AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

down town. (licus)

i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 232 points : 20
pseudo : dumbo.
avatar : efron
crédits : lempika (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Aoû - 13:32
10 jours en mer, voilà ce que tu venais de quitter, gus. pour une bonne raison, vous aviez fait chou blanc. aucune épave, aucun trésor, rien de particulièrement intéressant qui ne puisse vous rapporter quoi que ce soit. c'était fréquent, dans ton métier. t'étais pas plus étonné que ça même si t'étais légèrement ronchon à ce sujet. 10 jours en mer, sans voir ta femme, sans revoir votre appartement ni même ce que tu avais laissé derrière en toi en quittant les lieux. t'es content de rentrer, même excitation, même sentiment. la maison, y a rien de plus important quand on navigue sur les océans. savoir qu'on appartient à quelque chose, à quelqu'un même. tu souris, un bouquet de fleurs dans les mains. t'as fait une halte en chemin. tu regrettes de n'avoir aucune breloque à lui ramener, d'ordinaire, c'est ce que tu fais. un bracelet perdu, une bague enterrée sous le sable au fond des mers ou même un petit coffret en bois.. l'intention est louable, mais cette fois, tes mains sont vides. tu tournes la poignée, la porte s'ouvre. bon signe ! alors tu entres, et l'odeur familière de ton appartement heurte ton visage de plein fouet. nouvelle salve de sourires sur ton visage, tu t'arrêtes plus. t'es toujours heureux de retrouver ta maison, gus. tu enlèves tes chaussures et tu te diriges instinctivement vers le salon, entendant le bruit de la télévision. licia est là, elle ne t'attendait pas apparemment. d'ordinaire, tu rentres en soirée, pas en milieu d'après-midi. son sourire s'affiche et te fait manquer un battement quand elle pose ses yeux sur toi devine qui est à la maison. tu glisses en la regardant se lever pour venir t'accueillir d'un baiser sur tes lèvres. tu enlaces sa taille d'une main tandis que de l'autre, fièrement, tu lui tends le bouquet. je t'ai ramené un cadeau. pas celui que tu aurais voulu, malheureusement.

_________________

i will love you 'til the end of time, i would wait a million years. promise you'll remember that you're mine.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 219 points : 66
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Naya Rivera
crédits : marie (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Aoû - 19:05
les journées te paraissent longue lorsque gus n'est pas dans les parages. évidemment tu as la possibilité de te concentrer sur ton travail qui te prend beaucoup de temps. comme celui de gus, finalement. mais c'est différent, bien que vous soyez tous les deux attirés par l'océan. lui il part parfois plusieurs jours sans que tu ne puisses vraiment avoir de signe de vie. au milieu de l'océan c'est difficile de pouvoir communiquer. t'étais toujours impatiente de le voir rentrer. mais tu ne savais jamais exactement quand ce serait. aujourd'hui, tu profites d'une journée de repos. t'es installée sur le canapé et tu en profites pour regarder quelques séries que gus déteste. ça te laissera l'occasion de pouvoir passer du temps avec lui dès qu'il sera de retour. t'as toujours de la peine à croire la chance que tu as dans ta vie. cette rencontre avec gus c'est quelque chose d'exceptionnel. déjà cinq années que vous êtes mariés, un peu plus que vous vous connaissez et toi tu ne penses qu'à une seule chose, finir tes jours avec lui. fonder une famille aussi. tu dois reconnaître que ça te travaille de plus en plus. tu as peur d'aborder le sujet, parfois. ton épisode se termine. tu en lances un nouveau. t'as pas le temps d'en regarder cinq minutes que tu entends la porte. t'es surprise, tu te retournes. t'as le sourire jusqu'aux oreilles quand tu le vois, les yeux qui pétillent, le coeur qui s'emballe. tu ne t'y attendais vraiment pas. tu te lèves d'un bond pour aller le rejoindre, te jetant presque dans ses bras pour l'embrasser tendrement. tu m'as tellement manqué. tu lui dis, tes yeux dans les siens. et le bouquet que tu vois ensuite. tu le prends avec plaisir. merci elles sont magnifiques. tu lui dis tout en te dirigeant vers la cuisine pour mettre le tout dans un vase. alors c'était comment ? vous avez trouvé des choses intéressantes ? tu lui demandes, tu t'intéresses toujours à son travail.

_________________
Sous l'océan, sous l'océan, Doudou c'est bien mieux, Tout le monde est heureux, Sous l'océan. Là-haut, ils bossent toute la journée, Esclavagés et prisonniers, Pendant qu'on plonge, Comme des éponges, Sous l'océan.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 232 points : 20
pseudo : dumbo.
avatar : efron
crédits : lempika (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Aoû - 9:51
ce que tu vois dans ses yeux quand elle te rejoint est indescriptible, gus. et tu sais que t'as de la chance. peu de couples peuvent se vanter de s'aimer encore autant, surtout après avoir passé le cap des sept ans de vie commune, non ? vous êtes mariés, vous êtes un couple solide et tu crois en votre histoire plus que tu n'as jamais cru en quoi que ce soit. elle se presse contre toi, embrasse tes lèvres et ton coeur manque un battement. t'es content de retrouver la maison, enfin. tu m'as tellement manqué. qu'elle glisse sans se départir de son magnifique sourire. tu fais de même toi aussi. et puis, tu lui tends les fleurs. elle rougit, comme au premier jour. parce qu'entre vous, ça n'a toujours pas changé et ça ne changera sans doute jamais. elles sont magnifiques. qu'elle te dit alors qu'elle tourne déjà les talons en direction de la cuisine. tu poses tes affaires et puis, tu t'installes au comptoir, la regardant faire tandis qu'elle te demande alors c'était comment ? vous avez trouvé des choses intéressantes ? te ramenant à l'échec de cette expédition. ton moral qui se grise un peu, ton sourire qui retombe. tu soupires on a fait chou blanc. tu dis, simplement. aucune épave, rien du tout. à croire que vous étiez arrivés au bout du compte, gus. comme si t'avais déjà tout exploré les fonds marins près de brooklyn. je suppose qu'il va falloir agrandir notre zone de recherche. tu songes, à haute voix. partir un peu plus loin, c'est partir plus longtemps également. c'est pas que ça t'embête non plus mais t'aimerais qu'elle vienne avec vous, licia. parce que tu dois bien l'admettre, quand t'es loin d'elle, t'es loin de tout.

_________________

i will love you 'til the end of time, i would wait a million years. promise you'll remember that you're mine.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 219 points : 66
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Naya Rivera
crédits : marie (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Aoû - 10:27
t'es heureuse de le revoir. tu ne t'attendais pas forcément à le voir rentrer aujourd'hui. tu ne sais jamais vraiment quand il rentre en réalité. parce que son métier n'a rien de très précis en même temps. tout dépend comment ça se passe sous l'eau, ce qu'il découvre, toutes ces choses-là. mais ça te fait plaisir de voir qu'il est rentré. il te manquait, terriblement. tu ne manques pas de lui dire et t'es ravie d'apprendre que tu lui as manqué à lui aussi. en même temps ça ne t'étonnes pas vraiment. gus et toi êtes toujours fou amoureux l'un de l'autre, comme au premier jour. t'as les joues qui rosissent quand il te tend des fleurs. ce genre de petites attentions qui te font toujours autant plaisir. tu t'occupes de les mettre dans un vase tout en cherchant à savoir comment ça s'est passé. tu vois son visage qui change et avant même qu'il ne réponde tu comprends que ça ne s'est pas passé comme il l'espérait. ils n'ont rien trouvé du tout et t'es étonnées de l'apprendre. ça n'arrive pas souvent. aïe, j'imagine que t'es déçu. tu dis doucement alors qu'il parle déjà d'élargir la zone de recherche. tu penses effectivement que c'est la meilleure solution pour découvrir de nouvelles épaves. mais ça ne te rassure pas vraiment. aller plus loin, signifie également pour toi que tu le verras nettement moins souvent. oui, c'est sans doute la seule solution. mais ça veut dire que tu vas devoir partir longtemps. tu lui fais remarquer en posant tes yeux sur lui. tu ne veux pas l'empêcher d'exercer son travail, sa passion. tu penses pouvoir comprendre mieux que quiconque ce que tout ça représente. mais d'un autre côté tu ne sais pas si votre couple survivra encore longtemps à des absences, surtout si elles deviennent de plus en plus longues.

_________________
Sous l'océan, sous l'océan, Doudou c'est bien mieux, Tout le monde est heureux, Sous l'océan. Là-haut, ils bossent toute la journée, Esclavagés et prisonniers, Pendant qu'on plonge, Comme des éponges, Sous l'océan.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 232 points : 20
pseudo : dumbo.
avatar : efron
crédits : lempika (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Sep - 14:17
les fleurs, c'est une bien maigre compensation. elle le sait, t'as pas besoin d'épiloguer là-dessus. d'ordinaire, tu reviens avec quelque chose de plus sympa, de plus original et de plus personnel. pas cette fois, malheureusement. et tu te détestes, gus. parce que t'aimes faire plaisir à licia, t'aimes licia tout court d'ailleurs. tu l'as aimée dès le premier instant et depuis, t'as jamais cessé d'en être amoureux. la voir, c'est sentir ton coeur battre à nouveau. son sourire, ses mains sur toi et la chaleur de son corps. t'es à la maison, c'est ce qui est le plus important, après tout. aïe, j'imagine que t'es déçu. tu hoches la tête, bougon. oui, un peu, mais pas tant que ça finalement.. parce que t'es là, t'es à la maison. un petit peu. tu admets quand même, avant de lui dire qu'il serait sans doute temps que vous changiez de mode opératoire. y a bien quelques bateaux qui vont plus loin, mais t'appareilles jamais avec eux.. parce que tu sais pas si tu survivrais si longtemps loin de ta femme. oui, c'est sans doute la seule solution. mais ça veut dire que tu vas devoir partir longtemps. tu t'approches d'elle, enlace sa taille et sourit. et si tu venais avec nous ? tu lui dis, sans la quitter du regard. tu pourrais en profiter pour faire tes trucs.. tu connais pas grand chose à son métier, même s'il te passionne quand elle t'en parle, t'as pas bonne mémoire. .. d'océanologue. tu dis en riant doucement. on pourrait plonger ensemble, explorer les fonds marins ensemble.. comme au bon vieux temps. comme le jour de votre mariage, comme votre lune de miel, comme toute votre vie, finalement. parce que la mer fait partie intégrante de votre histoire, gus.

_________________

i will love you 'til the end of time, i would wait a million years. promise you'll remember that you're mine.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 219 points : 66
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Naya Rivera
crédits : marie (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Sep - 7:48
un petit peu. tu comprends tout à fait que ça puisse le frustrer. gus part dans ses aventures dans le but de pouvoir découvrir le monde, de pouvoir trouver des choses particulières au fond de ces océans et revenir bredouille, ça doit le frustrer, au moins un peu. mais tu sais bien que la seule solution à présent, c'est de partir plus loin. découvrir d'autres horizons. tu serais heureuse pour lui qu'il puisse le faire, mais tu sens un pincement au coeur en imaginant le temps que ça lui prendrait d'aller plus loin. un temps énorme durant lequel tu ne le verrais plus du tout. tu lui fais part de tes inquiétudes et tu le vois s'approcher de toi, te prendre par la taille. et si tu venais avec nous ? tu pourrais en profiter pour faire tes trucs.. tu le vois un peu hésitant, ça te fait presque rire. tu sais qu'il n'a jamais vraiment eu de mémoire quand il s'agissait de parler de ton métier. vous partagez la même passion pour l'océan, mais vos métiers sont tous les deux totalement différents. .. d'océanologue. on pourrait plonger ensemble, explorer les fonds marins ensemble.. comme au bon vieux temps. tu imagines tout de suite sa proposition. t'as tes yeux qui s'illuminent. parce que finalement tu aimais ça, partager ta passion avec lui. ça vous permettait d'être beaucoup plus souvent ensemble. ton regard se pose sur le sien. ça pourrait être une bonne idée, oui. tu réponds, avec un petit sourire en coin, les joues rouges. cette idée t'enchante vraiment. mais t'es sûr que ça ne te dérangerait pas ? tu demandes quand même, ne voulant pas être un fardeau pour lui non plus. le but c'est que vous passiez tous les deux un beau moment. et puis c'est là que tu entends quelque chose d'étrange. la télévision est restée allumée pendant que vous discutiez. tes yeux se posent sur l'écran. gus, regarde.. tu lui dis alors que les informations continuent. ils parlent de terrorisme, de couvre-feu, tu ne comprends pas tout. tu fronces les sourcils alors que tu t'approches un peu plus du poste de télévision.
[/color]

_________________
Sous l'océan, sous l'océan, Doudou c'est bien mieux, Tout le monde est heureux, Sous l'océan. Là-haut, ils bossent toute la journée, Esclavagés et prisonniers, Pendant qu'on plonge, Comme des éponges, Sous l'océan.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 232 points : 20
pseudo : dumbo.
avatar : efron
crédits : lempika (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Sep - 13:53
envisager un embarquement avec ta femme, ça te donne le sourire. même si t'es pas très calé sur le métier qu'elle exerce, tu adorerais partager un peu de ton temps libre sur mer avec elle. tu te rappelles de votre mariage, et de tous les souvenirs que vous avez sur l'océan. c'est un peu votre deuxième maison, votre passion commune pour la vie sous-marine. tu souris, alors, très sérieux dans ta proposition. tu voudrais qu'elle te suive, la prochaine fois. vous pourriez partir deux-trois semaines avec ton équipage. elle pourrait faire ce qu'elle doit faire pendant que tu plonges pour le job et ensemble, vous pourriez naviguer, plonger également et vous baignez. la mer vous avait déjà mariés une première fois, pourquoi pas une seconde fois ? elle sourit, conquise, un peu. ça pourrait être une bonne idée, oui. mais t'es sûr que ça ne te dérangerait pas ? tu souris d'autant plus, embrassant son front fugacement pour répondre je serai ravi que tu viennes, vraiment. tu reprends avec humour les gars un peu moins.. mais tu les connais, ils sont bourrus. et puis, on dit qu'une femme à bord ça porte la poisse donc bon. tu rigoles doucement en l'observant quand tout à coup, quelque chose attire son attention. elle se détache, tourne son visage vers l'écran. t'entends rien, mais tu comprends que ça à l'air grave quand elle te dit gus, regarde.. tu t'approches en ouvrant grand les oreilles. on parle de couvre-feu et même d'attaque terrorisme. tu arques un sourcil, tu mets une main sur ta bouche, choqué. t'imaginais pas qu'on puisse en être encore là, et puis, ça risque bien de faire un embargo cette histoire et de maintenir vos bateaux à quai. merde. tu dis avant de la regarder je veux plus que tu quittes la maison sans ton téléphone. tu prononces, un peu trop autoritaire et puis, tu te diriges vers une fenêtre pour observer l'extérieur. tu ressens un vent de panique dans les rues, d'ici. c'est pas possible ces histoires.. tu dis plus pour toi que pour licia.

_________________

i will love you 'til the end of time, i would wait a million years. promise you'll remember that you're mine.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 219 points : 66
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Naya Rivera
crédits : marie (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Oct - 17:57
partager un voyage avec gus, sur l'océan. à la découverte d'eaux inexplorées encore par lui et son équipe. ça te plairait vraiment, tu le sais. t'as une passion pour l'océan toi aussi. t'en as fait ton métier et t'as pas peur de partir quelques semaines en mer. vraiment pas. mais tu ne veux surtout pas que ton mari se sente obliger de te faire la proposition. tu veux que ça lui fasse plaisir à lui aussi et non qu'il voie ça comme une contrainte pour ne pas que tu sois trop triste à l'attendre à la maison. tu sens soudainement son baiser qu'il dépose sur ton front. tu fermes les yeux. je serai ravi que tu viennes, vraiment. tu souris, heureuse d'entendre ces mots. les gars un peu moins.. mais tu les connais, ils sont bourrus. et puis, on dit qu'une femme à bord ça porte la poisse donc bon. tu ris avec lui. tu sais que les hommes ont de sacré superstitions quant au fait d'avoir une femme à bord. mais t'es prête à leur prouver que ce n'est pas du tout un problème et que tu en vas pas leur porter la poisse. loin de là. je leur prouverais le contraire, tu verras. tu dis en riant encore un peu jusqu'à ce que ton regard soit attiré par ce qu'il se passe à la télévision. t'as pas eu le temps de tout comprendre. mais t'as compris que ça se passait ici, dans la ville. t'as compris aussi que c'était quelque chose de grave et tu attires l'attention de gus sur l'écran de votre télévision. merde. je veux plus que tu quittes la maison sans ton téléphone. qu'il te lance, un peu trop autoritaire. ça l'effraie, tu le vois bien. il part vers la fenêtre alors que tu gardes les yeux rivés sur la télévision. la main sur la poitrine. tu n'en reviens pas des images qui sont montrées et des informations qui sont diffusées. c'est grave, très grave. c'est pas possible ces histoires.. tu l'entends dire et ton regard se tourne vers lui. j'imagine qu'on ne va plus tellement pouvoir quitter la maison pour quelques jours. ils parlent même de ne pas retourner à notre travail. tu secoues la tête. tout ça te paraît totalement aberrant.

_________________
Sous l'océan, sous l'océan, Doudou c'est bien mieux, Tout le monde est heureux, Sous l'océan. Là-haut, ils bossent toute la journée, Esclavagés et prisonniers, Pendant qu'on plonge, Comme des éponges, Sous l'océan.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 232 points : 20
pseudo : dumbo.
avatar : efron
crédits : lempika (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Oct - 8:19
ce serait comme à l'époque de votre lune de miel, après tout, et rien ne te ferait plus plaisir que de raviver la flamme dans votre couple. bien qu'elle n'ait, à tes yeux, pas besoin d'être vraiment rallumée. entre licia et toi, c'est pas de l'acquis mais au fond, c'est tout comme. vous ne vous êtes jamais encroûtés, grâce à vos carrières respectifs mais ça fait bien longtemps que vous n'avez pas profité de l'océan ensemble et cette demande, bien que sous-entendue, réveille un véritable besoin que de partager à nouveau votre passion commune pour les fonds marins. son regard s'illumine quand tu lui dis que tu serais ravi qu'elle t'accompagne et puis, elle rit à ta remarque. sur un rafiot, y a beaucoup de choses à respecter, à commencer par l'esprit des marins qui, parfois, peuvent être un peu vieux-jeu. une femme à bord ? ça porte la poisse, il paraît. mais toi, t'as jamais été plus chanceux qu'avec licia à ton bras. tu lui souris, elle te dit je leur prouverais le contraire, tu verras. et tu peux pas t'empêcher de lui voler un baiser. ta femme, c'est ton monde, c'est ton univers même. et quand t'entends à la télévision ce qu'il se passe actuellement, tu prends peur, forcément. tu veux pas la perdre, les risques inutiles n'existent pas et tu sais qu'il faut toujours prendre au sérieux quand il se passe des choses comme ça. tu lui demandes donc de ne plus quitter la maison seule et tu t'avances vers la fenêtre. le spectacle est désolant de solitude, on se croirait déjà dans un désert. pourtant, la nouvelle est assez récente, non ? j'imagine qu'on ne va plus tellement pouvoir quitter la maison pour quelques jours. ils parlent même de ne pas retourner à notre travail. tu tournes ton visage vers ta femme, t'y avais pas pensé. tu soupires eh merde. tu lances avant de prendre ton téléphone. faut que j'appelle mes gars pour les prévenir et faire rentrer tous les bâteaux qui sont en mer. tu lui fais un petit sourire avant de lui voler un nouveau baiser et de t'isoler dix minutes dans la chambre pour passer quelque coups de fils.

_________________

i will love you 'til the end of time, i would wait a million years. promise you'll remember that you're mine.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 219 points : 66
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Naya Rivera
crédits : marie (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Oct - 13:54
pendant un instant t'étais sur ton petit nuage. tu t'imaginais déjà parfaitement bien aux côtés de gus, dans un bateau, partir au loin pour observer l'océan. ça te faisait rêver tout ça. l'idée que vous puissiez à nouveau partager ensemble votre passion commune. tu te voyais déjà entrain d'essayer de gagner la confiance des autres marins un peu trop superstitieux. tu plaisantes d'ailleurs à ce sujet, persuadée que tu pourras gagner la confiance de ces hommes. et gus rit avec toi en te déposant un baiser sur tes lèvres. tout ça, c'est magique. mais tout s'arrête rapidement quand tu entends les nouvelles. c'est à la télévision que ça passe. t'en reviens pas de ce que tu es entrain d'entendre. tu comprends que la situation est grave. il est conseillé de ne pas retourner travailler, carrément.. t'as de la peine à le croire. mais pourtant c'est bel et bien ce qui est entrain d'être annoncé à la télévision. tu ne la quittes pas des yeux, jusqu'à ce que tu fasses remarquer à gus que vous ne pourrez plus vraiment faire grand chose, en fait. il lève son regard vers toi. il n'avait pas réalisé, visiblement. eh merde. tu le vois prendre son téléphone. faut que j'appelle mes gars pour les prévenir et faire rentrer tous les bâteaux qui sont en mer. qu'il te dit en te prenant encore un baiser. il part pour aller filer des coups de fils et toi tu prends place sur le canapé. ton regard ne quitte pas des yeux l'écran. l'information tourne en boucle. des premières attaques ont déjà eu lieu. les images te brisent le coeur. tu sursautes quand gus revient dans la pièce. mais c'est affreux gus.. je vais éteindre, ça me fout le cafard. tu dis en prenant la télécommande pour rapidement éteindre la télévision. tu lèves ton regard vers lui. t'as pu tout régler ? tu lui demandes, ensuite.

_________________
Sous l'océan, sous l'océan, Doudou c'est bien mieux, Tout le monde est heureux, Sous l'océan. Là-haut, ils bossent toute la journée, Esclavagés et prisonniers, Pendant qu'on plonge, Comme des éponges, Sous l'océan.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 232 points : 20
pseudo : dumbo.
avatar : efron
crédits : lempika (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 2 Nov - 14:46
dans la vie, on peut toujours s'attendre à tout mais là, ça fait gros quand même. tu te pensais à l'abri de ces guerres stupides et finalement, ça vous tombe dessus. dehors, ça commence sans doute déjà à exploser et toi, tu réalises que toutes ces histoires ne vont pas arranger tes affaires. tu te tends, c'est instinctif. tu sens déjà l'océan qui s'éloigne et ça te file le cafard. t'es jamais bien quand on t'en tient trop longtemps à distance. t'as besoin d'horizons infinis et d'eau, de goût salé sur les lèvres et des vagues qui disputent la carlingue. tu soupires, tu embrasses ta femme et tu changes de pièce. faut que t'appelles tes hommes, que tu fasses rentrer les derniers bateaux près des côtes et que tu retiennes les autres à l'extérieur des eaux territoriales. t'espères juste que les attaques terroristes se concentreront sur la ville et non sur l'extérieur. quand tu reviens au salon, tu vois ta femme scotchée devant les informations. elle s'exclame mais c'est affreux gus.. je vais éteindre, ça me fout le cafard. et se relève aussitôt. tu soupires, t'approches d'elle et glisses une main sur son épaule sans la quitter du regard. elle demande t'as pu tout régler ? tu hoches la tête. j'ai demandé à ce bon vieux ben willis de contacter les capitaines des trois navires à l'ouest des côtes pour leur demander de rentrer immédiatement. tu remets une mèche derrière son oreille. quant aux deux autres navires en expédition proche des côtes de la nouvelle écosse, ils mouilleront à yarmouth cette nuit et la prochaine, si besoin. t'es chef d'entreprise, tu l'as toujours été. tu l'embrasses encore furtivement et puis, tu regardes par la fenêtre. l'appel de la mer qui te brûle déjà les tripes. t'es comme ça. quand tu te sens enfermé, emprisonné, t'as le sentiment d'étouffer. ça va aller, toi ? tu te retournes vers elle, souriant comme tu peux, masquant tes propres angoisses.

_________________

i will love you 'til the end of time, i would wait a million years. promise you'll remember that you're mine.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 219 points : 66
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Naya Rivera
crédits : marie (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Nov - 9:31
quand gus s'absente, tu te laisses absorber par la télévision. t'aurais mieux fait de l'éteindre. tu détestes ce que tu vois, ce que tu lis dans la bande qui défile au bas de l'écran. ça te fout le moral en bas et quand gus revient, tu t'empresses d'éteindre et de te relever. il s'approche de toi, contact qui te fait du bien, qui te rassure. et tu t'inquiètes pour son équipage, ses collègues qui sont perdus tu ne sais pas trop où et peut-être loin d'être au courant de ce qu'il se passe en ce mometn dans la ville. j'ai demandé à ce bon vieux ben willis de contacter les capitaines des trois navires à l'ouest des côtes pour leur demander de rentrer immédiatement. qu'il t'explique tout en remettant une mèche de tes cheveux derrière ton oreille. quant aux deux autres navires en expédition proche des côtes de la nouvelle écosse, ils mouilleront à yarmouth cette nuit et la prochaine, si besoin. qu'il ajoute, avant de t'embrasser rapidement. toi t'es soulagée. pour toutes ces personnes qui ont une solution pour se mettre à l'abri. mais aussi pour gus. t'es heureuse qu'il soit rentré aujourd'hui. alors tant mieux si tout le monde peut se retrouver en sécurité. tu dis doucement avec un sourire en coin. ça va aller, toi ? qu'il te demande ensuite et tu hoches doucement la tête de haut en bas. oui, ça va aller. ça me rassure que tu sois là. heureusement que tu es rentré aujourd'hui. t'aurais clairement paniqué si jamais il n'était pas là. t'aurais sans doute déjà appelé toute la planète pour savoir où se trouvait ton mari et s'il était bien en sécurité. au moins tu n'as pas besoin de le faire. il est là à tes côtés.

_________________
Sous l'océan, sous l'océan, Doudou c'est bien mieux, Tout le monde est heureux, Sous l'océan. Là-haut, ils bossent toute la journée, Esclavagés et prisonniers, Pendant qu'on plonge, Comme des éponges, Sous l'océan.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 232 points : 20
pseudo : dumbo.
avatar : efron
crédits : lempika (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Nov - 13:42
c'est un embargo pas possible, la situation t'emmerde plus qu'autre chose. tes bateaux sont coincés en mer et tu crains pour la survie de tes employés. t'aimerais être sûr que tout le monde mouille à quai saint et sauf et donc, t'as demandé à ben de t'appeler dès que tout le monde aurait posé pied à terre. en attendant, tu expliques la situation à ta femme, complètement dépassée par les évènements. elle est fragile, licia, tu le vois rarement pourtant. elle se montre toujours très forte et très fière mais dans de rares instants, tu aperçois les failles et tu la trouves plus ravissante encore que jamais. alors tant mieux si tout le monde peut se retrouver en sécurité. tu souris en coin, en embrassant le bord de ses lèvres. tu lui demandes ensuite comment elle se sent. tu lis la panique dans son regard, la terreur également. l'homme est une chose étrange, capable des pires abominations et d'aimer pourtant l'instant suivant. tu la vois qui tremble un peu, tu essaies de la rassurer quand elle te répond oui, ça va aller. ça me rassure que tu sois là. heureusement que tu es rentré aujourd'hui. tu l'attires contre toi, pressant son corps contre le tien avec désir et passion. je suis là chérie. tu murmures dans ses cheveux, sans défaire l'étreinte que tu lui offres. tu serres un peu plus son corps fin contre le tien, au creux de tes bras forts et robustes. et s'il l'avait fallu, je serai rentré à la nage pour m'assurer que tu allais bien, ici. tu dis en souriant dans le vide. t'es prêt à tout pour elle, parce que tu l'aimes plus que tout. tu lui as juré fidélité et loyauté, tu lui as juré d'être là dans le bonheur comme dans la maladie et tu ne comptes pas palier à tes promesses, gus.

_________________

i will love you 'til the end of time, i would wait a million years. promise you'll remember that you're mine.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 219 points : 66
pseudo : keep smiling (alex)
avatar : Naya Rivera
crédits : marie (avatar) astra (sign)
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Déc - 8:32
t'oses pas imaginer la panique que tu aurais pu ressentir si jamais gus n'était pas rentré aujourd'hui, alors que ces terribles nouvelles arrivaient. t'aurais voulu le joindre immédiatement, pour t'assurer qu'il était en sécurité, c'est certain. mais même après t'être assurée de tout ça, tu ne sais pas vraiment si la panique se serait calmée. parce que tu sais bien que tu n'aurais pas supporté d'affronter tout ça seule à la maison. alors t'es vraiment soulagée de le savoir à tes côtés. t'es soulagée de savoir que cette nuit tu dormiras dans ses bras, en sécurité. parce que c'est ça finalement. gus t'as toujours apporté cette sécurité qui te rassure. ce n'est pas pour rien qu'il est ton mari, à ses côtés, tu te sens bien. même dans les pires instants. alors il est vrai que tu ressens quand même un peu de panique, comment ne pas la ressentir avec ce qu'il se passe en ce moment. mais tu sais que tout ira bien avec lui à tes côtés. je suis là chérie. qu'il te dit en t'attirant contre lui. tu sens ton corps qui se détend alors que tu sens le contact du sien. tu souris. t'es heureuse avec lui licia. c'est certain. et s'il l'avait fallu, je serai rentré à la nage pour m'assurer que tu allais bien, ici. qu'il ajoute en riant un petit peu. tu en fais de même à ton tour. sourire en coin. je ne doute pas que tu l'aurais fait. tu dis ton regard dans le sien. je t'aime gus. tu dis dans un murmure. ton corps qui se colle contre le sien encore un peu plus et tes lèvres que tu viens poser sur les siennes. avec un sourire en coin. t'es bien licia. vraiment.

_________________
Sous l'océan, sous l'océan, Doudou c'est bien mieux, Tout le monde est heureux, Sous l'océan. Là-haut, ils bossent toute la journée, Esclavagés et prisonniers, Pendant qu'on plonge, Comme des éponges, Sous l'océan.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 232 points : 20
pseudo : dumbo.
avatar : efron
crédits : lempika (avatar)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Déc - 14:53
t'as toujours été prêt à faire n'importe quoi pour licia. ça fait bien longtemps qu'elle a remplacé toutes les autres femmes dans ton coeur, sinon l'océan à qui elle ne pourra sans doute jamais faire concurrence. alors cette menace qui vous tombe dessus, ça t'effraie autant qu'elle. parce que tu ne veux pas qu'elle s'angoisse, tu ne veux pas qu'elle panique non plus. parce que tu prends conscience que t'aurais pu être bloqué en pleine mer, loin d'elle. tu te serais inquiété tout autant, t'aurais pas pu passer la nuit loin d'elle. tu l'enlaces, tu la protèges, comme tu l'as toujours fait. parce qu'elle représente un monde à tes yeux, parce qu'elle est ce que tu as de plus cher et que tu ne peux pas envisager de vivre sans elle. elle se détache, sourit et rigole même à ta remarque. je ne doute pas que tu l'aurais fait. tu souris, en ramenant une mèche derrière son oreille. elle ajoute je t'aime gus. et ça sonne presque comme un aurevoir. t'es pris de cours, elle t'embrasse. tu la laisses faire, c'est gentil, c'est doux. à votre image. et puis, tes mains qui glissent le long de son dos, de son corps. qui passent sous son haut, qui frôlent sa peau. tu l'attires plus contre toi, tout à coup, mû par le désir, l'envie, le plaisir. tes mains qui remontent le long de son dos, toujours sous son haut. tes doigts qui jouent avec sa peau, tes lèvres qui se font plus insistantes et ton corps qui se presse un peu plus contre le sien. tu l'aimes aussi, licia.

_________________

i will love you 'til the end of time, i would wait a million years. promise you'll remember that you're mine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» [VENDU] Chrysler Town & Country V6 3.8L LXI BVA
» Amplifié: Gulabi vs Girl about town
» PB AWD sur grand voyager 3.8 v6 town and country 1994
» Cougar Town.
» [BASE DE DONNEES] Petits Malins - Maple Town
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: left over the sea :: park slope
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum