AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

hold back the river. (jad)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 221 points : 134
pseudo : emy.
avatar : emilia clarke.
crédits : emy.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Oct - 0:24

hold back the river.
Iva&Jad



Jour de congés à l'hôtel aujourd'hui, Iva en profite pour passer à l'église puis pour faire un brin de courses. C'est donc chargée de sacs que la brune reprend le chemin de son appartement, apaisée par le lieu de prières qu'elle a fréquenté à peine quelques heures plus tôt. Sauf que son apaisement ne dure pas bien longtemps. À peine est-elle arrivée devant son immeuble qu'elle remarque une silhouette bien connue. Il a longtemps été l'interdit pour la jeune femme, l'incarnation du Saint Père qu'il ne fallait pas toucher... Et pourtant, elle en est tombée amoureuse, de lui, de leurs conversations spirituelles, si bien qu'elle n'a pas su lui résister. Elle l'a tellement aimé cet homme-là, et le revoir ne la laisse pas insensible... Pourtant, quand la NYPD l'a embarqué, tout a changé. Elle est venue lui rendre visite en prison les premiers temps... Puis petit à petit, les visites se sont espacées au point de devenir inexistantes. Ça lui faisait du mal à Iva, de le voir là-bas. Peut-être que c'était un moyen comme un autre de se protéger même si elle s'en voudra toujours, au fond. Impossible de l'ignorer, d'autant plus qu'elle est certaine que ce n'est pas un hasard, qu'il est devant chez elle de son plein gré. Elle se contente de lui offrir un sourire poli pourtant, loin de tous les sourires amoureux qu'elle a bien pu lui adresser. « Jad... » dit-elle en guise de bonjour. « Tu vas bien ? » lui demande-t-elle, plus parce qu'elle s'en soucie que par politesse. Elle se contient histoire de ne pas l'assommer de question, même si elle ne peut pas s'empêcher de se demander depuis combien de temps il est sorti et ce qu'il a pu faire à ce moment-là... Elle lui propose ensuite « Tu veux monter ?? » Ce serait ridicule de le laisser dehors...
©️ ACIDBRAIN

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 562 points : 42
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Oct - 10:40
tu sais pas pourquoi t'es venu ici. tu n'as gardé d'elle qu'un souvenir amer. une femme que t'as aimé, et qui a fini par t'abandonner. elles l'ont toutes faites, un jour ou l'autre, mais iva l'a fait au moment le plus difficile pour toi. t'avais besoin de son soutien, en cellule. et ses visites étaient ce qui éclairait le plus ton séjour. et puis, du jour au lendemain, plus rien. et te voilà, devant chez elle. comment tu le sais ? t'as tes sources. et puis, un patronyme comme le sien à brooklyn, c'est pas fréquent. t'as pas eu besoin de soulever beaucoup de paperasses pour dégoter son adresse privée. t'es pas certain que ça soit la meilleure chose à faire, vraiment. tu trembles même un peu. comment pourrait-elle le prendre, tu n'as pas pris la peine de la prévenir ? alors t'oses pas grimper. tu restes là, face à un bâtiment. et t'imagines. tu l'imagines en train de préparer à manger pour un autre homme, ou simplement lui faire l'amour. il est tôt, peut-être sont-ils restés au lit plus longtemps. tu soupires, elle est sûrement heureuse aujourd'hui, et toi, tu voudrais quoi ? réapparaître et tout changer, tout brusquer ? tu n'y comptes pas. mais tout est flou dans ta tête, depuis que t'as revu emily, depuis que t'as appris pour ton gosse. les évènements post-sortie ont été difficile à digérer et t'as l'impression qu'iva reste ta seule stabilité. quel con ! tu soupires, t'es prêt à tourner les talons quand tu la vois qui arrive. merde, elle t'a vu aussi. elle s'approche, tu peux plus reculer, tu restes là, les mains dans les poches. jad … sa voix n'a pas changé. ton corps se réchauffe, tu souris. tu vas bien ? tu hausses les épaules je suis content de te voir. tu te contentes de répondre. pas un mot de plus, à quoi bon. de toute façon, rien n'est facile pour toi comme pour elle. t'aimerais, parfois, mais les choses ne sont jamais malléables. tu veux monter ? tu réfléchis pas. j'aimerais bien. tu souris, tu la suis.

Spoiler:
 

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 221 points : 134
pseudo : emy.
avatar : emilia clarke.
crédits : emy.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 7 Oct - 23:49

hold back the river.
Iva&Jad



Bien qu'il soit assez tôt dans la matinée, Iva rentre déjà de courses après avoir passé un petit moment à l'église. Jusque-là, c'était une journée de congés comme une autre pour la jolie croate... Jusqu'à temps qu'elle le trouve là, devant son immeuble. Jad... Ce pauvre homme qu'elle a fini par abandonner parce qu'elle ne supportait pas de le voir derrière des barreaux. Elle le dévisage, pendant quelques secondes, puis un sourire poli se dessine ensuite sur ses lèvres. Il n'a pas tant changé que ça, toujours aussi beau. Et son sourire... Il lui avait manqué aussi. Elle l'a tellement aimé cet homme-là, il était gentil avec elle, et ils s'entendaient aussi d'un point de vue spirituel.Peut-être bien qu'il a changé, mentalement, par contre. Ça n'empêche qu'il n'est là, devant chez elle, alors qu'il n'aurait pu ne jamais vouloir la revoir. Elle ne méritait pas qu'il la cherche... Elle a même déménagé depuis leur rupture, si on peut appeler ça comme ça. Comme si ça pouvait lui permettre de repartir de zéro. Mais au final, il n'y a pas grand chose qui a bougé depuis ça. Elle travaille toujours à l'hôtel, elle n'a personne dans sa vie, parce qu'aucun ne lui est jamais vraiment arrivé à la cheville il faut le dire... Pourtant, elle continue de rêver du prince charmant qu'elle pourrait croiser au détour d'un couloir de l'hôtel. Elle lui demande s'il va bien, mais il évite la question, se contentant de dire qu'il est content de la voir. « Moi aussi... » souffle-t-elle naturellement, même si elle est toujours un peu déstabilisée. Gênée un peu aussi... Elle ne quitte pas son regard et lui propose enfin de monter. Elle lui offre un sourire quand il accepte et elle le précède pour le guider jusqu'à son petit appartement, amplement suivant pour elle seule. « Voilà mon chez moi... » dit-elle à voix basse après avoir ouvert la porte. Elle lui jette un bref regard avant d'aller déposer ses sacs dans la cuisine et de lui demander « Tu veux boire ou manger quelque chose ? », histoire de le mettre un peu à l'aise, tout en commençant à ranger les provisions qui ont besoin d'aller au frais tout de suite.
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 562 points : 42
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Oct - 8:03
t'as jamais eu d'explications sur la fin de votre histoire. tu lui en veux pas, à iva. tu as toujours supposé que te voir en combinaison orange avait fini par lui devenir insupportable. les dernières fois, lorsqu'elle venait, t'avais même tendance à te montrer plutôt imbuvable tant t'étais agacé d'avoir à traîné les pieds dans un endroit pareil. du coup, tu lui en as jamais complètement voulu même si une partie de toi n'a cessé de la détester depuis tout ce temps. la revoir, c'est comme rallumer une bougie qui s'était déjà bien consumée. ça n'a pas de sens, pas forcément. on te conseillerait même de ne pas le faire, mais tu préfères tenter le diable. il te faut une fin, un point. qu'elle te donne matière à écrire les dernières lignes de votre histoire. t'as mis du temps à la retrouver mais ses habitudes n'ont pas vraiment changées. même si elle n'habite plus au même endroit, elle reste la même. et son sourire en demi-teintes, son expression surprise. tu t'en rappelles, tu t'en souvenais, tu t'en souviendras toujours. moi aussi... à peine audible. tu la suis, sans sourire vraiment. tu montes les étages, elle ouvre une porte, tu entres. t'as pas l'impression d'être à ta place mais tu le fais quand même. c'est comme être au mauvais endroit, au mauvais moment. tu veux pas la déranger et pourtant, c'est elle qui t'invite. voilà mon chez moi... qu'elle murmure. tu regardes, vite fait. c'est cosy, confortable. t'aimes bien. c'est bien plus grand que ta cellule et sûrement plus grand que l'endroit où tu crèches en ce moment. elle quitte la pièce tu veux boire ou manger quelque chose ? tu la rejoins dans la cuisine. tu veux pas perdre plus de temps, en vrai. écoute j'suis pas vraiment venu pour... tu baisses les yeux, rapidement. j'voulais m'assurer que tu allais bien... tu sais ! un rien de reproche dans la voix vu que tu ne m'as jamais plus donné de nouvelles.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 221 points : 134
pseudo : emy.
avatar : emilia clarke.
crédits : emy.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Oct - 22:38

hold back the river.
Iva&Jad



Tout s'était terminé comme ça. Du jour au lendemain, elle n'était plus venue. Elle l'avait abandonné comme ça alors que ça ne lui ressemblait pas, de faire ça à celui qu'elle aimait. Mais elle n'a pas supporté de le voir dans cet uniforme et lui... Il changeait, petit à petit, au point de ne plus vraiment être celui dont elle était amoureuse. Et aujourd'hui... Elle s'en veut tellement de l'avoir laissé. Alors qu'il est là, qu'il l'a cherchée pour finalement se retrouver devant son immeuble... Elle est contente de le voir, au final, accoutré d'autre chose que d'une tenue orange. Il a l'air d'aller bien... Enfin, elle lui propose de monter, parce qu'ils seront peut-être moins inconfortables chez elle, plutôt qu'en pleine rue. Il la suit jusqu'à son appartement et là, elle se sent un tout petit peu plus à l'aise. Elle lui pose également les questions de politesse qu'une bonne hôte poserait mais il lui fait comprendre qu'il n'est pas là pour ça. Elle s'en serait doutée... Jad ajoute ensuite qu'il voulait s'assurer si elle allait bien, et elle évite son regard. Évidemment, comment il aurait pu le savoir, comme elle faisait la morte depuis tout ce temps. Et peut-être bien qu'il ne voulait pas vraiment savoir si elle allait bien. Il enfonce le clou et elle trouve étrange réconfort dans la contemplation de ses propres pieds... De longues secondes s'écoulent avant qu'elle ne dise quoi que ce soit. Enfin, elle bégaye en regardant toujours ailleurs. « J'ai été tellement nulle avec toi, je... » Et nulle, c'est le moins qu'on puisse dire. Elle a été lâche, tout ce qu'elle n'est pas en temps normal. Et elle se déteste tant pour avoir manqué à ses valeurs... « Je comprendrais si tu ne me pardonnais pas. T'aurais sans doute raison de ne pas le faire, de toute façon... Je ne le mérite pas. » souffle-t-elle finalement. Et pourtant... ça lui retirerait un tel poids, rien que de l'entendre dire qu'il lui accorde son pardon.
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 562 points : 42
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Nov - 13:40
son regard se baisse instinctivement. t'y éprouves une certaine satisfaction. elle s'en veut, c'est normal. après tout, elle a quitté le navire sans te donner la moindre explication. mais tu lui en veux pas, t'y arrives pas. t'es pas ce genre d'homme. toi, t'as la foi. et tout arrive pour une bonne raison. si elle avait décidé de ne plus venir, c'était parce que la vie en avait décidé ainsi. t'avais souffert, mais de chaque obstacle t'en tires une leçon. tu t'étais endurci, un peu. tu t'endurcis tous les jours. c'est le chemin de croix de chaque Homme sur terre, après tout. elle lève les yeux, les joues légèrement rosies. j'ai été tellement nulle avec toi, je... c'est bien de le reconnaître, mais t'éprouves aucun plaisir à la voir se rabaisser ainsi. c'était pas ton but, t'es pas venu ici pour régler tes comptes mais pour avancer, tourner la page et en ouvrir une nouvelle. je comprendrais si tu ne me pardonnais pas. t'aurais sans doute raison de ne pas le faire, de toute façon... je ne le mérite pas. c'en est certainement trop pour l'homme d'église que tu es. tu t'avances, tu prends ses mains, tu souris faiblement. je te pardonne. tu lui dis en toute sincérité. ça fait longtemps que tu l'as fait, mais jamais t'as eu l'occasion de le lui dire. c'est peut-être pour ça que t'es venu. lui permettre d'expier ses pêchés et surtout, te permettre de mettre un terme à sa tourmente. pendant tout ce temps, tout ce que j'espérais iva, c'est que tout se passe bien pour toi. t'as jamais pensé à tort, ni à lui faire du mal. t'as jamais pensé revanche et encore moins vengeance. t'es pas ce genre d'homme, tu ne le seras jamais.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 221 points : 134
pseudo : emy.
avatar : emilia clarke.
crédits : emy.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Nov - 18:05

hold back the river.
Iva&Jad



Dire que ça ne l'a pas brisée de le laisser serait mentir... Longtemps elle a culpabilisé, les jours où elle n'allait pas le voir. Et encore aujourd'hui... Il ne doit plus retenir qu'une chose d'elle. Qu'elle n'a pas été là pour lui quand il en avait besoin, la petite amie lamentable qu'elle a été. Elle a été lâche, alors qu'elle aurait dû puiser dans ses ressources pour rester forte pour lui. Elle le reconnaît, qu'elle n'a pas été digne de lui, et elle ne le blâmerait même pas s'il lui en voulait pour le reste de sa vie. Pourtant, il s'avance vers elle alors qu'elle ne le quitte pas du regard, et il vient prendre ses mains entre les siennes. Elle devrait le remercier pour ça, pour essayer de soulager un peu sa conscience, et pourtant, la première chose qui sort n'est autre que... « Comment tu fais ? », pour trouver la force de pardonner une telle lâcheté. Elle l'admire autant qu'elle ne le comprend pas. Elle aussi, elle parvient-elle à accorder son pardon aux autres, mais elle est toujours plus dure envers elle-même. Jad, c'est toujours cet homme bon qu'elle a rencontré à l'époque. Elle pensait que la prison le changerait définitivement, qu'il serait méconnaissable dans tous les sens du terme à sa sortie et pourtant... Voilà qu'il dit avoir espéré que tout se passait bien pour elle, malgré ça. « Tout se passait bien... Mais je m'en voulais Jad, pour t'avoir fait ça, sans arrêt... » Bien sûr, elle n'ose pas parler de tous les clients de l'hôtel qui ont pu l'aveugler, ces derniers temps. Elle ne voudrait pas le décevoir encore une fois, qu'il s'imagine que ce n'est rien que pour aller dans les bras d'autres hommes qu'elle a fini par le quitter. « C'est pas trop difficile, d'essayer de revenir à la vie normale ? » demande-t-elle, réellement soucieuse de comment il peut ressentir les choses.
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 562 points : 42
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Nov - 11:32
t'es un homme de foi. et l'homme de foi sait faire preuve d'une compassion éternelle et sans faille. mieux encore, l'homme de foi sait pardonner, sait trouver en lui la force d'accorder, même au plus miséreux d'entre nous, la chance de racheter ses fautes. iva avait eu peur, peur de ce que tu pouvais devenir et de ce que vous pouviez advenir. c'est normal. pourquoi lui en vouloir ? pourquoi lui en tenir rigueur ? tu n'avais pas le temps, à l'époque et aujourd'hui encore, de te prendre la tête à essayer de trouver comme te venger ou la blâmer. iva est humaine, vous l'êtes tous. faibles et forts, à la fois. alors tu tiens ses mains, et tu lui dis. tout simplement. je te pardonne, comme on récompense l'Homme après une bonne action. comment tu fais ? tu souris, lâchant ta prise et reculant un peu. nous sommes tous pêcheurs, cela ne nous empêche pourtant pas d'avoir un jour accès aux portes du paradis iva. comme si tes mots pouvaient la rassurer. t'as tendance à croire que tout le monde a lu les livres saints même si tu sais, au fond de toi, que rares sont les personnes à en avoir compris le sens, comme toi. tout se passait bien... mais je m'en voulais jad, pour t'avoir fait ça, sans arrêt... tu souris en coin. tu balaies le vent de la main sans la quitter du regard. arrête de t'en vouloir, alors. tu lui demandes. tout ça, c'est déjà derrière toi. t'es ici pour t'assurer que tout va bien pour elle. ta dernière mission. ensuite, tu disparaîtras sûrement de sa vie. non pas que tu ne veuilles pas d'elle mais tu sais que votre histoire en commun est aujourd'hui bien terminée. c'est pas trop difficile, d'essayer de revenir à la vie normale ? tu hausses un sourcil en croisant les bras. moins que ce à quoi je m'attendais. tu dois bien l'admettre pourtant, c'est difficile pour toi de ne plus pouvoir exercer en tant que pasteur. mais tu trouveras bien ta voie, si tu la cherches comme il le faut. je regrette cependant de ne plus avoir droit d'exercer.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 221 points : 134
pseudo : emy.
avatar : emilia clarke.
crédits : emy.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 11 Nov - 0:16

hold back the river.
Iva&Jad



Le pardon, Iva n'aurait jamais cru l'obtenir de la part de Jad. Cet homme qu'elle a tout simplement abandonné alors qu'il était en prison et qu'il devait vivre l'épreuve la plus dure de sa vie. Bien sûr, elle ne cautionnait pas ce qu'il faisait mais elle l'aimait, d'un amour sincère. Aujourd'hui, ils ont toujours les mêmes valeurs, la religion ayant toujours une place importante dans leur état d'esprit. Et c'est cela qui l'aide à la pardonner, sans doute. Quand il lui parle du paradis, elle se demande tout de même si elle y a encore sa place, elle qui s'est si souvent trompée dans ses relations avec les hommes. « Tu penses que j'y ai encore ma place ? » demande-t-elle, comme si Jad était la voix du Seigneur, prête à croire tout ce qu'il lui répondra. Pendant tout ce temps, elle s'en est voulu de lui faire ça, et aujourd'hui, il lui demande de ne plus s'en vouloir. Doucement, elle hoche la tête, tout de même pas certaine d'y arriver. Elle s'intéresse à lui, parce qu'elle n'a pas grand chose à lui apprendre de spécial de toute façon, de son côté, mais aussi parce qu'elle s'inquiète à lui, pour son retour à la vie normale. La prison, ça n'a rien de normal... D'enfermer un être humain dans des conditions bien souvent déplorables. Elle écarquille légèrement quand il lui dit que c'est moins pire que ce qu'il pensait. « C'est vrai ? ». Puis il ajoute qu'il regrette de ne plus pouvoir exercer. Iva prend une mine triste, se souvenant combien il était excellent à ce moment-là, combien il était bon avec ses fidèles... Et comment elle est tombée amoureuse de l'homme de foi qu'il était. « T'étais juste parfait dans ce rôle... » regrette-t-elle, elle aussi avant de l'interroger de nouveau « Qu'est-ce que tu vas faire maintenant ? »
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 562 points : 42
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Nov - 10:46
elle s'inquiète, tu trouves ça touchant. tu connais iva, pour l'avoir rencontré dans ton propre chemin de foi. vous êtes tous les deux des enfants de Dieu. rares sont ceux qui l'admettent encore aujourd'hui, mais prier à toujours été votre moyen de communiquer l'un avec l'autre. t'es tombé amoureux d'elle dans une église, t'avais espéré un jour aller plus loin que le stade de simples amoureux pour devenir un tout... ça avait foiré, tu lui avais pardonné. chacun fait ses erreurs. la sienne n'avait pas été de t'abandonner à ton sort mais d'avoir perdu trop de temps à le faire. quant à la tienne, elle t'avait valu la prison. tu penses que j'y ai encore ma place ? tu souris en coin bien évidemment iva. parce que tout le monde y a sa place. tant qu'on est capable d'exprimer ses regrets et d'assumer le poids de ses erreurs, on est bons et pas médisants. t'avais assumé tous tes actes commis sans jamais rechigner. faire de la prison s'était avéré bien moins désagréable que ce à quoi tu t'attendais même si ça n'avait pas été une partie de plaisir non plus. c'est vrai ? tu souris encore il y avait une chapelle, j'avais droit d'y prier trois fois par jour. et puis, l'enfermement, ça rapproche les gens, tu sais. on était bien loin du cliché de la prison où tout le monde se mettait sur la tronche. toi, t'avais fait ta vie, tes rencontres. tu regrettais rien, sinon les erreurs qui t'y avaient conduit. et encore... t'étais juste parfait dans ce rôle... qu'est-ce que tu vas faire maintenant ? tu soupires, tu roules des yeux. t'y as pas vraiment réfléchi, sinon recommencer tes petits larcins. à vrai dire, tu ne vois que ça, mais l'avouer ne serait pas une bonne idée. je ne sais pas... peut-être me tourner vers l'enseignement. tu fais mine de réfléchir, mais l'idée est séduisante. enseigner le catéchisme à des enfants, ça peut être bien.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 221 points : 134
pseudo : emy.
avatar : emilia clarke.
crédits : emy.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Nov - 14:40

hold back the river.
Iva&Jad



Jad... C'était avant tout cet homme de Dieu, dont elle a toujours partagé les convictions. Au final, la prison ne l'a pas tant changé. C'est toujours le même homme, celui qui pense que tant qu'on reconnaît ses péchés, on a sa place au paradis. Peut-être qu'elle aurait fini par l'épouser, si seulement il n'était pas passé par la prison, qu'elle aurait ensuite porté ses enfants... Son amour pour lui était sincère, et son admiration pour lui est toujours telle qu'elle souffle « Merci... » quand il lui assure qu'elle a toujours sa place au paradis. Tout ce qu'il dit, c'est parole d'évangile. Cependant, elle a toujours du mal à se pardonner pour l'avoir laissé croupir derrière des barreaux, en ne venant plus le voir. Peut-être avec le temps, qui sait... Elle espère en tout cas que son retour à la vie normale se passe le mieux possible, et elle serait même prête à l'aider. Il lui explique alors qu'il y avait une chapelle là-bas, et elle le voit... Agenouillé sur le prie-Dieu. Elle avait peur qu'il se soit pris des coups là-bas, mais apparemment, il était bien traité. Elle lui demande tout de même « Tu ne t'es pas battu du tout avec les autres ? », presque comme le ferait une mère avec son petit garçon, pour se rassurer que personne ne lui a fait de mal. Et puisque la vie doit reprendre son cours, il va bien falloir qu'il reprenne une activité. S'il ne peut plus exercer, ce dans quoi il excellait, peut-être peut-il trouver quelque chose de semblable. Il dit penser à se tourner vers l'enseignement, le catéchisme même. « Les enfants t'adoraient, c'est une super idée. » dit-elle dans un hochement de tête, avec un joli sourire sur les lèvres. Elle se fait la remarque qu'il aurait vraiment pu être un bon père, et qu'il aurait élevé leurs enfants à merveille. « Enfin tu sais Jad, si t'as besoin de quoi que ce soit... » propose-t-elle doucement.
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 562 points : 42
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Nov - 13:11
la revoir réveille certains souvenirs. pas simples pour toi d'en faire abstraction mais l'odeur de son parfum et le goût de sa chair se rappellent à ton esprit et auraient tendance à le faire fléchir. tu gardes cependant ta ligne de conduite, tu n'es pas ici dans le but de la reconquérir mais simplement pour savoir si tout se passe bien pour elle. t'as jamais cru que vous étiez faits l'un pour l'autre, surtout quand t'es passé par la case prison, t'as toujours eu trop d'estime pour elle pour penser que tu pouvais lui suffire. iva, c'est une femme bien. peut-être trop pour un mec dans ton genre. alors te retrouver face à elle, c'est faire abnégation d'un passé qui n'existe désormais plus que dans tes souvenirs. tu dois quand même admettre que ces images là t'ont tenu chaud pendant l'hiver, non ? tu ne t'es pas battu du tout avec les autres ? tu trouves l'attention charmante et presque touchante. tu souris en coin, tu secoues le visage de gauche à droite. jamais personne. je suis pacifiste. que tu lui dis en souriant de plus belle. elle te connait assez pour te croire, même si les occasions se sont présentées, tu n'as jamais levé la main sur qui que ce soit. en prison, ça avait été difficile pour toi de tenir ton rôle mais t'avais tenu à ne pas changer ton comportement pour ne pas avoir à te le reprocher plus tard. les enfants t'adoraient, c'est une super idée. enfin tu sais jad, si t'as besoin de quoi que ce soit... tu souris. l'enseignement, t'y as songé, un peu. mais pas assez pour t'y plonger concrètement. t'as opté pour la facilité, c'est vrai. les cambriolages et petits larcins ne sont pas ce qu'on peut appeler une carrière mais ils te suffiront certainement à te refaire un peu d'argent pour t'assurer un avenir pas trop inconfortable. tu as refait ta vie, iva ? tu demandes pour changer de sujet. savoir si elle a rencontré quelqu'un n'est pas une question détournée pour savoir si tu as encore tes chances mais une sincère inquiétude de ta part pour une femme qui a pris, très vite, beaucoup de place dans ton coeur.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 221 points : 134
pseudo : emy.
avatar : emilia clarke.
crédits : emy.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Nov - 22:08

hold back the river.
Iva&Jad



La prison ne l'a pas tant changé... C'est ce qu'elle en retient. Il est toujours aussi pacifiste, aussi bon avec autrui... Il ne s'est même pas laissé aller à la violence derrière les barreaux, durant sa peine. Une part d'Iva est fière de lui, pour ne pas avoir cédé à la bestialité des autres hommes. Elle sait combien ils peuvent être durs entre eux, là-bas, combien certains finissent abîmés tout ça pour une bagarre au réfectoire. Elle lui sourit encore, soufflant simplement « C'est bien... », perturbée alors qu'elle ne devrait pas l'être. C'est sans doute normal, que se retrouver face à lui lui fasse encore quelque chose, tant elle l'a aimé... Iva s'intéresse ensuite à ses projets, prête à le soutenir dans ce qu'il entreprend. Vraiment, elle le voit bien donner des cours de catéchisme à des gamins. Il a toujours été pédagogue, avec les fidèles. Quand elle venait l'écouter, c'était un véritable plaisir. Il parvenait toujours à la faire déculpabiliser quand elle péchait. C'est sans doute grâce à ça, qu'elle est tombée amoureuse de lui, en plus de cette chose indescriptible qu'il dégage. Puis il lui demande si elle a refait sa vie, et la question la bouleverse plus qu'elle ne le pensait, si bien qu'elle met quelques secondes à réagir. Elle finit par secouer la tête, disant à voix basse. « Non, je n'ai pas refait ma vie... » Elle ne comprend pas vraiment pourquoi il lui demande non plus, se disant qu'il lui en voudrait peut-être si c'était le cas. Quoi que... Vu sa capacité à lui accorder son pardon, ce n'est pas certain. « C'est compliqué, à vrai dire. Les hommes ne veulent pas les mêmes choses que moi. » ajoute-t-elle, presque honteuse. Elle n'ose pas lui dire, qu'elle se laisse trop souvent aller dans leurs bras en espérant tomber sur le bon. « Et toi ? T'as quelqu'un ? » demande-t-elle, sans doute pas pour la bonne raison... Elle pourrait être prête à lui donner une nouvelle chance, parce qu'il est toujours le même, parce qu'elle pourrait sans doute ressentir de nouveau la même chose pour lui. Mais lui, peut-être veut-il aller de l'avant, avec une femme en qui il aurait pleinement confiance.
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 562 points : 42
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Déc - 9:47
c'est bien.. sûrement. t'aurais pu peut-être te montrer plus violent, ça t'aurait évité des ennuis parfois. mais tu ne regrettes pas. malgré les contusions, les hématomes et les cicatrices, t'es resté fidèle à tes préceptes et à ce que tu as toujours affirmé autour de toi. la violence ne résout rien et ne résoudra jamais rien. t'es pacifiste, ça suffit à ton bonheur. t'es néanmoins moins pacifiste lorsqu'il s'agit d'arnaques et de cambriolages, mais c'est un tout autre débat. du coup, t'en profites pour questionner un peu iva, savoir si elle a refait sa vie où si elle l'a mis en exergue, le temps de se retrouver elle-même et de définir vraiment ses priorités et ce qu'elle attendait de l'Homme en règle générale. non, je n'ai pas refait ma vie... c'est compliqué, à vrai dire. les hommes ne veulent pas les mêmes choses que moi. tu souris, sincèrement. t'aurais aimé qu'elle te réponde le contraire. tu souhaites le bonheur pour tout le monde, toujours. encore plus lorsque les gens te touchent et sont proches de toi. et qu'est-ce qui fait de toi quelqu'un de trop exigeant iva ? parce que si elle avait accepté et assumé de sortir avec un taulard, elle devait être capable de tout accepter. elle te demande ensuite et toi ? t'as quelqu'un ? t'es bien tenté de lui parler d'emily et du gamin qui habite brooklyn et qui porte ton sang mais tu te méfies de sa réaction, pire encore, tu te méfies de la tienne. tu préfères dire non, pas pour l'instant. comme si ça pouvait tout expliquer. t'es pas prêt à vivre quoi que ce soit, surtout maintenant. t'as peur d'être déçu, encore. peut-être qu'emily n'aura jamais été la seule femme que tu n'aies aimé.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 221 points : 134
pseudo : emy.
avatar : emilia clarke.
crédits : emy.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Déc - 21:09

hold back the river.
Iva&Jad



C'est plaisant de retrouver Jad, de retrouver celui qu'elle a connu... Cet homme pacifiste, bon, qui croit en la rédemption de chacun. Ça lui fait du bien et maintenant, elle regrette de l'avoir laissé. Elle aurait dû l'attendre, parce qu'il le méritait bien... Mais elle ne se voit pas lui demander s'il lui laisserait une seconde chance. Elle le pourrait pourtant, parce qu'elle n'a pas refait sa vie et qu'elle ne trouve pas chaussure à son pied. Seulement elle n'ose pas. Elle lui dit quand même que les hommes n'ont pas les mêmes envies qu'elle, alors que lui aurait certainement partagé avec elle la même vision de la vie à deux. Il lui demande ce qui fait qu'elle est trop exigeante, et elle ne quitte pas son regard. « J'aimerais me marier, fonder une famille... Enfin, en prenant mon temps bien sûr. Mais avec eux, c'est comme si ces choses-là ne pouvaient pas arriver, ni maintenant ni dans dix ans. » C'est un peu ça qui lui fait peur... De s'investir dans une relation, et que la perspective de réaliser ses rêves s'éloigne. Elle lui retourne la question, comme s'il pouvait avoir l'idée de rebondir dessus pour lui proposer qu'ils se donnent une seconde chance. Pas pour l'instant... Mais peut-être que ça pourrait arriver, et qu'il ne veut pas se précipiter. Là encore, elle n'ose pas demander, de crainte que ce soit gênant. Elle préfère alors se contenter d'un hochement de tête en guise de réponse, puis changer de sujet. « Tu veux rester encore un peu ? Je peux nous préparer quelque chose... » propose-t-elle, parce que ça lui ferait vraiment plaisir qu'il reste, qu'elle l'aime toujours un peu et qu'elle ne sait pas si elle le reverra un jour, après cette fois-là.
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 562 points : 42
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Déc - 10:45
j'aimerais me marier, fonder une famille... enfin, en prenant mon temps bien sûr. mais avec eux, c'est comme si ces choses-là ne pouvaient pas arriver, ni maintenant ni dans dix ans. tu te souviens de la femme que t'as connu. celle qui avait les mêmes attentes que toi et qui partageait tes desseins. iva, dans toute sa splendeur. fonder une famille, créer quelque chose. l'avenir vous appartenait. l'avenir appartenait à vos éclats de rire autant qu'à vos larmes. et puis, la prison vous a tout pris. tu lui en veux pas, mais quelque part, t'aurais voulu avoir la chance de savoir où tout ça aurait pu vous mener. mariage, enfants. qui sait, peut-être. aujourd'hui, t'es père... pas de la manière dont tu l'espérais. silence radio, tu ne veux pas lui en parler, pas maintenant. dans cet appartement, tu retrouves le goût envoûtant d'un passé d'absolution. quand tout allait bien, quand rien n'avait encore le goût de l'échec. tu souris, au passé, aux souvenirs. à iva, surtout. quand elle demande tu veux rester encore un peu ? je peux nous préparer quelque chose... tu réponds pourquoi pas... parce que c'est plus simple de rester confiner dans une bulle qui éclatera à l'instant même où tu quitteras les lieux que de rentrer chez toi et de retrouver la réalité telle qu'elle t'apparaît chaque matin. ici, c'est bien, c'est confortable. tu souris, sans la quitter des yeux. et tu te souviens de l'homme qu'elle aimé, celui que tu ne seras sans doute plus jamais.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 221 points : 134
pseudo : emy.
avatar : emilia clarke.
crédits : emy.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Déc - 10:13

hold back the river.
Iva&Jad



Malgré le temps qui passe et les désillusions, Iva est toujours la même. Elle a toujours les mêmes rêves d'amour et de famille. Elle veut bien concevoir qu'un homme n'ait pas envie de se précipiter, pour tout ce qui est sérieux, mais elle a besoin d'être certaine qu'elle aura tout ce qu'elle désire un jour. Avec Jad, elle sait qu'elle aurait pu avoir tout ça, si seulement elle ne l'avait pas laissé tomber. À croire que leur amour n'a pas été assez fort pour qu'il résiste à l'incarcération de Jad. Ça a signé la fin de leur relation, sans aucun doute... Quoi qu'il en soit, elle aimerait bien qu'il reste, autant parce qu'elle se sent seule que parce qu'elle a envie de rester avec lui un peu plus longtemps. Qui sait... C'est peut-être la dernière fois qu'ils se voient, et elle n'a pas l'intention de la gâcher. Elle sait bien que c'est fini entre eux, mais elle n'est pas prête à le quitter. Elle lui propose alors de rester manger et il accepte. Le sourire d'Iva se fait d'autant plus large. Elle se dirige alors vers la cuisine après lui avoir adressé un bref signe de tête pour qu'il la suive. Elle commence alors à sortir les ingrédients pour leur préparer des pâtes à la carbonara, une recette plutôt classique mais qui a toujours son succès. Avant de s'y atteler, elle demande de nouveau « Tu ne veux toujours pas boire quelque chose ? Le temps que je prépare à manger ? ». Tout à l'heure, il ne voulait ni boire ni manger quoi que ce soit, bien trop concentré sur leur conversation, mais maintenant que celle-ci est plus détendue, il n'y a pas de raison qu'il refuse. Un instant, elle a l'impression d'être de retour dans leur vie d'avant...
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 562 points : 42
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Jan - 10:27
tout ça, vous l'aviez déjà. la petite routine d'un couple lambda. ça te plaisait. t'aurais voulu que ça continue. avec le temps, t'aurais fini par l'épouser, iva. parce qu'elle a toujours été ce que tu recherchais chez une femme. pieuse et avec des valeurs qu'elle s'évertue de respecter. elle s'écarte rarement du droit chemin, iva. et t'appréciais cette quiétude que tu ressentais chaque fois que tu la retrouvais. comme si vous ne couriez aucun danger à vivre l'un avec l'autre. et puis, tout avait été brisé. tu t'étais fait arrêter et t'avais tout perdu. tu lui en veux, tu lui en voudras jamais d'avoir choisi la liberté à ton emprisonnement. t'aurais voulu que ça se passe autrement. là, dans cette cuisine, en sa compagnie, tu te rappelles tout ce que vous aviez l'un pour l'autre et tu le regrettes, amèrement. t'étais bien, presque trop. tout t'avait été arraché trop tôt, trop vite. alors quand elle te propose de rester, tu acceptes. parce que t'es seul, parce que t'aimes pas ce que t'es devenu ou peut-être parce que tout ce qu'il t'est arrivé depuis ta sortie est trop difficile à supporter. tu lui souris, elle se met en route, prépare à manger. tu reconnais ses gestes. ça te rassure un peu. tu retrouves une habitude que t'avais perdu. c'est ça, ta seule liberté. tu ne veux toujours pas boire quelque chose ? le temps que je prépare à manger ? tu te lèves de ta chaise, pour venir la rejoindre près des fourneaux. la proximité ne t'effraie pas, t'es bien là, vraiment. alors ta main glisse le long de son dos, tu regardes ce qu'elle fait tout en répondant je nous serre du vin, d'accord ? comme si tu habitais toujours ici, comme si vous étiez toujours ensemble. l'espace d'un instant, l'idée te plait, te séduit. tu lui souris, sincèrement. après tout ce temps, c'est bon de retrouver tout ça. même le temps d'une soirée.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 221 points : 134
pseudo : emy.
avatar : emilia clarke.
crédits : emy.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Jan - 22:45

hold back the river.
Iva&Jad



Retrouver Jad, ça fait un bien fou à Iva. À ce moment-là, elle a presque l'impression qu'ils sont encore ensemble... Elle qui va cuisiner pour lui, avec son sourire radieux. Elle est certaine qu'avec Jad, si seulement elle ne l'avait pas abandonné comme elle l'a fait, que ça aurait pu continuer. Ils étaient heureux tous les deux. Et apparemment... Ils auraient eu les mêmes envies pour l'avenir, le mariage, les enfants... Elle aurait été épanouie avec lui, mais rien ne se passera plus. Peut-être pas... Elle lui propose finalement à boire le temps qu'elle cuisine et c'est là qu'il s'approche d'elle. Iva sent bien, qu'elle ne lui est pas insensible... Au fond d'elle, elle est peut-être même encore un peu amoureuse de lui, quand bien même elle en a connu des hommes après lui. Après tout, ce qu'ils avaient tous les deux, c'était fort. Elle est restée à ses côtés, autant de temps qu'elle l'a supporté, mais ce n'était peut-être pas assez fort non plus, pour qu'ils surmontent une telle épreuve. Il vient même laisser glisser sa main le long de son dos, comme avant.. A ce simple contact, Iva frissonne, écoutant à peine ce qu'il lui dit. Puis elle le regarde, intensément, une pointe de bonheur dans le regard. Pendant quelques secondes, elle reste comme ça, avant de finalement se tourner vraiment vers lui. Avec une douceur infinie, elle pose sa main sur la joue de Jad et souffle « Je sais que j'ai perdu le droit de le dire à ce moment-là, mais... », quand elle a fait une croix sur leur histoire. « Tu m'as manqué, Jad. » lui confie-t-elle. Elle prend tellement conscience de tout ce qu'elle a gâché, elle aussi, de tout ce qu'ils n'auront plus jamais... Elle se demande si elle retrouvera un jour un homme comme lui, qui saura la rendre heureuse et aura les mêmes projets en tête qu'elle.
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 562 points : 42
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Jan - 15:22
réalité distordue par ce que vous avez déjà vécu, tous les deux. c'est comme un goût de déjà-vu, mais ça te déplait pas. depuis que t'es sorti, c'est la seule fois que tu trouves un peu de réconfort. ta main contre son dos, ton visage près du sien, vos corps si proches... ça te réchauffe un peu le coeur. ça te permet d'oublier l'horreur de ces dernières semaines. entre cette femme qui a tenté de t'éliminer et emily, t'avais besoin d'iva pour décompresser un peu. envisager les choses sous un angle différent. et si ? et si t'avais pas été enfermé ? et si t'avais opté pour une vie normale et que tu ne t'étais jamais fait arrêté ? vous seriez-vous mariés ? sans doute... c'était l'étape logique, la prochaine. et puis, tu l'aimais, iva. tu l'aimais tant. alors forcément, si près d'elle, y a les souvenirs qui remontent à la surface. elle se tourne vers toi, souriante. elle pose sa main sur ta joue. la tienne vient se poser automatiquement sur la sienne. je sais que j'ai perdu le droit de le dire à ce moment-là, mais... tu m'as manqué, jad. tu souris à ton tour. pour la première fois depuis longtemps. oui, elle t'a manqué aussi. mais t'as peur de ce que cet instant pourrait représenter pour elle. tu veux pas la bercer dillusions, tu veux pas non plus te bercer de ces mêmes illusions. votre couple est mort, n'est-il pas ? tu m'as manqué aussi. t'avoues, sans tabou. tu embrasses son front, délicatement. iva, tu l'as aimée, véritablement. tu l'aimeras sans doute à jamais. mais t'es pas persuadé que ça puisse fonctionner... t'as pas changé, pas vraiment.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 221 points : 134
pseudo : emy.
avatar : emilia clarke.
crédits : emy.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Jan - 22:49

hold back the river.
Iva&Jad



Cette vie-là, sans doute qu'Iva aura bien du mal à faire une croix dessus... Là, avec Jad dans sa cuisine, elle se revoit, du temps où ils étaient ensemble, dans cette même pièce. Combien ils étaient bien tous les deux... Combien ils auraient encore pu l'être, si seulement elle ne l'avait pas laissé tomber. Elle a pris peur, Iva... Parce que ce n'était pas moral, qu'un homme comme lui finisse derrière les barreaux. Mais elle l'aimait et elle l'aime encore, sans aucun doute. Il lui manque, sa présence dans son appartement également. Quand il pose ses mains sur elle, elle a l'impression que ce n'est pas fini entre eux, que rien ne s'est jamais passé... Alors elle se laisse aller, venant poser sa main sur sa joue avec la douceur dont elle faisait preuve à ce moment là. Il lui a manqué, oui... Il vient faire de même, puis il sourit en entendant son aveux. C'est qu'elle aurait presque l'impression qu'ils ont encore une chance, tous les deux. Il lui avoue à sont tour qu'elle lui a manqué aussi, et son cœur fait un bon dans sa poitrine. Elle ne le quitte pas du regard... Sous le charme, comme avant. Ses lèvres qui se pressent sur son front, leurs corps si proches... C'est comme si de rien était au point que ça la trouble. Pendant quelques secondes, son regard dans le sien, elle ne dit pas un mot. Puis, elle se dresse sur la pointe des pieds, venant enrouler ses bras autour du cou de Jad, pour lui donner un délicat baiser. Baiser d'adieu ? De seconde chance ? Soudain, elle se met à espérer qu'il s'agisse de la seconde option, dans l'esprit de son ancien amant.
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 562 points : 42
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Jan - 8:26
et quelque part entre le passé et le présent, un fil invisible se tisse. dans la chaleur d'un appartement dans lequel tu as trop vécu, y a tout une flopée de souvenirs qui remontent à la surface et vous enveloppent d'une chaleur réconfortante. les gestes sont les mêmes, les mots également. rien n'a changé, rien n'est différent. le parfum te ramène à celle que tu connaissais, que tu fréquentais. son corps, pressé doucement contre le tien te rappelle combien tu l'aimais, autrefois. combien tu l'aimes sans doute encore aujourd'hui. baiser sur son front, comme avant, comme toujours. la rassurer, éponger ses maux et lui donner le droit d'être heureuse, juste une seconde. t'occuper d'elle sans penser au reste. oublier la prison, la moto, les vols et la foi. ne voir qu'iva et te noyer dans son regard. et puis, ses lèvres, pressées contre les tiennes. surprise générale, mais coeur qui bondit. le cercle qui s'ouvre à nouveau, la boucle qui reprend. comme un vieux disque sur un tourne-disque. la chanson reprend, ta bouche s'entre-ouvre et vos langues dansent. ton corps qui se presse d'avantage contre le sien et tes mains qui emprisonnent son dos. tes yeux qui se ferment, ton esprit qui retourne à peine une année en arrière et l'enfer qui disparaît. l'eden à fleur de ses lèvres, et vos visages qui se détachent. tes yeux qui se noient dans l'océan de son regard et ton coeur qui tape contre ta cage thoracique. sourire charmeur, joues rosies ça aussi, ça m'avait manqué. espoir naissant, comme le bourgeon en été. et si tout pouvait recommencer ce soir ? si le passé pouvait se marier au présent et lui laisser le droit d'être heureux à nouveau ?

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 221 points : 134
pseudo : emy.
avatar : emilia clarke.
crédits : emy.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Fév - 21:07

hold back the river.
Iva&Jad



Avec Jad dans son appartement, Iva a l'impression qu'ils ne se sont jamais séparés, que jamais elle n'est allée le voir au parloir... C'est comme si cette soirée effaçait toutes ses peines. Il lui manque tant qu'elle aimerait que tout redevienne comme avant, parce qu'elle l'aimait... Et qu'elle l'aime encore, sans doute. Il ne lui a pas vraiment fait de mal, Jad... C'est elle qui l'a laissé, et elle le regrette profondément. Ils auraient pu avoir un avenir tous les deux, peut-être le peuvent-ils encore... Et voilà qu'elle vient l'embrasser. Il faut le dire, elle en mourrait d'envie depuis tout à l'heure... Mais elle ne sait pas vraiment ce que ce baiser veut dire. Elle n'a même pas envie de se poser la question. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'il ne la repousse pas et qu'il devait en avoir envie lui aussi. Le baiser dure alors quelques secondes qu'elle aimerait éternelles, tandis qu'il se colle davantage à elle... Son corps musclé contre la silhouette frêle de la jeune femme. Elle n'a plus envie de le laisser partir. C'est bien la pire erreur qu'elle ait faite la première fois. Elle aurait dû s'accrocher, ne pas fuir la difficulté qui était de le voir derrière les barreaux. Il est toujours celui qu'il était, et elle n'a pas peur de lui. Son regard dans le sien, il lui confie que ça lui avait manqué, et elle lâche un rire à peine audible. Tout lui manque de lui, elle le sait bien... L'amour qu'il lui portait, entre autres, était incomparable. Elle vient poser sa main sur sa joue, délicatement. Et elle le contemple, passant ses doigts fins sur son visage, suivant ses traits. « Reste, cette nuit... » murmure-t-elle, retrouvant alors son regard.
© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 562 points : 42
pseudo : dieu multi-face
avatar : michiel huisman.
crédits : killer from a gang (avatar) jugband blues (icons)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Fév - 9:11
un simple baiser, mais bien plus que ça pour toi, comme pour elle. un goût de liberté, mais un goût de renouveau également. sourire qui se perd sur tes lèvres. comme si rien n'avait jamais existé entre deux. comme si vous étiez toujours là, ensemble, dans cette même cuisine, des années plus tôt. et si tout n'avait été qu'un mauvais rêve. parfois, l'éventualité d'un réveil brutal te laisse pantois. t'aimerais croire que tout est possible, sans doute. croire que le passé peut se mêler au présent et que de chaque expérience naît l'apprentissage mais au fond, tu sais que tu te mens. tout ça, ce n'est plus pour vous, plus pour toi, sans doute. tu l'aimais, iva. tu l'aimes encore, c'est clair. mais l'épisode "prison" a brisé entre vous quelque chose qui ne renaîtra sans doute pas tout de suite. elle passe sa main sur ta joue, sourire naissant sur ses lèvres. reste, cette nuit .. qu'elle te dit, sans le demander. tu hoches le visage, légèrement. comment refuser. que tu réponds en posant tes mains sur sa taille, l'attirant plus contre toi, posant à nouveau tes lèvres sur les siennes. et tant pis si ça ne fonctionne pas, tant pis si ce n'est qu'une illusion.. tu veux croire que cette nuit sera spéciale, pour toi comme pour elle. et si c'est une manière de se dire aurevoir, alors tu veux qu'elle soit grandiose. votre histoire a compté pour toi, trop pour rester sur la fin que vous lui aviez choisie. son parfum, le goût de ses lèvres. trois ans plus tôt, tu expérimentais l'amour de sa chair, aujourd'hui, tu la retrouves comme au premier jour. yeux clos, tu revis votre relation comme si rien n'avait jamais eu d'importance sinon ce que vous étiez.

_________________

y'a beaucoup de gens qui sont malhonnêtes,
j'erre dans la ville mais j'ai toi en tête,
tout est rose mais c est l'enfer,
notre histoire est légendaire,
bienvenue sur riverdale
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 221 points : 134
pseudo : emy.
avatar : emilia clarke.
crédits : emy.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Fév - 19:12
Ici, avec Jad, Iva a l'impression que tout est encore possible. Peut-être que cette période où il était derrière les barreaux est derrière eux, et qu'ils pourraient s'offrir une seconde chance. Ça fonctionnait très bien entre avant. Pourquoi en serait-il autrement aujourd'hui ? Elle se prend à rêver d'une vie avec lui. Mais ce soir, elle veut au moins qu'il reste pour la nuit. Elle n'est pas prête à le quitter, pas du tout... Jad compte pour elle, et elle ne supporterait sans doute pas de le perdre encore. Rien que le baiser qu'elle lui donne en dit long. Il peut vouloir dire beaucoup de choses, elle en a bien conscience. En tout cas, il ne la repousse pas. Non, il lui sourit quand elle lui souffle de rester pour la nuit. Là non plus, il ne la repousse pas, et les lèvres d'Iva s'étirent en un beau sourire. Il vient poser ses mains sur sa taille, tandis qu'elle entoure ses bras autour de ses épaules. Il pose ses lèvres sur les siennes. Comme lui, elle ferme les yeux, profitant de ce moment comme jamais... Peut-être que c'est le début d'une seconde chance, pour eux, et elle ne veut surtout pas gâcher cette opportunité qui s'offre à eux. Rien n'a plus d'importance qu'eux deux, comme s'ils faisaient table rase du passé. Quelques heures plus tard, Iva se réveille dans les bras de Jad, avec l'impression qu'ils n'ont jamais été séparés. Elle le regarde, pendant de longs instants, sans voir le temps passer... Puis, elle vient déposer un baiser au coin de ses lèvres, et s'extirpe doucement pour ne pas le sortir de sa sorteur... Avec soin, elle se met à lui préparer un petit-déjeuner royal avec pancakes, attendant son réveil avec impatience tandis qu'elle s'agite toujours devant la gazinière.

_________________

walking the wire
jad&valerian ⊹ And we'll take what comes Take what comes Feel the wind in your hair Feel the rush way up here (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
 
hold back the river. (jad)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (M/LIBRE) MAX IRONS - hold back the river
» Premium Kit Sigma are back !
» back to mac après dépotage
» *RESOLU* fdt fix fluid sans bouchon -> back to mac ?
» BACK TO SCHOOL CHECK LIST

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: down to the sun :: flatslands-
Sauter vers: