AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

fallin' (saint)

my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 912 points : 0
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : mourning dove
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Sep - 9:16
 t’as les nerfs jo. tu pourrais tout casser sur ton passage. t’as juste envie d’aller chez tes parents et de leur crier dessus à quel point ils sont cons. à quel point ils sont des parents indignes. t’as envie de les éjecter de cette maison, pour pouvoir vivre toi avec les enfants. tu devrais peut-être le faire après tout. c’est déjà toi qui paye tout. mais pour le moment tout ce que tu vas faire c’est récupérer dylan. tu ne peux imaginer ce qu’il a vécu. t’as entendu dire que tes parents avaient lever la main sur lui. tu t’en veux tellement de ne pas avoir été là pour pouvoir l’empêcher. tu n’as même pas vu les symptômes. première fois qu’il lève la main, enfin tu l’espères. t’espères que tes frères et soeurs te l’auraient dit, si ça c’était déjà passé. tu vas passer plus de temps à la maison maintenant. tant pis si tu dois prendre plus de temps dans les transports. t’arrives finalement, t’as le coeur qui bat à cent à l’heure et puis tu le vois là. il s’amuse avec d’autres enfants. ça te fais chaud au coeur. il va bien. en tout cas il en a l’air. et puis son regard se tourne vers toi et tu souris tendrement. maman qu’il crie alors qu’il arrive en courant. il t’appelle toujours de la sorte, même si t’as déjà essayé de lui faire comprendre que tu n’étais pas sa maman. mais après tout c’est toi qui t’occupe le plus de lui depuis qu’il est bébé. t’as jamais compris pourquoi tes parents avaient continué à faire des enfants. tu l’attrapes dans les bras alors qu’il fonce vers toi. et tu le serres doucement. comme si t’avais peur de le briser. tu ne sais pas vraiment ce qui s’est passé, ils ne t’ont pas dit grand chose. tu sais juste qu’il était ici pendant plusieurs et qu’avant aujourd’hui tu n’avais pas le droit de le récupérer et de le voir. on va rentrer à la maison. que tu lui souffles doucement alors que tu le lâches pour trouver une personne qui pourra te dire quoi faire.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 425 points : 10
pseudo : velvet. (axelle)
avatar : bridget
crédits : @neon cathedral, little liars
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Sep - 20:02
des enfants un peu perdus, t’en voyais tous les jours. parfois des bleus ornaient leur peau blanche, parfois c’était les brûlures de cigarettes. même si tu avais l’habitude, ça te choquait toujours de voir ce que les adultes étaient capables de faire aux êtres qu’ils étaient censés protégés du monde entier. ça te choquait de voir à quel point ils pouvaient abuser de leur force sur les plus faibles. il n’y avait aucune gloire à chercher quand la personne sur qui on tapait ne pouvait même pas se défendre. pourtant, tu te sentais à l’aise au milieu de ces enfants cabossés par la vie. t’étais l’une d’entre eux après tout. contrairement à eux, personne ne t’avait jamais tendue la main pour te relever. personne ne t’avait protégée. c’est pour ça que tu tenais tant à t’occuper de ces gamin. pour leur donner la chance de faire confiance à quelqu’un. le dernier résident de la maison était dylan, un petit garçon adorable qui te suivait comme ton ombre depuis qu’il était arrivé. ce n’était pas correct de préférer un garçon plus qu’un autre, pourtant, tu ne pouvais t’empêcher de l’aimer un peu plus. il te rappelait la saint un peu fragile qui s’était laissée briser sous les coups de ses beaux-pères. tu ne laisserais pas la même histoire se répéter avec lui. tant que tu n’étais pas sûre que ses parents ne lèveraient plus la main sur lui, il était hors de question qu’il quitte le foyer. tu te l’étais promis. tu faisais à manger quand dylan courut vers l’entrée. les mains dans le plat, tu ne pus pas le suivre pour t’assurer que ce n’était pas un étranger. quelques minutes plus tard, tu le trouvas accrochée à une blonde, pas beaucoup plus vieille que toi. tu fronças un peu les sourcils, inconsciemment. vous êtes de sa famille ? tu essayas de rester la plus sereine possible. ce n’était pas à toi de juger son histoire, la tienne n’était pas toute rose non plus. pourtant, tu ne pus empêcher un mépris incontrôlable de s’emparer de toi. pas pour elle. mais pour le fait que ce petit, à qui elle tenait beaucoup visiblement, soit victime des poings de ses parents. ce n’était pas normal. ça ne le serait jamais.

_________________

......................out of luck.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 912 points : 0
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : mourning dove
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Sep - 21:38
t’as eu peur jo et puis la haine s’est emparé de toi. t’as pas encore pu voir tes parents, parce que sinon tu sais que ça aurait pu déraper. ils ont détruit ta vie et t’es pas d’accord pour qu’ils fassent la même chose avec les autres. t’aurais du y aller quand même, vérifier que les autres aillent bien. tu sais plus toujours comment gérer la situation, ce n’est pas vraiment ton rôle mais tu fais du mieux que tu peux. ton petit frère dans tes bras, tu ne le quitteras pas avant de devoir aller travailler. et puis tu reviendras directement à la maison. tant pis pour les longs trajets, tu ne peux pas les laisser seuls tant que tu seras pas sûre que tout aille bien. vous êtes de sa famille ? tu relèves le regard vers cette fille qui se poste face à toi. tu vois son regard, l’expression qu’elle porte sur son visage. et tu ne peux t’empêcher toi-même de t’en vouloir, même si ce n’est pas toi qui a levé la main. t’aurais du voir que quelque chose clochait. t’aurais du être là pour le protéger. oui je suis sa soeur. que tu finis par dire, sûre de toi. tu veux pas montrer que t’es faible face à tout ça. tu veux pas qu’il le garde ici. tu ne les laisseras pas le garder. il sera bien mieux à la maison avec toi et tes frères et soeurs. dylan qui est accroché à tes jambes et tes mains qui caressent doucement ses cheveux. il t’avait tant manqué. il y a des papiers à signer pour que je puisse le ramener ? une procédure ? que tu demandes, parce que t’y connais rien. rien de la sorte n’était jamais arrivée et tu te sens si démunie face à tout ça. t’aimerais savoir exactement ce qui s’est passé, t’aimerais lui demander. mais avec dylan pour le moment coller à toi, tu ne veux pas. tu ne peux pas. t’as pas envie qu’il entende tout ça et tu n’oses pas vraiment lui dire d’aller jouer. tu n’oses plus le quitter du regard.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 425 points : 10
pseudo : velvet. (axelle)
avatar : bridget
crédits : @neon cathedral, little liars
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 18 Sep - 10:03
tu étais sûrement l’une des seules ici à comprendre ce que ces enfants ressentaient. sûrement l’une des seules à avoir vécu ce qu’eux avaient vécu. ils étaient trop jeunes pour comprendre que le monde dans lequel ils vivaient n’était pas tout rose. que ce monde était aussi laid que les gens qui abusaient d’eux. tu essayais d’en sauver le plus possible. de les sauver d’une vie qu’il leur avait été imposée. tu faisais toujours ton maximum pour les protéger, aujourd’hui n’échapperait pas à la règle. oui je suis sa soeur. tu esquissas l’ombre d’un sourire. dylan t’avait beaucoup parlée d’elle. il t’avait dit à quel point il l’aimait. à quel point elle se démenait pour offrir une vie décente à ses frères et sœurs. il y a des papiers à signer pour que je puisse le ramener ? une procédure ? tu soupiras. même si tu sentais que cette femme ne ferait aucun mal à son frère, tu ne pouvais juste la laisser l’emmener comme ça. pas avant de savoir que leurs parents ne le frapperaient plus jamais. je suis désolée, il faut qu’une assistante sociale aille vérifier que l’environnement de dylan est sain et qu’une telle chose ne se reproduira jamais. il ne pourra pas rentrer tout de suite. tu te sentais vraiment navrée pour elle. l’amour que tu voyais dans ses yeux était touchant. mais l’amour ne sauvait pas toujours un enfant. qui sait ce qu’il se passerait si elle s’absentait ne serait-ce que quelques minutes. chaque seconde dans un environnement malsain pouvait lui être fatal. vous pourrez toujours venir le voir. mais on va devoir le garder avec nous pour le moment. ton but n’était pas de séparée une famille. juste de protéger une âme innocente. un petit garçon dont le seul malheur avait été de naître dans une famille qui ne le méritait pas.

_________________

......................out of luck.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 912 points : 0
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : mourning dove
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 13:50
 tu ne pouvais pas envisager une seule seconde de le laisser contre là. tu ne connaissais rien de ce lieu et t’imagines que rien de mal ne s’y passait. mais ce n’était pas la place de ton frère, ici. tu ne pouvais pas l’imaginer loin de ses frères et soeurs et c’est ça que t’as toujours voulu garder. ensemble ils sont une force. alors t’as toujours tout fait pour qu’ils continuant à vivre tout ensemble et jamais tu n’aurais pu penser que ce genre d’événement puisse arriver. t’as échoué…encore… au final peut-être que tu n’es juste pas faîte pour les protéger, tu n’arrives peut-être pas à gérer la situation. mais pourtant tu t’obstines. tu les aimes, comme personne ne peut les aimer. je suis désolée, il faut qu’une assistante sociale aille vérifier que l’environnement de dylan est sain et qu’une telle chose ne se reproduira jamais. il ne pourra pas rentrer tout de suite. tu écarquilles les yeux, alors qu’il resserre son emprise autour de ta jambe. ta main qui vient doucement caresser ses cheveux, alors que tu ne quittes pas le regard de cette fille. tu n’apprécies pas du tout ce qu’elle est entrain de te dire. et tu sais qu’elle ne fait pas ça pour te contrarier, mais tu ne peux t’empêcher de voir rouge.  vous pourrez toujours venir le voir. mais on va devoir le garder avec nous pour le moment. tu souffles à ces quelques paroles qu’elle te lâche. ce n’est pas ici que tu veux le voir. ce n’est pas ici sa place. je…non que tu lâches, sûrement un peu trop énervée. tu dois garder ton calme, surtout devant dylan. tu souffles un peu, tu reprends ton sang froid. et s’il venait vivre chez moi ? que tu lâches sans même réfléchir. t’imagines que ce n’est pas la meilleure des solutions. tu l’aurais à l’oeil, mais il serait seul sans les autres. t’imagines que ton appartement n’est pas le meilleur des lieux pour accueillir un enfant non plus. un lit et un canapé que tu partages avec une colocataire. mais tu ne veux pas le laisser ici. tu ne peux pas l'imaginer et ton coeur se serre rien qu'à cette pensée.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 425 points : 10
pseudo : velvet. (axelle)
avatar : bridget
crédits : @neon cathedral, little liars
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Oct - 18:53
la situation ne semblait convenir à aucune de vous deux. tu étais certaine qu’elle aimait son petit frère. qu’il serait mieux avec elle, en sécurité. mais tu ne pouvais pas prendre le risque de voir l’avenir d’un autre enfant détruit parce que ses parents ne pouvaient pas se contrôler. tu ne le voulais pas. tant qu’il était ici, tu pouvais le surveiller. tu pouvais t’assurer qu’il ne lui arrive rien. ce que tu ne pourrais plus faire une fois qu’il franchirait les portes du foyer en tenant la main de sa sœur. elle pourrait certainement le protéger aussi bien que toi, mieux encore sûrement. mais tu avais toujours du mal à les laisser partir, peu importe depuis combien de temps ils étaient restés. tu avais toujours du mal à les laisser reprendre une vie normale, dans ce monde violent. je…non. tu pouvais sentir que ta réponse ne lui plaisait pas. elle ne t’aurait sûrement pas plu à toi non plus. mais comment savoir que le petit ne finirait pas à nouveau à l’hôpital. comment savoir qu’il resterait sauf, jusqu’à ce qu’il soit assez grand pour se défendre ? et s’il venait vivre chez moi ? tu souris, un peu. ça semblait être une bonne idée, exposée comme ça. pourtant, ça l’était beaucoup quand il s’agissait des papiers. elle aurait sûrement de nombreuses contraintes administratives. des contrôles quant à l’environnement de dylan. tellement de choses auxquelles elle n’était pas préparée. son regard sincère te toucha pourtant. assez pour te donner envie de l’aider. assez pour comprendre qu’elle ferait tout son possible pour garder ton protégé à l’abris des mains sales de ses parents. c’est possible oui. mais il va falloir faire beaucoup d’efforts pour que votre appartement soit aux normes des assistantes sociales. tu jetas un coup d’œil à dylan, pour t’assurer que cette situation lui convenait à lui. à la vue du sourire immense qui illuminait son visage, tu savais que tu avais pris la bonne décision. venez avec moi. tu dis à la femme en la guidant jusqu’à la cuisine. tu servis deux tasses de café. vous en auriez sûrement besoin pour la suite de la discussion. pour que tu lui parles de tout ce qui risquait d’arriver. ce ne serait pas beau tous les jours, tu voulais qu’elle le sache. tu voulais qu’elle comprenne qu’elle ne pourrait pas baisser les bras. jamais.

_________________

......................out of luck.
Revenir en haut Aller en bas
my butt looks good
avatar
my butt looks good
messages : 912 points : 0
pseudo : cécé
avatar : hailey baldwin
crédits : mourning dove
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Oct - 11:51
des paroles balancé comme ça. tu ne sais pas si c’est la meilleure des solutions. t’as d’autres frères et soeurs jo, tu ne peux pas en prendre un et laisser les autres. t’aimerais pouvoir tous les prendre, t’aimerais les accueillir comme il se doit, mais ton appartement et si petit, si minable. pourtant tu n’as pu t’empêcher, les mots sont sortis tout seul, quand tu ne peux pas te faire à l’idée de le laisser là. une idée qui te traverses finalement l’esprit. tu ne sais pas si c’est la meilleure, tu ne demandes jamais d’aide, mais là tu ne sais plus quoi faire jo. t’es perdue et t’aurais bien besoin de lui. c’est possible oui. mais il va falloir faire beaucoup d’efforts pour que votre appartement soit aux normes des assistantes sociales. tu souffles un peu. tu sais très bien que ton appartement ne sera jamais aux normes, mais le sera, c’est sûr. t’y étais, t’as passé une soirée là-bas, prête à te perdre dans cette forteresse. mais tout est tellement nouveau entre vous, est ce que tu peux lui demander ça ? ton regard qui se pose sur dylan, t’as plus vraiment le choix. venez avec moi. tu commences à la suivre, la main de ton petit frère au creux de la tienne et puis tu te baisses vers lui avant d’entrer dans la pièce avec cette fille. je vais discuter avec la dame, tu peux aller jouer d’accord ? que tu lui souffles avant de lui déposer un bisous sur le front. tu ne peux pas imaginer le laisser encore là, même quand tu le vois courir pour jouer avec d’autres enfants. sûrement des petits au destin tout aussi triste. et puis finalement tu rentres dans la pièce, ton regard qui se pose sur cette fille, elle a ton âge, pas beaucoup plus, pas beaucoup moins. mais elle, elle a déjà un boulot, un vrai boulot. une tasse de café qu’elle te tend. merci. tu gardes la chaleur entre tes mains sans savoir vraiment quoi dire. ton regard perdu, tu t’en veux tellement. ça n’était jamais arrivé avant… que tu commences à souffler. jamais et aujourd’hui tu ne comprends toujours pas pourquoi ils ont fait ça. ou alors tu ne l’avais jamais remarqué avant. peut-être que t’es encore plus nulle dans ce rôle que tu n’y parait.

_________________

( I need to get in the right mind, and clear myself up. Instead, I look in the mirror questioning what I've become. I guess it's a stereotypical day for someone like me, without a nine-to-five job or an uni degree )
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 425 points : 10
pseudo : velvet. (axelle)
avatar : bridget
crédits : @neon cathedral, little liars
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Nov - 18:38
dire aux familles qu’elles ne pourraient pas récupérer leurs enfants étaient une des choses que tu n’aimais pas faire, même en tant que bénévole. ça ne te dérangeait pas quand elles étaient nocives. quand elles étaient coupables de tout ce dont on les accusait. mais ça devenait plus dur dès lors que se présentaient des personnes comme la femme devant toi. des personnes qui tenaient vraiment aux enfants, et qui ne leur voulaient que du bien. je vais discuter avec la dame, tu peux aller jouer d’accord ? tu la regardas faire. c’était évident qu’il serait heureux avec elle, mais tu ne pouvais pas en être certaine à cent pour cent. tu ne pouvais pas savoir que ce n’était pas qu’un masque qu’elle portait pour le ramener avec elle. tu aurais aimé que quelqu’un soit aussi prévoyant avec toi, mais tu n’avais pas eu cette chance. tu n’avais pas la chance de te sortir tes griffes de ta mère avant que tes erreurs ne la fassent tuer. merci. tu lui adressas un sourire désolé. désolé pour tout ce qui était en train de se produire contre ton gré. ça n’était jamais arrivé avant… t’aurais voulu lui prendre la main. t’aurais voulu lui apporter un peu de confort, mais tu te devais de rester professionnelle. tu te devais de rester sur tes gardes mais tu voyais bien qu’elle était sincère. vous savez, ça peut arriver très vite, une crise de colère et ça peut déraper. tu n’avais jamais compris les raisons qui poussaient tes beaux-pères à se défouler sur toi. tu n’avais jamais compris comme une petite fille pouvait être responsable de tous leurs malheurs. tu en avais juste déduit que les adultes étaient des créatures étranges qui préféraient évacuer leurs pulsions sur des êtres innocents plutôt que d’affronter leurs vrais problèmes. j’aimerais beaucoup qu’il rentre avec vous vous savez, mais je peux pas lui faire ça. je peux l’abandonner sans savoir qu’il ne lui arrivera rien, vous comprenez ? tu espérais qu’elle perçoive la sincérité dans ta voix. tu espérais qu’elle voit que tu ne faisais pas ça contre elle, ni contre son frère, mais pour eux justement. parce que tu voulais qu’ils soient heureux.

_________________

......................out of luck.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» IUT Saint-Cloud DUT Année Spéciale - admissions 2009
» Saint Maurice d'Etelan FENESTRE
» Saint-Jean-de-la-Neuville
» Pétition - Non à la Saint Cochon
» Le Havre - Rue Bernardin de Saint-Pierre
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: up high in the streets
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum