AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

forget the past (jihoon)

En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 240 points : 52
pseudo : cécé
avatar : teresa oman
crédits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Jan - 13:34

souvenirs d’une époque qui ne te manque absolument pas, une époque que t’essayes d’oublier. à part pour quelques moment, pour quelques personnes. jihoon qui fait partie de ces personnes, gars que t’as aimé à l’époque, jeune homme avec qui tu aimes toujours passer du temps. deux personnes incomprises au lycée. deux personnes qui ont su avancer ensemble. t’apprécies toujours autant le voir et même si c’est pas aussi souvent qu’à l’époque et bien c’est déjà ça. il vous faut pas grand chose pour rire. aujourd’hui tu marches dans la rue pour le retrouver, pas sereine pour un sous. cette histoire d’évadés ça te fais peur, t’es pas la fille la plus courageuse et savoir que des hommes qui devraient être normalement en prison, sont finalement dans la rue de terrifies. mais tu prends sur toi et sors quand même pour rejoindre ton ami. journée dans le complexe sportif, t’es pas vraiment une grande sportive, mais il y a des trucs cool à faire comme de la patinoire ou encore un bowling. avant tout ça tu dois le rejoindre dans un café du coin, t’espères vraiment ne pas tomber sur une personne bizarre, sinon tu serais incapable de bouger ou de faire quoique ce soit. t’arrives finalement au café et tu préfères rentrer, ça te parait plus sûr et surtout moins froid. période glaciale qui s’acharne sur brooklyn en ce moment. t’es bien heureuse de sentir ce vent d’air chaud que t’arrives dedans. pas de jihoon en vue, tu l’attends alors prêt de l’entrée. tes yeux un peu partout, tes yeux propices à voir la moindre chose un peu bizarre. tu passerais presque toi même pour une personne louche.

_________________

      ( everyone has a chapter they don't want to read out loud )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 241 points : 63
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Jan - 22:06
T’as accepté l’invitation de Gaïa parce que ça fait longtemps que tu ne l’as pas vu. Vous ne vous voyez plus aussi souvent que lorsque vous étiez au lycée, mais le peu de temps que vous passez ensemble, ça te va. Tu ne cracherais pas sur plus de temps, mais tu te contentes de ce qu’on te donne. Gaïa, c’est une ex, ex que tu as vraiment aimé de tout ton cœur. Mais avant d’être ton ex petite amie, Gaïa c’était ton soutien au lycée. Vous avez tous les deux expérimenté le même genre de choses : le harcèlement moral. Elle, à cause de sa bizarrerie et toi, à cause de tes origines. T’as jamais compris pourquoi les américains sont aussi étriqués d’esprit. Certes, t’es pas un pur souche, mais c’est ton pays qu’importe d’où tu viens. T’as pas mal souffert de ça pendant ton lycée, mais avec Gaïa à tes côtés, c’était plus facile. Tu te dépêches donc de la rejoindre après avoir payé le taxi. Tu peux pas encore conduire vu que ta jambe est encore plâtrée. D’ailleurs, ça te fait bizarre de venir dans un complexe sportif alors que tu ne pourras certainement rien faire. Peut-être qu’elle n’est pas au courant que tu t’es blessé. Ça ne t’étonnerait pas. Tu te dépêches donc de la rejoindre au café du coin. Vous avez prévu de boire un verre avant de faire quoi que ce soit d’autre. Tu vois alors la jeune femme et tu remarques de suite son attitude agitée. Elle ne semble pas à l’aise. Normal avec ce qui se passe. Toi non plus t’es pas à l’aise. Ça te fout pas vraiment la trouille, mais disons que tu préfèrerais qu’ils retournent tous en prison et que vous soyez à nouveau en sécurité. Tu t’approches donc d’elle avec un sourire aux lèvres. « Gaïa ! » Tu l’interpelles pour qu’elle ne soit pas surprise quand tu seras plus près d’elle et qu’elle hurle parce qu’elle a eu peur ou quelque chose dans le genre. Une fois à sa hauteur, tu lui souris. « Désolé de t’avoir fait attendre, mais avec ces trucs je suis un peu lent. » dis-tu en montrant les béquilles et le plâtre qui orne ta jambe.

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.



Dernière édition par Jihoon Nash le Ven 27 Jan - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 240 points : 52
pseudo : cécé
avatar : teresa oman
crédits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 20 Jan - 19:38

 et ton passé que tu vois finalement arriver au loin. quoique jihoon ne soit pas vraiment du passé, puisque tu continues à le voir encore aujourd’hui. votre relation n’a jamais mis fin à votre amitié et ça te tiens à coeur, ça te fais du bien. t’es contente de ne pas avoir perdu un de tes piliers dans la vie, parce que même s’il n’est pas au courant pour t’as maladie, il a quand même su t’aider et surtout il ne t’as pas blâmer à l’époque pour tes changements constant d’humeur. mais quand tu le vois arriver t’es surprise par son plâtre, par ses béquilles. tu ne t’attendais pas à le voir arriver dans cette accoutrement. tu te demandes bien ce qu’il a pu se passer. ça prouve que vous ne vous voyez plus aussi souvent qu’avant, pas aussi souvent que tu l’aimerais. tu sais pas depuis combien de temps il a ça et du coup ça fou tout tes plans à l’eau. tant pis vous improviserez à nouveau. pour le moment tu te contentes juste de sourire, sa présence te rassures un peu, bien qu’il ne pourra sûrement pas te défendre s’il arrive quelque chose, mais t’es heureuse de ne plus être seule face à tout ça, face au stress que ça te procures pas de soucis, mais comment tu t’es fait ça dis donc ?   t’observes un peu son plâtre et t’espères que ça ne le fait pas trop souffrir. on va commander un truc à boire ? du coup faudra changer les plans de l’après-midi, on peut aller au cinéma à la place peut-être toi ça t’importe peu de toute manière, t’as juste envie de passer un petit moment sympa. au départ tu voulais faire un truc un peu plus original mais ça ne te gêne pas de faire quelque chose de totalement ordinaire. tant que jihoon est capable de le faire aussi.

_________________

      ( everyone has a chapter they don't want to read out loud )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 241 points : 63
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Jan - 20:32
T’es content de voir Gaïa aujourd’hui. Ça te fait du bien de sortir et de ne pas rester assis devant la télé à ne rien faire. T’aimes pas ça rester inactif et depuis que t’as la jambe dans le plâtre, t’es un peu obligé. Alors tu prends toutes les occasions pour sortir et te dégourdir la jambe qui te reste. Ça te fait sourire quand tu vois ton amie t’attendre devant le café. Tu as toujours apprécié la jeune femme. Si bien qu’à un moment quand vous n’étiez encore que des lycéens, l’amour s’est immiscé entre vous. Vous vous êtes vraiment aimés, mais ce n’était pas fait pour vous. C’est mieux que vous ne soyez restés qu’amis. Tu l’interpelles alors pour ne pas la surprendre. T’as pas envie qu’elle se déchaine sur toi parce qu’elle aura cru que tu étais un prisonnier. Tu lui expliques aussi la raison de ta lenteur et de suite, elle te demande ce que tu t’es fait. « J’ai fait une mauvaise réception après un enchaînement lors d’un entrainement et je me suis pété la cheville. Mais t’en fais pas je vais bien. » Tu lui souris pour lui prouver que tu vas vraiment bien, malgré ton mensonge. Tu ne veux pas lui dire que tu es malade maintenant. Tu ne veux pas qu’elle ait pitié de toi. Personne ne doit savoir qu’au fur et à mesure du temps tes muscles ne supporteront plus le poids de ton corps et que tu devras très certainement utiliser un fauteuil roulant pour te déplacer. T’as pas envie de lire la pitié dans les yeux de ton entourage parce que tu ne pourras plus pratiquer ta passion. T’as déjà du mal à l’admettre toi-même alors le dire à d’autre, hors de question. « Ça me parait bien de commander en premier. Et puis pour la suite, un cinéma ça me va parfaitement. » Tu lui souris une nouvelle fois avant d’ouvrir la porte et de la tenir avec tes fesses pour la laisser entrer en première. Une fois à l’intérieur, vous vous dirigez vers une table où tu ne gêneras personne avec ta jambe en moins. Tu t’assois en premier, mettant de côté tes béquilles. « Désolé de ne pas te l’avoir dit dans le message… C’est juste que je supporte plus de tourner en rond chez moi et quand tu m’as dit que tu voulais me voir, j’ai sauté sur l’occasion. » Gaïa te connait. Elle sait que tu ne restes jamais en place si bien que les profs et tes parents ont cru l’espace d’un instant que tu étais hyperactif. C’est pas le cas. C’est juste que rester le cul collé contre une chaise, ça te ressemble pas.

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 240 points : 52
pseudo : cécé
avatar : teresa oman
crédits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Jan - 23:36

t’avais aucune idée de ce qui lui était arrivée, total choc alors à son arrivée et directement tu t’inquiètes un peu pour lui, espérant que ce n’est pas trop grave. tu sais que ça veut dire plus de danse et tu dois imaginer à quel point c’est dur pour lui. mais il t’assure que tout va bien. tu souris alors t’en as pour combien de temps ? t’imagines que ça doit le tuer et t’espères qu’il ne restera pas trop longtemps avec ce truc qui doit l’emmerder. t’espères trouver un truc qui pourra lui plaire du coup pour l’après-midi, parce que ce que t’avais préparé à la base tu sais que c’était son genre. bougé un peu et ne pas rester à rien faire, alors que là les propositions sont restreintes, tu proposes un cinéma. mais tu sais que rester en place c’est pas forcément son truc, peut-être que si vous choisissez le bon film ça passera. il te dis quand même que ça lui va, tu doutes, mais de toute manière tu sais pas trop ce que vous pourrez faire d’autre. enfin pour le moment vous allez pouvoir parler un peu, voir où il en est dans sa vie. parce que ça fait un petit moment que t’as l’impression de plus l’avoir vu. tu sais qu’à une époque vous vous voyiez assez souvent, même quand vous n’étiez plus en couple. mais le temps passe et vous avez eu moins de temps l’un pour l’autre. vous rentrez finalement pour commander vos cafés, ça vous réchauffera un peu, par ce froid hivernal  qui te fait dépérir en ce moment. qui te fais penser à des vacances aux caraïbes, bien au chaud, sur une plage de sable fin. la table parfaite que vous trouvez, tu le laisses pendre place, pour voir la place dont il a besoin avec sa jambe et tu t’installes de façon à ne pas le déranger  mais ne t’excuses pas voyons, je suis très heureuse que t’ai décidé de sortir de chez toi, malgré cette histoire flippante d’évadés. j’espère que tu fais attention comme il est en béquille et tout t’as un peu peur pour lui, on ne sait pas de quoi ils sont capables et ce qu’il pourrait se passer tu veux quoi ? tu vois le serveur arriver, alors tu prépares déjà ta commande dans ta tête et t’attends la sienne pour pouvoir annoncer ce que vous allez prendre.  

_________________

      ( everyone has a chapter they don't want to read out loud )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 241 points : 63
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 28 Jan - 13:07
Gaïa te pose les questions habituelles quand on te voit avec un plâtre et tu lui souris parce qu’elle semble inquiète. Ce n’est pas si grave que ça, si on oublie ton atrophie musculaire qui vient noircir le tableau. Mais personne n’est au courant, alors pas la peine de l’alerter pour rien. « Encore une semaine ou deux, ils m’ont dit. » Tu soupires parce que tu sais que tu vas mourir avec ce plâtre. Il t’empêche de te déplacer comme tu l’entends, mais pire que tout, tu ne peux pas danser. Et la danse, c’est ce qui est le plus important à ta vie, après Yuji. Sans danse, tu n’es pas toi-même. Ça te manque de ne plus bouger au rythme de la musique. Mais tu te dis que ce n’est que pour deux semaines. Tu ne vas pas mourir à attendre. Vous entrez dans le café et tu la remercies d’un sourire quand elle te laisse te positionner. Elle a toujours été comme ça, toujours à se soucier des autres. C’est ce qui t’avait fait craqué à l’époque et qui te fait toujours craquer maintenant. Mais en toute amitié bien sûr. La seule femme que tu aimes c’est Yuji et même si t’as eu une histoire avec Gaïa qui remonte au lycée, c’est bel et bien fini pour vous. Certaines personnes pensent qu’il y a encore des résidus d’amour entre vous, mais ce n’est pas le cas et tous les deux vous le savez. « Je t’avoue que quand tu m’as demandé de venir, j’ai pas du tout pensé à cette histoire avec les évadés… Et t’en fais pas pour moi, je fais attention. C’est plutôt à moi de te dire d’être prudente. » Gaïa est une femme et une belle femme par-dessus le marché. Elle risque plus de choses que toi. C’est ce que tu essaies de te convaincre alors que tu sais très bien que comme elle, t’es une cible facile vu que t’es handicapé pour le moment. Un serveur arrive vers vous et Gaïa te demande ce que tu veux. Tu réfléchis quelques secondes avant de commander un Iced Americano. La jeune femme passe alors sa commande et le serveur repart. « Tu deviens quoi toi ? Toujours dans tes études de physique et avec Amrin ? » demandes-tu avec un sourire. Ça fait longtemps que vous vous êtes pas vus. Entre temps, elle a pu changer de voie et/ou de petit ami. T’en sais rien.

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 240 points : 52
pseudo : cécé
avatar : teresa oman
crédits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Jan - 10:18

en le voyant avec ça tu pensais qu’il en aurait pour beaucoup plus longtemps, genre un mois ou deux. tu t’y connais pas trop dans le domaine, la médecine c’est pas ton truc ou puis tu t’es jamais fait mal comme ça ça va bientôt le retour à la normalité alors t’essayes de positiver la chose, parce tu te doutes que pour lui ça doit être encore long. de ne pas être maître total de ces propres mouvements ça doit pas être la chose la plus agréable. et puis tu sais pas depuis combien de temps il est déjà là dedans. ça fait quoi, un mois ? deux mois ? que vous vous êtes pas vu. t’as l’impression que ça fait une éternité. mais tout de suite quand tu l’as vu arrivé avec ce plâtre et aussi lentement tu t’es tout de suite fait du soucis avec cette évasion. parce que les gens qui se sont échappés pourrait facilement essayé de le raquetter ou pire même. toi t’es juste terrifiée par tout ça, t’es pas vraiment le genre de fille courageuse ou quoi et ça a été assez dur de sortir de chez toi. mais si t’avais su tu serais probablement allée chez lui, ça lui aurait évité le déplacement et puis vous auriez pu voir un film de là-bas. après de ce que tu comprends, ça lui fait du bien de sortir. tant mieux, mais t’es pas sereine pour lui. et quand il te dis que c’est plutôt toi qui devrait faire attention, tu souris légèrement. c’est gentil, c’est vrai que toi aussi faut que tu fasses gaffe, tu le fais déjà pas mal. dans la rue on dirait une psychopathe qui se retourne tout les dix mètres pour voir si quelqu’un de louche n’arrive pas derrière je t’ai pas dit que j’ai pris des cours d’aikido au lycée ? alors t'en fais pas je gère et c’est totalement faux tout ça bien sûr, alors tu ris légèrement. toi t’es bien la dernière à faire du sport. même au lycée si tu pouvais éviter d’y aller tu le faisais en inventant une excuse pourri. vos commandes qui se prennent, toi tu prend un moccha, t’as hâte qu’ils arrivent pour pouvoir te réchauffer un petit peu et puis bien sûr le sujet dérive sur toi. sourire sur tes lèvres oui oui toujours en physique, j’espère que je vais pouvoir intégrer mon école d’astronomie grand rêve que tu as depuis toujours et toujours avec amrin, on vit ensemble tous les deux tu sais plus s’il était au courant. t’évites les détails précisant qu’amrin est un peu différent ces derniers temps et que t’es troublée. t’as pas envie de l’agacer avec tes problèmes, il doit déjà en avoir assez avec sa jambe et toi avec yuji, comment ça se passe ? histoire un peu idyllique entre eux deux, ça fait sourire.  

_________________

      ( everyone has a chapter they don't want to read out loud )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 241 points : 63
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Jan - 22:23
« Ouais enfin. Après presque deux mois j’en peux plus. » T’es bien content que ce soit bientôt fini. C’est vraiment affreux d’avoir ce truc tout le temps collé à la jambe. Tu ne peux pas te déplacer comme tu veux et le pire, c’est que tu ne peux pas danser. Ça a été un véritable calvaire de ne pas danser pendant tout ce temps. Parce que la danse c’est toute ta vie. T’as toujours dansé d’aussi loin que tu te souviennes. Dès que t’entendais de la musique tu bougeais au rythme. Tes parents t’ont même dit que tu dansais même dans la chaise haute. Tout ça pour dire que c’est dur pour toi de rester sans rien faire. Alors sortir, même avec cette histoire d’évasion, ça t’a pas fait peur. Tu préfères être dehors avec ce qui se passe qu’à tourner en rond comme un lion en cage chez toi. Tu peux cependant comprendre l’inquiétude de ton amie et tu lui renvoies. Y a pas de raison qu’elle soit la seule à avoir peur pour l’autre. La réflexion de Gaïa te fait pouffer de rire. Tu ne la vois absolument pas faire de l’aïkido. Elle est trop douce pour ça. « Permets moi d’en douter quand même. Juste fais attention d’accord. » Des fois t’as l’impression de parler comme un père à sa fille, mais tu ne veux pas que quelque chose lui arrive. Elle est trop précieuse à ta vie pour que tu supportes qu’elle soit blessée. Heureusement, vous changez de sujet et tu demandes des informations sur sa vie, ses études et enfin ses amours avec Amrin. Tu souris quand elle te parle de tout ça. Elle semble vraiment heureuse. « Je suis content que ça se passe bien alors. Ça fait combien de temps que tu vis avec lui maintenant ? » Tu ne te rappelles plus si elle te l’a déjà dit. T’as un peu une mémoire de poisson rouge pour ce genre de détail. Viens alors la question sur Yuji et toi et un immense sourire s’affiche sur tes lèvres. Si on enlève le fait que tu ne lui as pas parlé de ta maladie, tout se passe pour le mieux. « Toujours aussi bien, toujours aussi amoureux. » réponds-tu. Cette année pour votre anniversaire t’aurais faire quelque chose de grandiose. Pas forcément une demande en mariage, mais un truc bien romantique. Sauf qu’avec ta maladie, t’as pas envie de partir sur ce genre de chose. « Vous avez déjà parlé mariage et bébé avec Amrin ? » T’es curieux de savoir. Parce que souvent, après l’emménagement, il y a le mariage et/ou le bébé.

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 240 points : 52
pseudo : cécé
avatar : teresa oman
crédits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Jan - 14:43

deux mois qu’il a ce foutu truc, t’oses imaginer la libération que ça sera quand il l’enlèvera. t’es pas la meuf la plus active du monde, mais toi-même t’en pourrais sûrement plus avec une jambe bloquée tout le temps. alors tu souris juste doucement et t’espères pour lui que ça sera le plus rapidement possible. tu sais qu’il ira sûrement tout de suite danser par la suite, tu te souviens encore de ces fois où tu venais le regarder répéter. tu pouvais rester dans une seule à l’observer pendant des heures, t’étais vraiment obnubilé par ce qu’il arrivait à faire et par ce qu’il pouvait faire ressentir juste avec des mouvements et de la musique. et puis vous parlez de ces évadés, toi ça te fout la frousse totale, alors t’essayes de prendre ça un peu à la légère, en faisant une petite blague pour te détendre un peu. jihoon qui rigole et ton rire qui suit bien entendu avec, ça te fais du bien oui promis et la façon dont il essaye de prendre soin de toi, te touches. amrin lui n’a même pas pris la peine de t’envoyer un message, le jour où tout ça est sortie. t’aurais très bien pu te faire kidnapper dans la jour qu’il s’en serait rendue compte que le soir. t’as l’impression qu’il n’utilise jamais son téléphone, même quand tu lui envois des messages le soir parce que tu t’inquiètes quand il n’est pas là à l’heure. ça te rend dingue. d’ailleurs vous vous mettez à parler de lui, mais tu omets tout ces petits détails, parce que t’as pas envie de te plaindre, parce que t’as envie de croire en ton couple et t’espères que tout ça passera juste. à un moment il va bien finir ses répétitions non ? et tout reviendra à la normal en fait on vit ensemble presque depuis le début de notre relation, donc depuis quelques mois c’est allée très vite, mais de toute manière y’a que comme ça qu’on peut savoir si une relation peut durer pour toi, dans un couple il faut pouvoir vivre ensemble. et même si ça va pas toujours, au final t’es toujours heureuse de pouvoir t’endormir et te réveiller à ses côtés. forcément t’as besoin de lui demander en retour, parce que tu sais aussi qu’il a une relation idyllique avec sa petite amie. et la façon dont ses yeux s’illuminent et son sourire grandie te donnent envie. t’aimerais que ton copain réagisse de la même manière quand on lui parle de toi. sauf que tu ne peux pas le savoir ça fait combien de temps que vous êtes ensemble de nouveau ?   tu sais que ça fait plus longtemps que toi et amrin, mais tu sais plus exactement la date. sa question qui te surprends un peu, tu t’attendais pas à ça non jamais, tu sais c’est assez nouveau nous deux et puis j’ai encore tellement d’années d’études devant moi. le sujet ne sera pas abordé avant un moment je pense tu préfères te concentrer sur tes études avant de penser à tout ça. t’es bien trop jeune pour parler mariage et enfant et vous ? il a l’air plus tenté par ce genre de sujet que toi.

 

_________________

      ( everyone has a chapter they don't want to read out loud )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 241 points : 63
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Fév - 11:36
Deux mois que tu te traines ce truc sur la jambe. Deux mois que tes mouvements sont diminués à cause de ça. T’endures parce que tu sais qu’après, tu pourras danser et sauter partout. Tu ne sais pas encore pendant combien de temps tu pourras le faire, mais pour le moment, tu ne préfères pas y penser. Tu te dis même que le garder encore deux semaines ce n’est pas la mort. La première chose que tu feras ce sera quand on te retirera le plâtre, c’est d’aller danser et Gaïa le sait très bien. Elle venait souvent te voir. Maintenant beaucoup moins puisque vous avez tous les deux votre vie. Du coup, elle sait ce que tu ressens d’avoir du garder ce plâtre pendant autant de temps. La conversation dévie sur les évadés et vous êtes tous les deux inquiets pour l’autre. Toi parce qu’elle a l’air fragile et que tu ne sais pas si elle saura se défendre si elle se fait agressée et elle parce qu’avec ta jambe en moi, tu ne feras pas le poids. Quoique même avec tes deux jambes, tu ne ferais sûrement pas le poids. Tu lui demandes quand même d’être prudente. Tu lui fais promettre et elle t’en fait la promesse et tu lui souris. Ça te rassure un minimum même si tu sais qu’une fois qu’elle sera seule, elle fera ce qu’elle veut. Mais de savoir qu’elle fera attention ça t’enlève un poids de la poitrine. Même si votre histoire est terminée depuis pas mal de temps maintenant, Gaïa reste une personne chère à tes yeux. Et s’il lui arrivait malheur, tu ne t’en remettrais pas. Heureusement, le sujet change une nouvelle fois, redonnant une atmosphère légère à votre rencontre. T’aimes parler de ton couple parce que t’y es heureux. Parce que Yuji c’est la femme de ta vie et que j’aimais tu n’imagines être avec une autre personne. Tu sais qu’il ne faut jamais dire jamais, que tu ne sais pas ce que l’avenir vous réserve, mais tu veux rester avec elle, parce que tu l’aimes du plus profond de ton cœur. T’aimes également entendre les histoires de cœur des autres aussi, surtout quand la personne en face de toi est ton amie. Alors c’est tout naturellement que tu poses des questions à Gaïa sur sa relation avec Amrin. Tu ne te rappelles plus combien de temps ça fait qu’ils sont ensemble et quand elle te répond, tu hoches la tête. Quelques mois, ça te dit pas combien de temps. « Oula ! Longtemps. » ris-tu quand elle te demande pour Yuji et toi. « On était encore au lycée quand c’est arrivé. » Tu avais embrassé la jeune femme après votre victoire à une compétition de danse et depuis vous ne vous lâchez plus. Tu poses alors une question un peu plus personnelle et tu vois bien à l’expression de la jeune femme qu’elle est surprise. Elle ne s’attendait sûrement pas à ce genre de question. Tu souris face à sa réponse. C’est vrai que c’est nouveau entre eux. Tu oublies à chaque fois. Gaïa te renvoie la question et tu la regardes pensif. « Non on en a jamais parlé… Mais je pense que c’est pas parce qu’on en parle pas qu’on veut pas. On attend juste le bon moment. » Moment qui n’arrivera probablement jamais parce qu’il est hors de question que tu imposes ton état à Yuji. Quand tu seras en fauteuil roulant, tu ne veux pas qu’elle reste avec toi. Tu vas devoir te faire à l’idée de la laisser partir. Le serveur arrive alors avec vos commandes et tu te perds dans la contemplation de ton iced americano. C’est vraiment la merde ta vie en fait quand t’y penses.

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 240 points : 52
pseudo : cécé
avatar : teresa oman
crédits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Fév - 12:09

ça te fais du bien de savoir que jihoon est derrière toi, qu’il fait attention à toi. au moins une personne. parce que t’es pas bien avec cette histoire d’évadés, parce que t’as toujours peur. ça ne changera pas parce qu’il t’a dit de faire attention, mais ça te fais plaisir vraiment. et la discussion qui prend un tournant complet vers vos couples. parce que depuis le lycée vous avez tout les deux avancés, vos vies ont bien changé depuis cette période. et t’en es bien contente, parce que t’as détesté cette période, le seul point positif c’était lui et tes meilleurs amis. mais sinon tu t’en prenais plein la tronche toute la journée, ça t’arrivais souvent de rentrer en pleure le soir chez toi. tu comprenais pas tes changements d’humeur, tu comprenais pas tout ça et les gens prenaient un malin plaisir  pour te rappeler que tu n’étais pas comme tout le monde. même quand t’as finalement compris d’où ça venait, c’était dur, parce que t’as appris que tu serais malade à vie et puis t’en as parlé à personne, alors les gens continuaient à se moquer de toi, même si tu n’étais plus aussi bizarre. méchanceté gratuite, tu n’as jamais compris comment ils pouvaient prendre du plaisir à tout ça. aujourd’hui t’es enfin heureuse. bien que ton couple soit un total mystère, bien que tout soit flou. mais la seule chose qui ne l’est pas, c’est que t’es sûre de tes sentiments. tu sais que tu l’aimes amrin malgré tout. même si votre relation prend des tournures spéciales ces derniers temps. mais l’amour prend le dessus sur tout. même sur ton propre mensonge. pourtant t’aimerais pouvoir lui dire, avoir le courage de lui annoncer. parce que de toute manière tu prends tes cachets et que tant que tu les prendras tu seras à peut près normal. donc normalement ça ne devrait rien changer, mais t’as quand même peur et cette peur tu n’arrives pas à l’effacer. tu n’arrives pas à la vaincre pour pouvoir lui dire ce qui se passe réellement dans ta tête. alors finalement ça te fais du bien quand le sujet dérive plutôt vers son couple. tu sais que le sien est probablement plus stable et moins bizarre. quand il t’annonce que ça fait depuis le lycée, t’es surprise, tu te souvenais plus que ça faisait aussi longtemps. le lycée te paraît à une éternité de cet instant précis. tu souris alors, parce que tu vois la joie sur son visage quand il parle de tout ça. t’aimerais voir le même genre d’expression sur le visage d’amrin quand il parle de toi ou au moins quand il te parle. t’aimerais être sûre qu’il t’aime comme tu l’aimes aussi longtemps ? wahou je me souvenais pas et tu rigoles légèrement. vos boissons qui arrive alors qu’il continue à te parler du mariage et tout ça. pour toi c’est pas du tout sur le tapis avec amrin et tu trouves ça normal. après seulement quelques mois c’est pas le genre de questions qu’on se pose t’as déjà pensé à la façon de faire ta demande ? tu souris, t’es rentré un peu dans son jeu, de question d’avenir. les questions que toi tu ne te poses pas, mais ça te fais plaisir d’en parler avec lui, enfin de l’écouter plutôt. tu vois son regard se perdre, son expression un peu changer. tu te demandes si tu dois demander ce qui se passe. ton regard sur lui, t’attends de voir sa réaction.

_________________

      ( everyone has a chapter they don't want to read out loud )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 241 points : 63
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Fév - 0:09
Malgré la promesse qu’elle te fait, tu ne pourras pas t’empêcher de t’inquiéter pour elle. Gaïa est une personne chère à ton cœur et tu sais que s’il lui arrivait quelque chose tu t’en voudrais même si ce n’est pas de ta faute. Alors, même si elle fait attention, même si c’est peu probable qu’il lui arrive quelque chose, t’as peur pour elle. T’essaies de ne pas trop le montrer. Tu veux pas que les gens pensent que vous êtes en couple. T’en as assez avec son petit ami qui ne t’aime pas simplement parce que t’es resté proche de ton ex. Avant d’être ton ex, Gaïa est avant tout ton amie. Normal, que tu aies gardé contact avec elle et ce que pense Amrin, tu t’en fiches parfaitement. C’est juste pour elle. Tu ne veux pas qu’il lui fasse une scène ou des reproches. Ce n’est pas de votre faute si vous êtes proches. Faut croire que subir la même chose au lycée ça soude les gens et renforcent leurs liens. Tout comme elle, t’as passé de mauvais moments au lycée, parce qu’on se foutait de ta gueule à cause de tes origines. Mais tout comme elle maintenant, t’es heureux dans ta vie. T’as une petite amie en or et des amis merveilleux. Rien ne devrait noircir le tableau idyllique de ta petite vie… Sauf ta maladie. Cette putain de maladie qui te ronge les muscles et le cœur petit à petit. Tu changes au fur et à mesure qu’elle prend plus de place dans ta vie. T’as même être horrible avec ta meilleure amie. Tu ne lui avais jamais parlé de la sorte et ce jour-là, tout ce que tu ressentais est sorti de manière négative contre elle malheureusement. Tu t’en veux, mais le mal est fait maintenant. Soupir discret avant de parler de vos couples respectifs. Tu ne te souvenais plus que ça ne faisait que quelques mois entre Amrin et elle. Yuji et toi ça remonte à loin. Vous étiez encore au lycée quand vous avez commencé votre relation et tu l’aimes encore comme au premier jour. Vos boissons arrivent avant que tu n’aies pu lui répondre et tu remercies le serveur qui repart comme s’il n’avait jamais été là. « Ouais j’ai l’impression que c’était hier… Je te jure, après l’avoir embrassé j’étais tellement stressé à l’idée qu’elle me jette que je m’en souviens encore aujourd’hui. » Tu te souviens parfaitement de ce que tu as ressenti ce jour-là. L’angoisse d’être rejeté en public, l’angoisse d’avoir fait quelque chose qui ne fallait pas. Mais maintenant que t’es toujours en couple avec elle, tu sais que c’était débile de lui d’être aussi stressé. Tu continues la conversation sur les mariages et tu te rends compte que c’est un peu tôt pour le jeune couple qu’ils sont. Mais comme tu avais oublié depuis combien de temps ils étaient ensembles, ça te donne une excuse. Gaïa veut savoir si t’as des plans pour ta demande. Demande que tu ne feras jamais. Tu ne peux pas imposer à Yuji ta maladie et ta dépendance. Tu sais qu’à un moment tu devras la laisser partir pour qu’elle refasse sa vie avec quelqu’un. Tes yeux se voilent alors que tu réponds sans vraiment mettre d’émotion dans ta réponse. « Non j’y ai jamais pensé à vrai dire… » Faux, tu mens. Tu y as pensé. Tu voulais le faire à la dernière compétition que vous aviez. Sauf que t’as pas pu y participer à cause de ta cheville et les résultats de tes analyses ne te feront pas la faire. Tu bois alors ta boisson, le regard fixé sur un point perdu dans tes pensées. T’oublies jusqu’à la présence de Gaïa en face de toi.

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 240 points : 52
pseudo : cécé
avatar : teresa oman
crédits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Fév - 22:57
le temps qui passe vite à ses côtés. tu vois même pas les minutes défilées alors que le serveur revient déjà avec vos boissons. sourire pour le remercier. votre discussion sur les couples qui devient bien trop sérieuse. toi t’as pas grand chose à dire avec amrin, parce que t’as pas envie de parler de tes doutes de ces derniers temps. parce que t’as envie de lui laisser sa chance, t’espères juste que les choses vont s’améliorer, qu’il arrêtera de rentrer de plus en plus tard sans jamais te prévenir. et toi à chaque fois tu t’énerves pour finalement lui céder quelques minutes après. juste parce que t’as trop peur qu’il te laisse à cause de tes crises. juste parce que des fois t’as l’impression d’être excessive. mais est-ce que t’as le droit de lui en vouloir, alors que toi-même tu caches un lourd secret. tu devrais pouvoir l’accepter s’il te cache quelque chose, tant que ce n’est pas une maîtresse. rien que cette pensée te donnes des frissons et si tu lui suffisais pas à amrin, s’il avait besoin de plus. il va falloir que vous parliez, tu vas pouvoir continuer à vivre de la sorte, dans le doute constant. tu souris alors aux paroles de jihoon, sa belle histoire qui te fais rêver. la tienne est encore nouvelle, même si parfois on pourrait croire que vous êtes en couple depuis bien plus longtemps. déjà installé ensemble, comme si tout se faisait naturellement. vous pourriez vivre une petite parfaite, si seulement il n’y avait pas tout ces secrets. tu trouves les paroles de ton ami tellement mignonne et au final t’as envie de te confesser quand même un peu sur ta relation, pas besoin de lui parler de tout tes doutes, mais juste en parler un peu c’est vraiment trop mignon, la façon dont tu parles de votre relation! des fois j’aimerais qu’amrin puisse dire des choses comme ça ou au moins les penser. t’as besoin de te confesser un peu, ce genre de choses dont tu n’as encore jamais parlé à personne et peut-être que tu devrais juste le faire avec le principal intéressé ça viendra peut-être avec le temps t’as envie d’y croire, d’espérer. ta boisson que tu prends entre tes mains. douceur de ta boisson. chaleur qui te fais du bien. tu laisses le liquide couler dans ta gorge pendant que vous parlez mariage. bien sûr qu’avec amrin vous n’en avait jamais parlé, relation bien trop récente, déjà que l’emménagement était prématuré, tu vas essayer d’y aller plus calmement pour la suite. pas besoin de presser les choses. autant les laisser venir comme elle devront le faire, sans forcer le destin. qui sait un jour il deviendra vraiment ton mari, mais ça seul l’avenir vous le dira. tu sais que c’est quelque qui peut plus convenir à jihoon, sa relation durant déjà depuis bien longtemps du coup. sauf qu’il a l’air de se perdre dans sa réponse. son regard se perd au loin, alors que toi t’es juste face à lui subissant ce regard sans savoir trop quoi faire. il y a quelque chose qui se passe, mais a-t’il réellement envie d’en parler ça va ? ton regard qui se pose sur lui, t’essayes de capter son regard, son attention. t’as laissé de côté sa réponse sur le mariage. le problème a l’air de venir de là.


_________________

      ( everyone has a chapter they don't want to read out loud )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 241 points : 63
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Fév - 22:39
Les questions sur l’avenir t’angoissent parce que tu ne sais pas de quoi demain sera fait. Ça t’angoisse parce que tu sais qu’à tout moment tes muscles peuvent te dire merde et ne plus jamais fonctionner. Ça te fait peur de te dire que bientôt tu deviendras presque un légume qui vivra sur le dos de la société et que pire que tout, tu seras dépendant. Déjà que maintenant avec simplement une cheville dans un plâtre tu ne supportes pas qu’on t’aide, ce sera pire quand tu ne pourras plus bouger par toi-même. Tu le sais et tu ne laisseras pas ça arriver. Tu trouveras une solution avant que ça n’arrive. Alors, ouais ça te fait peur de te projeter deux ou trois ans en avant parce que tu ne sais pas ce qui arrivera. Pourtant, c’est toi qui a lancé les hostilités en posant ce genre de questions à Gaïa à propos de son couple avec Amrin. T’oublies souvent qu’ils ne sont pas ensembles depuis aussi longtemps que Yuji et toi. « Oh tu sais, ce n’est pas parce qu’on ne dit rien qu’on le pense pas. Peut-être que comme ça ne fait pas longtemps que vous êtes ensemble il a du mal à s’exprimer. » Tu sais ce que c’est. Maintenant que ça fait pas mal de temps que tu es en couple avec Yuji, t’arrives plus à lui dire des mots doux, à la complimenter. Mais avant, ça te bloquait totalement. Pourtant, ça ne voulait pas dire que tu ne l’aimais pas ou que tu ne la trouvais pas magnifique. Juste ta fierté d’homme qui t’empêchait de parler de ce genre de chose. « T’en fais pas, ça doit juste être sa fierté d’homme qu’il l’en empêche. Il va juste falloir qu’il la mette de côté. Tu demanderas à Yuji, au début, j’avais aussi du mal. Et maintenant, ça vient naturellement. » Tu continues de parler de ton couple et de mariage. Tu ne feras jamais ta demande malheureusement, parce que tu ne peux pas imposer ta condition à Yuji. « Oui ça viendra. Comme tu l’as dit, on est encore jeune. » Piètre excuse que la jeunesse. Mais tu ne peux pas lui dire que tu vas totalement perdre l’usage de tes jambes et potentiellement de tes bras. Tu ne peux pas lui avouer que tu ne ferras probablement jamais ta demande, parce que tu ne veux pas que Yuji ait à supporter ton handicap. Alors, tu te tais, et ton regard fixe ta boisson. Tu ne sais pas combien de temps se passe avant que la voix de Gaïa te parvienne. Tu lèves ton regard vers elle, comme perdu. « Oui oui ça va. T’en fais pas. » Mensonge éhonté. Tu te doutes qu’elle ne va pas te croire. En même temps en voyant ton air, elle va se rendre compte que tu as menti. T’es pas très fort dans les mensonges. « T’en fais pas. Juste je pensais à la prochaine compétition. Je serai pas encore remis sur pied et ça m’énerve parce que du coup, Yuji risque de ne pas pouvoir y participer aussi, ou alors en solo. » Tu soupires, t’enfonçant un peu plus dans le mensonge. T’espères que ça passera. Après tout, on dit bien que plus c’est gros et plus les gens y croient non ?

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 240 points : 52
pseudo : cécé
avatar : teresa oman
crédits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Fév - 19:03
  tu parles de ton couple. t’aimes amrin, tu le sais du plus profond de ton être que tu l’aimes réellement. mais les questions s’installent. t’as juste l’impression que tu l’aimes beaucoup plus. t’as juste l’impression qu’il ne te le montre pas, qu’il rentre de plus en plus tard. et toi t’es juste là à attendre tendue. à chaque fois c’est la même chose, tu cries un peu, tu t’énerves et puis il trouve juste le moyen de se faire pardonner comme si de rien était. parce que t’es trop faible face à lui, parce que tu l’aimes de trop et que tu veux pas le perdre. ça arrivera probablement le jour où tu lui parleras de ta maladie. qui veut d’une fille qui peut changer d’humeur toutes les deux minutes si elle ne prend pas ses cachets. t’oses parler de tout ça un peu à jihoon, parce que la façon dont il parle de yuji te fais rêver. et t’aimerais entendre amrin parlait de cette façon. il te rassures bien sûr ton ami, il te dit que c’est normal et qu’il était pareil. t’as du mal à y croire et pourtant tu le veux absolument. tu veux pouvoir espérer tout ça, tu veux entendre ces mots si doux un jour t’étais vraiment comme ça ? c’est pas un mensonge pour me rassurer hein mince sourire, ce n’est pas que tu ne le crois pas mais tu sais que des fois les amis ont tendance à embellir les choses pour nous remonter le moral. mais t’as pas besoin de ça toi, tu veux juste la simple vérité, tu peux l’accepter et peut-être qu’amrin ne parlera jamais de toi comme ça et il va falloir que tu l’acceptes aussi. mais ce dont t’as le plus besoin c’est de savoir qu’il rentrera plus tôt, qu’il ne désertera plus de la sorte. le sujet du mariage qui prend fin, tant mieux, t’es pas très à l’aise avec tout ça. comme la plupart des filles t’en rêves, t’as pas non plus construit un bouquin avec tout ce que tu voulais mais tu rêves d’une belle demande et d’un mariage. est-ce que ça sera avec amrin ? t’en sais rien. seul l’avenir pourra te le dire. mais aujourd’hui t’oses l’espérer, même si ça fait peu de temps que vous êtes ensemble, même si en ce moment c’est pas facile. mais l’amour c’est jamais réellement facile si ? et puis t’observes jihoon, tu le vois partir dans ses pensées, tu le vois se perdre totalement et toi tu sais pas ce qui se passe dans sa tête. aurais-tu loupé quelque chose ? il ne va pas bien au final et il te le caches. tu vois bien que tu le sors de son monde quand tu l’appelles. mais il te dis aller bien. t’y crois pas, ça se vient que quelque chose ne va pas et tu vas pour demander mais il te devance et te parles de la compétition de danse. tu sais pas si c’est réellement ça, tu sais pas si tu dois le croire. mais t’as pas envie de forcer les choses non plus d’accord, mais il y en a aura des tas d’autres de compétitions c’est pas si grave si ? t’essayes de le rassurer un peu, t’es sûre que yuji s’en fou au fond. ta besoin que tu bois un peu. ton regard dans le sien.

_________________

      ( everyone has a chapter they don't want to read out loud )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 241 points : 63
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Fév - 17:48
T’as pas toujours été aussi ouvert sur ta relation que maintenant. Par le passé, t’étais plus réservé, plus fier. T’osais pas dire que tu aimais Yuji, de peur qu’on te prenne pour un faible. Puis t’as réalisé que cette façon de penser était complètement conne. Si tu l’aimais il fallait que tu le dises à voix haute, à elle mais aussi aux autres. T’as compris que si tu ne disais rien, Yuji pouvait ne pas le savoir, ou même pire croire que tu ne l’aimais pas. T’as aussi compris avec le temps qu’une femme a besoin d’être rassurée. Alors t’as commencé à mettre ton amour propre de côté et tu as dit je t’aime à la femme qui a toute la place dans ton cœur depuis des années maintenant. Tu peux donc comprendre que Gaïa ne soit pas rassurée si Amrin ne lui dit pas ou ne lui montre pas qu’il l’aime. « Oui je te promets que j’étais comme ça. J’ai réalisé avec le temps que peut importe combien j’aimais Yuji, si je ne lui montrais pas, ou ne lui disait pas, elle ne serait jamais sûre de mes sentiments. Faut juste qu’il le réalise aussi de son côté. » Tu prends sa main dans la tienne avec un sourire. T’es persuadé qu’il le fera, parce que Gaïa en vaut la peine. S’il n’y avait pas eu la présence de Yuji dans ta vie, tu aurais très certainement continué d’aimer Gaïa. Mais l’amour que tu portais à l’époque à Gaïa n’est absolument pas le même que celui que tu portes maintenant à Yuji. Tu t’es jamais vu marié à Gaïa, ni même lui faire des enfants. Alors que c’est le cas avec ta petite amie actuelle. Pourtant, ça ne veut pas dire que la jeune femme assise en face de toi n’a jamais compté ou quoi. Juste d’une autre manière. « Il le fera. Faut juste lui laisser le temps. C’est encore récent entre vous après tout. » Elle ne pouvait pas lui demander de faire tomber ses barrières comme ça sans qu’il ne soit sûr qu’il n’aurait pas peur et ne fuirait pas. Déjà il n’a pas pris la fuite quand ils se sont installés ensembles. C’est un bon point. Tu finis par lui lâcher la main et partir dans tes pensées quand le sujet du mariage est abordé. Tu n’es plus sûr de vouloir faire ta demande parce que tu ne peux pas imposer à Yuji ta condition. Elle ne devrait pas avoir à vivre avec toi alors que tu vas sûrement devenir infirme. Gaïa voit bien que tu ne vas pas bien et elle pose la question. Tu cherches alors rapidement une voix de sortie et tu parles de la danse. Tu sais qu’elle ne remettra pas cette excuse en question parce que la danse après Yuji, c’est toute ta vie. « Non en soit, c’est pas si grave que ça… Mais ça m’énerve parce que j’ai déjà passé deux mois à l’arrêt à cause de ce foutu plâtre et je risque de la faire encore attendre… » Tu t’énerves et ce n’est même pas feint. Même si ça n’était pas pour cette raison que tu étais dans les nuages et que ton visage s’est fermé, maintenant que tu en parles ça t’énerve un peu plus.

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 240 points : 52
pseudo : cécé
avatar : teresa oman
crédits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Mar - 20:06
  t'as envie de croire à ce qu’il te dit, croire qu’un jour amrin montrera au monde entier à quel point il t’aime. tu rêves qu’il parle de toi comme le fait jihoon avec yuji. tu rêves probablement de tout parce qu’en ce moment c’est un peu le doute, la peur qui prenne le déçu sur l’amour. mais malgré tout amrin arrive à te le faire oublier quand t’es avec lui. tu te demandes juste ce qu’il fait en dehors, t’es pas sûre d’avoir entièrement confiance en lui. plus ces derniers temps, parce que les questions arrivent et ne quittent pas ton esprit. parce qu’il ne te rassure pas assez. ton ami te rassure, te prends la main et toi tu souris doucement. ça te fais du bien ses mots. il sait te parler et son histoire te fais un peu rêver. tu dois sûrement juste laisser passer le temps comme il te dit. mais t’espères qu’avec le temps vous n’allez pas plus vous éloignez, t’espères qu’un jour t’auras vraiment cette relation où tu pourrais avoir cent pour cent de confiance en ton copain. alors tu souris justement en hochant les épaules. t’acceptes ses paroles mais tu n’as rien d’autre à dire, tu n’as plus qu’à espérer. le sujet du mariage prend fin, alors que toi ça ne te passe même pas à l’esprit avec ton copain, comment ça pourrait-être le cas de toute manière, vu tes doutes ? mais tu remarques surtout qu’en face de toi ton ami ne va pas bien. tu remarques qu’il essaye de le cacher, mais t’es sortie avec lui et t’as quand même appris à le connaître. ces choses qu’on oublie pas, ces signes que tu remarques tout de suite. t’as pas envie de le laisser seul dans son mal-être et forcément t’es là pour lui. la danse et yuji, forcément que ça vient de là. c’est les deux choses les plus importantes dans sa vie. alors t’es là pour l’écouter, tu comprends que tout ça le fasse chier. c’est normal, il se retrouve sans sa passion et t’imagines pas à quel point ça doit être dur. c’est à ton tour de prendre sa main, tendre sourire sur ton visage, tu vois la colère sur le sien et tu veux essayer d’apaiser tout ça jihoon j’imagine à quel point tout ça peut t’énerver mais dis toi que c’est bientôt fini, que ce plâtre il sera bientôt plus là et que tu pourras reprendre une vie normalement. c’est long mais t’as passé la plus grande partie du délai et yuji elle comprendra tu sais pas si ça lui suffira, tu l’espères. tes yeux dans les siens, t’attends de voir. discussion intense depuis le début, vos problèmes ou alors vos doutes qui s’enchaînent autour de cette conversation. ça fait du bien de déballer un peu son sac même si t’es pas tout à fait honnête.

_________________

      ( everyone has a chapter they don't want to read out loud )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 241 points : 63
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Mar - 23:02
T’aimerais penser que tu continueras de parler de Yuji comme tu le fais actuellement pendant encore des années. Yuji, c’est la femme de ta vie, celle avec qui tu veux te marier et fonder une famille. Seulement, avec ta maladie qui te rapproche de plus en plus de ce siège à roues, tu ne peux plus penser à elle de cette façon. Ce serait égoïste de ta part de vouloir la garder près de toi alors qu’elle pourrait retrouver quelqu’un. Tu ne veux pas qu’elle souffre de te voir en fauteuil et encore moins qu’elle reste avec toi simplement parce qu’elles trop gentille pour te quitter. Ça te tourmente tout ça, sûrement beaucoup trop et Gaïa le voit. Elle cherche à savoir et tu lui mens. Tu n’as jamais été un bon menteur, mais comme ce que tu lui dis fais également parti de tes problèmes, tu sais qu’elle n’y verra que du feu. En même temps, tu ne vis que pour la danse et Yuji. Du coup, parler du fait que tu retardes la jeune femme et qu’en plus tu ne peux pas danser, ça ne doit pas l’étonner plus que ça. Pourtant si elle savait la vérité, elle te ferait sûrement la morale. Elle serait probablement d’accord avec le fait que jamais Yuji ne resterait avec toi si elle ne le voulait pas. Mais comme tu ne dis rien, elle ne te fera pas de réflexion sur ça. Gaïa pose sa main sur la tienne et t’essaies de lui sourire. Ça ne ressemble pas à un sourire et tu laisses tomber. Pour le moment, t’arrives pas à faire comme si tout allait bien. Ses paroles se veulent rassurantes. Cependant, encore une fois, tu n’arrives pas à les prendre de cette manière. Elles t’énervent encore plus parce que toi tu sais que bientôt ton rêve partira en fumée et que tu seras handicapé à vie. Néanmoins, tu fais abstraction de tout ça parce que Gaïa n’a pas demandé à subir ta colère. « Oui je sais mais c’est chiant quand même. » soupires-tu en souriant à la jeune femme. Tu sais pas vraiment si ça a l’air d’un vrai sourire ou pas. Tu t’en moques un peu à vrai dire. Lentement, tu enlèves ta main de la sienne pour poser les deux sur ta boisson. Tu continues de sourire et tu la finis en quelques gorgées. T’en as un peu marre de rester assis à ne rien faire, c’est ce que tu fais à la maison tout le temps. « On bouge ? » demandes-tu à la jeune femme parce que t’arrives pas à rester en place. Vous êtes dans ce café depuis trop longtemps. T’as besoin d’air frais et de te déplacer. T’es pas un homme d’intérieur, tu préfères l’extérieur.

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 240 points : 52
pseudo : cécé
avatar : teresa oman
crédits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Mar - 22:26
  tu vois bien qu’il est tourmenté et ça te fais de la peine. t’aimes pas le voir dans cet état, t’essayes de trouver les mots justes. tu penses les trouver mais pourtant tu vois que ça ne fait pas beaucoup d’effet. ses sourires faux, sa main qui se retire de la tienne. tu t’en veux de ne pas trouver ce qu’il faut pour qu’il te lâche un réel sourire et pas ce qu’il pense vrai, tu n’es pas convaincu mais tu n’en diras pas plus. tu sens dans ses paroles que tout ça l’énerve et tu peux le comprendre, mais tu pensais tout ce que tu disais, c’est bientôt fini tout ça. tu sais plus trop quoi dire alors tu fais comme lui, tu bois ta boisson. tu la bois dans le silence le plus total, ton regard perdu sur un couple en arrière plan. ils sont mignons, tu rêves un peu, encore sur cette relation qui te troubles tout les jours. mais jihoon te fait revenir sur terre. ton regard qui se pose sur lui, tu souris doucement. tu fais comme si de rien était, comme si tu ne voyais pas sa souffrance au fond oui bien sûr, tu veux toujours faire le cinéma ? tu sais pas ce qui lui plaît réellement, tu sais que rester en place c’est pas son truc, tu te souviens de certaines choses, vous êtes quand même sorti ensemble quelques mois. t'as quand même pu en apprendre pas mal et entretenir tout ça avec vos belles années d'amitié qui persiste. mince sourire, tu finis ta boisson, il ne te reste plus grand chose. prête à partir, tu te lèves et t’attends juste de savoir s’il veut toujours ça ou s’il préfère faire autre chose. toi t’es partante pour n’importe quoi, tant que ça lui plaît, tant que ça pourrait lui arracher un simple sourire. tu veux rien de plus cette après-midi. ton regard posait sur lui.

_________________

      ( everyone has a chapter they don't want to read out loud )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 241 points : 63
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Mai - 10:21
encore une fois, tu dois mentir à quelqu’un de ton entourage par rapport à ta maladie. mais tu commences à être habitué avec le temps. ça te fait tut de même chier de ne rien dire. cependant, c’est pour toi que tu le fais. tu ne veux pas que leurs regards changent. t’as assez du regard des médecins qui te condamnent presque. du coup, hors de question de vivre la même chose avec tes amis, ta famille et ta petite amie. tu finis ta boisson et tu commences à vouloir t’en aller de cet endroit. t’es resté trop de temps assis et ça te démange de sortir. tu sais que tu ne peux pas faire grand-chose à cause de ta jambe, mais tu ne peux plus rester une seconde de plus dans ce café. alors, tu demandes à gaïa si elle veut bouger elle aussi et apparemment c’est ce qu’elle veut. peut-être qu’elle a fait son choix, par rapport à toi, mais tu t’en fous tu veux juste bouger. elle propose un cinéma, et tu hoches la tête. même si tu seras encore une fois enfermé et assis, c’est toujours mieux que rien. t’aurais préféré aller faire du patinage ou alors, courir ou faire quelque chose de physique. sauf que t’as encore ta patte folle et c’est pas trop recommandé ce genre de truc. « y a un film qui te branche en ce moment ? » demandes-tu avec un sourire. puisque t’imposes un peu le cinéma à cause de ton plâtre autant qu’elle choisisse quelque chose qui lui plait. tu mènes la marche vers la sortie et une fois dehors, tu respires un grand bol d’air. t’es mieux en extérieur qu’en intérieur et ça depuis toujours. sauf quand tu danses. quand tu danses, que tu sois dehors ou dedans t’importe peu, parce que t’es trop concentré sur la musique et ce que tu ressens avec. « elle est à quelle heure la prochaine séance ? on a le temps d’aller marcher un peu ? » proposes-tu avec un sourire. même avec ton plâtre, tu veux aller te promener avant de t’enfermer dans une salle noire pour voir un film que t’es même pas sûr d’aimer en plus.

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 240 points : 52
pseudo : cécé
avatar : teresa oman
crédits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Juin - 10:58
tu ne vois pas trop quoi faire à part un cinéma, tu penses qu’il ne faut pas trop qu’il reste debout et puis les activités physique sont proscrites. toi ça ne te dérange pas. ça fait bien longtemps que tu n’es plus allée au cinéma, même pas une petite soirée avec amrin. tu devrais lui proposer une fois. tu vois bien que jihoon est gêné par tout ça et qu’il préférerait sûrement faire autre chose. t’aimerais avoir une idée de folie pour l’aider, pour faire un truc qui pourrait vraiment lui plaire. tu penses à un spectacle de danse mais est-ce que ça ne lui rappèlerait pas ce qu’il ne peut pas faire? il te sort de tes pensées par rapport au film mais toi tu ne sais même pas ce qu’il y a en ce moment. alors tu sors ton portable pour regarder un peu ce qu’on peut trouver dans les salles ces derniers temps il y a une comédie, ça peut-être pas mal t’as bien besoin de ça, un peu de rire et de joie ça te va ? et tu souris alors que vous commencez à sortir de ce café. et tu le vois renaître à tes côtés, tu souris doucement. t’oses imaginer à quel point ça doit être encombrant tout ça, à quel point il a envie de faire les choses comme avant. mais comme tu lui as dit, c’est bientôt finit et il pourra retrouver enfin une vie normale elle est à 16h, ça nous laisse une demi heure peut-être que vous pourriez même faire celle d’après s’il le veut. toi tu n’es pas pressée, tu n’as rien de prévue pour le reste de ta journée et amrin rentrera sûrement tard comme d’habitude, alors tu préfères passer la plus grosse partie de ta journée avec ton ami ça va aller avec ta jambe ? et tu sais on est pas obligé d’aller au cinéma, on peut faire autre chose si tu veux t’as pas envie de lui imposer des choses et il sait sûrement mieux que toi ce qu’il peut faire et ce qu’il ne peut pas faire.

_________________

      ( everyone has a chapter they don't want to read out loud )
Revenir en haut Aller en bas
 
forget the past (jihoon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis (Lewis) Morissey et Élise (Dion) + F-X Forget
» Forget, Abbé Albert
» Clip controversé " Can't remember to Forget you "
» Quartier Forget
» Forget-Cloutier, Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: left over the sea-
Sauter vers: