AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

young hearts (yuhoon)

avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 413 points : 0
pseudo : lélé
avatar : im jin ah
crédits : edinburgh (avatar) solsken (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Jan - 20:25
say something, say something,
something like you love me
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Tu t'es entraînée toute la matinée. Musique qui transforme tout ton corps qui ondule, qui saute, qui tombe, qui tourbillonne. Musique qui s'arrête, ton corps avec. Tu restes quelques secondes dans cette position, tête tournée vers le sol, bras penchés de même. Ta respiration devient plus douce, moins tourmentée. Tu te relèves finalement, étirant tes muscles avant d'avancer vers le miroir. Tu t'assois, presque naturellement, fixant ton reflet. T'aimes prendre des moments comme ça, à regarder autour, à te regarder toi. Il y a des instants comme ça, où t'as toujours du mal à croire que t'es plus cette petite fille qui attendait à l'orphelinat d'avoir un peu d'attention. T'as réussi à briller de toi-même, sans que personne ne cache le soleil que tu es. T'es fière de ça. T'étais pas complètement seule dans ce chemin, y'avait Remus, et y'avait Jihoon. Téléphone qui te sort de tes rêveries. Sonnerie pour t'annoncer que tu dois te mettre en route. Tu fais un saut rapide par la douche, avant de sortir, claquant la porte de la voiture derrière toi. Musique qui s'infiltre, tu prends la route. Tu dois chercher Jihoon après sa rééducation. La journée est belle, tu la sens belle. Tu lui proposeras sûrement de manger au restaurant pour changer, parce que vous en avez le temps et l'occasion. Tu te gares sur le parking à l'entrée. Tu sors, croisant les bras pour pas attraper froid, collant ton nez dans ton écharpe. T'attends que quelques minutes avant de voir Jihoon sortir, et tout ton être se réchauffe. Tu l'aimes tellement. Tu lui dis pas assez. T'es trop pudique avec tes sentiments, mais tu sais qu'il le sait, et c'est l'essentiel. "Salut toi." Sourire sur tes lèvres alors que tu déposes un regard sur sa cheville, bien plâtrée. Ca te fait tout drôle de le voir comme ça, même si c'est le risque dans votre métier. "Alors, ça s'est bien passé ?" Tu demandes alors qu'il s'approche de toi, avant d'embrasser ses lèvres.

_________________

even at the end of all of this, my soul will find yours

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 246 points : 25
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Jan - 12:54
Dernier rendez-vous avec le kiné avant qu’on ne t’enlève le plâtre. Tu n’as qu’une hâte c’est que cette foutue chose disparaisse. Ça détruit ta vie un peu plus chaque jour alors que tu dois être dépendant des autres. T’as jamais aimé voir la pitié dans le regard des gens et là, c’est exactement ce que tu y lis alors que t’es obligé de te déplacer en béquilles. Tu voudrais leur foutre un coup avec ce tube métallique qui te supporte, mais tu te retiens. La chose la plus importante c’est d’abord de sortir de cet endroit de malheureux. Depuis que tu t’es cassé la jambe, on ne t’apprend que des mauvaises nouvelles ici, entre ces murs. T’en es venu à détester les hôpitaux, avec la couleur des murs si familière et cette odeur si particulière. T’avais rien contre eux avant qu’on te dise que tu n’allais dans pas longtemps plus pouvoir marcher et par extension ne plus pouvoir danser. La danse c’est tout ta vie. Sans elle, tu n’es rien. Tu l’as compris quand tu as commencé à bouger au rythme de la musique. C’est avec elle que tu as fait toutes tes meilleures rencontres, Yuji en première dans la liste des rencontres. C’est grâce à la danse que tu as rencontré ton premier amour qui partage maintenant ta vie de tous les jours. Tu ne t’imagines pas une seule seconde arrêter de danser et laisser ta passion de côté. Tu soupires alors que tu passes les portes de la sortie de l’hôpital et tu places un sourire sur tes lèvres. Faux sourire, mais tu ne veux pas alerter Yuji. Elle n’est pas au courant de ta maladie, et c’est hors de question que tu lui dises. Tu ne veux pas qu’elle s’inquiète. Elle a d’autres choses à penser qu’à ça. « Salut. » lui réponds-tu avec un sourire. Pas de petits surnoms affectifs entre vous. Ça ne vous ressemble pas. Tu vois le regard de Yuji qui se déplace jusqu’à ta jambe et tu grimaces. Allez plus que quelques jours et c’est fini. Tu continues de t’avancer vers elle alors qu’elle te demande comment ça s’est passé et qu’elle t’embrasse. Tu te laisses faire avec un sourire. Qu’est-ce que tu peux l’aimer cette femme. « Ça s’est bien passé. Encore une ou deux semaines et ce truc disparait. » Tu secoues ta jambe pour montrer ce morceau blanc qui y est collé. « Et toi alors ? Tu t’es entraîné ? » demandes-tu essayant de cacher la jalousie de ta voix.

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 413 points : 0
pseudo : lélé
avatar : im jin ah
crédits : edinburgh (avatar) solsken (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Fév - 20:34
Tu n'attends Jihoon que quelques minutes. L'air frais qui t'enveloppe un peu. T'as la tête ailleurs, comme à ton habitude. Ces pensées qui virevoltent un peu partout, sauf sur la réalité même. Monde trop cruel duquel t'as essayé de t'échapper toute ta vie. T'aimes pas penser et voir négativement, mais c'est difficile au quotidien, quand tu vois et ressens les injustices, quand tu vois la misère, et tout ce qu'il y a de mauvais. Alors c'est plus facile pour toi de voir ailleurs, de rêver, de t'imaginer un monde un peu plus beau, un peu plus clément. T'as de foi l'impression d'être comme une éponge et d'absorber toute les mauvaises choses qui t'entourent. Tu le ressens avec force, malgré ce visage stoïque, malgré cet air déconcerté de tout ce qui t'entoure. Tu prends beaucoup sur toi, même quand ça ne te concerne pas, surtout quand c'est le cas. Sourire qui s'élance sur ton visage et toutes ces pensées qui s'envolent, repartant aussi facilement qu'elles étaient arrivées. Jihoon qui arrive. D'un coup, le monde te paraît un peu moins dur, puis-ce qu'il est là pour l'égayer. Mais tu sais qu'il ne supporte pas cette situation. L'accident, le plâtre, devoir arrêter de danser pendant quelques temps, tu sais que ça le bouffe. Il le prend très à coeur tu le vois bien. Toi t'hésites un peu entre ne dire que le strict minimum, ou tout lui dire en détail pour qu'il ait l'impression d'avoir été là aussi, lors des entraînements. T'es soulagée d'apprendre que tout rentrera bientôt dans l'ordre. Tu soufflerais presque pour le montrer, mais tu te retiens, parce que tu sais que tu serais encore plus à cran que lui dans sa situation, même si c'est une probabilité certaine quand on pratique la danse à haut niveau comme vous. "C'est génial ! On fête ça ? Un petit resto, je sais pas de quoi tu aurais envie ?" T'as envie de lui faire plaisir pour qu'il pense à autre chose que ce plâtre. T'as des fois l'impression qu'il y pense un peu trop, même s'il ne veut pas en donner l'impression. Sauf que Jihoon tu le connais autant que tu te connais. Question qui bloque, tu mets quelques secondes avant de savoir quoi répondre. "Oui, toute la matinée, mais c'est pas la même chose sans toi. Heureusement, dans quelques semaines on n'aura plus à s'en soucier." Clin d'oeil accompagné d'un sourire. Sans attendre, t'ouvres sa portière pour qu'il s'installe, faisant un signe de la main, un pour exagérer et l'embêter, sachant bien qu'il déteste être aidé comme ça. Tu ris comme une adolescente avant de rejoindre ton côté.

_________________

even at the end of all of this, my soul will find yours

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 246 points : 25
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Fév - 22:14
Ton visage s’illumine instantanément dès que tu vois Yuji. Tu ne sais pas si elle va remarquer que ce n’est pas un sourire sincère. T’espère que ce ne sera pas le cas. Tu ne veux pas qu’elle s’inquiète pour ça. Alors tu te rends près d’elle et l’embrasse. Tu l’aimes cette femme plus que tout au monde. Tu ne sais même pas si elle le sait, si elle s’en rend compte. Tu lui apprends que t’en as plus pour longtemps pour ton plâtre. Il te tarde de l’enlever parce que tu es en train de dépérir. Déjà parce que tu ne peux pas marcher comme tu le souhaiterais, mais aussi parce que tu ne peux pas danser. Tu crois que c’est ça le pire, parce que tu dédies ta vie à la danse et ne pas pouvoir danser ça te fait royalement chier. La réaction de Yuji ne se fait pas attendre et tu souris un peu plus sincèrement cette fois-ci. « Allons fêter ça alors. Ça fait cliché si des asiatiques se rendent dans un japonais ? » demandes-tu avec un clin d’œil. T’as toujours aimé la bouffe asiatique et tu ne t’es jamais préoccupé des clichés asiatiques. Même quand on se moquait de toi au lycée, tu t’en moquais. Tu continues la conversation en parlant de la danse. T’essaies d’avoir l’air le plus décontracté possible, mais t’as l’impression que c’est pas encore ça. Yuji met trop longtemps à te répondre par rapport à d’habitude. T’as sûrement pas assez caché la jalousie qui s’entendait clairement dans ta voix. Mais c’est pas la faute de ta petite amie si elle peut danser alors que toi tu dois encore te coltiner cette jambe hors d’usage. Sa réponse te fait sourire. C’est sûr que dans quelques jours tu reprendras l’entrainement toi aussi. « Si tu savais combien il me tarde de reprendre. » Mais pour combien de temps ? Tu ne sais pas et ça t’effraie. Ça te fait peur de te dire qu’à cause de cette maladie qui ronge tes muscles, tu seras obligé d’être dépendant toute ta vie. D’ailleurs, Yuji en joue et tu ris avec elle parce que son rire est communicatif. Elle vient s’asseoir côté conducteur et tu lui souris. « T’es belle. » dis-tu comme ça sorti de nulle part. T’es amoureux d’elle, tu l’aimes de tout ton cœur et de temps en temps, y a des compliments comme ça qui sortent de ta bouche sans prévenir. Tu la laisses démarrer la voiture avant de reprendre la parole. « Je vais devoir passer encore un peu à l’hôpital après qu’on m’ait enlevé le plâtre. Je dois faire un peu de rééducation. » Tu lui mens pas vraiment. Tu caches la moitié de la vérité. Tu ne lui dis pas qu’il va aussi falloir que tu ailles dans ce groupe de soutien pour essayer d’accepter ta maladie. Tu ne lui dis pas justement que t’es malade. Tu la laisses dans l’ignorance parce que tu ne veux pas sa pitié ni même qu’elle s’inquiète pour toi.

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 413 points : 0
pseudo : lélé
avatar : im jin ah
crédits : edinburgh (avatar) solsken (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 20:07
Moment précieux, où vous êtes tous les deux. Tu le regardes et t'as l'impression que tout ton monde s'illumine. Tu te sens bête des fois, de réagir comme ça en le voyant, comme une adolescente qui est amoureuse pour la première fois, mais t'as du mal à t'en empêcher. Il est pas très grand ton monde. Il est composé de la danse, de quelques personnes qui gravitent autour, de quelques rêves lointains, et surtout, de Jihoon. Alors c'est certain que ton coeur il s'emballe toujours trop vite en le voyant, parce que ça te rappelle que tu rêves pas, qu'il est bien là, et que t'as de le chance de l'avoir. Beau couple que vous formez depuis longtemps maintenant. Vous vivez dans une bulle qui vous correspond, et bien souvent t'as dû mal à en sortir pour revenir à la réalité. T'es juste bien là, avec lui, à partager ces moments. "Va pour du japonais. On teste le nouveau dont on avait parlé ?" Routine, mais pas trop. Vous avez vos endroits favoris, à force, mais t'aimes aussi changer de temps en temps, faire de nouvelles expériences. T'aimes vos habitudes, parce qu'elles sont simples, et parce qu'elles sont passionnées. Vous vous ressemblez beaucoup, c'est pour ça que vous êtes aussi bien. Jihoon, il te comprend mieux que personne, et toi aussi, tu le comprends mieux que quiconque. Même si en ce moment t'as l'impression d'être un peu larguée, depuis son accident. C'est qu'une impression, tu le sais, mais des fois t'as encore tes peurs de gamine qui remontent à la surface, et cette crainte agaçante que le rêve peut tourner au cauchemar. Mais ça n'a jamais été le cas depuis tout ce temps, et tu comprendrais pas pourquoi ça le serait maintenant. Raison qui te réveille. Jihoon a toujours tout fait pour que tu te sentes importante, alors tes doutes, tu y penses quelques secondes, et tu les envoies balader. Claquement de porte, tu t'installes derrière le volant. T'attaches ta ceinture, et allumes le moteur. Deux mots te stoppent. Tu le regardes dans les yeux, avant de rougir. T'aimes les compliments venant de celui que tu aimes, ça te fait toujours quelque chose. "Merci." Tu sais jamais y répondre correctement. Tu te contentes de sourire, et de l'embrasser tendrement, pour lui faire comprendre que tu apprécies. Bulle toujours présente. Tu recules finalement, avant de quitter le parking pour te rendre au restaurant. Tu grimaces un peu en l'écoutant. T'aimes pas savoir qu'il doive encore passer du temps à l'hôpital, ça t'inquiète toujours un peu. "Mais c'est rien de grave, hein ? C'est normal ?" Tu demandes, pour attendre d'être rassurée. C'est qu'une blessure à la cheville, c'est pas comme s'il était mourant, tu le sais ça, mais des fois tu peux pas t'empêcher de t'inquiéter pour des choses idiotes.

_________________

even at the end of all of this, my soul will find yours

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 246 points : 25
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Mar - 12:48
tu pourrais presque tout oublier quand yuji est près de toi. presque tout. c’était vrai avant. maintenant que tu sais que ton rêve s’éloigne de plus en plus de toi, tu n’arrives pas à te comporter normalement. t’essaies, mais t’as toujours peur qu’elle le remarque. heureusement, aujourd’hui, ce n’est pas le cas, comme tous les autres jours. peut-être que tu deviens bon quand il s’agit de dire des mensonges. c’est d’ailleurs bien la première fois que tu lui mens. t’as toujours été honnête avec yuji et ce même avant que vous ne soyez en couple. c’est une première que t’as pas envie de réitérer. mais tu vas continuer de mentir, jusqu’à ce que tu ne puisses plus rien dire. pour aujourd’hui, juste parce que t’es encore heureux que yuji fasse partie de ta vie, tu fais abstraction de tout ce qui est autour de votre couple, pour te consacrer uniquement sur la jeune femme et ton amour pour elle. « le nouveau ça me semble une bonne idée. ça fait longtemps qu’on en parle. » dis-tu en réponse à ses paroles. casser la routine de temps en temps ne vous fera pas de mal. parce qu’avant ton plâtre votre vie tournait autour des répétitions, maintenant elle tourne autour du fait que t’as besoin de te changer les idées parce que tu ne peux plus danser, plus rien faire seul. la preuve, yuji est obligée de t’aider à monter dans la voiture. d’ailleurs, tu la complimentes parce que tu la trouves tout simplement sublime. ça t’arrive de temps en temps de sortir de genre de compliment sans prévenir, parce que t’as appris avec le temps que des mots font plaisir autant que les actions. tu souris quand elle te remercie et se penche pour t’embrasser. t’aimes sentir la douceur de ses lèvres sur les tiennes et tu voudrais qu’elle ne les quitte jamais, mais elle se recule déjà pour mettre la voiture en marche. tu finis par lui avouer que tu devras retourner à l’hôpital pour de la rééducation. tu passes sous silence le groupe de soutien auquel ta thérapeute t’a inscrit parce que tu ne veux pas qu’elle soit au courant pour ta maladie. pas encore du moins. peut-être même jamais. tu viens poser ta main délicatement sur la sienne qui est sur le volant. « arrête de paniquer yuji, c’est rien de grave. » tu souris pour dissiper ses doutes. « c’est juste que comme je suis un danseur, ils veulent me donner de la rééducation pour que ma cheville récupère bien et que je puisse danser à nouveau sans avoir à m’inquiéter parce que je force dessus. » c’est exactement ce que le médecin t’a dit en plus d’aller au groupe de soutien pour accepter le fait que dans quelques temps, tu sais pas encore quand, tu te déplaceras en fauteuil roulant si tes jambes ne fonctionnent plus. et t’aurais aussi peut être la chance de ne plus pouvoir utiliser tes bras si tes muscles décident de faire la grève aussi. « c’est normal alors ne t’en fais pas d’accord. » tu récupères sa main dans la tienne et tu la portes à tes lèvres pour y déposer un baiser qui se veut rassurant.

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 413 points : 0
pseudo : lélé
avatar : im jin ah
crédits : edinburgh (avatar) solsken (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Mar - 21:00
Voiture en marche, tu conduis vers le restaurant. T'allumes la radio, mettant le son assez fort pour être entendu, mais assez bas pour que la musique n'empiète pas sur votre discussion. T'aimes ça conduire en écoutant la musique, les cheveux au vent, en étant dans ta bulle habituelle. Moment de grâce où tu respires l'air frais, tout en voyant défiler devant tes yeux les paysages que t'as toujours connu. Pour des compétitions, t'as voyagé déjà, mais rien ne te rassure plus que la ville de New York, et t'as ce besoin presque étouffant de toujours être rassurée, ou tout du moins être dans un endroit rassurant. Ils sont si rares, pour toi. Tu regardes la route devant toi, tout en faisant attention à Jihoon. Tu fais plus attention à lui en ce moment, parce que tu sais qu'il s'ennuie de ne pas danser, qu'il s'ennuie d'avoir quitté sa bulle à lui jusqu'à nouvel ordre. Tu veux qu'il sache que t'es aussi là dans les mauvais moments. T'es plutôt douée pour rassurer les autres toi, parce que tu sais ce qu'ils recherchent, souvent. Pour Jihoon, tu veux l'occuper, lui changer les idées, lui montrer qu'en dehors de la danse, il y a mille choses à faire et à découvrir. Plus facile à dire qu'à faire pour un passionné comme lui. Il t'apprend qu'il devra retourner à l'hôpital pour quelques séances de rééducation. Tu demandes plus d'explication. Tu devrais pas tant t'inquiéter pour une cheville blessée, mais quand vous faites votre travail, tu sais qu'il existe des blessures qui vous condamnent. Heureusement, celle-ci n'en est pas une. T'étais soulagée de l'apprendre, parce que t'imagines Jihoon nulle part ailleurs que debout en train de danser. Il te prend la main, et de ses mots te rassurent. Exactement comme t'en as besoin. T'écoutes attentivement en hochant la tête pour montrer que t'as bien compris, et que t'arrêteras de t'inquiéter. "D'accord, oui, t'as raison." Tu souffles à la chaîne, en souriant quand il prend ta main pour l'embrasser. C'est un danseur, bien sûr qu'ils ont décidé de faire plus attention pour son avenir, et sûrement sous les demandes insistantes de Jihoon. Tu tournes finalement avant de te garer. Tu reconnais l'extérieur du restaurant, parce que vous êtes passés devant quelques fois, d'où l'envie d'y aller. Claquement de porte, t'aides Jihoon à sortir, mais sans trop en faire. Vous marchez côte à côte, tu prends finalement la tête pour ouvrir la porte d'entrée. "Bonjour, une table pour deux s'il vous plaît." Sourire charmant, comme à ton habitude. Tu fais toujours bonne impression. Le serveur vous emmène à une table, où tu t'installes en regardant Jihoon, le regard amoureux, avant de regarder la carte. "Ca a l'air bon, hein ?" Tu dis en riant, contente d'avoir opté pour cet endroit, où tu peux te retrouver avec lui.

_________________

even at the end of all of this, my soul will find yours

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 246 points : 25
pseudo : bloodstream/marion.
avatar : min yoongi.
crédits : rainbow paradise, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Mai - 10:21
ça te fait chier de mentir à yuji mais tu ne peux pas faire autrement. hors de question que tu vois dans ses yeux ce que toi tu ressens à propos de la situation. alors, tant que tu le peux, tu ne diras rien à la jeune femme, préférant faire comme si tout allait bien. tu lui expliques donc de ne pas s’inquiéter en mettant en avant le fait qu’en tant que danseur tu te dois d’avoir de bonnes chevilles et donc de faire ta rééducation. tu ne veux pas lui donner plus que ça mais t’es content qu’elle comprenne que ce n’est pas méchant et qu’elle ne s’inquiètera pas plus que de raison. t’embrasses sa main avec un sourire, sourire qu’elle te renvoie tandis que ton cœur rate un battement dans ton corps. yuji tu l’aimes à un point que toi-même t’es surpris des fois. tu ne vois pas ta vie sans elle, mais tu sais qu’inexorablement un jour, tu devras la laisser. pas question de la laisser vivre avec un handicapé. heureusement ça ne dure pas longtemps ces pensées noires, parce que yuji se gare et t’aide à sortir de la voiture. tu vois bien qu’elle essaie de ne pas trop en faire, parce que tu n’aimerais pas ça. tu lui en es reconnaissant et tu lui souris alors que vous marchez côte à côte. elle t’ouvre la porte et tu gardes pour toi la grimace qui menace d’arriver. normalement, ça devrait être à toi de lui ouvrir, pas l’inverse. cependant, avec tes béquilles et cette cheville dans un plâtre c’est compliqué pour toi. un serveur vient vers vous et yuji prend la tête des opérations. tu la regardes avec un sourire alors que le mec vous amène à votre table. tu remarques le regard appuyé sur ta petite amie et tu le fusilles du tien. non mais d’où il se permet de lui lancer un regard comme ça. yuji est à toi, pas question qu’un type comme lui te la pique. vous vous installez pendant que le mec s’éclipse. t’essaies de mettre tes béquilles de façon à ce qu’elles ne gênent personne et tu soupires avant de changer d’attitude quand tu entends le rire de yuji. tu lui souris avant de prendre ta carte. « ouais ça à l’air super bon. tu prends ce que tu veux d’ailleurs. » tu veux lui faire plaisir autant que tu veux te faire plaisir. tu sais donc ce que tu vas prendre un plateau de sushis, makis et californians au saumon avec des takiyokis et un menu bento. t’as faim alors tu vas prendre autant de choses à manger. tu finis par laisser ta carte sur la table et tu surprends encore une fois le regard du serveur sur yuji. « tu as quelque chose sur le visage je pense… le serveur n’arrête pas de te regarder. » tu croises les bras sur ton torse, l’air pincé. t’es en colère et jaloux mais tu ne l’avoueras jamais. tu préfères mourir avant.

_________________
there is still hope

≈ i can't give up, not today, never.

Revenir en haut Aller en bas
 
young hearts (yuhoon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Angus Young
» Recaro Young Expert +
» My Little Young Box
» [Novembre 2012] Glossybox Les essentiels "Young Beauty"
» besoin d'aide:kiddy guardian pro ou recardo young sport?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: across the river :: new york city-
Sauter vers: