AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

can you keep a secret ? (romeo)

i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 113 points : 116
pseudo : emy.
avatar : caitlin stasey.
crédits : leave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Aoû - 12:20
Toujours élégamment vêtue, Joan arrive, comme chaque matin, dans le bâtiment qui abrite le cabinet. Le mariage approche chaque jour un peu plus, mais ils ont encore quelques mois devant eux. Tout autant de fois, elle se demande si elle le veut vraiment. Certes, elle a de l'affection pour lui, et elle l'aime... Mais ce n'est pas aussi fort que ce qu'elle a ressenti un jour, pour un homme avec qui elle a tout gâché. Joan est loin d'être parfaite... En ce moment, elle sort plus de raison, elle flirte alors qu'elle est fiancée. Elle se dit qu'elle doit profiter, avant de devenir une épouse. Si seulement elle ne renonce pas... Elle y pense sans arrêt, et c'est la secrétaire qui la tire de ses pensées, lui annonçant qu'un certain Romeo de Nucci veut la voir. Elle adresse un sourire poli à la jeune femme, lisse sa jupe en se levant pour être présentable. Elle le rejoint, lui tend la main pour le saluer de manière professionnelle... Quand bien même elle ne manque pas de remarquer qu'il est agréable à regarder. « Monsieur Romeo de Nucci ? Joan Castillo. Suivez-moi... » Elle prend les devants pour lui montrer la direction de son bureau, puis ferme la porte derrière lui. Comme toujours... Secret professionnel oblige. Elle l'invite ensuite à s'asseoir d'un geste de la main, « Installez-vous. » Elle contourne le bureau pour aller s'asseoir à sa place, sort de quoi noter puisque cela peut toujours être nécessaire. « Qu'est-ce qui vous amène ? » demande-t-elle naturellement. Elle pose son regard sur lui, émettant déjà des hypothèses sur la raison de sa venue. Vu son âge, ça lui semble peu probable qu'il s'agisse d'un divorce... Peut-être que c'est au sujet d'une histoire de succession.

_________________
when you're young
we were so young when we thought that we knew how to love fought about anything, everything that did is function but we just gotta own that shit don't let it go like this maybe we can go from this, yeah @the chainsmokers ≈ young©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 449 points : 137
pseudo : forward. (marie)
avatar : diego barrueco.
crédits : ailahoz, instagram.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Sep - 18:17
t'es nerveux. tu ne devrais pas être ici mais tu n'en peux plus. t'es partagé entre ce que tu ressens et ce que tu as fait. tu ne devrais pas continuer à voir jo et pourtant... ton corps reste indéniablement attiré par elle. elle te manque lorsqu'elle n'est pas là, tu la veux... comme jamais tu n'as voulu personne. tu te fiches pas mal du fait que tu l'aies trouvé dans la rue à faire la pute... tu ne vois plus les autres, ni même cette charmante femme qui s'approche de toi dans son fameux tailleur. trop stricte sans doute. tu te lèves lorsqu'elle prononce ton nom. monsieur romeo de nucci ? joan castillo. suivez-moi... tu hoches la tête seulement après lui avoir serrer la main. t'es pas là pour n'importe quoi et t'as l'impression d'être dans le couloir de la mort, prêt à passer du côté des accusés après avoir fait ta funeste confession. t'es pas prêt mais c'est trop tard maintenant... c'est toi qui l'a choisi, il te faut prendre ton courage à deux mains. installez-vous. tu hoches la tête et tu ne te fais pas prier pour poser ton derrière sur la chaise en face de ton bureau. qu'est-ce qui vous amène ? elle demande déjà, trop vite à ton goût. c'est ton tour de parler maintenant. t'as les mains moites. t'es pas bien. tu ne devrais pas faire ça. tu devrais garder ton histoire pour toi. t'es reponsable, comme jamais... on pourrait te mettre en prison. ce que je dis là, dans ce bureau, vous ne pourrez pas l'utiliser contre moi ? tu demandes. parce que tu vas payer romeo... et t'as bien l'intention de pouvoir partager sans que jamais ça ne sorte de cette salle avec toi. tu veux un secret clair et net et tu le lui fais comprendre par le regard que tu lui lances. t'es sérieux, plus que tu ne l'as jamais été ! ta vie en dépend plus que tout aujourd'hui.

_________________
 
i'm missing more than just your body,
i know that i let you down
is it too late now to say sorry ?
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 113 points : 116
pseudo : emy.
avatar : caitlin stasey.
crédits : leave.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Oct - 16:19
Joan quitte son bureau pour accueillir son rendez-vous. Elle a déjà entendu le nom de ce nouveau client, à force de fréquenter des cercles de personnes aisées. C'est le travail qui veut ça, d'autant plus que tout le monde ne peut pas se permettre d'engager un procès. Ça coûte très cher de se défendre, et parfois ce sont des années de lutte juridique qui s'annoncent. Ces gens-là n'ont aucun problème à se payer le meilleur avocat du domaine. Elle n'a pas la prétention d'en être là, mais elle se débrouille bien pour le peu de carrière qu'elle a derrière elle. Elle a rarement perdu ses procès, parce qu'elle a toujours travaillé comme une acharnée pour gagner. Elle le trouve dans la salle d'attente, et lui serre la main de manière professionnelle. Une poigne ferme, mais pas trop. Elle l'invite à la suivre, lui dit de s'installer. Elle ne perd pas de temps, elle va droit au but, comme toujours. Il semble avoir quelque chose à se reprocher, vu son air, mais elle attend, essayant de faire abstraction de l'impression qu'il lui donne. Sa question, elle renforce d'autant plus sa première idée. Ça doit être grave, mais à quel point ? Il craint qu'elle n'utilise ses confessions contre lui, mais ce serait totalement contraire à l'éthique. « Non. Je suis tenue au secret professionnel. » dit-elle, sincère, et pour le rassurer aussi. Elle lui adresse un fin sourire, comme pour l'encourager et lui dire que cela restera bien entre eux. « Est-ce que vous désirez être enregistré ou vous ne préférez pas ? » Les clients ont le choix, quand ils font une déclaration. Elle pose seulement la question par formalité. Maintenant c'est à lui de décider, et de lui dire ce qui l'amène. Elle attend patiemment, ne le brusquant pas, sachant très bien que cela peut impacter une déclaration.

_________________
when you're young
we were so young when we thought that we knew how to love fought about anything, everything that did is function but we just gotta own that shit don't let it go like this maybe we can go from this, yeah @the chainsmokers ≈ young©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
i'm the queen, can't taste it
avatar
i'm the queen, can't taste it
messages : 449 points : 137
pseudo : forward. (marie)
avatar : diego barrueco.
crédits : ailahoz, instagram.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Oct - 7:17
t'es pas certain du bien fondé de ce que tu es en train de faire. tu veux juste t'assurer que tes mots ne peuvent pas sortir de ce bureau. pour autant, eu sait qu'au moment où tu auras dit ce qui t'accable, tu ne pourras plus jamais revenir en arrière et tu risques malgré tout de finir en taule pour ça. non. je suis tenue au secret professionnel. ça te rassure. autant que ça te donne envie de t'enfuir. tu peux parler alors ? tu sais que ça va apaiser quelque chose en toi que de dire ce qui refuse de te laisser tranquille. quand t'es avec jo. tu ne penses qu'à ça... et ne pas être avec jo te brise en mille morceau. t'es condamnée romeo... un écorché vif qui doit vivre avec ses erreurs stupide et son manque de réflexion. est-ce que vous désirez être enregistré ou vous ne préférez pas ? tu secoues la tête vivement. et si l'enregistrement venait à sortir, d'une manière ou d'une autre. jamais de la vie. tu ne peux pas risquer tout ça. tu parles, elle écoute, le reste, ce sont les quatre murs de ce bureau qui te maintiendront à l'écart de ta peine de prison. tu baisses la tête, tu soupires. non, pas d'enregistrement. tu lances, sûr de toi. tu baisses la tête sur tes mains. t'es nerveux. c'est le moment où tu te confesses. t'aurais sans doute dû aller à l'église mais... tu ne crois pas en dieu. et t'es certainement pas un hypocrite de ce type... j'ai tué un petit garçon. tu lances, dégoûté de toi même. c'était... il y a quelque temps... on était bourré, on jouait comme des crétins. et... les yeux fermés, j'ai tiré droit sur lui. tu ne voulais tuer personne... il se trouvait là, au mauvais endroit, au mauvais moment. tu te souvent de sa grande soeur, celle que tu aimes, qui accoure plus vite que jamais vers lui. tu te souviens du réveil que tu as vécu après ça. de tes potes qui n'ont cessé de te dire qu'il fallait y aller et toi, pétrifié par ce que tu venais de faire... t'en frissonnes encore aujourd'hui.

_________________
 
i'm missing more than just your body,
i know that i let you down
is it too late now to say sorry ?
Revenir en haut Aller en bas
 
can you keep a secret ? (romeo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Secret diary of a demented housewife by Niamh Greene
» Rouen. Insolite et secret.
» Savez-vous garder un secret?
» LE SECRET DE L'AUBERGINE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
» Le Secret des Vikings

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets-
Sauter vers: