AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

girl next door (tiana)

i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 229 points : 303
pseudo : mercuria (axelle)
avatar : charleen
crédits : @fancy, nebula
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 23 Aoû - 11:50
depuis que tu avais quitté la maison familiale, tu n’y revenais que lorsque ta mère commençait à se plaindre au téléphone de ne pas te voir assez. cette grande bâtisse où tu avais passé ton enfance ne te manquait pas. elle était synonyme de prison, un endroit où on t’avait toujours dicté quoi faire ou quoi penser, alors que tu n’aspirais qu’à voler de tes propres ailes. ce n’était pas la faute de tes parents, tous les deux étaient des personnes adorables, quoique bornés sur les idées qu’ils devaient transmettre à leurs enfants. ton besoin de devenir qui tu voulais était simplement trop fort pour laisser quelqu’un d’autre décider pour toi. tu écrasas ton mégot avant de remonter l’allée qui menait jusqu’à ton ancien chez toi. mais quelque chose attira ton regard dans la maison voisine. une ombre qui regardait par la fenêtre. tu ne le reconnus pas tout de suite, même si elle te rappelait un vague souvenir d’enfance. est-ce que tiana était rentrée ? si c’était le cas, elle ne t’avait pas prévenue. ta mère non plus d’ailleurs. curieuse de savoir si ta théorie était la bonne, tu rebroussas chemin pour aller frapper à la porte d’à côté. tu espérais avoir raison. tu espérais que cette amie avec qui tu avais grandi et qui avait mystérieusement disparue sans explication, était de retour. tu tapas doucement à la porte, attendant que l’ombre que tu avais aperçue plus tôt vienne t’ouvrir. les minutes passèrent sans réponse, alors tu décidas de repartir vers ta destination d’origine. à peine avais-tu tourner les talons, que la porte s’ouvrit. tu te tournas vers la silhouette qui venait de se révéler. un sourire étira ton visage alors que tu reconnus ton amie d’enfance, changée, mais toujours elle-même. tiana. tu lâchas avant de la prendre dans tes bras. contact dont elle t’avait privée quand elle était partie. maintenant que tu l’avais retrouvé, tu ne la laisserais plus s’éloigner de toi, peu importe ce qui lui était arrivé.

_________________

right now, i just
really want to live.


Dernière édition par Leo Archer le Mar 5 Sep - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 177 points : 45
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : vinyles idylles
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Sep - 22:18
une maison toujours aussi vide d’ambiance. t’hésites à partir, à quitter l’endroit, mais t’as pas l’argent pour. t’es vouée à rester là pour le moment. dans cette triste maison. valsions n’est plus là pour venir égayer ta journée de temps en temps. t’arrives toujours pas y croire. tu ne pensais pas qu’il partirait un jour. le voir sur skype ce n’est pas vraiment la même chose. parce que tu ne peux pas le prendre dans tes bras comme tu avais l’habitude de le faire. alors tu erres encore dans cette maison, sans savoir quoi faire. tu te questionnes sur ton avenir, sans idée sur les études que tu vas reprendre ou si tu vas en reprendre. tu ne pourras pas rester toute ta vie cachée ici. t’as l’habitude de te poser à ta fenêtre. souvent. peut-être trop souvent. d’habitude c’est pour regarder colin, mais aujourd’hui c’est une autre silhouette qui attire ton oeil.  elle a changé, mais tu sais que les voisins n’ont pas déménagé, alors c’est forcément elle. elle te voit et tu te caches d’un coup, comme si tu étais coupable de quelque chose. en réalité tu l’es, mais ça elle ne le sait pas. le bruit de ta porte qui te fais sursauter. c’est elle pas vrai ? t’en es persuadée. alors tu descends les marches doucement. la main sur la poignet, t’hésites. peut-être trop longtemps. parce que quand tu ouvres la porte elle est déjà entrain de s’éloigner. mais elle tape un demi tour impressionnant et vient te blottir dans ses bras. un mince sourire qui s’arrache sur ton visage. tiana. tu restes là sans rien dire, sans rien faire. des souvenirs pleins l’esprit. salut, tu vis encore avec tes parents ? que tu finis par souffler doucement. ça t’étonnes un peu, tu ne la pas vu depuis que t’es de retour. il faut dire que tu ne bouges pas beaucoup de chez toi, mais t’observes, alors tu l’aurais su quand même.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 229 points : 303
pseudo : mercuria (axelle)
avatar : charleen
crédits : @fancy, nebula
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Sep - 17:54
tu ne t’attendais pas à ça en rendant visite à tes parents. tu ne t’attendais pas à retrouver ton amie d’enfance, dans la maison d’à côté. ça faisait longtemps. longtemps que tu n’avais pas eu de nouvelles. longtemps que tu avais cessé d’en demander. mais tu ne l’avais pas oublié. vos jeux de rôles sur les trottoirs du quartier, les goûters improvisés avec vos poupées. tant de souvenirs que tu gardais dans un coin de ta mémoire au cas où tiana réapparaîtrait un jour. quand tu l’avais aperçu à sa fenêtre, tu n’avais pas hésité une seule seconde. alors tu frappais, sans réponse, tu pensas un instant que tu avais halluciné. que cette apparition n’était que l’incarnation de tes désirs profonds. mais dès qu’elle fut dans tes bras, tu compris qu’elle était bien réelle. salut, tu vis encore avec tes parents ? tu t’éloignas un peu d’elle, un sourire toujours collé sur le visage. non, j’ai mon appartement maintenant. t’étais bien contente d’avoir prise ta liberté. contente que tes parents te l’aient accordée après ta grosse erreur. vivre avec iva était l’une des conditions pour laquelle tu avais pu prendre ton envol. c’était une fille sage, aimée de tes parents, il n’y avait aucune raison qu’ils refusent. t’es revenue quand ? vous aviez été proches à une époque. pas assez pour qu’elle te dise qu’elle partait. pas assez pour qu’elle te prévienne non plus qu’elle revenait apparemment. tu n’avais jamais compris pourquoi du jour au lendemain, ta voisine avait disparue. ses parents t’avaient dit qu’elle avait été accepté dans un pensionnat à l’autre bout du pays, mais tu n’y avais jamais cru. elle te l’aurait dit. elle ne serait pas partie comme une voleuse, au milieu de la nuit. pourquoi t’es partie tiana ? tu avais essayé de garder cette question aussi longtemps que possible. mais elle te brûlait les lèvres depuis qu’elle avait ouvert la porte. tu ne pouvais pas attendre de l’avoir retrouver complètement pour savoir. c’était maintenant que tu voulais une explication pour ce silence incompréhensible.

_________________

right now, i just
really want to live.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 177 points : 45
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : vinyles idylles
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Sep - 14:39
une bouffée de chaleur qui emplissait l’air. des souvenirs que tu n’as jamais voulu oublier. que tu n'as pas pu oublier. ils te maintenaient à la surface quand t'étais au plus bas. ça te permettait de te rappeler que ta vie n’a pas toujours été ce qu’elle était. à une époque tu n’étais qu’une enfant innocente, une enfant qui jouait chaque jour avec la voisine. puis t’as été une adolescente joyeuse, avec sa bande de pote et son amie qui habitait juste en face. tout ça c’était avant cette fameuse nuit. cette nuit où t’as plus vraiment su qui t’étais. aujourd’hui tu n’arrives toujours pas à le savoir. tu ne sais pas de quoi ta vie sera faîte demain. qui sait tu pourrais te diriger vers un commissariat et finir par tout balancer. ou bien devant la porte de ces parents à qui tu as retiré une fille. t’as toujours pas eu le courage, même si jordan t’encourages à faire tout ça. mais pour le moment, c’est juste une bonne vielle odeur qui te ramène à la réalité. non, j’ai mon appartement maintenant. tu souris doucement, tu dois sûrement être une des rares filles à encore vivre chez ses parents à cet âge. t’as pas vraiment d’autre option pour le moment. mais tu cherches à fuir cette maison. t’es revenue quand ? qu’elle demande et tu sais que c’est le genre de question à laquelle tu n’aimes pas répondre. parce que les gens en face de toi, n’en aimerons pas la réponse. elle ne l’aimera pas. mais t’es honnête, t’as décidé de plus mentir. jamais. je suis revenue en janvier. j’ai arrêté les études en france. des études que tes parents voulaient que tu fasses. mais t’en avais assez, assez qu’ils te dictent tout. au départ tu pensais que c’était juste pour ton bien, mais t’as compris que c’était juste parce qu’ils ne voulaient plus vraiment te revoir. t’es sûre qu’ils auraient été encore plus heureux si t’étais restée vivre en france. pourquoi t’es partie tiana ? deuxième question qui brûle. ton regard qui n’ose déjà plus affronter le sien. tu ne peux pas. pas encore. tu n’arrives plus à raconter cette histoire. parce qu’elle te brûle les lèvres à chaque fois qu’elle sort. je..j’devais fuir… que tu finis par souffler. c’est ça, t’étais une simple fugitive. tu l’es toujours. j’ai voulu te prévenir, mais..mais j’ai pas eu le temps. que t’avoues. tu voulais rester. tu voulais dire à tes amis qu’on te forçait à partir. des choses que tu n’as pas pu faire avant d’être dans l’avion. et une fois en france, tu n’en as plus sentie la force de le faire.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 229 points : 303
pseudo : mercuria (axelle)
avatar : charleen
crédits : @fancy, nebula
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 20 Sep - 22:22
tu étais contente de retrouver cette amie que tu avais perdu il y a longtemps. cette amie avec qui tu avais grandi. celle chez qui tu te réfugiais quand tes parents avaient le dos tourné. la maison où elle habitait était remplie d’histoires abracadabrantes et d’aventures. revenir ici te rappelait beaucoup de choses. y compris que tiana était partie sans explications. je suis revenue en janvier. j’ai arrêté les études en france. tu haussas les sourcils. en france ? tu pensais bien qu’elle avait dû partir pour une raison précise, mais tu ne pensais pas qu’elle était allée si loin. puis la première partie de sa phrase te frappa. elle était revenue depuis un bout de temps. ça te blessait un peu de savoir qu’elle n’avait même pas cherché à te voir. ni même à t’annoncer son retour. tu l’aurais accueillie à bras ouverts malgré son absence. tu faisais quoi là-bas ? elle ne t’avait jamais parlé d’études. elle ne t’avait jamais parlé de partir à l’étranger. son histoire n’avait aucun sens. à croire que tu ne la connaissais pas si bien que ça. à croire que votre amitié n’était pas aussi forte que tu le pensais. je..j’devais fuir… j’ai voulu te prévenir, mais..mais j’ai pas eu le temps. tu fronças les sourcils en posant une main sur son bras. tu ne comprenais rien. est-ce que tiana avait des problèmes ? elle savait pourtant qu’elle pouvait tout te dire. tu n’étais pas la plus sage de la famille archer, tu n’avais pas fait que des bonnes choses. si tiana avait fait quelque chose de mal, tu pouvais l’entendre. ce n’était pas à toi de la juger pour ses erreurs. de la juger tout court. dis-moi ce qui t’est arrivée.. tu sais que tu peux tout me dire. toi aussi tu avais des choses à dire. à avouer. et pas forcément que des bonnes. toi aussi tu avais un jardin secret que tu n’aimais pas qu’on pénètre. si tiana ne voulait pas parler de ce qui s’était passé, tu ne lui en voudrais pas. tu voulais simplement t’assurer qu’elle allait bien. que c’était bien ton amie qui était revenue.

_________________

right now, i just
really want to live.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 177 points : 45
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : vinyles idylles
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 17:32
l’heure des retrouvailles sonne. mais l’heure des révélations aussi du coup. t’as le coeur qui se tord à cette pensée. t’aimes pas cette partie, mais tu te sens obligée, tu ne peux plus mentir. tu ne peux plus fuir. un rythme que tes parents t’ont imposé et que t’as tout simplement suivit sans jamais broncher. jusqu’à maintenant. tu faisais quoi là-bas ?  tu faisais pas grand chose. t’as pas vécu une vie digne de la ville. t’as juste avancé au jour le jour, t’as commencé des études, qui n’avait aucun sens dans ton cas. tu n’as même pas été diplômé. rien d’important… que tu souffles au final. des paroles que tu lâches, sans qu’elle puisse vraiment comprendre. dix ans que t’as disparu et tu ne sais plus comment lui parler. parce que ce que tu caches est lourd et elle ne s’attendra jamais à ça. dis-moi ce qui t’est arrivée.. tu sais que tu peux tout me dire. tu souris mincement. si seulement elle savait, peut-être qu’elle ne dirait pas ça. c’est pas petit ce qui s’est passé. les parents de ton ancienne amie que tu dois encore voir, ton courage que tu dois encore trouver. je…c’est compliqué… que tu commences à dire alors que tu t’installes sur les marches devant chez toi. ces mêmes marches sur lesquelles vous pouviez passer des heures le soir en vous racontant votre vie. leo elle ne faisait pas partie de ta bande de pote, alors t’avais toujours des trucs à lui raconter le soir. aujourd’hui t’as encore des choses à raconter, mais elles prônent aux bords de tes lèvres sans vouloir sortir. ton regard qui se lève doucement vers elle. j’ai… tu inspires grandement. j’ai tué quelqu’un.. que tu murmures. un son qui s’entend à peine et tu ne sais pas s’il parvient jusqu’à ses oreilles. des années que ça s'est passé, t'en as déjà parlé à jordan et pourtant tu n'arrives toujours pas à réaliser ce qui s'est passé. ce que tu as fait.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 229 points : 303
pseudo : mercuria (axelle)
avatar : charleen
crédits : @fancy, nebula
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 15:13
tiana était partie il y a dix ans. sans explications. sans dire au revoir. tu avais été blessé au début. blessée de réaliser que tu ne comptais pas tellement pour elle finalement. blessé de voir qu’elle ne te faisait pas confiance. pourtant, tu l’avais défendue coûte que coûte contre les rumeurs qui circulaient sur elle après son départ. certains disaient qu’elle était tombée enceinte. d’autres que ses parents étaient violents, et qu’elle avait fugué. tu n’avais jamais rien cru de tout ça. tu savais qu’il avait dû lui arriver quelque chose de grave, sans parvenir à trouver quoi. puis ta quête s’était essoufflée, et tu avais fini par oublier. rien d’important… alors c’était tout ? elle était simplement partie pour ne rien faire. pour changer d’air. cette réponse ne te convenait pas vraiment, mais tu n’étais pas en position de la juger. tu n’étais pas dans sa tête, tu ne savais pas ce qu’il avait pu se passer. tu ne le savais toujours pas. je…c’est compliqué… tu fronças les sourcils, en te retenant de faire le moindre commentaire qui l’aurait empêcher d’aller au bout de ses idées. j’ai… j’ai tué quelqu’un.. tu restas interdite quelques secondes, te contentant de la fixer. tu aurais voulu qu’elle te dise que c’était une blague. tu aurais voulu qu’elle éclate de rire, mais elle n’en fit. son air abattu te prouvait qu’elle disait ça sérieusement. tu ne savais comment le prendre. tu ne savais pas quoi dire qui ne blesserait pas ton amie. volontairement ? c’est tout ce que tu trouvas. tout ce qui arriva à franchir tes lèvres. tu lui pris la main pour la serrer doucement. ce n’était pas parce qu’elle t’avait avouée son plus noir secret que tu allais t’enfuir en courant. pour une fois, tu ne savais pas quoi lui dire, mais ça ne signifiait pas que tu ne serais pas là pour elle. c’était un peu tard pour l’aider à traverser cette histoire. un peu tard pour lui apporter ton soutien. tu le ferais quand même. parce que tu la connaissais tiana, tu savais que ce n’était pas un monstre. tu savais qu’une personne ne devait pas être définie en fonction de ses actions, mais en fonction de ce qu’elle faisait pour rattraper ses erreurs. tiana semblait bien trop brisée pour que tu ne lui pardonnes pas toutes ses années de silence. bien trop brisée pour que tu la laisses tomber.

_________________

right now, i just
really want to live.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 177 points : 45
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : vinyles idylles
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Oct - 21:14
t’essayes de te lancer. tu deviendras bientôt bonne à ça. à force de devoir l’annoncer, mais tu t’es promis de le faire, tu t’es promis de ne plus mentir. dix ans dans le mensonge c’est déjà bien trop long. alors tu balbuties quelques mots, t’arrives pas à en dire plus. ton regard au loin, le plus loin d’ici possible, t’oses pas affronter celui de leo. t’as peur, peur qu’elle parte et retourne tout simplement dans sa maison. après tout, tu comprendrais, toi-même tu ne sais pas comment tu réagirais si elle t’annonçait quelque chose de la sorte. le silence se fait entre vous, c’est pesant, ton coeur qui bat un peu plus lentement à chaque seconde. ta respiration qui se coupe, dans l’attente de quelques mots. un mot, peu importe. volontairement ? tu croises son regard. le voilà le mot, celui qui te fais mal. question qui tombe et que tu peux comprendre. mais tu souffres à l’idée qu’elle puisse pensait que tu l’ai fait volontairement. c’est cette image que tu revois, celle de la fille qui serait capable de tuer quelqu’un. pourtant sa main qui vient attraper la tienne, te rassures un peu. tu soupires doucement. non. que tu viens dire tout simplement. bien sûr que non. je…c’était pas voulu…c’était un accident… que t’ajoutes, comme pour te justifier. pour elle, pour qu’elle comprenne que tu ne serais pas capable de faire ça intentionnellement. mais surtout pour toi, comme pour essayer d’effacer cette culpabilité qui te ronge depuis cette fameuse nuit. mais t’y arriveras que par un moyen et il te fais bien trop peur pour le mettre en oeuvre. t’as entendu parlé de la mort d’ally ? rien que le son de ce prénom, te mets des frisson partout. t’aimerais qu’elle soit encore là aujourd’hui, mais elle n’est plus de ce monde, par ta faute. t'imagines que ta vie aurait pu être totalement différente si cette nuit n'était pas arrivée. et surtout elle serait encore en vie, encore là pour profiter de l'air frais de l'automne qui arrive. encore là pour te faire connaître les dernières musiques tendances. elle te manque ally, chaque jour.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 229 points : 303
pseudo : mercuria (axelle)
avatar : charleen
crédits : @fancy, nebula
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Nov - 20:19
sa nouvelle te fit un choc. tu comprenais maintenant mieux pourquoi elle n’avait rien dit. pourquoi elle était partie sans donner de nouvelles. sans donner de numéro où la joindre, ni d’adresse où lui écrire. tu comprenais son besoin de fuir. tu aurais probablement fait la même chose à sa place, même si ce n’était qu’un accident. ç’en était un pas vrai ? tu ne pouvais pas pensé une seule seconde que tiana ait pu intentionnellement tuer quelqu’un. pourtant, tu posas la question quand même, par réflexe. pour te rassurer aussi un peu sûrement. non. bien sûr que non. je…c’était pas voulu…c’était un accident… tu soufflas. voilà qui te rassurait entièrement. tiana était une gentille fille. elle l’avait toujours été d’ailleurs. ton exact opposé. toujours sage. toujours droite dans tout ce qu’elle faisait. tu l’admirais beaucoup quand tu étais jeune. tu admirais qu’elle puisse être le genre de fille qui aurait rendu ta mère fière. tu aurais pu être comme elle si ton désir de liberté n’effaçait pas tout le reste. t’as entendu parlé de la mort d’ally ? qu’elle reprit. ally ? ally, ally.. ça te disait vaguement quelque chose. mais ça remontait à loin. à une époque où tu fumais beaucoup trop. une époque où ton esprit était toujours flou. est-ce que c’était grave de ne pas se souvenir de la mort d’une personne que tu voyais tous les jours ? la leo d’avant ne se serait probablement par arrêter sur ce détail, mais pas toi. pas celle que tu étais devenue. tu voulais savoir ce qui lui était arrivé à lui si ça impliquait tiana. je suis désolée, je m’en souviens pas.. tu répondis d’un air gêné. t’avais honte de ne plus te rappeler. honte d’avoir à faire revivre cet évènement à tiana, alors qu’elle devait essayer de tirer un trait sur son passé. mais tu voulais toute l’histoire, pour pouvoir comprendre. comment elle est morte ? tu osas demander, parce que t’étais curieuse. et sûrement un peu stupide aussi.

_________________

right now, i just
really want to live.
Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» MAC Look in a Box: Girl Next Door Set
» L.A Girl
» Les Golden Girl
» [BASE DE DONNEES] She ra & Golden Girl
» A new born in the world of Mac addict :) it's a girl!
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: down to the sun :: flatslands
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum