AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

mauvais timing (cola)

avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 495 points : 60
pseudo : askip.
avatar : jauregui.
crédits : exordium (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Aoû - 10:02
de ta main tremblante, tu poses le téléphone sur la table basse. tu regardes derrière toi, tu retiens ton souffle et un haut-le-coeur. y a cet homme, allongé à même le sol. il saigne, sans doute beaucoup trop. et puis, y a ce chandelier, juste à côté. celui avec lequel tu l'as frappé. t'as eu peur, lolly, trop peur. tu remontes la bretelle de ton déshabillé, te moquant bien d'être encore à moitié nue, dans une chambre de motel pourrie. tu attends, t'as plus rien d'autre à faire. tu enlèves tes talons pour trouver plus de stabilité et t'assieds sur le lit, laissant tes cheveux longs retomber devant ton visage pour étouffer un premier sanglot. qu'est-ce que t'as foutu, lolly ? t'es dans la merde, tu le sais pertinemment.. mais tu voulais pas, non. il t'a prise par surprise, il s'est montré insistant, il était prêt à te violer. t'as senti ton sang ne faire qu'un tour et le reste, tu l'avais pas calculé. tes yeux qui ont remarqué le chandelier, tes mains qui ont fondu dessus et le coup que tu lui as asséné. le bruit, le choc, le sang sur ton visage, sur tes lèvres et sa chute. t'as pas su quoi faire d'autre que de contacter cola.. tu voulais pas la revoir mais il s'agissait ici d'un cas d'extrême urgence, non ? et puis, elle saurait quoi faire, elle était flic ? tu soupires, une larme se niche dans ton regard, une seconde, et tu laisses éclater un sanglot.. une plainte, une prière. t'es pas venue à brooklyn pour sombrer, pourtant, c'est ce qui t'arrive, finalement. tu sais plus où tu es, lolly, ni ce que tu vas bien pouvoir faire à présent. et si tout ce qui t'attendait, c'était un chouette séjour en taule ? t'es pas préparée pour ça.. ça frappe à la porte, tu te redresses d'un bon.. tu t'approches, sans ouvrir. co-cola ? ta voix tremble, t'attends qu'elle confirme et puis, tu ouvres, sans te soucier un instant de ta tenue, de ton état. tu la regardes, les yeux humides.. t'as jamais eu autant besoin d'elle qu'à l'instant.

_________________

easy for a good girl to go bad and once we gone, best believe we've gone forever. don't be the reason. you better learn how to treat us right 'cause once a good girl goes bad, we die forever.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 11647 points : 77
pseudo : forward. (marie)
avatar : kendall jenner.
crédits : pathetic fallacy, valkyries.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Aoû - 10:26
ses mots qui jouent sur ta conscience à l'instant même où tu les reçois. elle n'a personne d'autre. il est mort. et toi, t'es là, étendue dans ton lit blanc. t'en peux plus. t'as mal parfois, mais tu comprends pas pourquoi t'es obligée de rester ici. tu repousses les couvertures rapidement, t'essayes d'attraper les béquilles qu'on a laissé trop loin de toi comme pour t'empêcher de t'échapper. t'es obligée de poser un pied par terre. ça t'arrache quelques larmes alors qu'enfin tu réussis à te porter jusqu'à tes vêtements. tu passes difficilement ton jean par dessus le bandage. t'imagines que ça tiendra le coup. t'as encore des points. et quelques jours à passer à l'ombre de cet hôpital qui commence à te donner la chair de poule. t'as demandé à ta mère de venir te chercher lorsqu'on te donnera l'autorisation de sortir. tu passes la veste avec laquelle tu es arrivée, t'es certaine qu'il reste encore quelques marques de ton sang. ça fera l'affaire. tu surveilles le couloir par l’entrebâillement de la porte. il est tard, il n'y a qu'un infirmière de garde qui s'engouffre dans une chambre, si t'arrives à faire vite tu pourras sans doute être revenue avant qu'on se rende compte de ton absence. déjà, t'es dans l'ascenseur qui t'emmène loin. tu prends un taxi. tu ne peux pas marcher. t'y arrives pas. on t'a prévu des séances de rééducation, t'iras, c'est certain. ta mère t'y emmènera de toute façon. tu lui as fait croire que t'avais pris une balle en service. elle ne sait pas que tu as démissionné. elle finira par le savoir... mais pour l'instant, tu préfères la préserver. t'arrives en bas de l'hôtel, t'as le numéro de la chambre, les gouttes de sueur perlent sur ton front. t'aimes pas marcher avec les béquilles. ça t'empêche de pouvoir faire ce que tu veux. tu frappes à la porte, deux coups. t'espères qu'elle est encore là. t'espères qu'il n'est pas vraiment mort. t'en peux plus des morts... co-cola ? t'entends. pas assez de temps pour te laisser le temps de répondre. la porte s'ouvre sur elle. tu ne sais pas depuis combien de temps tu ne l'as pas vu. t'as arrêté d'essayer. c'était un problème de plus que tu as décidé d'ignorer. elle a l'air mal. t'as envie de penser que tu l'avais prévenu et que ce n'est pas de ta faute. tu la pousses presque en entrant avec tes béquilles. tu cherches déjà. tu ne dis rien, tu trouves le gars... inconscient ? tu te penches, tu glisses tes doigts contre sa gorge. un soupire de soulagement. il n'est pas mort. t'annonces comme une libération. tu te retournes pour la regarder, dans cette tenue, dans cette situation. c'est comme ça qu'elle a envie de vivre sa vie ? réellement ? t'aurais pas dû venir, ce n'est plus pour toi, ces choses là.

_________________

a dream of you and me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 495 points : 60
pseudo : askip.
avatar : jauregui.
crédits : exordium (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Aoû - 10:36
tu sais même pas pourquoi t'as composé son numéro.. t'aurais pu te rabattre sur sia, ou même sur kaz. t'es persuadée qu'ils auraient su quoi faire. alors pourquoi elle ? un instinct primaire, sans doute. l'idéologie qui veut que les liens du sang passent avant le reste. le problème, c'est que vous n'avez jamais développé de relation assez stable et saine pour te laisser croire que tu pouvais vraiment compter sur elle. et si elle ne venait pas ? après tout, elle venait de t'affirmer qu'elle était à l'hopital. pourquoi ? t'as été absente de sa vie trop longtemps, il paraît. ça finit par te jouer des tours. et toi, t'es là, en petite tenue, à te demander si elle saura t'aider, si elle le voudra seulement. t'es là, à moitié nue, à te torturer l'esprit et à penser que t'aurais sans doute jamais dû te reposer sur l'espoir, aussi infime soit-il, qu'elle soit la soeur que t'as toujours rêvé d'avoir. on frappe, illusion qui te berce quand t'ouvres la porte. c'est elle ! ton coeur reprend sa course folle, elle, elle te bouscule, elle ne dit rien. tu remarques les béquilles, tu remarques la démarche. tu devrais dire quelque chose mais déjà, elle se penche.. merde, pourquoi t'as pas pensé à prendre son pouls ? t'es conne, lolly. dans ton accès de folie, t'as oublié les gestes élémentaires. elle te fusille du regard, en disant il n'est pas mort. tu comprends clairement ce qu'elle sous-entend, cola. tu l'as dérangée pour rien, pour changer. elle devrait pas être ici et toi, tu la mêles à tes histoires, malgré toutes vos disputes. tu rougis, sans broncher pour autant. tu la regardes en soufflant dieu merci. un problème de moins. t'as pas à envisager de trouver un surnom qui en jette pour ton séjour en taule et qui fasse suffisamment peur pour qu'on évite de t'embêter. tu réalises brusquement ta tenue et sans savoir pourquoi, tu te sens subitement très mal à l'aise. t'attrapes le manteau derrière la porte et tu l'enfiles. qu'est-ce.. qu'est-ce qu'on fait ? encore une fois, tu lui imposes la situation sans savoir si elle veut vraiment te venir en aide. parce que t'es paumée, lolly et que tu sais pas trop quoi faire dans ce genre de situations.

_________________

easy for a good girl to go bad and once we gone, best believe we've gone forever. don't be the reason. you better learn how to treat us right 'cause once a good girl goes bad, we die forever.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 11647 points : 77
pseudo : forward. (marie)
avatar : kendall jenner.
crédits : pathetic fallacy, valkyries.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Aoû - 10:52
tu cherches un endroit pour pouvoir te poser. t'as besoin de t'asseoir déjà, la jambe raidie par l'impact de la balle de marcus. tu soupires. tu te rends compte du ridicule de cette situation. elle n'avait pas réellement besoin de toi... son inconscient peut-être ? t'en sais rien... juste une manière de plus de te retrouver dans de beaux draps, quand tu devras expliquer pourquoi toi, tu t'es échappé de l'hôpital pour aller retrouver ta soeur qui semblait sur le point de faire le travail pour lequel elle se destine. tu secoues la tête. t'es fatiguée. t'en as marre. et t'essayes de t'y faire, parce qu'au fond, elle s'est juste retrouver dans tes affaires sans le demander... elle a fait les mauvais choix... comme tu l'as fait au même moment. dieu merci. qu'elle soupire, rassurée ? elle aurait sans doute pu s'en rendre compte seule. il ne va probablement pas mourir. il a l'ai sonné. il pourrait faire un tour chez un médecin, au cas où il soit en train de subir une commotion mais... t'es certaine qu'elle n'y a pas été assez fort pour être capable de tuer ce gars de ses mains nues. t'as pas envie de faire d'efforts aujourd'hui. t'es persuadée qu'elle devrait apprendre de ses erreurs maintenant qu'elle vient d'en vivre une plus terrible que les autres. qu'est-ce.. qu'est-ce qu'on fait ? elle demande, dans l'attente, comme si t'étais la solution, réellement. tu secoues la tête en rigolant. tu ne vas rien faire toi, seulement lui dire ce que tu aurais fait. elle ne risque rien après tout, même pas un arrêt au poste de police. toi, tu vas prendre ton téléphone pour faire venir une ambulance, au cas où. la police va sans doute te poser des questions, t'auras qu'à leur dire la vérité... ça te semble n'être qu'un cas d'agression banal. fais pas l'idiote et ne mens pas, ton visage est probablement sur les caméras de surveillance. tu ne risques rien, il n'est pas mort, et t'as l'air de t'être défendu... tu glisses comme si t'avais fait ça toute ta vie. trouver des solutions aux problèmes, c'est ton domaine depuis que tu vis une double vie que tu as décidé d'embrasser de ton plein gré. et tu vas m'appeler un taxi pour que je puisse rentrer. tu conclues. tu ne proposes même pas d'envisager la discussion, t'en as rien à faire. elle a décidé de suivre son chemin, tu ne t'opposeras plus à la laisser vivre sa vie comme elle l'entend, t'as trop de travail à faire sur la tienne déjà.

_________________

a dream of you and me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 495 points : 60
pseudo : askip.
avatar : jauregui.
crédits : exordium (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Aoû - 15:01
le malaise s'installe, forcément. ça n'a rien d'étonnant, vous n'avez plus grand chose à vous dire, ni même à partager. tu espérais quoi ? qu'elle serait ravie de te voir ? d'échanger un peu et de plaisanter sur la manière dont tout ça s'était déroulé ? tu sais parfaitement qu'elle n'approuve pas les raisons qui t'ont poussée à venir ici, dans cette chambre sordide. d'autant plus que l'argent se trouve dans une enveloppe grossièrement posée sur la table de chevet, à la vue de tous. tu la regardes, soulagée, c'est vrai. il n'est pas mort.. ce qui ne signifie pas pour autant que tu sois sortie d'affaire, lolly. t'as aucune raison d'être ici, encore moins de faire ce que tu fais. les travailleuses de nuit n'ont pas titre légal par ici et tu sais que si la police remonte jusqu'à tes activités, tu pourrais bien terminer en taule.. moins longtemps que pour homicide, mais en taule quand même. alors tu demandes de l'aide, tu sais faire que ça depuis que t'es arrivée en ville. et toujours à la même personne.. tu le regrettes presque aussitôt, quand tu la vois s'assoir et ricaner à ta demande. toi, tu vas prendre ton téléphone pour faire venir une ambulance, au cas où. la police va sans doute te poser des questions, t'auras qu'à leur dire la vérité... fais pas l'idiote et ne mens pas, ton visage est probablement sur les caméras de surveillance. tu ne risques rien, il n'est pas mort, et t'as l'air de t'être défendu... le ton qu'elle emploie jusqu'au regard qu'elle te lance, t'as le poil qui se hérisse complètement. tu sais pas quoi répondre, pas sur le coup, parce que tu sais qu'elle n'a pas tort sur un point ; dire la vérité te permettrait au moins de rester intègre. mais dans ta situation, est-ce que ça en vaut encore la peine ? et tu vas m'appeler un taxi pour que je puisse rentrer. c'est sans doute la phrase de trop, lolly. trop pour que tu puisses le supporter. tu te retournes contre la porte, tu verrouilles le loquet et puis, tu lui fais à nouveau face. il est hors de question que tu me laisses gérer ça seule. tu lui dis, le ton presque arrogant. il y a des caméras.. tu te souviens ? et tes empruntes sur un corps à moitié inerte. parce que si t'avais pas vu qu'il était encore vivant, c'était parce que tu avais évité de toucher son corps après avoir frappé.. tu savais trop bien comment ça se passait. tu croises les bras, le manteau à moitié ouvert, tu la toises. alors.. qu'est-ce qu'on fait, cola ? t'avais prononcé son prénom lentement.

_________________

easy for a good girl to go bad and once we gone, best believe we've gone forever. don't be the reason. you better learn how to treat us right 'cause once a good girl goes bad, we die forever.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 11647 points : 77
pseudo : forward. (marie)
avatar : kendall jenner.
crédits : pathetic fallacy, valkyries.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Aoû - 15:23
t'es sûre, et certain de ce que tu fais. tu n'as pas envie de te plonger dans une histoire encore déconnante. elle ne voulait pas de toi dans sa vie il y a encore quelques jours. tu n'as pas envie de lui laisser l'occasion de changer d'avis alors que tu lui as déjà laissé la chance de rester de ton côté plutôt de suivre cette pute qui lui sert désormais d'amie. tu ne veux plus entendre parler de sia. et t'imagines que ses liens avec ta soeur son encore ce qui te repoussent d'elle depuis déjà plusieurs semaines. tu secoues la tête lorsqu'elle semble s'activer pour t'enfermer dans cette chambre avec elle. tu secoues la tête. est-ce qu'elle est stupide ou qu'elle n'a pas vu le mal avec lequel tu te déplaces en ce moment ? t'as pas envie de te battre. ni avec elle, ni avec personne d'autre désormais. il est hors de question que tu me laisses gérer ça seule. elle décide, encore. t'es la pire personne, ou la seule qui peut la sortir de sa merde. c'est ce qu'elle veut, quand elle le veut. t'as du mal à le supporter encore. c'est de cette manière que tu finis par recevoir des balles. il y a des caméras.. tu te souviens ? et tes empruntes sur un corps à moitié inerte. tu grognes, t'en as rien à foutre. t'as déjà parler des choses compliquées avec paige lynch, elle te connait désormais. tu sais que tu peux t'en sortir... qu'est-ce qu'on fait, cola ? elle répète à nouveau. comme si ça pouvait réellement changer quelque chose à tes décisions. tu n'as pas l'intention de faire quelque chose, tu pensais que c'était clair et net. tu lui lances un regard noir. il va falloir que tu te décides lolly. tu lances maintenant. t'as plus envie de jouer à la girouette. et t'es prête à faire face aux conséquences si elle décide de faire encore le choix qui te poussera à garder le silence et attendre que le ciel vous tombe sur la tête à toutes les deux. t'avais pas besoin de moi quand t'as décidé de faire ça. pourquoi je t'aiderais maintenant ? est-ce qu'elle s'est seulement intéressée au reste ? à ce que tu n'as plus envie de vivre... à ce qu'elle a choisi de suivre quand tu la suppliais presque de croire à ta bonne foi malgré les choses que tu n'avais pas dit ? t'es là seulement parce que t'as porté une plaque... pas parce que tu es sa soeur...

_________________

a dream of you and me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm getting there
i'm getting there
messages : 495 points : 60
pseudo : askip.
avatar : jauregui.
crédits : exordium (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Aoû - 15:46
t'as merdé, sans doute. du début jusqu'à la fin.. toutes tes décisions ont été mauvaises, la preuve, regardes où tu en es lolly. à faire du chantage à ta propre soeur, alors qu'au fond, tu voulais pas en arriver là. tu aurais voulu une entente cordiale, parce que t'avais perdu ton père et qu'il ne te restait plus que ta mère, finalement. t'as fait chou blanc. non seulement t'as pas recontacté ta mère mais en plus, t'as perdu ta soeur. tu pensais qu'elle serait ton alliée, tu pensais qu'elle te protègerait.. et son regard est noir, pourtant. elle se bute dans ses retranchements. elle en a rien à fiche de ce qu'il t'arrive. t'aurais pu tuer cet inconnu, lolly. tu pourrais finir en taule et elle, tout ce qu'elle trouve à faire, c'est te toiser du regard comme si t'étais la première pute qu'elle rencontrait. il va falloir que tu te décides lolly. sur quoi ? sur qui ? sur votre relation ? sur ce que tu viens de faire ? ou sur ce que tu comptes faire ? tu restes perplexe, parce que tu comprends pas. c'est trop demander à ta soeur que d'être là pour toi ? ou c'est toi qui es juste indésirable, lolly ? t'aurais dû rester à newark, continuer à dresser des chiens et ne jamais tenter d'enfiler des escarpins et des mini-jupes. t'avais pas besoin de moi quand t'as décidé de faire ça. pourquoi je t'aiderais maintenant ? tu la toises à ton tour.. voilà où il est le fond du problème. elle s'est sentie abandonnée ? par toi ? par elle ? ou par tout ce qu'elle avait déjà perdu ? t'as eu la version de sia, lolly.. ta nouvelle colocataire. tu crois bien qu'elles peuvent pas se voir. c'est ça, le noeud du problème ? t'as préféré partir vivre chez sa pire ennemie que rester chez elle ? alors tu réfléchis, juste un instant. faut te montrer plus maline pour une fois j'ai le moyen d'anéantir sia définitivement. tu dis, en souriant malicieusement. t'es de retour sur les rails, lolly. parce qu'à vivre avec elle, t'as sans doute compris plus de choses que tu aurais dû.. je pourrais t'aider à l'expulser une bonne fois pour toute du tableau, cola. tu arques un sourcil, diablesse en sous-vêtement.

_________________

easy for a good girl to go bad and once we gone, best believe we've gone forever. don't be the reason. you better learn how to treat us right 'cause once a good girl goes bad, we die forever.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 11647 points : 77
pseudo : forward. (marie)
avatar : kendall jenner.
crédits : pathetic fallacy, valkyries.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Aoû - 6:44
une rancoeur animale que tu n'arrives pas à faire taire. tu n'oublies pas comme elle a décidé de te tourner le dos pour retrouver aujourd'hui dans cette chambre d'hôtel. tu l'avais prévenu au sujet de sia. au delà du fait que tu ne l'aimes pas... tu sais parfaitement qu'elle n'est pas stable. et qu'elle n'aurait apporté que des souffrances à ta soeur, d'une manière ou d'une autre... lolly l'a choisi plutôt que toi. pour des raisons qui te paraissent obscures et sans fondements. t'es fatiguée face à elle, fatiguée face aux répétitions du passé. t'as pas envie de la retrouver dans le même état. isaï ne la sauvera pas elle... il ne la connait même pas... sa seule chance, c'est toi. mais ça se fera sous tes conditions. tu n'as pas l'intention de lui laisser le loisir de t'utiliser pour abandonner par derrière. t'es pas une marionnette. tu dois la jouer fine et égoïste pour ne plus avoir mal au coeur désormais. j'ai le moyen d'anéantir sia définitivement. elle rétorque. un moyen de la détruire ? tu hausses un sourcil. est-ce qu'elle dit seulement la vérité ? t'en sais rien. et au fond... tu réalises que ça ne t'intéresse pas. tu secoues déjà la tête, en désaccord. je pourrais t'aider à l'expulser une bonne fois pour toute du tableau, cola. t'agites la tête, en signe de négation. tu n'as pas envie de ça. c'est fini maintenant. tu ne veux plus te battre, tu ne veux plus la voir, ni même entendre parler d'elle. qu'elle continue de vivre comme elle le fait, elle s'anéantira toute seule, t'en es persuadée. tu te redresses, pour te lever et t'approcher d'elle, sans poser le pied à terre. je me fiche de sia. tu glisses, presque trop calme pour la situation. t'as pas peur. t'as rien à perdre. tu l'as déjà perdu elle... et puis... t'as réalisé qu'isaï était toujours là, chaque fois que tu t'y attends le moins... pour toi... qu'est-ce que tu peux bien en avoir à faire de sia hein ? je veux que tu rentres à la maison et que tu l'oublies, définitivement. tu tranches. tu pardonnes au final. t'as compris l'attrait. t'acceptes d'avoir été la cause de son départ en dissimulant les choses importantes. plus de secrets t'imagines... de toute façon, elle sait tout désormais. tu n'as plus rien à cacher. puis... si elle rentre, elle pourra t'aider... à retrouver une vie normale, à vivre avec ta faiblesse le temps de guérir, autant du coeur que de la jambe. à apprendre à la connaître malgré ce qui vous a séparé si rapidement...

_________________

a dream of you and me.
Revenir en haut Aller en bas
 
mauvais timing (cola)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mauvais coin
» la Meuh Cola !
» Préserve ta langue de ce qui est mauvais, et tes lèvres du langage de tromperie
» medias liés mais enrigistrés dans un mauvais endroit
» Des photos prises dans le bon timing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: up high in the streets :: williamsburg-
Sauter vers: