AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

il est parti (baïa)

i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 177 points : 0
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : vinyles idylles
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Aoû - 22:33
il est passé te dire au revoir. il t’a expliqué. t’as rien compris. tu n’as pas vu les choses venir et tu ne comprends toujours pas. t’as l’impression de juste être dans un mauvais. l’impression que tu vas te réveiller à n’importe quel moment et qu’il sera toujours là. que tu pourras aller le voir à son bureau comme tu le faisais de temps en temps depuis ton retour. t’es yeux bouffie que t’as du mal à ouvrir ce matin. t’as pleuré avant de t’endormir hier soir, tu pleures son absence. parce qu’il était la seule chose qui te maintenait depuis dix ans. la seule constante que t’as eu depuis l’accident. et aujourd’hui il est parti loin. tu sais que ça revient au même point que quand t’étais en france. mais t’étais juste pas prête. tu n’as pas envie de partager avec lui que des discussions au téléphone. tu voulais le voir en face, pouvoir le prendre dans tes bras, comme vous le faisiez à nouveau depuis que t’étais de retour. tu sors finalement de ton lit, tu ne regardes même pas par la fenêtre si colin est là. t’enfiles des fringues au hasard et tu files voir la seule personne qui partagera sûrement ta peine. t’as eu son adresse au travail, celui où il travaillait. cette fille qui t’accueillait à chaque fois et tu sais qu’il comptait pour elle. alors tu finis devant sa porte à toquer doucement. tu ne sais pas ce qu’elle devient. tu ne sais même pas s’il est venu lui annoncer. mais elle doit forcément le savoir, puisqu’ils travaillaient au même endroit. et puis la porte s’ouvre doucement. dis moi qu’il n'est pas vraiment parti ? que tu demandes, dans un désespoir monstre. comme si ton frère était mort, alors qu’il n’est que parti dans un autre pays. mais t’avais égoïstement juste besoin de lui et sa présence.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 428 points : 40
pseudo : emy.
avatar : karla souza.
crédits : jugband blues + neon demon.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 16:34
Rien ne va plus... Brooklyn est pris d'assaut, la terreur règne, comme il y a seize ans. Tout le monde se souvient de ce funeste jour de septembre. Baïa reste chez elle, en sécurité. Ils ont interdiction d'aller au travail, mais ce n'est pas comme si elle pouvait encore le faire. Elle a donné sa démission, et elle ne risque plus de mettre les pieds dans les locaux de CST. Elle a tellement pleuré, depuis que Vlasios est parti. Cet homme, elle s'y était attachée, plus que de raison, et c'est aujourd'hui une page qui se tourne. Elle doit aller de l'avant, mais elle se sent terriblement mal. Elle ne fait pas grand chose, elle n'a plus la motivation de rien. Elle se demande si elle retrouvera un poste aussi bon que celui-là. Certes, il lui avait proposé de reprendre les rennes de l'entreprise, mais elle ne s'en sentait pas capable, craignant de ne pas avoir les épaules pour ça. Et finalement, on frappe à sa porte. Elle n'est pas vraiment présentable, toujours en pyjama, les cheveux en pétard. Elle regarde dans le judas de qui il s'agit. Tiana, la petite sœur de Vlasios. Elle hésite quelques secondes, et lui ouvre finalement, voyant qu'elle est aussi mal qu'elle. Elle ne peut pas la laisser comme ça, d'autant plus que c'est dangereux dehors. Tiana la supplie de lui dire que Vlasios n'est pas parti, mais elle a déjà le goût des larmes dans la bouche. « Je peux pas... » murmure-t-elle, la voix presque tremblante. « Il est parti, Tiana. » souffle-t-elle, se retenant de ne pas fondre en larmes. Elle en oublie les bonnes manières, et se décale finalement de la porte pour qu'elle vienne à l'intérieur. « Entre. » lui dit-elle doucement. Elle ne va pas la laisser comme ça, sur le pas de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 177 points : 0
pseudo : cécé
avatar : lorena rae
crédits : vinyles idylles
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Oct - 16:10
 une personne que tu connais à peine au final. mais tu ne vois personne d’autre vers qui aller. t’aurais pu parler avec tes parents, si seulement il te parlait encore. vlasios était tout ce qui te restais dans ta famille. tu n’as plus beaucoup d’amis, plus vraiment personne autour de toi. mais baïa elle connaissait vlasios. baïa t’as toujours pensé qu’elle finirait avec lui, parce que tu voyais les regards qu’ils s’échangeaient tout les deux. maintenant c’est peine perdue. parce qu’il est loin et malgré tout t’as l’espoir qu’elle te dise que tout ça n’est qu’un mauvais rêve. il ne t’a pas abandonné comme ça, il ne t’as pas laissé derrière alors que tu n’avais plus que lui. tu venais à peine de le retrouver après tes dix années loin d’ici et tu pensais que vous passeriez plus de temps ensemble. mais il en a décidé autrement, il a décidé que cette ville n’était plus la sienne ou tu ne sais pas vraiment. je peux pas…  qu’elle souffle. et tu sens les larmes monter une nouvelle fois au bord de tes yeux. tu n’arrêtes plus, parce qu’il te manque déjà. parce que tu ne t’y attendais tout simplement pas. il est parti, tiana. qu’elle rajoute et c’est la couche de trop, celle qui fait couler les larmes qui attendaient tout simplement d’être libérées. entre. ton regard qui croise le sien, tu la vois aussi cette peine, dans son regard. la même que toi et tu sais que t’es venue au bon endroit pour chercher du réconfort. ou pour pleurer à deux. merci.   que tu murmures alors que tu rentres chez elle. lieu que tu ne connais pas du tout, tu l’as eu grâce à l’endroit où elle avait pour habitude de travailler, où ton frère avait pour habitude de travailler aussi. tu sais pourquoi ? tu demandes. parce que t’as l’impression de n’être au courant de rien ou pas des bonnes choses. il n’y avait pas de raison pour toi qu’il quitte la ville, le pays.

_________________

( La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau. )
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 428 points : 40
pseudo : emy.
avatar : karla souza.
crédits : jugband blues + neon demon.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Oct - 11:57
Anéantie, plus rien ne va dans la vie de Baïa. Elle a fait des erreurs, et sur le moment, elle sous-estimait leurs conséquences. Elle ne pensait pas que tout cela irait aussi loin. Elle était tombée amoureuse de cet homme généreux, et profondément gentil. Elle ne savait pas tout de lui non plus... Et maintenant, c'est sa petite sœur qui sonne chez elle. Elle ne peut pas lui dire qu'il n'est pas parti, mais elle aimerait pouvoir le faire. Elle aimerait tant... Et s'il revenait alors ? Qu'en serait-il ? Est-ce qu'il pourrait la pardonner. Tiana se met à pleurer à chaudes larmes, et elle l'invite à entrer. Elle aussi, elle a les yeux humides. Elle vit mal son départ, alors qu'il n'y avait encore rien eu entre eux. Elle va chercher une bouteille de vin rouge, de quoi apaiser leurs maux peut-être. Ce ne sera sûrement pas suffisant, mais cela rendra leur douleur un peu moins vive pour quelques heures. Elle s'assied sur le canapé, servant les deux verres de vin sans rien dire. Elle n'ose pas, elle culpabilise aussi. Elle se pince la lèvre, au moment où Tiana lui demande des détails. Alors il ne lui a pas dit ? Il lui a caché des choses ? Elle se demande ce qu'elle peut et doit dire, mais dans tous les cas, ça blessera la jeune femme. Elle déteste se retrouver dans cette posture, mais prend sur elle. Elle se doit être honnête. Pour une fois. « Il voulait retrouver ses origines... » murmure-t-elle dans un premier temps. Il est parti en Grèce, espérant retrouver la trace de sa mère. Elle a compris que cela comptait beaucoup pour lui... Mais il n'y a sûrement pas que ça. « Et je crois que je suis fautive aussi. » souffle-t-elle. Elle en est sûre même, d'être fautive. Elle lui a menti, alors qu'il s'était attaché à elle lui aussi. Elle ne l'avait pas totalement compris, ou alors à moitié. Cette histoire la dépasse encore.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Parti Indépendantiste - Élections
» FAIRE PARTI CARTE MEMBRE
» PCF : Parti Communiste Français
» Parti Radical du Centre !!!
» Création du Parti Fédéraliste Normand !
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: left over the sea :: park slope
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum