AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

un hasard. (lostin)

i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 521 points : 20
pseudo : kenny/fancy
avatar : hannah s.
crédits : missavatars (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Jan - 9:01
tentative vaine et désespérée. besoin inexplicable de prendre le large, de partir à l'aventure et d'oublier tout ce qui a pu t'arriver de si terrible ces derniers mois. l'année ne commence pas bien, pour toi. sinon la prise en charge d'un groupe de soutien pour personnes en difficultés qui t'aide, à bien des égards, à gérer tes propres problèmes. l'esprit ailleurs, les mains sur le volant, te voilà qui fonce. t'as besoin de sortir de brooklyn, d'oublier new york et de profiter de ce que la vie pourrait encore t'apporter. mais quoi ? comment ? t'en sais rien. musique à fond, paysages qui défilent. à peine juste le temps de passer le pont de brooklyn que ça foire déjà. destin qui te joue des tours. tu râles. moteur qui lâche, voiture qui s'arrête. autoroute du bonheur qui se transforme en désastre. tu soupires. t'es loin d'être l'aventurière que tu te rêvais d'être. t'arrives à peine à te garer sur le côté de la rue. légère neige qui recouvre le sol, tes talons qui claquent, qui glissent presque. pourquoi maintenant ? tu soupires. tu ouvres le capot, mais t'y connais rien. ruben avait toujours la main pour régler ces problèmes là. souvenir qui se rappelle à toi. tu te refuses de pleurer. ton téléphone, tu l'attrapes et composes un numéro d'urgence. ça y'est, on t'envoie quelqu'un. tu sors une clope de ton sac. sale manie que t'as reprise depuis que t'es célibataire. cheveux qui volent devant ton visage, et les heures qui défilent. pourquoi c'est toujours à toi que ça arrive ce genre de conneries ? t'es même pas fichue de quitter la ville qu'on te rappelle déjà à l'ordre. vie trop bien rangée, pas le droit de faire le moindre écart. lorena, t'es pas une fille comme ça...

_________________

wish i knew back then, what i know now.. wish i could somehow go back in time and maybe listen to my own advices.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 305 points : 20
pseudo : keep smiling (alexandra)
avatar : Stephen Amell
crédits : psychotic bitch (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Jan - 9:19
Journée de travail qui commençait plutôt bien. Quelques petits services à effectuer sur des voitures, mais c'est plutôt tranquille. Tu ne te presses pas, tu profites des journées plus calme en réalité. Tu sais bien que ça peut changer du jour au lendemain. Alors autant en profiter lorsque tu peux prendre ton temps sur une voiture. A côté de toi se tient la voiture de Phoebe. Beaucoup de boulots à faire dessus, tu ne sais pas quand tu vas pouvoir la finir, mais tu profites d'avoir terminé avec ta voiture pour travailler un peu sur celle-ci. T'as l'impression de ne pas voir le bout. A chaque fois que tu avances, tu as l'impression de découvrir d'autres problèmes à cette voiture. Elle aurait peut-être mieux fait d'en acheter une autre. Mais tu te débrouilleras pour lui faire un prix. C'est une amie après tout. T'as pas le temps de commencer que ton patron arrive déjà vers toi. Stevens, je t'envoie en dépannage. Soupir que tu laisses s'échapper. Toi qui pensais rester tranquille ici, c'est raté. T'attrapes les clés que ton patron te lance. T'as pas le temps d'attendre, tu dois filer. Il y a un peu de neige, dehors. Tu imagines donc quelqu'un qui s'est planté, qui a glissé à cause de la neige. C'est typique durant cette période de l'année. Il te faut du temps pour arriver sur les lieux, ce n'était pas la porte à côté. Le pont de Brooklyn, par là autour. Tu finis par repérer la voiture. Capot ouvert, c'est clairement un problème mécanique. Tu parques devant elle. Et tu sors. Ton regard qui se pose sur cette femme. Elle est belle. C'est la première chose que tu te dis. Bien habillée, petit talon. Elle n'y connait certainement rien en mécanique. Bonjour, alors qu'est-ce qui vous est arrivé ? Tu demandes tout en t'approchant d'elle et de sa voiture. Tu regardes rapidement le moteur, tu peux déjà voir le problème. Mais ton regard se reporte sur elle. Vous vous rendiez à votre travail ? Tu demandes, car il est certain que là elle ne pourra pas arriver à l'heure.

_________________
Just give me a reason, just a little bit's enough. Just a second we're not broken just bent, and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts. We're not broken just bent, and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 521 points : 20
pseudo : kenny/fancy
avatar : hannah s.
crédits : missavatars (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Jan - 11:39
tu grognes devant ta voiture. impossible de la faire redémarrer et pourtant, c'est pas faute d'avoir essayé. mais plus rien ne répond, plus aucun bruit presque. légère fumée parfois, quand t'appuies sur l’embrayae. t'as appelé à l'aide, mais ça fait déjà trop longtemps que t'attends. t'es sorti du véhicule, t'as coupé le moteur et t'as même essayé d'ouvrir le capot. impossible de détecter quoi que ce soit. lorena, t'es pas mécanicienne, t'es déjà même pas une vraie psychologue. t'es finalement plus grand chose, depuis que tu l'as quitté. depuis que vous vous êtes séparés. tu zones, tu traines et puis, ce matin, tu t'es réveillée avec l'envie de tout foutre en l'air. partir, prendre le large. quelle bonne idée lorena, regarde où ça te mène. tu soupires, puis, on se gare devant toi. soupire, sourire. cette fois ça y est. il sort, ton regard sur lui. beau garçon, mais t'y prêtes pas plus attention. tout ce que tu veux, c'est être libre, partir à l'aventure. il n'est peut-être pas encore trop tard. bonjour, alors qu'est-ce qui vous est arrivé ? première réponse qui te saute à l'esprit ? si j'le savais, j'vous aurai pas appelé mais tu la retiens. faire preuve de savoir-vivre, te montrer agréable pour éviter qu'il ne prenne des heures à te faire attendre dans le but de se venger. je n'sais pas. le moteur s'est coupé, il y a eu de la fumée. tu expliques, sans trop savoir quoi ajouter. sa manière de te regarder te fait rougir. vous vous rendiez à votre travail ? non, je fuyais la ville et mes problèmes. tu ravales ta salive, tu retiens les mots, tu passes une main dans tes cheveux. j'ai congé, aujourd'hui. tu annonces, comme si c'était vrai. pourquoi lui en dire plus et dans quel but ? je me rendais en ville pour faire deux trois achats. quitte à passer pour une imbécile, autant qu'il pense que t'es de celles qui dépensent leur salaire en chaussures.

_________________

wish i knew back then, what i know now.. wish i could somehow go back in time and maybe listen to my own advices.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 305 points : 20
pseudo : keep smiling (alexandra)
avatar : Stephen Amell
crédits : psychotic bitch (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Fév - 11:22
Un dépannage, tu n'aimes pas y aller, en général. T'essayes de t'arranger pour que ce soit l'un de tes collègues, mais aujourd'hui t'avais pas d'excuse. Tu avais quasiment terminé la voiture sur laquelle tu travaillais, alors que tes collègues étaient complètement sous l'eau. T'as pris la voiture de dépannage et t'es parti jusqu'au lieu que ton patron t'as indiqué. T'as ronchonné un peu dans la voiture, avant d'arriver sur les lieux. Et tu l'as vite regretté quand tu as vu la demoiselle que tu devais dépanner. Une belle femme. Sans aucun doute. Sourire aux lèvres, tu vas te faire un plaisir de l'aider, c'est certain. En t'approchant de la voiture, tu comprends vite le problème. Mais tu demandes quand même ce qu'il s'est passé. Peut-être une information capitale à te donner. Mais non, elle te dit juste que le moteur a coupé et la fumée. Evidemment. Tu te penches sur le moteur et tu commences à regarder. Ouais ça me semble pas bon du tout. Tu annonces, rien ne sert de mentir, t'as bien l'impression que son moteur est mort. Tu devras la remorquer, jusqu'au garage. Un long trajet qui t'attend avec cette demoiselle à tes côtés. Tu ne vas certainement pas dire non. Tu l'observes du coin de l'oeil, joues légèrement rouges, ça te fait sourire. Elle est mignonne. Tu cherches à savoir ce qu'elle faisait. Elle avait congé. Tu te relèves et tu la regardes. Je vais devoir la remorquer, je pense que le moteur est mort. Apparemment. Je vous ramène en ville ? Chez vous ? De toute façon elle ne pourra pas récupérer sa voiture tout de suite, c'est une évidence. Regard dans le sien. Proposition étrange, mais naturelle dans ce genre de situation.

_________________
Just give me a reason, just a little bit's enough. Just a second we're not broken just bent, and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts. We're not broken just bent, and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 521 points : 20
pseudo : kenny/fancy
avatar : hannah s.
crédits : missavatars (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Fév - 14:36
la vie te joue des tours, sans cesse. même quand tu décides de t'enfuir, elle te met des bâtons dans les roues, à moins que cet homme ne soit un cadeau qu'elle te réserve. tu sais pas où le situer sur l'échelle de ta malchance. tu lui expliques que tout a foiré tout seul, t'as touché à rien. du moins, t'en es presque sûre. ouais ça me semble pas bon du tout. tu lèves les yeux au ciel. t'es remontée. contre toi, contre ta voiture et contre lui. tu sais pas pourquoi, mais tu le détestes d'avoir à te dire ça. bien sûr que c'est pas bon, sinon, tu filerais déjà sur la route à la recherche d'un endroit où tout reprendre à zéro. soupir, mais joues qui rougissent quand il pose ses yeux dans les tiens. t'es une femme, lorena. parfois tu l'oublies. à ne plus t'occuper de toi.. à passer ton temps à écouter les problèmes des autres, t'en oublies parfois de prendre soin de toi. je vais devoir la remorquer, je pense que le moteur est mort. apparemment. je vous ramène en ville ? chez vous ? tu dis, de suite chez toi. il te regarde avec surprise, tu ris en te reprenant. je veux dire.. on peut se tutoyer. tu rougis d'avantage. lapsus ou pas, tu te trouves bêtes. alors tu ouvres la portière de ta voiture, tu ramasses ton sac, tu l'enfiles à ton bras et tu refermes la porte. ça va être difficile de faire autrement, je pense pas être capable de marcher jusqu'à new york avec ces chaussures. tu lui dis, sur un air taquin. tu passes près de lui et puis, tu fais le tour de son véhicule pour t'assoir à la place du mort.

_________________

wish i knew back then, what i know now.. wish i could somehow go back in time and maybe listen to my own advices.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 305 points : 20
pseudo : keep smiling (alexandra)
avatar : Stephen Amell
crédits : psychotic bitch (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Fév - 10:53
Voiture totalement raide, c'est une certitude pour toi. Il va y avoir du boulot pour la remettre en état. Mais en tout cas tu ne regrettes plus tant que ça le déplacement. Ca t'a permis de voir cette demoiselle. Lorena. Charmante femme, ça ne fait aucun doute à tes yeux. Tu expliques la situation et tu suggères de la ramener chez elle. Tu la vousoie, comme toujours avec tes clients. Et sa réponse te surprend. Elle veut venir chez toi ? Tu ne comprends pas tout de suite au départ, regard surpris que tu poses sur elle. Elle te ferait des avances ? Tu dois bien avouer que tu ne dirais pas forcément non. Elle est belle. Bien trop belle pour toi sans doute. Mais elle se reprend et t'indique que vous pouvez vous tutoyer. Rire que tu laisses échapper immédiatement. Ce n'était donc pas une invitation, elle s'est simplement mal exprimée. Ah oui bien sûr. Chez toi alors. Tu dis tout en lui faisant un petit clin d'oeil. Tu ne peux t'en empêcher. Elle prend ses affaires dans la voiture. De toute évidence elle ne va pas pouvoir marcher. Ca te fait sourire. Tu la laisses entrer dans la petite camionnette de dépannage pendant que toi tu t'occupes de remorquer sa voiture. Ca te prend quelques minutes, rien de bien long. Dès que tout est prêt tu rentres à nouveau dans ta camionnette, derrière le volant. Ton regard qui se pose directement sur elle. Sourcil relevé, tu démarres la voiture. Alors je te dépose à quelle adresse ? Tu demandes, afin de pouvoir prendre la bonne route. On va avoir un petit bout de chemin à faire ensemble je suppose, donc je pense qu'on peut faire les présentations. Moi c'est Austin. Tu te doutes que vous allez quand même discuter, durant le trajet. Tu l'espères en tout cas. Tu n'aimerais pas qu'un silence pesant s'installe entre vous.

_________________
Just give me a reason, just a little bit's enough. Just a second we're not broken just bent, and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts. We're not broken just bent, and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 521 points : 20
pseudo : kenny/fancy
avatar : hannah s.
crédits : missavatars (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Fév - 13:38
à ses yeux qui s'ouvrent, tu comprends qu'il saisit le sous-entendu et tu rougis. parce que tu voulais pas en faire.. il est charmant, c'est pas la question. mais t'as pas forcément en tête de rencontrer quelqu'un maintenant. surtout pas aujourd'hui.. alors que tu comptais juste fuir la ville pour te remettre les idées aux clairs. il rit, quand tu t'expliques. chanceuse, va. il ne prend pas mal la chose, t'es rassurée. il dit ah oui bien sûr. chez toi alors. tu prends tes affaires.. t'es pas soulagée pour autant. retourner à brooklyn, c'est pas ce dont tu rêvais. toi, t'avais espéré une folle escapade, un peu d'aventure. l'air dans tes cheveux et le grand large. te réveiller ailleurs, oublier ruben et toutes ces pouffes qui doivent certainement lui tourner autour depuis que le signal célibataire s'est remis à clignoter sur son front. mais non.. pas aujourd'hui. tu t'installes et dans le silence, tu regardes le vide. t'es triste, lorena. profondément. mais à quoi bon te morfondre ? tout le monde se sépare un jour non ? y a des situations pires que la tienne ? c'est ce que tu expliques à tes patients.. sauf que quand ça te touche directement, t'arrives pas à appliquer tes conseils. il revient, il s'installe. le chauffeur se met en marche et puis, il brise le silence. alors je te dépose à quelle adresse ? tu réponds canarsie, l'arrêt de métro. pas la peine de lui donner ton adresse complète, non plus. il ajoute on va avoir un petit bout de chemin à faire ensemble je suppose, donc je pense qu'on peut faire les présentations. moi c'est austin. tu le regardes, un peu surprise. rien ne l'oblige à te faire la conversation, pourtant, il l'entame. tu trouves ça gentil. tu souris, doucement. lorena. tu dis, avant de reprendre c'est gentil d'avoir été aussi rapide, en tous les cas. et tu fixes un point devant toi. le pont de brooklyn qui déjà s'évapore derrière vous, seul accès à ta liberté.

_________________

wish i knew back then, what i know now.. wish i could somehow go back in time and maybe listen to my own advices.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 305 points : 20
pseudo : keep smiling (alexandra)
avatar : Stephen Amell
crédits : psychotic bitch (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Mar - 13:41
T'as l'habitude de dépanner des gens comme ça. Ca fait partie de ton métier en même temps. Mais t'as moins l'habitude de tomber sur des filles aussi charmantes que Lorena. Tu dois bien le reconnaître. Rencontre qui égaye un peu ta journée. Joli minois que tu vas raccompagner aujourd'hui. Jour de chance, tu imagines. Tu prends place dans ta camionnette et tu demandes où tu la déposes. T'as noté le quartier, l'arrêt de métro. Tu ne poses pas plus de questions. Tu peux bien comprendre qu'elle ne souhaite pas te donner son adresse. En même temps elle ne te connaît absolument pas. Tu te lances dans les rues de la ville. Long trajet qui vous attend jusqu'à ce fameux quartier. Tu en profites pour faire la conversation. Tu ne le fais pas avec toutes les personnes que tu dépannes. Mais cette fille te paraît sympathique. Tu veux en connaître un peu plus à son sujet. Regard sur la route, tu en profites pour te présenter. Elle en fait de même. Lorena, un charmant prénom. Enchanté. Que tu dis avec un petit sourire en coin alors qu'elle te dit que c'est gentil d'avoir été aussi rapide. Tu hausses les épaules. Oh c'est normal, je fais mon boulot en même temps. Tu dis avec un sourire en coin. Il faudra quelques jours pour réparer ta voiture, sauf si tu préfères l'amener dans un autre garage ? Elle a peut-être un garage habituel qui s'occupe de sa voiture, dans ce cas-là tu pourras déposer sa voiture à cet endroit. Tu fais quoi dans la vie ? Tu demandes pour poursuivre la conversation. Elle connaît déjà ton travail, à toi de savoir le sien. Vous n'êtes de loin pas arriver à destination de toute façon. Il va falloir qu'elle parle.

_________________
Just give me a reason, just a little bit's enough. Just a second we're not broken just bent, and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts. We're not broken just bent, and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 521 points : 20
pseudo : kenny/fancy
avatar : hannah s.
crédits : missavatars (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Mar - 15:11
t'es surprise, qu'il engage la conversation. t'es un peu prise au dépourvu, parce que tu sais pas quoi lui dire ni comment faire.. t'es partie pour être seule, lorena. t'as fui pour éviter la compagnie des hommes qui n'a fait que te blesser de jour en jour. et te revoilà.. à la case départ. vulnérable, et dépendante d'un homme. tu détestes cette situation mais tu dois bien admettre que le son de sa voix t'apaise sans même que tu comprennes vraiment pourquoi. il a l'air gentil, austin. plus que les autres.. mais finalement, comme les autres également. on se fait toujours avoir. gueule d'ange, gentils sourires, politesse et galanterie. c'est pour les deux premières semaines, voir les trois si on est chanceuse. et après ? après plus rien.. de femme désirée on devient femme objet, qu'on traine à gauche à droite et qu'on force à sourire. tu te feras plus avoir, lorena. tu te feras plus jamais avoir. alors tu souris, poliment. mais au fond de toi, tu te méfies. la gentillesse d'un homme généralement s'élève à hauteur de sa méchanceté quand le vent tourne. enchanté.oh c'est normal, je fais mon boulot en même temps. il faudra quelques jours pour réparer ta voiture, sauf si tu préfères l'amener dans un autre garage ? tu ne tournes pas le visage vers lui, tu regardes droit devant. tu n'y connais rien en voiture. toi, tu pensais qu'il suffisait de mettre en route le contact pour s'enfuir et laisser derrière soit tout ce qu'on préférait ne pas emporter dans ses bagages. comme souvent ces temps, tu t'étais trompée. non. non.. tu peux la laisser dans ton garage, je repasserai la chercher. sourire mal à l'aise, parce que tu ne sais pas quoi dire d'autre. heureusement, il enchaîne très vite tu fais quoi dans la vie ? trop de choses, sans doute. tu t'éparpilles, c'est vrai. je suis thérapeute.. responsable d'un groupe de soutien pour des anciens malades et à la tête d'une grande fratrie. parce que tout ça, c'est du job, pour toi. c'est tout ce que tu comptais laisser derrière toi, en partant ce matin. et crois moi.. c'est pas les malades qui me prennent le plus de temps. tu glousses, légèrement.

_________________

wish i knew back then, what i know now.. wish i could somehow go back in time and maybe listen to my own advices.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 305 points : 20
pseudo : keep smiling (alexandra)
avatar : Stephen Amell
crédits : psychotic bitch (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Mar - 15:04
tu ne veux pas lui imposer de faire réparer sa voiture dans ton garage. elle pourrait très bien en choisir un autre, tu ne fais que la dépanner après tout. tu lu précises donc que tu peux l'amener ailleurs sa voiture si elle le souhaite. dans tous les cas le travail sur sa voiture prendra quelques jours, c'est une certitude. il faudra qu'elle te laisse son numéro de portable pour que tu puisses l'avertir dès qu'elle est prête. tu dois reconnaître que cette idée te plaît, un peu. l'idée de pouvoir la contacter quand tu le souhaites. tu ne la connais pas vraiment lorena, mais elle te semble sympathique. très sympathique. mais surtout elle est mignonne. tout à fait le genre de femmes que tu aimes. ça pourrait te faire du bien de sortir un peu, de tenter un petit rendez-vous avec une parfaite inconnue ? un peu de rebondissement dans ta vie, ça ne pourrait que te faire du bien, tu présumes. mais pour le moment tu n'en es pas là. la route défile doucement et tu poses encore des questions. sur son travail à présent. le tiens elle le connaît déjà, mais t'es curieux de savoir ce qu'elle pourrait faire dans sa vie. elle t'explique qu'elle est thérapeute, tu écoutes ce qu'elle a à te raconter et tu ris, à sa dernière remarque. ça je veux bien te croire, en fait ça ne m'étonne même pas. tu réponds en rigolant encore un petit peu. une vie bien mouvementée alors j'imagine, avec tout ça t'as pas encore un mari qui te casse les pieds ? tu demandes subtilement, ou pas vraiment. tu t'en fiches un peu. tu veux une réponse à cette question, tu veux la confirmation que tu pourrais bien inviter cette fille à boire un verre.

_________________
Just give me a reason, just a little bit's enough. Just a second we're not broken just bent, and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts. We're not broken just bent, and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 521 points : 20
pseudo : kenny/fancy
avatar : hannah s.
crédits : missavatars (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Mar - 9:20
tu te prête au jeu de la discussion. t'aimes bien ça, finalement. ça te soulage un peu, ça te fait presque plaisir même. t'es heureuse de pouvoir encore rencontrer des gens et parler à de parfaits inconnus. tu pourrais t'inventer une vie, lorena, finalement, avec cet homme. lui dire ce qu'il te passe par la tête sans te soucier du reste, après tout, les chances de le revoir sont minces.. brooklyn est une grande ville. cependant, tu fais preuve d'une franchise qui te surprendrait presque. tu te sens à l'aise, comme si tu pouvais lui faire confiance, en quelque sorte. c'est qu'un dépanneur, pourtant.. rien de plus. tu le regardes, de temps en temps. sa mâchoire virile et ses yeux.. il est charmant, tu dois bien le reconnaître. mais ta rupture est encore trop fraîche pour que t'y penses, lorena. et puis, s'il savait que t'étais sur ce pont dans le but de fuir la ville et de fuir ton ex, il ne te regarderait certainement pas de la même manière. alors tu tentes d'alléger la situation en faisant un trait d'humour. ça fait écho en lui puisqu'il rigole, légèrement. tu souris, t'es contente, lorena, de pouvoir faire preuve encore de sympathie malgré tout ce qu'il t'arrive. ça je veux bien te croire, en fait ça ne m'étonne même pas. tu t'apprêtes à répondre alors qu'il reprend une vie bien mouvementée alors j'imagine, avec tout ça t'as pas encore un mari qui te casse les pieds ? et là, c'est la douche froide. il appuie sur une plaie qui n'avait pas encore eu le temps de se refermer. tu te tais, instant de silence.. ruben, là, encore trop présent, de bien des manières. tu soupires, même. la douleur est en surface autant qu'elle peut l'être en dessous. tu respires mal, brusquement, mais tu t'efforces à répondre je viens tout juste de me séparer. parce que t'as pas coeur à lui mentir, et que finalement, la réalité te rattrape, où que tu sois. les séparations, c'est jamais simple pour personne, finalement. tu tournes le visage vers lui c'est pas évident mais ça ira, je suppose. tu fais un petit sourire, silence à nouveau. tu regardes devant toi, tu sais pas comment rebondir, après ça.

_________________

wish i knew back then, what i know now.. wish i could somehow go back in time and maybe listen to my own advices.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 305 points : 20
pseudo : keep smiling (alexandra)
avatar : Stephen Amell
crédits : psychotic bitch (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 31 Mar - 17:07
tu dois bien reconnaître que tu essayes de parler le plus possible de lorena plutôt que de parler de toi. tu fais la conversation en posant principalement des questions sur elle. tu ne voudrais pas devoir répondre à des questions de ton côté. vie compliquée. tu ne veux pas en parler. douleur encore bien trop présente en toi. et puis en même temps l'idée d'en parler à une parfaite inconnue qui pourrait te séduire. tu n'en sais rien. pour le moment en tout cas ça te va bien de pouvoir parler d'elle. tu l'écoutes parler de son métier et puis tu sembles avoir appuyer sur une partie compliquée en mentionnant l'éventuelle présence d'un mari casse pied dans sa vie. tu n'aurais peut-être pas dû. c'était trop personnel. un silence qui s'installe et tu comprends que tu n'aurais peut-être rien dû dire. tu ne sais pas quoi faire. est-ce que tu dois lui dire de ne pas répondre à cette question ? de l'oublier complètement ? mais le temps que tu réfléchisses à tout ça, tu l'entends soupirer, puis répondre. séparation récente, apparemment. tu comprends donc bien le moment de gêne lorsque tu lui as posé la question. oh je vois.. tu commences par répondre. un peu mal à l'aise dans ce genre de situation. tu ne sais pas si tu peux poser plus de questions ou s'il est préférable que tu changes de sujet. je suis désolé, je n'aurais pas dû poser la question. je sais bien que c'est pas évident. oui tu le sais très bien. tu lui jettes un rapide regard avant de regarder une nouvelle fois la route. mais pour ce que ça vaut, je pense que tu n'auras aucune peine à retrouver quelqu'un de bien. tu dis peut-être un petit peu trop maladroitement.

_________________
Just give me a reason, just a little bit's enough. Just a second we're not broken just bent, and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts. We're not broken just bent, and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 521 points : 20
pseudo : kenny/fancy
avatar : hannah s.
crédits : missavatars (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 8:37
la raison de ta fuite exposée en plein jour, à un parfait inconnu. sans savoir pourquoi tu lui racontes tout ça, ni même pourquoi tu lui dis la vérité. dans cette voiture, tu pourrais être qui tu veux, lorena. lui inventer la plus incroyable des vies plutôt que de lui conter les mésaventures que tu traverses en ce moment. tu pourrais te réinventer chercheuse pour la science, éprise d'un éminent scientifique avec lequel vous avez déjà deux beaux et grands enfants.. mais plutôt que de jouer la carte du mensonge, tu abats celle de ta triste vérité. instant glacé, entre vous, le malaise qui s'installe et se prolonge un peu. tu le fous les pieds au mur, face à ce qu'il n'aurait peut-être pas dû dire ou faire. tu regardes droit devant toi.. tu te rends compte que t'es trop lasse pour paraître enjouée et heureuse, aucun mensonge ne saurait masquer la nostalgie qui couve ton regard en ce moment. oh je vois.. je suis désolé, je n'aurais pas dû poser la question. je sais bien que c'est pas évident. tu hausses les épaules, sans dire un mot. c'est gentil de sa part de s'excuser, mais en ce moment, tu préfères éviter les élans d'empathie et de compassion, ça te file la gerbe. t'es pas ouverte pour ça, t'es fermée à la sympathie des autres. mais pour ce que ça vaut, je pense que tu n'auras aucune peine à retrouver quelqu'un de bien. les pieds dans le plat, tu tournes le visage vers lui, en souriant faiblement. tu vas pas rebondir, tu vas rien dire, tu préfères encore dévier la conversation. ta femme doit adorer ce genre de discours tout fait. tu souris, tristement. parce que le monde tourne sans toi, finalement. je suis même sûre que c'est pour ça qu'elle est tombée raide dingue de toi. tu ricanes légèrement. c'est pas méchant ce que tu dis, même si le ton est volontairement blessé. t'as mal, c'est tout.

_________________

wish i knew back then, what i know now.. wish i could somehow go back in time and maybe listen to my own advices.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 305 points : 20
pseudo : keep smiling (alexandra)
avatar : Stephen Amell
crédits : psychotic bitch (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 20:35
les pieds dans le plat. t'es le champion pour ça sans doute. t'as osé penser qu'elle était heureuse cette fille. qu'elle avait une vie bien rangée. pas comme toi finalement. t'as envie de croire que certaines personnes peuvent vraiment être heureuses. que certaines personnes peuvent vivre quelque chose de bien avec quelqu'un. avoir une belle famille. tout ce que tu avais finalement. que tu n'as pas gardé, finalement. ça te fait chier d'apprendre que cette fille souffre aussi, finalement. même si dans le fond t'es bien loin de connaître son histoire. bien loin de connaître sa vie. mais t'aimerais vraiment rencontrer des gens qui pourront t'affirmer qu'ils sont heureux. pour au moins te montrer qu'il y a encore de l'espoir à quelque part. que c'est encore possible de trouver la personne parfaite. peut-être que la tienne c'était ton ex. culpabilité qui te ronge encore. tu fais de ton mieux pour lui remonter le moral. comme si tu en étais obligé. quand t'entends sa réponse, tu comprends que t'aurais peut-être dû éviter cette phrase. ça te fait grimacer. ta femme. t'as de la peine à entendre ça. t'as de la peine à entendre la suite. désolé de te décevoir mais je n'ai pas de femme, mon ex s'est barrée. elle a été franche avec toi. à ton tour de l'être. à ton tour de lui montrer qu'elle peut aussi mettre les pieds dans le plat, comme tu viens de le faire. malgré tous les beaux discours tout fait. tu rajoutes et tu ris. un petit peu. parce que tu ne sais pas quoi faire d'autre en fait. tu devrais en pleurer de tout ça ? certainement pas. ça ne sert à rien. plus à rien du tout aujourd'hui. t'as bien assez pleuré dans le passé.

_________________
Just give me a reason, just a little bit's enough. Just a second we're not broken just bent, and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts. We're not broken just bent, and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 521 points : 20
pseudo : kenny/fancy
avatar : hannah s.
crédits : missavatars (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 10:14
tu pensais pouvoir te détacher de toute cette histoire, faire comme si tout allait bien et comme si tout était normal. tu t'étais même dit qu'en quittant brooklyn, tu te réinventerais une vie, lorena.. et tant pis pour le reste, pour les autres. mais te revoilà, le panneau qui vous indique la route que vous prenez qui te rappelle que tu restes la même, que la vie en a décidé autrement. tu peux pas t'enfuir, malheureusement. alors tu lui parles franchement, sans lui mentir. t'es mal, t'es blessée.. parce que tout te ramène toujours à cette rupture. t'aimerais dépasser ce stade et arrêter d'entendre que "tout finira par s'arranger", qu'avec le temps, tout va mieux.. t'en as plein le dos des discours tout faits qu'on te serre depuis quelques jours déjà. alors ouais, tu lui lances un léger pique, tu parles d'une femme que tu ne connais pas, tu sais même pas s'il est en couple mais à tout hasard, tu le sous-entend. sa réponse te laisse bête désolé de te décevoir mais je n'ai pas de femme, mon ex s'est barrée. tu tournes le visage vers lui, t'es mal à l'aise. t'as mis les pieds dans le plat, toi aussi. il a souffert, comme toi. un nouveau point commun qui apparaît dans ton champs de vision.. pourquoi ? pourquoi tout le monde doit toujours souffrir d'aimer ? malgré tous les beaux discours tout faits. tu grimaces, mal à l'aise. exc.. excuse moi. tu lui dis, en détournant tes yeux. tu pensais pas qu'il.. non, tu croyais plutôt qu'il était heureux en ménage. tu t'es trompée. une fois n'est pas coutume, il paraît. tu soupires, tu regardes droit devant toi on en est presque pathétiques, tu trouves pas ? tu tournes ton visage vers lui je te propose un truc.. toi et moi, aujourd'hui, on cause pas d'amours, pas de sentiments. on laisse de côté tout ça, on oublie.. on prend un verre, on soupe, et on laisse les problèmes sur ce pont sans les emporter avec nous. sourire en coin, tu dis ça pour surtout éviter de l'entendre te parler d'elle, de leur histoire.. tu veux pas penser à la tienne, non plus. tu veux oublier, juste un soir, juste un jour.

_________________

wish i knew back then, what i know now.. wish i could somehow go back in time and maybe listen to my own advices.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 305 points : 20
pseudo : keep smiling (alexandra)
avatar : Stephen Amell
crédits : psychotic bitch (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Avr - 9:29
d'un côté ça t'amuse de pouvoir la contredire. de pouvoir lui montrer que t'es certainement loin d'être celui qu'elle pense. mais dans le fond t'aurais aimé pouvoir dire qu'effectivement t'es heureux avec une femme. t'aimerais même pouvoir dire que t'es encore papa. que ta fille est toujours là et que tu l'aimes tellement. mais malheureusement c'est plus du tout aussi rose dans ta vie. tu vois qu'elle est soudainement gênée. elle aussi a mis les pieds dans le plat. elle aussi aurait dû réfléchir à deux fois avant de t'envoyer un pique dans ce genre-là. mais dans le fond tu n'es pas blessé pour autant. tu imagines que vous êtes tous les deux révoltés contre ces histoires d'amour qui ne tiennent pas la route. la tienne s'est terminée pour une raison bien précise et dramatique. tu peux dire que c'est de ta faute. c'est ce que tu penses toi. ton entourage ne cesse de t'assurer le contraire. tu préfères ne pas trop t'attarder là-dessus. inutile de t'excuser, tu ne pouvais pas savoir. tu dis tout en laissant échapper un petit rire en même temps. la remarque qu'elle envoie ensuite te fait à nouveau rire, très légèrement. rire moqueur, presque. ouais sacrément pathétiques même. tu fixes la route, vous serez normalement bientôt arrivé et alors que tu ne t'y attendais absolument pas, lorena te fait une proposition. une proposition que tu ne veux certainement pas refuser. ne pas parler d'amours et de sentiments et simplement profiter d'une soirée, elle et toi. tu trouves ça plutôt séduisant comme idée. tu souris même. d'accord, ça me va. pas d'amours, pas de sentiments. et tu veux souper où ? tu sais déjà que ça va te faire du bien. un moment qui changera de ce que tu vis ces derniers temps, sans doute.

_________________
Just give me a reason, just a little bit's enough. Just a second we're not broken just bent, and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts. We're not broken just bent, and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 521 points : 20
pseudo : kenny/fancy
avatar : hannah s.
crédits : missavatars (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Mai - 10:15
c'est peut-être la providence qui a glissé austin sur ton chemin.. tu commences à y penser, faiblement. tu te dis que le hasard n'existe pas, finalement. que si vous êtes là, c'est simplement parce qu'il fallait en passer par là. peut-être êtes vous promis à un meilleur avenir, peut-être ce jour va-t-il changer le reste de vos vies ? tu commences à y songer, souriant doucement. le regard sur l'horizon, sans vouloir trop y penser non plus. t'as envie de croire que tout est écrit, sans doute. que les gens que l'on rencontre entrent dans nos vies pour de bonnes raisons. et si la sienne était simplement de t'aider à passer le cap de la séparation lorena ? et si son rôle à lui était de te faire à nouveau sourire ? même si peu de temps ? inutile de t'excuser, tu ne pouvais pas savoir. non, tu ne pouvais pas. alors tu ne rougis plus, tu fais juste une réflexion qu'il approuve. ouais sacrément pathétiques même. c'en est trop, pour toi, pour lui. la vie vous a réuni, tu comptes bien comprendre pourquoi. alors tu lances une proposition au hasard, comme ça. tu sais pas sur quoi ça peut aboutir mais t'es prête à prendre des risques, à présent. il sourit, il dit d'accord, ça me va. pas d'amours, pas de sentiments. et tu veux souper où ? tu rigoles, toute excitée. ce soir, t'es quelqu'un d'autre, t'as décidé. t'en as fini avec les fastfood et les restaurants à la minute que t'imposait ruben. ce soir, t'es une dame, une vraie. emmène moi dans un endroit chic. j'ai envie de me sentir importante. tu lui dis, effleurant du bout des doigts un problème de taille ; t'as envie qu'on te courtise lorena, qu'on te donne l'impression d'être unique.. et tu comptes sur lui pour jouer le jeu, ce soir.

_________________

wish i knew back then, what i know now.. wish i could somehow go back in time and maybe listen to my own advices.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 305 points : 20
pseudo : keep smiling (alexandra)
avatar : Stephen Amell
crédits : psychotic bitch (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 26 Mai - 10:06
évidemment en venant dépanner cette demoiselle, tu ne t'attendais certainement pas à ce que les choses se passent de cette façon-là. bien au contraire. toi t'étais persuadé que vous ne diriez rien durant tout le trajet. comme ça se passe habituellement avec les autres personnes que tu dépannes et qui s'en fichent complètement de savoir qui tu es. lorena est différente, tu l'apprécies tu dois bien le reconnaître. son idée pour le repas te plaît bien d'ailleurs et tu ne manques pas de le lui faire remarquer. sourire en coin tu veux la laisser choisir où tu l'emmèneras. tu tournes ton regard vers elle quand tu l'entends te proposer d'aller dans un endroit chic. ça ne te dérange pas le moins du monde. sourire en coin. tu reportes ton regard sur la route. très bien, on fait comme ça. tu regardes rapidement ta montre. vous approchez du lieu où tu devais la déposer, mais également de l'heure à laquelle tu termines le travail habituellement. du coup on va poser ta voiture au garage et on prend la mienne. tu annonces sans vraiment lui laisser le choix. il faudra bien de toute façon que vous ayez un moyen de vous déplacer tous les deux. vous irez boire un verre ensemble dans un bar assez chic que tu connais pas très loin du lieu où tu travailles. tu l'emmèneras ensuite manger. et t'es persuadé que vous passerez une soirée agréable ensemble, à oublier vos problèmes. tu arrives enfin au garage. tu te gares et tu lui demandes d'attendre quelques instants. tu files vers ton patron pour lui dire que tu es de retour. fin du travail, tu reviens vers elle. réalisant soudainement que t'es pas franchement présentable pour aller dans un endroit chic. faudrait peut-être que je me change en fait... tu dis en rigolant légèrement.

_________________
Just give me a reason, just a little bit's enough. Just a second we're not broken just bent, and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts. We're not broken just bent, and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 521 points : 20
pseudo : kenny/fancy
avatar : hannah s.
crédits : missavatars (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Juin - 8:16
t'avais plus fait preuve de spontanéité depuis longtemps, lorena. et tu crois pas avoir un jour ressenti autant le besoin que de changer carrément de mode de fonctionnement.. il est sans doute temps pour toi d'ouvrir un nouveau chapitre, non ? de prendre des risques également. d'oser ce que tu n'aurais jamais osé avant et de te lancer dans des aventures rocambolesques. cet homme, tu le connais même pas.. tu pourrais passer ta route mais tu décides de tenter le sort. tu lui proposes un rencard, habillé sous une fausse excuse. parce que tu veux bien paraître spontanée, lorena, mais t'as quand même des limites. très bien, on fait comme ça. du coup on va poser ta voiture au garage et on prend la mienne. tu hoches la tête, tout sourire. t'es contente.. parce que tu sens des frissons parcourir ton corps et que ça t'était plus arrivé depuis longtemps. t'es excitée à l'idée de vivre cette soirée en compagnie d'un parfait inconnu. pas besoin de réfléchir à ce que vous allez pouvoir vous dire puisque le monde s'offre à vous. tu l'attends, devant le garage. quand il ressort, tu souris, il dit faudrait peut-être que je me change en fait... tu rigoles légèrement. tu regardes ton téléphone portable, les magasins ne sont pas encore tous fermés. tu lèves les yeux vers lui, malicieuse. j'ai une meilleure idée. tu ajoutes on va aller au centre commercial.. je choisirai ta tenue et tu choisiras la mienne. puisque tu veux vivre dangereusement, autant forcer le vice un peu plus loin. bousculer tous tes principes pour te redécouvrir.. redevenir une femme accomplie, laisser derrière toi tous tes problèmes et apprécier ce que la vie peut t'offrir.

_________________

wish i knew back then, what i know now.. wish i could somehow go back in time and maybe listen to my own advices.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 305 points : 20
pseudo : keep smiling (alexandra)
avatar : Stephen Amell
crédits : psychotic bitch (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin - 8:01
tu ne pouvais pas refuser la proposition que te faisait lorena, c'était impossible. elle est charmante, tu l'as bien remarqué et tu t'es dit que c'était l'occasion rêvée pour faire quelque chose de différent pour une fois. ne plus penser à tes problèmes et juste profiter de cette nouvelle rencontre. tu suggères de prendre ta voiture, mais tu réalises rapidement que tu vas devoir te changer. t'es pas du tout en état pour aller dans un restaurant. tu sais que ça ne te prendrait pas très longtemps pour te préparer dans le fond. juste quelques minutes et le tour est joué. mais lorena semble d'un avis différent. elle a une idée. elle veut t'entraîner au centre commercial. t'es pas très fan des magasins, mais son idée t'amuses. lui choisir une tenue. ça te gênerait presque finalement, mais tu supposes que ça pourrait être sympathique. tu te gares devant le garage et tu tournes ton regard vers elle. ok, on peut faire ça. tu sors de la camionnette et tu demandes à lorena de t'attendre là quelques instants. tu t'occupes rapidement d'expliquer la situation à ton patron pendant qu'un autre collègue se charge déjà de décharger la voiture de lorena. tu reviens ensuite vers elle avec un large sourire. on peut y aller. tu l'entraînes jusqu'à ta voiture et tu démarres. par contre tu vas devoir me guider, je ne suis pas très doué pour repérer les meilleurs centres commerciaux. tu dis en rigolant. depuis une année tu vas faire tes courses par toi-même, mais ce n'est pas pour autant que tu t'y connais dans le domaine, loin de là. comme beaucoup d'hommes, ce n'est pas ton truc et ça ne le sera sans doute jamais.

_________________
Just give me a reason, just a little bit's enough. Just a second we're not broken just bent, and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts. We're not broken just bent, and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 521 points : 20
pseudo : kenny/fancy
avatar : hannah s.
crédits : missavatars (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Juin - 8:02
tu te laisses guider par ton instinct plutôt que par ta raison.. tu veux plus réfléchir, lorena. t'en as marre de trop penser. à chaque fois que tu le fais, ça te ramène invariablement vers ruben. et clairement, tu ne supportes même plus d'entendre parler de lui. ton coeur n'est pas remis, il ne s'en remettra sans doute jamais. alors t'es bien décidée à te laisser porter par autre chose que tes émotions. laisser faire la nature, tout simplement. regarder un autre homme et te surprendre à sourire. tu lances une idée, sans trop savoir ce qu'il en pensera.. ok, on peut faire ça. un sentiment nouveau t'envahit.. t'es contente ? merde, ça faisait longtemps que tu ne l'avais pas ressenti. il gare le véhicule et te demande d'attendre dehors. tu te surprends alors à sourire, à nouveau.. c'est pour ça que tu ne réfléchis pas, lorena. pour ce genre de moments là. ils sont rares mais précieux, parce qu'ils n'appartiennent à personne d'autre qu'à toi. alors tu remets un peu d'ordre dans tes cheveux, tu voudrais être belle sans trop en comprendre le sens. c'est vrai qu'il est très séduisant, lui aussi, mais tu n'envisageais pas encore cette subtilité là quand il revient vers toi, tout sourire. on peut y aller. par contre tu vas devoir me guider, je ne suis pas très doué pour repérer les meilleurs centres commerciaux. tu t'installes à ses côtés, tu souris. trouve nous un centre commercial dans les parages. ils ont toujours des tonnes de boutiques de fringues. et tu veux pas du luxe, lorena. juste deux trois fripes qu'il choisira et qui changeront la femme que tu es. un nouveau départ, semble-t-il ? quand il se gare sur le parking, tu observes autour de toi. la fermeture est pour bientôt, tu le sais. il s'agit de faire vite. alors tu le regardes ok. tu me donnes tes tailles de t-shirt, pull, pantalons et chaussures et je fais de même, on se retrouve ensuite ici dans une demi-heure. tu t'approches de lui, tu griffonnes sur un bout de papier que tu trouves dans ton sac les informations te concernant et puis, tu lèves les yeux vers lui ah oui, j'oubliais.. tout ça pour un budget de 100$ maximum. clin d'oeil. t'es prêt ?

_________________

wish i knew back then, what i know now.. wish i could somehow go back in time and maybe listen to my own advices.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 305 points : 20
pseudo : keep smiling (alexandra)
avatar : Stephen Amell
crédits : psychotic bitch (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Juil - 11:52
tu ne sais pas trop dans quoi tu te lances. pourtant quand tu reviens vers elle prêt à partir, t'as le sourire. ça ne te ressemble peut-être pas vraiment tout ça. tu ne sais pas exactement si tu fais bien de la suivre dans ses idées un peu loufoques. mais pourquoi pas ? ça te changera un peu de tes habitudes et dieu sait que tu as besoin de ça en ce moment justement. tu conduis la voiture et tu te gares vers le premier centre commercial que vous rencontrez sur la route. tu poses ton regard sur la demoiselle. il ne vous reste plus beaucoup de temps, elle le sait aussi. elle propose le plan d'attaque et tu notes sur un papier tes tailles que tu lui tends rapidement. elle en fait de même. vous êtes prêt à partir à présent, chacun de votre côté. t'as plus l'habitude de ça. ça fait bien longtemps que tu n'as plus eu à choisir d'habits pour une femme. tu ne sais pas si tu en seras encore capable. mais tu n'as plus le temps de réfléchir. elle te fixe un budget, tu souris. oui je suis prêt. tu annonces avec le sourire et vous voilà parti chacun dans votre direction. tu essayes de faire vite. tu fouilles parmi les rayons à la recherche de la tenue parfaite. tu sais déjà que tu veux lui trouver une robe. t'as toujours aimé les femmes qui portent des robes. et des jolis talons. avec 100 dollars, tu ne pourras pas aller bien loin sans doute, mais déjà trouver quelque chose de joli. tu fouilles partout et tu finis par dénicher la robe que tu voulais. robe de couleur bleu nuit. pas trop décolletée, le dos en dentelle. elle sera parfaite là-dedans. tu peux déjà l'imaginer. tu trouves des chaussures à talons assorties, ouvertes. le talon ne te semble pas trop haut, tu supposes que ça fera l'affaire. arrivé à la caisse, tu réalises que le montant est un peu plus élevé que prévu. tant pis. tu retires rapidement les étiquettes avant de remettre le tout dans le sac et de revenir à votre point de rendez-vous. et voilà, j'espère que ça te plaira. tu annonces avec un sourire en coin en lui tendant le sac qui contient sa tenue et ses chaussures.

_________________
Just give me a reason, just a little bit's enough. Just a second we're not broken just bent, and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts. We're not broken just bent, and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 521 points : 20
pseudo : kenny/fancy
avatar : hannah s.
crédits : missavatars (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Aoû - 8:31
oui, je suis prêt. il annonce le départ, en confirmant être prêt. tu souris, amusée par la situation et tu décampes. t'as pas de temps à perdre. c'est différent, c'est plus la même rengaine que d'ordinaire et pour la première fois depuis longtemps, t'as l'impression de t'amuser pour de vrai, lorena. tu sors de ta routine, tu tentes quelque chose de drôle et de déjanté.. quelque chose que t'aurais jamais fait avant, finalement. et ça te fait du bien. tu chines dans les premiers rayons sans trop savoir quoi lui prendre. t'as l'habitude de ruben, pas d'un autre homme. tu veux pas commettre les mêmes erreurs et surtout, tu veux pas l'habiller comme ton ex. ce soir, tu dois penser à autre chose. alors t'optes pour une chemise bordeaux qui lui ira sans doute à ravir et un pantalon slim blanc d'une matière plus légère que le jean. le tout pour moins de 100$, tu crierais presque victoire. tu passes aux chaussures que tu choisis très rapidement avant de te rendre en caisse. t'es toujours en dessous du budget, sans doute parce qu'en temps que femme, tu sais dégoter les articles en solde et de qualité. alors tu fais demi-tour, il te reste cinq petites minutes. juste assez pour assortir le tout avec un accessoire qu'il pourra conserver, plus tard, pour lui rappeler votre folle épopée. t'optes pour un bracelet tout simple. une corde avec une ancre, noire. quand tu le retrouves, t'es tout sourire, lorena. toi, t'as pas enlevé les étiquettes des vêtements que tu lui tends et voilà, j'espère que ça te plaira. derrière vous, les cabinets. tu souris on se retrouve dans cinq minutes ? tu lui dis en clignant d'un oeil et puis, tu t'esquives. tu t'enfermes dans une toilette et tu accroches le sac derrière la porte, tu ôtes tes vêtements avant de sortir ce qu'il a choisi pour toi. tu restes subjuguée par la robe que tu trouves fantastique avant de l'enfiler. t'es béate d'admiration devant la tenue qu'il t'a trouvée et tu te sens presque ridicule de n'avoir pas visé plus haut. ne trouvant ni étiquettes ni tickets, t'en déduis qu'il a sans doute dépasser votre limite de budget et tu souris. il est charmant, cet homme. quand tu sors des toilettes, il n'est toujours pas là, alors tu attends, patiemment, de voir le résultat de ton oeuvre.

_________________

wish i knew back then, what i know now.. wish i could somehow go back in time and maybe listen to my own advices.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 305 points : 20
pseudo : keep smiling (alexandra)
avatar : Stephen Amell
crédits : psychotic bitch (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Aoû - 18:11
t'as pas l'habitude de ce genre de jeu il faut bien le reconnaître. tu n'as pas souvent acheté d'habits pour tes ex petites amies non plus. ce n'était pas vraiment ton truc de faire les magasins en fait. ça ne l'est toujours pas aujourd'hui. mais tu fais un effort, parce que tu trouves amusant cette histoire avec lorena et que tu as envie de rendre cette soirée particulière. tu penses avoir vu juste en trouvant cette belle robe et les jolies chaussures pour aller avec. t'as dépassé le budget, mais tu décides de ne rien dire. te contentant de retirer les étiquettes et le ticket du sac pour que lorena n'en sache rien. vous vous retrouvez finalement au lieu de rendez-vous prévu. elle a un large sourire, toi aussi. t'es satisfait de tes achats et tu es persuadé que la robe lui ira comme un gant. vous n'avez plus qu'à vous changer à présent. tu hoches la tête. cinq minutes pour vous changez, c'est largement suffisant. tu pars dans les cabines et tu sors les vêtements qu'elle a trouvé pour toi. t'es surpris par les goûts de lorena. elle a su trouver des habits qui pouvaient tout à fait te plaire. tu n'avais pas l'habitude de porter des pantalons blancs. pourtant en enfilant le tout, tu réalises que le résultat n'es pas si mal. tu souris et tu t'apprêtes à sortir quand tu réalises qu'il te reste quelque chose à mettre. un bracelet. simple, mais joli. tu l'enfiles sur ton poignet avec un sourire en coin. tu trouves l'attention plutôt sympathique. tu sors finalement et tu la vois, déjà prête. elle est belle, la robe lui va parfaitement bien. cette robe est tellement plus jolie sur toi, j'espère qu'elle te plaît ? tu lui demandes avec un sourire en coin, sans la lâcher des yeux. elle est à couper le souffle.

_________________
Just give me a reason, just a little bit's enough. Just a second we're not broken just bent, and we can learn to love again. It's in the stars, it's been written in the scars on our hearts. We're not broken just bent, and we can learn to love again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 521 points : 20
pseudo : kenny/fancy
avatar : hannah s.
crédits : missavatars (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Aoû - 13:44
c'est sans doute le genre de tenue que tu devrais porter plus souvent, lorena. pour te sentir femme, pour te sentir séductrice et moins vulnérable. parce que t'as l'impression d'être plus forte, habillée comme ça. quand les féministes s'acharnent à dire qu'une robe est le symbole parfait de la soumission de la femme sur les conditions machistes qui gouvernent le monde, toi, t'as plutôt l'impression du contraire. cette robe, c'est le symbole de ta propre féminité. véritable pouvoir en toi que tu te découvres en observant ton reflet dans le miroir. t'es belle, lorena.. tu ne t'étais plus regardée comme ça depuis des semaines, voir des mois. depuis ta rupture avec ruben, tu n'avais fait qu'enfiler ce qui te tombait sous la main sans jamais te demander ce que ça pouvait bien faire que de se faire belle quand on a personne à séduire.. t'avais tort, lorena. tu prends conscience qu'il y a un monde autour de toi, un monde qui ne s'arrête pas qu'à ruben, heureusement. quand il te rejoint, t'es époustouflée par sa prestance et son charisme. tu le trouvais déjà charmant, mais là, il est carrément canon. les papillons qui se réveillent dans ton estomac quand il t'adresse un sourire en disant cette robe est tellement plus jolie sur toi, j'espère qu'elle te plaît ? tu penches légèrement le visage en ramenant derrière ton oreille une mèche qui tombait devant tes yeux. elle me plait beaucoup. et puis, tu murmures en souriant même si à elle seule, elle a sans doute explosé le budget imposé. tu glousses en le prenant par le bras. où est-ce que tu m'emmènes ? tu dis en posant ton visage sur son épaule, charmée au possible par cet homme dont tu ignores pourtant tout.

_________________

wish i knew back then, what i know now.. wish i could somehow go back in time and maybe listen to my own advices.
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Trouvé au hasard de mes recherches... Profession mendiant
» au hasard de mes recherches
» La maladie n'est pas là par hasard
» LES CHATS DU HASARD (31)
» On ne choisit pas sa famille, mais le hasard fait bien les choses !
Page 1 sur 2 - Aller à la page : 1, 2  Suivant

brooklyn on the rocks ::  :: across the river
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum