AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

(flashback) it's your fault.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Oct - 13:44
un million de messages vocaux, de messages textes. mais rien. gros trou noir, ou blanc. chou blanc. tu ne sais pas où elle est, ce qu'elle fait. tu ne sais pas pourquoi elle ne répond pas, ce que t'as pu bien faire. mais la situation commence à te rendre fou, la situation commence à te tirailler, et tu n'arrives plus à réfléchir. t'as essayé d'aller chez elle, t'as frappé comme un fou. ta meilleure amie, disparue alors qu'elle a une gamine. ta meilleure amie qui craque, sûrement. tu l'sais, mais elle ne te répond pas ? non. impossible. pas toi. peut-être les autres, tous les autres, mais toi jamais. t'es sa base, comme elle est la tienne. et soutien envers et contre tout. alors tu comprends qu'il ne te reste plus qu'une solution, tu cours, tu t'avances. tu vas vers ta dernière solution. loki. père de la petite, amant ou qu'est-ce de billie. choix que tu n'es pas sûr d'avoir compris, choix que tu as essayé d'oublier. mais t'as compris que c'était la seule chance qu'il te restait, de savoir ce qu'il se passe chez ta meilleure amie. arrivé à destination, tu frappes. fort. contre la porte. tu hurles, t'en foutant du reste. elle est où billie, loki ? hein ? pourquoi elle ne répond pas ? énervé, paniqué. tu peux faire peur, si tu ne te retiens pas. et t'as pas envie de te retenir, lorsqu'il s'agit de billie. jamais. j'te jure, si t'as fait un truc à un de ces cheveux.. j'te jure, j'te tue ! et tu continues de frapper, aucune conséquences qui ne t'importent. tu veux juste la vérité, la solution.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 825 points : 22
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : xmcflurry, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Oct - 16:04
Ce sont les coups portés à ta porte qui te réveillent. Tu ouvres difficilement les yeux. Qu’est-ce que t’as foutu la nuit derrière ? Tu te rappelles pas de grand-chose. Enfin si, tu te rappelles des cris du bébé et puis t’es sorti prendre un verre ou deux. T’as du boire plus que ça parce que t’as la bouche pâteuse et un mal de crâne ignoble. T’entends que quelqu’un t’appelle, parle de Billie et d’autres trucs mais tu réagis pas vraiment. Tu te lèves manquant de glisser sur tes chaussures restées en plein milieu de la pièce. Y a un mot sur la table basse. Tu t’en empares et lis que ta sœur est passée et a déposé des trucs pour Emily avant de repartir te laissant la petite. Les coups continuent de retentir contre ta porte et tu commences à gueuler. « PUTAIN MAIS T’AS PAS FINI TON BORDEL ! » Aussitôt tu regrettes d’avoir crié. Ta vue s’obscurcit l’espace de quelques instants quand tu fermes les yeux pour éviter de continuer d’avoir mal à la tête. Tu te diriges ensuite vers ta porte pour voir qui s’acharne de cette façon. T’as envie de le frapper pour t’avoir réveillé. T’ouvres et tu te retrouves nez à nez avec Beech, le meilleur ami de Billie. Tu soupires. C’est bien l’une des dernières personnes que t’aurais voulu voir aujourd’hui. « Qu’est-ce que tu fous là Asworth ? » T’es sûr qu’il n’est pas venu pour toi puisqu’il a parlé de Billie plutôt. « Billie n’est pas ici. Si tu la trouves, ce serait bien que tu lui dises qu’elle vienne récupérer ce qu’elle m’a laissé. » Tu voulais pas de ce gosse, t’en veux toujours pas d’ailleurs. Elle t’a imposé sa présence et ça te saoule complètement. Tu laisses la porte ouverte pour que Beech puisse entrer si le cœur lui en dit et toi tu vas t’affaler comme une merde sur ton canapé, une bière qui traînait par là dans la main. « Elle s’est barrée y a deux/trois jours peut-être plus en me laissant la gosse… Soit disant elle pouvait pas l’assumer… » Tu craches les derniers mots. Tu l’as en travers de la gorge qu’elle t’ait laissé Emily.

_________________
i always loved you
les femmes aiment les mots. tu dois lui dire ce que tu ressens. dis le, dis le encore, dis le différemment. apprends à le dire encore mieux, apprends à le chanter. écris le, envoie lui un poème ou une lettre avec un bouquet de fleurs. grave le sur le tronc d’un arbre, dans le ciment frais d’un trottoir. tatoue le sur ton bras... •• ALASKA (teen wolf)



Dernière édition par Loki Atkins le Dim 27 Nov - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 31 Oct - 23:15
tu t'énerves sur la porte, pensant trouver les coupables à tes maux du jour. plusieurs appels et pas de réponses, la rage que t'as dans le creux du ventre. si c'était lui, qui l'avait viré. si c'était lui, qui lui faisait assez de peine pour la faire paniquer ? tu l'sais, toi. qu'elle ne partirait pas en laissant une gamine sur le côté de la route. elle est partie avec, t'en es certain. et même, toute cette histoire ne tient debout que si elle s'est embrouillé avec le seul mec qui pourrait la faire fuir. tu frappes, il ouvre. PUTAIN MAIS T’AS PAS FINI TON BORDEL ! grognement, et tes poings qui se serrent. tu ne voulais pas en arriver là, mais s'il le faut, tu seras prêt à le faire. t'avais prévenu billie, que ce n'était pas un mec bien. tu ne jouais pas les dupes, tu connaissais le fond de son jeu. et trop de séries policières, qui tirent des conclusions hâtives à ta place, dans ton cerveau formaté. trop peur de la retrouver, saillante sur la moquette. rougi par son sang. trop effrayé de le voir faire une connerie, poing serré pour anticiper. qu’est-ce que tu fous là asworth ? qu'il demande, mais t'as déjà répondu à sa question. il le sait. billie n’est pas ici. si tu la trouves, ce serait bien que tu lui dises qu’elle vienne récupérer ce qu’elle m’a laissé. tu entres, pour comprendre de quoi il parle. emily ? la gamine ? jamais. elle n'est pas partie sans sa fille; billie ne pourrait pas. maman sans l'être, tu le sais. mais malgré ça, elle aime d'amour cette petite. tu le sais. elle s’est barrée y a deux/trois jours peut-être plus en me laissant la gosse… soit disant elle pouvait pas l’assumer. tu grondes, impossible. réaction au quart de tour. quoi ? jamais de la vie ! et tu retournes l'appartement. droite, gauche. la gamine. elle doit dormir. tu fais le tour, pour la trouver. tu l'as poussé à partir hein ? avoue-le putain, tu voulais pas d'elle comme mère ? trop paumée pour toi, c'est ça ? tes cris qui s'arrêtent nets lorsque tu vois la gamine, endormie dans son lit. écho de ton coeur dans la pièce. aigreur dans la gorge. impossible.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 825 points : 22
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : xmcflurry, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 28 Nov - 23:21
Ta cuite d’hier a été plus importante que prévu. Tu le ressens dans tout ton corps alors que quelqu’un s’acharne sur ta porte. Sérieusement, on peut pas te foutre la paix. Tu gueules pour que ça s’arrête mais ça te fait plus de mal que de bien. Tu sens la douleur arriver et t’as l’impression qu’on tambourine dans ton crâne. Tu fais enfin l’effort de te lever pour aller ouvrir et tu découvres le meilleur ami de Billie. Apparemment vu sa tête et ce que t’as compris de son discours décousu derrière la porte, ton ex petite amie n’a pas pris la peine de mentionner son départ. Ça te ferait presque sourire si t’avais pas si mal que ça à la tête. Tu t’affales donc sur ton canapé comme une loque, bière à la main et porte ouverte, expliquant la situation à Asworth. Il n’a d’ailleurs pas l’air de te croire et te reproche son départ. Il cherche également Emily chez toi et quand il la trouve, instantanément il se calme. « Je te préviens, si elle réveille parce que t’as gueulé comme un putois, tu t’en occupes. » Tu comprends que Beech t’en veuille, parce que t’as pas géré sur le coup. Il te tient responsable parce que si tu avais été là pour Billie et la gosse, elle ne se serait pas barrée comme ça sans un mot en te laissant la garde de la petite. Mais t’étais pas prêt à être père, tu l’es toujours pas et au vu de ta situation actuelle, t’es pas prêt de l’être. Tu pues l’alcool à des kilomètres et ta gueule de bois se voit clairement sur ton visage. T’as les traits tirés et fatigués. « Ecoute, dès le début j’ai été clair avec elle. J’étais pas prêt à avoir un enfant, que ce soit avec elle ou non n’aurait rien changé. » Tu soupires parce que t’es sûr qu’il est au courant et que ça te fait chier de te répéter encore et encore. T’as l’impression de faire que ça en ce moment. Te répéter et te justifier. « Elle a décidé d’avoir ce gosse toute seule, alors elle aurait du l’assumer toute seule. Sauf qu’elle a débarqué y a deux trois jours, j’sais plus exactement, me la foutant dans les bras et foutant le camps par la même occasion. » Tes poings se serrent et tu vides la bouteille de bière d’une traite. Un rot puissant sort de tes poumons et tu t’affales encore plus si c’était possible. « Alors arrête de me blâmer pour les choix que Billie a fait. » Tu soupires une nouvelle fois parce que tout ça te saoule. Tu voudrais juste qu’il se casse, qu’il amène aussi ce truc avec lui et te foutes la paix.

_________________
i always loved you
les femmes aiment les mots. tu dois lui dire ce que tu ressens. dis le, dis le encore, dis le différemment. apprends à le dire encore mieux, apprends à le chanter. écris le, envoie lui un poème ou une lettre avec un bouquet de fleurs. grave le sur le tronc d’un arbre, dans le ciment frais d’un trottoir. tatoue le sur ton bras... •• ALASKA (teen wolf)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Nov - 15:18
vos cris qui traversent la pièce, tous les deux sur les nerfs. tu te rends rapidement compte que son état ne justifie pas tes propos, mais plutôt les siens. mais tu n'arrives pas à t'avouer qu'il puisse avoir raison. impossible. je te préviens, si elle se réveille parce que t’as gueulé comme un putois, tu t’en occupes. qu'il dit. alors elle est là, la gamine. tu ne veux pas y croire. tu ouvres une porte, tu la vois. tu refermes la porte, tu déglutis. putain, elle est bien là. ton cerveau qui va trop vite, et tu tournes. d'un côté, de l'autre. putain, c'est pas possible. écoute, dès le début j’ai été clair avec elle. j’étais pas prêt à avoir un enfant, que ce soit avec elle ou non n’aurait rien changé. tu ne veux pas le regarder, tu sais tout ça. elle te l'a expliqué. elle a décidé d’avoir ce gosse toute seule, alors elle aurait du l’assumer toute seule. sauf qu’elle a débarqué y a deux trois jours, j’sais plus exactement, me la foutant dans les bras et foutant le camps par la même occasion. tu paniques, t'as le souffle court. qu- quoi ? tu tentes, à voix basse. tu relèves les yeux, enfin. tu réalises, doucement. alors arrête de me blâmer pour les choix que billie a fait. il termine. toi, tu tombes. petit à petit. c'est pas possible, tu délires. jamais elle aurait abandonné son gosse. ou du moins, jamais elle ne t'aurait abandonné toi. sans rien dire. partant sans se retourner, et sans même te prévenir. toi, son meilleur ami. celui qui sait comment elle fonctionne, et qui donc .. après réflexion, sait qu'elle en serait capable. sans réfléchir. sans penser, sans se retourner. tu t'assieds, pris d'un choc. putain, oui. elle serait capable de partir sans rien dire. trop coupable, trop volage. tes mains autour de ton visage, tu réalises. et tu croises le regard de loki, avec une réelle tristesse. putain, elle a vraiment abandonné sa famille.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 825 points : 22
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : xmcflurry, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Déc - 16:08
Beech est chez toi après avoir été sans nouvelles de Billie pendant tout ce temps. Tu comprends qu’il puisse être inquiet pour sa meilleure amie. Ce que tu ne comprends pas c’est qu’il te blâme pour quelque chose où tu n’as eu aucun mot à dire. Elle est juste apparue comme ça devant chez toi, ce bébé de trois mois dans les bras avant de partir, te la laissant. Tu lui en veux de s’être tirée de la sorte en te refilant ce gosse dont tu voulais même pas. A cause de ça, t’es maintenant obligé de t’en occuper. Enfin, c’est un bien grand mot. C’est Sif qui vient s’en occuper dès qu’elle le peut pendant que toi tu bois comme un trou pour oublier que tu es maintenant papa et que t’es responsable de quelqu’un d’autre que toi. Ça te convient pas cette situation parce que t’étais pas prêt à avoir un gosse, que ce soit avec Billie comme avec une autre femme. Et ça, elle le savait. Pourtant, elle t’a quand même laissé ce bébé, ce truc puant, pleurnichard et dont tu n’as aucunement envie de t’occuper. Alors tu expliques à Beech ce qu’il sait déjà, que t’en voulais pas, que c’était le choix de Billie de le garder. Et donc que t’as pas à écouter ses reproches parce que c’est pas ta faute. La jeune femme savait très bien dans quoi elle s’engageait quand elle a décidé de mener à terme sa grossesse. Dès le début t’avais été clair avec elle. Mais non, maintenant tu te retrouvais avec ce gosse et elle avait foutu le camp. Son meilleur ami a du mal à y croire, ou plutôt, il aimerait croire que ce n’est pas ce qu’elle a fait. Sauf qu’il connait trop bien Billie. Tu le sais et tu le vois que petit à petit il commence à assimiler la nouvelle. Elle s’est vraiment barrée. « Pourtant c’est ce qu’elle a fait. » rajoutes-tu pour qu’il imprègne bien la situation dans laquelle vous êtes. Vous avez été tous les deux été abandonné par la blonde. Sauf que Beech, contrairement à toi, n’a pas à s’occuper d’un enfant dont il ne voulait pas. Il s’assoit alors complètement sous le choc et dans un élan de sympathie tu lui tends ta bière. « Bois, t’en as plus besoin que moi là. » Il doit pas avoir pensé une seule seconde qu’elle laisserait sa fille, son meilleur ami et sa vie ici sans rien dire et partir. Pourtant c’est bien ce qu’elle a fait. « J’imagine que vu ta réaction, elle t’a jamais parlé de son projet de se barrer… Désolé. » Tu sais pas pourquoi tu t’excuses à la place de la jeune femme. T’es dans la même situation mais tu t’excuses du comportement de la femme que t’aimes et que tu continueras probablement à aimer encore longtemps.

_________________
i always loved you
les femmes aiment les mots. tu dois lui dire ce que tu ressens. dis le, dis le encore, dis le différemment. apprends à le dire encore mieux, apprends à le chanter. écris le, envoie lui un poème ou une lettre avec un bouquet de fleurs. grave le sur le tronc d’un arbre, dans le ciment frais d’un trottoir. tatoue le sur ton bras... •• ALASKA (teen wolf)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 5 Jan - 10:39
sous le choc, perdu. brisé, aussi. alors elle est partie ? pour de vrai ? sans même te prévenir ? laissant une famille derrière elle ? tellement étrange de sa part, et tellement ressemblant de son caractère parfois. tes mains sur ton visage, effaçant cette peine que tu ne voudrais pas montrer. putain, elle est partie. le mur d'en face, que tu commences à connaître par coeur et loki, qui contemple ton état. pourtant c’est ce qu’elle a fait. hochement de tête, tu fixes le vide. en effet, oui. c'est ce qu'elle a fait. et tu ne veux pas t'en remettre, juste bloqué face à cette réalité effrayante. elle était tellement fière de mettre au monde cet enfant, mais ce n'était que pour de faux. de n'était que du faux. yeux brisés, coeur brisé. tu restes là, fatigué d'un coup. perdu, aussi. tu perds un repère, tu ne comprends pas. pourquoi ne pas te prévenir ? pourquoi ne pas te demander ? pourquoi ne pas essayer, avec toi ? juste toi. parce que vous deux, c'est différent, non ? peut-être que ce n'était que des illusions. verre de bière qui coupe ta respiration, d'un coup. tu remontes le regard, t'es regardé. t'es là, dans son salon. putain, t'avais presque oublié. bois, t’en as plus besoin que moi là. tu ne veux pas l'admettre, mais oui. oui, tu as soif. et oui, t'en as besoin. alors tu prends le verre et tu bois. longue gorgée. presque à terminer la bière, justement. j’imagine que vu ta réaction, elle t’a jamais parlé de son projet de se barrer… désolé. en effet, tu n'en savais rien. et tu ne .. tu ne sais pas comment réagir. tu ne sais même plus quoi penser. je .. tu commences, mais tu reprends la bière. t'en veux, encore. et encore. parce que cette situation, tu ne peux pas la comprendre, l'accepter. alors tu veux juste oublier qu'elle peut partir comme ça, sans te prévenir. laissant une famille derrière elle. j'en veux bien une autre, s'il te plait. à croire que c'est toi, le mec délaissé avec une gamine. à croire que c'est toi, qui prend son rôle. épave sentimentale, comme toujours.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 825 points : 22
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : xmcflurry, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 7 Jan - 19:54
Tu vois bien que Beech est aussi perdu que toi dans cette situation. Billie s’est barrée sans prévenir aucun de vous deux. Enfin, toi t’as quand même eu la chance de la voir avant qu’elle ne parte puisqu’elle t’a déposé votre fille. Mais t’appellerais pas ça une chance. Cette gosse t’en voulais pas. Tu te retrouves à t’en occuper alors que tu n’es pas prêt à être père et que tu ne souhaites qu’une chose que la petite se barre de chez toi. Tu prends donc le jeune homme en pitié. Ça ne doit pas être facile pour lui non plus. Il vient de perdre un de ses repères. Alors, tu lui offres ta bière parce que toi t’as pas encore décuvé de la veille donc t’en as pas forcément besoin. Par contre Beech oui. Tu l’observes la finir presque en une seule gorgée et tu soupires. C’est fou l’état dans lequel une seule et unique femme peut vous mettre. Mais pour toi ce n’était pas qu’une simple fille de passage. Bien que tu ne lui aies jamais clairement dit, tu l’aimais. Tu l’aimais tellement que t’aurais pu tout faire pour elle. Mais t’as eu peur quand elle t’a annoncé cette grossesse non désirée. T’as eu peur de devenir père alors que tu n’y connaissais rien. Tu n’étais pas prêt et tu ne l’es toujours pas d’ailleurs. Pour Beech non plus ce n’était pas une simple femme… c’était sa meilleure amie. Tu sais qu’ils étaient proches et t’as toujours apprécié le jeune homme. Ça te fait donc de la peine de le voir dans cet état. Il bégaie même ne trouvant sûrement plus ses mots pour s’exprimer. Cependant, quand il arrive à former une phrase pleine de sens, tu lui souris en te levant. Tu viens même taper sur son épaule pour le réconforter maladroitement. Tu te diriges vers ta cuisine pour récupérer quatre bières : deux pour toi et deux pour lui. Puis tu retournes t’enfoncer comme une loque sur le canapé en lui tendant la boisson. Tu décapsules la tienne sans effort et tu en bois la moitié en quelques gorgées. Nouveau soupir et tu laisses le silence s’installer entre vous encore. Tu ne sais pas quoi lui dire de plus.

_________________
i always loved you
les femmes aiment les mots. tu dois lui dire ce que tu ressens. dis le, dis le encore, dis le différemment. apprends à le dire encore mieux, apprends à le chanter. écris le, envoie lui un poème ou une lettre avec un bouquet de fleurs. grave le sur le tronc d’un arbre, dans le ciment frais d’un trottoir. tatoue le sur ton bras... •• ALASKA (teen wolf)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Jan - 9:59
il s'approche, tapant ton épaule. tu tentes de sourire, mais ce n'est pas concluant. tu n'y arrives pas. réaliser qu'elle est définitivement partie, sans même te prévenir, ça t'arrache le coeur. et même, t'as l'impression d'avoir été juste un gars, pour elle. juste un mec lambda, dont elle se fout. un autre de ses coups, un autre de ses mecs comme ça. alors que tu pensais que c'était différent. et tu peux comprendre qu'elle veuille partir, qu'elle fuit ses responsabilités. mais sans t'en parler ? non. tu ne peux pas l'accepter. loki qui file chercher des bières, voilà qu'il en apporte quatre. tu ne te gênes pas, t'en prends une rapidement. tu bois, encore. une deuxième, pour la forme. parce que ça ne te fait plus rien, t'as trop de peine pour que ça agisse sur toi. tu brûle, à l'intérieur. et t'aimerais trouver une solution, pour aller de l'avant, sauf que tu ne sais même plus à quoi te raccrocher. gaby qui se fait de plus en plus absente, en plus. et ta maman, dont la maladie ne s'arrange pas. tu perds trop, d'un coup. alors tu te tournes vers loki, trouvant peut-être une solution pour garder la tête haute. hors de l'eau. comment tu vas faire avec la petite ? billie m'a dit que .. enfin, elle me disait que t'étais pas prêt. tu demandes, tu expliques. t'es au courant de beaucoup de choses sur leur couple, et tu sais que loki sait. alors tu ne te gênes pas. une petite âme laissée ici, dans les mains de deux mecs qui n'ont jamais touché à un gosse. et pourtant, t'as l'impression que tu peux être utile; je peux t'aider, je pense. tu murmures, trouvant son regard. t'es peut-être plus à même de le faire, sans prendre sa place pour emily, mais juste pour l'aider. pour le soulager. comme un frère, un oncle. un trop bon ami.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 825 points : 22
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : xmcflurry, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Jan - 15:27
Tu ne pensais pas que ça te ferait du bien que Beech soit avec toi dans la même galère. Quand il est arrivé en gueulant chez toi, t’avais qu’une envie le foutre à la porte et te rendormir comme la grosse loque que tu es. Pourtant, sa présence t’apaise. Il te comprend parce que Billie est partie sans rien lui dire non plus. Vous avez eu le cœur brisé par la même femme mais pas de la même façon. Pour toi, c’était ta petite amie, la femme que tu aimais et accessoirement la mère de ta fille, pour lui sa meilleure amie, probablement même qu’il la considérait comme une sœur. Du coup, tu penses que les deux bières ne seront pas de refus. Tu décapsules la tienne et en prend une grande gorgée quand Beech reprend la parole pour parler de la petite que Billie a laissé et du fait que t’étais pas prêt à l’époque quand tu l’as appris. Maintenant un an après, tu l’es toujours pas. tu sais pas ce qui faut faire pour être un bon père. T’as pas les capacités pour le faire ni même la patience. Cette petite serait mieux avec quelqu’un d’autre. Mais y a quelque chose qui t’empêche de la laisser. Déjà parce que c’est ta fille, que Billie est sa mère mais aussi parce que tu sais que Sif te tuerait si tu venais à t’en débarrasser. « Je sais pas Beech… Je suis toujours pas prêt à être père. J’en veux pas. » dis-tu d’un ton ferme. Tes mots sont durs et dénudés de chaleur. T’as toujours été clair avec Billie sur le bébé. Pourtant, elle est là dans ta chambre en train de dormir, alors que t’aurais pu l’abandonner des dizaines de fois depuis qu’elle te l’a déposé. T’es complètement perdu. Beech propose son aide pour t’occuper de Emily et tu soupires. Une aide de plus ne sera pas de refus. « Si tu sais faire, vas-y fais toi plaisir. » Pour toi c’est une corvée de t’en occuper. D’ailleurs, comme si elle avait entendu la conversation, elle décide de se réveiller en hurlant. « A toi l’honneur. » rajoutes-tu en pointant la chambre. S’il veut s’en occuper autant qu’il commence maintenant. Toi tu vas juste continuer de boire sur le canapé.

_________________
i always loved you
les femmes aiment les mots. tu dois lui dire ce que tu ressens. dis le, dis le encore, dis le différemment. apprends à le dire encore mieux, apprends à le chanter. écris le, envoie lui un poème ou une lettre avec un bouquet de fleurs. grave le sur le tronc d’un arbre, dans le ciment frais d’un trottoir. tatoue le sur ton bras... •• ALASKA (teen wolf)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 19 Jan - 11:59
parler de la petite, difficile pour loki, tu le vois tout de suite. mais avec billie dans la nature, il ne peut pas laisser cette gamine vivre sans éducation, sans repère. elle est née, elle est là. il faut s'en occuper à présent, parce qu'elle ne survivra pas toute seule. petit bébé, que t'as pris dans tes bras à la maternité. elle avait peur, billie. mais tu ne pensais pas que c'était à ce point. tu ne le penses toujours pas. t'aimerais juste .. être dans la tête de billie. pendant un instant. comprendre son acte, comprendre pourquoi elle fait ça. mais hélas, c'est impossible. elle est partie, et vous avez une gamine sur les bras. tu sais qu'il n'y a pas d'autres solutions que de vous occuper d'elle. et tu vas le faire, pour lui. pour l'aider. mais aussi pour billie. pour la remplacer et pour laisser à cette gamine le loisir de connaître sa mère, malgré tout. pas celle qui est partie, celle qui a pleuré lorsqu'elle a vu sa fille, pour la première fois. ta tête, tournée vers loki. ton regard choqué, sur ses mots durs. je sais pas beech… je suis toujours pas prêt à être père. j’en veux pas.. il dit. tu restes figé, sur ses mots. tu ne te rends pas encore compte, qu'il n'en veut vraiment pas. on dit ça pour plaisanter souvent, mais là, non. il est sérieux. si tu sais faire, vas-y fais toi plaisir. il dit. tu te lèves, un peu surpris. bière à la main, toujours. à toi l'honneur. il ajoute. et tes lèvres s'ouvrent, trop surpris de la situation. arrête tes conneries loki, c'est trop tard. t'es son père, c'est toi qui doit t'en occuper. tu dis, presque comme un ordre. comme une obligation qu'il ne faut pas prendre à la légère. je vais t'aider, ok ? je vais essayer. mais il faut que t'apprennes à vivre avec cette gamine. t'as plus le choix. t'ajoutes. parce que tu veux être là, mais tu n'es pas le père. et tu ne le seras jamais.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 825 points : 22
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : xmcflurry, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Jan - 15:11
Depuis que Emily est arrivée dans ta vie, t’as pas été un bon père pour ne pas dire un mec misérable qui ne sait pas s’en occuper. Et c’est pas prêt de changer. Tu n’en veux pas et tu souhaites juste que Billie se pointe, récupère sa gosse et disparaisse de ta vie avec ce truc que tu n’as jamais voulu. Mais la dure réalité c’est qu’il faut que tu t’en occupes parce qu’elle ne reviendra pas. Elle n’a même pas prévenu son meilleur ami de son départ, ça veut bien dire qu’elle ne réapparaitra pas. D’ailleurs la gosse se met à pleurer et tu dis à Beech de se faire plaisir et de s’en occuper parce que toi tu bougeras pas. Même ce qu’il te dit ne te fais pas te lever. A la place tu t’affales encore plus comme une merde et tu allumes la télé pour couvrir le bruit de ses pleurs. Ouais t’es un connard, ouais t’es un salaud mais t’en as jamais voulu. T’as été clair avec Billie dès le départ. C’est elle qui voulait mener la grossesse à terme. Et maintenant qu’elle se rend compte qu’elle n’est pas prête, c’est à toi d’assumer ce truc qui pue, braille et ne sait pas s’occuper de lui tout seul. Non, c’est trop facile et tu veux pas. Tu augmentes un peu le son parce qu’elle pleure de plus en plus fort. Tu finis ta bière sans accorder un regard à Beech. A lui de décider s’il veut s’occuper de Emily ou pas. Toi t’en as rien à foutre.

_________________
i always loved you
les femmes aiment les mots. tu dois lui dire ce que tu ressens. dis le, dis le encore, dis le différemment. apprends à le dire encore mieux, apprends à le chanter. écris le, envoie lui un poème ou une lettre avec un bouquet de fleurs. grave le sur le tronc d’un arbre, dans le ciment frais d’un trottoir. tatoue le sur ton bras... •• ALASKA (teen wolf)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Fév - 8:48
tu regardes loki s’échapper, partir. tu penses qu’il se lève enfin, pour aller voir sa fille. les cris, qui se font de plus en plus fort. en tant que voisin, t’aurais déjà sorti les boules quies. mais loki revient, avec de nouvelles bières. il les pose, il décapsule. tu le regardes, choqué. il va sincèrement la laisser pleurer ? t’en ouvres un peu les lèvres lorsqu’il monte le son de la tété, pour assumer ses propos. pour assumer sa position. tu manques un battement, tu ne peux pas, toi. tu ne sais pas laisser une gamine pleurer comme ça, elle va en perdre la voix. donc tu souffles, te levant avec force du canapé. sérieux, quoi. tu dis, jurant presque sur ce père indigne qu’il est en train de devenir. la porte de la chambre, que tu pousses avec impact. la gamine, hurlant à la mort les bras en l’air, semble t’attendre. tu souris, chuchotant des mots calmes pour qu’elle se détende. tes bras, accueillant son petit corps humide, par la transpiration. il fait trop chaud, dans cette salle. doucement, sur la table à langer, tu t’occupes de ce qui la dérange, et ce qui la fait crier. un jeu, et ton regard sur son visage soudain plus calme. enfant perdue, mais qui semble prête à s’amuser, ou alors à se rendormir avec doucement. elle tend les bras, et tu la prends. doucement, elle se glisse contre ton épaule. tu remets sa tétine entre ses lèvres, et tu la prends avec toi dans le salon. doucement, tu t’installes pour la garder sur toi. elle dormira mieux, ici. baisse le son, maintenant. tu ordonnes, pour que loki se calme, et qu’elle puisse se rendormir. tu caresses son dos, et tu le sais, dans quelques minutes elle dormira de nouveau, profondément. l’envie de la prendre avec toi, pour la nuit. de dormir là. loki qui n’est pas responsable, tu le sais. il le pourrait, mais il n’en a pas envie. nuance qui devrait faire la différence, sur le temps.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 825 points : 22
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : xmcflurry, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Fév - 15:55
Ses pleurs t’insupportent. Sa présence dans cet appartement t’insupporte. Tu veux qu’elle disparaisse comme sa mère l’a fait. Tu n’en veux pas et tu n’en voudrais probablement jamais. Alors, tu te lèves, va chercher d’autres bières et pousses le volume aussi fort que tu peux pour couvrir ses cris. Tu ne te soucies même plus de Beech, tout ce que tu veux c’est te réveiller de ton cauchemar. T’es pas prêt à être père et c’est pas parce que biologiquement, tu es celui de Emily que tu dois t’en occuper. Tu la laisses donc pleurer. Peut-être que si tu le fais longtemps, elle finira par se taire épuisée. Beech se lève et tu ne lui accordes même pas un regard. T’es affalé sur ton canapé, les yeux rivés sur l’écran de la télévision et une bière à la main. Tu fais de la peine à voir. T’es une loque, un déchet bourré. Tu t’en fous, tu ne t’en occuperas pas. Tu ne feras pas d’effort pour ce truc qui te pourri la vie. Parce que c’est à cause d’elle que tu n’es plus avec Billie, c’est à cause d’elle que Billie s’est barrée et pour finir, c’est à cause d’elle que tu es dans cet état. Tu préfères faire comme si elle existait pas. C’est tellement plus simple que de prendre tes responsabilités. Tu ne sais pas combien passe avant que Beech revient avec ta fille dans les bras. Il s’installe, le truc braillard encore sur lui et t’ordonne de baisser le son. Tu lui lances un regard noir mais tu t’exécutes. Tout pour qu’elle ne se refoute pas à pleurer encore une fois. Tu serais presque prêt à la lancer contre un mur si elle gueule à nouveau. « Pourquoi tu la remets pas dans son lit ? » demandes-tu d’un ton sec. Ça ne t’intéresse pas. tu veux juste être le plus loin possible d’elle, de la source de ton malheur.

_________________
i always loved you
les femmes aiment les mots. tu dois lui dire ce que tu ressens. dis le, dis le encore, dis le différemment. apprends à le dire encore mieux, apprends à le chanter. écris le, envoie lui un poème ou une lettre avec un bouquet de fleurs. grave le sur le tronc d’un arbre, dans le ciment frais d’un trottoir. tatoue le sur ton bras... •• ALASKA (teen wolf)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Fév - 12:09
tu la prends contre toi, regardant son joli visage. gamine toute jeune, qui ne sait pas ce qu’il attend. grandir sans mère ? non. tu sais que billie va revenir. et sinon, elle t’aura toi pour lui rappeler ce qu’elle est. tu ne doutes pas une seconde, qu’elle sera heureuse. elle tend ses bras vers toi, elle t’appelle. ses cris s’arrêtent, alors que tu ordonnes à loki de baisser le son. tu joues avec elle, t’ouvres la bouche et tu la fermes pour la faire rire. elle se cale contre toi, elle lève les bras pour attraper ton nez. elle a besoin d’amour, cette gamine. elle se sent délaissée, ici. elle se sent mal. et toi, tu seras là pour qu’elle ne soit pas si triste. si loki ne peut pas le faire, alors tu t’en occuperas. tu sais que billie n’aurait pas voulu que sa fille soit triste, qu’elle soit mal. tu joues encore un peu, jusqu’à ce qu’elle ferme doucement les yeux. loki grogne, à côté de toi. il n’en veut pas, il n’essaie pas. pourquoi tu la remets pas dans son lit ? il demande, trop bref. trop méchant. trop direct. toi, tu lui demandes de se taire. t’as pas fait ça pour rien. shhhht, regarde comme elle est bien là. tu murmures, pour ne pas réveiller cette petite princesse que tu portes dans tes bras. je sais que tu ne veux pas d’enfants, que t’en veux à billie. mais regarde, regarde-la. tu demandes, pour qu’il se réveille, pour qu’il réalise. cette petite ne demande qu’à être heureuse, et qu’à vouloir l’amour de son père. elle n’est pas responsable, elle. et surtout, elle ne peut pas contrôler les histoires d’adultes. elle est trop jeune, trop inconnue pour ça. tu la berces encore un peu, et tu souris en regardant son visage. elle attrape ton doigt, elle ne le lâche pas. adorable créature.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 825 points : 22
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : xmcflurry, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Fév - 20:18
Ça t’énerve que Beech revienne dans le salon avec ce truc. Pourquoi il l’a pas laissé dans la chambre. T’en veux pas ici. Tu essaies donc de te focaliser sur les images qui passent à la télé à défaut de pouvoir le faire avec le son. T’es trop distrait par ses gazouillis et les débilités qu’il fait avec elle. Non mais sérieusement ! A croire qu’un enfant faire ressortir tout ce qu’il y a de plus idiot chez les humains. Tu entends la petite rire et ça te fait serrer les dents. Tu te retiens de gueuler et de l’obliger à la remettre dans son lit. Tu demandes quand même pourquoi il la remets pas dans son lit. Il te réponds de te taire et tu serres encore plus les dents et les poings. Pourquoi il  ne peut pas comprendre que tu seras pas un bon père pour elle ? Que tu ne veux pas d’elle dans ta vie ? Qu’elle te rappelle trop Billie qui t’a laissé ? Elle a ses yeux et tu le sais parce que c’est la première chose que tu as vu quand elle te l’a déposé dans les bras avant de partir. Elle te ressemble aussi énormément. Elle a ton nez et la forme de sa bouche est un mélange de la tienne et de celle de sa mère. Tu l’as observé pendant quelques instants parce que t’étais sous le choc mais maintenant, tu sais que tu ne seras pas à la hauteur. T’es pas fait pour être père. Beech reprend la parole et tu restes le regard fixé sur l’écran de ta télévision. Tu ne veux pas la regarder, parce que tu sais que tu vas voir Billie en elle. « A quoi ça sert que je la regarde ? » demandes-tu. Tu changes de chaine alors que le fond restant de ta bière finie dans ton gosier. « Je vais pas la garder Beech. Je veux pas la garder… » Tu soupires. T’as déjà une idée de ce que tu vas faire d’elle. Tu peux pas devenir son père. « Je vais la faire adopter… » Tu sais déjà qu’il va être contre cette idée mais tu t’en fous. Biologiquement c’est toi le père et tu peux faire ce que tu veux d’elle.

_________________
i always loved you
les femmes aiment les mots. tu dois lui dire ce que tu ressens. dis le, dis le encore, dis le différemment. apprends à le dire encore mieux, apprends à le chanter. écris le, envoie lui un poème ou une lettre avec un bouquet de fleurs. grave le sur le tronc d’un arbre, dans le ciment frais d’un trottoir. tatoue le sur ton bras... •• ALASKA (teen wolf)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Fév - 13:54
tu tiens la petite dans tes bras, tu la serres même un peu. elle s’endort doucement, t’entends sa respiration qui se fait plus lourde. tu la regardes, elle est mignonne. tu ne comprends pas bien pourquoi loki ne l’accepte pas. tu ne comprends pas bien pourquoi il ne fait pas l’effort de plus. et même, il semble la pousser loin. a jamais. cette petite n’a rien demandé, cette petite ne veut qu’être aimée. et ses parents ne peuvent pas la blâmer pour leurs erreurs. a quoi ça sert que je la regarde ? il demande, et tu t’offusque. t’espères qu’elle ne comprend rien, t’espères qu’elle ne ressent rien. tu recules, pour la préserver. cette petite, tu veux l’aimer. s’il ne le fait pas, tu le feras. je vais pas la garder beech. je veux pas la garder… je vais la faire adopter… tu voudrais hurler, mais tu te retiens pour ne pas la réveiller. tu la porte jusqu’à son lit, rapidement. tu l’allonges, ta main dans ses cheveux. elle est paisible, alors qu’autour d’elle tout explose. tu ne supporterais pas qu’il lui arrive quelque chose. pas pour la billie qui aime sa fille. pas pour cette femme qui a juste répondu à ses envies, sans penser aux conséquences. tu retrouves loki, tu prends la télécommande pour éteindre la télé. tu le regardes, sévère mais calme. loki, tu sais ce que c’est de laisser son enfant dans les systèmes ? tu sais ce que c’est d’être adopté ? tu sais ce que c’est de penser toute ta vie que tes parents t’ont abandonné parce qu’ils ne t’aimaient pas ? parce que c’est ce qu’il va se passer, avec la gamine. c’est exactement ce qu’il va arriver. elle va être malheureuse, et triste. il faut que tu restes avec elle, il faut que tu sois son père. j’veux dire, c’est pas difficile. et je sais qu’au fond, t’en es capable. cette petite mérite d’être heureuse. j’vais t’aider, mais je ne te laisserais pas l’abandonner. t’es ferme, tu le regardes. tu tiens tes positions, il va falloir qu’il assume.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 825 points : 22
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : xmcflurry, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Fév - 22:07
La savoir si près de toi t’irrite. Elle te rappelle tout ce que tu as perdu à cause d’elle. T’as perdu ton couple, Billie et ta liberté. Maintenant tu vas devoir t’en occuper à temps plein. Mais tu ne veux pas. Tu ne peux pas. T’es pas le père qui lui faudrait, tu le seras jamais. Alors, la seule solution que t’as trouvé c’est l’adoption. Tant pis si les gens autour de toi t’engueulent, te renient parce que tu fais une connerie, ou que même Billie revient et te retrouve sans enfant. Tu ne peux pas l’élever. T’es pas prêt à être père et tu le seras probablement jamais. Alors t’en fais part à Beech, même si tu connais déjà sa réaction. Tu la vois sur son visage, même s’il se retient parce que la petite dort dans ses bras. Il se lève pour la mettre dans son lit et quand il revient, il se plante devant toi, éteignant la télé au passage. Tu croises les bras sur ton torse et tu le toises. Qu’est-ce qu’il te veut ? Il te fait alors une plaidoirie sur l’adoption et sur ce que Emily ressentira quand elle sera lâchée dans le système. Qu’est-ce que t’en as à foutre au final ? Une fois qu’elle sera remise à un orphelinat et que quelqu’un viendra l’adopter, ce sera plus ton problème non ? « Et t’as pensé au fait que son père comme tu dis, ne l’aimes pas et ne l’aimeras probablement jamais. Crois moi c’est mieux qu’elle rentre dans le système plutôt qu’elle reste avec un type qui veut pas d’elle. Elle sera malheureuse avec moi. J’ai rien à lui apporter. » Ta vie est merdique. T’es un petit banquier qui ne fait pas assez d’argent pour survivre alors tu fais aussi des courses automobiles, illégales bien entendu. Tu n’as rien à lui offrir. Elle sera malheureuse avec toi, quoique Beech en dise.

_________________
i always loved you
les femmes aiment les mots. tu dois lui dire ce que tu ressens. dis le, dis le encore, dis le différemment. apprends à le dire encore mieux, apprends à le chanter. écris le, envoie lui un poème ou une lettre avec un bouquet de fleurs. grave le sur le tronc d’un arbre, dans le ciment frais d’un trottoir. tatoue le sur ton bras... •• ALASKA (teen wolf)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 27 Fév - 13:44
tu tentes l’offensive, tu lâches les armes pour qu’il se rende compte de ses erreurs – loki. une gamine, c’est une chance. et même s’il n’est pas prêt, il faut qu’il l’assume. c’est trop triste de la laisser partir, ce sera trop dur pour elle. et tu sais qu’au fond, il va s’en vouloir. sauf qu’il ne dément pas, et tu commences à être à sec sur les idées pour le séduire à l’idée. et t’as pensé au fait que son père comme tu dis, ne l’aimes pas et ne l’aimeras probablement jamais. crois-moi c’est mieux qu’elle rentre dans le système plutôt qu’elle reste avec un type qui veut pas d’elle. elle sera malheureuse avec moi. j’ai rien à lui apporter. tu laisses tomber tes mains contre tes cuisses, tu grognes. un cri vous sépare, retour à la réalité. la petite s’est réveillée. dernier espoir, dernière façon de le faire réaliser. tu pars la chercher, tu la calmes dans tes bras. tu l’apportes à son père et tu la lui tends. j’te préviens. a trois je lâche. un .. tu commences, la poussant encore un peu vers lui. tu sais que la petite la touche, tu sais qu’il ne va pas la laisser tomber. tu ne la tiens presque plus, s’il ne l’attrape pas, elle tombe. tu grognes, t’es sévère. deux .. tu dis, la poussant encore plus fort. tu ne veux pas qu’elle tombe, et t’as peur. ton cœur bat à cent à l’heure. une dernière fois, tu l’approches de lui. trois ! et tu lâches, espérant tant bien que mal qu’il la retiendra. parce que si elle tombe, il s’en voudra. tu l’espères. c’est sa fille, il faut l’assumer. c’est sa fille, il doit l’aimer et il le fera. tu le sais.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 825 points : 22
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : xmcflurry, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Mar - 11:46
Beech et toi, vous avez des idées très arrêtées au sujet de Emily. Vous êtes dans un dialogue de sourd depuis qu’il est arrivé et aucun de vous ne rendra les armes. Tu ne veux pas de cette gosse, tu n’en as jamais voulu. C’est la fille de Billie pas la tienne. Alors, l’adoption sera la meilleure solution t’en es sûr. Tu peux rien lui apporter. T’es qu’un mec qu’on a obligé à avoir un gosse, alors que t’en voulais pas. Tu vois bien que Beech abandonne après tes derniers arguments et tu ressens une petite satisfaction, de courte durée parce qu’un cri te rappelle qu’elle est toujours là. Tu pousses un soupire et tu récupères la télécommande pour remettre la télé. Tu ne peux pas supporter ses pleurs à longueur de journée. T’as juste envie de l’envoyer valser contre un mur quand ça arrive. Au bout de quelques secondes, ça s’arrête et t’esquisses un sourire. Au moins, Beech sait mieux y faire avec les bébés. Sauf qu’il revient avec la petite dans les bras et il te la présente. Tu lèves les yeux vers lui incrédule. Il va vraiment la lâcher. T’y crois pas. Il bluffe t’en es sûr. Tu te recules parce que tu ne veux pas toucher ce truc qui te rappelle tout ce que tu as perdu depuis sa conception. T’as perdu Billie, son amour et pour finir ta liberté. Tu n’en veux pas, tu n’en voudras jamais. Pire, tu ne l’aimes pas, tu la détestes. Beech continue de compter et tu la vois qui se rapproche de plus en plus. Maintenant qu’il est à deux, t’es plus sûr que ce soit du bluff. Tu espères que ça l’est parce que tu ne la rattraperas pas. Elle va s’écraser au sol et ce sera de sa faute, pas de la tienne. Le trois arrive et il lâche tout. Ta bouche s’ouvre presque à t’en décrocher la mâchoire et instinctivement tu viens rattraper Emily. Tu te lèves alors furieux. « Non mais t’es complètement malade ! Tu veux la tuer ? » Tu gueules, elle gueule, vous gueulez en cœur alors que la rage consume ton corps et que tu te retiens de le frapper. Qu’est-ce qui va pas chez lui ?

_________________
i always loved you
les femmes aiment les mots. tu dois lui dire ce que tu ressens. dis le, dis le encore, dis le différemment. apprends à le dire encore mieux, apprends à le chanter. écris le, envoie lui un poème ou une lettre avec un bouquet de fleurs. grave le sur le tronc d’un arbre, dans le ciment frais d’un trottoir. tatoue le sur ton bras... •• ALASKA (teen wolf)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Mar - 9:35
tu tiens la gamine, et tu comptes. tu ne réfléchis pas, et t’espères qu’il ne va pas faire une connerie. ton cœur bat fort, parce que tu n’es pas comme ça – tu ne mets pas d’ultimatum aux gens. mais là, tu veux qu’il réalise. tu veux qu’il comprenne que c’est sa fille et qu’il est là pour la protéger, pas pour l’envoyer dans un foyer où elle sera sûrement encore moins bien traitée que ce que tu t’apprêtes à faire. tu tiens tes bras droit devant, et tu t’apprêtes à la lâcher. tu manques de crier, pour qu’il réagisse. il ne bouge pas loki, il ne fait rien. et tu la lâches, retenant ton souffle pendant une seconde. une longue seconde, sûrement la plus longue de ta vie. et loki qui s’approche, in extrémis. tu le vois, il arrive. il la tient, il l’a. et tu souffles enfin. il se redresse doucement, le regard noir et l’horreur dans les bras. il tremble, et tu comprends qu’enfin il réalise quelque chose. non mais t’es complètement malade ! tu veux la tuer ? il crie, et tu hoches la tête. tu le regardes, montrant la petite dans ses bras. montrant sa responsabilité qu’il vient de prendre à bras le corps. c’est toi le malade, loki, à ne pas vouloir t’en occuper. et tu viens de prouver par tes cris et ta surprise que tu tiens à ce petit truc ! alors réagis, regarde-la ! tu cries à ton tour, pour qu’il comprenne où tu voulais en venir, et même, pour qu’il réalise sérieusement l’importance de la situation. c’est une gamine qui porte ses gênes, son nom. c’est une gamine qui a besoin d’un père, qui a besoin de soutien. et il vient de le montrer, qu’il a conscience de ça. il l’a attrapé, donc elle compte. et il faut que ça s’explique, dans sa tête. le chemin doit se faire.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 825 points : 22
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : xmcflurry, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Mai - 1:43
il te menace de la laisser tomber et tu le regardes, les yeux plein de défi. il ne le fera pas. beech ne pourrait pas lâcher la fille de sa meilleure amie de cette façon, pas vrai ? pourtant, plus le temps passe et plus tu arrives vers le un, tu commences à douter. est-ce qu’il va vraiment le faire ? est-ce qu’il va la lâcher comme ça, sans être sûr que tu la rattraperas. parce que t’en as aucune intention. son sort t’importe peu. c’est peut être ta fille, mais tu n’en veux pas, tu n’en voudras jamais. alors qu’est-ce qu’il compte faire ? tu le fixes toujours, le défiant de le faire. et puis vous arrivez à un et c’est la stupeur. il lâche emily sans réfléchir à deux fois avant de le faire. et toi, c’est instinctif, tu plonges en avant pour la récupérer alors que tu lui gueules dessus par rapport à ce qu’il vient de faire. non mais il comptait vraiment la tuer. qu’est-ce qu’il aurait fait si tu ne l’avais pas rattraper. beech t’apparait sous un nouveau jour et t’aimes pas ça. t’aimes pas qu’il se comporte de la sorte. il te crie alors dessus et tu te lèves pour lui faire face, la gosse au bout de tes bras. « bien sûr que je l’ai rattrapé pour éviter qu’elle meure ! t’aurais eu sa mort sur la conscience si je l’avais pas fait ! » tu lui tends alors emily, le forçant à la prendre. tu ne veux qu’une chose, qu’il la prenne dans ses bras et que tu puisses aller te laver les mains. t’as l’impression d’avoir un truc dégueulasse entre les doigts et que tu vas finir par être contaminé par elle si tu continues de la tenir. « je veux pas m’en occuper, mais ça veut pas dire que je souhaite que quelque chose lui arrive. j’suis pas un meurtrier. » on peut te traiter de tous les noms d’oiseau qu’on veut, il est hors de question que tu fasses du mal à un enfant. « et ça ne change rien au fait que j’en veux pas… » tu soupires et pousses un peu plus emily contre son torse. tu l’as assez gardé dans tes bras pour le moment.

_________________
i always loved you
les femmes aiment les mots. tu dois lui dire ce que tu ressens. dis le, dis le encore, dis le différemment. apprends à le dire encore mieux, apprends à le chanter. écris le, envoie lui un poème ou une lettre avec un bouquet de fleurs. grave le sur le tronc d’un arbre, dans le ciment frais d’un trottoir. tatoue le sur ton bras... •• ALASKA (teen wolf)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Juin - 7:54
tu savais qu’il la rattraperai, et tu n’as pas eu peur d’aller au bout des choses pour lui montrer que t’es sérieux. il a donné naissance à cette petite tout comme billie l’a fait, et il n’a pas d’autres choix que de l’accepter aujourd’hui. tu veux qu’il réalise, et tu commences à perdre patience. c’est sa responsabilité et toi qui rêves d’avoir des enfants, tu ne comprends pas pourquoi il ne profite pas de cette chance. de plus, la gamine est mignonne. elle pourrait être moche au point de rendre la tâche difficile, mais non. elle ressemble à sa mère, elle a hérité de sa beauté. t’espères juste qu’elle n’héritera pas de la lâcheté de son père. bien sûr que je l’ai rattrapé pour éviter qu’elle meure ! t’aurais eu sa mort sur la conscience si je l’avais pas fait ! il la tient devant lui, sans pour autant la regarder comme tu lui as demandé de le faire. tu sens la rage qui monte encore, et t’as l’impression que tu vas exploser. ne se rend-il pas compte de ce que ça fait à cette petite d’être refusée de son propre père ? je veux pas m’en occuper, mais ça veut pas dire que je souhaite que quelque chose lui arrive. j’suis pas un meurtrier. tu lèves les yeux au ciel, il est pire selon toi. il n’assume pas. et ça ne change rien au fait que j’en veux pas… il te tend la petite que tu n’as pas le choix de reprendre dans tes bras. tu la serres contre toi, espérant qu’elle n’écoute pas son père. putain loki, cette petite n’a rien demandé ! j’te pensais pas aussi égoïste et aussi con ! tu hurles un peu, tenant la petite tête de la gamine pour qu’elle ne t’écoute pas. tu marches ensuite dans l’appartement pour prendre tes affaires. tu n’habites pas loin, tu vas la prendre avec toi. tu ne vois pas comment faire autrement. quand t’auras repris tes esprits, tu sais où la trouver ! tu lances, attrapant son sac préparé par billie, toujours fermé dans l’entrée. tu ouvres la porte et tu la claques, soufflant une ou deux minutes dans le couloir. sait-on jamais.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in charge for a month
i'm in charge for a month
messages : 825 points : 22
pseudo : bloostream/marion.
avatar : aaron paul.
crédits : xmcflurry, tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Juin - 12:32
tu te sens presque nauséeux avec la gosse dans les bras. tu te presses de la rendre à beech avant de gerber. tu préfères qu’elle soit dans ses bras plutôt que dans les tiens et ce malgré qu’il l’ait lâché comme ça. pour rien au monde, tu ne voudrais que la gamine crève, mais tu ne peux pas t’en occuper. elle te fait trop penser à billie et tu ne veux pas d’elle. tu sais que t’es lâche, que ce n’est pas la faute de la petite si elle ressemble à sa mère. mais tu ne peux rien y faire. t’en voulais pas quand billie t’a annoncé la grossesse, c’est pas pour la vouloir maintenant. tu pousses un soupir quand les paroles de beech font écho à tes pensées. il n’a pas tort, tu le sais. pourtant, tu ne l’avoueras jamais. tu te laisses une nouvelle fois tomber sur le canapé comme la loque que tu es pendant que le jeune homme s’affaire dans ton appartement. tu sais pas vraiment ce qu’il fait et tu t’en moques. s’il pouvait partir ça t’arrangerait. tu ne veux plus rien qui te rappellerait la jeune femme près de toi. c’est lâche, égoïste et même totalement irresponsable, mais c’est toi et tu n’y peux rien. t’entends vaguement ses dernières paroles avant qu’il ne claque la porte. le calme revient dans ton appartement et tes yeux se posent sur le coin de la porte là où se trouvait le sac que la blonde t’a laissé avec la gamine. disparu. tu fronces les sourcils. où est-ce qu’il est passé ? puis tu te souviens que beech avant la gosse dans les bras. est-ce qu’il est parti avec ? certainement vu que tu n’entends aucun bruit. tu traînes alors ton corps jusque dans la chambre pour voir le lit vide. il est bien parti avec elle. tu devrais te sentir soulagé, pourtant, c’est comme si ton cœur était vidé à nouveau. tu as froid, tu te sens seul. sans laisser le temps à ton cerveau d’analyser la situation, tu te précipites vers la porte et tu l’ouvres à la volée pour te retrouver avec un beech qui semble attendre. est-ce qu’il t’attendait ? est-ce qu’il savait que tu allais venir ? tu sais pas. toi-même tu sais pas pourquoi tu l’as rejoint. « tu vas vraiment t’en occuper ? » que tu demandes, parce que t’as rien d’autre en tête et que t’es trop fier pour avouer que l’espace d’une seconde t’as ressenti un mal être, parce que la petite n’était pas avec toi. c’est comme si tu t’étais habitué à sa présence et qu’au final, l’idée de ne plus l’avoir dans ta vie t’étais insupportable.

_________________
i always loved you
les femmes aiment les mots. tu dois lui dire ce que tu ressens. dis le, dis le encore, dis le différemment. apprends à le dire encore mieux, apprends à le chanter. écris le, envoie lui un poème ou une lettre avec un bouquet de fleurs. grave le sur le tronc d’un arbre, dans le ciment frais d’un trottoir. tatoue le sur ton bras... •• ALASKA (teen wolf)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 1389 points : 0
pseudo : caca (step aside)
avatar : harvey n. hayden.
crédits : (ava) sdisaster (sign) tumblr, thomston.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Juin - 12:01
tu prends la petite et ses affaires et tu quittes l’appartement. t’attends une seconde devant, tu grognes, t’es énervé et t’as même plus envie une seule seconde qu’il revienne te voir. tu vas la garder la petite, tu vas devenir son père adoptif si le biologique ne veut pas quitter une seconde son canapé et sa bière pour élever une gamine abandonnée. tu trouveras un moyen de bosser à la maison pendant quelques temps et elle sera bien avec toi, elle sera aimée. t’embrasses son front en attendant l’ascenseur et tu frappes dedans parce qu’il ne vient pas. un gros bruit résonne, et toi tu jures. derrière toi, un bruit de porte. tu tournes la tête, loki s’approche. tu vas vraiment t’en occuper ? il demande. t’ouvres les yeux et les lèvres sans comprendre. pendant un moment, tu te demandes même si vous êtes sur la même planète, sur la même longueur d’onde, dans la même vie. tu te fous de moi là sérieux ? tu demandes, perdant littéralement patience. tu t’approches, tenant la petite et essayant de boucher ses oreilles comme tu peux. vous êtes dans le couloir, tu ne peux pas hurler mais pourtant, t’as très envie de le faire. bien sûr que je vais m’en occuper puisque tu ne le fais pas .. j’vais pas laisser la gamine de billie dans le caniveau ! tu dis, à juste titre. cette petite a besoin de quelqu’un et si ce n’est pas lui qui le fait, qui alors ? il semblait doux, mais toi tu ne l’es plus. t’es fatigué, tu ne comprends pas pourquoi billie est partie et t’es bien soulé de ce petit jeu auquel loki joue. qu’il assume, enfin. qu’il prenne ses responsabilités un peu. comme tu le fais là, en sauvant une gamine d’un père indigne.

_________________
    all the words i want to say won't ever be enough. i've always have to speak for the both of us.
Revenir en haut Aller en bas
 
(flashback) it's your fault.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» I'm glad to see you again ♥ [Lizzie] FLASHBACK
» Fleur du Mal - Flashback [- 07 ]
» *it's my fault to think you'll be true
» (F/RESERVEE) JENNA COLEMAN ≈ the fault in our stars.
» [Flashback 13 janvier 2014] Cours d'aide en Potions {feat. Néron C. Zabani}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: down to the sun :: flatslands-
Sauter vers: