AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

lalala

Invité
Invité

Ven 7 Aoû - 22:00
ALICE ET PHIL
La chaleur émanant du bar lui réchauffe le cœur. Accoudé à cette table, il écoute et boit les paroles du vieux Miles contant ses anecdotes de vieux briscard. Un sourire se dessine sur ses lèvres, puis un rire réussit à se frayer un chemin. Sacré Miles ! Ils aiment tous écouter le vieux Miles. D’un geste du poignet, il joue avec le verre qu’il tient dans sa main alors qu’il ne loupe pas une seule bribe de ce nouveau récit. Jonas vient y ajouter ses petits commentaires et tous rirent en chœur. Chacun d’entre eux apprécie ces moments qui marquent le point final de leur garde. Ils y viennent pour passer du temps ensemble, avant de se quitter jusqu’à la prochaine, pour célébrer les bons moments, pour se remonter le moral lors des coups durs, et pour oublier ce quotidien dans lequel ils sont plongés ou tout simplement les petits soucis qui se cachent à la maison – mais ceux-là, oui ceux-là, ont les tait. L’échappatoire de leur quotidien. Phil se redresse sur son siège, avant de prendre la parole. « Celle-ci, elle est pour moi, les gars ! », s’exclame-t-il en quittant son siège. Il fait quelques pas en direction du bar, lançant des coups d’œil en direction de ses compagnons, de ses camarades de caserne. Il se pose au bar, un instant. Son regard s’attarde sur la jeune femme qui se trouve derrière, à servir les quelques clients présents ce soir-là. Il lui adresse un sourire puis un petit signe de la main. « Sophie, tu nous remets la même, please ! » qu’il finit par lui demander, n’en perdant pas pour autant son sourire. Il retourne sur ses pas, retrouvant les siens. Sur son chemin, son attention s’arrête sur un visage familier. Il reconnait très rapidement les traits d’Alice, il la salue très brièvement – sûrement par simple courtoisie – avant de s’installer de nouveau aux côtés de Jonas. Il espère ne pas avoir loupé une plaisanterie hilarante d’Eliott ou de James et encore moins une anecdote de Miles. La conversation reprend son train dès lors qu’il reprit sa place autour de la table. Les verres ne tardent pas à les rejoindre, à leur tour. Ils trinquent de nouveau bruyamment alors que des rires gras viennent accompagnés les futilités qui alimentent leurs échanges. Assis sur ce siège, il en oublie que dans quelques minutes – ou heures ? – il devra rentrer chez-lui, retrouver son antre intimiste et ses colocataires… rien que cette idée lui donne la gerbe. Cela ne le réjouit en rien d’avoir à croiser les visages de ses colocataires – peut-être juste d’un seul, certes –, mais pour le moment, il ne veut pas y repenser. Il oublie. Il passe du bon temps-là, autour de cette table, avec eux. Avec eux, ceux qui le tirent de son foutu quotidien. Alors, il rit, il rit encore et encore, il tape du poing parfois, il parle un peu trop fort comme eux.
Phil quitte de nouveau son siège, quelques minutes plus tard. Il se dirige vers les toilettes. Il y croise quelques gars, certains habitués avec qu’il a déjà discuté parfois, certains soirs. A son retour, certains de ses camarades ne tardent pas à partir – certains expliquent qu’ils ne veulent pas que leur femme les engueulent parce qu’ils sont rentrés trop tard : scène que Phil ne connait pas (et ne connaitra pas ?) –. Lorsqu’il se trouve seul, il part s’installer au bar. Il va y retrouver la sympathique Sophie. Il échange quelques mots, jusqu’à ce que son regard se pose sur la personne qui vient de s’installer à ses côtés. « Tu veux un truc à boire, Alice ? », qu’il fait mine de demander.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Sam 8 Aoû - 18:21
alice se regarde dans son miroir. kenza, la fille de la compta a insisté. elle a même débarqué chez elle. elle a dit, maquille-toi, habille-toi, on sors. alice a d’abord essayé de protester, avec véhémence. des trucs du genre, je sors jamais moi, j’aime pas ça, j’aime pas les boites de nuit. ce a quoi, kenza avait répondu du tac-o-tac, on va pas dans une boite, on va dans un bar. alice finit par se retrouver à court d’arguments. sans oublier qu’elle ne sait pas dire non. voilà comment elle se retouver à se regarder dans le miroir, ses yeux sont cerclés d’un noir métallique, poudre que kenza a étalé à outrance sur ses paupières. elle a réussi à négocier des lèvres-labello. c’était suffisant, vu les yeux de cagole qu’elle venait de lui faire. elle a mis une petite robe noire et à refusé de négocier ses baskets. pas question de mettre ces talons vertigineux que sa collègue lui propose. « tu devrais venir comme ça au boulot, tu ferais tourner la tête de tous les mecs, même le boss. » alice déglutit et sourit. « on y va ? » elle change de sujet. en arrivant dans le bar, kenza explique à alice la façon dont elle réussi à avoir une table vip. ça implique l’exposition des parties de son corps qu’alice préfère ne jamais voir. elles s’installent et la blonde regarde autour d’elle, elle se sent tellement décalée, pas à sa place. et puis elle voit une tête connue. phil. comme un hasard, elle se trouve dans le même bar que le colocataire de son frère. le brun la voit et vient la saluer, rapidement, avant de repartir. kenza se jette sur lui. « c’est qui ce canon ? » elle s’écrit dans l’oreille d’alice, lui perçant le tympan. « c’est le coloc de mon frère. phil. » s’en suit un interrogatoire, son âge, son job, s’il a une copine, etc. alice répond presque tout le temps par « je sais pas. » souvent parce que c’est vrai, parfois parce qu’elle n’a pas envie de répondre à kenza. la soirée passe. alice finit par repérer phil seul au bar. elle se dit que c’est le moment de discuter avec lui. elle se lève et se dirige vers lui. « tu veux un truc à boire, alice ? » elle le scrute. « un coca. light. » elle dit. elle n’a pas bu un verre de la soirée, elle ne compte pas commencer maintenant. « je peux te parler cinq minutes ? je te dérange pas ? » elle demande, avant de se mordre la lèvre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Dim 9 Aoû - 21:10
Spontanément, il lui propose un verre. Il ignore pourquoi s’était-elle installée sur le tabouret voisin. Sa réponse fut brève, il se contente d’un signe de la tête et se tourne vers la jeune femme derrière le bar. Il l’interpelle d’un sourire, « un coca light pour la demoiselle » souffle-t-il avant de ponctuer d’un « s’il-te-plait ». Son attention se reporte alors sur Alice qui ne tarde pas à justifier sa présence. Elle veut lui dire quelque-chose, ou plutôt elle veut qu’ils aient une conversation au sujet de… Elle n’est pas précise dans ses dires, elle laisse quelques interrogations et curiosités s’éveiller. Elle lui explique qu’elle veut lui parler tout simplement. Il fronce légèrement les sourcils. « Yep », qu’il répond alors succinctement. Ils peuvent parler. Enfin de quoi voudrait-elle bien lui parler ? Considérant un instant les récents évènements et associant Alice à Zaim, il ne tarde pas à le deviner. « Enfin, commence-t-il à dire, si c’est pour parler de ton frère, ne te perds pas ton temps. », qu’il finit par lui faire remarquer. Il n’a clairement pas envie de parler de lui, ni de ça, ni… de rien en fait. « Mais on peut parler de toi, ou bien de ta copine là-bas. ». Il énonce calmement, en montrant à l’aide de son menton celle qui tenait compagnie à Alice avant qu’elle se joigne à lui, certainement une amie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Lun 10 Aoû - 18:04
zaim n’avait pas tellement été enthousiasmé à l’idée qu’alice parle avec phil. mais après tout, ni lui ni brianna ne semblait parti pour arranger les choses. elle savait qu’ils se voyaient et peut-être que quelqu’un d’extérieur pourrait mettre les choses à plat avec phil. le brun accepte de parler avec elle, ce qui selon elle est un bon début. « enfin, si c’est pour parler de ton frère, ne te perds pas ton temps. » alice se mord la lèvre sans le regarder. bon, finalement, c’est pas si bien parti. son coca arrive et elle commence à jouer avec sa paille, mal à l’aise. « mais on peut parler de toi, ou bien de ta copine là-bas. » alice suit la direction indiquée par phil, directement sur sa collègue. « kenza ? elle te plait ? j’te la présente si tu veux. » elle essaie de mettre phil dans ses petits papiers pour rendre les choses plus simple. « écoute… » elle reprend son sérieux. « je comprends que tu veuilles pas en parler… mais, est-ce qu’on pourrait juste évoquer le sujet, deux minutes ? » elle dit, sans préciser de quoi elle parle, parce qu’elle sait que phil voit très bien de quoi elle parle, sans qu’elle ait besoin de préciser sa pensée. elle joue avec ses doigts. « je comprends que tu sois en colère contre eux… enfin, contre mon frère, mais… enfin, tu sais il a pas fait ça pour te faire du mal. » pas sur que ce soit ce qu’il fallait dire…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Mar 11 Aoû - 16:57
Il ne lui a fallu que quelques secondes pour mettre en lumière là où Alice veut venir avec cette discussion. Nul de doute, elle veut parler de son frère, Zaim. Accessoirement l’ancien meilleur ami de Phil et le fumier qui a couché – couche ? – avec sa sœur. Il n’a clairement pas envie de parler de lui, ce soir. En fait, ni ce soir et ni à aucun autre moment de la journée. Il n’a plus envie, pour le moment, d’entendre parler de lui. Oui, alors Phil préfère qu’elle lui parle d’elle, de banalité de la vie, de futilités de jeune newyorkaise ou bien de son amie qu’elle a laissée seule à la table. Qu’importe. Tant que la conversation ne tourne pas autour de Zaim. Il considère un instant la question de la jeune femme. Lui plait-elle ? Il lance un nouveau regard en direction de la jeune femme pour la juger furtivement et repose son attention sur la jeune femme blonde à ses côtés. Il hoche la tête. « Ouais. », souffle-t-il calmement alors que son poignet trouve de nouveau le chemin jusqu’à sa pinte de bière. « Elle a l’air plutôt mignonne. », lui fait-il remarquer à haute voix. Il boit une gorgée de sa boisson pour se désaltérer alors que la voix d’Alice retentit de nouveau. Elle dit comprendre, il tourne un instant la tête vers elle alors que l’un de ses sourcils se arque sur son faciès. Il reste silencieux et l’écoute puis finit par lever les yeux en l’air et laisser s’échapper un soupir. Elle lui explique qu’il n’a pas voulu lui faire de mal. « Sérieusement ? », qu’il finit par lancer. « Ne me dis pas qu’il t’a envoyé pour me parler ? ». Il ne peut s’empêcher de lancer un petit rire nerveux. Décidément, Zaim ne fait rien pour chercher à se rattraper auprès de Phil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Ven 14 Aoû - 15:49
kenza avait craqué sur phil, mais kenza craquait sur le type qui distribuait le courrier, également. alice n’aurait jamais cru que phil lui aurait pu vouloir en savoir plus sur sa collègue. la blonde était assez surprise. elle ne savait pas quoi faire, elle ne jouait jamais les entremetteuses. mais si ça pouvait l’aider à arriver à son but, elle pourrait faire un effort. phil confirma son idée, il la trouvait mignonne. alice se contentait d’hausser les épaules. elle ne savait pas. oui, kenza était jolie. mais elle ne la voyait pas autrement que collègue qui la forçait à sortir de temps en temps. elle se concentra sur le colocataire de son frère quand la conversation revint sur son frère à elle. « sérieusement ? » alice pinça les lèvres. elle voyait déjà la colère sur le visage de phil. « ne me dis pas qu’il t’a envoyé pour me parler ? » demanda-t-il. alice secoua vivement la tête de gauche à droite. « non, non, non. non je t’assure que c’est pas le cas. il ne sait même pas que le fait. il ne voulait pas que je t’en parle, je crois. » elle but une gorgée de son coca frais. « c’est juste que… j’ai parlé de ce qu’il s’est passé avec lui. et il est vraiment… mal ? enfin, tu vois, il s’en veut. je comprends que pour toi ce soit impardonnable mais… il s’est pas servi de brianna. et il s’est pas non plus servi de toi pour l’approcher. » alice repris son souffle. elle faisait rarement des phrases de plus de cinq mots, ce monologue l’avait presque épuisé. elle tourna la tête vers phil pour voir si il avait compris ce qu’elle venait de dire.
Revenir en haut Aller en bas
 
lalala
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Topic Officiel] Je cherche une chanson, aidez-moi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: V3 :: rp abandonnés-
Sauter vers: