AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

jouer avec le feu (noluth)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Jan - 11:14
T'aurais peut-être jamais dû accepter cette invitation. T'es certainement complètement fou de le faire d'ailleurs. Mais c'est Ruth. Et tu lui fais confiance. Tu ne sais pas pourquoi en fait. Elle a une histoire plus que particulière et tu aurais toutes les raisons du monde d'avoir peur de cette fille. Relation particulière qui s'est installée entre vous. Bonne entente. Elle a tout de suite réussi à te cerner, alors que de ton côté tu as été surpris par son histoire. Surpris et intéressé en même temps. Ce n'est pas tous les jours que  tu entends des histoires aussi spéciales que celle de la demoiselle. Alors t'as accepté de te rendre à ce lieu de rendez-vous avec elle. T'as accepté de la suivre dans cette folle aventure. Ca ne pourra te faire que du bien. T'es un peu déprimé ces jours. Annabeth est partie. Elle n'est plus là. Histoire qui se termine, t'as toujours ta femme. Elle ne sait toujours pas la vérité sur toute cette histoire. Dans tous les cas pour toi c'est fini la petite aventure avec l'étudiante. Le cliché stupide. Ca te déprime qu'elle ne soit plus là. Alors peut-être qu'une aventure qui sort de l'ordinaire avec Ruth, ça ne pourrait te faire que du bien. T'arrive en premier au lieu de rendez-vous, ce qui ne t'étonne pas le moins du monde. Tu vois déjà venir la mauvaise blague, comme tu l'as dit dans ton message. T'attends qu'elle se pointe. T'es pas très rassuré de la tournure que pourrait prendre les choses aujourd'hui. Mais en même temps elle sait ce qu'elle fait elle, non ? Tu l'espères en tout cas. Tu commences vraiment à te dire que t'as été complètement fou d'accepter.

#prisoners

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.


Dernière édition par Nolan Fowler le Jeu 26 Jan - 8:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Jan - 10:42
rien à faire cet après-midi, et un numéro que tu veux taper depuis quelques jours déjà. un regard, ce matin, en sortant de la douche. et ce petit papier que tu tiens, pour écrire enfin un message. ce temps libre que tu veux passer avec nolan, s'il veut toujours te voir. peut-être qu'il a pris peur, finalement. robe chaude que t'enfiles, des collants chauds aussi. brooklyn se couvre d'un manteau blanc, un jour sur deux. et il fait trop froid pour une robe légère, pour sortir en ville. ton portable qui sonne, et nolan qui te fait rire. il est d'accord, il se souvient. et tu te réjouis d'avoir trouvé un nouvel ami. et de pouvoir faire confiance en quelqu'un de nouveau. un nouveau souffle pour cette vie qui devenait morose. un après-midi occupé, et des retrouvailles animées. des rues qui grouillent de mecs pas nets, et une envie de chercher la petite bête. tu veux voir si tu peux trouver un de ces gars, toi. tu veux avoir la récompense qui est attendue, pour ramener un mauvais gars, derrière les barreaux. tu veux passer pour la gentille, comme l'hôpital se foutrait de la charité. donc heureuse, t'attends la fin de la journée. tu bosses un peu, t'as quelques recherches à faire. tu t'égares en pensant à ton frère, à celui que tu ne connais pas. et lorsqu'enfin, c'est l'heure, tu rejoins nolan avec le sourire. t'as enfilé un long manteau, et un bonnet. cheveux courts, là dessous. les joues roses, par le froid. le métro vide, qui t'as déprimé. nolan que tu vois au loin, tu t'approches. salut toi, tu commences. je suis bien contente que tu n'aies pas pris peur. t'avoues. un ami, c'est ce dont t'avais besoin. tu t'en rends officiellement compte, maintenant.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Jan - 9:11
Tu attends au lieu de rendez-vous. T'as confiance en Ruth. Mais t'es pas très rassuré d'attendre seul ici. T'as l'impression d'être une cible facilement, soudainement. Si un évadé débarquait avant que Ruth n'arrive ? Tu sais te défendre, mais à quel point ? Tu n'en sais trop rien. C'est pas trop ton genre de te bagarrer, ça ne l'a jamais été, ça ne le sera jamais. T'as accepté le rendez-vous parce que tu sais qu'en compagnie de la demoiselle, tu ne risques pas grand chose. Mais surtout parce que tu avais envie de la revoir. Jolie demoiselle, mais surtout une amie. Tu ne pensais pas. Rencontre particulière, des aveux rapides qu'elle te fait à son sujet. Et immédiatement une bonne entente qui s'est installée. Elle est particulière, cette fille. Mais tu l'apprécies. Vraiment. Elle te fait rire, un peu. Elle est tellement naturelle quand elle te parle de son histoire qui est bien loin d'être ordinaire. Ca t'a frappé. Ca t'a intrigué. Aujourd'hui t'es content de pouvoir la revoir. Elle finit d'ailleurs par arriver. Habillée chaudement, comme toi. C'est l'hiver à Brooklyn. Les températures sont basses et la neige est présente. T'es bien dans ton manteau chaud, avec ton écharpe, tes gants et ton bonnet. Tu souris immédiatement en la voyant. Salut Ruth. Sourire en coin tu la regardes droit dans les yeux. Prendre peur ? Tu aurais peut-être dû. Mais t'as confiance. Je pense que si j'avais dû prendre peur, je l'aurais déjà fait le jour de notre rencontre. Et j'ai bien besoin de me changer les idées. Histoire qui s'est mal terminée avec ta chère étudiante. Erreur que tu n'aurais jamais dû commettre et ta femme qui ne sait toujours rien de cette histoire.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Fév - 13:12
tu t’avances vers lui, les mains dans ton long manteau clair. tes cheveux attachés, t’es même pas sûre qu’il te reconnaisse. ça fait déjà un mois, que vous vous êtes rencontré. et ça fait un mois, que t’as tiré sur quelqu’un devant lui, t’enfuyant sans peine. il connait ton secret, comme tu connais le sien. tous les deux engagés, maintenant. et un sourire sur tes lèvres lorsque tu entends ton prénom, de sa voix. t’es heureuse, soulagée, de le savoir ton ami. déterminée aussi à faire de cette rencontre quelque chose qui compte, qui dure. une nouvelle aventure, pour toi. sans cœur, sans histoire. tout ça, bien nouveau pour toi. salut ruth. il dit donc, retrouvant ton regard de ses yeux. je pense que si j'avais dû prendre peur, je l'aurais déjà fait le jour de notre rencontre. et j'ai bien besoin de me changer les idées. il lance. tu ris, pensant que t’avais en effet, fait fort dès votre rencontre. mais il n’avait pas eu trop peur, pas au point de courir mais plutôt au point de t’accompagner dans une nouvelle quête, aujourd’hui. un besoin de se détendre, tu vas lui offrir du divertissement. la marche qui commence, et ton esprit qui ne peut éviter les questions qu’il semble se poser. ah ouais ? vous vous êtes fait choper ? tu demandes, le regard du coin de l’œil. tu parles bien sûr de son histoire, avec cette étudiante trop jeune. tu mets les pieds dans le plat, espérant quand même qu’il ne se retrouve pas sans travail, et avec des avertissements. j’suis contente de voir que je peux te changer les idées. ça m’change de mon quotidien .. t’avoues, à ton tour. acharnée à retrouver tes frères, et à comprendre ce qu’il se passe dans ta famille. t’en oublie presque de respirer, et de dormir.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm on my way
i'm on my way
messages : 32 points : 0
pseudo : hacked.
avatar : swan.
crédits : hacked.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Fév - 17:57
les évadés
ils arrivent
un petit groupe, ils sont trois, peut-être quatre si le mec au loin est avec eux. ils marchent et semblent jouer au maître du monde. un gang du quartier, ou un groupe d'évadés... à voir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Fév - 11:18
Ruth. Une rencontre particulière. Une amitié qui commence, à tes yeux. Demoiselle que tu n'aurais jamais pensé compter parmi tes amis. Tu ne sais pas pourquoi, mais t'as confiance. Alors que t'aurais toutes les raisons du monde de la fuir, de ne plus vouloir la voir. Aujourd'hui tu viens même chercher un peu d'aventure avec elle. De l'aventure pour te changer les idées. Pour te faire oublier que t'as trompé ta femme avec une étudiante qui s'est barré tu ne sais pas trop où, sans même vraiment t'en parler. Dure réalité pour toi. Mariage qui part en fumée. T'as pas encore eu le courage de faire le pas et de tout lui dire. Tu ne sais même pas si tu trouveras ce courage un jour. Mais aujourd'hui tu ne veux pas trop penser à ça, t'es juste heureux de voir Ruth. Elle te pose déjà des questions, il fallait s'y attendre. Directe, comme toujours. Un point que tu as bien aimé chez elle, lors de votre rencontre il y a de ça un mois. Non, elle s'est barrée. L'étudiante. Je ne sais pas où, elle m'a rien dit, mais elle est plus là. Et tu devrais mettre fin à ton mariage à présent. Tu dois avoir compris que c'était plus la peine de rester avec cette femme qui ne t'apporte plus rien, finalement. Mais t'as pas les couilles de faire ce pas. Ah j'imagine que c'est une aventure nettement moins palpitante de me changer les idées. Tu dis tout en laissant échapper un rire, regard que tu lèves ensuite devant toi. Groupes de mecs qui s'approchent. Tes sourcils qui se froncent. Regard que tu tournes rapidement vers Ruth. Ruth, c'est quoi ces mecs là-bas ? Tu demandes, tout de même un peu inquiet. Mais tu ne devrais pas l'être, Ruth est avec toi, après tout.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 9:59
tu retrouves cet ami nouveau, et tu souris lorsqu’il s’approche de toi. t’es ravie de voir qu’il n’a pas changé, qu’il n’a toujours pas peur de celle que tu es. l’impression d’être réellement naturelle à ses côtés. l’impression que la vie est cool, et que c’est comme ça qu’il faudrait que tu vives à présent. ouverte au monde, prête pour qu’on t’écoute et pour qu’on vive avec celle que tu es. tu commences à t’ouvrir, tu t’en rends compte. même à billie, même à cette amie chère. et puis, à tes frères retrouvés aussi. non, elle s'est barrée. l'étudiante. je ne sais pas où, elle m'a rien dit, mais elle est plus là. tu pinces les lèvres, tu fronces les sourcils. t’es surprise, même si t’imagines que ça doit arriver plus d’une fois. ah ouais ? elle a flippé, tu penses ? peut-être que quelqu’un l’a appris, et elle est partie de ce fait .. tu pinces le nez, tu t’en veux pour lui. il semblait être heureux, dans son secret. et toi, tu sais que vivre caché est bien mieux que de vivre ouvert. en amour, du moins. et même si aujourd’hui, t’as envie de t’ouvrir au monde, tu sais que c’est plus facile de ne rien dire. c’est plus facile de vivre dans le mensonge. ah j'imagine que c'est une aventure nettement moins palpitante de me changer les idées. tu sautilles, contente de votre aventure. tu te jettes un peu d’un côté, de l’autre. mais nolan repère une bande, et te la montre du menton. tu te tournes doucement. ruth, c'est quoi ces mecs là-bas ? tu hausses les épaules et tu regardes ton ami, un air de défis sur le visage. c’est le moment parfait pour se lancer. je ne sais pas. on va voir ? tu demandes, sûre de toi. tu marches déjà vers eux, mais il va te suivre nolan ? il va y arriver ? tu ne le sais pas. c’est le test de la journée.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Mar - 15:01
Aveu que tu fais à cette amie que tu connais depuis peu, mais que tu apprécies déjà énormément. Etudiante qui est partie, ton étudiante. Celle avec laquelle tu as couché il n'y a pas si longtemps que ça. Celle qui arrivait à te faire tourner la tête bien plus que ta femme actuelle. Tu l'aimais, dans le fond. Tu supposes en tout cas. Parce qu'elle t'apportait bien plus que ta femme. Elle était tellement plus simple, tellement plus mignonne. La perfection, tu connais ça par coeur. Femme qui ne fait jamais le moindre faux pas. Toujours bien maquillée, toujours bien habillée, appartement bien trop propre à ton goût. Jamais tu n'avais quoi que ce soit à lui reprocher. Et ça te bouffait. Parce que toi t'es loin d'être parfait. Très loin. T'es loin d'être comme elle. Mais c'est pas le sujet pour le moment. Vous parlez de ton étudiante, Ruth qui essaye de faire des suppositions. Tu hausses des épaules, main dans les poches. J'en sais rien, peut-être bien... je préfère pas savoir je crois. Mais faut que j'en parle à ma femme, maintenant. Parce que tu ne veux pas continuer à vivre comme ça. C'est plus possible. Divorce que tu vas devoir demander, longue procédure que vous devrez entamer. Ca t'emmerde déjà, mais tu sais que ce sera mieux. Pour tout le monde. Journée qui devrait être plaisante. Tu ne sais pas ce qui vous attend. Une nouvelle aventure que tu vas pouvoir vivre avec elle. Ton regard attiré par une bande de mecs pas très loin. Et Ruth qui te propose d'aller voir. Sans aucune crainte, elle commence déjà à marcher vers eux. T'as un petit cran de retard. Parce que tu ne peux pas t'empêcher de te demander si c'est une bonne idée. Tu dois vraiment la suivre ? C'est risqué, peut-être. T'en sais rien. Regard sur Ruth qui a déjà pris un peu d'avance et puis finalement tu te résignes à la suivre. C'est peut-être dangereux, tu crois pas ? Question stupide, Ruth n'a certainement pas peur du danger.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Mar - 16:54
son histoire, tu comprends que ce soit compliqué. et tu t’en veux de ne pas avoir de belles solutions à lui apporter. t’aimerais pourtant, parce que t’as réellement développé une affection particulière pour lui, son tempérament et sa façon de t’apprécier malgré tout. j'en sais rien, peut-être bien... je préfère pas savoir je crois. mais faut que j'en parle à ma femme, maintenant. arrêt sur image, tu te tournes. il avait juste oublié de parler de ça, parce que tu n’en savais rien. il est marié alors ? t’es surprise, tu ne l’avais pas vu ça. ta femme ? t’es marié ? putain, t’aurais peut-être pu le dire non ? j’savais pas. tu t’offusques, parce que tu n’aimes pas manquer les choses. tu n’aimes pas les louper, et les apprendre plus tard. il a peut-être pensé que ça ne valait pas le coup de t’en parler, mais malgré ça – t’étais dans le flou. et ça t’énerve. bien sûr qu’il devrait quitter sa femme, s’il ne l’aime plus et qu’il n’est pas bien avec. mais tu ne lui diras pas. tu préfères courir après des mecs que tu peux penser être les mauvais, quitte à lui faire peur pour lui faire payer ses omissions, ses mensonges. t’es une gamine, tout le monde le sait. c'est peut-être dangereux, tu crois pas ? il demande, mais tu souris en guise de réponse. et alors ? t’as peur ? un clin d’œil, et t’arrives près d’eux. juste un regard, ils semblent te voir. ils filent dans une ruelle, tu t’arrêtes avant pour voir ce qu’ils vont faire. tu ne vas pas t’avancer s’ils sont armés. tu regardes nolan, tu lui demandes de rester près de toi. t’attends qu’une voiture passe, pour voir le reflet dans la carrosserie. t’attends d’avoir une info, pour savoir ce qu’ils font. et pour le moment, ce ne sont que quelques voix mélangées que tu ne reconnais pas. un son, un bruit. rien de plus.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Mar - 15:05
tu ne saurais expliqué pourquoi tu t'es rapproché si facilement de cette fille. ruth. c'est particulier. mais tu te sens bien à ses côtés. tellement bien que tu parles de toi sans aucune gêne, sans aucune retenue. tellement bien que tu mentionnes ta femme sans te rendre compte que tu ne l'avais pas fait, avant. t'étais sûr que si. tu réalises que ce n'était pas le cas quand elle s'arrête et te regarde, choquée. t'as une femme oui. une femme que t'es censé aimer, pas tromper. tu le sais bien. c'est mal tout ça. pas besoin qu'on te fasse encore la morale. tu la regardes. main derrière la tête, tu te grattes un peu. je pensais l'avoir mentionné. je ne sais plus. mais ouais je suis marié. à la femme parfaite, sans doute. oui la femme parfaite. celle à qui tu ne pourras jamais rien reprocher. tu le savais de toute façon que si un jour vous deviez divorcer, ce serait à cause de toi. jamais elle n'aurait fait le moindre faux pas de son côté. tu le sais bien. finalement ce groupe de mecs que vous remarquez. et ruth qui veut que vous alliez voir. vous étiez venus pour ça. un peu d'aventure. c'était ce que tu voulais, non ? un peu d'adrénaline quoi. mais sur le chemin tu commences un peu à flipper. tu te remets en question. tu ne sais plus si c'est vraiment une bonne idée d'y aller ou non. ton regard que tu poses quelques secondes sur ruth pour lui dire tes craintes. mais elle n'a pas peur, forcément. non, non. bien sûr que non. tu ne vas certainement pas dire à une fille que tu as peur. alors qu'elle est bien loin d'avoir peur. vous avancez. eux se déplacent dans une ruelle. t'es pas rassuré. tu suis ruth de près. on fait quoi s'ils sont armés ? tu murmures. tu ne voudrais pas qu'ils vous entendent.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Mar - 9:24
tu marches doucement, mais tu t’arrêtes lorsque t’apprends la nouvelle. tu le savais intéressée par les jeunes femmes, mais tu supposais que ce n’était que son seul problème. apparemment, ce n’est pas le cas. t’ouvres grands les yeux, tu te permets quelques remarques et tu cherches la vérité que tu ne connaissais pas jusqu’à lors. je pensais l'avoir mentionné. je ne sais plus. mais ouais je suis marié. à la femme parfaite, sans doute. tu souris, tu comprends bien ses mots. parfaite, mais pas pour toi. n’est-ce pas ? tu demandes, même si tu connais déjà la réponse. tu reprends ensuite la route vers ces malfrats. une petite ruelle, un petit passage et leur gueule d’ange que tu ne reconnais pas. t’as pas peur d’eux, encore moins de leur force. ce ne sont que des voyous, tu le vois d’ici. nolan semble un peu sur les gardes, c’est normal. tu demandes s’il a peur, tu joues un peu avec lui et ses nerfs. non, non. bien sûr que non. il fait le fier, comme toujours. mais tu sais bien que s’il arrive quelque chose, tu réagiras plus vite que lui, pour vous sortir de là. tu t’approches encore un peu, mais nolan te retient par quelques mots. tu te tournes, tu t’approches de lui. tu joues les femmes qui lui appartiennent, tu fais même valser ta main contre la sienne. tu joues des apparences, pour tromper les malfrats. on fait quoi s'ils sont armés ? il demande, et tu le pousses contre le mur lorsqu’un mec s’approche. tes lèvres presque contre les siennes, ta main sur son torse, l’autre dans sa nuque. deux amants perdus dans la ville, cherchant un petit coin tranquille. on évite les balles ? tu ris, tu t’approches encore. j’ai toujours su que tu étais un ninja par le passé ! quelques plaisanteries, et tes lèvres qui frôlent les siennes. tu prends ses mains, tu les enroules autour de toi. tu ne sais pas s’il a compris ton manège. ils n’oseront pas tirer, y’a trop de monde autour. t’ajoutes, les voyant s’approcher. ils vont quitter la rue, ils vont se dévoiler sur la place centrale. ce sera le moment parfait pour les suivre.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 16:58
t'avais omis ce détail certainement quand tu as raconté l'histoire à ruth. un détail qui n'en était pas vraiment un finalement. tu dois bien l'avouer. mais pourtant tu étais quasiment sûr de l'avoir mentionné. sans doute la preuve que ta femme n'a plus autant d'importance à tes yeux qu'elle n'a pu en avoir par le passé. tu expliques un peu rapidement à ruth. elle semble comprendre, directement. en même temps ce n'était pas tellement difficile. il n'y avait pas des milliards d'explication pour justifier le fait que tu as choisi d'aller voir ailleurs. ouais c'est ça. trop parfaite surtout. ça me rend dingue. tu admets, sur le ton de la conversation, en haussant légèrement les épaules. tu ne veux pas discuter de ça durant des heures. vous n'avez de toute façon pas le temps de le faire. ce groupe que vous suivez. t'es pas rassuré. elle oui, de toute évidence. elle n'a peur de rien. t'essayes de montrer que toi aussi tu peux jouer les gros durs. mais ça ne te ressemble pas vraiment et tu te doutes bien que tes craintes se font tout de même ressentir. la main de ruth qui rejoins soudainement la tienne. un jeu dans lequel elle se lance et que tu ne saisis pas tout de suite pour ta part. ce n'est que lorsqu'elle te plaque contre le mur, main sur ton torse et ses lèvres bien trop proches des tiennes que tu commences à comprendre. jouer les amoureux fous, c'est ce qu'elle veut ? t'en es capable c'est certain. éviter les balles ? t'es pas sûr d'avoir bien compris ce qu'elle t'a dit. ça l'a fait sourire, toi ça t'effraie encore plus. tes mains qu'elle enroule autour d'elle son visage tellement proche de toi. ok, ok. je te fais confiance. tu dis, sourire en coin. ils s'approchent de plus en plus. tes mains que tu resserres autour de ruth et ton visage que tu glisses doucement dans son cou pour y déposer quelques baisers. ça correspond à tes idées ou pas du tout ?

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Avr - 14:01
parler de sa femme, alors que tu ne la connaissais pas. ça te surprend encore. mais tu comprends certaines choses, et tu sais que si un homme va chercher des jeunes femmes, ce n’est pas pour palier à un manque de sexe ou alors de responsabilités mais juste parce qu’ils veulent moins de maturité, moins de reproches, moins de remarques. les femmes font ça, les femmes le font même trop. ouais c'est ça. trop parfaite surtout. ça me rend dingue. tu hoches la tête, tu comprends. et le temps s’accélère, te mettant rapidement contre lui. tes deux mains sur son torse, et tes lèvres contre les siennes – ou presque. tu murmures quelques mots, pour qu’il comprenne ce que tu fais et tu vois bien qu’il se met à jouer le jeu, qu’il rentre rapidement dans le personnage. ok, ok. je te fais confiance. tes yeux dans les siens, et ses lèvres contre ton cou. tu fermes les yeux une seconde, suivant malgré tout, les malfraits du regard. ça correspond à tes idées ou pas du tout ? tu te perds une seconde contre lui, tu sens ton ventre qui se tort. tu restes évasive, pourtant. c’est pas mal. tu dis, retrouvant tes esprits peu à peu. mais que je ne t’y prenne pas à aimer ça .. tu dis, haussant les sourcils. joueuse, oui. mais jamais au point de te brûler. t’aimes être avec nolan, et tu n’imagines pas une seconde que ça puisse déraper. pas déjà, pas comme ça. t’aimerais rester son amie quelques temps, encore. juste un instant, juste une seconde. juste pour te prouver que tu n’es pas que cette femme, qui tombe dans les bras de tous les hommes. tu te dégages de lui, prenant sa main, et tu te faufiles ensuite dans les rues. aller, on les suit ! tu murmures, voyant qu’ils dépassent la place et qu’ils traversent sans crainte. ils sont à l’aise, peut-être trop. ça te surprend.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Avr - 19:15
conversation sur ta femme qui semble passer tellement vite. t'as l'impression qu'après avoir parlé de la perfection de sa femme, le temps s'est accéléré. tu te retrouves rapidement contre le mur. elle plaquée contre toi. proximité qui te surprend, vraiment, au début. mais tu comprends vite qu'elle joue un jeu. un jeu pour ces petits malfrats qui se baladent, pas très loin de vous deux. couple qu'elle cherche à jouer et rapidement ta confiance que tu lui accordes, encore une fois. parce que tu le sais maintenant. t'en es sûr, que tu peux lui faire confiance. respiration un peu accélérée. doucement ton visage que tu glisses dans son cou pour y déposer quelques baisers. uniquement dans le but de rentrer dans son jeu, évidemment. jeu qui t'amuse en fait. mais qui pourrait bien s'avérer dangereux si jamais vous veniez à trop traîner ici, contre ce mur. fin de l'échange. elle te ramène sur terre. ça te fait rire. tu dois bien reconnaître que tu y aurais presque pris goût, pendant quelques secondes. j'ai déjà assez de soucis comme ça, sans rajouter encore une femme au tableau. tu dis en riant légèrement. ta main qu'elle attrape. elle t'entraîne à la suite de ce groupe de mecs. déterminée à les suivre. tu le fais sans broncher. tu ne te vois pas lui dire non. pas à elle, pas à ruth. belle demoiselle. tu l'as remarqué dès votre premier jour. mais une amie. c'est ce que tu veux. c'est ce dont tu as besoin. ça s'arrêtera là. vous marchez derrière ce groupe. bon c'est quoi le plan maintenant alors ? tu comptes les aborder ? t'espères pas. ça te ferait un peu trop peur. tu ne sais pas vraiment à qui vous avez affaire.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Avr - 12:50
tu t’éloignes de lui, une blague au bord des lèvres sur ce qu’il vient de se passer. tous les deux, tu ne vous étais pas imaginé comme ça. mais pour les aléas du direct, t’as posé tes lèvres sur les siennes et t’as du mal à oublie cette altercation. un homme-là, contre toi. et quelques soupires à l’idée de gâcher cette amitié. a quoi bon ? mais pourquoi résister ? tu ne sais même pas si vous allez rester amis, finalement ? tu seras peut-être mutée ailleurs, et lui aussi ? tu cours pour les suivre, mais tu ne quittes pas cette idée qui t’empêche de penser clairement. j'ai déjà assez de soucis comme ça, sans rajouter encore une femme au tableau. tu hoches la tête, tu comprends. tu sais aussi que tu ne serais pas un problème, et que ce n’est qu’une histoire de jambes en l’air. juste un instant, comme ça. juste pour oublier les problèmes justement. tu te concentres, tu tentes d’oublier de nouveau. ton cerveau qui n’est pas fait pour être ami avec les hommes, et qui ne sait pas faire pour ne pas séduire, pour ne pas vivre avec cette idée. tu le pensais pourtant, avec nolan. mais c’était avant qu’il se glisse contre toi, et qu’il embrasse ton cou à t’en faire frissonner le bas du dos. bon c'est quoi le plan maintenant alors ? tu comptes les aborder ? il demande, une fois que vous les voyez avancer et que vous suivez le rythme effrénés de leurs pas. tu hausses les épaules, prenant sa main dans la tienne. j’sais pas, tu m’as un peu perturbé. tu dis, en riant. t’es sérieuse, et vidée à la fois. tu les regardes, tout en tenant la main de nolan. tu marches doucement, tu joues ton rôle un peu trop bien. et tu sais que tu frôles une zone dangereuse. tu ne sais pas ce qu’il va en penser, tu n’ajoutes rien. tu les vois entrer dans une boutique, tu t’arrêtes dans la rue d’avant pour le pousser. ton regard dans le sien, tes lèvres pincées et ta main qui s’éloigne de la sienne. un compte à rebours, une attente docile. un instant de trop, sûrement.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 7:38
t'as pas l'habitude de tout ça. de loin pas. ce n'est certainement pas toi qui va prendre les devants en tout cas. tu te laisses faire, tu te laisses guider par la belle demoiselle. elle a l'habitude, de ce que t'as pu comprendre. elle sait comment il faut s'y prendre. et c'est elle qui doit avoir le plan en tête, tu présumes. t'en sais trop rien. ce qui est certain c'est que tu trouves tout ça étrange. ce qui vient de se passer entre vous. tu chasses tout ça de ton esprit de ton côté. c'est quand elle t'entraîne à la suite de ce groupe que tu arrives à te concentrer à nouveau sur ce qui va se passer. parce que tu n'es pas très rassuré. t'as peur de ce qui va se passer ensuite, alors ton esprit se concentre, uniquement sur eux. tu les vois marcher un peu plus loin et tu veux savoir ce que c'est le plan. tu veux savoir ce que ruth manigance dans son esprit. elle doit avoir déjà échafauder son histoire. tu sens sa main qui se glisse de nouveau dans la tienne. tu n'y prêtes pas vraiment attention, ce qui t'apporte c'est plutôt sa réponse. elle ne sait pas. elle t'annonce même que tu l'as un peu perturbée. ah oui ? c'était pas dans mes intentions, vraiment. tu réponds avec le sourire. le groupe entre dans une boutique. vous vous arrêtez, la rue d'avant. vos regards qui se croisent encore une fois, ta main qu'elle lâche et toi qui te gratte la tête, encore moins rassuré qu'avant. tu sais on peut... on peut faire autre chose si tu n'as pas la tête à ça. boire un café ou je ne sais pas. tu dis en toute innocence. mais ça t'arrangerait bien. t'es bien plus à l'aise à l'idée de boire un simple café.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Avr - 11:34
tu les regardes au loin mais ton esprit est ailleurs. nolan t’a occupé l’esprit avec ses mains, et sa façon de jouer ton jeu bien mieux que tu ne le fais. voilà des semaines que t’as pas été courtisée, et que tu t’occupes de tes histoires de famille à défaut d’ouvrir tes cuisses. forcément lorsqu’un beau mâle se jette contre ta peau, tu ne réponds plus de rien. tu tentes de te concentrer, mais tu t’avoues finalement battue. il sourit, sûrement pas peu fier. et toi, tu laisses partir les malfrats sans même t’en préoccuper. ah oui ? c'était pas dans mes intentions, vraiment. il dit, sans que tu n’y crois un seul mot. tu souffles et tu fais même vibrer tes lèvres. tu lèves les yeux au ciel, tu le juges légèrement suffisant. il sait ce qu’il vient de faire, il sait qu’il a pris doucement le contrôle. toi, tu fais la moue. et tu changes de direction sachant bien que la chasse à l’homme est terminée. nolan t’accompagne, presque heureux de voir que t’abandonne. tu sais on peut .. on peut faire autre chose si tu n'as pas la tête à ça. boire un café ou je ne sais pas .. tu te tournes vers lui, tu poses ta main sur son torse et tu plonges ton regard dans le sien. tu fais l’innocent nolan, je le sais ! tu le pousses un peu, pour oublier cette idée. allons prendre un café, juste un café ! on peut pas .. j’veux dire, on est potes ; non ? tu te tournes et tu l’arrêtes, tu le regardes de nouveau. t’es perdue entre tes désirs et la réalité. vouloir te jeter sur lui pour le plaisir que tu cherches aujourd’hui, ou rester amis jusqu’au bout. quitte à oublier ce qu’il vient de se passer, pour de bon.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Mai - 10:36
le changement de direction. tu comprends que c'est fini, vous n'allez pas partir après ces malfrats. mais faire autre chose. et ça te rassure, dans le fond. t'es content de voir que tu ne vas pas prendre plus de risques aujourd'hui. tu ne penses pas que tu aurais été vraiment prêt à le faire de toute façon. tu proposes autre chose à faire. un café, ou autre chose. sous-entendu que tu laisses planer. un peu indépendamment de ta volonté, tu dois bien le reconnaître. t'as aussi été perturbé par ce qu'il vient de se passer entre ruth et toi. mais tu ne voulais pas. vraiment pas. tu voulais juste que vous passiez un bon moment tous les deux et ça doit s'arrêter là. un moment entre amis. mais tu suggères. tu ne devrais pas. elle se tourne vers toi et pose sa main sur ton torse. t'affiches un petit sourire en coin en entendant sa première remarque. et puis elle te repousse. elle cherche à avoir ta confirmation que vous n'êtes que des amis. de simples amis, rien de plus. tu poses ton regard sur elle. oui on est potes ruth. c'est évident. on va prendre ce café, ça nous fera du bien tu vas voir. tu dis avec un petit sourire en coin, écartant d'une simple phrase cette éventualité que quelque chose de plus pourrait se passer entre vous. tu aurais bien trop peur que tout cela puisse gâcher votre amitié. désolé, de t'avoir perturbée. t'as même réussi à te perturber toi-même. tu n'oublies pas que c'était plaisant ces baisers que tu as pu déposer dans le cou de ton amie. mais tu as été clair, vous n'êtes que des amis. t'as déjà bien assez de problèmes comme ça sans encore rajouter ruth dans la liste de tes conquêtes.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Mai - 14:02
il faut toujours que ça se termine comme ça, avec toi. incapable de supporter le fait d’être amie avec un homme, toujours à les trouver attirant alors qu’ils ne devraient pas l’être. parfaite girouette des amours perdus, parfaite gamine incapable de s’en tenir à ses premiers dires. tu sens ton cœur sauter dans ta poitrine lorsqu’il te regarde, et tu sens le désir grandir au creux de ton ventre. c’est trop facile ruth, de tous les aimer à la chaîne et de ne jamais t’attacher. c’est trop facile d’être cette femme qui s’attache à tout, à rien. à trop. et pourtant, c’est ce que tu es et ce que tu ne sais pas arrêter. t’avales ta salive, tu repousses nolan pour te forcer à t’éloigner. tu vas prendre un café, c’est ton pote et rien d’autre. tu vas t’y tenir pour une fois, et il va t’aider malgré ce petit sourire que t’aimerais effacer d’une main, de son visage. oui, on est potes ruth. c'est évident. on va prendre ce café, ça nous fera du bien tu vas voir. tu sais qu’il plaisante et qu’il profite de la situation, lui aussi. trop fier de t’avoir perturbé, trop fier de te mettre dans un état pareil. t’es faible, bien trop lorsqu’il s’agit de la gente masculine et des désirs que ton corps garde pour lui, autant qu’il faut. désolé, de t'avoir perturbé. il ajoute, prenant la marche pour aller jusqu’au café. tu suis sans rien dire, tu pousses la porte en le frôlant et tu joues un peu, pour le faire craquer. tu ne peux pas t’en empêcher, tu ne peux pas oublier l’homme que tu es. tu commandes deux cafés avant de t’installer et de dévoiler ton débardeur et tes bras. il faisait froid, vous courriez après des inconnus et maintenant vous prenez un café. rien de plus normal, rien de plus amical. j’suis quand même dégoutée de ne pas les avoir vu .. j’suppose qu’ils vont finir par faire une nouvelles conneries. au loin, la télé crie qu’ils ont déjà été retrouvés pour la plupart. tu hausses les épaules, souriant lorsque ton café arrive. tu vas t’évader un peu dans l’odeur âpre de la fumée chaude. ça te fera du bien.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Mai - 11:09
le jeu qui commence à prendre une tournure inattendue. les choses qui pourraient déraper à tout moment. tu le sens bien. ruth est tendue et dans le fond tu l'es toi aussi. tu ne peux être totalement indifférent à cette femme, tu ne peux pas nier qu'elle a un certain effet sur toi également. ça te perturbe. tu ne sais plus quoi penser de toute cette situation. mais tu supposes que tu dois te reprendre un main. tu affirmes que vous n'êtes que de simples amis. inutiles de rajouter des problèmes là au milieu. vraiment pas. ton regard sur elle, tu finis par avancer pour aller jusqu'à ce café. tous les deux en silence après que tu te sois excusé de l'avoir perturbée. mais dans le fond, es-tu vraiment désolé ? tu ne peux pas le nier, ça t'a tout de même plu de la voir un peu perdre ses moyens. à cause de toi. c'est assez valorisant finalement. vous rentrez dans le café, ruth qui te frôle un peu trop. elle joue avec toi et ça te fait légèrement sourire. ça te fait aussi tourner la tête. tu ne dis rien pour autant. tous les deux installés, vos cafés commandés, tu te surprend à admirer un peu trop longtemps ses épaules qu'elle vient de dénuder. débardeur sexy. tu détournes rapidement le regard. c'est idiot tout ça, mais t'as bien l'impression que ça a fini par te monter à la tête. ouais certainement. mais c'est peut-être pas plus mal. t'as pas pris de risques comme ça. tu dis sourire en coin. t'aurais flippé si jamais vous aviez vraiment commencé à suivre de plus près la bande. le café qui arrive devant toi. tu le laisses refroidir un petit peu. t'as pas peur de te faire attraper toi une fois ? tu lui demandes, curieux sur son histoire.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Juin - 22:12
un moment qui s’égare entre vous, une seconde où tu ne sais plus où te mettre et ton cœur qui s’arrête trop longtemps pour la situation. heureusement, la situation revient à la normale quelques instants plus tard, et tu te reconnais de nouveau aux côtés de nolan. un ami qui connait ton secret, un ami qui sait ce que tu es et avec qui tu peux être naturelle. c’est sûrement pour ça que t’as failli tomber entre ses bras, pensant pourtant que t’étais plus forte que l’envie. tu ne l’es pas, tu ne l’as jamais été. nolan n’est pas ton exception. tu souris, rassurée et prise d’une émotion soudaine. la conversation change, tu te concentres sur ses gars qui t’ont échappé et sur le café qui arrive sous tes narines. t’en avais envie, de ça aussi. ouais certainement. mais c'est peut-être pas plus mal. t'as pas pris de risques comme ça. tu redresses ton visage, portant la tasse entre tes lèvres. tu remarques qu’il tient étrangement à toi, assez pour avoir peur de ce qu’il pourrait t’arriver. et sa prochaine question ne fait qu’assurer ce que tu avais en tête. t’as pas peur de te faire attraper toi une fois ? tu poses la tasse, tu restes sérieuse. t’aurais pu avoir un rire nerveux, mais tu comprends que nolan est sérieux. non. tu commences, pour le rassurer. j’ai pris des risques, j’ai une vie compliquée .. mais mon père connait assez de gens pour que je ne me fasse jamais avoir. t’as toujours eu un nuage de protection invisible, sans que tu ne cherches à savoir comment ou pourquoi. et je sais que c’est .. étrange. mais je suis douée dans ce que je fais. je sais être discrète, méticuleuse et soucieuse du détail. tu dis, envoyant un clin d’œil à ton voisin. tu reprends ton café entre tes lèvres, et tu espères qu’il acceptera ce que t’es ; jusqu’au bout. tu commences à aimer ce qu’il se passe entre vous, tu n’aimerais pas que ça s’arrête.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 15 Juin - 18:16
vous avez failli vous aventurer sur une pente glissante tous les deux. tu le sais bien. mais rapidement vous parlez de ces mecs que vous auriez pu continuer à poursuivre peut-être. toi t'es content que vous soyez là à présent, prêt à boire une tasse de cafés ensemble. déjà parce que t'étais pas franchement rassuré pour ta peau. même si dans le fond tu te doutes que ruth sait ce qu'elle fait. mais t'avais aussi peur pour elle. t'aurais fait quoi si jamais il s'était passé un truc et qu'il lui était arrivé quelque chose de grave. tu l'aurais pas supporté sans doute. ça ne fait pas des siècles que tu connais cette fille, mais tu supposes que tu t'es attaché à elle quand même. assez pour ne pas vouloir la voir dans une mauvaise posture. tu cherches à savoir si elle n'a pas peur de ça justement. se faire attraper, un jour ou l'autre. se retrouver avec un pistolet braqué sur le front. peut-être que ça lui est déjà arrivé, en fait. t'en sais rien. tu ne préfères peut-être pas le savoir. certains détails qu'il faut qu'elle garde pour elle. c'est mieux. mais elle semble sûre d'elle. elle semble savoir que rien ne peut vraiment lui arriver. parce que son père connaît des gens. beaucoup de gens. et parce qu'elle fait bien son travail. tu ne sais pas vraiment du coup si t'es rassuré ou effrayé. ok.. il y a ton père. mais peut-être qu'un jour ça pourrait tourner mal et que ton père ne pourrait rien faire... enfin j'en sais rien. mais si tu sais ce que tu fais.. j'imagine que c'est bien et flippant en même temps. tu dis en laissant échapper un petit rire.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Juil - 9:06
ce qu’il y a de bien avec nolan, c’est qu’il sait qui tu es depuis le départ. contrairement à d’autres amis, ça fait du bien. tu peux lui parler ouvertement de tout, sans te gêner. c’est peut-être ce qui fait que t’as envie d’aller plus loin aussi, une proximité par la parole que tu n’as jamais avec personne ; alors que tu te jettes sur ce qui peut s’approcher trop près de toi, sans réfléchir. tu souris face à lui, expliquant justement à quel point t’es douée dans ce que tu fais, et que t’as toujours été droite dans tes bottes. sans laisser de traces, sans même hésiter à tirer. depuis toujours, c’est le cas. jusqu’à ce que clairement, tout tombe en ruine. tu hausses les épaules à la fin de ton récit, mais nolan s’approche pour te rassurer. ok.. il y a ton père. mais peut-être qu'un jour ça pourrait tourner mal et que ton père ne pourrait rien faire... enfin j'en sais rien. mais si tu sais ce que tu fais.. j'imagine que c'est bien et flippant en même temps. tu pinces tes lèvres, et tu hoches la tête. t’as conscience de ça, que ta vie ne tient qu’à un fil. mais tu supposes que t’as appris à vivre de la sorte, et que tu sais donc parfaitement comment gérer les situations. si tu dois mourir, autant que ce soit parce que t’as-tué la mauvaise personne ; ce ne serait que mérité. ecrasée par un bus, ça manquerait d’ambition pour toi. tu sais .. chacun a sa vie, ses habitudes, ses .. rengaines. la mienne, c’est de tuer des méchants pour l’argent. c’est un concept comme un autre, et crois-moi qu’il en faut parfois ; des gens prêts à appuyer sur la gâchette. pour éviter de trop remplir les prisons, mais aussi pour venger ceux qui ont bien trop souffert.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 286 points : 90
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Colin O'donoghue
crédits : neon lights (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Juil - 11:26
elle t'intrigue toujours autant ruth. petit à petit tu en apprends encore plus à son sujet. mais t'es surtout curieux de savoir comment elle fait pour gérer tout ça. comment elle fait pour supporter de vivre des choses pareilles. tu te doutes bien que lorsqu'elle appuie sur la gâchette, ce n'est que pour tuer des personnes qui ont fait du mal autour d'eux. mais comment avoir la certitude qu'il s'agisse bien de la bonne personne. comment juger qui sont les méchants, aussi ? tu n'en sais rien. ce ne serait pas un boulot pour toi, évidemment. toi t'essayes plutôt de comprendre les gens. savoir ce qu'il se passe dans leur tête, avant de les juger. tu supposes que c'est ce que tu essayes de faire avec ruth aujourd'hui sans pour autant critiquer ses faits et gestes, loin de là. tu la regardes tout en buvant ton café et tu écoutes sa version des faits. sa vision des choses que tu trouves intéressante finalement. t'imagines qu'il en faut des personnes comme elle. t'étais peut-être loin de te douter que ça puisse vraiment exister, cependant. c'est sûr chacun sa vie, chacun ses rengaines. j'imagine bien qu'il en faut. mais j'ai de la peine à m'imaginer ce que tu dois vivre, ce que tu dois ressentir dans tout ça. t'es toujours sûre à 100% des personnes sur qui tu tires. t'as la certitude que ce sont bien eux les méchants ? tu te doutes que tes questions sont peut-être un peu trop précises. tu t'empresses d'ailleurs d'ajouter. enfin ce n'est pas dans le but de te juger ou quoi que ce soit. j'essaye de comprendre en fait. mais si ça te dérange on peut parler d'autres choses. tu ne veux surtout pas qu'elle se sente mal à l'aise face à tes questions.

_________________



There's no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 715 points : 0
pseudo : step aside (caca)
avatar : ana de armas.
crédits : (ava) Eledhwen; (sign) john legend.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Juil - 13:24
tu n’as jamais été mal à l’aise de ta situation, de celle que tu es. bien au contraire. t’as pas eu le temps d’apprendre autre chose, de vivre autrement. t’es l’esclave de ton père depuis tellement d’années, t’as même trouvé ça normale de tuer comme il le demande. comme une gamine qui pense que le jaune se dit bleu, et qu’elle confond donc les couleurs. pour toi, la beauté se trouve au bout d’un pistolet et non dans les câlins amoureux entre un père et sa fille. ça, tu ne l’as jamais connu. les questions de nolan t’aide à accepter, à voir les choses comme tu les as dans la tête et dans le cœur depuis toujours. mais tu sens quand même une légère pointe d’amertume dans ton esprit, et si t’avais eu une enfance différente ? c'est sûr chacun sa vie, chacun ses rengaines. j'imagine bien qu'il en faut. mais j'ai de la peine à m'imaginer ce que tu dois vivre, ce que tu dois ressentir dans tout ça. t'es toujours sûre à 100% des personnes sur qui tu tires. t'as la certitude que ce sont bien eux les méchants ? tu hausses les épaules, n’osant dire que ce n’est pas une question qui mène une réponse simple. disons que c’est forcément le méchant pour quelqu’un .. et en effet, peut-être que certains ne méritent pas la balle que tu tires de ta main, mais d’autres ne méritent pas non plus le sort qu’on peut leur réserver. l’innocence est un concept abstrait. enfin ce n'est pas dans le but de te juger ou quoi que ce soit. j'essaye de comprendre en fait. mais si ça te dérange on peut parler d'autre chose. tu pinces tes lèvres, pensive. non .. mais je comprends. plus ça va et plus je me pose des quetions mais .. tu t’arrêtes, le regardant un instant. j’ai pas envie de trop m’en poser nolan. parce que si je commence à culpabiliser .. ça va me tuer. t’as tiré bien trop de fois, hélas.

_________________
    would you live like me, in a world run by desire. listen to the sound and know that i would be there.
Revenir en haut Aller en bas
 
jouer avec le feu (noluth)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» jouer avec son enfant?
» Vos idées : jouer avec bébé < 6 mois ... SANS JOUET !
» LE SENS DES MOTS ou l’art de jouer avec les mots.
» Qui veut jouer avec moi ?
» jouer avec son bébé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: get to the right :: east new york-
Sauter vers: