AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

we started from a spark. (ciën)

i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1478 points : 64
pseudo : little liars (audrey)
avatar : kat mcnamara
crédits : perséphone.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Sep - 20:00
tu laisses ton regard parcourir l'étagère te faisant face. il était tard, le soleil avait déjà terminé sa course dans le ciel, laissant la pénombre prendre sa place naturelle. tu entendais les gouttes de pluies tomber sur la vitrine de la librairie, le grondement sourd du tonnerre qui se faisait entendre au loin. tu lèves les yeux vers l'horloge au dessus de la porte, soucieuse. il fallait encore que tu rentres chez toi, même si tu étais certaine que ça ne gênerait pas ton père si tu montais dormir à l'étage. tu avais vécu ici durant des années, une nuit de plus, ce n'était rien. ton père t'avait laissé la gérance de la librairie pour le weekend, pour se rendre chez tes grand-parents dans un autre état. il ne te le disait pas, mais tu ne serais pas étonnée si un jour il t'annonçait qu'il partait. tu le sentais venir. tu lâches un soupir, posant ton menton sur ta main. tu étais seule, tu avais fermé les rideaux depuis un moment, et tu n'aurais probablement pas terminée avant une heure ou deux. et pour combler le tout, la lumière principale de la pièce t'avait lâchée, la raison de ta venue dans l'arrière salle pour trouver de quoi la remplacer. en attendant, tu te reposais sur la petite lampe du comptoir et une dizaine de bougies mises ici et là, donnant une atmosphère mystérieuse à la pièce, se reflétant sur les ouvrages des bibliothèques. tu aimais cette ambiance, tu avais l'impression d'être plongée dans les livres que tu lisais. tu te hisses sur la pointe des pieds en apercevant un carton avec le mot « ampoules ». le bras tendu, les doigts effleurant à peine la boîte, tu maudis ta petite taille. tu te décidais enfin à aller chercher un escabeau quand ton portable vibre dans ta poche, t'arrachant un cri de surprise. avec les derniers événements, tu avais peur pour un rien. la ville avait sombré dans une ambiance noire, où l'inquiétude de ce qui pouvait arriver dominait. ce soir ne faisait pas exception, tu savais qu'on pouvait voir la lumière à travers les rideaux, et l'orage qui grondait n'arrangeait rien. attrapant l'objet, tu regardes le message que tu venais de recevoir. soën. un sourire étire tes lèvres quand tu vois qu'il est là, attendant à l'extérieur. tu lui réponds que tu arrives, sortant rapidement de la pièce pour rejoindre la porte de derrière. ouvrant celle-ci, tu mets tes mains au dessus de tes yeux pour le repérer dans la pluie. soën ! tu lances quand tu aperçois une silhouette se dessinant sur les côtés du bâtiments.

_________________
    .
    i think i’m in love with you.


Dernière édition par Cinder Hood le Dim 8 Oct - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 308 points : 65
pseudo : margaux (mags)
avatar : maxence df
crédits : little liars/audrey
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Sep - 20:57
un rendez-vous, ce soir, tu t'en fiches du couvre-feu. tu t'en fiches de ce qu'il y a dehors. ce soir, tu rejoindras cinder et tu resteras avec elle. peut-être même jusqu'au petit matin. tu ne veux pas qu'elle soit toute seule, dans une boutique fermée avec les temps qui courent. oui, t'es inquiet, sûrement trop pour cette jeune femme que tu connais à peine. mais il y a ce truc.. ce truc suffisamment important et sincère pour que t'en parles à vahé. tu ne pensais pas, que ça arriverait et pourtant, tu as réussi à lui parler d'une autre. comme si tu avais perdu ton obsession pour elle.. mais elle est encore un peu là. encore présente, devant ses mots et ses questions qui te perdent un peu trop. homme sensible, beaucoup trop devant des démons qui pourraient te manger tout cru. pluie battante, capuche sur la tête et le skate qui roule quand même. tu traverses les rues sans t'arrêter pour une fois. sûrement parce qu'il pleut, surtout parce qu'elle t'attend. alors tu arrives devant la boutique et tu lui envoies un message. skate sous l'épaule, pluie toujours omniprésente. t'es trempé soën, de la tête aux pieds. une porte qui s'ouvre, une lumière vive et une chevelure bronze. c'est elle et t'as déjà le coeur en vrac. soën ! elle te lance alors que tu t'approches. t'es trempé, t'évites de la toucher.. tu aimerais pourtant. tu lui offres un magnifique sourire tout en entrant rapidement. lumière éteinte, des bougies. a-t-elle prévu.. un truc romantique ? t'en sais rien, on dirait bien. tu sens les frissons et les palpitations de ton coeur. j'suis un peu en retard.. il pleut beaucoup trop, j'suis désolée, j'suis trempé et.. tu regardes autour de toi avant de planter une fois de plus ton regard dans le sien. tu lui souris, un peu. un instant, avant qu'il ne se perde, s'égard, comme toujours. tu fais souvent ça à la bougie ? tu demandes, en fronçant un peu les sourcils, l'air de demander si c'est normal, qu'elle soit éclairée à la bougie, ou si c'est pour toi. tu ne penses pas une seconde qu'elle ait pu perdre l'électricité momentanément..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1478 points : 64
pseudo : little liars (audrey)
avatar : kat mcnamara
crédits : perséphone.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Oct - 17:32
cette impatience que tu ressentais à l'idée de le voir, de passer la soirée avec lui. tu n'arrives pas à arracher le sourire rêveur de tes lèvres, ce n'était pas comme si tu en avais envie. les sensations qu'il te faisait vivre, ce mystère qui l'entourait, tout en soën t'attirait alors que tu ne le connaissais que depuis peu. c'était indéfinissable, et pourtant si naturel, comme si c'était ainsi que ça devait se passer. cette attente, cette découverte, cette soirée passée à ses côtés, à découvrir son univers. des souvenirs que tu gardais dans une partie de ton coeur, pansant des blessures qui guérissaient peu à peu. grâce à lui, à ce que tu ressentais pour ce garçon. ton écriture qui s'emballait quand il se faisait un peu trop présent dans tes pensées, tu ne te souviens pas avoir autant écrit en l'espace de si peu de temps. il te faisait vibrer, de différentes manières mais toutes avec la même destination. ton coeur qui s'emballe quand tu l'aperçois au loin, trempé comme jamais. cette pointe d'inquiétude qui te traverse alors qu'il s'approche, alors qu'il t'offre un sourire qui te chavirer une fois de plus, tu te mords la joue en espérant qu'il ne voit pas le rouge qui te monte aux joues. tu t'écartes suffisamment pour le laisser rentrer, ton regard le détaillant pour voir s'il allait bien. tu n'aurais peut-être pas dû lui demander de venir, de sortir sous cette pluie torrentielle. mais l'avoir là, en face de toi, tu sentais les picotements sous sa peau, comme tu menaçais d'exploser. j'suis un peu en retard.. il pleut beaucoup trop, j'suis désolée, j'suis trempé et.. son regard qui parcourt la pièce, tu te mords une fois de plus la lèvre alors que toi, tu ne bouges toujours pas. tu fais souvent ça à la bougie ? tu sens tes joues prendre feu plus que tu ne peux les voir, mais tu imagines bien leur couleur alors que tu lâches un rire nerveux. est-ce qu'il pensait que tu avais fait exprès ? c'était peut-être trop tôt, plus tard peut-être ? ce n'était pas vraiment voulu, mais maintenant que tu étais dans cette ambiance, tu devais avouer qu'elle te plaisait. ça dépend .. tu aimes ? tu réponds par une question, jouant nerveusement avec les manches de ton pull. tu ne voulais pas qu'il se fasse des idées, même si ton coeur te hurlait de lui dire que oui, c'était pour lui. j-je vais te chercher une serviette, je reviens. tu bredouilles, dans l'espoir de pouvoir calmer tes nerfs en t'éloignant un peu. tu quittes la pièce pour monter à l'appartement, faisant le plus vite possible pour ne pas avoir à le faire attendre. quand tu redescends, il était en train d'observer les environs. et cette image fit gonfler ton coeur d'émotions, parce que la dernière fois tu étais dans son monde. mais ce soir il était dans le tien.

_________________
    .
    i think i’m in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 308 points : 65
pseudo : margaux (mags)
avatar : maxence df
crédits : little liars/audrey
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Oct - 20:29
tu entres rapidement et tu refermes la porte. t'aimerais la fermer à clé, mais t'es pas vraiment dans ton immeuble ou dans ton appartement. seulement avec ces types qui courent les rues, t'es pas bien rassuré. vraiment pas, même. tu souris, tu observes, les lumières des bougies qui t'interpellent. vraiment. t'es pas certain d'être prêt pour ça. t'as peur, soudainement, d'un engagement certain et en même temps t'as ton coeur qui se gonfle d'émotion. et si elle tenait vraiment à toi, elle ? et si elle ne t'abandonnait pas, elle ? ça dépend .. tu aimes ? elle demande. joues rosées tu crois, à moins que ce ne soit les lumières des quelques flammes. tu ne sais pas, et t'as envie de croire que ses joues sont un peu rosées. oui. tu laisses entendre, dans un souffle. cette honnêteté que tu n'es pas capable de vaincre, encore moins devant cinder. tu souris, doucement, un sourire franc, comme tous ceux qui s'affichent sur ton visage. tu ne souris jamais pour rien, toi. j-je vais te chercher une serviette, je reviens. qu'elle t'annonce rapidement, tu n'as même pas le temps de la remercier qu'elle disparaît. tu la laisses s'en aller, tes yeux qui tombent sur ses courbes, un instant. tu détournes le regard, aussi rapidement. t'as pas le droit.. enfin si, mais non. c'est pas bien, si ? tu ne sais plus vraiment. tu observes les yeux, c'est grand et c'est sombres aussi, mais c'est une ambiance qui te plaît, en soi. tu l'entends revenir. une serviette entre les mains, tu l'attrapes et tu viens sécher tes cheveux sans la perdre du regard. hum.. ça va ? tu demandes, c'est bateau, c'est nul, tu aimerais faire plus, qu'est-ce que tu pourrais dire de plus ? j'espère que je te dérange pas, mais l'idée que tu sois seule.. avec ce qu'il se passe en ce moment. tu hausses les épaules, tu continues de sécher tes cheveux sans savoir quoi ajouter. un pas, pour te rapprocher d'elle, puis un second pour t'avancer encore et cette folle envie de l'embrasser. tu ne le feras pourtant pas. ça ne doit pas aller trop vite, n'est-ce pas ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1478 points : 64
pseudo : little liars (audrey)
avatar : kat mcnamara
crédits : perséphone.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 3 Nov - 13:03
la nervosité qui te gagne un peu plus, le fait de le savoir ici, dans le lieu où tu te sentais le mieux, ton sanctuaire en quelque sorte, ça te faisait quelque chose. ton coeur n'arrêtait pas de cogner dans ta poitrine, tu avais presque l'impression de voir des étoiles, et tu n'étais pas certaine si c'était une bonne ou une mauvaise chose. peut-être qu'il se dirait que c'était fait exprès, que tu avais tout préparé alors que ce n'était pas censé être un rendez-vous, ton coeur se serre un peu à cette pensée. ce n'était pas le cas, tu ne devais pas trop espérer, peut-être que ça ne mènerait à rien, tu ne voulais pas souffrir à nouveau, parce que ton coeur avait décidé de croire en quelque chose qui finalement n'arriverait peut-être pas. et pourtant tu le voulais tellement, avec lui. mais il te fallait du temps, et à lui aussi. les sentiments ne se contrôlent pas, les tiens sont déjà bien trop présents, mais tu n'as aucune idée de ce que soën peut ressentir, et ça te fait peur. oui. tes joues qui s’enflamment une fois de plus, cette couleur rouge qui semble colorer en permanence ton visage quand tu es en sa présence. tu prends la fuite presque aussitôt, donnant une excuse pour pouvoir sortir de la pièce et retrouver tes esprits, tu fermes les yeux quand tu arrives dans le salon de l'appartement, posant une main sur ton coeur, tu tremblais un peu parce que tu étais heureuse, et gênée à la fois. tu n'avais pas l'habitude, de ressentir ça, pas de cette manière. pas aussi fort. tu lui tends la serviette quand tu viens de le retrouver, observant le garçon de tes rêves s'avancer dans ton univers. alors qu'il passe le tissu sur ses cheveux, ton regard suivant les gestes, il s'adresse à toi. hum.. ça va ? tu clignes des yeux pour retrouver le fil de tes pensées, ton regard qui vient percuter le sien. o-oui, tu réponds en souriant légèrement, des doigts jouant nerveusement avec une mèche de cheveux. j'espère que je te dérange pas, mais l'idée que tu sois seule .. avec ce qu'il se passe en ce moment. tes lèvres qui s'étirent un peu plus, tu te mords la lèvre comme pour le cacher, ou bien c'est pour masquer l'effet qu'il avait sur toi ? tu me dérangeras jamais, soën. tu murmures alors qu'il se rapproche, tu prends une inspiration, tes yeux s'écarquillant légèrement. tu n'étais pas prête, ton coeur non plus. je suis contente que tu sois là, tu continues dans un souffle, ton regard parcourant son visage, s'arrêtant quelques secondes sur ses lèvres avant de retrouver ses yeux. tu n'osais plus faire le moindre mouvement, comme si ça pouvait briser cet instant.

_________________
    .
    i think i’m in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 308 points : 65
pseudo : margaux (mags)
avatar : maxence df
crédits : little liars/audrey
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Nov - 19:35
une question qui transparaît, et son regard qui retrouve le tien. à chaque fois, c'est une tension électrique qui bondit, à chaque fois, ça te retombe dessus comme si c'était la première fois que tu la voyais. à chaque fois, c'est un nouveau coup de foudre, sauf que cette fois-ci, comparée aux autres, c'est plus fort. c'est plus beau aussi. parce que cette fois-ci, tu peux la regarder, sans détourner le regard, cette fois-si, tu peux te placer à quelques mètres d'elle et contempler chacun des détails qui la caractérisent, ceux que tu ne pouvais pas voir en te retrouvant de l'autre côté de l'amphithéâtre. tu lui souris, un instant. o-oui elle rajoute, rapidement, tandis que tu continues de sécher tes cheveux trempés. c'est ça de courir sous la pluie pour tenter d'être présent auprès d'une princesse qui n'a peut-être pas besoin d'un prince charmant. t'espères qu'elle n'en a pas besoin, parce que tu ne sais pas en être un. pas vraiment. tu t'approches, en lui posant encore des questions. tu me dérangeras jamais, soën. elle souffle, des mots emplis d'une sincérité qui te touche inévitablement. ça te transperce de toute part et t'as l'impression d'entendre une première déclaration. tu ne la déranges pas, jamais. elle est contente que tu es là, même heureuse, tu pourrais en juger. tu souris, en baissant à moitié les yeux vers le sol, comme si tu étais gêné. je suis contente que tu sois là elle rajoute, se mettant ainsi à lire dans tes pensées, cette fois-ci. tu ne sais plus quoi dire, quoi faire. tu te contentes de la regarder, un peu ébahi. ses lèvres et son regard, sans oublier ses cheveux de feu. tu arrêtes ton ascension vers elle, tu te stoppes un instant. à ton tour, d'être honnête. et j'ai tellement envie de t'embrasser cinder. tu lâches, c'est sorti, naturellement, avec beaucoup d'honnêté. c'est ce que tu es, qui tu es, un garçon honnête. tu ne peux pas l'embrasser sans le lui dire, tu ne peux pas forcer les choses sans attendre une réponse de sa part. tu ne peux juste pas te jeter sur elle comme un chien un peu fou. parce que tu la connais tellement peu, à peine. tu connais la passion de son père pour les marvel et la sienne pour les pirates. rien de plus. tu connais pourtant chacune de ses mimiques, chacun de ses regards. tu as l'impression de la connaître par coeur, dans chacune de ses réactions, sans avoir aucune idée de qui elle est, de ce qu'elle a traversé, de ce qu'elle aime et aime pas. tu ne pourrais même pas deviner sa couleur préférée soën.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
i'm in love with you guys
avatar
i'm in love with you guys
messages : 1478 points : 64
pseudo : little liars (audrey)
avatar : kat mcnamara
crédits : perséphone.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Déc - 15:54
ton coeur qui cognait dans ta poitrine, te donnant presque l'impression qu'il allait te briser les côtes. c'était trop, tu ne savais pas si tu étais prête pour ce que soën te faisait ressentir, et pourtant l'avoir là ce soir auprès de toi, ça te faisait aussi tellement de bien. le rouge qui ne quittait à présent plus tes joues alors que vous évoluez sans trop savoir quoi faire, quoi dire. tu ne connaissais presque de rien de lui, tu ignorais encore tant de choses sur ce jeune homme qui occupait tes pensées. tu voulais les découvrir, apprendre à le connaître, et peut-être que .. tu n'osais pas espérer, pas après les déceptions que tu avais vécu, tu ne supporterais pas d'en avoir une nouvelle. tu ne savais même pas s'il avait quelqu'un dans sa vie, et si c'était le cas ? une pointe de tristesse qui te traverse, tes doutes qui reviennent te percuter de plein fouet. et pourtant, t'avais envie d'y croire, s'il était venu ce soir, tu voulais croire que c'était pour toi, parce que tu n'étais pas la seule à ressentir ça.  la distance qui se réduit entre vous, tu te mords l'intérieur de la joue pour retenir un sourire qui menaçait de se glisser sur tes lèvres, même si tes yeux devaient bien montrer à quel point la présence de soën dans ton sanctuaire te faisait de l'effet. est-ce qu'il avait été aussi nerveux que toi, quand il t'avait montré ses dessins l'autre soir ? qu'il t'avait montré une partie de son coeur ? ta confession qui sort alors que les centimètres qui vous séparent se réduisent peu à peu, ton regard qui cherche le sien, comme pour avoir une réponse, une certitude dont tu doutais encore. soën était un mystère pour toi, un livre dont tu n'arrivais pas à comprendre le sens, il y avait ces émotions au fond de son regard que tu mourrais d'envie de connaître, si seulement c'était possible. s'il te laissait cette chance. et j'ai tellement envie de t'embrasser cinder. ton coeur qui rate un battement avant de repartir de plus belle, tu sens ton visage s'enflammer alors que ton esprit tente en vain de trouver quoi dire. tu bégayes cinder, une main nerveuse jouant avec les bords de ton pull, tu étais comme une proie face à un prédateur ne sachant pas où aller pour s'enfuir. tu n'étais pas de ces filles confiantes qui quand un garçon leur faisait une telle déclaration leur répondaient qu'il pouvait y aller, non tu n'étais rien de tout ça. tu ne savais pas comment réagir, et pourtant tu en avais envie aussi. q-quoi ? tu murmures misérablement, alors que la chaleur ne quitte pas ton visage. j-je .. moi aussi soën. tu ajoutes après un long silence, ta dose de courage épuisée pour le reste de la semaine, le regard n'osant pas croiser le sien.

_________________
    .
    i think i’m in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 308 points : 65
pseudo : margaux (mags)
avatar : maxence df
crédits : little liars/audrey
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Déc - 22:39
tu as l'impression d'avoir ta place, l'impression d'être au bon endroit. tu ne voudrais pas être autre part, soën, tu ne voudrais pas être dehors avec tes bombes de peinture, ni même tout seul enfermé chez toi.. non, ta place est là, devant cinder, ta place est là devant elle. sa crinière qui danse en même temps que les flammes des bougies, tu ne sais plus où donner de la tête. ton coeur bat à mille, s'emporte avant de s'éteindre et de repartir. tu ne fais même pas attention à ton corps qui se rapproche du sien. t'en as envie. une attraction à laquelle tu ne résistes pas. comme un fil imaginaire, entre vous, un fil doré qui vous rapproche petit à petit. des mots qui se perdent. t'en as envie, mais tu n'oserais pas faire le premier pas. la peur du refus, la peur qu'elle s'évapore, la peur d'entendre ton coeur se briser.. une fois de plus. tu prends les devants, tout en gardant cette carapace, tout en faisant attention à tes limites, à ce que tu sais faire et ce que tu ne sais pas vraiment faire. tu te protèges malgré tout. q-quoi ? qu'elle commence à sortir. une fois. deux fois. un silence. t'as peur. tu tombes. ça fait mal. t'en as pas envie. pourtant tu ne peux pas faire ça. t'as mal, encore. tu respires mal. tu ne sais plus quoi penser. tu ne sais plus quoi dire. es-tu maudit, finalement ? as-tu mal lu les signes ? peut-être que tu t'es une nouvelle fois voilé la face, peut-être que.. j-je .. moi aussi soën t'entends finalement. changement de situation, le coeur qui repart, les pensées qui s'entremêlent et les gestes qui finissent par suivre, rapidement, sans prévenir. tes mains contre ses joues, tendrement et tes lèvres qui s'accrochent aux siennes. tu l'embrasses doucement, tu l'embrasses avec douceur et tendresse. tu te perds dans ce baiser. tes yeux se ferment, ton coeur tombe, s'ouvre. tu t'ouvres, soën, tu t'ouvres à cinder et tu lui laisses la possibilité de te faire mal, tu lui laisses aussi la possibilité de te reconstruire. tellement de choix et d'options qu'elle n'a pas conscience. tu ne sais pas grand chose d'elle, elle ne sait pas grand chose de toi, et pourtant, c'est beau, et pourtant, c'est fort. tu te redresses, tes lèvres à quelques centimètres des siennes. ton souffle se mélangeant au sien, son parfum qui t'enivre et te donne du courage. je pourrai ne jamais m'arrêter de t'embrasser. parce que c'est bon, parce que c'est intense. parce que c'est tout ce que tu a toujours voulu ressentir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Spark 435m t2m
» Premiers baisers (It Started With A Kiss Tinted Lip Balm)
» + gonna need a spark to ignite. (abbie)
» [MANGA] Kuroshitsuji/ Black Butler
» Iris Rosenbach ♦ Spark in the Dark
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: left over the sea :: park slope
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum