AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

hallelujah. (cyrus' funerals)

i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 1239 points : 8
pseudo : fancy/kenny
avatar : zayn.
crédits : frimelda. (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Nov - 14:21
les gens partent, petit à petit. et toi, tu regardes ce spectacle affligeant en soupirant, les mains dans les poches. t'es ici par obligation, sans doute, plus que par envie. on t'a servi des sincères condoléances toute la journée depuis le début de la cérémonie et, clairement, t'es à bout de souffle. t'as plus envie qu'on témoigne de l'affection à l'égard de ta famille qui se brise un peu plus aujourd'hui. t'as regardé le cerceuil se faire exhumer et t'as chialé, sirius. ça s'est sans doute remarquer mais ça t'importait peu. t'as jamais pleuré, alors offrir à ton frère tes premières larmes, c'est presque symbolique. ton costume te sert, ta cravate t'étouffe quand la dernière personne franchit le pas de la porte en t'embrassant encore. tes joues sont marquées par les lèvres qui s'y sont posées et toute l'hypocrisie des gens qui sont venus faire les paons pour laver leurs âmes de pêcheur. ne reste que l'essentiel de la famille, dans le grand salon. votre père a fait le déplacement pour l'occasion, tu le vois qui discute avec sa nouvelle compagne et mère de leur enfant (ton ex par la même occasion). il y a vihoo également, ton nouveau demi-frère, sisley, ton oncle, et même chelsea qui échangent quelques banalités. tu sens le malaise qui plombe la pièce quand tout à coup, tu remarques que ta mère est absente. tu fermes la porte, le coeur lourd. personne ne pourra jamais comprendre ce que tu ressens à cet instant précis sirius, pas même toi. le pas lourd, tu traverses le couloir jusqu'à la porte entre ouverte de la chambre qu'il occupait. t'es pas surpris d'y retrouver ta mère, assise sur le lit, quelques larmes sur la joue. tu t'avances, dans un instant chargé d'émotion et de douceur. tu t'assieds près d'elle, poses ta main sur épaule et murmure je t'aime, maman. pour la première fois depuis toujours.

Citation :
je vous tague ici, ça sera plus simple
@Daniel Posen
@Chelsea Moore
@Sisley Stark
@Viho Caddoan
@Elena Stark
@Eleanor Fitzgerald
vous répondez comme vous le souhaitez et si j'ai oublié quelqu'un, qu'il s'incruste

_________________

je rêve d'un ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 601 points : 30
pseudo : margaux
avatar : sergio carvajal
crédits : istina (avatar) little liars (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Nov - 13:14
tu n'allais pas faire le mort.. façon de parler, qui te terrorise pour le coup. il est parti, envolé, il est parti par son choix, ses choix. qu'est-ce qui l'a mené à ce stade ? comment ça se fait qu'il soit parti si vite ? tu ne comprends pas, tu ne comprends rien. tu n'as même pas eu le temps de le considérer comme ton frère. tu n'as pas eu le temps de voir à quel point vous pouviez vous ressembler. non. il est parti, comme ça. alors tu te retrouves au milieu de tout ce bazar sans savoir si tu as vraiment ta place. t'es la pièce rapportée, la première, possible, mais celle qui a été éjectée bien vite. tu n'as sûrement pas ta place, ni même ton mot à dire mais t'as été invité, en quelques sortes. alors dans ton costard noir et ta cravate de la même couleur, tu batailles pour rester droit. tu as toujours tes béquilles, mais ton pantalon n'a plus cette jambe en moins. non, il y a une prothèse à la place, maintenant, une prothèse déchirante, qui te fait un mal de chien. sûrement pas la bonne. des semaines que tu en essaies encore et encore, des semaines que tu ne trouves pas la bonne. au moins, ça fait illusion, au moins, on peut croire que tu es normal, comme les autres, quelque chose dans le genre. tu respires, doucement, tu restes aux côtés de chelsea, c'est la seule personne que tu connais ici.. tu échanges un regard avec cette dernière, t'imagines pas la peine qu'elle doit ressentir.. par rapport à elle, par rapport à son fils aussi. un regard triste, c'est tout ce que tu sais faire, c'est tout ce que tu peux faire. le corps est parti, enterré et tu n'imagines pas à quoi ça peut ressembler. sirius est partie.. certainement partie chercher elena.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 1194 points : 52
pseudo : forward. (marie)
avatar : michelle randolph.
crédits : self, bonnie.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Nov - 9:01
tu ne pleures pas. t'as pas pleuré une seule fois aujourd'hui. t'as pas envie de pleurer. t'as pas le droit de le faire. t'aimais pas cyrus. tu ne voulais pas qu'il soit là, dans ta vie. t'as perdu quelque chose pourtant, tu le sens au fond de ton coeur. tu l'as aimé, à un moment de ta vie. il t'a donné ton fils, malgré tout... tu ne peux pas être indifférente. et puis... il y a ce message. terrible. c'est de ta faute ? t'en trembles encore. à côté de viho, présence rassurante, tu ne prononces pas un mot. t'as rien dit. tu ne peux pas dire quelque chose quand tu sembles être la seule à avoir souhaité sa disparition dans l'assemblée. t'es pas bien chelsea, pas pour les mêmes raisons que les autres. une raison de plus pour condamner ta culpabilité. tu lui en veux à cyrus. il voulait être le père d'adriel, il est entré dans sa vie alors que tu n'en voulais pas, il a disparu si vite... comment tu vas l'expliquer ? adriel est resté à la maison. tu ne pouvais pas l'emmener ici, parmi toutes ces personnes tristes, habillées de noir. toi aussi, t'as mis une légère robe sombre, par respect. tu ne voulais pas venir, on t'a conseillé de le faire. et puis... il y a eu ce message ce matin, pour te paralyser un peu plus. t'as été soulagée de voir viho, soulagée de voir qu'il y aurait au moins quelqu'un. est-ce qu'ils te pensent responsables eux aussi ? t'as passé des semaines à détester cyrus, à lui faire comprendre que tu n'étais pas d'accord... c'est mal non ? t'aurais pas dû. tu regrettes... c'est trop tard maintenant. t'as assisté à toute la procession. maintenant, cyrus n'est plus des vôtres, pour de bon. et tu ne sauras jamais comment vous auriez pu être à deux, avec votre fils. adriel n'aura plus jamais l'occasion de connaître son père. et maintenant qu'ils sont tous au courant... tu vas devoir lier ta vie à la leur sans lui pour t'aider.

_________________

cause i don't ever want to know.
don't ever want to see things change.
cause when i'm living on my own.
i'll wanna take it back and start again.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 407 points : 10
pseudo : devine donc !
avatar : c. farrell
crédits : hedgekey x tumblr.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Nov - 15:11
tout est sombre depuis que les premiers rayons du soleil ont pointé sur cette triste journée. posté dans le froid devant un soleil qui s'éveille alors que tu l'as également vu se coucher, il t'a semblé que la lumière était noire. vide de sens, comme cette existence qui te happe aux premières heures de la journée, cette tornade qui te fait vaciller depuis plusieurs jours alors que tu tiens sur tes deux pieds, sans jamais dormir et presque sans fermer l'oeil, tout court. tu attendais la tristesse sur le pas de ta porte, seul et refusant le moindre appel. tu n'as vu arriver que la colère, brusquement, bien trop durablement, une colère aussi noire que ce soleil et que le costume que tu revêts. en plein accord avec les cernes qui coulent sous tes yeux, avec ta barbe que tu ne prends même pas le temps de raser. t'as une tête qui ferait peut-être plus peur que le cadavre même de ton neveu, sisley, et pourtant c'est quand même ainsi que tu t'y rends. tu dois laisser à ta colère de la place, la place de tout ravager avant de recommencer de zéro. t'as à peine desserré les lèvres depuis le début des pathétiques cérémonies que vous devez affronter, à peine regardé dans les yeux ces membres de ta famille qui n'en sont plus. tu tournes en rond, alimentant ta nervosité, refusant d'affronter la peine des autres, pas tant que la tienne refuse de se présenter. sirius et éléna ayant disparu, voilà que tu te retrouves seul avec ces deux jeunes, que tu ne connais pas. une raison supplémentaire de rester dans ton coin, avec à la main ce whisky qui n'apportera rien de bon.

_________________
i'm giving you a nightcall to tell you how i feel
i want to drive you through the night, down the hills. i'm gonna tell you something you don't want to hear. i'm gonna show you where it's dark, but have no fear. there's something inside you, it's hard to explain. they're talking about you boy, but you're still the same.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 696 points : 20
pseudo : free.soul (alexandra)
avatar : Eva Longoria
crédits : kenny (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Nov - 15:53
il n'est plus là, c'est fini. tu te répètes ça en boucle depuis que tu as appris la nouvelle et pourtant ça te paraît toujours aussi insensé. ton fils ne peut pas être mort. cyrus. tu ne peux t'empêcher de te dire que tu es responsable de tout ça. la cérémonie était belle et terrible à la fois. t'as enfilé l'une de tes plus belles robes noires de ton armoire. une robe que ton fils affectionnait, tu le sais. tu te souviens l'avoir entendu te le dire à plusieurs reprises lorsque tu la portais. c'était celle qui te paraissait la plus évidente quand tu t'es arrêtée devant ton armoire pour choisir laquelle tu porterais. choisir la tenue pour l'enterrement de ton fils. c'est bien quelque chose que tu n'aurais jamais pu imaginer. et pourtant, c'était bien réel. t'as pleuré. pendant toute la cérémonie. t'as pas essayé de te retenir, à quoi bon de toute façon ? même si tu avais souhaité essayer, tu n'aurais jamais été capable d'éviter l'émotion de monter. il y a plein de monde et tu n'en peux plus de les entendre te dire leurs condoléances avec ces regards de pitié qui te donnent presque envie de vomir. alors tu t'es effacée. tu t'es réfugiée dans sa chambre. assise sur son lit, t'as laissé les larmes continuer de couler alors que tu regardais cette pièce. ce lieu où il a grandit. ce lieu qui contient encore son odeur, qui est rempli de souvenir. t'es toujours mieux ici qu'avec tous ces gens. t'as l'impression d'être à ses côtés pour quelques instants au moins et ça te fait du bien, de rester seule. tu ne sais pas ce que les gens pensent, d'ailleurs. tu préfères sans doute ne pas le savoir. mais t'as peur. peur qu'on te remette la faute dessus à cause de tous tes mensonges. tu te relèves, tu avances vers son armoire et tu découvres ses nombreux pulls et pantalons. c'est à ce moment-là qu'il entre. sirius. tes yeux qui se tournent vers lui. je t'aime, maman. qu'il te dit là, sans prévenir. t'en reste bouche bée. tes yeux qui se plantent dans les siens. t'arrives plus à les détourner. il vient de te dire qu'il t'aime ? t'as bien entendu ? sirius, je.. mais tu ne peux pas finir ta phrase, tu fonds en larmes, dans cette chambre. parce que ton fils est mort et que l'autre vient te dire je t'aime, après toutes ces années.

_________________
You cannot find peace by avoiding life
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» MAC Viva Glam x Miley Cyrus for 2015 (Février)
» l'Hallelujah de Leonard Cohen
» Miley Cyrus se reconvertit dans la maçonnerie
» Cyrus North reprend le Rewind
» [M/LIBRE] SAM HEUGHAN - no mourners, no funerals.
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: left over the sea :: park slope
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum