AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

break the rules (nala)

i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 270 points : 19
pseudo : velvet (axelle)
avatar : fiona
crédits : @lempika, valkyries
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Sep - 20:17
elle t’avait dit de mettre une jolie robe. elle t’avait dit de bien te maquiller. de bien te coiffer. d’avoir l’air séduisante ou quelque chose comme ça. tu n’étais pas forcément très emballée de sortir malgré le couvre-feu. malgré l’interdiction de se regrouper. mais elle avait réussi à te convaincre, alors tu t’étais faite belle. au moins assez pour lui plaire à elle. ce n’était pas ton style de vouloir à tout prix attirer le regard des hommes. d’en ramener un après avoir trop bu. tu n’avais couché qu’avec un garçon, une seule et même âme que tu avais aimé désespérément. un amour de jeunesse. tu n’avais aucune honte d’avouer que tu ne savais pas draguer. que tu ne savais ce qui plaisait aux garçons en général. tu étais toi. toujours. entière. peu importe leurs « bonnes » intentions à ton égard. une fois apprêtée, tu t’étais faufilée jusqu’à la porte en criant un « bisou je t’aime » à ravi. tu n’avais aucune envie qu’il te voit sortir dans cette tenue, tu ne serais probablement même pas sortie. même s’il pensait bien faire en te protégeant, tu étais une grande fille maintenant, tu pouvais très bien te protéger toute seule. après avoir passé une dizaine de minutes à chercher un taxi, tu retrouvas nala devant l’espèce de bar dont elle t’avait donnée l’adresse. ce n’était pas le genre de bar que tu fréquentais d’habitude, mais tu lui faisais confiance à nala. tu savais qu’elle ne laisserait rien t’arriver. tu l’espérais en tout cas. elle fumait une cigarette, appuyée contre un mur, quand tu la trouvas enfin. on est où ? tu dis après lui avoir adressé un sourire pas rassuré pour qu’elle comprenne ton état. tu n’étais pas comme elle. tu n’étais pas une fille qui n’avait peur de rien. tu étais tout le contraire toi. une fille pas trop sûre d’elle qui préférait jouer la sécurité. qui préférait une soirée posée avec tes vrais amis, plutôt qu’une grosse fête avec plein d’inconnus. mais tu ferais un effort pour nala. pour toi aussi.

_________________

j'entends vibrer ta voix,
dans tous les bruits du monde.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 396 points : 0
pseudo : cécé
avatar : giza lagarce
crédits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Sep - 19:44
une attaque soit disant. t’en entends parler, mais ça rentre par une oreille et ressort par l’autre. ils croient vraiment qui vont réussir à tous vous garder chez vous le soir. ils croient vraiment que tu vas rester chez toi, que tu vas pas travailler. tu fais n’importe quoi depuis des semaines et c’est sûrement pas eux qui vont t’arrêter. peu importe qui ils sont. t’as plus peur nala, ça fait bien longtemps que la peur ne fait plus partie de tes principes. parce qu’elle fait mal au final, parce que la dernière fois que t’as eu peur c’est quand t’as cru qu’il allait mourir et tu ne veux plus ressentir ça. jamais. tu quittes tes quartiers pour retrouver l’est de la ville. t’as quelqu’un a retrouvé. une jeune fille que tu connais par son nom de famille. le même nom de famille que ce gars que tu détestes aujourd’hui. ce gars qui arrive encore à te faire croire que c’est de ta faute si t’as souffert après votre fin. parce que tu t’es attachée alors qu’il voyait d’autres filles. mais paraît-il que c’était normal. paraît-il qu’il ne s’attache pas à une seule fille. mais toi t’étais pas au courant. alors tu veux le faire chier, rien de bien méchant, elle est gentille babsi, t’as pas envie de lui faire de mal. t’es pas sans coeur à ce point. mais t’as juste envie qu’il flippe un peu, t’as envie qu’il se demande où est passé sa soeur un soir où vous pourriez être en danger à n’importe quel moment. tu ne pensais pas qu’elle dirait oui et t’es toujours pas trop sûre qu’elle pointe le bout de son nez. tout le monde n’est pas comme toi face à la peur. mais pourtant tu la vois qui débarque dans sa belle robe. et ton sourire s’étend. on est où ? qu’elle te demande directement. ta cigarette que t’éteins contre le sol. dans un endroit où tu vas pouvoir t’amuser un peu. que tu dis tout naturellement. une soirée qui pourrait te faire aussi du bien. t’en as bien besoin. allez viens. que t’annonces, alors que tu lui attrapes la main pour l’attirer vers l’intérieur.

_________________

      ( I fucking miss you, all day, every day. )
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 270 points : 19
pseudo : velvet (axelle)
avatar : fiona
crédits : @lempika, valkyries
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Sep - 13:14
sortir alors que le couvre-feu n’était sans doute pas la meilleure idée du monde. selon ces hommes en noir, braver leurs règles était passible de mort. d’explosion de bombes disposées un peu partout dans la ville. il pourrait même y en avoir une cachée dans le club où vous deviez vous rendre, nala et toi. si tu ne mourrais pas ce soir, ravi se ferait un plaisir de tuer quand tu rentrerais. s’il le savait. ton excuse n’était pas vraiment un mensonge. tu étais bien avec une amie. une amie en qui tu avais confiance. dans un endroit où tu vas pouvoir t’amuser un peu. un sourire étira tes lèvres. tu savais que tu ne pouvais que t’amuser avec nala. elle connaissait toutes les bonnes adresses. les bons plans pour sortir. elle ne t’avait jamais déçue pour ça. allez viens. ta main dans la sienne, tu la suivis à l’intérieur. l’obscurité du long couloir que vous deviez traverser te fit un peu paniquer au début, et tu serras sa main plus fort, pour être sûre qu’elle ne te lâcherait pas. au bout de quelques minutes, la couloir déboucha sur une vaste salle. oh. tu lâchas inconsciemment, surprise par l’ambiance. tu ne pensais pas qu’une zone industrielle pouvait abriter un endroit pareil. des danseuses se déhanchaient dans des cages scintillantes à plusieurs mètres du sol. les gens semblaient bouger les uns contre les autres à n’importe quels endroits. sur la piste, les balcons qui délimitaient les multiples étages, il y en avait partout. tu te tournas vers nala avec des étoiles pleins les yeux. j’ai jamais rien vu de pareil. c’est quoi cet endroit ? l’immensité de la salle t’étonnait. te rendait presque timide face à autant de monde. toi qui étais habitée à la scène, tu te sentais vraiment petite, mais aussi vraiment à l’aise ici. encore une fois, nala avait bien fait de te convaincre de quitter la sécurité de ton appartement. tu n’aurais loupé ça pour rien au monde. même pas pour empêcher ravi de s’inquiéter.

_________________

j'entends vibrer ta voix,
dans tous les bruits du monde.


Dernière édition par Babsi Mosley le Lun 23 Oct - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 396 points : 0
pseudo : cécé
avatar : giza lagarce
crédits : AILAHOZ
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Oct - 18:08
t’avais besoin de distraction, besoin d’oublier. et faire sortir babsi en ce moment ferait sûrement rager ravi, un plus que tu prenais en compte. tu ne sais pas s’il était au courant que tu trainais avec sa petite soeur. mais t’espérais au fond de toi qu’il l’apprendrait bientôt. tu joues avec le feu et tu finiras sûrement par te brûler. mais dans le fond n’est ce pas ce que tu cherches réellement ? parce que par ta faute il souffre et tu mérites sûrement le même sort. mais ce soir t’allies tout en un juste pour laisser ton esprit s’évader. babsi elle a besoin de ça, elle a besoin de sortir plus, de dépasser sa zone de confort et tu te fais un plaisir de lui faire découvrir ce qu’on peut faire de fou la nuit par ici. oh. ton regard qui se tourne vers elle. t’espérais exactement cette réaction. tu vois dans ses yeux qu’elle entre dans un autre monde. un lieu que t’as découvert, alors même que tu n’étais pas majeure. c’est dans cette époque rebelle que t’as tout découvert. quand tu décidais de faire le mur à l’orphelinat. et tu finissais par te retrouver par ici, t’aurais peut-être pu finir comme une de ces danseuses. t’aurais pu si ton père ne t’avais pas léguer son empire. maintenant tu te retrouves juste à devoir dans les rues pour pouvoir garder ce qui lui appartenait.  j’ai jamais rien vu de pareil. c’est quoi cet endroit ? qu’elle demande et tu t’étais toi-même perdue dans tes contemplations. t’es tout aussi impressionnée à chaque fois et t’as pas vraiment de mot pour décrire cet endroit. un endroit où tout est permis. tu dis en souriant. tu contemples un peu, avant de la tirer vers la foule. malgré tout ce qui se passe, il y a du monde. un endroit qui ne meurt jamais. on va vous prendre deux shooters de tequila. que tu lâches alors que vous arrivez au bar. tu demandes pas vraiment son avis à babsi. t’imagines qu’elle te laisses juste faire, parce qu’elle sait qu’elle finira par s’éclater ici. tu l’observes alors qu’elle a l’air d’un coup dans son élément, comme si cet endroit réveiller des choses en elle, comme il l’avait fait avec toi à l’époque. t'attrapes finalement les boissons et tu lui en tends un.

_________________

      ( I fucking miss you, all day, every day. )
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 270 points : 19
pseudo : velvet (axelle)
avatar : fiona
crédits : @lempika, valkyries
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Oct - 20:41
cet endroit était surréaliste. il semblait sorti d’une autre dimension, comme s’il n’appartenait pas à ce monde. il ne pouvait pas. tu n’en avais jamais vu de pareil. tu n’avais pas vu grand-chose à vrai dire, excepté le cocon dans lequel ravi t’avait toujours enfermé. excepté les scènes que tu avais foulé durant tes spectacles. mais rien qui ressemblait à ça. rien qui ressemblait tant au paradis et à l’enfer en même temps. un endroit où tout est permis. qu’elle souffla en souriant, t’arrachant à ta contemplation. elle ne semblait sûrement impressionnée par le décor qui se dressait en face de vous. elle ne semblait même pas se préoccuper des danseurs, des gens qui se mouvaient les uns contre les autres, comme si tout ça était normal pour elle. ça devait sûrement l’être. elle devait venir souvent nala. elle connaissait toujours les bons endroits. elle te tira à travers la foule, jusqu’au bar. tu ne sentais encore tout à faire à ton aise ici, mais nala allait t’aider à le faire. l’alcool allait t’aider à le faire. on va vous prendre deux shooters de tequila. tu attrapas le shot qu’elle te tendit avec un sourire. ce n’était pas ce que tu préférais. tu étais plutôt cocktails en général, des trucs plus softs. mais si nala voulait commencer par ça, tu lui faisais confiance. tu savais que la soirée serait beaucoup plus intéressante si l’alcool te faisait tourner la tête. tu te sentirais tout de suite à ta place ici si ton esprit était enivré. à une soirée mémorable, dans un endroit incroyable. tu dis en levant ton shooter pour l’avaler d’un trait. le liquide qui coulait dans ta gorge t’arracha une grimace. tu n’étais pas habituée à tout ça. ravi ne te laissait pas le temps de le faire. à partir de combien ça brûle plus ? tu demandas en rigolant. nala saurait elle. tu comptais sur elle pour te faire passer l’une des meilleures soirées de ta vie.

_________________

j'entends vibrer ta voix,
dans tous les bruits du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Prison Break
» Make it or break it
» échange 406 Break TD contre véhicule 6 à 9 places
» vends ou echange contre une sportive une audi 80 tdi 90cv break
» PEUGEOT 306 BREAK 1,6i SERIE LIMITEE SYMBOL
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: up high in the streets
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum