AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

une quatre fromages. (noul) / hot

i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 193 points : 10
pseudo : (kenny).
avatar : rob raco.
crédits : exordium (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Aoû - 15:46
on t'a appelé.. sur le téléphone portable que tu gardes toujours sur toi, celui qui te sert de lien direct avec les commandes spéciales. pas celui du job, non, l'autre. celui dont tout le monde ignore l'existence mais dont tout le monde connait le numéro. le mec voulait t'offrir de l'argent -pour changer- en échange d'une livraison particulière. t'as accepté. tu refuses jamais. t'as besoin de tune et tu adores te mettre en danger. malgré la blessure sur ton visage que tu portes depuis ton entrevue avec charles -le mec de ta soeur- t'es pas résigné à rester enfermé chez toi. ça te donne un côté viril, en plus. de quoi rendre ta réputation un peu plus crédible, après tout. alors t'as enfourché ton scooter, t'as attendu que ton patron te donne deux cartons de pizzas ainsi qu'une adresse et t'es parti. tu as livré la nourriture et puis, t'as fait un détour. park slope, c'est assez joli, quand la nuit tombe. t'as garé le véhicule près d'un building, t'as cadenassé le tout, t'as écrit à ton patron qu'il y avait du monde sur la route et que tu ramènerais la bécane demain et puis, tu t'es glissé à l'intérieur du bâtiment. t'as grimpé les étages jusqu'à la porte qu'on t'avait indiqué, t'as frappé et t'as attendu qu'on t'ouvre. ce genre de livraisons, c'est ce qui te permets de vivre aisément, soul. c'est pas légal, mais personne n'y fourre jamais son nez. le fait de livrer chinois et italien couvre tout ce que tu peux porter et qui ne dépasse pas une certaine taille et un certain poids. le plus souvent, c'est de l'herbe..

_________________

le décor a beau changer, la pièce sera toujours la même ; vanité, bassesse, aptitude aux courbettes, courtisanes que besoin de s'avilir, s'aplatir.


Dernière édition par Soul Salinger le Mar 7 Nov - 9:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 322 points : 0
pseudo : sophie
avatar : dawid
crédits : angel dust
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Aoû - 16:33

Tu sais pas pourquoi, t'as demandé qu'on te livre un truc chez toi, non pas à manger mais un autre truc, de l'herbe parce que t'en avais envie, parce que pour le moment tu t'engueules souvent avec ton mec pour des raisons débiles, c'est ce que tu penses, lui ne le pense pas comme toi. Tu reviens de loin Noah, t'as jamais été le mec exemplaire, ton mec oui alors vous avez pas les mêmes valeurs, vous vous entendez pas sur certaines points. Il aime pas que tu sortes beaucoup, que tu boives ou pire, que tu te drogues. Tu le faisais avant de le rencontrer mais t'as pas envie que ta vie soit bien rangée comme une vie banale alors aujourd'hui, t'as décidé de te faire plaisir, t'as décidé de relâcher la pression et t'as appelé quelqu'un pour passer commande, il ne te reste plus qu'à attendre qu'il arrive chez toi. Tu le connais pas lui, tu connais pas tout le monde non plus mais avant, tu faisais quelques trafics, il t'arrive encore d'en faire mais c'est rare, tu t'es beaucoup -trop- assagi depuis que t'es en couple, ça te ressemble pas d'ailleurs. T'entends toquer à la porte, tu te lèves du canapé et tu vas ouvrir, tu le regardes, sa tête ne te dit rien, il doit être nouveau ou alors t'as jamais eu affaire à lui depuis que traîne dans ce genre de trafics, depuis quelques années maintenant Soul c'est ça ? Tu attends qu'il approuve pour le faire rentrer, non pas que tu te méfies mais tu préfères en être sûr, t'as pas envie de faire rentrer n'importe qui chez toi T'as ce que j'ai demandé ? que tu lances tout en allant chercher une enveloppe avec l'argent que tu lui dois.
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 193 points : 10
pseudo : (kenny).
avatar : rob raco.
crédits : exordium (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 10 Aoû - 13:17
quand il ouvre la porte, tu marques un temps d'arrêt pour l'observer. il est charmant, le jeune homme. élancé, grand, silhouette athlétique. et tu frémis, soul. ça te ressemble trop, d'ailleurs. t'es un carnivore, et t'as toujours aimé la viande fraîche. si tu fais croire à tout le monde que tu fréquentes cami, c'est pour éviter qu'on te pose trop de questions quand un mec te plait. tu joues les hétéros blasés quand tu ne vibres que pour les fesses galbées d'un mec bien fait. il ne sourit pas, son sérieux t'hypnotise. quand il te demande soul c'est ça ? t'es tenté de lui répondre qu'avec un physique comme le sien, tu pourrais te faire appeler véronica que tu n'en aurais rien à foutre. mais tu te contentes de hocher la tête, il ne te connait pas et cherche sans doute à t'identifier avant de t'inviter à entrer. ce qu'il fait juste après s'être convaincu que tu étais l'homme qu'il attendait.. tu pénètres dans son appartement, y poses un regard assez impudique pour tenter de trouver n'importe quel indice qui te permettrait de savoir s'il est comme toi ou si, au contraire, il fréquente une gonzesse.. -quoi que t'as déjà rencontré des hétéros qui ne se faisaient pas prier pour que tu t'occupes d'eux- sourire en coin face au chaos qui règne ici et qui laisse penser qu'aucune femme digne de ce nom n'habite ici. t'as ce que j'ai demandé ? tu le regardes, sourire sur tes lèvres. t'as tout ce dont il a besoin, t'en es persuadé. évidemment. tu réponds, sur un ton neutre. tu sors de ton sac une petite pochette blanche que t'avais laissé dans un carton de pizza jusque là. il revient avec une enveloppe c'est le fric ? tu demandes, avant de lui tendre ton butin pour récolter le sien.

_________________

le décor a beau changer, la pièce sera toujours la même ; vanité, bassesse, aptitude aux courbettes, courtisanes que besoin de s'avilir, s'aplatir.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 322 points : 0
pseudo : sophie
avatar : dawid
crédits : angel dust
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Aoû - 10:07

Tu poses ton regard sur lui, il doit avoir la vingtaine, pas loin des vingt-cinq. Tu te retrouves un peu en lui quand t'as commencé ce genre de choses, t'avais le même âge, t'étais perdu et t'as commencé à faire des conneries, comme t'as l'habitude d'en faire depuis que t'es ado. En le détaillant un peu plus, tu te demandes si il est bi, il a des airs d'hétéro mais tu le vois bien avec un homme aussi, tu sais pas trop. C'est comme toi, t'as toujours prétendu que t'étais hétéro, puis bi et puis au final, t'es homo. Tu l'acceptes aujourd'hui mais peu de gens le savent, personne de ta famille est au courant parce que tu n'oses pas leur dire, si ça se trouve, ils le savent déjà mais toi, tu préfères le garder pour toi, parce que t'as peur de leurs regards sur toi, qu'ils changent parce que t'es homo. Tu le laisses rentrer et un sourire en coin se dessine sur ton visage quand il te répond, tu lui tends ensuite l'enveloppe Ouais, le compte est bon que tu lui lances, tu savais comment ça se passait ce genre de choses alors t'avais déjà préparer le tout à l'avance et puis tu ne sais jamais sur qui tu peux tomber, t'es déjà tombé sur des malades mentaux, tu t'es déjà battu avec des gens pour ce genre de trafics, ça rigole pas dans ce monde là, tu le sais et d'ailleurs, t'as toujours des problèmes avec des personnes. Tu le regardes, c'est la première fois que tu le vois et il t'intrigue beaucoup T'es nouveau, je me trompe ? Tu connais beaucoup de personnes dans ce métier, dans les trafics en tous genres mais lui, non alors tu lui poses la question, t'as pas peur de lui, t'as eu des personnes bien plus imposantes devant toi
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 193 points : 10
pseudo : (kenny).
avatar : rob raco.
crédits : exordium (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Aoû - 10:26
il est charmant, tu peux pas le nier. même mieux que ça, il est carrément bandant. tu devines les muscles sous le t-shirt clair qu'il porte, et les veines apparentes sur ses biceps.. forcément, ça réveille tes instincts les plus primitifs, soul. parce que la drogue et le sexe font sans doute partie de tes seules réelles préoccupations en ce bas-monde. ça et faire chier ta soeur, tu dois bien l'admettre. qu'importe, tu entres. tu le mattes, sans même faire attention à ce regard lubrique que tu poses sur lui. qu'il te tabasse, s'il est homophobe, c'est pas ton problème. t'as aucun problème avec ça, sinon pour ta famille. t'as jamais dit à qui que ce soit quelles étaient tes préférences et c'est pas demain la veille. tu lui demandes si l'enveloppe qu'il te tend contient l'argent qu'il te doit, il acquiesce. le compte est bon. voix grave, voix suave.. tu serais une midinette, t'aurais déjà la culotte trempe. mais t'es pas de ce genre-là, soul. tu restes impassible, tu lui tends la marchandise, tu récupères l'enveloppe. échange fait. t'auras eu un bonus, qui plus est. un beau gosse, un rapide coup d'oeil et des fantasmes à foison pour tes prochaines parties solitaires. tu peux partir, donc. mais il intervient, te retient t'es nouveau, je me trompe ? tu hausses un sourcil, sans lâcher son regard. c'est quoi le problème avec ça ? il a peur que tu ne saches pas te taire ? t'aimes pas le ton qu'il emploie, encore moins ce qu'il sous-entend. pourquoi ? tu tiens un bottin dans lequel tu recenses tous les dealers de brooklyn ? tu croises les bras sur ta poitrine après avoir enfilé l'enveloppe dans la poche arrière de ton jean.

_________________

le décor a beau changer, la pièce sera toujours la même ; vanité, bassesse, aptitude aux courbettes, courtisanes que besoin de s'avilir, s'aplatir.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 322 points : 0
pseudo : sophie
avatar : dawid
crédits : angel dust
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Aoû - 19:00

Tu poses ton regard sur lui, c'est tout à fait ton type d'homme. T'aimes les hommes, tu le nies pas, tu t'es toujours posé la question de est-ce que tu étais vraiment homosexuel ou bisexuel, toi même tu ne le sais pas, t'as toujours hésité parce que t'as eu des relations avec des femmes aussi, t'as toujours préféré les relations avec les hommes mais tu ne diras pas non pour des relations avec des femmes non plus, elles doivent évidemment te plaire, autant qu'un homme et ça, c'est un peu plus dur, tu craques plus pour les beaux mâles. Tu hausses les épaules à ce qu'il dit, tu voulais simplement en savoir plus, rien de bien méchant mais il se braque, comme si t'étais un flic qui posait des questions, ça te fait rire intérieurement d'ailleurs Oui voilà, t'as tout compris ! Tu lâches un rire, tu te moques un peu, t'as toujours été comme ça mais t'es pas méchant Noah, on a l'impression que tu l'es parce que t'as pas été le plus clean des gars mais t'es un petit agneau quand tu veux, tu pourrais pas faire du mal à quelqu'un par exemple, t'es juste un gars influençable depuis toujours. On te dit de faire un truc tu le fais, on te dit de pas le faire, tu le fais pas, tu obéis juste aux ordres qu'on te donne parce que tu sais faire que ça au final Noah. On ne peut pas dire que t'as beaucoup d'ambition dans la vie, tu travailles certes mais livreur de colis, c'est pas le métier le plus passionnant, pourtant tu le fais parce que tu dois gagner ta vie. Tu observes l'homme devant toi, il n'a pas l'air d'apprécié ce que t'as dit plus tôt et tu souris, pour le détendre un peu parce qu'il a l'air crispé le gars, un peu trop à tout goût Eh relax, je disais ça pour rire ! Non je voulais juste savoir, j'faisais ça avant donc voilà, je t'ai jamais vu encore Et tu te dis que c'est bien dommage de ne pas l'avoir connu avant, tu l'aurais bien mis dans ton lit, comme tu faisais avec les gars que tu rencontrais avant d'être en couple. Parfois, ça te manque de ne plus t'amuser autant et d'un côté, c'est grâce à Gabi que t'as arrêté tes conneries...
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 193 points : 10
pseudo : (kenny).
avatar : rob raco.
crédits : exordium (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Sep - 9:01
le fait d'avoir une belle gueule ne lui donne pas le droit de te poser ce genre de questions. t'aimes pas qu'on s'intéresse à toi, parce que t'as pas envie qu'on te connaisse. tu fais partie d'un milieu dans lequel l'anonymat est gage de sécurité. moins on en saura à ton sujet, mieux tu te porteras. alors ouais, tu te braques un peu, soul. parce que t'es une sacré gueule de con et que tu refuses qu'on puisse noter tes allers-et-venues où que ce soit. tu préfères encore qu'on ne parle de toi à personne, surtout pas aux flics. et si c'était le cas ? et si t'étais en présence d'un flic ? ton ventre se tord, mais tu le montres pas. tu restes dédaigneux parce que c'est encore ce que tu sais faire de mieux. oui voilà, t'as tout compris ! t'aimes pas sa façon de rire et de te prendre pour un con, tu dois bien l'admettre. et c'est pas parce que t'as envie de te le faire qu'il peut se permettre de se montrer insolent avec toi. tu restes calme, néanmoins. t'as fait ta livraison mais t'as pas encore ramené l'oseille. tu voudrais pas qu'il te la reprenne de force et tu voudrais pas retourner d'où tu viens sans l'argent, trop risqué. alors t'essaies de sourire, mais t'es tendu. eh relax, je disais ça pour rire ! non je voulais juste savoir, j'faisais ça avant donc voilà, je t'ai jamais vu encore. tu hausses les épaules. pourtant ça fait un moment que j'livre. tu réponds, calmement. c'est sans doute parce que je suis pas uniquement dans ce genre de livraison que tu m'as jamais vu, mec. tu lui dis, légèrement hautain. toi, t'es pas un dealer, tu livres ce qu'on te demande de livrer. argent, herbe, fausse monnaie ou contrebande, peu importe, tant qu'on te paie en retour. et si on s'était déjà croisé, je m'en souviendrai. une gueule comme la tienne, ça s'oublie pas. tu te laisses dire, sans gêne.

_________________

le décor a beau changer, la pièce sera toujours la même ; vanité, bassesse, aptitude aux courbettes, courtisanes que besoin de s'avilir, s'aplatir.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 322 points : 0
pseudo : sophie
avatar : dawid
crédits : angel dust
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Sep - 18:30

Tu le regardes et tu hausses les épaules, tu le connais pas, tu l’as même jamais vu de ta vie et il a l’air de se méfier de toi, pourtant tu n’as plus rien à voir avec ce genre de trafic, si t’es toujours en contact avec certaines personnes mais tu ne travailles plus pour eux, de moins plus maintenant « Peut-être » tu dis ça simplement, t’as pas envie d’en savoir plus. Il t’a apporté ce que tu voulais, c’est le principal ! Tes yeux se posent sur lui, tu ne sais pas comment prendre sa phrase, bien ou pas. Tu n’aimes pas les sous-entendus comme ça, t’as jamais aimé ça et t’aimes pas qu’on se foute de ta gueule non plus « C’est un reproche ? » Tu le dis d’un ton méfiant, méchant presque parce que tu n’aimes pas sa façon dont il l’a dit Noah. Tu t’approches de lui, regard fixé sur lui et tu serres les poings, d’habitudes t’es pas comme ça mais son regard hautain te plait pas, comme s’il faisait le fier devant toi, qu’il se croit supérieur à toi. Il est plus jeune que toi, ça se voit et il sait rien sur toi, sur ton passé alors le voir faire son fier, ça te fait bien rire. T’as clairement pas envie que ça dégénère parce que tu sais qu’il va y avoir des problèmes après, t’as déjà assez de problèmes comme ça, dans ta vie personnelle et ta vie professionnelle avec tes magouilles d’avant mais t’es quand même prêt à lui foutre ton poing dans la gueule si il continue à prendre son air hautain et à te regarder de haut. Ce n’est pas parce qu’il livre qu’il peut se croire tout permis, le client est roi non ? « T’as autre chose à dire peut-être ? »
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 193 points : 10
pseudo : (kenny).
avatar : rob raco.
crédits : exordium (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Sep - 7:56
ça te va bien, soul, de prendre des faux-airs supérieurs comme ça quand en réalité, tu vaux certainement pas mieux que lui.. t'es pire, encore, parce qu'il a raccroché alors que toi, tu t'en sens tout bonnement incapable. sans doute à cause de ton père, soul. il est plus là pour te montrer l'exemple et t'es persuadé que si un jour tes véritables occupations remontaient aux oreilles de tes soeurs, ça les ferait forcément chier.. du coup, c'est gagnant-gagnant, n'est-ce pas ? fiche le bordel dans ta famille semble être aujourd'hui ton unique préoccupation alors ouais, t'as pas honte de prendre cet air hautain et de lui balancer à la gueule que tu vaux mieux que lui. forcément, il réagit. exactement comme tu le pensais. il est sanguin, vif, lui aussi. il serre les poings, tu le vois bien. cette veine qui apparaît sur son front.. c'est presque sexy, soul. c’est un reproche ? tu arques un sourcil, sourire narquois sur ton visage. t'as pas peur de lui, t'as peur de personne. qu'on te défigure, si ça peut faire plaisir.. après tout, t'es plus à une cicatrice près, non ? si tu le prends comme ça, c'est sans doute que t'as des choses à te reprocher, non ? tu démords pas, soul. petit con, juste ça. t'es rien de plus. tu vaux que dalle sur l'échelle du monde mais tu te prends pour un roi. et s'il t'en fout une ? bah t'accepteras sans broncher. t'as pas envie de te battre mais t'aimes pas qu'on te prenne de haut non plus. forcément, t'as mauvais caractère. t'as toujours eu mauvais caractère. t’as autre chose à dire peut-être ? t'hésites même pas une seconde. t'es carrément bandant quand tu t'énerves, mec. tu lui lances, sans savoir où ça va atterrir. tu te moques bien des conséquences de tes actes, t'as juste envie de provoquer.

_________________

le décor a beau changer, la pièce sera toujours la même ; vanité, bassesse, aptitude aux courbettes, courtisanes que besoin de s'avilir, s'aplatir.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 322 points : 0
pseudo : sophie
avatar : dawid
crédits : angel dust
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 30 Sep - 10:13

Tu poses ton regard sur lui quand il te parle, tu n’aimes pas ses manières de faire et tu n’hésiteras pas à le foutre dehors si il continue, avec ses grands airs de moi je, t’es chez toi Noah, t’as le droit de te permettre de le mettre dehors, tu t’en fou des représailles, t’as déjà connu pire alors un petit problème en plus, t’en as rien à faire. Tu serres les poings à sa réponse, il ne te connait pas et t’as l’impression qu’il te juge, tu détestes ça, les gens qui jugent au premier regard, qu’ils se font des idées sur la personne en question, sans même prendre le temps de la connaître. Enfin tu le penses mais tu le fais aussi, tout le monde le fait « Mêle toi de tes affaires » que tu lui lances en le fusillant du regard. Ton père biologique te disait souvent que t’avais un caractère de merde mais que t’étais trop naïf des fois, tu te faisais souvent avoir et tu te fais souvent avoir encore maintenant. T’as peut-être un sale caractère mais jamais un caractère méchant, t’es beaucoup plus sur la défensive. C’est pas toi qui attaque le premier, tu laisses la personne le faire avant de riposter, c’est ce que tu fais le plus souvent d’ailleurs. T’es surpris en l’entendant dire ça, tu ne t’y attendais pas, il veut jouer à ça ? Très bien, c’est pas comme si tu étais hétéro, de plus il te plait bien, il a une bonne bouille, plus ou moins ton type d’homme « Ah oui ? T’es intéressé alors… » Tu t’approches de lui avant de poser tes deux mains contre le mur, le bloquant, l’empêchant de partir. T’as un sourire en coin, t’en oublies même ton mec, t’as envie de t’amuser un peu…
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 193 points : 10
pseudo : (kenny).
avatar : rob raco.
crédits : exordium (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 11 Oct - 10:03
au jeu de celui qui aura la plus grande gueule, tu sais pas qui va gagner, pas encore. tu sais que c'est mal parti pour que l'affaire se tasse et que vous en restiez là, mais tu sais également que tu vas bien t'amuser. il est sur la défensive et ça tombe plutôt bien, t'es du genre à attaquer gratuitement, juste par plaisir. à pousser les gens dans leur retranchement juste pour voir ce dont ils seraient capables si jamais tu franchissais une limite ou deux. il te regarde, te toise et te dévisage. toi, tu enfonces le couteau dans la plaie, le soupçonnant d'avoir des choses à se reprocher. il crie mêle toi de tes affaires. et t'exploserais presque de rire. t'as raison, soul. il est pas net ce type, il peut prendre ses grands airs, il cache des trucs et le fait que tu lui rentres dans le lard ne fait que rallumer la mèche qu'il pensait avoir éteinte. alors tu rajoutes une nouvelle couche, tu parles mal, t'es vulgaire. l'étincelle qui s'allume dans son regard te laisse pourtant croire que ça lui plait. ses deux mains qui bloquent ton visage, se posant sur le mur juste derrière toi. et son sourire carnassier sur les lèvres. ah oui ? t’es intéressé alors… tu le regardes, ça déclenche une nouvelle salve de frissons dans ton corps. tu tremblerais presque de plaisir, toi qui avais lancé ça pour l'agacer, voilà que la situation prend une autre tournure. tu te redresses légèrement, vos visages qui sont trop proches. tu te mords la lèvre, soul, tandis que ta main vient attraper sa virilité directement sur son futal. ça dépend de ce que t'as dans le froc. tu lui lances, sans le quitter du regard. à première vue, ça a l'air plutôt imposant.

_________________

le décor a beau changer, la pièce sera toujours la même ; vanité, bassesse, aptitude aux courbettes, courtisanes que besoin de s'avilir, s'aplatir.
Revenir en haut Aller en bas
i'm getting there
avatar
i'm getting there
messages : 322 points : 0
pseudo : sophie
avatar : dawid
crédits : angel dust
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Oct - 20:29

t'aimes pas qu'on t'attaque de la sorte alors tu te défends. t'as pas plus grande gueule que lui mais si on te cherche, on te trouve. tu sais te montrer méchant et tu n'hésiteras pas à le faire si il continue, de plus t'es chez toi alors tu peux tout te permettre. tu t'approches dangereusement de lui, t'as bien compris son petit jeu et tu sais qu'il est comme toi, ça se voit, y a aucun doute dessus alors tu te décides à jouer un peu, tu ne lui fais pas de mal après tout si ? tu plonges ton regard dans le sien. tu lâches un soupir en le sentant faire et un sourire en coin se dessine sur ton visage, t'as vu juste noah et il est vrai que ça te plait cette situation. sans gène, ta main vient attraper sa mâchoire dans le feu de l'action. vos corps sont proches, tu sens monter ce désir en toi, t'as besoin de changement dans ta vie noah, ce truc qui te manque le plus, ne pas te contenter du même homme mais changer de partenaire, comme tu le faisais avant. tu sais que c'est mal, que gabi ne mérite pas tout ça, qu'il t'a aidé à t'en sortir mais toi, tu sais très bien que tu n'arriveras jamais à changer, et même si tu arrives à changer, tu rechuteras dans ta descente aux enfers. tu le regardes, léger sourire aux lèvres tu veux voir ? ça te donnera un petit aperçu comme ça que tu demandes sur un ton enjôleur. cette situation d'excite de plus en plus, tu peux pas le nier et puis le gars qui se trouve devant toi, est charmant. il a ce côté bad boy que t'aimes tant chez un mec..
Revenir en haut Aller en bas
i'm the king, can't taste it
avatar
i'm the king, can't taste it
messages : 193 points : 10
pseudo : (kenny).
avatar : rob raco.
crédits : exordium (avatar).
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Nov - 9:01
gros revirement de situation, mais plutôt agréable. tu vas pas te plaindre, soul. tu vis que pour ça, parfois. l'excitation, l'adrénaline. qu'il te pète la gueule ou qu'il se jette sur tes lèvres ne fait aucune différence. t'es prêt à tout pour risquer de trouver un minimum de plaisir. il te cherche, il va te trouver. aucune once d'hésitation, tu le provoques librement. il se montre arrogant, il te plait. quelque part, il y a cette tension sexuelle qui s'installe entre vous et que t'aurais dû sentir venir avant même qu'il ne te demande carrément si t'es intéressé. quand ta main attrape sa virilité, la tienne se tend dans ton boxer. sa main qui retient ta mâchoire alors qu'une étincelle s'allume dans son regard te fait vibrer, soul. tu perds déjà pied quand il ajoute tu veux voir ? ça te donnera un petit aperçu comme ça. tu te fais pas prier, pas un instant de plus. ta main déboutonne son jean et se glisse directement sous l'élastique de son caleçon. son sexe en main, presque tendu, achève d'exciter ton propre corps. tu te mords la lèvre, posant ton autre main sur son poignet pour libérer sa prise. tu joues les gros bras, j'adore ça. tu lui dis alors que tu le bouscules pour qu'il recule. tu tombes à genoux, presque trop vite. t'as pas envie d'attendre, pas un instant de plus. tes mains qui font tomber son jean en moins de temps qu'il ne lui faut pour s'en rendre compte et ta bouche qui dépose déjà des baisers entre ses jambes, sur le tissu de son boxer.. ta main qui glisse sur l'élastique, avant de le faire tomber à ses mollets pour laisser libre cours à ta perversion, soul. tes lèvres qui se posent sur son sexe et le capturent.

_________________

le décor a beau changer, la pièce sera toujours la même ; vanité, bassesse, aptitude aux courbettes, courtisanes que besoin de s'avilir, s'aplatir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Sujets similaires
-
» Fromages normands
» L'asso "Fil en quatre" (76).
» quatre quart
» Affaire de l'Autrichienne séquestrée vingt-quatre ans
» Quatre-quarts au Nutella
Page 1 sur 1 -

brooklyn on the rocks ::  :: left over the sea :: park slope
Sauter vers:  
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum