AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

kidnapping (jolan)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 833 points : 75
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : money honey.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Déc - 22:08

milieu d’après midi, tu dormais y’a encore même pas une heure. rythme de vie particulier que tu vis au quotidien. t’as du adapter tes habitudes à ton métier. tes pas qui te mènent dans la rue jusqu’à chez ton meilleur ami. chemin que tu connais pas coeur. chemin que tu fais dès que t’as un moment pour le voir. quand t’en as besoin. quand il en a besoin. il ne sait pas que tu viens. tu l’as pas prévenu. surprise de ta part, t’espères au moins qu’il sera là, sinon ça sera une surprise raté. et surtout tu serais sortie de chez toi pour rien, alors que t’aurais pu rester assise dans ton canapé. froid de l’hiver qui vient d’être annoncé, mais que tu ressens déjà dans les rues de brooklyn depuis plusieurs semaines, tu le braves ce froid. heureusement pour toi, il n’habite pas trop loin, alors t’arrives vite devant son immeuble. code du bas que tu connais par coeur, alors tu montes les escaliers. t’aimes pas les ascenseur, t’as toujours peur de finir bloqué dedans. cinquième étage auquel t’arrives à bout de souffle. et ta petit main qui frappe doucement contre sa porte. hâte de voir son visage qui grimpe en toi, si y’a bien une personne à qui tu fais confiance dans ta vie à part tes frères et soeurs, c’est lui. et t’es tellement heureuse d’avoir trouvée cette personne qui te correspond, qui est présente pour toi, comme t’es présente pour lui. léger sur ton visage sur ton visage s’il regarde ton visage à travers le juda. et puis finalement son visage que tu vois apparaître, ton sourire qui s'élargie prépares toi, je te kidnappe pour le reste de l'après-midi, on va se promener un peu ou faire je ne sais quoi tu t'en fous de savoir s'il a des choses de prévus, parce que maintenant il n'a plus rien à part toi.


_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Déc - 15:05
toi qui tournes en rond. c'est quotidien, désormais. t'attends la sentence. elle va tomber, d'ici peu. t'as lancé une bombe. nora l'a prise en pleine tronche. ilyas va l'apprendre d'ici peu. et toi, tu seras plus qu'un dommage collatéral. t'as tout fichu par terre. imbécile. tu te ronges les sangs, à te demander quand est-ce qu'ils auront enfin la décence de te dire que c'est terminé. que tu puisses enfin passer à autre chose. tu suffoques, dans ton appartement trop petit. t'en peux plus. toujours les mêmes programmes, toujours les mêmes émissions. ton boulot ne te comble plus. t'as trois jours de congé, de toute façon. le musée ferme pendant les fêtes. alors t'attends. t'attends patiemment. t'as beau t'occuper, t'as beau voir du monde, ton ventre ne se détend pas. et puis, ça frappe. c'est l'heure, cette fois ça y est. tu l'imagines déjà qui tambourine contre la porte pour se calmer les nerfs avant de les passer sur toi. tu respires un grand coup, tu remets ton t-shirt en place et tu te diriges vers la porte. tu ouvres... stupeur, c'est pas lui. ton coeur qui reprend sa course. jo. tu dis alors qu'elle annonce déjà prépares toi, je te kidnappe pour le reste de l'après-midi, on va se promener un peu ou faire je ne sais quoi tu la regardes, sourcil relevé. tu souris. laisse moi mettre une veste. tu lu dis. pas la peine de réfléchir plus longtemps, tu vas pas refuser l'invitation. t'en as trop besoin. veste sur les épaules, tu sors, la rejoins dans le couloir. tu l'embrasses au passage sur la joue et où tu m'emmènes ? cinéma, bowling, balade, escapade... peu importe, qu'elle t'emmène loin d'ici, surtout.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 833 points : 75
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : money honey.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Déc - 18:16

t’attends devant sa porte, t’es presque sûr qu’il sera là, travail de nuit qu’il exerce comme toi. c’est plutôt pratique vous avez le même genre d’horaire et ça vous laisse plus l’occasion de vous voir. jolie visage qui apparaît finalement face à toi. tu vois la surprise sur son visage et un sourire s’élargie sur le tient. il n’hésite pas une seul seconde à ta proposition et ça te fais encore plus plaisir. tu le vois alors disparaître pour revenir avec sa veste. baiser sur ta joue et vous partez. tu passes ton bras sous le sien pour marcher, vous reprenez les escaliers, toujours la même peur des ascenseurs j’en ai aucune idée, j’avais juste envie de passer l’après-midi avec toi et t’as absolument rien prévu, tu t’es juste pointée à l’improviste pour faire ta petite surprise qui a d’ailleurs plutôt bien marché on marche et tu me racontes un peu ce qui se passe dans ta vie ? on verra ce qu’on fait sur le chemin et tu prends une direction quelconque quand vous arrivez dehors, vous verrez peut-être quelque chose qui vous donnera envie. mais pour le moment t’as remarqué sur son visage que quelque chose n’allait pas. tu l’as tout de suite vu quand il a ouvert la porte. c’est ça qui est bien quand tu passes tellement de temps avec une personne, c’est que t’arrives toujours à voir ce genre de petits détails. t’es plutôt observatrice et t’arrives toujours à décerner les humeur de ton meilleur ami. les rues de brooklyn sont toujours aussi froide, mais t'as l'impression qu'accroché au bras d'alan la température de tape moins de plein fouet. alors tu restes accroché à son bras, quitte à ce que les gens vous prenne pour un couple. t'en as rien à faire, tu sais très bien que toi y'aura probablement jamais un homme qui attendra ton coeur.  

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Déc - 14:51
veste sur le dos, t'es prêt à tout affronter. le froid de l'extérieur mais aussi celui qui brûle à l'intérieur. ce froid qui te ronge et qui te bouffe, petit à petit. t'es prêt à tout affronter, ouais. avec elle, sourire aux lèvres. même pas forcé, le vrai. tu la prends par le bras, léger baiser sur sa joue. tu te réjouis déjà de partir. quitter cet appartement dans lequel tu tournes en rond à te morfondre sur une situation que tu ne contrôles plus. j’en ai aucune idée, j’avais juste envie de passer l’après-midi avec toi. bon, c'est pas ce que t'imaginais. tu t'attendais pas non plus à ce qu'elle soit venue ici avec toute une armée de scénario mais t'avais espéré qu'elle ait quelques idées de ce que vous pourriez faire. on marche et tu me racontes un peu ce qui se passe dans ta vie ? on verra ce qu’on fait sur le chemin. super, tu grimaces. ouais, tu peux pas t'empêcher et t'arriverais pas à lui mentir à elle. tu soupires, vous êtes dans la rue. il fait froid, et ta veste ne te protège pas. pourquoi est-ce qu'elle met toujours le doigt sur ce qui fait mal ? tu râles déception amoureuse. c'est tout. pas la peine d'entrer dans les détails. coeur brisé, rien de plus à dire. t'essaies de sourire mais ça n'a déjà plus la même saveur qu'avant. en une seule phrase, elle a réussi à te ramener à tout ce que tu comptais oublier avec elle. sinon, tout va bien. et toi ? belle entrée en matière, non ?

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 833 points : 75
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : money honey.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Déc - 12:35

t’as pensé à rien avant de venir ici, t’avais juste besoin d’air, besoin de voir une personne qui t’es cher. pas de raisons particulière, juste une simple envie. ton meilleur ami t’avais un peu manqué ces derniers jours. t’aurais peut-être du prévoir un truc, parce que vous n’allez quand même pas marcher toute l’après-midi, bien qu’un peu d’air frais peu vous faire le plus grand des biens, mais il est un peu trop frais sûrement. alors tu te mets à réfléchir aux propositions qui s’offre à vous. mais avant tout ça tu veux savoir comment il va et tu vois dans son regard que t’as touché un point sensible. tu vois que ce n’est pas quelque dont il veut parler. mais s’il ne t’en parles pas à toi, avec qui le ferait-il ? tu sais que ça fait toujours du bien de parler au final, même si au départ ça fait mal. mais il répond vite fait pour ensuite dévier le sujet vers toi comme si de rien était. ton regard qui tourner vers le sien, tu t’arrêtes un instant dans la rue t’as vraiment pas envie d’en parler plus que ça ? douceur dans ta voix. tu reprends ta route aux bras d’alan moi rien de spécial, toujours la même routine toujours le travail le soir et l’après-midi tu prends du temps pour toi, sans savoir quoi faire vraiment. ta vie est triste, il ne se passe pas grand chose. bien que des tonnes de personnes essayent de te sortir de là, bien que t’essayes de sortir toi-même une amie du même genre de merde que toi. milieu compliqué, milieu qui vous tient, dans l’incapacité d’en sortir tu veux aller mater un film ? un truc bien drôle histoire de vous changez les idées. histoire de peut-être le faire rire.  

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Jan - 13:28
tu veux pas parler de toi, de tes problèmes. t'es content de la voir, content de sortir. ça t'était plus vraiment arrivé ces derniers temps. changer d'air, voir du monde. respirer, en somme. tu souris, bêtement. parce que tu vois en jo l'occasion de repartir de plus belle. la nouvelle année approche, il est temps de prendre des bonnes résolutions non ? mais elle s'arrête, net. pas convaincue par ta réponse. t’as vraiment pas envie d’en parler plus que ça ? et tu la connais assez maintenant pour savoir qu'elle lâchera difficilement le morceau. tu t'arrêtes, tu la regardes. tu roules des yeux, tu dis très bien. j'étais amoureux. il a quitté brooklyn, je me suis rapproché de sa copine. je suis tombé amoureux de sa copine, elle est tombée amoureuse de moi. il est rentré, on a couché ensemble tous les trois et je me suis fait jeter... moi et mon coeur d'artichaut. c'est dit. maintenant, on passe à autre chose, tu veux. elle dit moi rien de spécial, toujours la même routine. et t'es presque content de l'entendre. la routine, c'est ce qu'il te manque aujourd'hui, ou ce qui t'étouffe. tu sais plus, tu sais pas. tu hoches la tête, elle se pend à ton bras, à nouveau. et puis, elle demande tu veux aller mater un film ? un truc bien drôle. tu hoches la tête, souriant. ouais, on peut. tout en la guidant dans la rue. tu sais où se trouve le cinéma, tu sais aussi comment faire pour obtenir des places à bas prix. ça mettra un peu de baume dans nos vies tristement mornes. tu dis, comme pour te convaincre que t'es pas le seul à souffrir, en ce moment. mais c'est difficile d'y croire. personne ne peut s'imaginer ce que tu ressens... ou peut-être bien que oui. mais t'es convaincu d'être le seul à traverser pareille déception amoureuse.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 833 points : 75
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : money honey.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Jan - 17:52

t’es insistante jo tu le sais, mais c’est bien parce que c’est alan que tu te le permets. et puis tu ne le fais pas pour de mauvaises raisons, tu veux juste que ton ami puisse confier au moins à une personne. tu sais que vider son sac ça fait toujours du bien, même si t’es pas la première à forcément le faire, pourtant alan connait tout de ton histoire et c’est une des rares personnes à savoir tout ça. et finalement il se laisse dans un récit qui te laisse de marbre. tu te rends compte que tu étais vraiment au courant de rien, mais alors de rien du tout. déjà tu savais même pas qu’il était amoureux d’un garçon à l’époque. tu te rends compte qu’alan est sûrement encore moins bavard que toi. encore une fois tu te stoppes net dans la rue. son corps heurtant le tient au passage attends attends, premièrement je savais même pas que t’étais amoureux d’un gars à l’époque et en plus tu m’as même jamais parlé de ce truc à trois tu le regardes, t’es pas énervée ou quoi mais tu te sens légèrement mise à l’écart dans sa vie. t’es quand même sa meilleure amie et tu savais même pas tout ça. il t’as pourtant dis de passer à autre chose, mais à quoi il s’attendait quand il te balance ça, tu peux pas faire l’impasse sur des informations aussi importante. tu le regardes un peu émue, par le fait qu’il s’est fait avoir ils sont qui pour te laisser tomber comme ça s’il te plaît ? tu vaux beaucoup mieux que des personnes comme ça qui ne voit pas la personne géniale que tu es   et tu reprends ta route, s’il veut passer à autre choses maintenant, tu t’en contenteras, mais tu te devais de lui dire ça. tu souris doucement à sa remarque pour vos vies mornes. il a tellement raison. tu le suis alors dans les rues de brooklyn alors qu’il te mène probablement à un cinéma. tu sais pas du tout ce qu'il y a en ce moment au cinéma. tu n'y vas jamais, tu n'avais pas vraiment d'argent à dépenser là dedans, mais si alan a besoin d'un peu de changement, t'es prête à faire quelque concession et puis une place de cinéma, ça ne doit pas être si cher que ça non ?  

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Jan - 10:45
vous partagez tout, elle et toi. d'ordinaire. mais cette fois, y a des choses que tu lui as volontairement cachées. c'est pas que t'avais pas confiance en elle, mais t'as toujours eu un peu honte de ce que tu vivais avec nora. sachant qu'à l'époque, c'était son copain qui la trompait avec toi. l'histoire qui se répète, sans cesse. t'as toujours été qu'un imposteur. tu t'en veux pas, tu regrettes pas. ou presque. tout ce que tu sais, à l'heure actuelle, c'est que dans l'équation de leur histoire, t'as toujours été l'inconnue. le "x" sans valeur et qu'on essaie d'éluder au possible. à présent, t'es seul. retour à la case départ. quand tu repenses à tout ce temps perdu par amour pour lui, puis pour elle et finalement pour eux. tu sais pas, y a un truc qui te rend mal à l'aise. t'aimes pas en parler. alors jo, elle savait rien. et c'était mieux comme ça. mais elle insiste, et finalement, tu craches le morceau, vite fait. elle s'arrête net. tu t'attendais à ce genre de réaction. attends attends, premièrement je savais même pas que t’étais amoureux d’un gars à l’époque et en plus tu m’as même jamais parlé de ce truc à trois. tu hausses les épaules. personne n'était vraiment au courant. c'est pas un truc dont on parle avec fierté, t'sais. tu dis, nonchalant. c'est pas que tu veux éviter le sujet mais tu vois pas où est l'intérêt de dire à tout le monde que tu vivais une relation triangulaire sans aucun avenir. et puis, ça n'a pas fonctionné comme je l'espérais, de toute manière. puisqu'ils ont fini par te jeter, tous les deux. d'abord lui, ensuite... elle ! t'as tout dit à nora. c'était sûrement une bêtise mais au moins, tu te sens mieux à présent. tu les as plus revus. ils te manquent, tu dois bien l'admettre. ils sont qui pour te laisser tomber comme ça s’il te plaît ? tu vaux beaucoup mieux que des personnes comme ça qui ne voit pas la personne géniale que tu es. tu trouves ça touchant, venant de jo. mais tu sais qu'elle est pas objective. elle t'aime trop pour dire du mal de toi. merci, mais c'est faux. que tu lui lances avant de reprendre la route. elle, pendue à ton bras. t'es bien, quand elle est près de toi. vous partagez tout, d'ordinaire. c'est peut-être pour ça que tu lui demandes comment ça va, toi ? même si la question a déjà été posée, cette fois, tu insistes un peu plus. tu veux la vérité, savoir ce qu'il se passe de son côté parce que tu sais qu'elle n'est clairement pas aussi bien qu'elle le prétend, jo.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 833 points : 75
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : money honey.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Jan - 22:34

t’es choquée par ses paroles, t’en avais vraiment aucune idée. et t’es un peu blessée qu’il n’est pas pu t’en parler. peut-être que t’es pas assez présente pour lui. peut-être que c’est un signe pour te dire que tu devrais faire plus attention à lui. mais tu sais que tu peux tout me dire à moi, que t’en sois fier ou pas. je veux dire ça changera jamais l’image que j’ai de toi, t’en es conscient de ça ? t’as besoin qu’il sache que quoiqu’il arrive tu seras toujours là. parce que c’est une des seules personnes à qui tu fais confiance. et pour avoir t’as confiance il a du en gravir des échelons j’espère que tu trouveras ce qu’il te faut votre marche qui reprend, alors que la conversation continue un peu. mais ses paroles t’énerves un peu, t’as envie qu’il croit en lui comme toi tu crois en lui. alors tu souffles pour lui montrer ton mécontentement tu sais que j’ai toujours raison bien sûr tu dis ça sur le ton de l’humour, mais tu sais que sur ce coup t’as raison et t’es triste qu’il ne pense pas la même chose. t’espères de tout coeur que ça ira quand même pour lui et qu’il arrivera à oublier cette malencontreuse histoire et ces personnes qui te dégoutes. mais bien sûre le sujet est obligatoirement tourné vers toi, comment t’as pu pensé que t’allais passer à la trape je t’ai dis que ça allait mais tu vois son regard insistant, tu sais qu’il ne lâchera pas l’affaire. ta vie c’est toujours la même chose, toujours le boulot. les clients qui passent entre tes jambes sans que tu puisses plus les compter. tu vois pas vraiment ce que tu pourrais lui dire, t’as pas vraiment envie d’aborder le sujet du travail. parce que comme lui n'est pas fier de son histoire, toi t'es pas fière de ton travail. même si t'as pas vraiment le choix, c'est pas un truc que tu cries sur tous les toits.mais tu sais qu’il y a un truc qui te troubles et qui te troublera toujours. ça hante tes nuits depuis deux ans maintenant. il en a déjà entendu parlé et tu sais pas si t’as la force d’en parler encore, mais il y a pas longtemps c’est remonté à la surface, à cause de cette fille que t’as rencontré sur un pont, cette fille qui a vécu le même genre d'histoire que toi mes cauchemars ont repris, ceux sur la mort de mon petit frère, c’est genre constamment, tous les soirs… et j’en peux plus…j’aimerais juste que ça cesse période de ta vie qui te marque encore, qui t’as énormément blessé. t’es émotive quand t’en parles, mais c’est pas pour autant que tu vas pleurer, tu pleures pas toi.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Jan - 15:57
l'amitié s'achète pas. et c'est peut-être ce que tu trouves de plus formidable quand il s'agit de la votre. peu importe le milieu dans lequel vous évoluez, des gens que vous fréquentez, vous ne vous perdez jamais de vu. jo est une ancre à laquelle t'as jamais oublié de t'amarrer quand les vagues étaient trop fortes. elle sait que tu comptes sur elle, toujours. t'es pas surpris qu'elle soit déçue de n'avoir été au courant de rien. mais t'as toujours été trop terre à terre pour t'emballer tout de suite. tu préférais attendre de voir ce que ça pouvait donner plutôt que de donner à tes amis ou tes proches le droit de se moquer de toi trois jours plus tard, quand tout serait terminé. mais tu sais que tu peux tout me dire à moi, que t’en sois fier ou pas. je veux dire ça changera jamais l’image que j’ai de toi, t’en es conscient de ça ? elle fait fausse route, mais elle est gentille. t'as pas honte de ce que tu es, ni du genre que tu aimes. peu importe, hommes ou femmes. t'as jamais été regardant et tu le seras sans doute jamais. non, si t'avais rien dit, c'était uniquement pour te protéger. j’espère que tu trouveras ce qu’il te faut. tu hoches la tête en souriant. je t'ai rien dit uniquement parce que je n'étais pas certain que ça puisse fonctionner jo. tu sais que si ça avait été du sérieux, je me serai empressé de tout venir te raconter. en l'occurence, j'ai bien fait d'attendre vu que ça a été un fiasco. tu hausses les épaules en souriant. la marche reprend. tu éludes les compliments et tu t'intéresses à elle. elle n'aime pas ça, tu le sais, mais tu la forces. je t’ai dis que ça allait. et t'y crois pas une seconde. alors tu la fixes, et elle saisit. elle saisit parce qu'elle te connait. t'es un ami alan, un vrai. pas de ceux qui ne voient pas quand le malheur s'abat sur quelqu'un d'autre. pas de ceux qui ignorent les problèmes et évitent les conflits. t'es même prêt à en provoquer un ici si ça peut l'aider à te dire ce qu'il se passe. elle calme la marche, elle déclare mes cauchemars ont repris, ceux sur la mort de mon petit frère, c’est genre constamment, tous les soirs… et j’en peux plus…j’aimerais juste que ça cesse. et ton estomac se serre. t'avais raison de t'inquiéter. t'aimes pas quand elle revient sur cette période de sa vie. elle t'en avait parlé, brièvement. tu vois les larmes qui glissent à ses yeux, tu t'approches, tu lui prends la main. je suis désolé jo. que tu lui dis, te sentant presque coupable d'avoir voulu entendre ce qui n'allait pas, pour une fois. tu t'arrêtes, tu la forces à s'arrêter également. tu sais quoi, on va pas aller au cinéma. on va aller ailleurs, toi et moi. parce que brusquement, t'as une meilleure idée en tête. un moyen plus efficace pour oublier les soucis et penser à autre chose. certes, c'est pas plus intéressant que le cinéma, mais t'es persuadé que vous passerez un bon moment tous les deux.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 833 points : 75
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : money honey.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Fév - 18:59

t’arrives pas vraiment à comprendre, pourtant tu devrais t’es pas forcément la fille la plus bavarde qui vient parler de ces problèmes. de toute manière ta vie tourne toujours de la même manière, alors toi t’as pas grand chose à dire. mais même t’aimes pas vraiment parler de toi. malgré tout t’es un peu blessée qu’il n’est pas pensée à t’en parler, mais coeur bien trop gros pour lui en vouloir. et puis t’es surtout triste pour lui, parce que ça n’a pas été de tout repos pour lui tout ça, parce que ça a été dur. le pire dans tout ça, c’est qu’il ai du le vivre seul, parce que du coup t’as même pas pu l’aider. mais maintenant t’es là s’il en a besoin. amitié simple et forte, pas besoin d’en faire des mille et des cents. tu ne dis rien à ses dernières explications, t’acceptes juste, bien que tu penses que même s’il n’est certain de rien, il peut venir vers toi. mais t’as pas envie de l’embêter plus longtemps avec ça, tu sais que ça a sûrement déjà été une épreuve pour lui de t’en parler, alors tu laisses de côté. mince sourire sur ton visage. tu sais qu’il sera sûrement soulager de plus devoir t’en parler. mais le problème c’est que toute l’attention se reporte sur toi maintenant. tu détestes ça, t’aimes pas être le centre d’attention, pourtant avec ton métier on pourrait croire l’inverser. on pourrait croire que t’aimes qu’on te porte de l’attention, mais bien au contraire. si tu pouvais juste disparaître quand ce genre de situation se présente, tu le ferais. mais c’est bien parce que t’es face à ton meilleur ami que t’en parles quand même. même si ça fait mal, même si les mots écorchent ta gorge et les souvenirs se battent dans ton esprit. t’as essayé de les oublier, de les effacer. t’aimerais te souvenir juste des bons moments avec ton petit frère, mais pas de cette scène. pourtant c’est celle qui hante tes nuits, t’arrives plus à te concentrer sur le bonheur de voire sa bouille quand il était heureux parce que tu lui ramenait un jouer ou juste une glace. glace qui a mené à sa perte au final. tu t’en veux tellement. tout ça, c’est ta faute. et maintenant t’en fais juste des cauchemars presque toutes les nuits. tu sais pas depuis combien de temps t’as pas eu un sommeil réparateur. bien trop longtemps pour t’en souvenir. sa main qui attrape la tienne, mince sourire sur ton visage, t’es plus forte que tout ça, enfin t’essayes de l’être en tout cas. tu sais qu’il s’en veut probablement, d’avoir insisté, mais toi tu lui en veux pas. tu gardes ça pour toi depuis trop longtemps et en parler ça te soulages un peu en quelque sorte. c’était comme si un poids c’était retiré de sur ta poitrine tu pouvais pas savoir et tu sers un peu plus sa main, tes yeux dans les siens, t’es sincère avec lui ça me soulage un peu d’en parler tu sais, j’aime pas parler de moi, j’aime pas parler de ce genre de choses, mais avec toi ça me fais du bien tu sais pas comment l’expliquer, t’es un peu gauche. air de surprise sur ton visage, tu te demandes ce qu’il a derrière la tête tu penses à quoi ? il a sûrement de bien meilleur idée que toi. le cinéma tu sais que c’était pas forcément l’endroit rêver pour passer un moment, mais c’était tout ce qui t’avais traversé l’esprit. parce que t’avais rien préparé, tu t’étais juste pointé à l’improviste.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Fév - 15:56
destins croisés, destins foulés. vos vies en parallèles. pas les mêmes problèmes, mais les mêmes impressions. labyrinthe trop grand, trop vaste pour vous. vous vous êtes perdus. depuis longtemps. alors vous marchez côte à côte, c'est mieux d'être accompagné dans ce genre de situation. c'est pas la compagnie que tu voulais, mais c'est la meilleure que tu puisses trouver. rien ne vaut une amie, rien ne vaut jo, finalement. et tu l'sais. tu l'as compris depuis longtemps. t'as juste toujours préféré occulter sa présence pour te concentrer sur celles de nora et ilyas. trop pesantes sur tes épaules. et maintenant qu'ils ne sont plus là, le brouillard s'est dissipé. dans ton enfer, il te reste encore jo. rien qu'elle. sourire sur tes lèvres, dans ce gigantesque labyrinthe, c'est la seule qui te tend la main et t'aide à t'en sortir. t'es content de l'avoir, plus que jamais. alors tu te livres, qu'à moitié. peut-être que tu devrais tout lui raconter mais t'as peur, encore. peur d'en souffrir plutôt que de la voir te tourner le dos. tu lui fais confiance, mais pas à tes sentiments. histoire trop proche encore, trop fraîche. et s'ils revenaient vers toi ? espoir que tu nourris secrètement. tu peux pas lui dire, pas maintenant, pas comme ça. et puis, le sujet dévie. elle parle d'elle. coeur à ses pieds, tu t'en veux. t'aurais pas dû forcer le trait mais t'avais envie. envie d'savoir, d'écouter. parce qu'elle est là pour toi et que tu veux être là pour elle. partage, amitié sincère. dans ce dédale de ruines, vous êtes deux survivants. ta main dans la sienne, elle sourit faiblement. tu pouvais pas savoir. ça me soulage un peu d’en parler tu sais, j’aime pas parler de moi, j’aime pas parler de ce genre de choses, mais avec toi ça me fais du bien. sourire que tu partages. non, tu pouvais pas savoir, mais t'aurais pu deviner. dans ses yeux, il passait comme un voile de tristesse que t'aurais du savoir traduire. alors tu changes, girouette. encore. tu veux pas rester là, pas d'un cinéma pour vous ennuyer devant de mauvais acteur. le seul film que tu veux jouer, c'est le votre. tu penses à quoi ? à un truc bien plus amusant, qui vous ressemble. tu lèves la main, tu hèles un taxi. coup de chance, tu t'installes, elle aussi. tu regardes le chauffeur, tu dis à coney island, s'il vous plait. tu t'installes dans ton siège, tu regardes jo. j'adore la fête foraine. tu confies tout en songeant déjà aux jeux que tu vas pouvoir faire, aux fou-rires que vous partagerez ensemble. instants d’insouciance. t'as besoin de ça, elle aussi, t'en es certain. juste un moment pour vous, sans avoir à vous comporter comme des gens de votre âge. laisser les problèmes sur la banquette arrière de ce taxi jaune et surfer sur la vague de l'innocence à lancer des ballons dans des boîtes de conserves pour gagner des peluches énormes.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 833 points : 75
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : money honey.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Fév - 21:07
deux jeunes au coeur déjà bien trop meurtrie. vous êtes censés profiter de votre vie. rire quand vous êtes ensembles. sourire à chaque minutes et pas parler de tout ce qui se passe mal dans vos vies. mais toi à part tout ça il ne se passe rien, tu peux pas profiter de ta jeunesse, tes parents te l’ont retiré alors que t’étais à peine une adolescente. ils te l’ont retiré pour l’offrir à la rue, aux trottoirs. et toi avec ton coeur bien trop grand t’as accepté sans même broncher. parce qu’ils sont derrière, parce qu’ils sont ton bonheur et que t’as besoin de les avoir à peut près en sécurité. alors si ça veut dire que tu dois encore continuer ça pendant des années tu le feras. pour eux. t’en as déjà perdu un, tu peux pas en voir un autre partir. t’en souffres déjà assez et tes terreurs nocturnes ne viendront sûrement pas montrer le contraire. tu vois qu’alan s’en veut de t’avoir demander. tu le vois dans son regard. mais tu ne lui en veux pas, tu ne pourras jamais lui en vouloir, tu tiens bien trop à lui. et tu crois au fait que jamais il ne fera quelque chose qui pourrait te faire du mal. tu lui fais bien trop confiance pour ça. rare personne à qui t’as offert ta confiance. même tes parents l’ont perdu depuis longtemps, alors que normalement la famille devrait être les premières personnes à qui tu peux confier ta vie sans problèmes. t’essayes de le rassurer. de lui montrer que ce n’est pas grave. que ça sorte c’est bon, ça te soulage d’un poids bien trop lourd pour toi. mais tu sais que ça ne soulagera pas tes peines, ni tes cauchemars. tu te demandes juste quand t’arrives à passer par dessus. peut-être quand tu découvriras ce qu’il s’est réellement passé. quand tu sauras comment ton frère a pu se prendre une balle sans même que tu puisses comprendre d’où elle venait ou qui avait bien pu la tirer. tu ne peux t’en vouloir qu’à toi même, de ne pas avoir été assez attentive. pas assez pour le protéger en tout cas. finalement alan pense à autre chose, une autre activité que le cinéma, tu te demandes bien ce que ça peut-être. mais il a l’air vraiment sûr de son idée et ça te fais sourire. de toute manière tu le suivrais n’importe où les yeux fermés. et c’est ce que tu fais parce qu’avant même qu’il te réponde vous montez dans un taxi. ton regard qui se tourne vers lui quand il donne la destination, regard interrogateur et il t’annonce finalement. t’as jamais été à la fête foraine et cette idée t’enchantes mais il y a un point noir à tout ça alan, je sais pas si j’aurais assez d’argent pour faire une après-midi là bas tu lui souffles, t’as pas forcément envie que le chauffeur l’entende. on crie pas sur tous les toits à quel point on est pauvre. tu sais même pas combien vaux une après-midi là bas, tu ne sais même pas ce qu’il s’y trouve.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Fév - 10:28
tu vois bien que le sujet l'affecte, alors tu cherches une solution. parce que c'est dans ta nature, alan. t'aimes faire plaisir, ou alors, tout simplement, t'aimes éluder les sujets qui fâchent. tu trouves ça dommage d'avoir à se prendre la tête sur des choses qui dérangent plutôt que de profiter du reste. la vie est courte, parfois trop courte. t'aimerais pouvoir t'amuser tout le temps.. quand les problèmes ne cessent pourtant de te poursuivre. nora et ilyas en tête, t'appelles un taxi. t'as qu'une certitude, à l'heure actuelle, t'es avec jo et rien que pour ça, t'as envie de la remercier. sa présence t'apaise et t'espères que la tienne a le même effet sur elle. tu indiques votre destination, elle se penche vers toi alan, je sais pas si j’aurais assez d’argent pour faire une après-midi là bas. tu souris, glousses même légèrement. tu balaies le vent de la main sans rien dire, tu laisses le taxi vous guider et puis, après quelques secondes de silence, tu te penches vers elle on dépensera l'argent que j'avais mis de côté pour leur offrir des cadeaux. tu lui fais un clin d'oeil et tu souris. la voiture s'arrête, tu avances l'argent et puis quitte le véhicule. tu lui tends la main en souriant viens. parce que tu veux bien comprendre qu'elle soit mal à l'aise à l'idée que tu paies pour elle cette journée mais t'en as autant besoin qu'elle et puis, tu serais pas venu tout seul de toute façon. tu te retournes.. les stands te font de l'oeil, la grande roue aussi. t'as envie de tout faire, tant qu'elle est d'accord de te suivre.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 833 points : 75
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : money honey.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Fév - 11:55
 t'aimes pas parler argent. t’aimes pas te sentir incapable de faire quelque chose juste parce que t’as rien pour te le payer. mais c’est la dur réalité, t’as à peine de quoi te payer à manger, alors une journée à la foire, c’est pas possible pour toi. et tu préfères en parler directement avant d’arriver et de devoir lui dire. t’entends son rire, tu sais très bien qu’il va te proposer de te payer tout ça. et ça te mets un peu mal à l’aise, même si c’est ton meilleur ami. mais t’aimes pas être au crochet de quelqu’un. sauf que tu ne peux t’empêcher de rire doucement quand il te parles de l’argent qu’il avait mis de côté pour eux. histoire à laquelle tu repenses. t’es heureuse d’en savoir un peu plus maintenant. après tout c’est normal qu’il t’en parle pour toi. tu lui souris alors juste, pour le remercier. le remercier de te payer cette après-midi, mais aussi d’être simplement là pour toi. t’es contente d’être allée le chercher cette après-midi, parce que maintenant tu sais que tu passeras un bon moment. que tu vas oublier ce qui t’attends ce soir. on oublie le boulot un instant et on profite juste de tout ça. le taxi que vous quittez. sa main que tu attrapes, alors qu’il te tire déjà vers la foire. première fois que tu viens ici. tes yeux qui s’émerveillent. on dirait sûrement une enfant qui découvre la vie. mais ta vie t’as pas l’occasion de la vivre, tout ce que tu vois au quotidien, c’est tes bas quartiers. ceux dans lesquels tu travailles et tu dors la journée. là c’est beau. et il y a tant de choses, que tu sais même pas par quoi vous allez commencer. ton regard qui se tourne vers alan, t’es heureuse tu me proposes quoi en premier ? tu sais même si tu supporteras les sensations. mais tu rêves de tout ça à cet instant précis. tu vas sortir de ta petite zone de vie, pour découvrir autre chose.
 

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Fév - 13:19
quand sa main attrape la tienne, tu sais que t'as gagné le premier round. elle envisage de se laisser offrir des tours en manège. c'est plutôt pas mal. reste à voir si tu pourras la convaincre de te suivre un peu partout. excité, comme toujours, tu l'emmènes avec toi. foule, bruit, musiques. ça te fait sourire. t'es bien dans ce genre d'atmosphère, loin de ta sphère d'ennui où tu aimes te morfondre ces temps. tu regardes les stands, tu regardes les attractions. tu me proposes quoi en premier ? ton regard sur un stad, puis sur elle. sourire en coin. tu vas me montrer ce que t'as dans le ventre, west. et tu l'entraînes. le stand, c'est le plus basique de tous.. connu de tout le monde dans les fêtes foraines. des boites de conserves empilées les unes sur les autres. tu paies pour six balles. deux parties. regarde le maître à l'oeuvre. tu lui souris, lui fais même un clin d'oeil. t'oublies tout, l'espace d'un instant. t'es de nouveau ce gamin qui aimait s'amuser et profiter du soleil. tu attrapes une balle, tu tires. y en a trois qui tombes sur six, bon score. deuxième lancé, y en a une qui tombe. ok, plus que deux. tu te concentres, tu comptes pas te ridiculiser, toi t'es doué pour ça. tu vises bien, tu fais mouche. les six sont tombées. tu ris, tu sautes même de joie, t'as gagné. tu pointes du doigt l'énorme peluche en forme de kirby, le petit bonhomme rose bien connu ( ) et tu te retournes vers elle si tu en fais tomber au moins quatre, je t'offre kirby. tu dis, mutin, sachant pertinemment que tu vas le lui offrir. rien que pour lui faire plaisir et voir ses yeux s'illuminer. mais tu connais assez jo pour savoir qu'elle appréciera l'enjeu, la compétition..

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 833 points : 75
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : money honey.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Mar - 0:33
nouveau paysage que tu découvres face à toi. du monde partout. des gens qui ont l’air heureux et toi t’es là au milieu de tout ça et tu sais même pas à quoi t’attendre. mais pourtant tu souris comme toutes ses personnes. parce que t’as hâte de voir ce que ce lieu te réserve. parce que ça te sort de ta routine et que t’es avec ton meilleur ami pour faire tout ça. tu rigoles doucement quand il te parle de lui montrer ce que t’as dans le ventre. tu sais pas du tout à quoi t’attendre et tu le suis les yeux fermés. tu te laisses guidé. stand qui se pointe devant vous. tu souris, t’as déjà vu ce genre de choses dans les films à la télé, ça n’a pas l’air bien compliqué. en tout cas c’est ce que tu penses. nouveau rire, t’as l’impression qu’il te cherche, un peu qu’il te défie. et tu comptes pas te laisser faire. mais tu le regardes sans rien dire, tu le laisses se concentrer, savourer ces conserves qui tombent les uns après les autres. il arrive finalement à tout faire tomber, un petit cri de joie qui sort de ta bouche pour lui, t’es heureuse et tu sautilles presque sur place pas mal miller, pas mal et voilà qu’il te défie encore plus. sourire sur tes lèvres, tu sais vraiment pas de quoi t’es capable pour ça, mais tu vas tout faire pour réussir à abattre les conserves. dernier regard vers lui et t’attrapes la première balles. rien. tu tapes à côté. petit mou mais tu ne te laisses pas abattre pour autant. tu retires et trois conserves tombe, tu sautes déjà de joie, te retournant vers lui tel une enfant t’as vu ça ? t’es heureuse. réellement. t’oublies tout et au final c’est ce qu’il vous fallait cette après-midi, t’espères qu’il pense comme toi. dernier tire, la pression et malheureusement ça tombe encore à côté, t’as frôlé le tout, mais rien n’est tombé. petite moue, tu te tournes vers c’était ma première fois, c’est quand même pas mal non ? t’essayes de te justifier. mais au fond t’en as pas grand chose à faire. tu t’es amusée et c’est le plus important.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Mar - 13:16
tu visualises tes problèmes dans les canettes. ça t'aide à les faire tomber. y en a six.. une pour nora, une pour ilyas et le reste pour cette histoire de trouple à laquelle tu t'es surpris à croire. bam, tout tombe. rien d'étonnant, c'est toujours comme ça que ça se passe pour toi. tu soupires, tu souris. tu penses à jo, tu penses à toi. vous êtes là, juste les deux, c'est revigorant. tu tiens la grosse peluche, elle dit pas mal miller, pas mal. alors tu la défies. sourire au coin, tu sais pas si elle a déjà eu l'occasion de jouer à tout ça mais tu t'en moques, tu veux qu'elle essaie. elle lance la première balle, elle plante son coup. tu hoches la tête de gauche à droite en faisant claquer ta langue. c'est pas comme ça qu'elle va t'impressionner, jo. alors elle se reprend en main. nouveau coup, trois canettes qui tombent. elle se retourne, sourire aux lèvres t’as vu ça ? tu acquiesces. gamine. elle est heureuse, elle est contente. parfois, il suffit d'un rien. remontée à bloc, elle tire une nouvelle fois. à côté.. tu soupires, elle se retourne, moue boudeuse. c’était ma première fois, c’est quand même pas mal non ? tu ris, tu dis c'était parfait. et parce que t'es bon joueur, tu lui tends la peluche. ça mérite bien un cadeau. tiens. et tu vois son sourire s'élargir. t'es content. toi aussi, il te suffit d'un rien. ici, t'es à l'abri du monde extérieur. tu demandais pas plus, rien que ça. alors tu vois le labyrinthe des miroirs et tu te dis.. pourquoi pas ! elle doit pas connaître non plus. tu la tires par le bras viens avec moi. et déjà, tu l'entraînes plus loin dans la foire.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 833 points : 75
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : money honey.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Mar - 21:03
tu joues, tu ris, tu profites vraiment de ton après-midi. malgré la perte finale. mais t’es là avec ton meilleur ami et tu lui en es tellement reconnaissante qu’il t’ai amené ici. parce que pendant un moment t’oublies ta vie de tout les jours, t’oublies tes soirées mouvementé et t’en oublies même tes frères et soeurs. tu t’en sentiras probablement honteuse ce soir, mais pour le moment tu ne penses plus à rien. sourire sur tes lèvres, t’es prête à repartir pour faire autre chose. t’es fière de ta performance, même si t’as pas gagné. il te tend la peluche et t’es émue par cet acte. tu regardes alan vraiment ? ça te fais tellement plaisir. tu vois déjà cette peluche posé dans ton appartement. tu t’approches alors de lui pour le prendre dans tes bras, moment complexe avec la peluche, mais t’y arrives merci,merci pour cette journée aussi qui me paraît déjà merveilleuse tu le sens tu ne pourras passer qu’un bon moment. il a bien choisi l’endroit, t’étais jamais venue, tu découvres un nouvel univers, un endroit où la tristesse est proscrite. et le voilà qui te tires déjà vers ailleurs. tu suis simplement ses pas, sans savoir vers où il t’emmènes. mais tout te fais rêver ici, t’as envie de tout essayer, de passer le reste de la journée à découvrir de nouvelles choses c’est quoi ? tu finis par demander alors que vous vous arrêtez devant un endroit. tu lis le nom de l’attraction. t’en comprends pas bien le principe. mais ça a l’air drôle, comme tout ce qui se trouve autour de toi. tu vois déjà des gens à l’intérieur se prendre des miroirs. tu vois des gens rire à travers la première vitre on se perd pas, tu me lâches pas la main tu tournes la tête vers lui et tu serres un peu plus fort sa main. t’as pas envie de te perdre là-dedans, il te fais un peu peur finalement celui-ci. et si tu te retrouves bloqué à ne pas trouver la sortie.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Mar - 14:53
fête foraine, accès direct au monde béni de l'enfance et de l'insouciance. où les seules questions que l'on se pose sont de savoir si notre estomac supportera autant de bonbons et de cochonneries et si l'on sera capable de porter la peluche que l'on remporte à faire tomber des canettes. moment d'émotion, femme touchante. elle fond dans tes bras, surprise par ton attention. elle te remercie, d'une voix étonnamment sincère et tendre. merci,merci pour cette journée aussi qui me paraît déjà merveilleuse. et tu rougis, un peu. parce que tu l'as jamais vue comme ça, émerveillée. parce que t'as l'impression d'être utile, pour une fois. d'avoir un véritable rôle. ce sentiment réconfortant d'être au bon endroit, au bon moment. alors ta main dans la sienne, tu l'emmènes. labyrinthe de glaces, un endroit drôle, dans lequel on se bouscule. flippant quand on souffre de claustrophobie mais amusant, tout de même. elle s'arrête, elle demande c'est quoi ? mais tu ne réponds rien. tu la laisses découvrir, comme tu le ferais avec une enfant. tu scrutes ses émotions, ses réactions. tu observes son nez qui se retrousse légèrement et son visage qui se crispe. tu trouves ça adorable, trop.. t'en oublies le reste. t'en oublies les peines, les maux, les douleurs. elle serre ta main on se perd pas, tu me lâches pas la main. et tu ris légèrement. je te lâche pas, promis. sans attendre, tu paies vos entrées, tu l'invites à te suivre. ta main qui serre la sienne, tu sens l'angoisse qui grimpe d'un cran. elle a peur, et puis, tu tournes au premier virage, tu te manges une vitre. tu éclates de rire, tu te retournes, sourire sur ses lèvres. c'est presque gagné, elle se détend. hé ! te moque pas. tu lui dis, en souriant, parfaitement détendu à ton tour. tu reprends ta route, ta main libre face à toi, appréhendant les glaces que tu ne verrais pas.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 833 points : 75
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : money honey.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Avr - 10:10
tu t’attendais pas à tout ça aujourd’hui, tu voulais juste voir alan, passer un moment avec lui. mais là c’est encore mieux que tout ce que t’aurais pu espérer. bien que l’endroit devant lequel vous êtes te stresses un peu, t’arrives à en oublier le reste. ton travail de nuit qui est loin, il ne te traverse pas l’esprit. et pour une fois ça fait du bien d’être juste une jeune fille comme les autres, pas celles qui pensent à sa famille toutes les minutes. mince sourire sur tes lèvres quand il te dit qu’il te lâchera pas et vous voilà déjà partis. tu le suis comme son ombre, sa main que tu sers fort, peut-être un peu trop. et là t’entends un bruit sourd et tu vois qu’il s’arrête d’un coup. tu comprends, tu te retiens, tu retiens ce sourire qui se dessine sur ton visage et qui pourrait se transformer en éclat de rire. mais quand il se tourne vers toi et qu’il te dit de ne pas rire, s’en est trop. tu ne peux pas contenir cette folie qui a besoin d’être exprimé. et c’est ton rire qui résonne entre ses murs de glaces. ça ne t’étonnerait même pas qu’il est fait exprès de rentrer dans ce miroir pour te détendre. alors tu hausses les épaules comme pour dire que c’est impossible de ne pas se moquer à ça. tu sais que tu ne te prendras pas de miroir toi, parce qu’il est ton bouclier pour le coup. tu continues à le suivre, t’as seul crainte reste celle de ne pas trouver la sortie et de rester bloqué là entre tous ces miroirs tu viens souvent ici ?   t’es curieuse de savoir. il a l’air de bien connaître l’endroit, tu supposes que c’est un truc normal pour les jeunes. toi t’es pas une jeune normal. tu l’observes de dos entrain d’avancer doucement sa main en avant pour ne rien se prendre. t’es derrière, tu souris juste. ton coeur qui se détend de plus en plus.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Avr - 9:12
ok, tu l'as prise comme il faut, la vitre. t'as forcé le trait, mais tu pensais pas que t'en souffrirais autant. quand tu la vois sourire, en te retournant, tu te dis que c'était peut-être pas vain, comme tactique. quand elle éclate de rire, tu en fais de même. t'es content de voir qu'elle se détend. ouais, parfois, il suffit de jouer les imbéciles pour adoucir certains problèmes, il parait. t'as fait fort, quand même. tu vas avoir une bosse et tu sais déjà qu'elle ne disparaîtra pas du jour au lendemain.. bravo, alan, t'as tout gagné, décidément. tu reprends ta route, les mains en avant. tu l'as faite rire, tu sens bien qu'elle est plus à l'aise maintenant, t'as pas besoin de réitérer l'expérience. tu préfères faire attention.. pas question de sortir ici couvert de bleus, juste pour lui faire plaisir. tu viens souvent ici ? la question ne te surprend qu'à moitié. tu fais mine de réfléchir, sans t'arrêter, tu sais que t'es plus très loin de la sortie. chaque fois que j'ai un coup de mou. tu réponds, non sans galérer sur les derniers mètres et puis, finalement, l'air frais qui s'infiltre dans le couloir que t'emprunte, cette fois ça y est. tu retrouves l'extérieur, accompagné de jo. tu la regardes ce qui est assez fréquent en ce moment. tu souris, en te massant le front. tu regardes autour de vous, tu sais pas vraiment où l'emmener pour continuer, y a bien la grande roue ou une attraction toute bête un peu plus loin. tu la regardes par quoi tu veux continuer ? tu préfères la laisser choisir, cette fois.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 833 points : 75
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : money honey.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Avr - 18:32
t’as encore ton sourire sur le visage et tu te refais la scène dans ta tête. tu te détends totalement, t’oublies tout et tu passes juste une des meilleures journées depuis longtemps avec ton meilleur ami. t’as l’impression d’être juste une jeune fille normal, qui ce soir pourra rentrer chez elle, se poser devant un film avec un plateau télé et sa coloc. mais rien de tout ça n’est réel et ce soir tu retourneras à ta réalité. votre chemin qui continue à travers ces miroirs et tu le suis toujours d’aussi prêt. cherchant à en savoir un peu plus. sa réponse qui te fais mal au coeur, tu sers un peu plus sa main, alors que vous retrouvez l’extérieur. tu le regardes un peu le coeur serrer, t’aimes pas savoir qu’il n’est pas au top en ce moment et c’est naturellement que tu le prends alors dans tes bras sans même réfléchir. tes petits bras que tu passes autour de son corps doucement. pas de paroles, rien juste ce contact pour signifier que tu seras là et puis finalement quelques mots  la prochaine fois que t'as un coup de mou tu m’embarques avec parce que tu veux pas le savoir seul quand ça ne va pas, tu veux pouvoir être là et le soutenir. tu le lâches doucement, doux sourire sur ton visage, tu le regardes. tu sais pas vraiment ce qu’il y a encore, la grande roue qui te fait de l’oeil, mais t’aimerais bien la faire quand il y a le couché de soleil on se promène un peu et je t’arrêtes quand un truc me fait envie ? on pourra faire la grande roue quand le soleil se couche ? ça doit être magnifique tes yeux qui s’illuminent à cette idée. ta peluche que tu te promènes toujours, tu la vois déjà posé dans ton salon, prenant la moitié de la place mais au moins t'auras un souvenir de cette magnifique journée.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Mai - 10:26
tu parles avec sincérité, t'as rien à lui cacher, à jo, finalement. elle te connait par coeur, tout comme tu crois la connaître par coeur. y a certains pans de vos vies respectives dont vous évitez de parler, c'est sûr, mais dans la globalité, t'as toujours pu faire preuve de sincérité quand tu t'adressais à elle. alors oui, tu viens ici quand tu te sens mal, c'est normal. retour à l'enfance, l'ignorance et l’insouciance. parfois, ça fait du bien. oublier l'enfer autour, te concentrer sur la vie vue par les yeux d'un gamin, en somme. et toi, t'en as besoin, surtout aujourd'hui. t'es content de partager tout ça avec jo, tu n'aurais vu personne d'autre qu'elle, à cet endroit précis. vous êtes bien, tous les deux. et quand tu vois son corps qui se penche contre le tien, t'as un mouvement de recul que tu balaies très vite pour la laisser te serrer contre elle. t'es pas à l'aise avec les effusions de bons sentiments mais tu accueille ce témoignage d'affection avec sourire. la prochaine fois que t'as un coup de mou tu m’embarques avec. tu souris, tu glousses quand elle te détache, tu lui réponds j'y penserai, promis. ravi de voir qu'elle est toujours là pour toi, comme tu seras sans doute toujours là pour elle. elle prend ton bras, avance. elle répond à ta question par un sourire avant d'ajouter on se promène un peu et je t’arrêtes quand un truc me fait envie ? on pourra faire la grande roue quand le soleil se couche ? ça doit être magnifique. tu hoches la tête, c'est pas une mauvaise idée même si t'as le vertige. tu feras l'effort, pour elle. et puis, ça doit sûrement en valoir la peine. à ce moment précis, tu baignes dans l'inconscience, alan.. et ça te fait du bien. tu vas pas te plaindre, la journée aurait pu être pire, finalement. d'accord. en attendant, on va aller chercher des hot dogs, j'ai faim. tu souris, tu l'emmènes vers le stand le plus proche.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 833 points : 75
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : money honey.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Mai - 20:46
tu te vois déjà revenir ici avec lui. même si d’un côté tu préférerais qu’il n’est pas à venir, parce que ça veut dire qu’il ne va pas forcément bien. mais cette fois tu seras, parce que maintenant tu sais et que tu ne le laisseras pas de côté. t’aimes pas ne pas savoir quand il ne va pas bien, parce que t’as l’impression de ne pas être une bonne amie. de ne peut-être pas faire assez attention à lui. tu te concentres peut-être trop sur ta famille et le fait que tu dois rapporter de l’argent et des fois t’en oublies que t’as d’autres personnes qui t’entourent et qu’eux aussi pourrait avoir besoin de toi. mais aujourd’hui t’es là, demain t’es là et tu comptes faire un peu plus attention à lui à présent. alors tu souris quand il dit qu'il t’emmèneras sûrement. tu vois qu'il n'est pas à l’aise avec tes bras qui l'enlace, mais toi t'en as besoin sur le coup et pour une fois tu penses un peu à ce que tu veux toi dans le fond. alors tu te cales juste là contre lui quelques secondes. pas trop longtemps. juste le temps de savourer ce moment si rare. et puis il est temps de passer à autre chose. tu sais pas trop ce qu’il y a toi, tu vois juste la grande roue perchée en hauteur et tu sais que tu veux absolument faire ça. alors tu proposes une promenade, pour voir ce qu’il y a. et puis il te parle de manger, il ne peut pas mieux tomber. toi aussi t’as faim je meurs de faim tu t’en rendais même pas compte. parce que tu profitais juste du moment sans penser à ton estomac, mais maintenant qu’il prononce le nom hot dog, d’un coup tu te dis que ça passerait plutôt bien. et puis ton regard se pose sur une attraction. des gens dans des petites voitures qui se rentrent dedans. ça et fais un peu rire et tu tournes alors vers alan on fait ça après ? tu lui montres du doigts. ça te fais penser au fait que t’ai même pas de permis, mais ça te rappelle aussi cette époque où tes parents te passaient les clés de leur voiture pour conduire tes frères et soeurs à l’école. t’avais même pas encore seize ans à l’époque. il faut croire qu’ils n’ont vraiment aucune conscience. mais toi ça et fais sourire dans le fond, parce que tu conduisais ta petite voiture. histoire un peu folle.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
 
kidnapping (jolan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» yeremi vargas 1 an
» Photos Mini SWAP Suprise n°5
» Enlèvements/disparitions (RU ou Angleterre/Pays de Galles
» Marion, Estelle et les autres
» VIDEO YOU TUBE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets :: williamsburg-
Sauter vers: