AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

happy being miserable. (belika)

avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 934 points : 26
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : beate muska.
crédits : self, tumblr, morrigan.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Aoû 2017 - 10:28
vivre près de noe ne ressemble plus exactement à l'idée que tu t'en faisais. t'as décidé de sortir ce soir, pas loin, seulement une soirée, pour souffler et penser à autre chose. essayer d'être son amie... c'est qui difficile et tu n'essayes même plus à vrai dire... le temps file, mais tes sentiments s'approfondissent de plus en plus. tu l'as compris mais t'as tant peur de la suite. noe est là, il pense que le monde tourne rond comme il l'a décidé mais, plus rien n'a de sens en ce moment. tu vis autrement, il ne l'a sans doute pas encore compris. tu montes les escaliers quatre à quatre. t'as beau apprécier mira, il te faut une amie qui ne résonne pas noe chaque fois que tu la vois. aika, elle ne le connait même pas. c'est mieux. t'entres en frappant. ta spécialité. c'est pas grave, elle ne t'en voudra pas. tu souris déjà alors que tes lèvres tombent sur sa joue. t'es joyeuse et déterminée à ne plus penser à tout ce qui déraille dans ton existence. tu vas bien ? tu demandes. t'as même pas prévenu. tu t'invites, tu t'installes. t'attrapes même son téléphone, curieuse. pas de code. tant mieux. t'aimes bien regarder les photos et faire défiler des moments de vie que tu n'as pas vécu. il parait qu'il y a un bar qui vient d'ouvrir à coney island, que des cow boys... ça te dit ? j'ai bien envie d'aller voir si le far west est moins terrible que brooklyn. tu lances. et puis, t'as chaud ici... et t'es certaine que noe lui, n'irait jamais se perdre sur les terres texanes, qu'elles soient basées à brooklyn ou au fin fond des états-unis. eh mais... ! c'est mon frère ça ? tu lances en découvrant des choses intéressantes dans le téléphone de ta copine. tu fronces les sourcils. quand c'est pas noe, c'est mac... ne pourraient-ils pas te laisser vivre en paix, simplement ! la dernière fois que tu as vu mac, t'as eu le droit à un rappel sanglant que tu n'étais finalement "que" sa soeur et que tu ne faisais pas le poids face à une peine que tu avais jusqu'alors toujours réussi à apaiser. tu lui en veux autant qu'à noe...

_________________

you're the epicenter,
like a huge adventure
growin' in my heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 767 points : 66
pseudo : margaux
avatar : d. alcaraz
crédits : forward/marie (avatar) instagram (signature)
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 2 Aoû 2017 - 9:51
ça frappe et la porte s’ouvre déjà. tu regardes, de petits yeux et tu reconnais directement beli. tu souris, doucement, t’es contente de la voir. son naturel qui agresserait presque, mais toi, ça ne te fait rien, au contraire. t’aimes la vie, t’as besoin de la vie, de voir des gens, de voir les choses bouger. tu n’aimes pas la solitude aika, tu détestes ça même. comme l’idée de ne pas être le centre de l’attention. elle rentre beli, et elle s’installe directement alors que tu as déjà sorti un verre pour le remplir d’un peu d’eau. ça ne lui fera pas de mal. tu vas bien ? tu hoches la tête vivement, tu poses le verre elle est déjà sur ton téléphone. ça te fait sourire. ça va et toi ? tu réponds, poliment en reprenant place. tu t’accoudes un peu, ta tête dans tes mains et tu la regardes faire. il parait qu'il y a un bar qui vient d'ouvrir à coney island, que des cow boys... ça te dit ? j'ai bien envie d'aller voir si le far west est moins terrible que brooklyn. tu hausses les épaules. pas d’occasion de croiser leos, ni jeff, ni personne. t’imagines que c’est le bon plan. mais pourquoi elle veut aller là-bas elle ? tu doutes, de ses réelles intentions, sur le coup. tu vas pour répondre quand elle te coupe, les sourcils froncés. eh mais... ! c'est mon frère ça ? qu’elle lance. t’as de gros yeux qui s’affichent, tes joues qui deviennent rouges et tes yeux tristes. tu tends ta main pour récupérer ton téléphone. j-je c’est rien. c’est plus rien. tu dis, doucement, d’une petite voix. tu te souviens pourtant de tous les détails. il était même venu ici, tu l’avais aidé, t’avais fait ce que tu avais pu. tu l‘avais veillé à son chemin, tout ça pour être éjectée dès la première occasion. tu récupères pas ton téléphone, tu la laisses lire, elle saura comme ça. tu essaies déjà d’imaginer les questions qu’elle va te lancer, te demander.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
i'm the queen, can't taste it
i'm the queen, can't taste it
messages : 934 points : 26
pseudo : FORWARD. (marie)
avatar : beate muska.
crédits : self, tumblr, morrigan.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Aoû 2017 - 11:13
ça va et toi ? tu hoches vaguement la tête, t'es pas là pour ça de toute façon. ou justement pour oublie que tout ne va pas bien dans ta vie en ce moment. t'as sûrement des problèmes moins importants que tout le monde mais t'arrives pas à gérer la situation, qu'elle soit trop simple ou non pour le commun des mortels. t'as envie de faire autre chose pour oublier un peu. t'as envie de pouvoir te changer les idées et te montrer que tu es capable de passer à autre chose si réellement, noe ne veut pas de toi, essayer de vivre ce trucs que vous pourriez vivre ensemble... t'as envie de continuer à vivre malgré tout. et t'imagines qu'aika pourrait t'aider. d'ailleurs, tu te redresses passablement lorsque tu trouves de quelque chose qui t'intéresse passablement. ton frère ? qu'est-ce que ton frère fout dans le téléphone de ta copine aika ! il y a encore quelques semaines, il était en train de pleurer parce que dani avait tenté de se suicider par sa faute ! tu ne comprends rien, ça t'inquiète. un peu... beaucoup ? j-je c’est rien. c’est plus rien. rien ou plus rien ? ça te semble être une énorme différence sur le coup... tu lis alors. parce que t'as envie de savoir et que ça t'énerve autant que ça t'intrigue. t'es censée penser quoi ? ne m'en veux pas qu'il semble dire... lui en vouloir de quoi ? qu'est-ce qu'ils ont fait ensemble ? tu lèves un peu les yeux vers aika. tu te demandes ce qu'elle pense réellement. plus rien, ça veut dire que c'est terminé alors ? tu lis jusqu'à la fin. t'es perdue. ça n'en dit pas tant. qu'est-ce qu'il s'est passé avec mac, aika ? tu demandes, l'air grave et sérieuse. tu veux comprendre et savoir. qu'est-ce qu'il fout mac ? ce n'est pas dani qu'il aime ? c'est d'elle qu'il parle dans ses messages ? il se fout d'aika ? t'es partagée dans toutes les émotions qui se mélangent dans ton coeur... tu ne t'attendais pas à faire face à ce genre de chose...

_________________

you're the epicenter,
like a huge adventure
growin' in my heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
you see how my butt looks good?
you see how my butt looks good?
messages : 767 points : 66
pseudo : margaux
avatar : d. alcaraz
crédits : forward/marie (avatar) instagram (signature)
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Aoû 2017 - 10:11
ton téléphone, entre ses mains, et elle lit la conversation entière. elle comprendra peut-être pas. sûrement pas. il n'y a rien là-dedans, si ce n'est mac qui retrouve dani et mac qui te laisse en plan. c'était à prévoir, tu le savais. t'es pas surprise, juste déçue et blessée. il se fait passer pour le type qui a mal, mais au fond, c'est toi qui te retrouve seule. c'est toi qui fini toute seule. un soupire qui s'échappe de tes lèvres alors que tes doigts glisse sur le plan de travail. geste nerveux quand beli remonte son regard vers toi. elle ne semble pas comprendre. qu'est-ce qu'il s'est passé avec mac, aika ? sourire triste sur les lèvres; t'as un peu honte, de ce qu'il s'est passé, parce qu'encore une fois tu t'es laissée faire aika, tu t'es jetée la tête la première en te disant que peut-être tu t'en sortirai, mais au final, tu t'en es pas sortie. heureusement, ça a été très court. il est venu un soir ici. il avait trop bu. t'expliques doucement, le regard loin, les songes qui t'accaparent et te permettent de te souvenir de cette soirée. vraiment trop bu, et il a fini par faire un coma éthylique, quelque chose comme ça. alors je me suis occupée de lui, j'ai appelé les secours et je suis restée à son chevet. on se détestait. tu dis, avec un petit sourire nostalgique sur les lèvres. vous ne pouviez pas vous voir, il fut un temps, et maintenant, tu penses trop à lui. il a changé sur ce lit, je crois. il.. je sais pas beli, j'ai été bête de penser qu'il puisse.. il m'a prise dans ses bras et il m'a embrassé. il était.. si différent. si gentil aussi. tu retiens ces larmes qui menacent de tomber. elles ne tomberont pas; j'me suis faite avoir, c'est tout. je savais qu'il y avait dani, qu'il avait dani. et voilà, il m'a juste.. écartée ? tu dis, en haussant les épaules, incapable de cacher ce sentiment d'abandon qui se lit sur tes traits.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
happy being miserable. (belika)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Happy Birthday Sy !
» Barbie Happy Holidays 1989
» Happy Birthday Normandie
» Barbie Happy Holiday 2012
» Happy Blooming Shower Jelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BROOKLYN ON THE ROCKS ::  :: get to the right :: east new york-
Sauter vers: