AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

don't drink the water

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Aoû - 9:38
tu es en retard. tu es toujours en retard. alors tu cours. tes cheveux ébouriffées, tes lèvres entrouvertes, tes talons hauts qui ne t'empêchent pas de maintenir une belle allure - l'habitude de vivre sur échasse, et cette robe qui vole au vent. saloperie de soirée. encore une obligation familiale. pour ton père. un gala de charité. à quoi servent ces trucs, sérieusement, si ce n'est à prétendre que nous sommes de bonnes personnes généreuses ? foutaises. tu cours. tu cours. tu cours. jusqu'à percuter un corps, faisant tomber ton sac par terre. et ton talon qui se coince dans la bouche d'égout. mais non putain ! que tu jures. tu n'as pas encore posé le regard sur la personne que tu as percuté .. et pourtant .. tu la connais, tu la connais trop bien. mais tu as bien trop mal à la cheville pour réaliser. et surtout, lorsque tu essayes de retirer de décoincer ta chaussure, ton talon se casse. de la marque, mais tu parles, c'est quoi cette merde ? que tu jures. mais attends, isaure, pourquoi t'es énervée ? tu devrais être contente. on t'offre la possibilité d'échapper à cette maudite soirée à laquelle tu ne souhaites pas participer. tu ne veux pas entendre les innombrables compliments des amis de tes parents concernant gabriel, ton merveilleux petit-frère. qui n'est rien d'autre que ton fils, soit dit en passant. tu soupires, encore. élevant ton regard. et tu le vois. tout de suite. alan. et tu te mets soudainement à rire, c'est nerveux. cette soirée, c'est n'importe quoi.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 531 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Aoû - 15:27
t'as pas la tête à sortir, ni même à rentrer. tu sais pas, t'hésites. le cul entre deux chaises. entre noa, entre nora et ilyas, tu sais plus où donner de l'esprit. t'as besoin d'une bonne bouteille, voilà tout. un petit remontant. rien de bien méchant. et puis, y a personne pour te juger. alors tu marches, tu sais pas dans quel sens, tu sais pas pour aller où. tu t'en moques. tu prends ton service dans trois heures, au milieu de la nuit, comme d'habitude. tu dois remplacer gary, qui doit s'absenter pour se préparer aux funérailles de sa mère demain. tu bifurques à une rue. c'est inutile tout ça, complètement. du charabia. mais t'intéresser à la vie des autres te permet d'oublier la tienne, non ? alors tu te focalises sur cet empoté de gary et sa mère que tu ne connaissais pas. voilà, ça t'donne presque le sourire, sauf que ça serait malsain. et puis, y a le choc, la douleur qui te réveille. tu recules d'un pas, de deux même. aïe. tu râles en tournant tes yeux vers l'intéressée, celle qui vient de te rentrer dedans. de la marque, mais tu parles, c'est quoi cette merde ? merde, cette voix... tu la connais ? t'as pas le temps de poser tes yeux sur elle que déjà, tu fais le rapprochement. mais quand tu as confirmation, tu peux pas t'empêcher de rire. la situation est improbable. ton ex, un talon en moins, qui te regarde, interdite et en riant aussi. tu es toujours aussi maladroite, à ce que je vois. tu lances, en premier lieu. y a bien des trucs qui changeront jamais. tu ajoutes exaspéré, te rappelant toutes les raisons qui vous avaient poussé à rompre.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Aoû - 19:41
tu es toujours aussi maladroite, à ce que je vois. inerte, tu ne réagis pas. surprise par sa réaction. exaspérée par son comportement. c'est tout ce qu'il trouve à te dire ? tu ne comprends pas, tu ne le comprends. et puis merde, tu as mal à la cheville. tu n'as pas besoin qu'il te fasse chier par sa présence. par le fait que vous partagiez le même air. y a bien des trucs qui changeront jamais. tu hausses les sourcils. c'est quoi ton problème ? que tu lui demandes, aussitôt. cette parole que tu craches, enveloppée dans ta colère naissante, bourdonnante. ta chaussure à la main, tu le dévisages. un pied nu, ta bouche entrouverte, ton souffle qui se bouscule. tu souhaites déverser ton agacement sur alan. c'est de sa faute. il te cherche. vient de te provoquer. je peux savoir comment tu peux prétendre me connaître alors que tu ne m'a pas adressé la parole depuis des années ? c'est absurde, mais c'est isaure. fierté mal placée. susceptible. agacée. fatiguée. il est con. bien trop con. et toi, tu exagères. comme toujours. parce que des années, c'est des conneries. alan, tu le croises. souvent. bien trop. tu aimerais pouvoir y faire abstraction. mais il existe cette tension qui te ramène constamment auprès de lui et qui t'oblige à élever ta voix. pauvre con ! que tu marmonnes en récupérant ton sac tombé sur le sol.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 531 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Aoû - 9:31
t'es pas le seul à qui cette rencontre ne fait décidément pas plaisir. tu le vois à la manière qu'elle a de te dévisager à peine as-tu ouvert la bouche. isaure, dans toute sa splendeur. tu ne souris pas non plus, tu te contentes de la regarder, les mains dans les poches. c'est quoi ton problème ? mise à part de la rencontrer ici ? ce soir ? rien... t'as aucun problème. enfin si, t'en as plein mais ça la regarde pas. tu l'observes, de haut en bas. situation cocasse et ridicule au possible, elle perd toute crédibilité isaure. je peux savoir comment tu peux prétendre me connaître alors que tu ne m'a pas adressé la parole depuis des années ? tu répond pas de suite, tu la connais trop pour savoir que c'est loin d'être terminé. y a pas once de vulgarité dans ce qu'elle vient de dire, les grossièretés ne vont donc plus tarder. tu la regardes qui ramasse son sac pauvre con ! tu ris, tu t'y attendais. si j'avais touché 10 cents à chaque fois que tu te montres vulgaire, je serai millionnaire aujourd'hui. tu peux pas t'empêcher de la provoquer. tu la regardes, pied nu, sac en main. et tu vas où comme ça, cendrillon ? faisant référence à son pied déchaussé.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Sep - 7:24
il rigole. tu fronces les sourcils, désampérée. en quoi la situation est-elle amusante ? en rien. croiser alan est loin d'être quelque chose qui puisse te faire rire. au contraire. cela te ramène à des souvenirs, à de la violence, de la passion, et de la haine. tu n'as plus envie d'être, et d'évoluer au sein d'une relation aussi malsaine que celle que tu as vécu avec lui. alors non, tu ne veux pas, et tu ne vas pas rire. si j'avais touché 10 cents à chaque fois que tu te montres vulgaire, je serai millionnaire aujourd'hui. fais chier. allez, encore une fois, vas-y, rappelles-moi que toi tu es parfait et que ta bouche ne s'ouvre que pour déverser des poèmes ! que tu balances aussitôt en guise de réponse. alan. toujours à te rappeler que tu possèdes un million de défaut. et lui ? ce mec n'est pas un modèle. encore moins un saint. alors qu'il se taise. qu'il te laisse, et te délaisse à nouveau. tu n'as pas besoin de son aide, encore moins besoin de sa présence qui empoissonne l'air que tu respires. et tu vas où comme ça, cendrillon ? tu soupires, ça te semble évident que tu ne peux plus te rendre à ta soirée. évidemment, tout le monde ne peut être perspicace. je ne sais pas, réfléchis cinq minutes, où veux-tu que j'aille ? ton regard, vide, et tes mains désespérément accrochées à ta chaussure brisée trahissent ta détresse. qu'est-ce que tu vas faire ? tu n'as plus de chaussures, et tu te retrouves en compagnie de ton ancien petit ami avec lequel tu as eu une relation des plus complexes. qui dit mieux ?

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 531 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Sep - 14:30
c'est trop simple de la faire exploser, isaure. et t'y prends un malin plaisir. votre rupture a été douloureuse. tu sais qu'elle en a certainement plus souffert que toi, mais faut admettre que t'as eu ton lot de bévues, toi aussi. t'avoues volontiers t'être comporté avec elle, tout au long de votre relation, comme le dernier des imbéciles mais tu l'aimais trop et sûrement trop maladroitement. tu lui en as fait voir de toutes les couleurs et puis t'as un caractère assez complexe, dans le fond. tu souris, tu ris même et tu sais que ça l'agace. tes piques, elle ne les a jamais supporté, ni ton air supérieur allez, encore une fois, vas-y, rappelles-moi que toi tu es parfait et que ta bouche ne s'ouvre que pour déverser des poèmes ! tu ris de plus belle, sans la lâcher du regard. t'es trop prévisible isaure. tu lui fais même un clin d'oeil, pour la peine. t'intéresser à ce qu'elle fait et où elle va ne fait pas partie de tes priorités mais t'as envie de t'amuser à ses dépends, encore un peu. elle a un air tellement désemparé que tu prendras un malin plaisir à la faire exploser. quitte à ramasser sa chaussure en pleine tronche. je ne sais pas, réfléchis cinq minutes, où veux-tu que j'aille ? tu hausses les épaules nul part. t'as bousillé ta chaussure avant même d'arriver au bal. tu ferais mieux de rentrer avant que ta robe ne parte en lambeaux, cendrillon. tu remues le couteau dans la plaie sans vergogne, t'en rajoutes même une couche tu veux que je te ramène ? j'voudrais pas que ton véhicule se transforme en citrouille pendant que tu seras entrain de le conduire. tu lui tends même la main, quel gentleman.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Sep - 15:14
t'es trop prévisible isaure. son rire, ta rage, qu'il dégage. tu n'as pas besoin de lui, pas maintenant, pas de cette manière. tu n'as jamais eu besoin de lui. il ne sait qu’asphyxier ton atmosphère. rendant insupportable les moments que tu passes en sa présence. c'est con, dommage. pathétique. vous vous aimiez. vraiment. c'était sincère, tu ignores comment faire semblant. mais tu tombes dans son piège. tu craches tes mots, craches ton venin. nul part. t'as bousillé ta chaussure avant même d'arriver au bal. tu ferais mieux de rentrer avant que ta robe ne parte en lambeaux, cendrillon. merci pour la perspicacité. tu veux que je te ramène ? j'voudrais pas que ton véhicule se transforme en citrouille pendant que tu seras entrain de le conduire. et ça t'agace, t'énerve, beaucoup. parce qu'il touche ta corde sensible. appui là, pile dans cette zone, qui te fait mal. cette vie, ces paillettes, ces mondanités. tu n'as jamais apprécié. il le sait. alan connaît beaucoup de choses te concernant. sauf que toi. t'es trop fière pour abattre ta garde, et avouer que dans le fond, tu n'es pas mécontente. tu maintiens les apparences. parce que tu sais. tu sais qu'en restant silencieuse, soumise, tu peux conserver ta proximité avec ton fils. oui, ramènes-moi que tu balances. persuadée qu'il ne s'attend pas à cette réponse de ta part. tu connais le chemin, l'adresse n'a pas changé jamais. tes bras croisés contre ta poitrine. tu le scrutes. le dévisages. la tension se faisant sentir. t'électrise. tu es loin d'être apaisée. tu es brûlante, prête à exploser en un million de débris de colère.


_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 531 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Sep - 13:23
tu restes face à elle, persuadé qu'elle va t'envoyer paître encore une fois. tu la connais bien, isaure. parfois trop. t'as l'impression d'en avoir fait le tour, en si peu de temps. et ça doit être réciproque, sinon, vous seriez toujours ensembles, n'est-ce pas ? après tout, vous n'étiez peut-être pas compatibles, peut-être pas assez pour que ça dure. c'est pas une raison pour te montrer pédant avec elle mais le faire te donne le sourire. parce que t'aimes la charrier. t'aimes ça, quand elle t'insulte. tu souris, la main tendue, elle ne la prend pas. tu sais déjà que ça va exploser sauf que oui, ramènes-moi. tu connais le chemin, l'adresse n'a pas changé si jamais. tu restes un moment interdit, à la regarder. son air, son ton. elle s'est calmée ? non, pas possible... tu souris en coin, après tout, c'est marrant de la voir sous un autre jour. elle se rend à ta cause, prête à ce que tu la ramènes. je suis garé au bout de la rue, viens. tu lui dis, gardant ton calme toi aussi. tu voudrais pas qu'elle s'imagine avoir gagné des points sous prétexte qu'elle t'a eu par surprise. tu vas réussir à marcher jusque là, n'est-ce pas ? en mentionnant d'un simple signe de tête sa chaussure fichue.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Sep - 9:53
tu le défis, menace, du regard. ta colère gronde toujours dans ton corps. mais tu le fixes, intensément. il t'a lancé une perche que tu as récupéré, pour son plus grand plaisir. à vrai dire. la perspective de passer quelques minutes enfermée avec lui au sein d'une voiture te dégoûte, un peu. tu n'en as pas envie. mais tu es bien trop fière pour l'admettre. et surtout, il peut te permettre de rentrer rapidement chez toi. sans que tu ai besoin d'attendre l'arrivée d'un chauffeur ou d'un taxi. je suis garé au bout de la rue, viens. silencieuse, tu acquiesces. tu vas réussir à marcher jusque là, n'est-ce pas ? tu suis son regard afin d'étudier tes pieds en piteux état. l'un dénudé, l'autre sur un talon bien trop haut pour te permettre de garder l'équilibre. tu le regardes, hausses les épaules, puis étouffes un soupire. je vais avoir besoin que tu me portes. comme c'est dommage. pour lui, comme pour toi. il est con ce jeu, n'est-ce pas ? tu déposes ta main sur son épaule, prête à sauter dans ses bras. je ne pense pas que tu n'aimerais pas que je sois en train de crier de douleur derrière toi si je dois marcher pieds nus jusqu'à ta voiture. encore, et toujours plus. c'est absurde. juste, et uniquement dans le but de l'emmerder. c'est malsain cette connerie. et c'est surtout sans intérêt.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 531 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Sep - 13:44
deux vieux amants, voilà ce que vous êtes. et ça te fait bien rire, parce qu'au fond, vous ne serez jamais plus que ça, tous les deux. ni amis, ni ennemis. vous ne vous supportez qu'à faible dose, d'ailleurs. vous ne vous voyez que fortuitement, lorsque la vie, dans toute sa gentillesse, décide de vous mettre sur la même route. ce soir, par exemple... t'étais pas prêt pour ça, mais finalement, ça t'occupe, un peu. parce que ta cendrillon, faut bien qu'elle rentre avant minuit si elle veut pas retrouver ses vieilles fripes, non ? l'agacer, c'est ton dada, à cet instant là. te moquer d'elle, éperdument. peu importe ce qu'elle en pense, de toute manière, tu lui dois plus grand chose, non ? alors pourquoi tu la trouves toujours aussi belle, isaure ? je vais avoir besoin que tu me portes. tu t'arrêtes net, tu te retournes, la dévisage. elle est sérieuse là ? je ne pense pas que tu n'aimerais pas que je sois en train de crier de douleur derrière toi si je dois marcher pieds nus jusqu'à ta voiture. oui, très sérieuse. tu ne soupires pas, tu ne montres rien. faut pas qu'elle gagne, pas qu'elle t'énerve plus que tu pourrais le faire. alors tu te retournes, tu plies les jambes grimpe. tu ordonnes en attendant qu'elle s'exécute. seul problème, son corps contre le sien te ramène à des souvenirs que t'aurais préféré oublier. ça réveille une certaine chaleur en toi que tu pensais éteinte depuis longtemps. putain t'as pris du poids. tu lances pour désamorcer la situation, et t'avances en mimant un effort colossal.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Sep - 9:27
un soupçon de mécontentement traverse son regard, te satisfaisant. tu souris, malicieusement. tu as bien l'intention de le rendre fou. de lui faire payer sa mauvaise conduite, et ses petites piques qu'il te lance dans le but de te blesser. l’avantage, quand tu joues à un jeu de la sorte avec quelqu'un que tu connais mieux que quiconque, c'est que tu sais où et comment lui faire mal. comment l'énerver. grimpe. tu n'attends pas, et tu viens te hisser dans ses bras. putain t'as pris du poids. évidemment. le contraire t'aurai étonné. tu ne répondis pas, tu te contentes de sourire, et de laisser ton corps se détendre le plus possible afin qu'il réceptionne l'ensemble de ton faible poids contre ses bras. ta main sur sa nuque. tu caresses inconsciemment le bas de son crâne. l'habitude de tes doigts qui retrouvent le chemin de cette peau qu'ils connaissent trop bien. sauf que. merde. tu le réalises, et tu t'arrêtes aussitôt. laissant tes doigts figer contre ses cheveux. tu te sens conne. tu te pinces le coin de la lèvre pour ne pas émettre de nouveau un soupire. j'ai plutôt tendance à croire que c'est toi qui a perdu en musculature. faut bien que tu lui répondes. mais surtout que tu détournes l'attention face à ton acte que tu ne peux pas assumer.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 531 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Sep - 11:53
tu le sens, ses caresses. et pourquoi tu souris alors ? tu devrais t'offusquer non ? t'aimes plus ça, non ? enfin, t'es pas sensé apprécier ce contact là et pourtant. tes mains sous ses cuisses, son corps sur le tien, ses mains dans ta nuque. ça ravive des souvenirs à la con, ceux que tu pensais avoir oubliés depuis longtemps. alors, tu lâches une remarque. c'est du bidon, parce qu'elle est loin d'être grosse isaure, bien au contraire. tu la complimenterais même sur sa silhouette si t'étais pas son ex et supposé trouver sa compagnie insupportable. j'ai plutôt tendance à croire que c'est toi qui a perdu en musculature. qu'elle répond en arrêtant son petit manège aussitôt. est-ce qu'elle est dans le même état que toi ? cette ambigüité ne te plait pas du tout, tu devrais même pas la ressentir. tu marches en silence, jusqu'à ta voiture. une fois arrivés, tu la poses à terre, tu te retournes. vous êtes proches, trop proches. son souffle s'écrase presque contre ton visage. tu la regardes, instant d'hésitation. pourquoi tu la trouves belle tout à coup ? merde, tu détournes le regard, tu ouvres la porte et tu t'éloignes le carrosse de madame est avancé. tu la laisses entrer, tu soupires. tu fermes la porte, tu rages. tu dois pas être comme ça alan, pas maintenant. ça va faire de toi l'imbécile de l'histoire. tu ouvres ta porte, tu t'assieds. image familière, elle à tes côtés. il fut un temps, ça te plaisait… et maintenant ?

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Sep - 21:16
la gêne. l'incertitude. le dégoût envers toi-même et pour cette émotion que tu éprouves, que tu connais, mais qui ne devrait plus exister. la douce sensation de revenir chez soi. de se retrouver dans son lit. contre des draps qui nous ont bercés à de multiples reprises. c'est probablement le même phénomène avec ses bras. peut-être. tu ne veux pas comprendre. tu préfères seulement essayer de te braquer, de t'énerver, de t'éloigner. mais. quelque chose, un je-ne-sais-quoi te dérange. te bloque. et t'empêche d'être aussi distante et vulgaire qu'il y a quelques minutes auparavant. le carrosse de madame est avancé. sans un remerciement, tu te glisses dans la voiture. ton sac abîmé entre tes jambes. tes mains sur tes cuisses. ton regard vague, qui se perd dans la contemplation du monde vous entourant. silencieuse. tu laisses alan prendre possession de son véhicule pour le démarrer, t'emmener vers ton domicile. tu joues avec ta lèvre, mal à l'aise. soudainement gênée, presque timide, par cette proximité avec ton ancien petit-ami. celui que tu as aimé, passionnément. sans comprendre pourquoi vous n'avez pas été capable de vous le dire autrement qu'en vous faisant du mal. comment vas-tu ? que tu finis par lui demander, ça te fait presque mal à la gorge de lui poser cette question. c'est étrange, de la politesse. un réel intérêt pour son bien-être ? apparemment.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 531 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Oct - 10:29
un court instant, t'as ouvert ton esprit. à l'éventualité que tu l'aimais peut-être encore… et tout à coup, ça prend des proportions irréelles dans ton esprit. avec l'histoire de nora et ilyas, ça te rassure presque, d'imaginer que tu puisses refaire ta vie sans eux. mais pas isaure… tu l'as trop blessée, certainement. et puis, vous n'avez pas été fichus de vous aimer de la manière la plus simple qui soit. ni même correctement. tu prends place, tu allumes. silence radio. tu dis rien, tu te concentres sur la route. sentiments ambigües. sentiments controversés. tu la revois à cette même place, ta main sur sa cuisse. t'as l'impression que c'était hier. tu riais bien avec elle, parfois. t'étais heureux même, souvent. tu soupires, elle dit comment vas-tu ? et ça brise la glace. tu tournes légèrement le visage vers elle, tu la regardes. tu souris un peu, comme avant. merde, tu dois pas. tu te reprends, tu regardes devant. on fait aller. réponse simple. ni fausse, ni vraie. t'es pas bien, si elle savait. elle s'en ficherait certainement, non ? après tout, vous n'êtes même pas des amis. tu roules des yeux, tu respires mal. tu tournes à l'angle de la rue. et toi ? nouveau silence gênant. tu veux pas savoir, dans le fond. si elle va bien et qu'elle a refait sa vie, tu réagirais mal. tu le sais. t'es pas ce genre de mecs pourtant, alan. tu devrais t'en fiche, c'est toi qui l'a larguée, non ?

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Oct - 11:04
silence gênant, presque assourdissant. tes lèvres pincées. ton regard qui fuit la réalité. tu as voulu jouer, et tu te sens tellement bête en cet instant, aux côtés d'alan. à quoi rime cette situation ? tu ne sais pas. tu regrettes presque d'avoir voulu être joueuse. stupide comportement. qui te bloque dans une situation dérangeante. la valse des souvenirs. ton corps qui retrouve ses marques auprès du sien. sauf que, non. l'erreur, tu l'as commise une fois. pas deux. mais sans trop que tu ne saches pourquoi, tu le questionnes. on fait aller. d'accord. et toi ? tu ne sais pas vraiment quoi lui répondre. ça fait longtemps. quelques mois. la proximité avec alan te mets de plus en plus mal à l'aise. l'atmosphère, c'est pesant. lourd. sans que tu ne saches pourquoi. après tout, vous n'êtes plus rien depuis longtemps. on fait aller. que tu réponds également. parce que c'est vrai. des hauts, des bas. le ménage de ton quotidien n'est pas intéressant. tu travailles ce soir ? tu demandes, sans savoir si la réponse t'intéresse vraiment. toi, tu veux plutôt savoir où il en est. s'il est heureux. comblé. satisfait. apaisé. bien. tu t'en moques de ses horaires de travail, et pourtant. tu es soudainement bien trop intimidée pour dire quoi que ce soit. isaure, dans toute sa splendeur.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 531 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Oct - 15:59
tu chasses son image de ta tête, tu te concentres sur la route. pas simple. t'aimerais occulter sa présence mais t'y arrives pas, d'autant plus que tu te rappelles du chemin encore par coeur. tourner à droite, puis à gauche. tout droit aux feux. encore quelques blocs et tu seras devant son bâtiment. t'as trop souvent emprunter cette route pour te laisser bercer d'illusions, une fois encore. ça n'a pas marché, ça ne marchera pas. y a des raison, non ? et si tout ça n'était qu'une gigantesque erreur ? votre rupture ou cet instant précis ? tu sais même plus à quoi tu penses. tout va de travers et tes mains sont ton seul point d'attache, solidement ancrées sur le volant. on fait aller. elle répond. tu pourrais sourire. elle ne va pas aussi bien qu'elle n'y paraît. toi non plus d'ailleurs. mais qui ça intéresse. tu ne tournes pas le visage vers elle, elle ajoute tu travailles ce soir ? tu mords ta lèvre. non, tu travailles pas. en réalité, tu devrais mais t'as préféré prendre ta soirée. la fatigue, sûrement. sauf que là, t'as pas l'impression d'être vraiment épuisé. non. tu fais l'effort. un sourire, tu tournes le visage vers elle, t'as même plus envie de la provoquer. je te ramène et j'irai me coucher, je pense. voilà qui devrait lui donner matière à t'envoyer des fions. de quoi te souvenir pourquoi vous vous êtes quittés et pourquoi ça ne peut plus marcher.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Oct - 17:38
non. silencieuse, tu le regardes. sourire furtif. tu te questionnes. sur lui, sur ce qu'il devient, fait, aime. l'identité des personnes qu'il fréquente. ses sentiments. ce qu'il désire. ce qu'il est devenu depuis qu'il est parti de ton quotidien, te laissant derrière lui pour avancer sans toi. tu te questionnes, pour la première fois, sur lui. tu ne pensais pas pouvoir t'intéresser à alan. je te ramène et j'irai me coucher, je pense. surprise, sans vraiment l'être, tu hausses les sourcils. ah. tu te pinces la lèvre, mal-à-l'aise. aussi tôt ? tu finis par lui demander. sans être capable de te retenir. tu le questionnes parce que tu ne comprends toujours pas son fonctionnement et sa logique. lorsque vous étiez en couple, tu souhaitais toujours le secouer. tu en éprouves soudainement l'envie. sauf que, ce n'est pas ton rôle. ce n'est plus ton rôle. pas des amis, ni des amants, tu n'es plus rien pour alan. illégitimes seront tes reproches. tu restes boire un verre ? tes joues qui s'empourprent, pourquoi ? juste pour te remercier de m'avoir ramené. c'est con, vraiment. mais c'est tout toi, isaure.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 531 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Oct - 16:21
t'es pas certain que ça soit la meilleure chose à faire... être proche d'elle, ou pas. lui parler, la ramener. tout ça, ça te dépasse. tu te fais prendre à ton propre jeu. à vouloir jouer les insensibles, tu te rends soudainement compte que sa présence près de toi ne fait que naître ou renaître des sentiments que tu as connu, que tu connaissais mais que tu ne connais plus. silencieux, concis. c'est la meilleure chose à faire. ah. elle répond. tu t'attendais pas à ça. tu continues à fixer devant toi, la regarder serait témoin des sentiments qu'elle génère en toi. aussi tôt ? ouais, aussi tôt. t'as jamais été du genre à sortir beaucoup. ton boulot te prend du temps et tes gardes sont souvent nocturnes. vous arrivez presque à destination quand elle te demande tu restes boire un verre ? juste pour te remercier de m'avoir ramené. tu dis rien.... tu gares ton véhicule, en silence. quand le moteur s'arrête, tu tournes le visage vers elle, tu la regardes. elle évite le tien. tu sens le malaise croître en toi, en elle. vous faites quoi là ? tous les deux ? et qu'est-ce que tu cherches ? à oublier nora ? ilyas ? je suis pas certain que ça soit une bonne idée. tu lui dis sans la lâcher du regard. tu respires fort, tu détournes ton regard alors pour avouer j'ai... je crois.. tu soupires encore. merde, t'es complètement stupide alan, un vrai gosse. tu te fais avoir à ton propre jeu. tu la regardes combien... combien de temps il t'a fallu pour passer à autre chose, isaure ? tu lui demandes, comme pour combler tes doutes. croire que tu n'es pas le seul à ressentir ce que tu ressens présentement.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Oct - 9:31
le silence, ce malaise. le moteur qui s'arrête. et ton palpitant qui loupe un battement. tu te sens idiote. gênée. presque perturbée par cette situation. alan. tu le connais bien trop. tu sais que rien ne peut fonctionner avec lui. pas même l'amitié. vous êtes trop impulsifs. passionnels. tout explose toujours trop rapidement. je suis pas certain que ça soit une bonne idée. de ? te raccrocher soudainement à ton passé dans l'espoir d'y trouver un réconfort face à tes problèmes actuels ? oui. effectivement. c'est une mauvaise idée. j'ai... je crois.. tu le regardes, enfin. combien... combien de temps il t'a fallu pour passer à autre chose, isaure ? tu ne sais pas. quand tu aimes, c'est probablement pour la vie. malgré tout ce qui peut se passer. tu possèdes un coeur immense. qui n'oublie pas. qui garde des traces et des marques qui ne s'effacent pas durant le temps qui passe. tu as toujours été ainsi. amoureuse. de tout. des hommes. facilement. parce que tu crois, que tu ne peux pas vivre sans. sans aimer passionnément. à t'en faire perdre la tête. malgré toute la souffrance que tu as subis, vécu. je ne sais pas. que tu avoues. c'est vrai, tu n'en sais rien. et toi, tu le sais ? tu ignores comment c'est possible. comment définir l'amour, comment le sentir lorsqu'il part ou bien même lorsqu'il arrive ? ça se vit. c'est naturel. mais ça ne se réfléchit pas. toi, tu ne sais pas réfléchir à ces choses-là. tu aimes.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 531 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 31 Oct - 15:52
y a le silence qui pèse. passé et présent se mélangent dans une atmosphère qui se fait de plus en plus lourde de sous-entendus. t'es pas certain de comprendre ce que tu fais, ni même ce que tu ressens. mais t'es là, à côté d'une femme que tu pensais avoir complètement oubliée et qui pourtant se ramène à tes souvenirs avec le goût qu'elle y avait laissé, intact. tu la regardes à peine quand tu poses ta question, comme si ça servirait à masquer tes incertitudes. t'as jamais cherché à la retrouver, isaure, et pourtant la voilà qui te fait face, sans sourire. elle cherche une réponse à t'offrir, sûrement. et tu t'attends à quoi ? une date précise ? à quoi ça peut t'avancer, tout ça ? je ne sais pas. à rien, finalement. tu regardes devant toi. peut-on seulement s'oublier vraiment ? passer à autre chose et admettre que tout ce qu'on a vécu autrefois ne compte pas ? au fond, as-tu seulement désiré un jour tourner la page d'un livre dans lequel tu te plaisais à te replonger lorsque tu te sentais bien seul, loin d'elle, loin d'eux. et toi, tu le sais ? silence crevé, tu lèves les yeux vers elle. tu réponds rien, tu cherches à comprendre. ses iris sont là, plantés dans les tiens. tu respires doucement, t'avances ton visage. dans un geste imprudent, t'embrasses ses lèvres doucement. tu fermes les yeux un instant, t'y trouves du réconfort. tu te recules, tu dis non, je n'sais pas. sans la quitter des yeux. elle peut partir maintenant, tu ne la retiens pas. sa présence néanmoins te rassure, t'aimerais qu'elle reste, un peu plus longtemps, encore.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Nov - 13:38
ta question, qui obtient un geste pour réponse. ses lèvres au contact des tiennes. les retrouvailles avec l'habitude. la sécurité. le confort. ça te fait du bien. c'est simple, doux, spontané et inattendu. pourquoi ? tu ne sais pas. probablement que vous êtes tous les deux perdus, en cet instant. mais pas concernant votre relation. elle, elle est claire. pas de retour en arrière possible. vous ne pouvez pas être un couple. c'est bien trop désastreux. et pourtant. tu apprécies ce contact. le frisson que ça te provoque. l'émotion qui te réchauffe le corps. c'est probablement le même sentiment que lorsqu'on retourne dans la maison dans laquelle nous avons grandi. on s'y bien. chez soi. à sa place. bien que nous soyons conscient que nous ne pouvons pas y rester, qu'elle possède de nouveau propriétaire. alan s'éloigne. laissant tes lèvres ouvertes. le souffle au contact des restes de ce baiser, collé sur ta peau. non, je n'sais pas. tu restes là, immobile, à ses côtés. tu le regardes, détailles. puis tu finis par sourire. étouffant un léger rire. si seulement nous étions capable de nous aimer sans nous faire de mal ... je pense que nous n'aurions même pas cette discutions. tu finis, enfin, par t'ouvrir et à dire ce que tu penses réellement. j'espère que tu vas réussir à être heureux alan. sincérité. mots soufflés. ton âme souriante. presque apaisée d'agir comme tu aurais toujours dû le faire avec lui, avec simplicité et honnêteté. sans chercher à le confronter. à te battre avec et contre lui.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 531 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Déc - 13:20
juste un goût sur tes lèvres... comme un vieux souvenir. son souffle contre ton visage, l'espace d'un instant. et le ciel qui s'éclaire, les nuages qui se dissipent. les yeux clos, tu profites. juste un peu. tu l'avoueras volontiers demain, t'as fait une belle connerie. mais elle était là, elle, avec tous les souvenirs qu'elle véhicule. à l'époque où aimer ne se résumait qu'à une seule personne et pas autrement. t'y trouves un certain réconfort, tu ne regrettes pas. et puis, elle rit doucement, ses yeux dans les tiens. si seulement nous étions capable de nous aimer sans nous faire de mal ... je pense que nous n'aurions même pas cette discussion. oui, si seulement. mais entre vous, ça n'a jamais été si simple. s'entendre relevait presque du miracle. sûrement êtes vous trop différents, ou trop similaires. qui sait ! t'as toujours pensé qu'elle occuperait à jamais une place importante dans ta vie. pas juste une "ex" de plus que tu aurais oubliée avec les autres. isaure est là, face à toi, les souvenirs qui l'accompagnent également. tu souris j'espère que tu vas réussir à être heureux alan. tu détournes ton regard un instant. puis, tu retrouves ses iris. si on avait été assez malin, on aurait su profiter de notre chance et peut-être n'aurions-nous pas tout gâché par orgueil. tu avoues, simplement. tu ne regrettes pas votre décision, ni votre rupture. tout arrive pour une bonne raison. t'étais peut-être tout simplement pas prêt à vivre ça... l'es-tu seulement aujourd'hui. j'espère que tu trouveras le bonheur, toi aussi. tu le mérites. t'es sincère, tu souris en soin sans la quitter des yeux. le monde peut mourir ce soir, tu partiras avec l'espoir qu'entre vous les choses se seront légèrement arrangées.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Déc - 21:35
si on avait été assez malin, on aurait su profiter de notre chance et peut-être n'aurions-nous pas tout gâché par orgueil. tu hoches du visage, en accord avec ses paroles. tu es tellement surprise par votre discutions. c'est probablement l'une des premières fois que vous vous parlez honnêtement sans chercher à vous faire du mal ou à vous crier l'un sur l'autre. étrange, vraiment. mais plaisant, beaucoup. j'espère que tu trouveras le bonheur, toi aussi. tu le mérites. tu te rapproches de nouveau de lui, glissant ton bras autour de ses épaules, juste pour le serrer dans tes bras. l'enlacer. avec envie, sincérité, affection. tu l'apprécies alan, tu l'apprécieras toujours. même s'il n'est pas le bon. il n'est pas rien, il a compté. il t'a appris, tu as grandis avec. puis tu t'éloignes, après avoir caressé sa joue avec le bout de ton nez, doucement. affective. où en es-tu ? tu lui demandes alors, curieuse. intéressée. mais surtout par volonté d'être à son écoute, s'il possède le besoin de parler. tu le sens bien, qu'il ne semble pas être comblé. tout comme il te semble qu'il a perçu ce manque de lueur dans ton regard. il n'est pas con, il te connaît. faut pas semblant avec les relations humaines, faut pas croire que tout s'efface quand on arrête de se fréquenter. c'est tellement faux. tout est là, toujours. malgré les disputes, la rupture et l'éloignement. tu le respectes toujours autant. et tu te soucies de lui, vraiment. tu ne joues pas.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 531 points : 15
pseudo : dieu multi-face
avatar : young dicaprio
crédits : hanska. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Déc - 8:56
t'y crois à peine, à votre discussion. tout ce temps à vous détester sans jamais réussir à vous accorder et ce soir, une trêve. tu comprends pas, mais tu prends. t'aimes la douceur de sa voix, elle t'avait presque manqué. le parfum de sa présence et l'impact qu'il a sur toi. t'es plus amoureux d'elle, ou peut-être le seras-tu toujours. elle a compté, plus que les autres. elle se glisse à nouveau vers toi, elle t'enlace. instant de stupeur, tu cèdes facilement. c'est comme retrouver de vieux gestes qu'on aurait délibérément mis de côté. avec elle, c'est simple, ce soir. c'est drôle comme parfois tout n'est question que de point de vue. en d'autres circonstances, tout ça n'aurait pas été possible. mais t'es seul, ce soir. plus seul que tu ne l'as jamais été. alors tu t'ouvres, tu t'ouvres à elle qui a croisé ta route. malgré toi, malgré elle. le destin est vicieux, mais jamais pervers. il vous aide, d'une manière bien particulière. elle te sourit, elle demande où en es-tu ? du bonheur ? bien loin. tu souris à ton tour. la question est simple à comprendre mais la réponse te paraît si difficile à expliquer. tu retiens ton souffle. instant d'hésitations. confidences ou non ? t'hésites pas longtemps. bien loin... tu dis, doucement. le bonheur se tient à une distance bien raisonnable depuis quelque temps. tu souris, trouver un peu de réconfort dans des iris que tu avais l'habitude de contempler autrefois. aujourd'hui tu l'aimes, isaure, mais d'une autre façon. je paie certainement pour les erreurs que j'ai commises. tu ajoutes, parlant ouvertement de la manière dont tu as pu te comporter avec elle par le passé. la vie vous rattrape toujours, c'est un fait. peut-être as-tu fini par réduire la vitesse de ta course, peut-être t'a-t-elle finalement rattrapée.

_________________

tu ne m'as pas laissé le temps,
de te dire tout ce que je t'aime
et tout c'que tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm in love with you guys
i'm in love with you guys
messages : 1004 points : 10
pseudo : marine.
avatar : cailin russo.
crédits : balaclava.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Déc - 19:50
tu te questionnes, tu l'interroges. que devient-il, que fait-il ? est-il heureux ou ne l'est-il pas, pourquoi ? pourquoi ce chemin et pas un autre ? mais. pourquoi toutes ces questions qui surgissent soudainement ? c'est inattendu. surprenant. étrange. et surtout, cela ne vous correspond pas. vous n'avez pas l'habitude d'être calmes. attentifs. curieux l'un pour l'autre. bien loin... tu esquisses un léger sourire, toi aussi. le bonheur se tient à une distance bien raisonnable depuis quelque temps. tu ignores la raison de ton sourire. il n'est pas moqueur, ni même compatissant. il est probablement le miroir de ta prise de conscience. tu n'es plus heureuse que lui. vous êtes tous les deux des âmes perdues. ça se voit, ça se sent. je paie certainement pour les erreurs que j'ai commises. tu parles de quoi, nous ? tu lui demandes. j'en ai fait beaucoup avec toi. et c'est vrai. ce n'est pas de sa faute, il possède sa part de responsabilité. mais toi. tu as été désinvolte. il a été comme un pansement. échappatoire. remède. refuge. tu as tout évacué sur alan, grâce à alan. ta rage, ta colère, ton amour inachevé, ta soif et ton incompréhension.

_________________
nous sommes de ceux qui cherchent
à désirer ce qui est enfoui,
tout ce qui est caché,
et qui demande qu'à être sorti.

Revenir en haut Aller en bas
 
don't drink the water
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» save water, drink champagne. (asa)
» Recherche des Verre Long Drink F913
» Eau d'arbre à thé (Tea Tree Water)
» Brooke Fraser - Something In The Water
» MAC and Chen Man Love & Water

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets :: williamsburg-
Sauter vers: