AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

don't drink the water

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Déc - 13:26
après le tumulte des orages par lesquels vous êtes passés, t'as l'impression de ne plus vous reconnaitre. dans cette voiture, à discuter tout simplement. t'as pas l'habitude d'être aussi léger en sa compagnie. faut croire que ce soir, c'est ce dont tu avais éperdument besoin. renouer avec le passé, faire amende honorable et te souvenir de toutes tes erreurs. si t'avais jugé bon de te battre pour votre histoire, tu n'en serais peut-être pas là aujourd'hui, à te morfondre sur une histoire qui n'existe pas. tu en fais mention, elle le relève de suite tu parles de quoi, nous ? t'hoches légèrement la tête, comme pris en flagrant délit. t'es conscient des erreurs que t'as pu commettre mais t'avais jamais encore eu la chance de les admettre devant elle. elle dit j'en ai fait beaucoup avec toi. ce n'est sûrement pas faux... mais dans le fond, ce soir, t'as besoin de prendre l'entière responsabilité de votre rupture. pour t'aider à mieux comprendre, à avancer. tu souris doucement, docilement. j'en ai fait beaucoup plus. comme pour te convaincre, la convaincre aussi. tu soupires, tu détaches ton regard on aurait peut-être réussi à être heureux. un simple regret, que t'énonces, sans y croire vraiment. vous n'étiez pas faits l'un pour l'autre, tu l'as toujours su. mais aujourd'hui, tu ne crois plus tellement à ces idioties. t'es même presque sûr que l'amour, ça s'apprend et s'apprivoise. le coup de foudre, c'est pour les nazes.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Déc - 9:31
parler de vos erreurs. retrouver le passé. jouer avec. vous plonger dedans, les souvenirs. douloureux mais tendres. ton sourire présent. tes émotions ravivées. tu te souviens, de tout. mais surtout de vos cris, colères. beaucoup d'amour, sûrement trop. l'explosion. le déchirement. peu capable de vous aimer convenablement. et là, maintenant, vous vous apprivoisez. discuter normalement. comme vous auriez dû le faire depuis le premier jour. pour éviter de vous blesser autant. j'en ai fait beaucoup plus. tu n'es pas d'accord avec ses mots. tu le fixe intensément. pourquoi ? tu fronces tes sourcils, ne comprenant pas sa réaction. s'il faut vous accorder des points pour vos erreurs, vous êtes à égalité. l'égalité parfaite. on aurait peut-être réussi à être heureux. tu hausses les épaules, peu convaincue. comment ? que tu lui demandes. c'est vrai, comment réussi à être heureux ? vous ne saviez que vous faire du mal. crier, cracher, pester sa colère et sa haine. jalousie mal placée. fougue déchirante. tu espères ne plus connaître d'amour aussi douloureux, violent. je ne pense vraiment pas alan ... tu souffles, c'est vrai. quand nous nous sommes connus, nous n'étions pas ceux que nous sommes maintenant. grandis par vos erreurs. mûris par vos expériences. vous êtes différents. vous n'êtes plus alan et isaure, de cet amour d'autrefois.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Déc - 15:17
t'es conscient des bêtises que tu racontes… même parfaitement conscient. t'es pas assez stupide pour croire que votre histoire aurait pu fonctionner à l'époque. vous étiez deux têtes de cons… têtus au possible et incapables de profiter de la chance qui vous était donnée. alors pourquoi les choses seraient différentes aujourd'hui ? simplement parce que vous avez changé ? certes… mais le changement n'a pas que du bon. vous n'êtes pas faits pour vivre ensemble. certainement trop différents ou peut-être trop similaires. mais t'avais envie de le dire, de l'avouer. tu restes persuadé d'avoir merdé plus que de raison dans votre couple. comment ? elle hausse les épaules. elle n'est pas dupe, elle non plus. tu souris, tu dis si je l'savais, on s'rait encore ensemble. parce que l'humour t'aide à rendre la situation plus dérisoire, plus légère. elle ajoute je ne pense vraiment pas alan ... quand nous nous sommes connus, nous n'étions pas ceux que nous sommes maintenant. tu souris à peine, elle a raison. mais le mec que t'est aujourd'hui mérite-t-il seulement d'être heureux ? tu détournes tes yeux, regard vague et dans le vide. t'as raison… que tu confesses, à mi-voix. excuse moi… je suis juste un peu… nostalgique, je crois. tu plonges tes yeux dans les siens. t'as besoin d'un rien de réconfort ce soir, juste oublier tes problèmes et penser que les choses auraient pu être différentes si seulement t'avais fait des choix différents.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 27 Jan - 22:02
si je l'savais, on s'rait encore ensemble. c'est possible. avec des si, le monde pourrait être tellement différent. mais toi, tu veux essayer de vivre dans la réalité. rien qu'une fois, pour cette fois. tu ne veux pas rêver, tu ne veux pas croire. te bercer de désillusions. pensant naïvement qu'un univers te liant à alan est possible. puisque c'est faux. alan et isaure. c'est risible. presque ridicule, non ? sûrement. c'est ta conclusion. toi plus moi, ça ne colle plus, pas. t'as raison … excuse moi … je suis juste un peu … nostalgique, je crois. tu souris, ignorant pourquoi. tu le comprends, partageant ce qu'il ressent. tout est tellement flou pour toi, ton quotidien, tes rêves, tes désirs et tes faiblesses. tout est déséquilibré. tu te sens partir vers un avenir qui t'effraie. emprisonnée dans un monde qui ne te correspond pas. alan te ramène quelques années en arrière. des mois de folie, de passion, de déchirement. mais des mois de vie. pas d'absence et d'attente. tu viens reposer ta main sur sa cuisse et tu déposes ton visage sur son épaule. geste peu réfléchi. étrange. parce que tu n'as pas l'habitude d'être douce envers alan. c'est impulsif mais sincère. je sais, c'est compliqué de se trouver. tu souffles, le sentant tout aussi perdu que toi.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Jan - 11:29
parenthèse dans le temps, la votre. n'existe plus personne autour de vous. soupirs réciproques, soutien mutuel. quelque part, dans le temps. entre ceux que vous étiez et ceux que vous êtes. tu te perds, souvenirs qui affluent d'un couple qui paraissait si heureux en surface mais qui ne cessait de se rendre plus malheureux de jour en jour. la décision avait été mutuelle également, dans le respect de vos propres opinions. se séparer avait la meilleure des alternatives. ne plus souffrir, aller de l'avant. quand deux coeurs ne s'accordent pas, ils ne s'accorderont jamais. ç'avait été si simple d'en arriver à cette conclusion. et puis, t'avais fait ton chemin sans elle, sans vous. mais aujourd'hui le goût amer du passé te remonte à la gorge. comme s'il y avait de l'inachevé dans ce que tu pensais avoir entièrement terminé. la boucle pas complètement bouclée, finalement. et sa main sur ta cuisse, vieilles habitudes. son visage sur ton épaule, le tien qui bascule en arrière. tes yeux qui se ferment, sa voix qui murmure je sais, c'est compliqué de se trouver. et ton bras qui enlace ses épaules dans une tendresse qui ne vous ressemble plus. image d'un couple, tout simplement. mais pas le votre. tu soupires, tu ne dis rien. tu profites, tu prends. quelques instants de béatitude dans ton quotidien qui se meurt doucement. isaure qui t'apporte la chaleur qu'il te manque, quelque part. étrange situation, utopie d'une vie qui ne cesse de te surprendre. et puis, tu dis on n'était pas fait pour être ensemble. tu souris en coin, te rappelant de vos disputes, de vos échanges corsés. tout ce qui te déplaisait chez elle et qui t'irritait. tu te rappelles des raisons qui vous ont poussé à rompre, à partir. et puis, tu te rappelles de toutes celles qui te poussaient à l'aimer toujours plus fort. sourire crispé. retrouve-t-on seulement un jour la passion qu'on a pu éprouver pour une autre ?

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Jan - 22:16
long silence. doux réconfort. la simplicité de votre échange. l'absence de vos paroles. l'habitude. comme ça, qui revient. mais qui te dérange, un peu. parce qu'elle te fait presque peur. sauf que. ça te réconforte. te calme et t'apaise. tout va si vite en ce moment. ton fils. toy. rob. tout. tout est trop rapide. toy qui vient de réappaître. ton angoisse de le voir disparaître. rob qui s'est enfuit. et ton fils qui grandi. grandi. grandi. et qui se questionne. et toi, dans tout ce foutoir. qui attends. qui attends que son train passe pour se laisser porter par la vie. c'est si long d'attendre. c'est si douloureux d'être spectatrice de son existence. tu dois te réveiller, tu en es consciente. mais. tu ne peux pas. tu as peur. pour aller où, pour faire quoi ? comment et avec qui ? stop. tu es là. tu es bien. auprès d'alan. contre cette odeur qui te rappelle beaucoup de mauvais souvenirs. des cris. des larmes. des chutes et des luttes. mais également une passion qui t'a fait vibrer. longtemps, longuement. tu l'as aimé. et durant cette période de ton existence, tu étais vivante. tu étais toi, réelle et animée par des émotions. on n'était pas fait pour être ensemble. c'est vrai. vous êtes d'accord. mais vous radotez. toi. tu veux avancer. pourquoi pas avec lui ? découvrir la nouvelle nature de votre relation. que pouvez-vous devenir ? peut-être rien, mais pourquoi pas tout ? tu en doutes. mais tu veux profiter de ce temps, coupé du reste, qui te rassure et t'enveloppe de bien-être. allez viens ! tu te redresses. viens boire un coup avec moi. tu lui demandes, esquissant un faible sourire. tu te détaches. récupères ton sac. tu as beaucoup de choses à me raconter. tu en es convaincue. et tu sors de son véhicule, espérant qu'il te suive. tu ne supporterais pas qu'il t'abandonne sur le bord de la route. même si, tu pourrais comprendre. tu pourrais comprendre qu'il ne veuille pas prendre le risque que vous vous entretuez d'ici quelques minutes. ravivés par vos anciens démons. sauf que non. tu le sais, tu en es sûre. tu ne crieras pas sur lui. pas ce soir. plus ce soir.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Fév - 15:22
doux-amer, comme l'aura été toute votre histoire. isaure et toi, la passion du vice. un livre bourré de pages cornées, mais un beau livre quand même. le votre, celui que tu n'as jamais vraiment rangé. celui que tu laissais trainer sur le bord d'un meuble, que tu prenais parfois le temps de feuilleter pour te souvenir de tout ce que tu n'as jamais su être. de temps en temps une rature, un mot biffé, presqu'une ligne. mais aucun regret, puisque la fin vous appartient. sa tête posée sur ton épaule, instant lent. de ceux qui vous réconfortent d'une manière un peu étrange et absurde. tout se bouscule dans ton esprit. le temps qui a filé à une vitesse grand v. et toutes ces occasions manquées. nora, ilyas, puis plus rien. toi, juste toi. face au reflet de tes désillusions. sourire qui s'efface, image qui s'estompe. et puis, son corps qui bouge allez viens ! réveil brutal. tu clignes des yeux, elle quitte déjà le véhicule à l'arrêt. viens boire un coup avec moi. son visage qui te fixe, ses lèvres qui remuent encore tu as beaucoup de choses à me raconter. mince sourire, porte qui claque. et toi qui restes là. ça dure un quart de seconde, dans ton esprit près d'une éternité. mains sur le volant, réflexions. vous n'êtes pas amis, vous ne l'étiez pas avant de vous connaître. le serez-vous seulement un jour ? bonne idée, mauvaise ? le pour, le contre qui se pèsent dans ton esprit. la solitude qui l'emporte sur la causalité, ton corps qui bouge, porte qui claque à nouveau. très bien. et la suivre dans la nuit, peu importe l'enjeu, le défi et les conséquences. vivre, sans trop se poser de questions et apprécier ce qui est au détriment de ce qui ne sera peut-être pas. votre histoire que t'emporte sous le bras, pour en rire, en discuter, y repenser un peu. ne surtout pas oublier que tu l'as aimée, que ça n'a pas fonctionné et qu'il serait utile de vouloir recommencer ce soir.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Fév - 19:49
pensées mélancoliques. tu l'appelles pour qu'il te rejoigne. ton corps s'éloignant du véhicule, de votre nostalgie, afin de vous offrir du futur. jovial. naturel. mêlée ton besoin de boire avec ton plaisir, étrange, de lui parler. de le réapprendre. de mieux le comprendre. lui et sa complexité. vous et votre relation gâchée. analyser et progresser. découvrir et s'amuser. légèreté et douceur. c'est tout, et uniquement, ce que tu désires. très bien. soulagée qu'il accepte. silencieuse, tu l'emmènes. les pieds nus. tes talons à la main. tu te diriges directement vers le jardin. vers ton atelier. tu ne préfères pas te rendre au sein du domicile familial à l'ambiance pesante. heureusement, tes parents ne sont pas présents. c'est mieux, plus sain. tu sors la clef de ton sac et ouvre ton petit coin. ton lieu. ton espace. ton intimité. tu entres à l'intérieur et te dirige immédiatement vers ta petite réserve. l'alcool, le bon, tu aimes, tu collectionnes. et ça te plaît, parfois, de le partager. ton péché mignon. peu le savent. l'ivresse, tu ne l'affectionnes pas. mais la douceur d'un alcool aux multiples saveurs, tu adores et ne t'en lasses pas. rhum, whisky, vodka ? tu demandes, lui ouvrant la porte à tes délices. deux verres que tu poses sur le comptoir. ton regard qui attends sa réponse. tu veux l'apprécier, ce moment. non prévu. irréfléchi. et presque iréel. c'est déconcertant, la vie.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Fév - 16:13
une époque qui s'efface pour en dessiner une autre. mutation, sous tes yeux. votre relation qui change, encore. amères rancoeurs qui s'estompent, douce mélancolie teintée d'un rien de respect et d'affection. tu aimes, tu apprécies. tu fermes ton véhicule, tu la suis, en silence. tu savoures l'instant. il est plein de ces silences que tu affectionnes par dessus tout. de ceux qui en disent bien plus long que tous les mots du monde. pas la peine de se regarder pour se comprendre, ni même de se parler. tu suis le mouvement, porté par l'envie de découvrir, d'apprendre, de laisser derrière vous tout ce qu'il y avait de mauvais. elle pousse une porte, tu entres. tu observes, souriant. tu ne reconnais pas l'endroit, mais ça t'amuse. tu t'y sens bien, à l'aise. c'est confortable. elle se tourne, prend deux verres et te demande rhum, whisky, vodka ? tu n'hésites pas longtemps. rhum. tu dis, doucement. comme s'il ne fallait pas briser l'ambiance du lieu. autel particulier, t'as l'impression que cet endroit lui est cher, lui appartient. sa mosquée, propre à ses idéaux et ses envies. tu souris, tes yeux qui vagabondent à gauche, à droite. c'est ici que tu bosses ? que tu lui demandes, doucement, comme si ça se résumait à ça... du travail. t'as pourtant l'impression que c'est plus que ça. un lieu de perdition, le sien. celui avec lequel elle s'évade, le temps d'une heure, ou deux. t'as l'impression de voir un oasis au milieu du désert. tu découvres isaure sous un jour nouveau, plus calme, plus serein. maturité oblige, sûrement. tout le monde grandi, et vous alors ? relation confinée dans un carcan qui ne lui convient plus. tout change, tout se bouleverse et t'aimes, tu apprécies.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Fév - 18:45
rhum. et tu le sers. lui tendant rapidement un verre rempli d'alcool. qu'importe les dosages. tu te sers également puis vient prendre place dans l'un des fauteuils siégeant dans ton atelier. c'est un peu bordélique. mais c'est ton univers, ton endroit, ton intimité et ton âme. ça te fait bizarre qu'alan soit présent au sein de ce lieu. mais qu'importe. cela ne peut pas être négatif. tu as suivi ton instinct, pour une fois. et c'est bien, non ? c'est ici que tu bosses ? oui. c'est ma récompense pour suivre assidûment mes cours à correspondance. tu lui dis, parce que c'est vrai. tes parents ont accepté et autorisé cet atelier uniquement et seulement parce que tu continues d'étudier le marketing par correspondance. papa et maman espérant probablement que tu viennes travailler dans l'une de leur boîte. sûrement. qu'ils espèrent, ce n'est pas prêt de se produire. quoi que. tu agis toujours pour aller dans leur sens que tu serais bien capable de cette erreur. tu secoues ton visage, chassant cette idée. j'y passe toutes mes journées et mes nuits. tu lui expliques, te livrant un peu. même beaucoup. ça te fait du bien. d'agir comme tu le souhaites. de t'ouvrir plus facilement. et de cesser de te questionner bêtement.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Fév - 14:17
le passé réunit dans une seule pièce, ça te paraît étrange, encore. mais gentiment, tu commences à t'habituer à sa présence différente.. aujourd'hui, pas de cris, pas de rancoeur ni même de reproches. juste deux personnes qui ont muri et qui ont grandi. tu n'avais pas besoin d'accepter de la suivre. mais tu l'as fait, va savoir pourquoi.. tu n'attends rien en retour, juste un verre, rien de plus. tu la regardes qui te serre un verre, tu souris quand elle te le tend. elle s'installe, t'oses pas faire de même, pas de suite. tu mets un petit laps de temps à t'habituer à tout ça, finalement.. parce que c'est nouveau. vous n'avez jamais été amis, tous les deux. tu regardes autour de toi, t'es content de ce que tu vois. oui. c'est ma récompense pour suivre assidûment mes cours à correspondance. tu hoches la tête, finalement, tu t'installes près d'elle. tu portes le verre à tes lèvres, tu bois une première gorgée. tu souris pas, tu restes silencieux, elle ajoute j'y passe toutes mes journées et mes nuits. tu comprends. à sa place, tu ferais sans doute pareil. tu souris, pensif. tu la regardes, tu bois une nouvelle gorgée. tu le mérites amplement. que tu dis, sans trop savoir ce que ça signifie pour elle. tu connais son histoire, un peu. que ce qu'elle voulait bien te montrer.. ils n'ont toujours pas lâché l'affaire ? tu lui demandes en parlant de ses parents. c'était un sujet de dispute fréquent entre vous.. tu supportais mal qu'elle vive sous leur joug, comme s'ils pouvaient décider de tout pour elle.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Mar - 11:24
tu le mérites amplement. tu souris. peut-être, sûrement. à tes yeux, c'est évident. logique. censé que tu puisses exercer ta passion. ce qui te fait rêver. mais. c'est encore compliqué. compliqué d'assumer, de vivre librement. de s'assumer pleinement. de ne respirer que pour vibrer. c'est compliqué. tu n'as pas su t'affirmer, t'imposer. ce lieu, cet univers, devrait être le tien. pour toujours. quotidiennement. à jamais et profondément. ils n'ont toujours pas lâché l'affaire ? tu hausses les épaules, soumise. ils ne lâcheront jamais l'affaire. triste constat, ta réalité. c'est troublant, fatiguant. alors tu bois. une longue gorgée. ton visage tombant sur son épaule. alan te connaît. un peu, beaucoup. pas assez. il ne sait pas tout. tu aimes préserver, masquer, cacher. la noirceur de ton âme. tes démons, tes questions.  j'ai envie de partir. tu dis, tu avoues. et tu le regardes. cherche un soutien. il devrait te comprendre, doit te comprendre. connaît ton histoire, tes déboires. partir impliquerait de lourdes conséquences. tu as peur, la frayeur.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Avr - 9:29
petite parenthèse entre deux histoires, les vôtres. si différentes, finalement, et pourtant si similaires. perdus, tous les deux, dans votre vie. à boire un verre dans un vieux garage, réveillant d'anciens souvenirs sans pour autant vous laisser bercer par l'illusion que tout pourrait être mieux.. aujourd'hui. vous avez changé, sûrement trop pour oser croire que vous pourriez reconstruire ce qui avait déjà été gâché par votre manque de maturité. alors vous discutez, tu prends de ses nouvelles à demi-mots sans la forcer à t'en dire plus. t'aimes sa simplicité, t'aimes également la manière précise avec laquelle elle choisit ses mots pour expliquer ce qui lui passe par la tête sans jamais se perdre dans des explications interminables. ils ne lâcheront jamais l'affaire. tu hoches la tête, compatissant. tu sais, sans savoir. tu veux pas qu'elle t'en dise plus, sa tête sur ton épaule te suffit à comprendre la peine que ça peut lui faire. tu fermes les yeux, tu bois une gorgée, tu regardes droit devant toi. cette nouvelle proximité te surprend mais te paraît presque naturel. fantômes du passé, sourire en coin. j'ai envie de partir. tu sais, mais elle ne peut pas. retenue par tout ce qui l'enchaîne à brooklyn. t'aimerais pouvoir la libérer, mais t'y arrivais pas autrefois, tu n'y arriveras pas aujourd'hui. tu dis on a qu'à prendre ma voiture et rouler. sourire dans ta voix. jusqu'au soleil et puis, revenir. proposition à peine masquée. quitter brooklyn ne serait-ce quelques heures. ne revenir qu'après l'aube et laisser les problèmes de côté.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Avr - 20:15
paupières closes, être soudainement apaisée te surprend. tu te sens bien. presque soulagée de te trouver aux côtés de cet homme dont l'odeur est familière pour toi. tu es là, comme à la maison. appuyée contre l'épaule d'alan. un soutien. c'est étrange, quand on pense à votre passé. vos luttes, votre combat permanent. tu t'es battu contre alan, tu as perdu ton temps pour une passion qui s'est égarée avant même d'atteindre son apothéose. mais ce n'est pas grave. parce que vous êtes là, ce soir, aujourd'hui. calmes. grandis. plus matures et réfléchis. conscients de vos erreurs. prêts à avancer, progresser, sans vous disputer. c'est bien, c'est rassurant. on a qu'à prendre ma voiture et rouler. il souffle, tu respires son sourire que tu absorbes immédiatement. et tu souris alors, à ton tour. que tu aimes cet instant, qui s'élève dans le temps et s'échappe de ton quotidien ordinaire. jusqu'au soleil et puis, revenir. sa proposition te fait rêver, instantanément. partir ? oui. tu dois le faire, tu dois oser. t'emballer pour t'envoler. t'exciter pour te déployer. faire confiance pour dépasser tes limites. vibrer, respirer pleinement et vivre. tu te redresses, bois une gorgée qui te réchauffe et pique la gorge. quel bien-être. tu l'observes, une malice soudaine s'emparant de ton regard. partons ! mes parents ont une petite maison à la plage. et tu es sérieuse. tu peux partir. tu te surprend, malgré tout, à penser à tes parents et à gabriel. ce qui est normal. tes parents sont en gala, gabriel en week-end chez ta grand-mère avec ses petits cousins. qu'est-ce qui te retient ? rien, et personne. tu te redresses, termines ton verre dans une autre et longue gorgée. maintenant ? avec ta robe de princesse, tes pieds dénudés et tes cheveux mal coiffés. tu es prête pour t'évader le temps d'une soirée, pour t'oublier, auprès de cet homme qui connaît tes démons et tes passions.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Avr - 9:59
tu lances à tout hasard, sans savoir. y a votre passé qui reste entre vous mais aussi cet instant qui raisonne.. t'as l'impression qu'il est plus important que tout le reste. comme une trêve que vous décidez de prendre, un instant de répit. pour arrêter de vous chamailler et prendre conscience de tous les points que vous aviez déjà en commun sans pour autant les voir. cette même peine dans le regard, désir d'évasion. juste partir, sans revenir ou alors mettre l'échéance à plus tard. rouler, loin, dans l'horizon vers le soleil qui se lève, voilà tout. tu le dis, tu souris. elle répond à ton sourire par un autre, ça te surprend. ça trouve écho en elle ? sans doute.. la peine est la même, les raisons diffèrent mais le fond vous rassemble. elle boit une nouvelle gorgée, t'accompagnes pas son geste, comme suspendu à ses lèvres. l'instant qui suit risque de tout changer, encore une fois. à la croisée de vos destins, tu penses, quand elle dit partons ! mes parents ont une petite maison à la plage. large sourire sur tes lèvres, tu te souviens, vaguement. tu te lèves, en même temps qu'elle, mû par un désir profond, alan.. celui de tout laisser derrière vous, l'espace d'une journée, de deux.. peut-être plus. pourquoi elle ? pourquoi maintenant ? vous avez passé tant de temps à vous déchirer qu'aujourd'hui, ne reste sans doute plus que l'envie de partager. maintenant ? elle fini son verre, tu fais danser les clés de ta voiture entre tes doigts. maintenant. sans arrêt, sans étape. le vent, la musique et vous, juste vous. tu lui tends la main, t'attends qu'elle la prenne pour la conduire à l'extérieur, grimper dans ta voiture et allumer le moteur. tu la regardes plus, tu sens sa présence et ça te rassure. l'aventure est là, sous une pédale d'accélérateur.. t'hésites pas à l'enfoncer, t'es prêt à la vivre sans plus te poser de questions.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Mai - 19:54
déraison, les grands frissons. tout s'emballe. c'est rapide, surprenant et inattendu. tu ne réfléchis pas, enfin. tu connais alan, mieux que quiconque. il est proche, tout en étant étranger. tu ne peux qu'être bien à ses côtés. mieux qu'avant, lorsque votre amour n'était que de la haine. passion destructive qui se transforme en délicate compréhension. maintenant. et tu le suis, sans te poser de question. tu le suis et vos cœurs disparaissent de la ville pour prendre le large. la route. loin. loin de tout. loin de vous. folie. tellement appréciable et attendue. deux heures auparavant, tu lui criais dessus. lunatique, bipolaire. la folie dans ton organisme, de ton esprit et dans tes envies. vous roulez, longuement, mais pas trop. tu lui as indiqué le chemin. ton portable vous guide. silencieuse. tu laisses le temps vous faire comprendre que vous dirigez vers l'oubli. votre film sur pause, les acteurs ne jouent plus, ils reprennent possession de leur âme. et vous arrivez. déjà. tu t'éveilles, les yeux qui brillent, le coeur qui vibre. le soleil se couche, doucement. la mer est là, proche, lumineuse, éclatante. et ton regard se pose sur alan. suis-moi. la portière de sa voiture claque. et ton âme dénudée court déjà vers l'océan. tu as besoin de souffler, d'inspirer de l'honnêteté et de la beauté. et tu te jettes. sans l'attendre, sans réfléchir. ton corps flotte. tes cheveux frappent avec délicatesse ta peau sous l'impulsion des vagues. ton corps frissonne. il est là, le bonheur.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Juin - 10:00
t'arrêtes d'être un simple spectateur et tu deviens acteur, alan. acteur de tes propres choix, de tes propres décisions et de ta propre vie. tu laisses derrière vous tes angoisses chroniques et tes chaînes pour te libérer de celui que tu n'as jamais cessé d'être en dépit de celui que tu pourrais devenir. la route, rien que ça. le silence, musique de fond. guidé tantôt par les étoiles, tantôt par ta camarade. elle, à côté, comme au bon vieux temps, avec ce parfum nouveau. un plaisir incommensurable.. et la nuit qui se profile à l'horizon. les panneaux qui se succèdent jusqu'à destination. le vent qui se lève, légèrement et la voiture qui s'arrête. le silence qui vous gagne, ses yeux qui s'ouvrent doucement et ses iris qui brillent. l'étincelle est là, elle l'a toujours été. t'étais trop aveugle pour la remarquer. ton ventre qui se tord, sourire sur tes lèvres quand elle dit suis moi. tout en ouvrant la portière. tu fais de même, sans réaliser encore la folie qui vous nargue et vous accueille enfin. t'es libre, alan et tu te sens bien. tu la regardes qui court, tu te laisses emporter. la chemise qui tombe au sol, le reste qui suit et le vent qui frappe ta peau avant que l'eau ne la réchauffe. les rires qui l'emportent sur le silence tandis que les vagues t'entraînent à leur rythme. tes yeux qui se lèvent vers le ciel.. isaure tout près, proximité récente, complicité nouvelle. les étoiles, au-dessus, l'infini partout ailleurs. tu souris, et t'apprécies.. ta main venant chercher la sienne, sous l'eau, presque malgré vous.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Juin - 15:43
deux corps portés par les vagues. douce sensation. l'ivresse d'une vie de passion. tu essayes, tu imagines, comme ta vie peut être belle lorsque tu lâches l'emprise que tu possèdes sur ta raison. tes croyances te détruisent de l'intérieur. tes rêves te libèrent. ton corps humide, tes cheveux collant, ton sourire intouchable. ta main qui percute celle d'alan. vos regards qui se croisent. tu t'approches de lui, glissant tes jambes autour de sa taille, ta poitrine contre son dos. ton visage contre le sien. c'est tout, et uniquement ce moment, qu'il te faut. de l'intensité, de la véracité. de l'authenticité. spontanée et naturelle. c'est beau que tu souffles, en douceur. le coeur soudainement allégé. tes bras qui tombent sur son torse. de la légèreté. tous vos soucis oubliés. par ces vagues qui vous portent et vous supportent. tu t'imagines heureuse, pour toujours. ainsi. sauf que. la réalité est là, présente, proche. tu l'ignores, la snobes. je n'aurais jamais parié sur le fait que tu allais m'aider à m'échapper ... tu souffles, le coeur qui rit. tes lèvres qui se déposent sur sa nuque, baiser furtif, baiser douceur. de la tendresse. un geste qui extériorise ce que tu as sur le coeur : du bien-être, soudain et réconfortant.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Juin - 8:15
l'eau qui frappe contre ton corps, celle qui te nettoie enfin. les problèmes laissés à brooklyn et cette ellipse qui vous sépare du reste du monde. tu pensais pas pouvoir un jour retrouver cette sensation de plénitude en compagnie d'une femme que t'avais déjà aimée.. et pourtant. elle s'accroche à toi, désormais, glissant ses jambes contre ton corps et son torse contre ton dos. léger frisson sur ta peau, tu rigoles de bon coeur. tu profites de l'instant sans te poser de question. c'était ce dont il était question, non ? juste savourer le moment, s'en délecter et revenir plus tard à la réalité. c'est beau. tu regardes autour de vous. tu peux qu'apprécier, tu peux qu'approuver. c'est splendide, magnifique.. et reposant. elle, toi, la voûte stellaire et ses étoiles. le bleu marine qui danse dans le ciel et dans l'eau. les reflets de la lune à la surface de l'océan. cadre idyllique, exactement ce dont tu avais besoin. c'est magnifique. tu dis, sans vraiment la regarder. sentant ses mains qui glissent contre ton torse, retrouvant d'anciens réflexes quand les tiennes s'accrochent à ses poignets et que ton sourire s'étire. il y avait eu un temps où vous étiez heureux, il n'avait pas été assez long pour sauver votre histoire mais il avait été là. je n'aurais jamais parié sur le fait que tu allais m'aider à m'échapper ... léger gloussement et ses lèvres contre ta nuque. tu dis rien, juste un instant. tu profites, parce que ça te semble si familier et pourtant complètement étranger. il ne faut jamais se fier aux apparences. tu dis, sans rien regretter, jamais. votre histoire est ce qu'elle est, rien n'y changera. mais je suis content d'être ici avec toi, isaure. tu finis par dire, sincère.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Juil - 20:45
l'air, l'eau, la terre. des éléments d'une beauté éclatante, qui te frappent, te ramènent à la réalité. c'est comme un réveil. tes yeux te piquent, l'obscurité brillante te procure du plaisir et de la plénitude. tu es bien, tu ne peux pas te sentir mieux. enfin, tu parviens à respirer en ouvrant l’entièreté de ta cage thoracique. c'est simple, c'est doux. tout est naturel. tu es heureuse, insouciante et rêveuse. dans les bras d'alan, perchée sur sa peau. tu ne réfléchis pas tes gestes, ils sont spontanés, guidés par l'habitude d'apprivoiser ce corps, son corps. tu le connais, de multiples manières. tu n'as pas peur. tu n'es pas mal-à-l'aise. simplement là, doucement toi. c'est magnifique. ses mains contre tes bras. ton sourire qui explose. tu ne peux qu'être en union avec la nature, ce monde qui s'ouvre à vous afin de vous apaiser, vous guider vers la sincérité et la beauté du moment présent. il ne faut jamais se fier aux apparences. alan, tu l'aimes ou le détestes. avec lui, c'est toujours noir ou blanc. mais avec toi, de manière générale, c'est toujours noir ou blanc. tu ne possèdes pas de juste milieu. tu n'y arrives pas. trop impulsive et franche. des caractères qui ne collent pas avec le tien. des réflexions qui te paraissent incompréhensives. toutes ces choses qui peuvent te faire vriller, déraper. alan que tu haïssais hier, que tu aimes aujourd'hui. c'est la danse de ta vie, la valse de tes sentiments. mais je suis content d'être ici avec toi, isaure. cet aveu, son aveu, te permet de te sentir plus légère. tu poses sa main sur sa joue, pour l'obliger à tourner son visage. tu possèdes l'envie de dévirer dans son regard. de le remercier. lorsque tu y parviens, tu lui souris. je te souhaite d'être heureux et d'oublier ces personnes qui te font du mal. tu souffles, ces mots que tu lui offres sont également un souhait que tu énonces pour toi-même. tes lèvres que tu viens déposer sur sa joue, tout près de ses lèvres. tu ne réfléchis pas, tu agis. puis tu glisses, t'écartes de son corps. afin de laisser le tien flotter à la surface de l'eau. c'est une accalmie, contre ta peau nue.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 522 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Juil - 14:18
tu calcules plus grand chose, alan. t'es déconnecté, à des années lumières de cette putain de réalité qui t'enchaînait encore il y a quelques heures. dans l'eau, t'as l'impression de flotter, le corps d'isaure sur le tien, sans même que ça ne te dérange ou ne te gêne. son contact est familier, ta chair ne la repousse pas, l'accueillant même avec délectation. la chaleur qui s'en dégage et qui réchauffe, quelque part, les membres frigorifiée de ton être blessé alan. tu souris, inconscient des choses telles que tu les voyais avant ce soir. il y a de la beauté, de la douceur dans votre partage. et c'est saint, c'est pure, alan. exactement ce qu'il te fallait. le reflet de la lune sur l'eau et l'horizon qui s'étend à des kilomètres devant toi. ses bras autour de ton cou, et ses jambes autour de ton bassin. qu'elle soit nue ou pas ne t'intéresse pas le moins du monde, finalement. parce qu'ici, y a plus grand chose qui compte à tes yeux. t'es à des années lumières de toutes ces choses que tu n'osais pas affronter hier et que tu n'affronteras sans doute pas demain. une pause, une accalmie, bien plus qu'une parenthèse.. un réel moyen de te ressourcer et d'en revenir à l'essentiel. elle cherche ton regard, tu le sens à ses gestes. elle y met une certaine volonté puisqu'elle parvient à te convaincre de tourner légèrement ton visage. tes yeux dans les siens, l'azur qui s'y reflète et ton coeur suspendu à ses lèvres je te souhaite d'être heureux et d'oublier ces personnes qui te font du mal. tu pourrais lui souhaiter la même chose mais tu ne dis rien, tu ne romps pas cet instant ni même le baiser qu'elle t'offre. qu'il soit intime ou non, peu importe tu l'accueilles avec un fin sourire. elle se détache de toi et tu la regardes flotter un instant.. regard respectueux, sans arrière pensée. tu fais marcher arrière, te libérant des flots un instant pour te laisser tomber sur le sable, nu également. les jambes pliées contre ton torse, le visage perdu dans l'infini qui se berce à tes pieds. tout est possible, parfois.. il s'agit simplement de le souhaiter assez fort. isaure te libère d'un poids, sans même s'en rendre compte. plutôt étrange de te sentir si reconnaissant alors qu'hier, tu la détestais encore.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
 
don't drink the water
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» save water, drink champagne. (asa)
» Recherche des Verre Long Drink F913
» Eau d'arbre à thé (Tea Tree Water)
» Brooke Fraser - Something In The Water
» MAC and Chen Man Love & Water

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets :: williamsburg-
Sauter vers: