’en va enfin. Tu ne mets pas longtemps à prendre ton manteau et ton sac pour filer vers chez ta sœur. Et en même temps, tu sais que tu dois te faire pardonner de ne pas avoir su totalement gérer ton temps depuis ton retour, tout passe tellement plus vite ici. Alors, tu passes vites dans une pâtisserie lui prendre sa préféré et puis un joli bouquet de fleurs. Rien n’est jamais trop beau pour elle. Finalement, tu arrives devant chez elle, sonnant doucement, un peu honteux d’avoir mis autant de temps et en même temps heureux de la voir.

_________________

I guess it's true I'm not good at a one night stand.  But I still need love 'cause I'm just a man. These nights never seem to go to plan. I don't want you to leave me, will you hold my hand?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Fév - 13:50
c’est une vague de peine, avec laquelle tu vis depuis quelques jours. t’as appris que jon était mort. le jon que t’a aimé, et qui t’as permis de remonter la pente. le jon que t’as pris dans tes bras, que t’as embrassé et que t’as laissé entrer dans ta vie alors que ce n’était pas prévu. t’as été mal de le quitter, à croire que dieu ne te l’a pas rendu. bien au contraire, il te l’a même retiré. tu pensais tenir le coup, tu pensais trouver la bonne façon de vivre, maintenant. mais non, le destin en décide autrement. ce matin dans le miroir, tu regardes ton reflet et tu sens de nouveau la peine monter jusqu’à ton nez. t’es triste, tu te sens mal. mais il faut que tu tiennes le coup, parce que tu sais que jon n’est pas très loin, qu’il te regarde et qu’il veille sur toi. une peine affreuse, pour te retrouver à ses côtés tous les jours. une bonne étoile qui repose là, dans un coin de ton esprit triste. tu t’asperge d’eau, et tu vis cette vie qu’il te demande de vivre. des coups de téléphone, des visites de bureau dans ton tailleur noir. tes talons qui claquent lorsqu’on te propose un prix qui ne te convient pas, et un retour à la maison avec le plaisir de les retirer de tes pieds. t’es une femme occupée, t’es une femme qui ne s’arrête jamais. t’as envie d’aller loin, t’as envie de faire de grandes choses. mais étrangement, tu te retrouves toujours rattrapée par le passé, et par tes peines de cœur. a croire que tu n’as plus le droit d’être heureuse comme tu le souhaites. une grande inspiration, en cette fin de journée. t’es enfin de nouveau au chaud, avec toujours la même envie de décorer tout le salon. ça sonne, derrière toi. tu souris. tu te souviens que bryn doit venir ce soir, t’es tu t’en ravi. levée, t’ouvres la porte, et tu l’accueille avec un sourire. des fleurs que tu découvres, avant même de voir sa tête. c’est pour moi ? bryn, elles sont trop belles ! tu dis, les prenant dans tes bras. tu ne pouvais pas espérer mieux, de la part de ton frère qui jouait les abonnés absents.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 198 points : 0
pseudo : amandine.
avatar : garret hedlund.
crédits : killer from a gang, unicorn, faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Fév - 18:09
Tu n’aimes pas lui donner cette impression que tu l’abandonnes. Elle est la dernière personne sur cette terre à qui tu désires faire du mal. Et pourtant, tu as bien senti dans son message qu’elle en ressentait. En partie. Que tu n’es pas assez venu la voir. Que tu n’as pas assez pensé à elle et cela te gêne. Tu n’apprécies pas qu’elle se sente délaissé. Il te suffit de sa porte qui s’ouvre et d’un regard dans sa direction pour que tu te fasses une promesse. Une promesse silencieuse de faire bien plus attention à elle. De venir plus souvent. De prendre encore davantage de nouvelles. Parce qu’elle est quelqu’un que tu ne peux jamais risquer de perdre. Ta vie sans elle, tu ne veux même pas l’imaginer tant elle te semblerait sans sens. Elle est ta sœur mais entre vous, ce mot prend une force encore plus grande. Son sourire, son délicat sourire, tu l’apprécies et tu lui renvoies le tien. Un mimétisme auquel tu n’as pas besoin de réfléchir. Sourire avec elle, c’est aussi naturel pour toi que respirer. « c’est pour moi ? bryn, elles sont trop belles !» Qu’elle te dit tout en prenant dans ses bras. Tu sourire de plus belle. T’es tellement heureuse qu’elle apprécie. Pour toi, ce n’est qu’un petit geste. Une décision de l’instant, du moment, quelque chose qui te semblait nécessaire. Tu avais envie de la faire sourire, de lui apporter un peu de bonheur par de petits gestes. Ce n’est pas le cout d’un cadeau qui en fait sa valeur, c’est tout autre chose, c’est ce supplément d’âme qu’on y apporte. « Ce n'est pas grand chose. Je les ai vues et elles m'ont fait penser à toi. » Que tu lui dis en douceur tout en voyant bien que c’est le cas. Ça a l’air en tout cas ce qui te fait vraiment plaisir. Et puis doucement, tout en entrant dans son appartement, tu lui montres le sac contenant la seconde surprise. « Je t’ai pris ta pâtisserie préférée. » Que tu lui dis dans un sourire avant de déposer la boite sur la table pour éviter de l’abimer davantage. Une fois débarrassé de tes cadeaux, c’est vers elle que tu retournes pour la câliner encore un petit peu. Tu en as besoin, elle aussi sans doute. Doucement, tu relèves ton visage sur le sien et tu vois bien dans le fond de ses prunelles que quelque chose se passe, qu’il y a un truc de différent. Le pourquoi du comment t’es toujours mystérieux mais tu as comme ce sixième sens qui t’informe quand tout ne va pas forcément bien pour elle. Et là, tout de suite, celui-ci est en alerte… « Qu’est-ce qui se passe Eidi ? » Que tu viens dire doucement, pour ne pas la forcer, pour ne pas l’effrayer, juste pour qu’elle sache que tu es là, quoi qu’il arrive…

_________________

I guess it's true I'm not good at a one night stand.  But I still need love 'cause I'm just a man. These nights never seem to go to plan. I don't want you to leave me, will you hold my hand?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Fév - 10:12
t’ouvres la porte sur un joli bouquet de fleurs. un sourire qui remplace ta tristesse pendant une seconde. tu prends le bouquet, tu glisses ton nez dans les fleurs. elles sentent merveilleusement bons, et tu ne manques pas de le dire à ton frère. t’es contente qu’il soit là, t’es contente de le voir. il te manquait atrocement, ces derniers temps. t’avais même l’impression qu’il ne faisait pas attention à toi, alors que tu n’étais jamais loin. tu relèves tes yeux vers lui, ces yeux qui reflètent tout ce que tu encaisses depuis que t’es arrivée à brooklyn. une vie bien trop chargée de peine et de complications. t’aurais aimé que les choses se calment, t’aurais aimé prendre le temps de vivre au lieu de survivre. tu comptais sur brynjar pour ça, l’un pour l’autre. comme toujours, et comme ça a toujours été. malheureusement, il en a décidé autrement et tu n’as jamais compris pourquoi. ce n'est pas grand-chose. je les ai vues et elles m'ont fait penser à toi. il dit, d’une petite voix. tu comprends qu’il s’en veut, qu’il cherche à se rattraper. et t’apprécies son geste. tu le fais entrer, tu fermes la porte derrière lui. il semble rester quelque chose qu’il ne t’a pas donné. tu glisses les fleurs dans un joli vase, en attendant. je t’ai pris ta pâtisserie préférée. un nouveau sourire sur ton visage. tu fais attention à ta ligne depuis quelques temps, mais tu ne dis pas non à une petite exception, surtout si c’est une tarte au citron. les fleurs maintenant sous l’eau, tu prends la pâtisserie pour la mettre dans le frigo. tu l’aimes bien froide, la tarte. alors tu attendras un peu avant de la dévorer. qu’est-ce qui se passe eidi ? tu entends, derrière toi. tes deux mains se serrent sur le plan de travail, tu n’oses même pas te tourner. ton nez te pique, tu sens que ton cœur va exploser de nouveau. t’as mal, de l’avoir perdu. tu te sens encore coupable, malgré ce que jeff t’a dit. tu n’arrives pas à oublier que si tu l’avais gardé avec toi, vous n’en seriez pas là. je ne sais pas si tu te souviens, mais .. jon .. mon ancien colocataire, celui avec qui .. j’étais pendant un moment. son cousin est venu hier. tu t’arrêtes, le temps de te retourner pour regarder ton frère. il a eu un accident, il est mort la semaine dernière. tu poses ta main sur tes lèvres, ne pouvant retenir plus ta peine. tu l’as perdu, et ça te brise le cœur.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 198 points : 0
pseudo : amandine.
avatar : garret hedlund.
crédits : killer from a gang, unicorn, faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Fév - 17:20
Tu vois son sourire face à ce bouquet de fleurs que tu lui tends. T’es content de voir ce sourire, t’espères qu’il restera et en même temps tu vois bien qu’elle n’est pas comme d’habitude et tu ne sais pas trop ce que tu pourras faire pour l’aider mais tu vas tenter parce que tu l’aimes. C’est ta sœur et tu ne peux en aucun cas rester insensible si elle ne va pas bien. Tu souris en la voyant sentir les fleurs, t’es heureux que tout lui plaise, ce n’est as grand-chose mais ça te fait plaisir de lui faire plaisir… Tu entres finalement dans son appartement et c’est là que tu lui annonces la seconde surprise tandis qu’elle s’occupe de mettre les fleurs sous l’eau. T’es contente qu’elle ne tarde pas, cela veut dire que ton geste est bien apprécié. Un nouveau sourire quand tu parles de la pâtisserie, ça te fait plaisir de la faire sourire, au moins rien qu’un peu, même si sur son visage tu vois bien que tout n’es pas évident que quelque chose ne va pas. Et finalement, tu n’arrives pas à te taire trop longtemps, tu finis par lui demander ce qui se passe tandis qu’elle range la tarte. Tu la regardes avec douceur, avec tendresse, avec cette sensation que tu es là quoi qu’il arrive, quoi qu’il se passe. Avant même qu’elle ne parle, tu sais que c’est grave, tu le vois à cette manière d’agir, à ce regard qui part sur le côté et surtout à cette impression que son cœur va sortir de sa poitrine. « . je ne sais pas si tu te souviens, mais .. jon .. mon ancien colocataire, celui avec qui .. j’étais pendant un moment. son cousin est venu hier.» Jon, tu essayes de te souvenir ? ça te dit quelque chose. T’es pas certain de l’avoir déjà rencontré en face à face mais tu te souviens qu’il a été pus qu’un ami pour elle. « il a eu un accident, il est mort la semaine dernière.» Et sans attendre, tu viens te précipiter pour elle, pour la serrer dans tes bras, pour lui laisser le temps et surtout la place d’exprimer toute la peine qu’elle peut ressentir. L’une de tes mains dans ses cheveux, l’autre qui la serre en douceur contre toi, tu te moques d’avoir une partie de tes vêtements mouillés par les larmes, ce n’est rien pour toi, vraiment rien du tout comparé à la peine qu’elle ressent là et maintenant. « Je suis désolé petit cœur. » Tu ne peux rien dire d’autres, alors, tu préfères te taire et laisser ta présence venir la rassurer, sans doute aura-t-elle encore besoin de te parler de lui, de te dire tout ce qu’elle a sur le cœur mais là, tout de suite, tu la laisses exprimé l’émotion première, celle qui fait le plus mal, celle qui se concentre en un amas de tristesse prenant son temps avant de s’en aller…

_________________

I guess it's true I'm not good at a one night stand.  But I still need love 'cause I'm just a man. These nights never seem to go to plan. I don't want you to leave me, will you hold my hand?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Fév - 11:22
tu ne pensais pas que le destin te réservait une nouvelle surprise. et lorsque tu retrouves ton frère, tu ne retiens plus tes larmes et tes peines. depuis qu’il est parti, tu tombes petit à petit. et alors que tu reviens à peine à la surface, on te tire vers le bas. fort. tu ne veux pas retomber, t’as trop galéré à retrouver ta taille de guêpe et ton envie de bosser, mais c’est dur. c’est dur de supporter une nouvelle pareille, et de ne pas pouvoir le remercier. de ne plus pouvoir l’aimer, et de ne pas avoir eu le temps de lui dire réellement au revoir. il pensait à toi, il t’aimait encore. t’as juste évité quelque chose qui aurait pu être ton bonheur. egoïste, perdue. tu voulais de lui, sans en vouloir. et t’as laissé ta chance. définitivement. ta main contre tes lèvres, tes yeux qui se ferment. tu t’approches de ton frère et il fait de même, pour te serrer contre lui. tu te blottis, sanglotant. tu renifles, tu souffres. tu lâches tout une fois de plus, pour que tu n’aies plus rien à pleurer, dans les jours qui viennent. les mains de ton frère contre toi, et les tiennes frappant contre sa poitrine. je suis désolé petit cœur. il murmure, te serrant encore un peu plus fort. la peine est importante, la tristesse aussi. t’as l’impression d’être coupable, t’as l’impression de ne pas mériter d’être en vie. mais en même temps, tu veux le faire pour lui. tu veux lui faire plaisir, le prendre comme une bonne étoile qui pense à toi et qui saura te rendre heureuse. tu veux y croire. doucement, tu te redresses. tu sèches tes larmes et tes joues maintenant noires de maquillage. tu renifles, prenant un mouchoir sur la table. tu t’installes ensuite dans le canapé, pour souffler. je .. je ne comprends pas pourquoi .. enfin, j’ai l’impression que le destin s’acharne. tu dis. ta vie amoureuse est chaotique, et tu ne le supportes plus.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 198 points : 0
pseudo : amandine.
avatar : garret hedlund.
crédits : killer from a gang, unicorn, faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Fév - 16:45
Jon est mort. Une nouvelle que tu ne pensais pas entendre. Clairement, tu savais qu’il ne vivait plus avec elle, que quelque chose c’était passé mais qu’il soit mort, jamais t’aurais pu t’y attendre. Pour toi, personnellement, la mort de Jon ne te touche pas vraiment. Tu ne l’as vu que une ou deux fois mais tu sais que pour ta sœur, c’est tout autre chose. Parce que tu connais tout d’elle ou bien davantage que bon nombre de personnes. Tu sais voir dans son regard la moindre variation et là, tu y lis une profonde tristesse. Un sentiment que tu prends presque immédiatement pour toi. Parce que tu ne supportes pas de voir ta sœur malheureuse. La protéger, cela a toujours été ton objectif, depuis votre enfance. Tu ne fais pas partie de ses frères qui empêchent leur sœur de vivre. Au contraire, Eidi, tu veux la laisser faire de grandes choses mais la voir pleurer, la voir au bord du gouffre, tu n’aimes pas cela. Ton corps qui vient automatiquement faire barrière, qui vient l’entourer, tu lui transmets de la force en ces temps difficiles, tu lui transmets tout ce que tu peux. Et surtout, tu la tiens tout contre toi, tu la laisses pleurer, laisser échapper cette peine. Elle a besoin de sortir, tu sais que c’est toujours le cas quand elle devient trop forte. Quand elle concerne quelqu’un qui comptait pour nous et qui n’est plus. Tu t’en veux de ne pas avoir été là ces derniers mois, de ne pas avoir connu davantage Jon, tu saurais sans doute mieux  comment aider ta sœur. Quels mots lui dire… Alors, tu la serres un peu plus fort sans pour autant l’étouffer. Tu la laisses exprimer sa peine, ses regrets, frapper ton torse, se blottir contre toi, t’es là, tout simplement mais c’est important… Tu aimerais aussi qu’elle te parle, qu’elle te dise tout ce qu’elle ressent en ce moment, que tu puisses dire les mots qui conviendront le mieux… Finalement, son délicat visage se relève vers toi, ses larmes qu’elle sache, ses joues noires mais ce n’est pas un souci. Tu la laisses aller chercher un mouchoir avant de s’asseoir à côté d’elle. « je .. je ne comprends pas pourquoi .. enfin, j’ai l’impression que le destin s’acharne.» Tu vois où elle veut en venir. Des histoires d’amour qui n’ont pas souvent été évidentes, qui ne l’ont que rarement été d’ailleurs, alors doucement tu viens déposer un bisou sur sa joue tout en la tenant doucement. « Ce n’est pas ta faute Eidi… Tu n’es pas responsable de sa mort. » Que tu viens lui dire doucement, parce que c’est le cas. Est-ce que sa présence dans la vie de Jon aurait changé quelque chose au court des évènements ? Tu ne penses pas. Tu n’aimes pas voir ta sœur de la sorte, dans ce mélange étrange entre culpabilité et tristesse. Tu ne veux pas qu’elle s’apitoie sur son sort. « Tu sais quoi, on va envoyer le destin se faire foutre. » Que tu viens dire, tu ne sais pas ce qui te prend ou si, en partie. Cet appartement, c’est le sien mais durant les prochains jours, elle risque d’y avoir trop de souvenirs lui rappelant son passé avec Jon. « Ensemble, on va oublier ce conard qui pense pouvoir décider comment on va vitre nos vies. Je suis désolé de pas avoir été assez là petite sœur. » Que tu viens dire avant de lui faire un câlin. « Tu sais quoi, va faire un sac pour quelques jours, tu as besoin de te changer un peu les idées et surtout de sortir de cet appartement. Rien que toi et moi pendant quelques jours, pas de destin, pas de soucis. » Que tu viens dire doucement. « Tu en dis quoi ? » Cela ne veut pas dire qu’elle doit oublier sa peine t’es prête à passer des soirées à l’écouter parler de Jon si elle le veut mais dans un environnement plus propice à la reconstruction de soi.[/color]

_________________

I guess it's true I'm not good at a one night stand.  But I still need love 'cause I'm just a man. These nights never seem to go to plan. I don't want you to leave me, will you hold my hand?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 15:23
tu baisses les armes, le cœur en sanglot. t’aurais aimé faire différemment, pour le tirer de ce destin tragique. mais tu ne peux pas, c’est trop tard. et c’est toi qui souffre, aujourd’hui. il t’a demandé de ne pas le faire, à travers son cousin. mais que faire ? une pression pareille, une mort aussi incertaine. comment tu peux l’accepter sans te sentir mal ? tu n’y arrives pas. et tu ne sais même pas si tu vas réussir à te relever, à l’intérieur. tu t’es promis de faire bonne figure, mais là .. là, est-ce que tu vas remonter la pente qui semble s’accentuer au lieu de se stabiliser. ce n’est pas ta faute eidi… tu n’es pas responsable de sa mort. tu lèves la tête sur ton frère. tu ne sais même pas comment te sentir, heureuse qu’il soit là et tellement triste à la fois. tu sais quoi, on va envoyer le destin se faire foutre. tu souris doucement, séchant une larme. comment faire pour laisser couler ces choses ? comment faire pour oublier ? ensemble, on va oublier ce connard qui pense pouvoir décider comment on va vitre nos vies. je suis désolé de pas avoir été assez là, petite sœur. tu te blottis contre son corps, encore plus fort. t’en avais tellement besoin. il était trop loin, et tu ne veux plus qu’il parte maintenant. tu sais quoi, va faire un sac pour quelques jours, tu as besoin de te changer un peu les idées et surtout de sortir de cet appartement. rien que toi et moi pendant quelques jours, pas de destin, pas de soucis. tu en dis quoi ? tu le regardes, désolée. j’peux pas .. bryn, je viens de monter ma boite .. j’ai un boulot de fou et j’ai des entretiens prévus pour les deux jours qui arrivent .. tu prends sa main, tu joues avec ses doigts comme tu le faisais quand t’étais petite. j’aimerai trop .. on peut le prévoir, mais .. partir comme ça, je ne peux plus. demain soir, on peut peut-être aller au spa ? ou un truc comme ça ? tu cherches quelque chose qui vous ferait du bien, à tous les deux. qui chasserait votre peine, enfin.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 198 points : 0
pseudo : amandine.
avatar : garret hedlund.
crédits : killer from a gang, unicorn, faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Mar - 9:54
tu sens cette peine qui l’emporte, cette peine qui l’emmène sur cette mer bien trop agitée. et toi, tu voudrais seulement être le sauveteur, l’homme qui saute en pleine mer pour la ramener vers le rivage. tu pourrais sombre avec elle, c’est une possibilité mais tu préfères ne voir que la solution qui te plait, celle vers laquelle tu as envie d’arriver. en douceur, tu tentes de l’y amener même si ce n’est pas évident. parce que jon, il a eu une place dans sa vie, une place que personne ne pourra lui enlever. et ce n’est nullement ce que tu cherches. en lui parlant en douceur, ce que tu as en tête c’est avant tout de l’aider à accepter ce qui ne pourra malheureusement plus changer. tu ne veux en aucun cas compliquer les choses, vraiment pas. tu veux l’aider, ramener ta petite sœur vers des rivages plus heureux. ça prendra du temps, sans nul doute, mais tu seras là pour elle, coute que coute, autant qu’il le faut, autant qu’elle en aura besoin. tu ne vas plus la laisser de côté, plus jamais. tu tentes petit à petit de lui faire comprendre que tout cela n’est nullement de sa faute, qu’elle ne pouvait rien faire pour changer cela même si elle l’aurait aimé de tout son cœur. toi aussi, tu aurais préféré ne pas le savoir mort pour des raisons un peu égoïstes sans doute. simplement pour voir un délicat sourire sur le visage de ta sœur… tu vois finalement son doux minois se lever vers le tien et dans l’échange de vos regards, tu tentes de lui donner de la force, le plus possible… idée folle que tu proposes finalement. idée qui dépose un sourire sur son visage, ça te fait du bien. tu veux l’aider à envoyer foutre le monde entier, parce que clairement, personne ne peut lui faire de mal. tu refuses… son corps vient doucement se blottir contre toi et tu serres doucement, tu deviens cette présence rassurante. cette barrière qui ne laissera plus aucun mal la toucher, plus maintenant, jamais… tu vas rester ici, autant qu’il le faudra, tu te feras porté pale au boulot, tu feras n’importe quoi si ça peut lui permettre d’aller mieux. idée folle qui traverse ton esprit, partir sans penser à autrui, juste vous deux contre le monde entier…  « j’peux pas .. bryn, je viens de monter ma boite .. j’ai un boulot de fou et j’ai des entretiens prévus pour les deux jours qui arrivent .. » tu vois son regard désolé et puis ta main qu’elle vient doucement prendre. tu souris en la voyant refaire des gestes autrefois. d’un temps où vous n’étiez que des enfants, encore insouciant, vos parents toujours ensembles, aucun problème dans vos existences… « j’aimerai trop .. on peut le prévoir, mais .. partir comme ça, je ne peux plus. demain soir, on peut peut-être aller au spa ? ou un truc comme ça ?» tu la comprends totalement et tu ne lui en veux en aucun cas. toi dans un spa ? c’est pas tellement ton genre mais pour ta sœur, tu es prêt à faire n’importe quoi même à laisser d’autres mains te chouchouter. pour elle, t’irait décrocher la lune, tu sauterais d’un pont, tu donnerais ta vie. elle est l’être le plus précieux de cette planète, celui sans qui tu ne pourras vivre. et tu te rends compte en la regardant maintenant que tu n’as pas fait assez attention à elle ces derniers temps, tu vas rattraper ton erreur. « tout ce que tu voudras.» que tu viens dire doucement avant de laisser un bisou se perdre sur sa joue comme si vous étiez encore deux enfants, l’autrefois qui revient. « mais aujourd’hui, je reste ici avec toi, je ne te laisse pas seule.» que tu affirmes, ne lui laissant pas le choix, tu refuses de la voir se morfondre toute seule sur le canapé, tu ne sais pas encore ce que vous allez faire mais tu vas t’occuper d’elle, comme tu peux. « tu as déjà mangé ? » que tu finis par lui demander. tu ‘es pas un chef trois étoiles mais tu peux au moins lui préparé un petit quelque chose. « tu fais passer des entretiens pour quoi ?» que tu finis par demandé, intéresser par son boulot, t’es tellement fier d’elle, tellement fier de cette boite qu’elle lance, ta petite sœur qui devient grande. elle a tellement de forces en elle, tellement de forces qu’elle oublie trop souvent…

_________________

I guess it's true I'm not good at a one night stand.  But I still need love 'cause I'm just a man. These nights never seem to go to plan. I don't want you to leave me, will you hold my hand?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Mar - 12:00
tu le remercies du regard pour la proposition et t’aurais dit oui tout de suite, dans d’autres circonstances. t’es coincée aujourd’hui, et tant mieux. malgré ta peine, tu t’es mis des objectifs dans la vie et tu ne comptes pas les laisser tomber, tu ne comptes pas les faire s’évanouir alors que tu t’es donné. t’as avancé, t’as réussi à passer outre une peine de cœur, tu le feras pour une seconde. et plus vite. t’es habituée aux cassures maintenant, t’as déjà des trous et des fissures qui ne se reboucheront jamais, alors t’es prête pour une nouvelle peine. retrouver ton frère t’a juste rappelé à quel point tu te sentais seule, sans lui. sans ta moitié, sans sa présence. t’en avais besoin. et il est apparu, heureusement. tout ce que tu voudras. il murmure, ça te rassure. mais aujourd’hui, je reste ici avec toi, je ne te laisse pas seule. tu hoches la tête, tenant son bras. tu ne voulais pas qu’il parte, de toute façon. tu ne veux pas qu’il te laisse, et t’as même envie qu’il vienne ici. et qu’il reste à tes côtés. t’aimerais retrouver ce que vous aviez lorsque vous étiez gamins. tous les deux ensembles, tous les deux inséparables. quand vous étiez petits, on disait souvent de vous que personne ne pourrait vous séparer. que l’amour qui vous liait était plus fort que tout. tu veux retrouver ça aujourd’hui, ça te manque trop. et tu sais que s’il avait été plus présent, lors de ta dernière chute – t’aurais pu te relever plus vite. il serait allé te chercher plus tôt. tu as déjà mangé ? il demande, te rappelant que tu n’as pas avalé quelque chose depuis bien longtemps. tu regardes ton frère, un sourire triste sur les lèvres. non. on se fait livrer ? tu ne ratera pas le repas, t’as même une envie déterminée d’un mcdo. fast and juck food. tu fais passer des entretiens pour quoi ? tu te laisses tomber dans le canapé, regardant tous les papiers étalés sur la table. ton quotidien. j’ai monté ma boite de bijoux en ligne. et je commence à avoir beaucoup de commandes. donc je cherche des petites mains pour m’aider, pour que ça aille plus vite. je pense que .. enfin, si ça continue à marcher comme ça, je pourrais vraiment monter quelque chose de bien. et tu ne laisseras pas tomber, cette fois. t’es déterminée, motivée.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 198 points : 0
pseudo : amandine.
avatar : garret hedlund.
crédits : killer from a gang, unicorn, faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Mar - 10:47
tu lui en veux pas qu’elle refuse ta proposition. tu comprends qu’elle puisse avoir du travail, que tout ne doit pas forcément évident pour elle, parce que pour toi aussi c’est souvent le cas. alors non, tu lui en veux nullement. tu acceptes sa proposition, tu as pas envie de lui dire non. toi, tout ce que tu désires c’est passer du temps avec ta sœur, c’est lui montrer que t’es là, c’est de pas la laisser tomber. alors oui, t’es prêt à aller te faire masser même si c’est clairement pas ce que tu préfères. ça vaut mieux pour toi  que de la voir triste. tu lui avoues que là, de suite, tu partiras pas, que tu pourrais même passer la nuit ici. que tu vas la garder tout contre toi un long moment, c’est ce que tu veux. la rassurer, lui faire comprendre qu’elle est pas seule, qu’elle le sera jamais. que tu seras toujours là pour elle. tu pensais bien faire en l’embêtant pas trop souvent mais tu as fait le contraire de ce qu’il fallait faire, tu t’en rends compte maintenant. « non. on se fait livrer ?» tu pensais plutôt lui faire un plat qu’elle appréciait mais tu vois bien dans son regard qu’elle a envie d’un truc plus gras. alors tu souris et tu diras pas non à ce qu’elle a envie. « je sens pointer une envie de macdo» que tu viens dire doucement dans un éclat de rire avant de continuer de la regarder doucement. « demain matin je te ferais un petit déjeuner de reine. » que tu viens lui dire. tu trouveras bien une place sur le canapé, non, tu la laisseras pas ce soir. pas avant longtemps. t’es l que pour elle et tu laisseras personne venir te déranger. tu finis par lui demander pourquoi elle doit faire passer des entretiens, ça t’intéresse. tu la regarder s’affaler dans canapé et tu vas la rejoindre simplement. « j’ai monté ma boite de bijoux en ligne. et je commence à avoir beaucoup de commandes. donc je cherche des petites mains pour m’aider, pour que ça aille plus vite. je pense que .. enfin, si ça continue à marcher comme ça, je pourrais vraiment monter quelque chose de bien.» tu souris, t’es tellement contente pour elle. c’est tellement bien, t’es fière de ta petite sœur. « je suis fière de toi. » que tu viens lui dire avant de déposer un baiser sur son front. « tu me montres tes dernières créations ? » que tu dis vraiment intéressé, vraiment déterminé à en savoir plus.  c’est fou la vie, tous les deux à la tête d’une entreprise, tous les deux partis de rien mais se moquant de conquérir le monde, vous voulez simplement vivre de votre passion.

_________________

I guess it's true I'm not good at a one night stand.  But I still need love 'cause I'm just a man. These nights never seem to go to plan. I don't want you to leave me, will you hold my hand?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Mar - 11:02
la tristesse passe un peu, ton cœur se réchauffe à l’idée de retrouver ton frère. il te manquait, bien trop. tu t’en rends compte à présent. il ne faut plus qu’il parte, tu ne veux plus qu’il parte. tu lui montres comme tu peux, et tu fais aussi sentir que t’as un peu faim. que t’aimerais manger gras, pour oublier un peu les efforts que tu fais sans cesse, pour t’abandonner juste une fois quitte à faire deux heures de plus de sport la semaine prochaine. je sens pointer une envie de macdo. il murmure, et tu hausses les épaules baissant la tête, coupable comme jamais – et ton frère le sait, il te connait bien assez pour comprendre ton petit jeu. tu souris, et tu reprends un peu du poil de la bête. demain matin je te ferais un petit déjeuner de reine. tu t’illumines, t’aimes qu’on s’occupe de toi. ça te manquait. t’aimes qu’on te regarde, et qu’on t’accompagnes. t’aimes être suivie, et tu veux que ce soit le cas à présent, tout le temps. toujours. d’accord. tu lances, essayant de te contenir, même si t’as envie de sauter au plafond. un petit dej, un mcdo. tu sais que le sport t’attend au tournant, mais tant pis. tu profites de ton frère, de son retour. tu profites d’être humaine, un peu. bryn te demande comment ça se passe, comment tu gères pour ta nouvelle boutique. tu expliques, tu souris. ça te ravie de faire de jolies choses, et que ça marche. que ça plait. je suis fière de toi. il murmure, et tu rougis. gênée, heureuse. tu retrouves tes couleurs, et ta joie de vivre malgré la peine que ton cœur a vécu. merci. un silence qui veut tout dire, un regard doux et puissant. tu me montres tes dernières créations ? tu hoches la tête, tu sors ton ordinateur. alors attends, je te montre le site internet. il est fini depuis .. quelques jours. un sourire, tu lui tends la page et tu te redresses. tiens, regarde. j’vais commander le mcdo. un nouveau sourire, t’as faim.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 198 points : 0
pseudo : amandine.
avatar : garret hedlund.
crédits : killer from a gang, unicorn, faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Mar - 22:44
son visage qui semble un peu moins triste. tu sens bien que cette tristesse va mettre du temps à partir, à guérir également. mais tu la connais eidi. elle ne se laisse pas abattre et tu ne la laisseras pas se retrouver dans une situation où elle se laisse abattre. tu ne veux pas de cela pour elle. tu ne veux pas qu’elle se sente mal. tu ne veux pas la voir souffrir. et aujourd’hui, tu ne la quitteras pas. t’es uniquement disponible pour elle. pour cette sœur que tu connais si bien. tu laisses échapper un petit éclat de rire quand elle vient baisser les épaules quand tu parles du macdo. tu la connais presque par cœur ta sœur. tu sais que quand elle baise la tête en haussant les épaules c’est que tu as bon et que ça lui plait pas forcément. c’est seulement pour les trucs simples que ça marche. toi, ça te dérange pas de manger un macdo avec elle. tu pourrais même manger des insectes pour ta sœur. son visage qui reprend des couleurs quand tu abordes le petit déjeuner. ça te dérange pas, ça te plait même beaucoup, surtout quand tu vois ce sourire sur son visage. tu t’inquiètes pas pour les courses. ici, on peut tout se faire libérer rapidement. c’est un des seuls avantages à vivre en ville qui n’en est même pas un pour toi. « d’accord.» qu’elle vient te dire. tout doucement mais tu sais que ça lui plait, tu le lis dans son regard. la bouffe mise de côté, un autre sujet important vous attend. sa boutique en ligne. ça te rends tellement fier d’elle ce qu’elle a été capable d’entreprendre par elle-même. ce qu’elle a été capable de réaliser sans l’aider de personne. c’est vraiment impressionnant. joues qui rougissent face à tes compliment, sourire sur ton visage. « merci.» gêne que tu viens supprimer par un immense câlin tandis que tu lui demandes d’en voir des belles choses. hochement de tête, l’ordinateur qu’elle sort et tu te doutes qu’elle va te montrer des photos sur le site. « alors attends, je te montre le site internet. il est fini depuis .. quelques jours.» il te le tend et tu te mets à regarder, tu vas surement passer un moment à bien observer chaque bijou. « tiens, regarde. j’vais commander le mcdo» elle sourit et tu ris. « d’accord mais n’oublie pas que je suis un homme des bois à l’appétit d’ogre. » que tu viens dire en douceur avant de te remettre à tout regarder. tu la laisses commander, toi, tu es bien occupé. c’est beau ce qu’elle fait ta sœur. c’est impressionnant même. comment de ses doigts fragiles elle arrive à créer d’aussi belles choses. grande fierté que tu as. « c’est vraiment beau. » que tu lui dis quand elle revient prêt de toi. « je suis déçu de ne pas avoir une jolie fille à qui offrir une de tes créations. » que tu viens dire doucement. tu penses bien à lizzie mais t’es pas certain que son mec soit d’accord. madame est amoureuse, tu veux pas lui attirer des soucis. « t’es vraiment douée petite sœur. » que tu ne peux t’empêcher de rajouter. t’es un peu comme ces parents qui le jour de la remise de diplôme se mette à crier en plein milieu un c’est mon enfant, tellement ils sont fiers.

_________________

I guess it's true I'm not good at a one night stand.  But I still need love 'cause I'm just a man. These nights never seem to go to plan. I don't want you to leave me, will you hold my hand?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Mar - 11:42
tu te lèves, laissant ton frère sur le canapé avec ton site. t’as une légère appréhension à l’idée qu’il n’aime pas ce que tu fais, tu supposes aussi que c’est difficile de juger par lui-même. tu fais des choses discrètes et avec peu de couleur. tu prends des matériaux qui viennent de chez vous, des pierres de volcans. tu sais qu’il appréciera tout ça, tout autant que tu aimes travailler avec ces produits. tu commandes le mcdo, t’entends la voix de ton frère au loin. il te fait rire. d’accord mais n’oublie pas que je suis un homme des bois à l’appétit d’ogre. tu hoches la tête, envoyant un signe d’acceptation à ton frère. tu commandes alors trois menus, que vous vous partagerez. ensemble, vous ne faîtes pas les choses à moitié, et t’as faim aussi. ce sera le seul moment de la semaine où tu t’accordes ce genre de plaisir, t’espères que ça aurai du sens. t’espères que ça te soulagera, aussi. tu retrouves ton frère, et tu t’installes à côté. ta jambe tremble de stresse, un peu de pression. tu le regardes, il te sourit. tu comprends direct qu’il aime ce que tu fais. c’est vraiment beau. tu souris, tu rougis aussi. il fait glisser les pages, montrant tes plus belles créations. tu ne le caches pas, t’en es fière. t’aimes ce que tu fais, et t’en portes même lorsque tu sors. porter une marque à son nom, n’est-ce pas le rêve de toutes les femmes. je suis déçu de ne pas avoir une jolie fille à qui offrir une de tes créations. tu fais la moue, tu pinces tes lèvres. tu ne vois personne ? tu ne comprends pas comment ton frère peut être encore célibataire, ou alors tu sais que c’est de sa faute et pas celle des femmes. parce qu’un homme comme lui, tu sais qu’il y en a qu’un. t’es vraiment douée petite sœur. il ajoute, et tu frôles son épaule avec la tienne. merci, je suis contente que ça te plaise. tu souris, et on sonne à la porte. le repas arrive déjà. tu te lèves pour ouvrir, et tu remercies le livreur. je meurs de faim ! t’admets, installant le tout sur la table basse devant vous. tu prends une frites, tu reprends les bonnes habitudes. et tu reprends aussi la conversation, il ne faudrait pas que bryn s’en sorte aussi facilement. tu n’as personne en vue, alors ? t’aimerais faire ton chiffre, mais que ton frère soit heureux surtout.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 198 points : 0
pseudo : amandine.
avatar : garret hedlund.
crédits : killer from a gang, unicorn, faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Avr - 23:26
t’arrives pas à détacher ton regard des pages, t’es tellement impressionné par ce qu’elle fait. par la manière par laquelle elle arrive à créer autant de merveilles. toi, tu en serais tout bonnement incapable. pas comme elle en tout cas. t’es vraiment impressionné par son travail, par ce qu’elle fait. d’ailleurs, tu ne lèves la tête que pour lui rappeler que t’es un vrai ogre. que des macdo y en faut pas mal pour te nourrir. ça la fait rire, ça te fait plaisir. t’aimes l’entendre rire et tu préfères la voir plus heureuse, plus détendue. t’aimes pas la savoir mal mais c’est normal pas vrai ? il s’agit de ta sœur, elle est importante pour toi, vraiment. tu te perds un peu sur les différentes pages du site. tu te perds d’une bonne manière et quand ta sœur revient à tes côtés, tu vois sa jambe qui bouge beaucoup. elle stresse mais tu ne comprends pas trop pourquoi. comme si tu pouvais détester ce qu’elle fait. un bisou sur sa joue pour lui donner de l’aplomb avant de lui dire ce que tu en pense. tu ne lui mentiras pas, surtout quand tu es aussi fier d’elle. elle est douée ta petite sœur, une vrai créatrice qui bientôt fera payer des millions pour ses créations, tu en es pus que certain. tu la vois pincer les lèvres quand tu viens admettre que t’aimerais bien avoir quelqu’un pour acheter ses créations. merde. tu penserais pas qu’elle se concentrerait autant sur le sujet. mais tu devrais le savoir au fond. il s’agit de ta sœur. et elle est comme toi, bien trop curieuse sur la vie amoureuse de l’autre. tu sens déjà la question pointer le bout de ton nez. « tu ne vois personne ?» qu’elle annonce comme si c’était choquant. alors tu tentes de la complimenter, parce qu’elle le mérite et aussi pour détourner un peu son attention de ce sujet un peu compliqué. « merci, je suis contente que ça te plaise» qu’elle t’annonce avant que la sonnette ne retentisse. t’es content quand tu la vois revenir les bras chargés. « je meurs de faim !» qu’elle avoue avant de tout installer sur la table. tu prends directement un hamburgr dans lequel tu manges avec envie. « moi aussi. » et tu ris un petit peu avant de continuer de le manger. « tu n’as personne en vue, alors ?» elle revient à la charge et elle lâchera pas le morceau facilement. « pas trop non. » que tu viens dire quand tu as avalé ta bouchée. tu sais qu’elle se contentera pas de ça. « l’histoire que j’ai eu en islande n’a pas vraiment tenu et depuis que je suis revenu, j’ai personne. » que tu avoues.  le travail qui te prend trop et puis, tu sais pas si tu as envie de te lancer à nouveau dans quelque chose de compliqué. compliqué, un mot qui te fait directement penser à une personne en particulier. « enfin, il y a bien une fille. je l’ai rencontré pendant mon séjour au brésil. on s’est bien entendu mais il s’est jamais rien passé. mon ex a débarqué pour qu’on recolle les morceaux et j’ai accepté. ça a pas forcément marché. » tu marques une pause avant de t’emparer d’une fritte. « sauf que cette brésilienne, je l’ai revue à brooklyn… » que tu avoues. il y a pas grand-chose à dire de plus. enfin, tu sais pas. t’es certain que ta sœur trouvera un moyen de te questionner davantage.

_________________

I guess it's true I'm not good at a one night stand.  But I still need love 'cause I'm just a man. These nights never seem to go to plan. I don't want you to leave me, will you hold my hand?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Avr - 10:11
t’apportes le mcdo, tu le poses sur la table. rapidement, tu fais glisser les frites dans la boite du hamburger et tu ouvres le ketchup. petite routine habituelle de cette chaîne de restaurant. t’es concentrée pour ne rien mettre à côté, tu te lèves même pour prendre des plateaux. le joli canapé ne peut pas prendre une goutte de sauce rouge, ou il n’en sortirait pas vivant. tu tends donc le sien à bryn, et tu commences à manger. en tailleur face à lui, tu meurs de faim. moi aussi. il dit, et tu souris en guise de réponse. tu tentes de ne pas manger trop vite, malgré ton ventre qui raffole de cette nourriture. tu rebondis ensuite sur quelques paroles de ton frère, sur ses histoires de cœur. depuis qu’il est rentré, on ne parle que des tiennes. ta tristesse, ton amour déchu et ton cœur brisé. mais ton frère a ses histoires aussi, et tu sais que c’est un homme sensible. tu sais que c’est un homme qui pense, qui prend le temps de faire attention à ce qu’il se passe autour de lui. pas trop non. il n’a personne en vue, ou alors rien de sérieux ? tu sais que ce n’est pas du genre à sauter sur tout ce qui bouge, mais peut-être qu’il peut avoir une histoire en cours, rien de sérieux malgré tout. l’histoire que j’ai eu en islande n’a pas vraiment tenu et depuis que je suis revenu, j’ai personne. tu hoches la tête, te souvenant de cette histoire et de la raison de son retour au pays. enfin, il y a bien une fille. je l’ai rencontré pendant mon séjour au brésil. on s’est bien entendu mais il s’est jamais rien passé. mon ex a débarqué pour qu’on recolle les morceaux et j’ai accepté. ça a pas forcément marché. tu ne pensais pas qu’il se passait autant de chose, et tu montres ta surprise. ah ouais quand même .. la bouche pleine, les sourcils relevés. sauf que cette brésilienne, je l’ai revue à brooklyn. tu souris. le brésil. ça te fait rêver. raconte, elle est comment ? et c’était comment là-bas ? votre rencontre, tout ça. j’veux tout savoir. ça va te distraire, et ça va te permettre d’oublier tes pensées moroses. les histoires de ton frère valent le coup d’être entendues, en plus.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 198 points : 0
pseudo : amandine.
avatar : garret hedlund.
crédits : killer from a gang, unicorn, faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 22:24
tu manges rapidement, tout comme ta sœur vous faites pas de chichis. vous êtes comme ça. des gens simples, une simplicité totale qui est votre totalement. qui ne changera jamais. et c’est ce qui fait votre force, tu en as conscience, elle en a consciente aussi. tu manges ton burger avec envie, j‘avais faim t’apprécie de manger même si tu le fais pas souvent. t’es pas un ultra fana des macdo. tu ne vas que rarement. t’es plus cuisine du quotidien, cuisine faite maison. mais tu ne peux nier que tu apprécies quand même de manger ce genre de choses. c’est un petit péché mignon que tu ne fais pas tous les jours quand même. eidi, ça t’étonne même pas qu’elle passe de son histoire à la tienne, qu’elle ait aussi envie de savoir ce qui se passe dans ta vie amoureuse. mais finalement, t’as pas grand chose à en dire. parce que clairement, ça fait un moment que ta vie amoureuse n’a plus vraiment été remplie. six mois. depuis laïs, depuis tout ce qui s’est passé. t’as pas eu e temps non plus de te pencher sur ta vie amoureuse aussi. le boulot qui a pris de la place, un peu trop de place d’ailleurs. et puis clairement, t’es pas non plus la personne qui a le plus besoin d’être en couple pour être heureux. tu préfères une belle histoire qui prenne son temps qu’une histoire rapide qui ne fonctionne pas vraiment.. et puis, tes anciennes histoires d’amours, elles se sont toujours mal finies. alors, tu as décidé de ne plus le faire. de ne plus te lancer rapidement de, au contraire prendre ton temps, tout simplement. tu la vois surprise quand tu parles de la fille du brésil, tu lis une certaine surprise sur son visage. tu ne lui en a pas parlé plus tôt. sans doute parce que tu pensais pas la revoir, sans doute parce que tu as toujours été discret sur tes histoires d’amours. c’est pas le plus facile pour toi d’en parler. « ah ouais quand même ..» qu’elle vient te dire et tu comprends que tu aurais dû lui parler davantage, lui en dire plus aussi. «. raconte, elle est comment ? et c’était comment là-bas ? votre rencontre, tout ça. j’veux tout savoir. » ça te fait sourire cette manière qu’elle a de tout savoir et comme c’est ta petite sœur, tu ne vas rien lui cacher. « c’est con tu sais, je devais partir avec ma petite amie mais on s’est disputé juste avant, elle a refusé de partir. mais tu sais comme j’aime les voyages alors je suis parti tout seul. je l’ai rencontré le premier jour, je lui ai demandé mon chemin et on a sympathiser. » tu t’en souviens comme si c’était hier. « il s’est rien passé, on apprenait juste à se connaitre et à se rapprocher un peu quand mon ex est arrivée. et je pensais plus la revoir. » que tu viens dire doucement. parce que c’est le cas, vraiment le cas. « et j’ai porté un meuble chez elle et elle a pas vraiment été heureuse de me retrouver. » que tu avoues, tu le mérites dans un sens. « elle a un sacré caractère, une fille forte et indépendante. » que tu viens dire doucement. tu sais pas trop comment en parler vraiment. « voila, tu sais tout. » que tu viens lui dire, il y a pas grand-chose dans le fond.

_________________

I guess it's true I'm not good at a one night stand.  But I still need love 'cause I'm just a man. These nights never seem to go to plan. I don't want you to leave me, will you hold my hand?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 13:28
ça fait bien longtemps que tu n’as pas écouté les histoires de ton frère. et d’ailleurs, t’espérais qu’il le fasse. ça te permet de souffler, de penser à autre chose qu’à tes propres problèmes. bryn n’a jamais eu de chance pour les relations, il a toujours eu le cœur brisé. tu aimais bien la précédente, elle avait quelque chose. mais très vite, tu t’es mise à la détester tout autant que brynjar l’aimait. elle faisait trop de dégâts, et tu ne savais même plus quoi faire pour montrer à ton frère qu’il avait tort. qu’elle était nocive. t’as fini par laisser tomber, et il s’en est rendu compte. enfin. elle est parti, il a réalisé. et même si tu sais qu’il ne s’en est jamais trop remis, t’es ravie de voir qu’il se lance dans une nouvelle histoire sans rien attendre en retour, sans trop réfléchir et juste en profitant de la situation. c’est con tu sais, je devais partir avec ma petite amie mais on s’est disputé juste avant, elle a refusé de partir. mais tu sais comme j’aime les voyages alors je suis parti tout seul. je l’ai rencontré le premier jour, je lui ai demandé mon chemin et on a sympathiser. tu hoches la tête, tu écoutes en mangeant tes frites. tu souris un peu, t’as l’impression d’être dans un film. il s’est rien passé, on apprenait juste à se connaitre et à se rapprocher un peu quand mon ex est arrivée. et je pensais plus la revoir. il continue, tu visualises à l’aide de ton imagination débordante et toujours plus sensuelle. et j’ai porté un meuble chez elle et elle a pas vraiment été heureuse de me retrouver. tu hausses les sourcils, bien surpris. alors elle ne voulait pas de lui, alors elle n’était pas sincère ? elle a un sacré caractère, une fille forte et indépendante. tu comprends alors que c’est une femme qui ne se laisse pas faire, et qui ne se jette pas dans les bras du premier venu. voila, tu sais tout. il termine, mais tu changes de position pour avoir la suite. tu prends ton burger, tu croques dedans. mais tu ne l’as pas revu ? j’veux dire .. ça s’est arrêté là ? tu demandes, comme si tu attendais la suite d’un épisode de série télé. j’pensais quand même que .. enfin, depuis tes voyages .. je pensais que t’avais vu des gens. tu rougies un peu, gênée de parler de ça avec ton frère. t’y es pas sincèrement habituée.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 198 points : 0
pseudo : amandine.
avatar : garret hedlund.
crédits : killer from a gang, unicorn, faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Mai - 11:46
t’es pas le mec qui a eu le plus de chance en amour mais d’un certain côté ça te va cette situation. t’as pas forcément envie d’être un dieu de l’amour. t’as simplement envie d’une belle histoire. mais tu cours plus après l’amour, tu préfères attendre qu’il te tombe dessous tout simplement. avec lais, ça aurait pu être cela, un amour naissant qui te tombe dessus mais la vie a fait que non. et toi, tu cherches pas à tout prix à te casser, t’es bien seul et même si tu racontes à ta sœur ce qui s’est passé auparavant. que tu mets en avant l’histoire qu’il y a eu, t’es presque certain que ça redeviendra plus du présent. et de toute manière t’a pas envie de te lancer dans une histoire comme ça. t’as envie d’apprendre à connaitre la personne, ça te semble le lus important. mais tu sais que ça fait du bien à ta sœur de parler de toi, de se concentrer sur toi, alors tu la laisses faire. tu lui racontes ta vie, ton passé, tes histoires qui n’en sont pas vraiment. tout cela en mangeant des frites de temps en temps. tu racontes tout et tu ne peux t’empêcher de rire en voyant la tête de ta sœur quand elle comprend que tu n’as rien à rajouter. tu mords une grande fois dans ton hamburger, te doutant qu’elle risque de te poser des questions bientôt. «  mais tu ne l’as pas revu ? j’veux dire .. ça s’est arrêté là ? » tu tournes la tête de droite à gauche. « non, je ne l’ai plus revue, les choses s’arrêtent là. » que tu viens dire un brin désolé quand tu vois sa tête. elle s’attendait sans doute à une suite mais il n’y en a aucune. est-ce que tu aimerais revoir lais ? sans doute, une partie de toi en tout cas. mais tu sais également qu’elle t’en veut toujours énormément pour ce qui s’est passé au brésil et que dans le fond, elle est différente de cette fille que tu as connu. tu as vu de nouvelles facettes d’elle que tu es pas certain d’apprécier. t’en sais rien, faudrait déjà que tu la revoies pour te faire une opinion. « j’pensais quand même que .. enfin, depuis tes voyages .. je pensais que t’avais vu des gens. »tu trouves ça mignon sa manière de dire les choses. d’être gênée et tu comprends, parler de ce genre d choses avec son frère c’est pas toujours ce qu’il y a de plus évident. « j’ai rencontré des gens mais pas forcément dans ce sens-là. je sais pas eidi. j’ai pas envie de forcer les choses, de retrouver quelqu’un et que ça se passe mal tu vois. je préfères laisser le temps se faire et je me sens bien célibataire. c’est peut-être pas la bonne période pour que je sois amoureux. » parce que tu as envie de faire passer d’autres choses avant l’amour, déjà ta sœur, ta priorité numéro une. « à moins que tu es mon âme sœur sous la main. » que tu viens rajouter, sur le ton de l’humour. t’es bien ici, rien que ta sœur et toi, aucun autre fille ne lui arrivera jamais à la cheville.

_________________

I guess it's true I'm not good at a one night stand.  But I still need love 'cause I'm just a man. These nights never seem to go to plan. I don't want you to leave me, will you hold my hand?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 6584 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : camila morrone.
crédits : (ava) morrigan; (sign) slimane, lonewolf.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai - 20:16
tu savais que ton frère était de la vieille école, et tu savais qu’il était légèrement vieux jeu, mais de là à ne pas persévérer lorsqu’il pense tomber sur la bonne personne ; ça t’étonne et ça t’effraie. t’aimerais qu’il se lâche un peu, au moins une fois dans sa vie. t’aimerais qu’il oublie un peu la pression qu’il semble avoir sur les épaules, pour aller plus loin et pour avancer dans un sens qui pourrait lui convenir. pas forcément jusqu’à devenir le parfait connard, mais plutôt en comprenant comment séduire, afin de trouver plus simplement la bonne personne. tu sais bien que c’est impossible d’attendre que ça tombe, comme ça. tu sais bien que ça ne fonctionne pas comme ça. et t’aimerais que ton frère use de ton expérience en relation, pour ne pas faire les mêmes erreurs. parfois, il ne faut pas attendre que ça nous tombe dessus ; il faut pousser et provoquer le destin. non, je ne l’ai plus revue, les choses s’arrêtent là. il explique alors, et tu fais une légère moue entre deux bouchées de ton burger presque froid. t’as toujours aimé manger mcdo, mais t’es toujours déçue une fois qu’il est ingurgité. j’ai rencontré des gens mais pas forcément dans ce sens-là. je sais pas eidi. j’ai pas envie de forcer les choses, de retrouver quelqu’un et que ça se passe mal tu vois. je préfères laisser le temps se faire et je me sens bien célibataire. c’est peut-être pas la bonne période pour que je sois amoureux. tu le regardes, presque surprise. tu sais que c’est triste parfois, et que tu l’es encore aujourd’hui. mais t’aimes te sentir aimée, et aimer en retour. tu manges encore, machinalement. le bras bouche pour apporter le burger entre tes lèvres, mais ton regard reste sur ton frère. à moins que tu es mon âme sœur sous la main. tu pouffes, même si ça n’a rien de drôle. t’as des amies, tu pourrais les lui présenter mais t’es pas sûre de le supporter. j’ai une très bonne amie qui s’appelle tinder, bryn ! tu lances alors, posant ton burger et attrapant le portable de ton frère sur la table. tu tapes rapidement le nom de l’application, tu fais en sorte qu’il ne s’en rende pas compte et tu te prépares à courir si jamais il ne veut pas que t’ailles au bout. ce soir, il sera sur tinder et il rencontrera des femmes. il peut toujours prendre son temps, mais plus il sera vu sur le marché, plus il sera apprécié. et ça, ça te plait.

_________________
    comme une enfant abîmée,
    perdue dans ses nuits oubliées.
    dîtes-moi comment faire semblant,
    je me perds dans la machine du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 198 points : 0
pseudo : amandine.
avatar : garret hedlund.
crédits : killer from a gang, unicorn, faust.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Juil - 21:09
peut-être que le divorce de tes parents a joué sur ta manière de voir les choses, sans nul doute. s’ils étaient restés ensemble sans doute que tu aurais davantage apprécié les relations amoureuses. sans doute que tu aurais moins d’appréhension à te lancer dans quelque chose de sérieux, dans quelque chose de plus important. là, t’es bien, avec ta sœur et tes amis, t’as pas besoin de davantage, t’as pas besoin de passer plus de temps avec une fille en particulier ou même de draguer. t’as jamais vraiment été bon à ça d’ailleurs. mais tu vois bien l’inquiétude de ta sœur, tu vois bien qu’elle a peur que tu finisses tes jours tout seul. ce n’est pas non plus ce que tu désires mais tu ne sais pas encore quand te lancer, comment te lancer non plus… quand le moment sera le bon, tu le sauras pas vrai ? tu tentes d’expliquer ta vision des choses à ta sœur mais tu vois bien qu’elle n’a pas la même et qu’elle n’est pas forcément d’accord avec ce que tu viens de dire. tu manges un bout, un peu plus qu’n bout d’ailleurs  tout en lui laissant le temps de réfléchir tout en lançant une simple boutade, loin de penser qu’elle la prendra au sérieux… «j’ai une très bonne amie qui s’appelle tinder, bryn !  »t’as pas le temps de comprendre l’ensemble de sa phrase que déjà elle s’est emparée de ton portable. « eidi non »que tu dis  avant de te lancer à sa poursuite parce qu’elle s’est mise à courir dès que tu as commencé à te lever. elle te connait eidi. elle sait que ce n’est pas forcément ton style. mais le soucis c’est qu’elle sait aussi que tu ne vas pas pouvoir lui en vouloir parce qu’elle fait ce qu’elle pense bon pour toi-même si tu n’es pas forcément de cet avis. « eidi repose ce téléphone. »que tu dis doucement tout en te doutant bien qu’elle n’en fera qu’à sa tête. c’est ta petite sœur et elle sait bien que tu ne peux presque rien lui refuser…

_________________

I guess it's true I'm not good at a one night stand.  But I still need love 'cause I'm just a man. These nights never seem to go to plan. I don't want you to leave me, will you hold my hand?
Revenir en haut Aller en bas
 
petite soeur (eidi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gérer l'arrivée d'un petit frère/soeur
» St-Germain, Soeur Thérèse
» Morissette, Soeur Marielle
» (F) Shay Mitchell ~ Petite soeur
» Problème avec ma soeur...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets :: williamsburg-
Sauter vers: