AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

remember. (rugel)

avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 238 points : 82
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Michael Malarkey
crédits : heavydirtysoul (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Jan - 10:59
Retour à Brooklyn, t'as de la peine à te faire à la ville. Tu devras certainement repartir, très bientôt. Ton cartel ne te laissera pas faire ta petite vie tranquille aux Etats-Unis, loin d'eux. Loin de toute cette merde. Mais tu l'aimes, cette merde en fait. Ca te plaît, ce cartel. Ca te plaît l'adrénaline que tu ressens lors de certaines bagarres, lors de certaines rencontres à risque. Tu ne peux pas arrêter ça. C'est ta façon d'être, ta façon de vivre. Tu ne pourras pas changer tout ça. Ca ne fait que quelques jours que tu es arrivé à Brooklyn, pour ta soeur Dani. Tu t'ennuies déjà. Les mains dans les poches, tu marches dans les rues de la ville, sans trop savoir où aller, sans trop savoir quoi faire. T'aurais pas dû revenir. Mais c'est pour Dani, que t'es revenu. Pour ta petite soeur. T'es censé être mort pourtant ici à Brooklyn. Tout le monde te croit mort en tout cas. T'essayes de ne pas te faire trop remarquer d'ailleurs. Il vaut mieux que ça ne s'ébruite pas trop que t'es de retour. Tu te fais discret, tu marches, tête baissée. Tu évites tous les regards autour de toi. Personne ne doit te reconnaître. T'avances et tu te risques à lever les yeux. Regard qui se pose sur elle. Comme attiré par un aimant. Ruth. T'es surpris de la voir. Tellement d'années que tu n'avais plus revu son joli minois. Sourire qui s'affiche, malgré toi. Ruth, elle est particulière. Elle l'a toujours été. Tu ne peux pas faire comme si tu ne l'avais pas vu, tu sais qu'elle t'a reconnu. Tu t'arrêtes. Salut beauté. Sourire en coin, tu plonges ton regard sombre dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Jan - 9:06
mission de surveillance, voilà ce que tu fais maintenant. interdiction de tirer, parce que t’as trop loupé ta cible. et étrangement, tu ne reproches à personne de te couper un peu de ce monde. t’en avais besoin, tu t’en rends compte. tirer pour tirer, t’es trop vieille pour ça. c’est ta justice que tu veux satisfaire, à présent. donc tu exécutes, continuant de râler auprès de ton père pour brouiller les pistes. tu repères ta cible, tu suis. tu écoutes sa voix, tu retiens ses gestes. ses habitudes. mais quelque chose t’interpelle, comme un boomerang de souvenirs. salut beauté.  tu entends, détournant rapidement le regard de cette cible, que tu t’apprêtais à poursuivre. une voix, que tu reconnais. une intonation que tu n’as jamais oubliée. chaleur, dans ta poitrine d’un coup. un sourire qui se dessine sur tes lèvres, en souvenir de tout ce que t’as pu vivre, au côté de cette voix, de ce corps et de cette chaleur. mexico, et ses nuits interminables. a ses côtés. tu t’en souviens. tes yeux, presque trop heureux, tombant bel et bien sur le visage d’angel. celui qui était tien, pendant ces vacances un peu prolongées par sa faute. t’aimais son contact, sa présence. t’aimais être avec lui, ça t’apaisait malgré les tensions et ce que t’étais venue faire au mexique. il ne sait toujours pas, d’ailleurs. ce que tu fais, et ce que tu vaux. tu t’approches de lui, restant naturelle comme tu l’as toujours été à ses côtés. ça fait bien longtemps qu’on ne m’a pas appelé comme ça, tiens. une bise que tu viens poser sur sa joue. et tu le regarde, de haut en bas. t’as pas trop changé, angel. tes mains, pinçant ses muscles en riant. le corps le plus fourni, que tu aies eu dans ton lit. et un réel plaisir de retrouver cette sensation, tu ne le caches pas.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 238 points : 82
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Michael Malarkey
crédits : heavydirtysoul (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Fév - 13:45
Tu ne pensais pas la revoir. Tu ne t'attendais certainement pas à retomber sur elle un jour. Mais pourtant tu ne peux pas te tromper une seule seconde. Il s'agit bien de Ruth. La magnifique Ruth. Une histoire plus ou moins longue. Pour toi en tout cas, t'es pas du genre à t'attacher très longtemps à une personne. Ruth et Honey, les seuls, finalement. Deux histoires bien différentes, aussi. Ruth était au Mexique avec toi. Jolie fille qui t'a tenu compagnie durant de nombreuses soirées. Secrets que vous gardiez, tous les deux. Tu supposes. Tu ne t'es pas trop dévoilé, elle non plus. Mais c'était ce qu'il vous fallait, à tous les deux. T'es heureux de la revoir, petit surnom que tu prononces, petit sourire qui s'étire sur tes lèvres. Une des rares personnes dans cette ville avec qui tu ne redoutes pas de devoir discuter. Ruth ne sait certainement pas que t'étais censé être mort. Vous aviez perdu contact, de toute façon. Depuis quelques temps maintenant. Elle s'approche de toi, belle demoiselle qui montre de l'assurance. C'est ça qui t'a plu chez elle, certainement. Simple sourire en entendant ses premiers mots. Et un baiser quel vient poser sur ta joue. Situation amicale, entre vous. Tu supposes. Bien différente de celle que vous avez connu lorsque vous étiez encore au Mexique. Toi non plus, ruth. Tu réponds sourcil relevé tout en l'admirant le plus discrètement possible. Qu'est-ce que tu deviens depuis le temps ? Tout va bien pour toi ? Tu demandes curieux de savoir ce que ton amie est devenue depuis le temps. Savoir comment elle va. Peut-être qu'elle a quelqu'un d'autre dans sa vie à présent ? Peut-être qu'elle est mariée avec des enfants. T'en sais rien en fait. Mais t'as de la peine à l'imaginer maman.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 11:59
tu ne veux pas croire qu’il soit là, si facilement, si bien. toujours ce même regard, toujours ce même sourire. tu reconnais sa façon de parler, de faire. et ça te fait sourire. une belle histoire qui n’as pas mal terminé, pour une fois. un réel ami, tu le sais. quelqu’un sur qui tu peux compter. et le retrouver à brooklyn après tout ce temps, c’est étonnant. toi non plus, ruth. tu entends, après avoir dit qu’il n’avait pas changé. après avoir réalisé qu’il était toujours ce même homme qui faisait frissonner ton corps. beauté mexicaine, qui t’a manqué maintenant que tu le retrouves. maintenant que tu le vois. qu'est-ce que tu deviens depuis le temps ? tout va bien pour toi ? tu hoches la tête, détournant ton regard de son visage – enfin. ouais .. ouais .. je suis dans une période un peu compliquée de ma vie mais .. j’suis tellement contente de te voir. tu .. tu veux aller dans un bar ? boire un coup ? c’est la saint patrick ce soir, j’pense que ça peut être sympa ! tu demandes, en montrant d’ailleurs un bar bien décoré. quelques lutins, quelques fées. t’as du mal à vous imaginer dans un environnement pareil mais certains irlandais s’approchent de vous et posent des chapeaux sur vos têtes. tu ne sais pas s’il va accepter, mais t’en plaisante. euphorique de le retrouver, et un peu gamine sur les bords face à cette fête. tu ne bois jamais de bières, si ce n’est lorsqu’elle est irlandaise. alors tu insistes d’un regard, et d’un hochement de tête pour qu’il te suive. au moins, tu ne l’invitera pas tout de suite chez toi, comme tu pourrais en avoir envie. tu prendras de ses nouvelles, avant.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 238 points : 82
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Michael Malarkey
crédits : heavydirtysoul (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Mar - 15:25
souvenir de ton passé, au mexique. période plus joyeuse de ta vie. quand elle était là, à tes côtés. quand vous pouviez discuter tous les deux. faire l'amour souvent. belle histoire, qui a dû se terminer. mais elle s'est bien terminée. parce que finalement vous le saviez tous les deux que les choses allaient se terminer. tu ne pensais plus jamais la revoir. ça te fait du bien de voir une personne à qui tu n'as pas besoin de donner d'explication. ruth ne sait certainement que tu t'es fait passer pour mort aux cours des derniers mois. ça t'arrange bien. elle n'a pas tellement changé. toi non plus visiblement. t'as juste pris quelques années. comme elle et tu trouves que ça lui réussi plutôt bien d'ailleurs. tu cherches rapidement à savoir comment elle va, depuis le temps. t'assurer que tout se passe pour le mieux dans sa vie à elle. tu écoutes sa réponse et tu souris face à sa proposition. oui avec plaisir, allons boire un coup. ça pourra nous faire que du bien. tu affirmes, tout en rigolant un petit peu. tu vois le bar, il est effectivement décoré aux couleurs de la saint patrick. bonne excuse pour boire quelques coups, tu supposes. tu la suis, jusqu'à ce bar, sans au mot. vous vous installez rapidement au bar et tu commandes une bière irlandaise, évidemment, pour ta part. tu la laisses prendre sa commande avant de reporter ton regard sur elle. t'as de la peine à la quitter des yeux. t'en reviens toujours pas qu'elle soit là, en même temps. tu disais que ta vie est un peu compliquée ? il se passe quoi ? tu demandes curieux, sans pour autant l'obliger à répondre évidemment. vie secrète que vous avez tous les deux, tu le sais bien. mais tu sais aussi qu'elle en sait certainement plus à ton sujet que toi à son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Mar - 20:29
tu ne l’as pas vu depuis des lustres, et ça allait entre vous lorsque vous vous êtes séparés. toi, t’es pas rancunière avec les hommes qui t’ont montré ce qu’ils étaient capable de faire. et angel n’a jamais osé te manquer de respect, et encore moins s’éloigner de toi. il était là, et il avait principalement compris comment tu fonctionnais – comment tu voulais que ça marche entre vous. tu lui proposes alors de faire un tour, de profiter du temps pour prendre un café. il fait froid, mais il fait beau. et même si votre chaleur n’est pas au rendez-vous, le soleil vous accompagne. oui avec plaisir, allons boire un coup. ça pourra nous faire que du bien. tu prends la marche, tu sais où tu veux aller. un petit bistrot calme, sans trop de monde. tu ne veux pas qu’on vous voit, t’aimes bien passer inaperçue et si tu te souviens bien, angel aussi. tu disais que ta vie est un peu compliquée ? il se passe quoi ? il demande alors, le chemin se faisant de plus en plus droit vers le café qui se prépare. je viens d’apprendre que mon père n’est pas du tout celui que je pensais. et .. ça rend ma vie bien plus compliquée. j’avais confiance en lui, aujourd’hui j’ai deux frères en plus et des millions de questions sans réponses .. tu t’ouvres, peut-être un peu trop. mais une fois de plus, t’en avais besoin. t’étais cette femme cruelle, sans cœur. aujourd’hui tu apprends que t’as gâché une partie de ton existence à être comme ça. t’as tué ta mère pour rien, et peut-être plein d’autres personnes sans raison. tu ne veux pas l’admettre, tu préfères l’oublier mais c’est bien la triste vérité.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 238 points : 82
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Michael Malarkey
crédits : heavydirtysoul (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 31 Mar - 16:40
de vieux souvenirs qui te reviennent à l'esprit à chaque fois que tu poses ton regard sur ruth. son corps magnifique. toutes ces petites choses qui t'ont fait rêvé pendant tellement de temps lorsque tu étais encore au mexique. elle était celle qui t'aidait à tenir, sans doute. monde de brut dans lequel tu as choisis de grandir. c'était plaisant de rentrer à la maison et de retrouver de la douceur grâce à cette fille. vraiment. alors forcément ça te fait plaisir de la croiser ici, de pouvoir la revoir. prendre de ses nouvelles. tu veux t'assurer que tout se passe pour le mieux pour elle. vie secrète que vous aviez tous les deux. quelques informations que tu savais, qu'elle savait. mais rien de bien concret. des secrets bien trop importants que vous devez garder, tous les deux. ça te fera le plus grand bien du monde de boire un verre avec elle. une des rares personnes de ton entourage qui ne sait certainement pas que tu t'es fait passer pour mort et à qui tu ne dois du coup pas du tout d'explication sur ce sujet. chemin que vous prenez tous les deux. tu la suis. tu ne sais pas trop où aller. tu ne connais pas assez brooklyn pour ça. mais tu lui fais confiance pour vous trouver un charmant lieu pour discuter. sur le chemin, tu cherches à savoir comment elle va. comment va sa vie, tout ça. puisqu'elle a mentionné que c'était compliqué, tu cherches à en savoir plus. oh ok. je vois. j'imagine bien que ça doit être difficile à gérer pour toi. j'imagine qu'on traverse les deux des périodes difficiles. tu dis, sans trop de gêne. tu sais que tu peux faire confiance à ruth. t'as causé des problèmes dans ta famille ces derniers temps et jamais tu n'aurais imaginé les conséquences que cela aurait pu avoir sur ta soeur notamment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Avr - 14:25
tu te permets quelques commentaires sur ta vie difficile et sur ce que tu viens d’apprendre. t’étais la fille de papa, t’avais une sœur et t’avais tué ta mère. voilà la vérité. mère indigne qui ne méritait pas ton amour. mère qui ne comprenait pas ce que ton père voulait, et ce qu’il pensait être bien. aujourd’hui, t’as deux frères que tu ne connaissais pas en plus et tu te poses des milliers de questions sur tout, puisque tout s’écroule. c’est de ça que tu te permets de parler, parce que c’est ce qui te pompe toute ton énergie. tu fermes les yeux, tu marches au côté d’un passé que tu n’as jamais oublié. tu souris malgré tout. ça te fait du bien de le retrouver. oh ok. je vois. j'imagine bien que ça doit être difficile à gérer pour toi. j'imagine qu'on traverse les deux des périodes difficiles. tu te tournes, tu hoches la tête. tu réalises qu’il est dans une situation compliquée aussi. tu meurs d’envie d’en savoir plus, et tu ne comptes pas perdre une miette de son histoire. on a toujours été liés, d’une façon ou d’une autre .. tu lui lances un clin d’œil pour rappeler votre passé. tu entres dans le café et tu trouves une table. veste retirée et cafés commandés d’une main levée. t’es à l’aise à ses côtés malgré le temps qui vous sépare et les anciens souvenirs qui vous unissent. il t’arrive quoi, à toi alors ? tu demandes, retrouvant son regard. tu t’intéresses, tu sais que tu as manqué quelques épisodes. tu sais aussi que t’es une bonne menteuse, tout aussi bien qu’il sait mentir. homme à femmes qui t’as choisi pour quelques temps mais qui cachait bien son jeu. similarité avec toi, avec ton caractère et ta façon de vivre. ton alter-ego sur cette terre, sans aucun doute.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 238 points : 82
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Michael Malarkey
crédits : heavydirtysoul (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Avr - 11:06
c'est certain. vous avez toujours été lié d'une façon ou d'une autre tous les deux. t'es content de la retrouver ici. une personne qui ne sera pas forcément étonné de te voir. une personne qui est bien loin de se douter que tu étais censé être mort, ces derniers mois. ça te fait du bien, pas d'explications à donner, rien du tout. tu profites simplement de la voir, de rattraper le temps perdu, entre vous deux. t'es désolé d'apprendre son histoire avec son père. t'imagines bien que ça a dû beaucoup la toucher, que ce n'est pas évident à gérer. vous avez finalement tous les deux vos problèmes, de votre côté. tu supposes qu'elle ne te dit pas tout, toi non plus tu ne lui dis pas tout de toute façon. bon menteur, tous les deux. mais vous n'avez pas le choix. tu souris en voyant le clin d'oeil qu'elle te lance après sa première remarque. vous prenez rapidement place tous les deux dans le café, elle commande, tu fais de même. conversation qui peut reprendre rapidement. elle s'intéresse à toi. tu soupires. de quoi tu peux vraiment lui parler ? que t'étais censé être mort aux yeux de tout le monde ici ? non certainement pas. tu devrais donner trop d'informations ensuite pour ça. tu la regardes, tu hausses les épaules. quelques soucis avec ma soeur. c'est ce qui m'amène ici, en fait. sinon tu penses bien que je n'aurais pas quitter le mexique. t'as toujours affirmé que tu adorais ce pays. dans le fond t'es lié à ce lieu, tu ne peux pas vraiment le quitter, normalement. t'as fait une entorse à cette règle à deux reprises. pour le décès de ton père, d'abord. maintenant pour dani. tu n'as prévenu personne cette fois-ci cependant. et t'as déjà trop d'appels sur ton portable à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 9:56
tu t’installes à ses côtés, t’es ravie de le retrouver et de voir qu’il va bien. tu sais que lui comme toi, vous auriez pu finir en prison ; ou pire – mort. hors, la vie en a décidé autrement et vous vous retrouvez même. ça te surprend, et ça te plait. tu commandes quelque chose, t’as un peu soif et tu sens que vous allez en profiter pour rattraper le temps perdu. peut-être pas comme vous le faisiez, peut-être pas avec la même intensité mais avec le sourire et l’envie d’en apprendre un peu plus, l’un sur l’autre. des secrets à cacher, vous en avez. et t’espères quand même qu’angel va être à l’aise pour raconter sa venue aux états-unis. quelques soucis avec ma soeur. c'est ce qui m'amène ici, en fait. sinon tu penses bien que je n'aurais pas quitter le mexique. tu souris, et tu hoches la tête. je sais bien que tu ne résiste pas à la chaleur .. tu souris un peu plus, quitte à presque rire. tu fais passer ta langue sur ta lèvre, pour te souvenir de ce que vous viviez sous cette chaleur affreuse, et sous les palmiers du sud. tu changes malgré tout de sujet, tu ne veux pas paraître en manque d’attention, tu ne veux pas trop en faire. ce n’était qu’un simple clin d’œil. j’espère que ça va pour ta sœur, alors .. tu murmures, cherchant à ce qu’il t’en dise plus. il reste discret, tu sais que certaines choses ne peuvent pas être dites. et tu restes longtemps ? un nouveau sourire et vos boissons qui arrivent. tu prends une gorgée, et tu savoures ces retrouvailles. t’es apaisée, d’un coup. la journée a pris un plus beau soleil, et un peu de chaleur.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 238 points : 82
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Michael Malarkey
crédits : heavydirtysoul (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 15:33
tu restes vague sur ton histoire. ça t'arrange bien que ruth ne sache pas que tu t'es fait passer pour mort ici. ça t'évite de lui devoir des explications. forcément elle t'aurait posé des questions et t'aimes pas lui mentir. tu sais que tu lui caches beaucoup de choses, mais dans le fond tu ne lui as jamais mentis directement. t'as simplement caché certaines parties de ta vie qui ne la concernait pas selon toi. c'est ce que tu fais encore aujourd'hui. tu lui parles de ta soeur, de ton retour ici. c'est la vraie raison qui t'amène, mais t'évites de l'informer que pour ta soeur tu étais censé être mort. tu estimes que c'est mieux qu'elle ne soit pas au courant de cette partie-là, comme de beaucoup d'autres choses de ta vie. et finalement tu sais qu'elle aussi garde secrète une partie de sa vie. tu ne peux lui en vouloir. vous avez tous les deux vos secrets. tu souris quand tu entends sa réponse, au sujet du mexique. c'est tout de même bien moins agréable depuis que tu es partie. tu reconnais, petit clin d'oeil que tu lui lances à ton tour. ça fait longtemps qu'elle n'était plus là-bas avec toi. c'était plaisant de l'avoir à tes côtés. mais tu savais bien que ce n'était que pour un certain temps. pas pour l'éternité. vous n'étiez pas faits pour ça de toute façon, n'est-ce pas ? elle revient sur ta soeur, tu hausses des épaules. j'espère aussi. elle a de la peine à me parler pour le moment, elle est toujours à l'hôpital. tentative de suicide. tu expliques, assez rapidement. tu n'as pas tous les détails non plus, en fait. même si tu le voulais, tu ne pourrais pas lui en dire beaucoup plus sur cette situation. je ne sais pas. tout dépendra de comment ma soeur s'en remet. j'aimerais partir le plus vite possible en tout cas. parce que tu sais bien que le cartel ne t'attendra pas indéfiniment. ce n'est qu'une question de temps avant qu'il n'envoie quelqu'un pour te chercher. peut-être même pour te tuer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 15:47
quelques souvenirs du mexique qui reviennent, l’envie de retrouver la chaleur des plages et des nuits torrides passées ensemble. tu te souviens de tout, comme si c’était hier. et tu vois par sa remarque, qu’il n’a rien oublié non plus. c'est tout de même bien moins agréable depuis que tu es partie. tu laisses un sourire se dessiner sur ton visage, et tu le regardes avec envie. un retour vers le passé, juste le temps d’un instant. tu ne veux pas être raisonnable, tu ne veux même pas chercher plus loin. ça te réchauffe le cœur, ça te suffit pour la journée. tu t’inquiètes pour sa venue, malgré tout. pour quoi risque-t-il aussi gros, pour une sœur qui semble être à brooklyn depuis bien plus longtemps que lui. j'espère aussi. elle a de la peine à me parler pour le moment, elle est toujours à l'hôpital. tentative de suicide. t’ouvres tes yeux, et ta bouche. tu ne pensais pas que c’était aussi grave, aussi important. et tu comprends donc qu’il soit rentré. doucement, tu t’approches de lui et tu poses ta main sur la sienne. juste un geste, juste un souvenir de votre électricité même si tu ne sais pas quoi dire. tu n’es pas du genre à parler. tu te recules ensuite, demandant s’il compte rester ou pas à présent. je ne sais pas. tout dépendra de comment ma sœur s'en remet. j'aimerais partir le plus vite possible en tout cas. tu hoches la tête, tu comprends. quoi qu’il arrive, tu peux passer chez moi .. quand tu veux. c’est un endroit assez sur, tu sais bien que je n’aime pas m’afficher non plus. un large sourire assez faux sur tes lèvres, et l’invitation qui glisse comme ça, sans réfléchir. sans penser au reste. juste pour souffler et pour vous rappeler ce que vous aviez dans le passé, mais à la sauce américaine.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 238 points : 82
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Michael Malarkey
crédits : heavydirtysoul (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Avr - 10:45
t'as de la peine à te faire à l'idée que ta soeur a tenté de se suicider. en plus tu te remets la faute dessus, en partie. parce que tu n'étais pas là pour elle. bien au contraire tu as fait croire que tu étais mort. elle pensait que tu n'étais plus de ce monde, mais tu veillais. au loin. t'avais demandé à julia de la surveiller, de te tenir au courant dès que quelque chose se passe. et c'était comme ça que tu étais arrivé en ville peu de temps après sa tentative. julia t'avais immédiatement informé. tu culpabilises. tu sais que ta soeur t'en veux, terriblement. et tu ne peux pas vraiment le lui reprocher en même temps. t'as merdé sur toute la ligne avec ta famille. mais toi tu sais que tu n'avais pas d'autres choix. toi tu sais que tu faisais ça pour les protéger. et aujourd'hui sans doute que tu les remets en danger en débarquant ici. tu mets en danger toutes les personnes de ton entourage. tu sens la main de ruth qui se pose sur la tienne alors qu'elle s'approche de toi. sensation d'électricité qui te parcours le corps. souvenirs de l'époque. de ces belles nuits sous la chaleur du mexique. elle ne dit rien, mais ce geste t'en dit bien assez finalement. t'as pas besoin de mots. tu lui expliques ensuite quand tu penses rentrer. elle te propose de venir chez elle. sourire en coin qui s'étire. ouais je sais bien. je passerais volontiers un de ces soirs alors. tu dis, ton regard qui se tourne vers elle. tu le plonges dans le sien. pour se remémorer quelques souvenirs du mexique, peut-être ? tu suggères, tu souris. tu ne la lâches plus des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mai - 9:43
tu plonges ton regard aguicheur dans le sien, et tu te rappelles de la chaleur de vos corps et de vos échanges. t’aimes le retrouver, t’aimes l’idée de le revoir. et tu le lui dis pour qu’il se sente à l’aise de le penser, aussi. peut-être qu’il a quelqu’un, peut-être qu’il vit de son côté mais tu t’en fous. t’es pas là pour faire attention aux autres, t’es pas là pour penser à ce qu’ils pensent. tu t’occupes de toi, de tes désirs, de tes souvenirs ; égoïstement. ouais je sais bien. je passerais volontiers un de ces soirs alors. tu souris, et tu hoches la tête avec envie. tu l’imagines déjà nu dans ton appartement, sur la chaleur de tes draps. un autre contexte pour votre relation, un autre contexte pour vos échanges. ton ventre se tort de plaisir, tu savoures de tes lèvres douces, un passage de ta langue. tu cherches à le faire exploser, et lui il sourit. pour se remémorer quelques souvenirs du mexique, peut-être ? tu hausses les épaules, tu pinces tes lèvres en faisant la jeune femme naïve que tu n’es pas. peut-être, peut-être .. et tu t’approches, une main sur son torse et tes lèvres au creux de sa bouche. juste un baiser rapide avant de t’éloigner d’un signe de main et d’un clin d’œil. tu n’as pas l’intention de lui faciliter la tâche, tu ne laisses aucun moyen de te joindre que ce qu’il sait déjà. t’avais donné ton adresse, lorsque t’as quitté le mexique. peut-être qu’il l’a toujours, peut-être pas. tu verras bien. et tu n’attends rien, si ce n’est de le voir arriver et de lui sauter dessus à la seconde où il passera le pas de ta porte.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 238 points : 82
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Michael Malarkey
crédits : heavydirtysoul (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai - 11:54
ça ne te dérangerait évidemment pas le moins du monde d'aller chez ruth et de partager à nouveau son lit. en souvenir du bon vieux temps. tu la désires toujours autant cette femme. elle arrive toujours à te faire tourner la tête. ça ne te dérangerait donc pas du tout si tu pouvais une nouvelle fois sentir ses courbes parfaites sous tes mains. tu vois qu'elle cherche à jouer avec toi. sa main qu'elle pose sur ton torse avant de te déposer un rapide baiser. tu ne t'y attendais pas vraiment, mais dès que ses lèvres s'écartent des tiennes, tu affiches un sourire en coin. elle te lance un clin d'oeil et elle part, signe de main rapide. tu n'en reviens pas. elle te laisse planter là, sans même te prévenir. mais finalement ça ne t'étonne pas de ruth. ça fait tout à fait partie de son tempérament. ça fait partie de ce genre de choses qui te plaisent chez elle aussi. t'as toujours un sourire accroché sur tes lèvres. il va falloir que tu la retrouves. tu réfléchis. tu ne vois pas très bien comment. mais rapidement la solution te saute aux yeux. adresse qu'elle t'avait donnée en quittant le mexique. tu sais que tu l'as gardée. quelque part dans tes affaires. (...) t'as mis du temps à le retrouver. ce petit papier où tu avais noté cette adresse. tu réfléchis. tu le regardes quelques instants. ça doit bien faire une heure que ruth t'a quittée. est-ce que tu vas la retrouver maintenant ? est-ce que tu attends un jour ou deux ? mais peut-être que d'ici là tu ne seras plus là. déjà reparti au mexique. tu ne sais pas vraiment de quoi sera fait demain. tu repars de chez toi. taxi qui t'amène jusqu'à cette adresse. et rapidement sa porte d'entrée, juste devant toi. tu n'as plus qu'à frapper. tu le fais en priant pour que celle-ci se trouve bien chez elle à présent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Mai - 14:52
tu le quittes rapidement, pour qu’il n’ait pas le temps de te rattraper. tu te fais désirer une fois de plus dans votre histoire, pour le plaisir de le voir te chercher. t’aimes créer cet engouement chez les hommes et t’as bien envie de retrouver angel et ce que vous aviez. la chaleur de vos corps qui se mélangent, et l’union de vos forces pour une nuit endiablée. tu rentres chez toi, tu prends une douche et tu restes à moitié nue pour la fin de l’après-midi. tu regardes l’heure dès que tu peux, pour guetter son arrivée et tu souris de temps en temps, à l’idée de le voir débarquer. t’as allumée la télé, t’as appelé ton nouveau frère qui ne semble pas décrocher. les histoires de ta vie s’étalent dans le temps, t’aimerais les régler sans bouger de ce canapé. sans t’habiller, sans te coiffer et te laissant toucher par le passé d’une relation éphémère. malheureusement, ce n’est pas comme ça que ça va se passer, et tu vas être obligée de prendre tes responsabilités pour aller au bout de tes démons. ton père est un traitre, et t’as tué de tes mains pensant bien faire. voilà des mois que tu n’as pas ressortie ton arme, et que tu ne veux même plus l’avoir sur toi. c’est trop facile d’obéir, de lui obéir. mais ce temps est révolu. tu te demandes quand il va s’en rendre compte, et ce qu’il fera lors de ce moment. il est capable de tout, ton père. il pourrait te retrouver, te faire tuer par un de tes paires, ou alors juste te laisser sans vivres, sans avenirs. t’as pas de diplômes, tu ne sais rien faire d’autres. la police peut-être, mais tu ne pourrais jamais expliquer tes qualités sans avoir jamais pratiqué. tu lèves la tête au bruit de la sonnette et tu souris jusqu’aux oreilles. tu te lèves, laissant ta simple nuisette s’afficher devant la porte ouverte. t’es venu .. tu murmures, l’air transformé et sentant la chaleur monter au creux de ton ventre. tu t’approches d’un pas, tes yeux dans les siens. tu supposes qu’il fera le prochain pas, sans hésiter.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 238 points : 82
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Michael Malarkey
crédits : heavydirtysoul (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin - 13:56
tu sais que tu ne peux pas résister à ruth. pas très longtemps en tout cas. belle demoiselle, demoiselle parfaite. la revoir aujourd'hui, ça t'a rappelé de nombreux souvenirs. alors forcément quand t'as remis la main sur l'adresse de la demoiselle, t'as pas hésité trop longtemps. il fallait que tu ailles la retrouver. il fallait que vos retrouvailles se passent comme il se doit. au milieu d'un lit, vos deux corps nus collés l'un contre l'autre. tu te diriges vers cette adresse assez rapidement. tu ne veux plus attendre une seule seconde de plus à présent. arrivé devant sa porte tu pries pour qu'elle soit là. tu supposes que oui. tu supposes qu'elle savait que tu viendrais. qu'elle se doutait que tu ne pourrais pas résister bien longtemps avant de venir la retrouver. la porte qui s'ouvre. elle murmure. toi tu souris. ton regard qui ne lâche plus le sien à présent alors qu'elle s'approche, un tout petit peu. c'est toi qui rompt les derniers centimètres qui vous séparent. tu n'attends pas pour le faire. ton visage qui s'approche du sien et tu t'empares déjà de ses lèvres. une de tes mains qui glisse doucement dans sa nuque. l'autre qui vient se poser dans le creux de son dos pour l'attirer contre toi. un baiser remplit de passion que tu lui donnes alors que tu la fais reculer à l'intérieur de son appartement. la porte que tu claques d'un simple coup de pied. tu finis par arrêter ce baiser. je ne vois pas vraiment comment je pouvais résister plus longtemps. tu dis, sourire en coin. ton regard dans le sien. tu m'as manqué, ruth. tu reconnais dans un murmure. t'es différent quand t'es avec elle. complètement différent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Juil - 9:31
angel n’est certainement pas venu pour jouer au dominos, et t’es bien contente de voir que la chaude passion qu’il y avait entre vous, est toujours présente. au premier regard lorsque tu ouvres la porte, tu comprends ce qu’il va se passer et tes hormones n’en sont que plus satisfaites. tu souris, lui aussi. un échange rapide avant qu’il ne plonge contre toi pour t’embrasser. tu fermes les yeux, acceptant ses mains contre ton visage. t’y accroches tes mains à toi, pour qu’il ne te quitte jamais. ton cœur s’emballe d’une chamade que tu ne retiens pas, et ton ventre se tort parce que ça fait longtemps que t’attends ça, sans même le savoir. tu connais bien angel, t’as passé beaucoup de temps avec lui et en partant, t’avais une pointe au cœur. aujourd’hui, tu la ressens de nouveau. comme si elle n’était jamais partie. il ferme la porte derrière lui, le bruit de celle-ci qui claque te réveille. il se recule de tes lèvres, tu restes malgré tout proche de son corps. je ne vois pas vraiment comment je pouvais résister plus longtemps. tu pouffes, comme une gamine de seize ans qui retrouve son amoureux de colonie de vacances. tu m'as manqué, ruth. un regard plus doux cette fois, et plus mature. t’attrapes ses lèvres de nouveau, d’un baiser doux. juste là, comme ça. juste pour dire qu’il t’a manqué aussi. tu ne sais juste pas les prononcer, ces mots. tu veux un verre de vin .. ou tu ne peux pas attendre .. ? un sourire sur tes lèvres, de nouveau, et tu recules en gardant sa main dans la tienne jusqu’au dernier moment. toi, tu pourrais prendre un verre contre lui avant de répondre à tes pulsions. peut-être que lui, il ne peut pas. trop pressé de te retrouver.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 238 points : 82
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Michael Malarkey
crédits : heavydirtysoul (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Juil - 11:45
elle t'a terriblement manquée ruth, c'est certain. ton petit plaisir du mexique. la femme de tes rêves à ce moment-là. elle était là quand tu rentrais tard le soir, elle était là quand tu partais de chez toi tôt le matin. elle était partout et c'était plaisant. vraiment. la retrouver ici à brooklyn, tu n'en reviens pas, mais forcément ça a éveillé quelques souvenirs, quelques envies. tu débarques chez elle avec des intentions très précises sur la suite des événements tes yeux dans les siens, tu commences par l'embrasser. par lui dire qu'elle t'a manqué. elle te dépose un doux baiser, tu en déduis que tu as dû lui manquer à elle aussi, finalement. ça t'a surtout manqué de pouvoir découvrir son corps, embrassé sa peau douce, toutes ces petites choses plaisantes. elle te demande si tu veux un verre de vin. tu hésites, quelques instants. elle prend ta main. tu ne réfléchis pas plus longtemps. tu tires sur sa main, un peu plus brutalement pour la plaquer contre le mur. ta main qui plaque la sienne contre le mur alors que tu commences déjà la dévorer de baiser dans son cou, sur le début de sa poitrine. tu remontes jusqu'à son oreille pour murmurer quelques mots. je ne peux pas attendre, ruth. tu t'empares ensuite de ses lèvres, ta main sous son menton pour maintenir son visage proche du tiens. c'est fougueux, c'est sauvage, c'est tout ce que vous aimez, tous les deux. ta main qui glisse déjà sous son haut. caressant doucement sa peau douche. ses hanches parfaites. puis sa poitrine. sa poitrine que tu as admiré tellement de fois et que tu peux une nouvelle fois retrouver. que tu peux une nouvelle fois admirer, embrasser, caresser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Juil - 20:52
tu lis la passion de son regard, tu lis la force de sa volonté et tu sais que tu ne vas pas pouvoir tenir bien longtemps. tu tends ta main pour voir ce qu’il est capable de faire, et tu te veux polie en proposant un verre. angel n’a pas l’air d’en avoir envie, cependant. t’en ris et il t’attire. ton dos se bloque contre le mur, il embrasse déjà ton cou et ta peau. tu fermes les yeux, retrouvant la douceur de ses lèvres et la force de ses gestes contre ton corps. il a l’habitude, il te connait et il ne semble pas avoir oublié ce que t’aimes bien, ce que tu veux pour ce genre de moments. je ne peux pas attendre, ruth. tu entends, et tu as déjà oublié que tu avais juste pensé une seconde à attendre. tu baisses la tête, tu ouvres les yeux juste à temps. ses lèvres s’accrochent aux tiennes avec force et tu sens ton ventre se tordre lorsqu’il pose ses mains contre ta peau. t’avais oublié ce que c’était, et t’avais manqué ces moments. angel a disparu, toi aussi. ce n’était pas grave jusqu’à ce que tu le retrouves. ce que ça veut dire ? t’en sais rien. et tu ne veux pas y penser. tu te contentes de faire sauter son t-shirt, tu le jettes dans l’appartement. tu fais de même avec ton haut, le laissant profiter de ce qui s’offre à lui. des baisers, des pulsions, la passion. tu souffles, tu gémis et tu retrouves ses lèvres qui te manquaient bien trop. tes deux mains contre ses joues, et tes jambes qui sautent contre lui. ça m’avait manqué aussi .. tu avoues, alors que tu ne dis jamais ces mots, alors que tu ne montres jamais tes émotions. mais angel te rappelle la femme que t’étais à ses côtés, et t’as pas envie que ça s’arrête. et tu ne veux pas le perdre de nouveau, tu t’en rends compte d’un coup. sans raison. sans que ça te ressemble non plus.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 238 points : 82
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Michael Malarkey
crédits : heavydirtysoul (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Aoû - 9:32
attendre, ça te paraissait totalement impossible. non tu n'étais pas capable d'attendre. il fallait absolument que tu passes à l'action. parce que ça t'avait manqué tout ça. sentir son corps contre les tiens, ses lèvres contre les tiennes, elle tout simplement. tu ne voulais pas attendre une seconde de plus, c'est pour ça que tu la plaques contre le mur et que tu l'embrasses. partout où tu peux, son cou, le haut de sa poitrine et ses lèvres, encore et encore. t'es heureux de pouvoir retrouver la douceur de sa peau contre tes lèvres. de pouvoir sentir son souffle contre toi. ruth est particulière, tu l'as toujours su et aujourd'hui tu veux que vos retrouvailles se passent comme au bon vieux temps. tu veux lui montrer que tu sais toujours lui procurer autant de plaisir qu'à l'époque. elle retire ton haut, elle fait de même pour le sien. découvrant sa poitrine, sa magnifique poitrine. tu ne manques pas de l'admirer. tu plonges dessus, l'embrassant, caressant ses seins parfaits. tes yeux qui se plongent dans les siens alors que tes mains agrippent ses fesses lorsqu'elle vient mettre ses jambes autour de toi. t'es fou de son corps. t'es heureux d'entendre que ça lui avait manqué à elle aussi. tu plonges de nouveau sur ses lèvres et tu glisses une de tes mains derrière son dos pour retirer son soutien gorge, d'un seul coup. tu ne penses à plus rien. tout ce qui t'importe à présent, c'est ruth. la parfaite ruth. tu l'entraînes dans son appartement, tu ne le connais pas, tu cherches, tu tombes sur la cuisine, tu la poses sur la table, tout au bord. et tu retires rapidement ton pantalon. le sien. rapidement vous vous retrouvez nus tous les deux. tu t'agrippes à ses fesses, tu te rapproches et enfin tu entres en elle, ton visage proche du sien, léger soupir qui s'échappe.
Revenir en haut Aller en bas
 
remember. (rugel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» REMEMBER ME
» Robert Pattinson et Kristen Stewart : Première de Remember Me à New-York
» Clip controversé " Can't remember to Forget you "
» PANSY & THEO ∆ i remember tears streaming down your face
» ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets-
Sauter vers: