AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

○ LE CONTEXTE.

i am the true king
avatar
i am the true king
messages : 776 points : 0
pseudo : botr exclusive
avatar : brooklyn
crédits : marie (forward.)
Voir le profil de l'utilisateur
http://heybrooklyn.forumactif.com
Mar 16 Juin - 11:30
brooklyn, new-york state, america
the place that makes manhattan looks like crap
Brooklyn, juillet deux mille quinze. Clayr pose ses valises sur le sol, faisant craquer le parquet sous le poids de deux mois de fringues. Jeune artiste en herbe, elle a quitté le soleil californien pour venir s’installer à Brooklyn. C’est là que tu deviendras quelqu’un qu’on lui avait dit. Elle n’avait pas hésité longtemps avant de prendre le premier vol, direction la grosse pomme. Mais ce n’était pas Manhattan qu’elle visait, c’était un petit quartier tranquille de Brooklyn où AirBnB lui proposait un loft pour deux mois. Depuis sa fenêtre, Clayr profite alors de sa nouvelle vue. Beaucoup de monde dehors, peu de touristes. Plutôt des locaux fuyants la grande ville, les gratte-ciels et les gens pressés. Des rues taguées par des artistes reconnus, des salons de tatouages qui, après minuit, se transforment en boite de nuit et de petits lofts au prix encore abordables. Après quelques jours à se balader, Clayr se sentait déjà amoureuse de cet endroit dynamique, plaisant et convivial. Elle enchaînait soirées inédites et vernissages délirants. Mais aussi diners mondains et crémaillères. Brooklyn ne cessait de la surprendre et Clayr sentait que ce n’était que le début.
Miranda Hobes avait donc raison, Brooklyn est le nouveau Manhattan.


Dernière édition par Brooklyn le Sam 2 Jan - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
i am the true king
avatar
i am the true king
messages : 776 points : 0
pseudo : botr exclusive
avatar : brooklyn
crédits : marie (forward.)
Voir le profil de l'utilisateur
http://heybrooklyn.forumactif.com
Sam 2 Jan - 16:54
brooklyn, new-york state, america
THE PLACE THAT MAKES MANHATTAN LOOKS LIKE CRAP
Brooklyn, janvier deux mille seize. Une exposition photo à Williamsburg, du champagne sur des plateaux et des yeux grands ouverts sur les créations. Au milieu de tout ça, Clayr, fêtant ses six mois d'arrivée à Brooklyn. Elle contemple les visiteurs, du haut de l'estrade, une coupe à la main. Ce soir, c'est l'ouverture de sa galerie. Remplie par ses créations. Et ce soir, son cerveau ne comprend toujours pas comment elle a pu en arriver là, aussi vite. Elle rêvait de vivre de sa passion, Clayr. Elle rêvait de pouvoir exposer son art et d'en faire une source de frissons. Aujourd'hui, elle a réussi. Du haut de ses vingt-cinq ans, elle a troqué son airBnB pour un petit loft qu'elle partage avec des étrangers, elle s'est habituée à la vue aussi jolie que dynamique et s'est entouré des derniers artistes en herbe, lui permettant de devenir l'un des leurs. Bien que la route soit encore longue, Clayr peut se permettre de certifier une chose : Brooklyn était son nouveau départ et Miranda Hobes a tenu ses promesses.
Revenir en haut Aller en bas
i am the true king
avatar
i am the true king
messages : 776 points : 0
pseudo : botr exclusive
avatar : brooklyn
crédits : marie (forward.)
Voir le profil de l'utilisateur
http://heybrooklyn.forumactif.com
Mar 1 Nov - 9:24
brooklyn, new-york state, america
THE PLACE THAT MAKES MANHATTAN LOOKS LIKE CRAP
Brooklyn, novembre deux mille seize. Des cartons qui s'empilent, une page qui se tourne. Léger sourire sur son visage, Clayr sent que son coeur se sert. Une aventure, dans cet appartement. Des moments forts, avec ses colocataires. Clayr, elle a rencontré quelqu'un. Un artiste de rue, qui garnit Brooklyn de ses créations. Clayr, elle est tombée sous son charme en une nuit d'été étoilée. Elle n'avait pas besoin de beaucoup plus pour que ce brun devienne sa nouvelle source d'inspiration. Une galerie remplie de ses créations, à son nom, et voilà qu'elle quitte sa vie de jeune artiste pour vivre celle d'une jeune femme aimée et épanouie. Un nouvel appartement, qu'elle chérie déjà énormément. Et un regard, un câlin a ses colocataires. Il faut partir, sans se retourner. Il faut suivre ses rêves, épaulée par une ville qui répond à toutes ses attentes. Suivie de près par une communauté qui s'investit, qui aide. Des voisins qui descendent des cartons, pour qu'un passant ramasse une peluche tombée d'un carton mal fermé. Une communauté qui fait sourire Clayr, ne pensant pas qu'elle trouverait une réelle famille, à Brooklyn. Baiser sur les lèvres de son brun, pour un déménagement émouvant. Les yeux qui brillent, à l'assaut d'un nouveau quartier. A l'assaut d'une nouvelle vie, mais toujours à Brooklyn.
Revenir en haut Aller en bas
i am the true king
avatar
i am the true king
messages : 776 points : 0
pseudo : botr exclusive
avatar : brooklyn
crédits : marie (forward.)
Voir le profil de l'utilisateur
http://heybrooklyn.forumactif.com
Lun 26 Juin - 8:33
brooklyn, new-york state, america
THE PLACE THAT MAKES MANHATTAN LOOKS LIKE CRAP
brooklyn, juillet deux mille dix-sept. le temps passe et les sentiments aussi. il arrive parfois, que ce que l’on pensait gravé dans le marbre s’envole pour de nouvelles aventures. clayr prend le dernier t-shirt depuis sa grande armoire et sent une larme couler le long de sa joue. elle pensait être heureuse ici, dans cet appartement qu’elle partage avec l’homme de sa vie. elle pensait profiter de sa galerie, prendre du temps pour elle et vivre une vie qu’elle aurait enfin mérité. mais clayr se trompait. la liberté de ses choix lui manque, sa petite chambre en colocation aussi ; elle ne se voit plus vivre au crochet de cet homme qui l’empêche d’aller au bout de ses rêves. il a osé dire qu’elle n’était pas obligée de travailler, qu’elle pouvait juste rester là – à la maison. clayr s’est offusquée et par ces temps féministes, elle a pris ses affaires et à frapper à la porte d’une amie pour affirmer qu’elle cherchait autre chose aujourd’hui. une vie nouvelle pour un nouveau souffle, exactement ce qu’elle était venue chercher quand elle a mis les pieds à brooklyn deux ans plus tôt. faire exploser ses idées, exposer sa vie dans sa galerie et ne laisser personne décider de ce qu’elle doit faire à sa place. prendre l’humain au défi d’être heureux, s’ouvrant le champ des possibles et ne renonçant jamais à ses rêves même s’ils sont fous. clayr retrouve aujourd’hui son indépendance et remercie brooklyn de ne jamais la laisser tomber. jamais.
Revenir en haut Aller en bas
 
○ LE CONTEXTE.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte et Histoire.
» Créer une fiche de contexte avec une image en arrière-plan
» Islam et Coran
» Tapisserie de Bayeux
» Din l'contexte...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: town hall-
Sauter vers: